Leckerlis

Lors de mes derniers marchés de Noël en Alsace, j’ai pu goûter les leckerlis de Fortwenger et je pense que ce sont les meilleurs biscuits aux épices que j’ai pu goûter. Ils étaient tellement bons qu’il fallait m’enlever le sachet des mains pour que j’arrête d’en manger. Je ne rigole même pas. Épicés juste ce qu’il faut, avec des fruits confits et une pâte d’un moelleux incomparable : je suis devenue accro. Malheureusement, pas de Fortwenger au marché de Noël de Tours. Il a donc fallu improviser. J’ai utilisé la recette de Gourmandiseries dont j’ai drastiquement diminué le temps de cuisson pour conserver un moelleux sur le long terme. Ils ne valent pas ceux de Fortwenger (est ce possible en même temps ?) mais ils sont vraiment excellents. Ils se mangent tout seul. Ils sont parfaits pour l’hiver !

Temps : 30mn de préparation, 9h de séchage et 10mn de cuisson
Conservation : 2 semaines dans une boite en métal hermétique
Pour environ 30/40 biscuits (je vous avoue que pour une fois je ne me souviens plus du nombre, j’ai oublié de compter)

Ingrédients :

Pour les biscuits :

  • 150g de miel parfumé
  • 100g de sucre
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café d’épices à pain d’épices
  • 2 cuillères à soupe de kirsch
  • 250g de farine
  • 50g d’amandes hachées
  • 1 pincée de bicarbonate
  • 1 pincée de levure chimique
  • 50g de citrons confits
  • 50g d’oranges confites

Pour le glaçage :

  • 5g d’eau
  • 10g de kirsch
  • 75g de sucre glace

Recette :

Pour les biscuits :

  • Versez le miel, le sucre et les épices dans une casserole. Mélangez et chauffez sur feu moyen jusqu’à ce que le sucre soit totalement fondu et le miel bien liquéfié. Versez dans un saladier et incorporez le kirsch. Ajoutez ensuite la farine, les amandes, le bicarbonate et la levure. Mélangez bien puis incorporez les fruits confits coupés en dés. N’hésitez pas à travailler la pâte à la main car elle n’est pas très liquide. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étalez-la sur une feuille de papier sulfurisé sur une épaisseur de 8mm environ (si elle est trop collante, aidez vous d’une seconde feuille de papier sulfurisé posée par dessus et surtout pas de stress sur la forme, la pâte sera retaillée ensuite). Laissez sécher à l’air libre dans un endroit sec pendant 6h.
  • Une fois le délai écoulé, préchauffez le four à 180° et enfournez 10mn. La pâte sera claire et encore molle, c’est normal. Elle durcira en refroidissant.

Pour le glaçage :

  • Pendant que les biscuits cuisent, préparez le glaçage. Dans une petite casserole, mélangez l’eau, le kirsch et le sucre glace et chauffez à feu doux jusqu’à ce que le sucre fonde totalement.
  • Dès la sortie du four, coupez immédiatement la pâte en petits biscuits (j’ai fait des rectangles de 3x5cm comme indiqué dans la recette d’origine mais vous pouvez faire des losanges, des carrés ou autres plus ou moins grands selon vos envies). Badigeonnez directement de glaçage. N’hésitez pas à passer plusieurs couches car il ne doit plus vous en rester à la fin ! Laissez encore sécher 3h à l’air libre et dégustez.

Note :
– Si vous n’aimez pas le kirsch, remplacez-le ainsi que l’eau par du jus d’orange dans la pâte et dans le glaçage.

Flammekueche (tarte flambée alsacienne)

     Les derniers jours se sont faits particulièrement froids. Tellement froids qu’ils m’ont rappelé les marchés de Noël alsaciens et la souffrance qu’on endure parfois à y trépigner toute la journée. Mais heureusement, là bas il y a de quoi compenser : les magnifiques décorations, les artisans, le vin chaud et aussi bien évidemment la nourriture ! Il n’y a plus de décorations et pas d’artisan chez moi, mais la nourriture, ça, je peux la ramener dans ma cuisine ! Et que serait un marché de Noël sans flammekueche ? Si vous n’en avez jamais mangé il s’agit d’un genre de tarte avec une pâte très fine et croustillante, recouverte d’un mélange crème et fromage blanc, de lardons et d’oignons. Un délice qui réchauffe le corps et le cœur, accoudé sur un fut transformé en table d’appoint. Évidemment pas de four à pain ici, mais la cuisson au four traditionnelle fait parfaitement l’affaire pour pouvoir déguster cette merveille hors de notre belle Alsace ! J’ai piqué la recette chez Mélanie et elle est parfaite !

.

IMG_20200111_221908__01

.

Temps : 20mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : 48h dans du papier alu au frigo
Pour 1 tarte flambée (4 à 6 personnes)

.

Ingrédients :

Pour la pâte

  • 270 g de farine
  • 5 cl d’huile
  • 15 cl d’eau tiède
  • 1 cuillère à café de sel

.

Pour la garniture

  • 2 oignons
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 100 g de fromage blanc
  • 10 cl de crème fraîche épaisse
  • un peu de noix de muscade râpée
  • du poivre et du sel
  • 150 g de lardons

.

Recette :

Pour la pâte :

  • Mélangez tous les ingrédients ensemble et pétrissez-les pendant 5mn environ. Si la pâte vous parait trop collante ajoutez un peu de farine.
  • Préchauffez le four à 250°. Découpez une feuille de papier sulfurisé de la taille de votre plaque de cuisson (plate de préférence) ou de votre lèche-frite et étalez la pâte sur toute la surface. : elle doit être assez fine afin d’être croustillante.

.

Pour la garniture :

  • Émincez les oignons (pas trop finement) et faites les revenir dans une poêle avec l’huile jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Mélangez le fromage blanc avec la crème fraiche. Assaisonnez avec une pincée de muscade, du sel (pas trop à cause des lardons) et du poivre. Étalez ce mélange sur la pâte puis répartissez de façon bien homogène les oignons et les lardons dessus.
  • Faites glisser le tout sur la plaque puis enfournez 15mn. Servez chaud avec de la salade par exemple.