Pâtisserie Mourot-Devos à Dijon

     Cela n’a pas pu vous échapper : il y a quelques jours c’était la St Valentin. Je n’ai pas de raison particulière de la fêter de mon côté mais je voulais quand même vous préparer un petit quelque chose. Manque de pot, non seulement je suis tombée malade mais en plus j’ai été submergée par le travail à cause d’un nouveau stage assez éloigné de mon domicile qui me fait passer une grosse partie de la journée dans le train (ô joie !). Du coup je ne vous ai rien préparé cette année (j’ai aussi loupé la Chandeleur d’ailleurs…). Promis je me rattraperai l’année prochaine ! Je peux difficilement faire pire en même temps 😉

     Par contre, ce n’est pas parce que je n’ai pas le temps de cuisiner ou de raison pour fêter la St Valentin qu’il ne faut pas se faire un petit plaisir 😉 . Du coup, j’ai profité d’une longue pause-déjeuner le 14 février pour visiter une pâtisserie de Dijon. J’en ai choisi une proche du boulot mais aussi bien notée sur internet pour pouvoir vous recommander une bonne adresse. Malheureusement, j’ai été assez déçue… J’avais pourtant pris une pâtisserie conseillée par la vendeuse qui avait l’air délicieux : une base brownie surmontée d’une mousse chocolat blanc et une mousse au caramel (plutôt prometteur pourtant). Au final le brownie était délicieux mais les mousses beaucoup trop sucrées, tellement sucrées qu’on ne sentait pas leur goût. Si la vendeuse ne m’avait pas indiqué les saveurs du gâteau, je n’aurais jamais deviné.

20170214_133557.jpg

     Alors, je sais que je suis de plus en plus exigeante en pâtisserie, envers moi-même (je suis vraiment nulle en déco, je loupe parfois des gâteaux avec lesquels je n’ai jamais eu de problème, le sirop de sucre est ma bête noire, etc) mais du coup aussi envers les autres (c’est le revers de la médaille). Je deviens un peu une « extrémiste » qualitative de la pâtisserie : je suis quasi-constamment déçue des desserts au restaurant par exemple (à tel point que souvent je n’en prends plus quand bien même il s’agit de ma partie préférée du repas). Donc, ok, j’assume, j’ai peut-être un problème à ce niveau-là et mes standards ne sont pas les standards classiques mais à 3.80€ la part, j’estime qu’on peut exiger une certaine qualité (qui frôle l’excellence) et dans ce cas, je trouve qu’il est normal d’être déçue lorsque la pâtisserie est tellement sucrée qu’elle s’en trouve presque sans saveur. Ceux qui me suivent sur Instagram le savent, il y a deux semaines j’ai fait un saut chez Bernachon pour me régaler d’un de ses fameux éclairs. Et le prix d’un éclair chez le pâtissier réputé faire les meilleurs éclairs au chocolat de Lyon (et dans les meilleurs de France) est environ d’un euro moins cher (soit 25%…). Le calcul est donc vite fait pour moi…

170218_212041_collage-1

     Mais je vous avoue que je suis quand même très surprise. Les critiques sont excellentes sur le petit Futé et Yelp. Je suis peut-être mal tombée du coup. Je réessayerai une autre gourmandise bientôt pour confirmer ou infirmer mon opinion ! Il y a peut-être aussi le fait que je n’ai pas gouté leurs chocolats, qui constituent une partie de leur renommée (cette maison est la seule à faire de la sculpture sur chocolat à Dijon). Une opinion à (re)forger donc. Je vous tiendrai au courant !

.

Adresse :

83 Rue Chabot Charny

21000 Dijon, France

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s