Courges spaghetti façon lasagnes

Les courges spaghetti, voilà un légume dont le nom m’a toujours intrigué. D’extérieur, elles ressemblent vraiment beaucoup aux autres types de courges, je ne comprenais donc pas trop la particularité. Mais comme j’ai vu qu’elles étaient souvent utilisées garnies, je me suis dit que j’allais tenter de les utiliser comme contenants pour des lasagnes, à la place des pâtes, pour une alternative un peu plus saine. Je n’étais pas sûre d’aimer mais au final j’ai adoré. Le goût de la courge reste présent mais s’efface quand même un peu face à la gourmandise de la bolognaise et de la béchamel et les textures fonctionnent très bien ensemble. Ce n’est d’ailleurs qu’une fois cuites que j’ai compris pourquoi on les appelait courges spaghetti. C’est assez rigolo de gratter la courge au fur et à mesure de la dégustation pour en faire des « fils ». Ils se mélangeant très bien à la garniture comme ça. En revanche, grosse alerte de ma part. Le seul élément primordial de cette recette est la maturité des courges : si elles ne sont pas assez mûres non seulement vous allez lutter pour les couper (j’y ai même perdu un couteau) mais elles seront aussi un peu sèches en sortie de cuisson. Il vaut donc mieux éviter sinon vous risquez de perdre beaucoup de temps et d’énergie pour un résultat plus que passable. En dehors de ça, ce plat est aussi bon que ma photo est moche 😉

Temps : 30mn de préparation + 1h00 de cuisson
Conservation : 2/3j bien emballées au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour la « bolognaise » :

  • 1 tête d’ail
  • un filet d’huile d’olive
  • 300g de viande hachée
  • 1 oignon
  • du sel et du poivre
  • 600g de sauce tomate
  • 2 cuillères à café de thym frais

Pour la béchamel :

  • 35g de beurre
  • 35g de farine
  • 350mL de lait
  • du sel et du poivre
  • 10g de basilic frais

Pour la finition :

  • 2 courges spaghetti (de préférence assez profondes pour pouvoir mettre beaucoup de garniture)
  • du sel et du poivre
  • 50 + 200g de scarmoza

Recette :

Pour la « bolognaise » :

  • Préchauffez le four à 215°. Coupez le haut de la gousse d’ail pour exposer les gousses. Déposez-la sur une feuille de papier aluminium et arroser la généreusement d’huile d’olive. Refermez le papier aluminium par-dessus et enfourner 25/30mn jusqu’à ce que les gousses d’ail soient tendres. Réservez (et n’éteignez pas le four).
  • Versez la viande hachée dans une grande sauteuse sur feu moyen. Dès qu’elle est colorée, ajoutez l’oignon haché et les gousses d’ail rôties (pour les récupérer, c’est très facile, il suffira de presser les côtés de la tête d’ail : l’intérieur sortira tout seul). Mélangez, assaisonnez légèrement puis versez la sauce tomate et le thym. Laissez chauffer tranquillement sur feu doux.

Pour la béchamel :

  • Faîtes fondre le beurre dans une petite casserole. Une fois totalement fondu, hors du feu, ajoutez la farine en une fois. Mélangez jusqu’à obtenir une masse. Remettez la casserole sur le feu puis ajoutez le lait petit à petit, en mélangeant à l’aide d’un fouet. Laissez cuire la sauce sur feu moyen sans cesser de fouetter jusqu’à ce qu’elle épaississe puis assaisonnez. Ajoutez le basilic finement haché et mélangez. Réservez sur feu doux pour maintenir la chaleur.

Pour la finition :

  • Coupez les courges spaghettis en 2 et déposez-les dans le micro-ondes 3mn à pleine puissance avec un verre d’eau (si vous avez du mal à les couper, mettez les entières dans le micro-ondes en les perçant de quelques trous à l’aide d’une fourchette, elles seront plus faciles à découper ensuite). Laissez-les refroidir quelques minutes si elles sont trop chaudes pour vous et grattez-en l’intérieur pour enlever les graines. Déposez les courges évidées dans plat allant au four puis salez et poivrez-les. Coupez la scarmoza en dés et répartissez les 50 premiers grammes au fond des courges. Ajoutez ensuite la sauce bolognaise puis la béchamel de façon égale entre les 4 demies courges. Répartissez le reste de la scarmoza par-dessus. Couvrez le plat de papier aluminium puis enfournez 20mn. Retirez ensuite le papier alu et prolongez la cuisson de 15/20mn : la courge doit être bien tendre. Servez immédiatement. Pour déguster la courge, grattez les côtés avec votre fourchette pour former des fils et mélangez-les à la garniture !

