Cidre chaud aux épices (ou mulled cider)

     La température extérieure est désormais telle que sortir sans gants et bonnet s’apparente à une mort à petit feu causée par le vent qui semble porter des petits coups de couteau à chacun de ses souffles. Il est donc temps de déclarer ouverte la saison des boissons chaudes (très chaudes) et épicées (et même un peu alcoolisées parfois). Ayant déjà fait du vin chaud (un délice), je me suis demandée ce qu’une version plus douce donnerait. C’est là que m’est venue l’idée de faire du cidre chaud aux épices sur le modèle de mon jus de pomme chaud. J’ai tout d’abord tenté une version avec des fruits (comme pour le vin chaud) mais j’ai trouvé que ces derniers prenaient trop le pas sur la pomme qu’on ne sentait plus du tout du fait de sa douceur. J’ai donc ensuite opté pour une réalisation totalement exempte de fruit (vous pouvez ajouter un peu d’orange bio si vous désirez, mais rien de plus) avec la même dose d’épices que dans le vin chaud de Christophe Felder mais beaucoup moins de sucre évidemment et je suis très satisfaite du résultat. Ce cidre chaud se boit comme du petit lait 😉

.IMG_20191111_163029__01.jpg

.

Temps : 10mn
Conservation : aucune (à boire chaud évidemment)
Pour un peu moins d’un litre de cidre chaud

.

Ingrédients :

  • 1 bouteille de cidre de pomme brut (de 75cL)
  • 100mL d’eau
  • 50 à 60g de sucre semoule (à adapter selon votre cidre et votre goût)
  • 2 bâtons de cannelle
  • 2 étoiles d’anis
  • 2 clous de girofle
  • 1 pointe de couteau de noix de muscade râpée

.

Recette :

  • Mettez tous les ingrédients dans une casserole et portez le tout à ébullition. Laissez frémir de 5 à 10mn en remuant de temps à autres. Filtrez à l’aide d’un chinois. Servez et dégustez !

 

Pain d’épices au chocolat de Julie Andrieu

     Eh oui eh oui je vous avais prévenus que nous passions en mode automne/hiver en début de semaine et c’est le cas dès aujourd’hui avec cette recette de pain d’épices parce que j’ADORE le pain d’épices. Et cette recette… Je ne sais pas comment vous la décrire. C’est un pain d’épices au chocolat qui ne sent pas trop comme un pain d’épices (même s’il sent les épices), qui n’a pas trop la texture d’un pain d’épices (en tout d’aucun que j’ai pu goûter en 28 ans) et qui ne sent pas le chocolat. Mais c’est BON. C’est juste bon. Du coup Julie Andrieu peut appeler ça un pain d’épices si elle veut, j’achète ! Je n’avais jamais goûté de gâteau épicé avec des graines d’anis dedans et j’ai trouvé ça super. Ça apporte un petit plus qui change de d’habitude. La texture est mi-moelleuse mi-friable,  un peu comme un cake qui serait fait avec de la poudre d’amande. Bref si vous aimez les épices, allez-y. Mes collègues l’ont dévoré en une matinée et même ceux qui n’aiment pas le pain d’épices habituellement (mauvais souvenirs d’enfance apparemment) ont adoré. Du coup go go go n’hésitez pas !

.

IMG_20191001_173052__01

.

Temps : 15mn de préparation + 1h de cuisson
Conservation : 4/5j dans du film alimentaire à température ambiante
Pour un cake standard

.

Ingrédients :

  • 120g de chocolat noir à 70%
  • 100g de beurre
  • 130g de miel
  • 10cL d’huile
  • 375g de farine complète
  • 2 pincées de noix de muscade râpée
  • 1 cuillère à soupe de cannelle
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à soupe de graine d’anis
  • 2 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café de sel
  • 15cL de crème épaisse
  • 2 œufs
  • 80g de vergeoise brune (du sucre muscovado pour moi)

.

IMG_20191001_173106__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 160°.
  • Faites fondre le chocolat au bain-marie. Une fois entièrement fondu, ajoutez le beurre en petits morceaux, le miel et l’huile. Laissez chauffer sur feu doux (ça ne doit pas bouillir) jusqu’à ce que le beurre soit fondu et mélangez pour rendre le tout homogène. Retirez du feu et réservez.
  • Mélangez la farine, la levure, le sel et les épices. Creusez-y un puits et mettez-y la crème. Mélangez. Battez ensemble les oeufs et le sucre et incorporez-les au mélange précédent. Ajoutez enfin la préparation chocolatée et mélangez jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.
  • Versez dans un moule à cake beurré et fariné si nécessaire. Enfournez environ une heure, la lame d’un couteau doit ressortir humide. Si votre gâteau n’est pas encore cuit mais que vous avez peur que le dessus brûle, recouvrez-le de papier aluminium jusqu’à la fin de la cuisson. Laissez refroidir le cake puis démoulez-le. Emballez-le directement dans du film alimentaire et conservez-le dedans à température ambiante jusqu’à dégustation.