Pizza Margherita

     Comme vous pouviez vous en douter suite à ma recette de dimanche, on enchaine avec une vraie recette de pizza. J’ai voulu débuter avec la traditionnelle, simplissime pizza margherita afin d’être certaine que les bases étaient toutes bonnes (la pâte, la sauce tomate, la fonte du fromage, la cuisson). Et elles le sont ! Rien à voir avec les pizzas toutes prêtes et les pizzerias bon marché. Il ne manque que la cuisson au feu de bois malheureusement impossible à reproduire chez soi. En tout cas vous voilà parés à toutes les éventualités avec cette base : il n’y a plus qu’à customiser et laisser place à votre imagination 😉

.

IMG_20200627_203049__01

.

Temps : 45mn de préparation et 15mn de cuisson
Conservation : 2/3j au frigo dans une boîte hermétique
Pour 1 pizza de 30cm

.

Ingrédients :

.

Pour la sauce tomate :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • 260g de tomates pelées en conserve (400g non égouttées)
  • 140g de double concentré de tomates
  • 1 cuillère à café de basilic séché
  • 1 cuillère à café d’origan séché
  • 1 cuillère à café de sel
  • 2 cuillères à café de sucre
  • 0.5 cuillère à café de poivre

.

Pour la garniture :

  • 250g de mozzarella
  • 4/5 feuilles de basilic + quelques unes pour la déco
  • 25g de parmesan
  • 1 cuillère à café d’huile d’olive

.

IMG_20200627_203015__01

.

Recette :

  • Après avoir préparé votre pâte à pizza, attelez-vous à votre sauce. Faîtes chauffer l’huile dans une grande sauteuse sur feu moyen. Émincez finement l’ail et ajoutez-le. Laissez-le cuire quelques minutes jusqu’à ce qu’il soit doré. Ajoutez les tomates pelées et le double concentré de tomates. Mélangez jusqu’à ce que la sauce soit lisse. Ajoutez le reste des ingrédients, mélangez, puis ajustez le feu pour que la sauce soit juste frémissante. Laissez cuire ainsi 30mn en remuant de temps en temps puis réservez hors du feu (il faut que la sauce refroidisse).
  • 15mn avant de débuter la finition de votre pizza, découpez la mozzarella en tranches de 1cm d’épaisseur environ et déposez-la dans un bol au congélateur. Puis préchauffez le four à 230°.
  • Farinez votre plan de travail et votre pâton puis aplatissez-le à l’aide de vos mains en le repoussant vers l’extérieur petit à petit pour l’étirer, tout en le tournant régulièrement pour conserver une forme ronde (et un bord de la pâte plus épais qui formera la croute). Répétez l’opération jusqu’à ce que la pizza fasse 30cm de diamètre. Évitez d’utiliser un rouleau à pâtisserie car il chasserait l’air de la pâte qui serait alors plus dure. Répartissez moitié de la sauce tomate sur votre pâte de façon bien homogène en laissant la croûte propre (vous pouvez conserver le reste au congélateur pour une durée de 3 mois, ce qui tombe bien car les proportions de ma pâte sont pour 2 pizzas ;)). Sortez la mozzarella du congélateur et répartissez-la sur toute la surface de la pizza. Cisaillez les feuilles de basilic par dessus puis saupoudrez de parmesan. Enfournez 15mn environ jusqu’à ce que la croute soit dorée. Ajoutez quelques feuilles de basilic frais et un trait d’huile d’olive puis servez.