Note :
– Sur la photo, vous pouvez voir que la scarmoza déposée au-dessus a été coupée en tranches et non en dés. J’ai testé les deux et j’ai préféré le premier que j’avais oublié de photographier. Je trouve que la découpe en dés permet une meilleure fonte.

Cake scarmoza, basilic et tomates confites

Ça faisait un petit moment que je voulais vous proposer une nouvelle recette de cake salé mais je n’avais pas trop d’inspiration puisque je fais quasiment exclusivement la recette de cake au jambon de ma maman que j’adore. Mais avec la pénurie de moutarde, je n’ai plus trop eu le choix et je me suis un peu plus creusée la tête. J’ai choisi de m’inspirer d’ingrédients typiques de la cuisine italienne que j’adore comme la scarmoza, le basilic et les tomates confites et de ne conserver que ça pour avoir un cake qui soit végétarien car je ne vous en avais pas encore proposé. Le résultat est vraiment très bon. Le cake est bien moelleux et gourmand avec ses morceaux de fromage et de tomates confites. L’ail en poudre et le basilic permettent de relever le goût sans être écœurants. Un véritable plaisir !
(Mes excuses pour la photo, j’ai découpé le cake vraiment à la sortie du four car j’étais très pressée et il s’est donc totalement écroulé car il n’avait pas encore de structure… Ne faîtes pas la même erreur que moi et vous aurez un cake tout beau tout haut !)

Temps : 15mn de préparation et 45mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans du papier alu au frigo
Pour 1 cake standard

Ingrédients :

  • 2 œufs
  • 250mL de lait
  • 70g de beurre fondu
  • 250g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • 1 cuillère à café d’ail en poudre
  • 1 cuillère à café de sel fin
  • 0.25 cuillère à café de poivre
  • 175g de scarmoza
  • 50g de tomates confites
  • 10g de basilic frais

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Dans un saladier, fouettez les œufs avec le lait et le beurre fondu. Incorporez ensuite la farine, la levure, le bicarbonate, l’ail, le sel et le poivre ensemble puis la scarmoza coupée en cubes, les tomates confites coupées en morceaux et le basilic finement ciselé. Mélangez bien, versez dans un moule à cake (beurré et fariné si besoin) et enfournez 45 à 50mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Si votre cake est déjà doré alors que l’intérieur est encore cru, couvrez-le de papier aluminium jusqu’à la fin de la cuisson. Laissez légèrement refroidir avant de démouler et de déguster.

Tarte courgettes mozza basilic et sa pâte à l’huile d’olive

Encore un plat très estival dans sa composition : des courgettes, de la mozza, du basilic, de l’huile d’olive. Tout ce qu’il faut pour penser au sud et aux vacances. C’est une sublime recette que j’ai trouvé chez Nanou et j’ai adoré ! C’était la première fois que je faisais une pâte à l’huile d’olive et je trouve que ça se prête parfaitement à ce genre de tarte salée. La farine d’épeautre aussi se marie très bien avec les courgettes en terme de goût car elle rappelle le goût des pignons de pin je trouve (c’est d’ailleurs pour ça que j’en ai ajouté un peu). De quoi régaler toute votre famille avec un repas gourmand et léger à la fois !

Temps : 20/25mn de préparation + 30/35mn de cuisson
Conservation : 48h dans une boite hermétique
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour la pâte brisée à l’huile d’olive :

  • 160g de farine d’épeautre T80
  • 60g de farine d’épeautre semi complète
  • 1 pincée de sel
  • 60g d’huile d’olive
  • 75g d’eau

Pour la garniture :

  • 3 courgettes de taille moyenne (2 peuvent être suffisantes, 3 étaient un peu trop pour moi, j’avais vraiment une immense pile de courgettes, n’hésitez donc pas à ne pas tout mettre si vous sentez que ça devient excessif)
  • 1 citron confit au sel
  • 1,5 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • du sel et du poivre
  • une petite poignée de pignons de pin
  • 1 boule de mozzarella
  • environ 50g de pesto
  • quelques feuilles de basilic frais
  • un peu de fleur de sel

Recette :

Pour la pâte brisée à l’huile d’olive :

  • Versez tous les ingrédients de la pâte dans un saladier et mélangez-les jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène. Étalez celle-ci sur un plan de travail légèrement fariné jusqu’à obtenir un cercle de pâte de environ 35cm de diamètre (pas besoin qu’il soit bien régulier puisqu’il s’agit d’une tarte rustique, sans moule, la dimension est là pour vous aidez à avoir la bonne épaisseur de pâte!). Déposez le fond de tarte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Réservez.

