Snickerdoodles

Si vous ne connaissez pas encore les snickerdoodles, laissez-moi vous les présenter. Il s’agit de biscuits d’origine américaine dont la pâte ressemble énormément à celle des cookies (moins les pépites de chocolat) et qui sont enrobés de sucre à la cannelle. Depuis le temps que j’avais mes yeux dessus je suis super contente d’avoir enfin testé. En terme de texture, c’est tout ce que j’en attendais : des biscuits très moelleux qui fondent en bouche. Un véritable plaisir. Côté goût, je m’attendais à une saveur de cannelle plus prononcée (étant une fanatique de cette épice) mais au final elle est assez subtile, faisant des ces biscuits un ami de ceux qui peuvent craindre l’excès d’épices dans certains gâteaux. C’est donc le biscuit de Noël américain par excellence. Il est parfait pour accompagner un thé ou un chocolat chaud devant la cheminée. Seule ombre au tableau : ils ne se conservent pas très longtemps. S’agissant de biscuits très moelleux, ils sèchent assez vite. Normalement vous devriez les avoir finis avant qu’il n’y ait de soucis tellement ils sont délicieux mais n’oubliez pas de les ranger dès refroidissement dans une boite en métal hermétique pour éviter tout problème !

Temps : 15mn de préparation, 30mn de réfrigération et 12mn de cuisson
Conservation : 48h dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 16 snickerdoodles

Ingrédients :

  • 180g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 0,5 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 0,25 cuillère à café de sel
  • 115g de beurre mou
  • 85g de sucre blond
  • 50g de sucre
  • 1 gros œuf
  • 0,5 cuillère à café de vanille liquide

Pour l’enrobage :

  • 50g de sucre
  • 2 cuillères à café de cannelle en poudre

Recette :

  • Dans un bol, mélangez la farine, la levure, la cannelle et le sel. Réservez. Battez le beurre avec les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit crémeux. Ajoutez l’œuf et la vanille. Mélangez puis incorporez les poudres. Une fois la pâte homogène, entreposez-la une trentaine de minutes au réfrigérateur pour qu’elle soit plus facile à modeler.
  • Préchauffez le four à 180°. Dans une assiette creuse, mélangez le sucre et la cannelle. Prenez une cuillère à soupe de pâte, roulez-la en boule et enrobez-la entièrement de sucre à la cannelle. Placez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou de silpat. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte. Espacez bien les boules en les plaçant en quinconce. Enfournez 12mn jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées (les biscuits seront encore mous). Laissez-les reposer 5mn sur la plaque avant de les faire refroidir sur une grille.
  • (Étape supplémentaire facultative : Après les 5mn de repos sur la plaque, vous pouvez replonger les snickerdoodles dans le sucre à la cannelle. Ils seront moins jolis mais meilleurs. Attention par contre car ils seront assez mous. Il faudra donc être délicat pour ne pas les casser. Si vous avez peur de vous bruler, vous pouvez juste saupoudrer du sucre à la cannelle en extra dessus).

Sablés cardamome chocolat

Attention tuerie ! Ces sablés ne ressemblent peut-être pas à grand chose car ils sont passés par moult péripéties (dont une toile de cuisson qui a gondolé dans le four et les a rendus tous biscornus et une piètre tentative de sauvetage visuel à base de poudre dorée) mais ils sont vraiment incroyables. Déjà, que dire du bonheur de sentir leur délicieuse odeur de cardamome quand ils seront en train de cuire dans le four ? C’est un véritable plaisir. Ils sont aussi extrêmement chocolatés, avec juste ce goût subtil de cardamome qui n’est pas trop puissant mais bien présent. Et surtout, leur texture est probablement la meilleure que j’ai jamais eu pour des sablés. Ils sont super moelleux à l’intérieur et croustillants à l’extérieur. J’ai eu du mal à ne pas tout manger toute seule. Rien que la pâte crue était incroyablement bonne mais alors le résultat cuit… Ils se hissent très facilement dans le top des biscuits que j’ai pu faire et goûter.

