Velouté de butternut au philadelphia

     Une nouvelle recette de soupe fait son apparition sur le blog ! Parfait pour cet automne, parfait pour Thanksgiving, ce velouté de butternut est vraiment délicieux. Le goût de la butternut est sublimé par la texture crémeuse du velouté due au Philadelphia ! Laissez-vous tenter ! 😉

.

IMG_20191126_213810__01

.

Temps : 15mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 2/3J au frigo
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 1 courge butternut
  • 1 oignon
  • 1L d’eau
  • une pincée de gros sel
  • 100g de philadelphia (+ un peu pour le dessus de la soupe si vous voulez)

.

Recette :

  • Coupez la courge butternut en deux, évidez la partie avec les graines et épluchez-la à l’aide d’un petit couteau ou un économe (c’est assez difficile vous serez prévenus, mais c’est la seule « difficulté » de la recette, ensuite ce n’est qu’une promenade de santé 😉). Lavez la chair et coupez-la en gros cubes. Réservez. Épluchez et coupez l’oignon en 8 et réservez également. Dans une grosse casserole, faites chauffez un litre d’eau avec une pincée de gros sel sur feu moyen. Ajoutez les légumes et laissez cuire 30mn en couvrant aux 3/4 la casserole d’un couvercle. Un couteau planté dans les légumes doit les traverser sans difficulté. Mixez le tout avec le philadelphia et servez immédiatement.

Frites de patate douce épicées (au four)

     On passe directement au plat de résistance en cette semaine de Thanksgiving avec des frites de patate douce épicées. (On aime faire les choses à l’envers ici ! ;)) Les patates douces sont souvent servies en purée lors de cette fête mais j’ai décidé de faire une version sous forme de frites. Elles sont délicieuses et bien épicées comme on les aime (et même croustillantes) !!! Je comptais les servir avec de la dinde et de la sauce au cranberries comme le veut la tradition mais, étant seule la semaine, il aurait été impossible pour moi de manger autant de nourriture en aussi peu de temps. Je n’ai donc pas voulu gâcher. Il faudra attendre l’année prochaine pour en voir surgir une sur mon blog je pense 😉

.

IMG_20191125_231159__01

.

Temps : 10mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : quelques jours au frigo (mais ça sera beaucoup moins bon)
Pour 4 personnes si vous êtes raisonnables (sinon 2/3)

.

Ingrédients :

  • 2 grosses patates douces (environ 1kg)
  • 6 cuillères à soupe d’huile
  • 1 cuillère à soupe de sel
  • 0.5 cuillère à soupe de poivre
  • 1 cuillère à soupe d’ail en poudre
  • 1 cuillère à soupe de paprika
  • 1 blanc d’œuf légèrement battu à la fourchette

.

IMG_20191125_231205__01

.

Recette :

  • Préchauffez votre four à 200°. Épluchez, lavez et coupez vos patates douces en bâtonnets. Déposez les frites dans un tupperware assez grand et refermable. Dans un petit récipient, mélangez l’huile, le sel, le poivre, l’ail en poudre, le paprika et le blanc d’œuf jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Versez ce dernier dans le tupperware sur les frites. Fermez le tupperware et secouez-le bien pour enrober toutes les frites (vous pouvez faire cette étape en badigeonnant au pinceau mais ce sera beaucoup beaucoup plus long).
  • Déposez les frites sur des plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé en essayant au maximum qu’elles ne se touchent pas et ne se chevauchent pas (il vous faudra deux plaques en principe). Enfournez 15mn. Sortez la plaque, retournez les frites et réenfournez 15mn en passant le four en mode grill les 5 dernières minutes si vous les voulez bien croustillantes (surveillez bien pour qu’elles ne brûlent pas). N’hésitez pas à les déguster avec un peu de ketchup, les goûts s’associent très bien entre eux 😉

Tarte aux noix de pécan

     On continue sur notre lancée automnale et spéciale Thanksgiving en passant directement à la fin du repas avec une délicieuse tarte aux noix de pécan. Ça faisait plusieurs mois que je rêvais d’en faire une et que je prenais mon mal en patience et je suis très heureuse d’avoir succombé ! Si vous aimez les noix de pécan, cette recette est vraiment faite pour vous. J’ai opté pour la recette de Délices d’orient car sa pâte n’était pas sucrée et était à base de sirop d’érable (la recette originelle comporte du corn sirup mais cet ingrédient est difficile à trouver en France et une amie m’avait gentiment ramené du sirop d’érable directement du Canada !). J’ai été conquise. La garniture de la tarte étant sucrée, une pâte qui ne l’est pas permet de la contrebalancer. L’ajout de noix de pécan sur le dessus de la tarte n’est quant à lui pas obligatoire mais c’est leur torréfaction qui rend la tarte aussi goûteuse à mon sens (vous pouvez par contre diminuer la quantité à 100g au lieu de 150 si vous le désirez).