Tarte fine aubergine, coppa, mozzarella

     Je comptais vous proposer initialement une nouvelle recette de glace, bien plus diététique que celle au beurre de cacahuètes de lundi, faite uniquement à base de fruits, aussi appelée nice cream pour les connaisseurs. Ce concept fait fureur, à raison, ces dernières années car il permet de se rafraichir avec plaisir et sans culpabiliser, la banane servant de « liant » à la « glace » : point de gras et point de sucre ajoutés donc. Uniquement des fruits. Comme il me restait pas mal de cerises suite à la réalisation de mon smoothie au melon, l’occasion était toute trouvée : direction la cuisine pour une nice cream rouge sang. Toutefois, le résultat s’est avéré très décevant. Le visuel était plus que discutable (absence de tenue de la glace, couleur douteuse) et le goût n’était pas au rendez-vous : la cerise ne prenait pas le dessus sur la banane malgré la quantité astronomique utilisée. C’est donc vraiment très déçue vis-à-vis de cette recette mais ravie de cette tarte fine aubergine coppa mozzarella que je reviens vers vous aujourd’hui !
L’avantage de cette tarte (inspirée d’ici) c’est qu’elle est extrêmement rapide à faire, remplie du soleil du sud et qu’elle cuit très rapidement, la température n’aura donc pas trop le temps de monter en cuisine. L’association est plutôt originale et le croustillant de la coppa apporte un petit truc très gourmand en plus je trouve. Vous pouvez manger cette tarte froide s’il vous en reste mais je vous conseille plutôt de la faire réchauffer parce que l’aubergine froide me convainc moyennement pour tout vous dire (surtout si vous faites une rosace assez épaisse comme la mienne).

.

IMG_20190624_213914__01

.

Temps : 10mn de préparation + 15/20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans du papier alu au frigo
Pour 1 tarte (4 personnes environ)

.

Ingrédients :

  • 1 pâte feuilletée
  • 150g de coulis de tomate
  • 1 aubergine
  • de l’huile d’olive
  • 8 tranches de coppa
  • 1 boule de mozzarella
  • du basilic

.

IMG_20190624_213939__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Déroulez votre pâte feuilletée sur une feuille de papier sulfurisé ou du silpat (n’enlevez pas le papier de votre pâte si elle est industrielle, ça fera très bien l’affaire) et déposez-la sur une plaque allant au four. Répartissez bien le coulis de tomate sur toute la pâte jusqu’à 1cm du bord. Lavez et découpez votre aubergine en rondelles fines puis déposez ces dernières sur la pâte esthétiquement (en rosace, comme moi, reste l’idéal si vous en avez vraiment beaucoup). Versez un filet d’huile d’olive sur l’ensemble des aubergines pour faciliter leur cuisson. Déposez ensuite la coppa et la mozzarella coupée en rondelles sur les aubergines. Pas besoin de saler grâce à la coppa ! Parsemez d’herbes (du basilic pour moi) et enfournez 15mn à 20mn (selon l’épaisseur de votre couche d’aubergine). Afin de vérifier si les aubergines sont cuites, vous pouvez les piquer avec un couteau : elles doivent être fondantes. Servez avec de la salade.

Soupe de melon au miel et au basilic

     En ce moment je m’oriente beaucoup vers des recettes qui demandent peu de temps de préparation, parce que j’en manque, et qui sont assez rafraichissantes comme vous pouvez le voir. C’est pour ça que je vous propose cette soupe melon, miel et basilic trouvée chez Guillemette. J’avais un doute sur l’association melon/basilic avant de gouter car je n’ai pas du tout adhérer à fraise/basilic mais cette fois je trouve qu’elle fonctionne à merveille. Vous pouvez servir cette soupe en petites parts en entrée avec du jambon cru par exemple pour revisiter ce classique bien connu de l’apéro ou en plus grandes parts comme dessert. Je vous déconseille de la boire comme un smoothie comme moi car le melon seul est un peu trop épais.

.

20180620_175151

.

Temps : 5mn de préparation
Conservation : 48h max au frigo (je pense)
Pour 2 à 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 1 gros melon
  • 6 feuilles de basilic
  • 1 cuillère à soupe bombée de miel
  • Facultatif : des sommités de basilic pour la présentation

.

Recette :

  • Enlevez la peau et les graines du melon. Coupez le fruit en petits cubes et mettez ces derniers dans le blender avec le miel et le basilic.Mixez jusqu’à ce que la soupe soit entièrement lisse. Dégustez immédiatement ou réservez au frais jusqu’au moment de servir et ajouter des sommités de basilic sur chaque verrine au moment de servir.