Temps : 35mn de préparation, 1h15 de refroidissement, 15mn de cuisson
Conservation : 1 semaine dans une boite en métal hermétique à température ambiante
Pour 15 sablés

Ingrédients :

Pour les sablés :

  • 130g de farine
  • 30g de cacao en poudre non sucré
  • 1 cuillère à café de cardamome en poudre
  • 0,25 cuillère à café de sel
  • 120g de beurre mou
  • 90g de sucre blond
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 1 gros jaune d’œuf
  • 20g de pépites de chocolat

Pour le glaçage :

  • 100g de chocolat noir
  • 1 cuillère à café d’huile neutre (pépin de raison, colza, tournesol)

Recette :

Pour les sablés :

  • Dans un premier bol, mélangez la farine, le cacao, la cardamome et le sel. Réservez. Dans un second bol, battez le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux. Incorporez ensuite la vanille et le jaune d’œuf. Puis, ajoutez les poudres petit à petit sans cesser de mélanger. Quand la pâte commence à être homogène, ajoutez les pépites et continuez de la travailler jusqu’à ce qu’elle le soit totalement. N’hésitez pas à utiliser vos mains pour cette étape, ce sera beaucoup plus efficace qu’avec un robot ou un ustensile (leur chaleur aidera la pâte à s’amalgamer bien comme il faut). Étalez la pâte sur une épaisseur de 1.3cm et filmez-la au contact (vous pouvez l’étaler directement sur le film alimentaire pour gagner du temps). Entreposez bien à plat au réfrigérateur pendant 1h.
  •  Emporte-piècez la pâte et déposez les sablés sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou de silpat en les espaçant bien. Récupérez les chutes de pâte, façonnez une boule, réétalez sur 1.3cm d’épaisseur et emporte-piècez à nouveau. Procédez ainsi jusqu’à épuisement de la pâte. Entreposez au réfrigérateur une nouvelle fois pendant 15mn. Pendant ce temps, préchauffez le four à 180°. Enfournez 15/18mn environ : les biscuits doivent être encore légèrement mous au toucher (j’ai utilisé un emporte-pièce de taille moyenne qui m’a donné 15 sablés, si vous faites des sablés plus petits, il faudra donc diminuer le temps de cuisson). Laissez tiédir légèrement sur la plaque avant de laisser refroidir complétement sur une grille.

Pour le glaçage :

  • Faites fondre le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie. Incorporez l’huile, mélangez bien et laissez reposer à température ambiante une dizaine de minutes jusqu’à ce que le chocolat soit un tout petit peu plus chaud que la température de votre doigt. Trempez les sablés à moitié dans le chocolat et déposez-les sur une feuille de papier aluminium ou sulfurisé le temps que le glaçage fige.

Sprits (ou biscuits viennois) de Pierre Hermé

Voilà un classique des biscuits français. Un qu’on a probablement tous mangé un jour. Un délicieux sablé en forme de W aux courbes bien arrondies, à moitié recouvert de chocolat. Eh bien Pierre Hermé (encore lui, la BIBLE des pâtissiers) nous a partagé sa recette qui s’avère être une tuerie. Encore meilleure que ceux qu’on a pu manger enfant car le goût de vanille et super puissant, le biscuit encore plus friable, presque fondant en bouche et le chocolat au lait plus généreux (merci le fait maison ;)). Si vous aimez faire vos biscuits maison n’hésitez vraiment pas. Vous pouvez même modifier le type de chocolat ou la taille des biscuits pour coller parfaitement à vos envies. Il ne faut plus perdre une seconde.

Temps : 25mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : 1 semaine dans une boite hermétique
Pour 15 biscuits

Ingrédients :

  • 190g de beurre mou
  • 75g de sucre glace
  • une demie gousse de vanille
  • 30g de blanc d’œuf (soit 1 blanc normal)
  • 225g de farine
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 125g de chocolat au lait pâtissier (Jivara de Valrhona pour moi)

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Travaillez le beurre pour qu’il soit bien crémeux puis incorporez le sucre glace et les graines de la gousse de vanille fendue en deux et grattée. Ajoutez le blanc d’œuf et mélangez (je vous conseille d’utiliser votre robot muni de la feuille car le blanc d’œuf est difficile à incorporer). Ajoutez la farine et la fleur de sel et travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit homogène. Versez-la dans une poche à douille munie d’une douille cannelée de 18mm environ et pochez vos sprits sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (pour vous aider à visualiser le mouvement, il faut faire un S collé avec un retour de plus à la fin ou un W avec des angles lisses, donc entre le S et le W quoi ;)). La pâte pourrait être un peu dure à pocher au début mais si vous la réchauffez en frottant la paume de votre main sur la poche, cela devrait l’assouplir. Enfournez 15mn : les biscuits seront encore assez pâles. Laissez-les refroidir sur la plaque de cuisson.
  • Une fois totalement refroidis, faites fondre le chocolat au lait au bain-marie ou au micro-ondes par tranches de 30s en faisant attention de ne pas brûler le chocolat. Prenez un sprits, trempez-le à moitié dans le chocolat (dans le sens de la longueur !) et déposez-le sur une feuille de papier sulfurisé. Faites ça pour tous les biscuits. Laissez-les à température ambiante jusqu’à ce que le chocolat durcisse. Attention ils sont très friables.