.

IMG_20191120_223628__01

.

Temps : 25mn de préparation, 20mn de refroidissement, 45mn de cuisson
Conservation : 5j au frigo (mais la sortir 30mn avant de la déguster pour qu’elle soit à température ambiante)
Pour 1 tarte de 24cm de diamètre (8 personnes environ)

.

Ingrédients:

Pour la pâte :

  • 185g de farine
  • 100g de beurre froid coupé en petits morceaux
  • 6 cuillères à soupe d’eau glacée

.

Pour la garniture:

  • 150g de noix de pécan
  • 3 œufs
  • 100g de cassonade
  • 100g de beurre fondu
  • 200 ml de sirop d’érable (soit 250g)
  • 150g de cerneaux de noix de pécan entiers pour la décoration

.

IMG_20191120_223617__01

.

Préparation:

Pour la pâte :

  • A l’aide de votre robot (ou à la main), travaillez la farine avec le beurre découpé en morceaux. Une fois le mélange à peu près homogène, ajoutez l’eau et continuez de travailler la pâte jusqu’à ce qu’elle s’agglomère. Filmez-la et mettez-la au frais pendant 20 min.

.

Pour la garniture :

  • Préchauffez le four à 200°. Sortez votre pâte du frigo et abaissez-la sur un plan de travail fariné (sur environ 26cm de diamètre). Déposez-la dans votre moule à tarte (si besoin recouvert de papier sulfurisé pour éviter toute adhérence) et coupez l’excédent de pâte. Piquez le fond de tarte à l’aide d’une fourchette.
  • Hachez 150g de noix de pécan et répartissez-les sur la pâte. Battez les œufs avec la cassonade dans un cul de poule puis ajoutez-y le beurre fondu et le sirop d’érable et mélangez jusqu’à obtenir une garniture homogène. Versez le mélange sur le fond de tarte. Enfournez 15mn. Sortez la tarte du four. Baissez la température du four à 160°. Disposez les cerneaux de noix entiers joliment dessus et réenfournez la tarte 30mn. Laissez-la refroidir une dizaine de minutes avant de démouler la tarte puis laissez tiédir ou refroidir intégralement la tarte avant de la déguster avec une boule de glace vanille. (Vous pouvez badigeonner la tarte d’un sirop de sucre à la sortie du four pour la rendre brillante mais je ne vous le conseille pas car elle est assez sucrée comme ça.)

Confiture pomme/potiron vanillée

     Commençons cette semaine spéciale Thanksgiving avec un petit quelque chose un peu sorti des sentiers battus : de la confiture pomme/potiron bien vanillée pour le matin de cette fête ! Évidemment elle sera également parfaite pour vous accompagner tout le long de l’automne et jusqu’à la Chandeleur ;p. J’ai trouvé cette recette chez La fourmi Élé. Une seule déception ici : l’absence de luminosité dans mon appartement (une vraie galère l’hiver…) parce que cette confiture était magnifique : orangée, translucide avec tout un tas de grains de vanille qui vous donnent juste envie de plonger votre cuillère dedans. Un délice ! Cette photo ne lui rend vraiment pas hommage. Mais croyez moi sur parole, si vous aimez le potiron N’HÉSITEZ PAS.

.

IMG_20191120_215744__01

.

Temps : une heure de préparation  + une nuit de repos
Conservation : plusieurs mois
Pour 3 pots environ

.

Ingrédients :

  • 850 gr de potiron épluché
  • 500 gr de pommes épluchées (environ 3 pommes)
  • 900 gr de sucre cristal
  • 2 gousses de vanille

.

Recette :

  • Épluchez et épépinez les pommes et le potiron et coupez-les en petits dés. Versez-les dans une casserole en versant du sucre régulièrement entre les « couches » de fruits pour que la répartition soit assez homogène. Fendez les gousses de vanille en deux et grattez les grains. Ajoutez les grains et les gousses dans la casserole et chauffez à feu doux jusqu’à ce que le sucre soit intégralement fondu. Mélangez régulièrement afin que la fonte soit homogène (cela devrait prendre 30mn environ). Portez ensuite à ébullition. Laissez reposer une nuit à température ambiante.
  • Enlevez les gousses de vanille, mixez le reste. Versez la purée de fruits obtenue à nouveau dans la casserole et chauffez doucement pendant une vingtaine de minutes en remuant régulièrement. Soyez très vigilants. Vérifiez la cuisson de la confiture avec le test de l’assiette froide : placez cette dernière dans le congélateur pendant cinq minutes. Versez une goutte de confiture sur l’assiette. Si elle se fige, c’est qu’elle est bien cuite.
  • Pendant que la confiture cuit, stérilisez vos pots : plongez-les ouverts dans une casserole d’eau chaude avec les bouchons pendant 10mn et retournez-les sur un torchon propre à l’aide d’une pince en faisant attention à ne pas vous brûler. Une fois la confiture cuite, remplissez les pots, fermez-les et retournez-les jusqu’à refroidissement complet.