Pour la garniture :

  • Préchauffez le four à 180°. Lavez les courgettes, essuyez-les et coupez-les finement en tranches à l’aide d’une mandoline (je n’en ai pas, j’ai donc coupé des rondelles au couteau de moins de 0,5cm d’épaisseur). Déposez-les dans un saladier avec le citron confit coupé en petits dés et l’huile d’olive. Mélangez jusqu’à ce que les rondelles de courgettes soit bien enrobées puis assaisonnez avec le poivre et le sel. Déposez joliment les courgettes sur le fond de pâte en laissant une bordure de environ 3cm sur le côté. Repliez la bordure sur les courgettes en appuyant bien au niveau de la pliure pour que la pâte ne bouge pas à la cuisson puis enfournez 30mn (35 pour moi). 5mn avant que la tarte ne soit cuite, ajoutez les pignons de pin par-dessus. Quand elle est prête, laissez-la tiédir quelques minutes avant d’ajouter la mozzarella coupée en morceaux, des petites cuillères de pesto, quelques feuilles de basilic et un peu de fleur de sel par-dessus.

Note :

– Cette tarte peut se manger chaude comme froide. A vous donc de décider comment vous voulez finir sa préparation. Comme je voulais que la mozza fonde légèrement, je l’ai déposée sur les courgettes directement à la sortie du four. Si vous désirez la manger plutôt froide, attendez qu’elle ait totalement refroidie avant d’ajouter la mozzarella qui conservera alors toute sa texture !

Linguine alla norma

En ce moment je fais beaucoup de plats de pâtes végétariens. Même si ce n’est pas forcément du goût de mon conjoint qui aimerait une belle part de viande avec, personnellement ça me suffit amplement. J’ai chipé cette nouvelle spécialité italienne à Chic choc chocolat en y apportant quelques petites modifications. Les pasta alla norma sont des pâtes traditionnellement servies avec une sauce tomate au basilic, des aubergines frites et un peu de ricotta. J’ai zappé ici la ricotta pour une version plus allégée mais vous pouvez en ajouter pour respecter la tradition. Ca ne pourra qu’être excellent 😉

Temps : 35mn de préparation/ cuisson + 1h de repos
Conservation : 3/4j au frigo dans une boite hermétique
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 2 aubergines
  • environ 2,5 + 1 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 belles tomates
  • 2 gousses d’ail
  • 600ml de coulis de tomates
  • un demi bouquet de basilic
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 0,25 cuillère à café de poivre
  • 400g de linguine
  • un peu de parmesan

Recette :

  • Lavez et coupez les aubergines en rondelles fines (moins d’1cm d’épaisseur). Déposez-les dans une passoire et saupoudrez-les de sel pour les faire dégorger. Réservez 1h. Rincez-les pour enlever l’excès de sel et épongez-les avec du papier absorbant. Badigeonnez les 2 faces de chaque rondelle d’un peu d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau (il vous faudra environ 2,5 cuillères à soupe) et chauffez un grill (ou une poêle si vous n’avez pas de grill) sur feu moyen-vif. Laissez cuire les aubergines environ 3mn et demi sur chaque face jusqu’à ce qu’elles soient entièrement cuites et légèrement grillées. Quand les premières sont cuites, réservez-les et enchainez avec les suivantes. Recommencez l’opération jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus. (J’ai du m’y prendre en 3 fois, c’est pour cela que je vous conseille de commencer par les aubergines car ce sera en principe le plus long).
  • Pendant que les aubergines cuisent, préparez la sauce. Commencez par porter un grand volume d’eau à ébullition. Incisez en forme de crois le dessus des deux tomates et plongez-les dans l’eau bouillante une minute (pas plus). Pelez-les et réservez. Chauffez la cuillère à soupe d’huile restante sur feu vif. Quand elle est chaude, ajoutez les gousses d’ail émincées. Laissez-les cuire 2mn jusqu’à ce qu’elles soient dorées puis ajoutez les tomates pelées coupées en morceaux. Prolongez la cuisson de 2-3mn puis versez le coulis de tomate, le basilic lavé et haché, le sucre, le sel et le poivre. Diminuez la chaleur sur feu doux et laissez mijoter 10/15mn. Pendant ce temps, portez un gros volume d’eau bouillante salée à ébullition et faites cuire les pâtes en respectant les indications du paquet.
  • Quand tous les éléments sont prêts, égouttez les pâtes et ajoutez-les à la sauce. Mélangez bien et servez-les avec les aubergines grillées et un peu de parmesan.