Thumbprints chocolat noisettes

Nouvelle recette de biscuits avec ces délices venus des États-Unis que sont les thumbprints (littéralement empreintes de pouce) : il s’agit de biscuits super sablés, qui s’effritent très facilement, et dans lesquels on creuse une cavité au centre (normalement grâce à son pouce, d’où le nom ;)) pour y mettre la garniture de son choix. Dans cette recette chipée chez Chocolat et caetera, les biscuits sont roulés dans les éclats de noisettes et fourrés de ganache. On a donc un contraste hyper intéressant entre le sablé du biscuit, le croquant des noisettes et le fondant de la ganache. Contrairement à Guillemette qui a opté pour un chocolat noir, j’ai pour ma part réalisé une ganache au chocolat Caramelia (chocolat au lait au caramel) car malgré ce qu’on pourrait croire vu la quantité de sucre, le biscuit n’est pas du tout sucré grâce au cacao. J’ai donc voulu ajouter une petite touche de douceur pour le goûter.

.

.

Temps : 35mn de préparation et 11mn de cuisson
Conservation : une semaine dans une boite en métal hermétique
Pour une trentaine de biscuits
.

Ingrédients :

Pour la ganache :

  • 120g de crème liquide entière
  • 200g de chocolat au lait au caramel (Caramelia de Valrhona pour moi)

Pour les biscuits :

  • 220g de beurre demi-sel mou
  • 150g de sucre
  • 280g de farine
  • 60g de cacao
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 100g de noisettes concassées

.

Recette :

Pour la ganache :

  • Portez la crème à ébullition dans une casserole. Versez-la en trois fois sur le chocolat en mélangeant bien entre chaque ajout. La ganache doit être lisse et brillante. S’il reste quelques morceaux non fondus, passez-la juste quelques secondes au micro-ondes. Réservez à température ambiante jusqu’à ce que la ganache ait refroidi puis filmez-la au contact et entreposez-la au réfrigérateur le temps de faire les biscuits (cela lui permettra de prendre de la consistance et donc d’en mettre plus quand on passera au fourrage).

Pour les biscuits :

  • Préchauffez le four à 180° C. Battez le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux. Ajoutez la farine, le cacao et la levure tamisés et mélangez jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte homogène. Prélevez une bonne cuillère à café de pâte (une vingtaine de grammes) et roulez-la entre vos mains pour former une boule. Roulez celle-ci dans les noisettes concassées et déposez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte en disposant les biscuits en quinconce et espacés de 5cm au moins. Appuyez légèrement au centre avec le manche d’une cuillère en bois ou votre index pour creuser les biscuits (normalement il faudrait faire ça avec le pouce mais je trouve le rendu moins joli et moins pratique car ça écrase plus le biscuit que ça ne le creuse). Enfournez 11mn : les biscuits ne doivent pas être trop cuits (temps de cuisson à adapter suivant le nombre de gâteaux que vous réalisez : j’en ai fait 32 ils étaient donc un peu plus gros que ceux de Guillemette qui du coup ne les faisait cuire que 6 à 8mn). Si les creux se sont trop refermés sous l’action de la levure, n’hésitez pas à appuyer de nouveau au centre à l’aide du manche de votre cuillère en bois pour qu’ils soient bien marqués. Laissez refroidir à température ambiante.
  • Une fois vos biscuits refroidis, sortez la ganache du frigo et déposez-en une cuillère à café au centre de chacun.