Oeufs cocottes aux champignons

     C’est un repas tout automnal et super rapide que je vous propose dans cet article. Je raffole des œufs cocottes mais je les mange toujours à la fondue de poireaux car je suis dingue de cette version. Cette semaine, j’ai voulu changer et j’ai donc réalisé une nouvelle variante avec des champignons. N’ayant que peu de choix à la capitale, j’ai opté pour des champignons de Paris (évidemment) mais je vous recommande, si vous le pouvez, d’utiliser des champignons avec plus de saveur. Je pense sincèrement qu’une version aux trompettes serait à tomber à la renverse !

.

IMG_20191108_171524__01

.

Temps : 10mn de préparation + 8mn de cuisson
Conservation : aucune
Pour 2 personnes (comptez deux œufs cocottes chacun)

.

Ingrédients :

  • 4 échalotes
  • 400g de champignons (de Paris, des trompettes, etc)
  • une noix de beurre
  • du sel et du poivre
  • 4 œufs
  • 4 cuillères à soupe de crème liquide
  • un peu de gruyère râpé

.

IMG_20191108_171553__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 220°.
  • Épluchez et émincez les échalotes. Équeutez (si nécessaire), lavez et émincez les champignons. Faites revenir les échalotes à la poêle, sur feu moyen, dans un peu de beurre. Une fois qu’elles sont caramélisées (c’est très rapide), ajoutez les champignons et poursuivez la cuisson pendant 5mn environ en l’oubliant pas de mélanger afin que les échalotes et les champignons ne brûlent pas. Attention, ne couvrez surtout pas la poêle afin que l’humidité des champignons s’évapore ! Salez et poivrez puis répartissez le mélange dans 4 ramequins.
  • Cassez un œuf dans chaque. Versez une cuillère à soupe de crème autour de chaque jaune d’oeuf. Salez, poivrez puis parsemez de gruyère râpé. Enfournez pour 8 minutes environ. Sortez les ramequins dès que les œufs sont pris (soyez vigilant si comme moi vous utilisez des ramequins larges car les œufs cuiront plus vite). Servez chaud.

Patacitrouilles

     Eh oui pour notre avant dernière recette d’Halloween on persiste dans la citrouille/le potiron parce que qu’est ce que c’est bon (et tellement dans le thème en plus) !!! J’en profite d’ailleurs pour participer au concours Défi cuisine sur le thème « couleurs et saveurs d’automne » histoire de faire d’une pierre deux coups ;).
Pour tout vous dire, réaliser ces pâtes de fruits n’a pas été chose aisée. J’ai trouvé cette idée dans La cuisine des sorciers mais les proportions étaient totalement erronées (3 fois trop de sucre environ…) alors que l’équilibre des ingrédients est primordial pour ce genre de confiseries. J’ai donc eu un résultat décevant car les pâtes de fruit n’avaient pas du tout la bonne consistance : elles étaient excellentes mais collantes et inséchables donc ultra molles (même après avoir prolongé le temps de séchage au four). Enfin bref un désastre. Je vous avoue que j’ai plutôt l’habitude de repousser la résolution du problème dans ce genre de cas et de me dire que je retenterai une autre fois avec une autre recette. Mais pour le coup, cela me tenait particulièrement à cœur car je ne voulais pas descendre plus le nombre de recettes que je vous aurais proposé pour Halloween et parce qu’une de mes grands-mères adore ça et je me devais de les réussir pour pouvoir lui en faire à l’occasion, en étant sure de leur succès. Je suis donc partie avec mes petits doigts faire moultes recherches sur le sujet sur Internet et ces dernières ont fini par aboutir sur une technique particulièrement efficace (encore une fois merci Larousse) que je vais me faire le plaisir de vous livrer ! (Bon j’aurais bien voulu les découper en forme de citrouille pour le principe mais je n’ai pas trouvé l’emporte-pièce adéquate, donc ça a été une belle feuille d’automne au final et c’est plutôt joli aussi ;)).

.

IMG_20191028_180914__01

.

Temps : 15mn de préparation + 24/48h de séchage
Conservation : plusieurs semaines dans une boite hermétique
Pour environ 18 pâtes de fruit de taille standard (mais cela dépendra de l’épaisseur et la taille que vous choisirez)

.