Gnocchis tomate feta (en 15mn)

En ce moment, je suis vraiment concentrée sur les mêmes saveurs : des tomates, des herbes, un peu de fromage pour l’acidité. C’est une association qui fonctionne très bien donc que j’exploite au maximum au quotidien. Cette fois-ci, j’ai décidé de faire une sauce express et de la servir avec des gnocchis pour un plat végétarien assez complet. Ce plat sera prêt en 15mn avec des ingrédients qu’on a très souvent dans nos placards à ce moment de l’année. Une recette de dépannage donc à garder dans un coin de la tête 😉

Temps : 15mn de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j dans un récipient hermétique
Pour 2/3 personnes

Ingrédients :

  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 2 échalotes
  • 2 tomates charnues
  • 3-4 belles feuilles de basilic + un peu pour servir
  • environ 180g de sauce tomate de votre choix (entre 150 et 200g suivant celle que vous achetez, j’en ai pris une parfumée ail et oignons)
  • 100 + 50g de feta
  • du sel et du poivre
  • 390g de gnocchi

Recette :

  • Versez l’huile d’olive dans une grande poêle sur feu vif et ajoutez-y les échalotes émincées lorsqu’elle est chaude. Laissez-les cuire 2mn le temps qu’elles colorent puis ajoutez les tomates et le basilic coupés en petits morceaux (pensez bien à enlever le cœur). Prolongez la cuisson de 2/3mn jusqu’à ce que les tomates commencent à être tendres et que leur jus soit quasiment totalement évaporé. Versez la sauce tomate et 100g de feta émiettée, baissez la chaleur sur feu moyen et laissez mijoter pendant 5/10mn jusqu’à ce que la feta soit totalement fondue.
  • Pendant ce temps, faites cuire les gnocchis dans un grand volume d’eau salée en respectant les indications du paquet : ils sont prêts quand ils remontent à la surface. Égouttez-les puis ajoutez-les à la sauce lorsque celle-ci est prête. Servez avec le reste de la feta émiettée et du basilic frais.

Bucatini aux poivrons à la vodka et sa chapelure au parmesan

Encore une recette issue de mon blog préféré : half baked harvest !!! Que voulez-vous que je vous dise ? A chaque fois c’est incroyablement original et délicieux, je ne sais pas comment résister. J’ai aussi rarement vu autant d’imagination dans l’association des saveurs et textures. Parce que oui des pâtes à la vodka et aux poivrons, c’est rare mais j’ai déjà pu en voir. Mais les compléter avec une chapelure aux herbes et au parmesan, c’est du jamais vu pour moi. C’est exactement la touche qu’il faut pour sublimer cette recette en lui apportant de la texture et une petite touche salée supplémentaire. Bref j’adore.

.

.

Temps : 50mn/1h de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j dans un récipient au frigo
Pour 5/6 personnes

.

Ingrédients :

Pour la chapelure :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 90g de chapelure Panko
  • 2 cuillères à soupe de basilic frais (3g)
  • 45g de parmesan
  • du sel et du poivre

Pour les pâtes :

  • 450g de poivrons grillés (vous les trouverez au niveau des conserves, près des tomates confites, conservés dans l’huile dans des bocaux en verre !)
  • 500g de bucatini
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 échalotes
  • 3 gousses d’ail
  • 110g de double concentré de tomates
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  • 120mL de vodka
  • 180mL de lait de coco (ou de crème entière si vous n’aimez pas ça)
  • 45g de beurre demi-sel
  • 10g de basilic frais

.