Gâteau magique à la tomate

     Un nouveau gâteau magique, oui, mais salé cette fois, qui est une alternative parfaite aux cakes ou aux tartes que l’on dévore l’été ! Tout le monde a adoré à la maison. Il peut se manger aussi bien chaud que tiède ou froid avec une salade. Et comme vous pouvez le constater on voit particulièrement bien les trois couches si caractéristiques des gâteaux magiques : gâteau, crémeux et flan 😉 (encore plus que dans les anciennes recettes sucrées à la vanille et au rhum, au chocolat, chocolat/framboise ou marron). La recette originale est issue du livre Gâteaux magiques chez Solar (et a bien évidemment connu quelques petites modifications pour être à notre goût ;)).

.

20180512_135449_HDR

.

Temps : 15mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : quelques jours au frigo
Pour un gâteau de 20cm de diamètre (6 personnes)

.

Ingrédients :

  • 100g  de tomates cerises
  • 100g de tomates confites
  • environ 20 feuilles de basilic
  • 130g de beurre
  • 50cL de lait entier
  • 4 oeufs moyens
  • 100g de caviar de tomates
  • 105g de farine
  • poivre

.

20180512_135530_HDR

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 160°.
  • Lavez et coupez les tomates cerises en deux. Égouttez les tomates confites et coupez les en 2 également. Lavez et ciselez le basilic. Réservez.
  • Faites fondre le beurre et laissez-le tiédir. Faites également tiédir le lait. Séparez les blancs et les jaunes. Blanchissez les jaunes dans un très grand saladier puis ajoutez le beurre fondu et le caviar de tomates. Ajoutez la farine puis le lait. Battez jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Poivrez. Montez les blancs d’œufs en neige bien ferme et incorporez les en deux fois en fouettant 5 secondes pour les casser.
  • Versez le mélange dans un moule de 20cm de diamètre (beurré si nécessaire) puis répartissez dessus les tomates cerises, les tomates confites et le basilic (je pense que si vous voulez que la garniture ne soit pas au dessus mais dans la partie crémeux comme dans mon gâteau magique chocolat/framboise, il faut que vous mettiez tout d’abord la garniture dans le moule puis que vous versiez la pâte, personnellement je préfère ce visuel ci !). Enfournez 35 minutes environ.

Sorbet fraise-basilic

     Bonjour à tous ! Première recette de la rentrée mais aussi première recette depuis longtemps puisque je viens de déménager (tous les cartons ne sont pas encore vidés, c’est pour dire). J’ai l’impression de commencer une nouvelle vie et de devenir enfin adulte (il serait temps à bientôt 27 ans). Espérons que mes compétences en cuisine suivront le même chemin 😉 .
Pour la reprise ce sera donc un sorbet fraise/basilic que j’ai réalisé cet été parce que la grisaille parisienne (oui je suis parisienne maintenant :'() me donne envie de retrouver les 30° de ma campagne adorée. Comme d’habitude je me suis inspirée de ma bible en matière de glaces et tutti quanti : Glaces, sorbets et granités (tout en ajustant encore et toujours les quantités). Je n’avais jamais goûté cette association pourtant bien connue du basilic et de la fraise et j’ai été assez surprise, le tout est vraiment harmonieux. Néanmoins, je préfère le goût pur de la fraise, c’est une certitude. J’essayerai peut-être quand même l’association fraise/verveine une prochaine fois : il ne faut pas mourir idiot après tout !

.

1505247941891

.

Temps : 10mn de préparation, 6h de réfrigération et 2h de congélation
Conservation : plusieurs semaines au congélateur
Pour 1L de sorbet

.

Ingrédients :

  • 750g de fraises équeutées
  • le jus d’un citron
  • 15cL d’eau
  • 75g de sucre
  • 1 blanc d’oeuf
  • une dizaine de feuilles de basilic

.

1505248135910

.

Recette :

  • Mixez les fraises avec le jus de citron. Versez le sucre et l’eau dans une casserole, chauffez jusqu’à obtenir un sirop puis portez à ébullition pendant 2 minutes. Laissez-le refroidir un peu puis mélangez-le à la fraise. Placez le mélange au réfrigérateur au moins 6 heures.
  • Montez le blanc d’oeuf en neige ferme et incorporez-le à la première préparation. Versez le mélange dans la sorbetière et lancez le turbinage. Lorsque le sorbet commence à prendre, ciselez le basilic et ajoutez-le. Laissez turbiner encore quelques minutes puis versez le sorbet dans le contenant choisi et placez celui-ci au congélateur au moins 2 heures.