Ingrédients :

  • 140g de purée de potiron (maison ou tout simplement en faisant cuire comme indiqué sur le sachet des cubes de potiron surgelés de chez Picard puis en les mixant (attention il faut faire cuire plus de potiron que la quantité de purée demandée car cette dernière sera moindre du fait de l’évaporation, 140g de purée = 250g de potiron surgelé environ))
  • 140g de sucre à confiture (sucre cristallisé) + une dizaine de grammes pour enrober
  • un trait de jus de citron

.

IMG_20191028_180919__01

.

Recette :

  • Préparez votre purée de potiron et asséchez-la bien dans une casserole sur feu moyen si elle est trop humide (ce sera surement le cas si vous la faites à partir de potiron surgelé). Attention à ne pas la brûler. Pesez-la, remettez-la dans la casserole et ajoutez-y la même quantité de sucre à confiture. Portez à ébullition le tout et faites cuire sans cesser de remuer jusqu’à la consistance souhaitée : la pâte va épaissir et se détacher du fond de la casserole (il m’a fallu environ 10mn). Ajoutez un trait de citron lorsque la pâte est prête et mélangez bien une dernière fois.
  • Tapissez votre moule de papier sulfurisé (j’ai pris un moule de 17x10cm pour 1.5cm d’épaisseur environ) et saupoudrez ce dernier de sucre. Versez la pâte dessus, essayez d’homogénéiser l’épaisseur et saupoudrez le dessus de sucre. Laissez sécher 24 à 48h dans un endroit sec et chaud (le temps de séchage sera conditionné par les conditions de « stockage »). Une fois la pâte prête (elle aura assez durci, tout simplement), découpez-la à l’aide d’un couteau légèrement huilé ou emporte-piècez-la puis enrobez chaque morceau dans du sucre cristallisé.

Jus de citrouille

     Halloween 2019, c’est partiiii !!! Cette année j’ai décidé de m’y prendre tôt et si vous me suivez sur Instagram, vous avez pu voir un aperçu de toutes mes créations du week-end (plus de 10h de cuisine en tout, autant vous dire que ça m’a bien occupée !). Je me suis orientée vers quelque chose de plus « magique » qu’effrayant cette fois-ci car j’étais en manque d’inspiration et l’univers fantastique a toujours bercé toutes les composantes de ma vie (imagination, lecture, cinéma, etc).  Dans tout ce que j’ai pu tester (soit 6 recettes), une seule ne vous sera pas proposée dans les deux semaines qui arrivent : la recette de la bièraubeurre. En effet, j’ai testé celle proposée par Gastronogeek et présentée comme LA meilleure bièraubeurre qui existe et… c’était sincèrement ignoble… La recette était composée entre autre de bière, de beurre et de glace et les couches de gras se dissociaient après quelques secondes de repos. Yeuuurk. Après, je pense sincèrement que si les recettes françaises de bièraubeurre ne fonctionnent pas c’est à cause de leur appellation trompeuse. En effet le butterbeer anglais est devenu logiquement le bièraubeurre français. Mais l’appelation « butter – beer » ne viendrait pas à mon sens de beurre ajouté dans de la bière mais plus du butterscotch qui est un caramel écossais (le mot butter fait alors référence au beurre qui compose le caramel avec le sucre et la crème comme dans le caramel au beurre salé français). Cela paraitrait plus cohérent avec les livres de J.K. Rowling qui décrivent son goût comme doux, sucré et caramélisé. En définitif, il s’agirait plus de bière au caramel que de bière… au beurre ;). Des recherches que j’approfondirai en ce sens pour l’année prochaine où je vous livrerai très certainement MA vision de la recette de la bièraubeurre.
Enfin bref, très large digression de ma part sur le sujet xD. Si l’on revient à nos moutons, concernant cette recette de jus de citrouille, elle est quant à elle délicieuse. Le goût de citrouille n’est pas trop prononcé (je sais que cela peu effrayer les plus réfractaires à la courge :p) et les épices rappellent les jus de pommes chauds sur les marchés de Noël. Vraiment parfait à déguster le week-end prochain en révisant vos cours de potion à Poudlard 😉

.

IMG_20191020_212453__01

.

Temps : 5mn de préparation
Conservation : 2/3j au frigo
Pour 1,5L environ

.

Ingrédients :

  • 300g de purée de potiron (maison ou tout simplement en faisant cuire comme indiqué sur le sachet des cubes de potiron surgelés de chez Picard puis en les mixant (attention il faut faire cuire plus de potiron que la quantité de purée demandée car cette dernière sera moindre du fait de l’évaporation, 300g de purée de potiron = 535g de potiron surgelé environ))
  • 1l de jus de pommes
  • 125g de confiture d’abricots
  • 1 cuillère à café de cannelle ou d’épices à pain d’épices

.

Recette :

  • Mixez la purée de potiron avec le jus de pomme puis, une fois homogène, avec la confiture d’abricots puis épicez le jus de citrouille à votre convenance ! Gardez au frais jusqu’au moment de servir.