Recette :

Pour la chapelure :

  • Chauffez l’huile dans une poêle sur feu moyen. Une fois chaude, ajoutez la chapelure et le basilic. Laissez cuire environ 5mn en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que la chapelure soit dorée. Ajoutez alors le parmesan, mélangez et prolongez la cuisson de 2/3mn. Assaisonnez et réservez hors du feu.

Pour les pâtes :

  • Égouttez les poivrons et mixez-les jusqu’à obtenir une purée assez homogène. Réservez.
  • Faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet. Prélevez 240mL d’eau de cuisson puis égouttez. Réservez les pâtes et l’eau de cuisson mise de côté.
  • Chauffez l’huile dans une grande sauteuse sur feu vif. Faites revenir les échalotes et les gousses d’ail finement émincées. Lorsqu’elles sont caramélisées (c’est l’affaire de 5mn), ajoutez le concentré de tomates et le vinaigre puis baissez la chaleur sur feu moyen/doux. Mélangez et laissez cuire 2mn. Ajoutez la purée de poivrons, la vodka, le lait de coco, moitié de l’eau des pâtes préalablement mise de côté et le beurre. Mélangez bien et laissez mijoter 15 à 30mn : il faut que la sauce épaississe légèrement. Si la sauce vous paraît trop épaisse, délayez-la avec l’eau des pâtes restante. Ajoutez les pâtes et le basilic grossièrement haché. Mélangez jusqu’à ce que la sauce enrobe bien les pâtes et servez immédiatement avec la chapelure.

Salade figues, mozza, prosciutto et tomates cerises

Nouvelle salade estivale qu’il faudra faire vite vite vite si vous voulez en profiter tant la saison des figues a duré peu longtemps cette année à cause du temps… Je me suis basée cette fois-ci sur des saveurs venues du sud de la France et de l’Italie. C’est pourquoi vous retrouverez dans cette salade : des tomates cerises, du basilic, de la roquette (de la mâche sur la photo car la roquette n’était pas terrible cette fois-ci :(), des figues, du prosciutto et bien évidemment de la mozzarella (de la VRAIE hein, n’achetez pas de la mozza sans goût pour cette recette !).

.

.

Temps : 15mn de préparation et 10mn de cuisson
Conservation : 24h dans un récipient hermétique (sans la sauce)
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 400g de tomates cerises
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe d’origan frais
  • une pincée de piment de Cayenne (facultatif)
  • une pincée de sel et de poivre
  • le zeste finement râpé d’un citron
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
  • 175g de roquette (ou de mâche)
  • une demie botte de basilic (10g)
  • 4 figues fraiches
  • 250g de mozzarella di buffala
  • 80g de prosciutto en tranches

.

Recette :

  • Chauffez l’huile dans une poêle sur feu moyen. Ajoutez les tomates lavées et séchées, les gousses d’ail écrasées au presse-ail, l’origan, le piment, le sel, le poivre, les zestes de citron et le vinaigre balsamique. Laissez cuire en remuant de temps en temps jusqu’à ce que les tomates commencent à éclater. Cela devrait prendre environ 10mn. Retirez du feu et laissez refroidir sur le côté.
  • Dans un saladier, ajoutez la salade lavée et essorée ainsi que le basilic lavé et séché. Lavez les figues, coupez-les en 8 et ajoutez-les. Versez le contenu de la poêle puis complétez la salade avec la mozzarella coupée en morceaux et les tranches de prosciutto. Servez immédiatement.

Note : Pour une présentation plus recherchée, ne mélangez pas tous les ingrédients dans un saladier mais posez la salade au fond d’un plat puis ajoutez les autres ingrédients un à un par dessus.

Polenta au pesto, tomates cerises et halloumi frit

Voici une double première concernant le blog et mes tests persos : la polenta et le halloumi. Concernant la polenta, j’avais déjà testé rapidement des frites au four et j’avais DÉTESTÉ. J’avais trouvé le résultat sec et insipide. Vraiment aucun intérêt à mes yeux. Mais avec cette recette, j’ai obtenu une polenta super crémeuse avec un bon goût de basilic grâce au pesto : tout ce que je voulais. Les tomates qui l’accompagnent sont super juteuses et permettent de relever le plat grâce aux épices et aux herbes. Le halloumi quant à lui est un véritable coup de cœur. Il permet d’apporter texture et acidité au plat. J’ai hâte de pouvoir tester au barbecue pendant mes vacances ! Ça ne peut qu’être excellent ! Et ne boudez pas le basilic/pesto du dressage, il vous permettra de souligner l’ensemble et de le lier ! C’est un petit plus qui fait toute la différence. A vos casseroles 😉

.