Culbutos au nutella

Ça faisait un bon moment que je ne vous avais pas proposé des biscuits. Des vrais de vrais avec une pâte type sablés et fourrés. Du coup quand je suis retombée sur les biscuits culbuto de C’est maman qui l’a fait, je me suis lancée immédiatement car le concept d’un biscuit aussi profond entièrement fourré de chocolat et de nutella, je bavais par avance. Je crois n’avoir rien touché à la recette du biscuit mais par contre grosse difficulté de mon côté sur le façonnage car je n’avais pas de moules avec des petites demi-sphères pour la cuisson… Les plus petits en ma possession ont une envergure de 6cm… Autant vous dire que j’ai donc fait des MONSTRES. Et qui dit énormes biscuits dit aussi un peu écœurant avec toute la garniture. Pour couper cet effet, j’ai donc ajouté des noisettes hachées au centre des biscuits pour un peu de texture et un goût pur de noisette. Les biscuits étaient excellents mais malgré tout vraiment trop gros. Je vous conseille donc de recourir à des demi-sphères plus petites si vous le pouvez ou de partager vos culbutos !

.

.

Temps : 45mn de préparation, 30mn de réfrigération, 35mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite métallique à température ambiante
Pour 9 énormes culbutos de 8cm de diamètre (je vous conseille bien évidemment d’en faire des plus petits si vous pouvez)

.

Ingrédients :

Pour la pâte à biscuits :

  • 225g de beurre mou
  • 165g de sucre
  • 1 gros œuf
  • 2 cuillères à café d’extrait de vanille liquide
  • 470g de farine
  • 2 pincées de sel

Pour la garniture :

  • 30g de noisettes + 9 noisettes entières (plus si vous trouvez un moule plus petit car il vous en faut une par biscuit)
  • 200g de chocolat noir à 55% maximum
  • 300g de nutella

.

Recette :

Pour la pâte à biscuits :

  • Battez le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux. Ajoutez l’oeuf et l’extrait de vanille et continuez de battre jusqu’à obtenir un mélange homogène. Incorporez enfin la farine et le sel et mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène : n’hésitez pas à pétrir à la main. Aplatissez le pâton en un rectangle de 2cm d’épaisseur environ, filmez-le et entreposez-le au réfrigérateur 30mn.
  • Préchauffez le four à 180°. Sur un plan de travail légèrement fariné, étalez la pâte sur une épaisseur de 7mm. Posez un moule demi-sphère à l’envers sur une plaque de cuisson et huilez-le légèrement si nécessaire (ce n’est pas le cas si comme moi vous avez des moules en silicone). Comme je l’ai précisé précédemment, mon moule était un moule demi-sphère 6cm, ce qui ÉNORME. Si vous avez moins grand je vous conseille de privilégier ce moule-là (3cm me paraît être la taille optimale). Découpez des cercles de pâtes légèrement plus grands que le diamètre de vos demi-sphères (j’ai personnellement fait des cercles de 8cm de diamètre pour des moules de 6cm, je pense donc que des cercles de 4,5cm seront parfaits pour un moule de 3cm) et déposez-les sur les demi-sphères. Appuyez bien sur la pâte pour lui faire épouser la forme du moule. Pour le bord, vous pouvez vous aider d’une petite cuillère. Enfournez 15mn dans cette position. Sortez le moule du four, enlevez délicatement les biscuits sans vous brûler (attention car ils ne sont pas encore totalement cuits donc ils sont encore fragiles), retournez le moule et déposez les biscuits à l’endroit dans les demi-sphères pour les caler (ils ne rentreront pas à l’intérieur, c’est normal, il faut juste qu’ils tiennent en position). Réenfournez 10mn pour bien cuire l’intérieur. Les biscuits doivent être blonds dorés. Si vous avez des moules en fer, la deuxième cuisson ne s’avérera surement pas nécessaire car l’intérieur cuira en même temps que l’extérieur. Si vous avez des moules plus petits que les miens (ce que je vous souhaite), adaptez bien le temps de cuisson : 10mn à l’envers puis 5mn à l’endroit seront surement suffisantes. Laissez refroidir sur une grille.

Pour la garniture :

  • Préchauffez le four à 200°. Étalez les noisettes sur une plaque de cuisson et enfournez pendant 10mn pour les torréfier. Sortez-les du four, versez-les sur un torchon propre et frottez-les vigoureusement pour enlever la peau (attention à ne pas vous brûler). Laissez refroidir. Une fois vos noisettes assez froides pour être manipulées, écartez le nombre de noisettes nécessaires pour la décoration (soit une par biscuit) et hachez le reste à l’aide d’un couteau (ou d’un mixeur, mais attention à ne pas réduire les noisettes en poudre). Réservez.
  • Faites fondre le chocolat noir au bain-marie ou au micro-ondes puis incorporez le nutella (si ce dernier est trop figé car il fait froid, passez-le une dizaine de secondes au micro-ondes pour le détendre avant de l’incorporer). Mélangez bien.
  • Récupérez vos biscuits. Garnissez-les à moitié de chocotella, parsemez de noisettes hachées, puis finissez de les remplir avec la garniture. Ajoutez une noisette torréfiée au centre de chaque culbuto en appuyant légèrement pour qu’elle adhère bien. Laissez prendre à température ambiante avant de déguster !