Temps : 35mn de préparation/cuisson
Conservation ; 2j dans une boite hermétique au frigo (mais la polenta va perdre son crémeux)
Pour 5/6 personnes

.

Ingrédients :

Pour la polenta :

  • 1L d’eau
  • 250g de polenta à cuisson rapide
  • 40g de beurre demi-sel
  • 30g de parmesan râpé
  • 60g de pesto
  • du sel et du poivre

Pour le halloumi :

  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 400g de halloumi

Pour les tomates :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 4 gousses d’ail
  • 1 échalote
  • 600g de tomates cerises
  • 10g d’herbes fraiches (type basilic, origan, thym)
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • du sel et du poivre
  • du basilic frais ou un peu de pesto pour le dressage

.

Recette :

Pour la polenta :

  • Dans une casserole de taille moyenne, portez 1 litre d’eau à ébullition. Ajoutez lentement la polenta et mélangez jusqu’à ce qu’elle ait épaissi en absorbant toute le liquide (cela devrait prendre entre 3 et 5mn). Ajoutez le beurre, le parmesan et le pesto et mélangez jusqu’à ce qu’ils soient totalement absorbés. Rectifiez l’assaisonnement à votre convenance avec le sel et le poivre. Retirez la casserole du feu, couvrez-la et réservez le temps de préparer la suite de la recette.

Pour le halloumi :

  • Dans une grande poêle, chauffez une cuillère à soupe d’huile sur feu moyen. Coupez le halloumi en cubes de 0.5cm et ajoutez-le à l’huile. Cuisez-le jusqu’à ce qu’il soit doré sur toutes les faces. Versez-le dans un bol et réservez.

Pour les tomates cerises :

  • Dans la même poêle, versez les 2 cuillères à soupe d’huile d’olive restantes. Une fois que l’huile est chaude, ajoutez les gousses d’ail écrasées à l’aide d’un presse-ail et l’échalote finement émincée. Une fois bien dorés, ajoutez les tomates cerises lavées et séchées ainsi que les herbes lavées, séchées et hachées. Assaisonnez avec le piment, le sel et le poivre et laissez cuire en remuant de temps en temps jusqu’à ce que les tomates commencent à éclater. Cela devrait prendre environ 5mn.
  • Répartissez la polenta entre les assiettes. Ajoutez les tomates cerises dessus, puis le halloumi. Ajoutez un peu de basilic frais ou de pesto (chaud) pour accentuer les saveurs. Servez immédiatement.

Salade de pâtes caprese

La salade caprese, c’est vraiment LA salade star de l’été. Et c’est bien normal puisqu’avec simplement des tomates, de la mozza, une pointe de basilic et de l’huile d’olive, vous obtenez un résultat à la fois savoureux et super rafraichissant ! Le seul défaut que l’on peut trouver à ce plat à la fois simple et goûteux c’est qu’il ne tient pas trop au ventre. Il faut donc le déguster en guise de simple entrée ou s’en contenter comme plat très léger pour le soir. C’est pour ça que j’ai voulu y ajouter ma touche et le transformer en une salade de pâte à la fois fraiche, simple, délicieuse mais aussi consistante. Très rapide à faire, vous pourrez l’emporter facilement en pique-nique sans vous prendre la tête des heures en cuisine, et ce en plaisant au plus grand nombre !

.

.

Temps : 10/15mn de préparation, 20mn de repos et 10mn de cuisson (environ)
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique
Pour 4 à 6 personnes

.

Ingrédients :

  • 500g de tomates cerises (pour un rendu plus gourmand, utilisez-en de plusieurs couleurs)
  • 300g de mini boules de mozzarella
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
  • 1 gousse d’ail
  • 10+10 feuilles de basilic
  • 0.5 cuillère à café d’origan séché
  • une pincée de piment de cayenne
  • du sel et du poivre
  • 250g d’orecchiette

.

Recette :

  • Lavez, séchez, coupez les tomates cerises en deux et ajoutez-les dans un grand bol avec la mozzarella, l’huile d’olive, le vinaigre balsamique, la gousse d’ail écrasée, 10 feuilles de basilic hachées en petits morceaux (ou coupées aux ciseaux, comme moi), le piment, une pincée de sel et une pincée de poivre. Mélangez jusqu’à ce que les tomates et la mozzarella soient bien enrobées. Laissez reposer pendant 30mn.
  • 10mn avant la fin de ce délai, faites cuire les pâtes al dente en suivant les indications du paquet dans un grand volume d’eau bouillante salée. Égouttez-les, rincez-les à l’eau froide et ajoutez-les dans le bol avec les autres ingrédients. Mélangez bien. Ajoutez les 10 autres feuilles de basilic hachées. Mélangez. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Conservez au frais jusqu’au moment de servir.

Pizza Margherita

     Comme vous pouviez vous en douter suite à ma recette de dimanche, on enchaine avec une vraie recette de pizza. J’ai voulu débuter avec la traditionnelle, simplissime pizza margherita afin d’être certaine que les bases étaient toutes bonnes (la pâte, la sauce tomate, la fonte du fromage, la cuisson). Et elles le sont ! Rien à voir avec les pizzas toutes prêtes et les pizzerias bon marché. Il ne manque que la cuisson au feu de bois malheureusement impossible à reproduire chez soi. En tout cas vous voilà parés à toutes les éventualités avec cette base : il n’y a plus qu’à customiser et laisser place à votre imagination 😉

.

IMG_20200627_203049__01

.

Temps : 45mn de préparation et 15mn de cuisson
Conservation : 2/3j au frigo dans une boîte hermétique
Pour 1 pizza de 30cm

.

Ingrédients :

.

Pour la sauce tomate :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • 260g de tomates pelées en conserve (400g non égouttées)
  • 140g de double concentré de tomates
  • 1 cuillère à café de basilic séché
  • 1 cuillère à café d’origan séché
  • 1 cuillère à café de sel
  • 2 cuillères à café de sucre
  • 0.5 cuillère à café de poivre

.

Pour la garniture :

  • 250g de mozzarella
  • 4/5 feuilles de basilic + quelques unes pour la déco
  • 25g de parmesan
  • 1 cuillère à café d’huile d’olive

.

IMG_20200627_203015__01

.

Recette :

  • Après avoir préparé votre pâte à pizza, attelez-vous à votre sauce. Faîtes chauffer l’huile dans une grande sauteuse sur feu moyen. Émincez finement l’ail et ajoutez-le. Laissez-le cuire quelques minutes jusqu’à ce qu’il soit doré. Ajoutez les tomates pelées et le double concentré de tomates. Mélangez jusqu’à ce que la sauce soit lisse. Ajoutez le reste des ingrédients, mélangez, puis ajustez le feu pour que la sauce soit juste frémissante. Laissez cuire ainsi 30mn en remuant de temps en temps puis réservez hors du feu (il faut que la sauce refroidisse).
  • 15mn avant de débuter la finition de votre pizza, découpez la mozzarella en tranches de 1cm d’épaisseur environ et déposez-la dans un bol au congélateur. Puis préchauffez le four à 230°.
  • Farinez votre plan de travail et votre pâton puis aplatissez-le à l’aide de vos mains en le repoussant vers l’extérieur petit à petit pour l’étirer, tout en le tournant régulièrement pour conserver une forme ronde (et un bord de la pâte plus épais qui formera la croute). Répétez l’opération jusqu’à ce que la pizza fasse 30cm de diamètre. Évitez d’utiliser un rouleau à pâtisserie car il chasserait l’air de la pâte qui serait alors plus dure. Répartissez moitié de la sauce tomate sur votre pâte de façon bien homogène en laissant la croûte propre (vous pouvez conserver le reste au congélateur pour une durée de 3 mois, ce qui tombe bien car les proportions de ma pâte sont pour 2 pizzas ;)). Sortez la mozzarella du congélateur et répartissez-la sur toute la surface de la pizza. Cisaillez les feuilles de basilic par dessus puis saupoudrez de parmesan. Enfournez 15mn environ jusqu’à ce que la croute soit dorée. Ajoutez quelques feuilles de basilic frais et un trait d’huile d’olive puis servez.