Amaretti aux écorces d’oranges confites et chocolat

A chaque année sa recette d’amaretti, ces délicieux petits biscuits moelleux italiens à l’amande. Parce que j’avais envie d’un petit goût de Noël dans ma vie, j’y ai incorporé des écorces d’oranges confites et je les ai trempés dans le chocolat noir. C’était vraiment délicieux. Je suis amoureuse de ces biscuits. Je ne peux que vous conseiller de les essayer.

.

.

Temps : 20mn de préparation, 30mn de réfrigération et 12mn de cuisson
Conservation : environ 2 semaines dans une boîte métallique à température ambiante
Pour 28 amaretti environ

.

Ingrédients :

  • 200g de poudre d’amandes
  • 150g de sucre glace
  • 2 blancs d’œuf
  • 2 cuillères à café d’amaretto
  • 60g d’écorces d’oranges confites
  • 100g de chocolat noir corsé (à 70% pour moi)

.

Recette :

  • Mixez la poudre d’amandes et le sucre glace jusqu’à obtenir une poudre fine et homogène. Ajoutez les blancs d’œuf et l’amaretto et mixez à nouveau jusqu’à obtenir une sorte de pâte d’amande bien amalgamée. Coupez les oranges confites en dés et incorporez-les à la pâte. Réservez 30mn au réfrigérateur.
  • Préchauffez le four à 180°. Humidifiez vos mains (cela évitera à la pâte de coller). Prenez une petite cuillère à café de pâte, roulez-la entre vos mains pour qu’elle ait la forme d’une truffe et déposez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Continuez jusqu’à épuisement de la pâte en disposant les biscuits en quinconce. Enfournez 12mn. Laissez refroidir sur la plaque.
  • Une fois vos amaretti froids, décollez-les du papier sulfurisé. Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes (les plus courageux le tempéreront mais ce n’est pas une obligation) et trempez les biscuits dedans jusqu’à moitié. Laissez-les sécher complètement à l’air libre sur une feuille de papier aluminium avant de les ranger dans une boite en métal hermétique.

Chocolate brownie cookies

Je suis une fan fan fan archi fan des chocolate brownie cookies. Il y en a d’ailleurs déjà plusieurs recettes sur le blog mais c’est une addiction dont je ne peux guérir tellement ces biscuits sont délicieux.. Entre le léger craquant de la croute et le fondant de l’intérieur… Ce goût archi chocolaté… C’est simple, aussitôt testé cette recette, j’en ai refait deux fois la semaine suivante. C’est vous dire à quel point ça tourne à l’obsession ! Merci à Sandra pour le partage.

.

.

Temps : 10mn de préparation, 10mn de repos et 8mn de cuisson
Conservation : 1 semaine dans une boite en métal hermétique à température ambiante
Pour 30 biscuits
.

Ingrédients :

  • 2 œufs
  • 145g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • une dosette de café soluble (facultatif mais permet de renforcer le goût du chocolat)
  • 150g de chocolat noir 55-65%
  • 30g de beurre
  • 35g de farine
  • 20g de cacao en poudre non sucré
  • 0.25 cuillère à café de de sel
  • 0.25 cuillère à café de levure chimique
  • 100g de chunks ou pépites de chocolat noir
  • un peu de fleur de sel (facultatif)

.

Recette :

  • Dans la cuve de votre robot, mélangez les œufs, les sucres et le café puis battez le mélange à grande vitesse pendant 7/8mn : l’appareil doit blanchir, épaissir et prendre la consistance d’une mousse onctueuse. Pendant ce temps, faites fondre le chocolat noir et le beurre au micro-ondes ou au bain-marie. Mélangez pour lisser et réservez. Mélangez enfin la farine, le cacao, le sel et la levure dans un bol à part.
  • Une fois votre appareil prêt, incorporez le mélange chocolat/beurre fondu et refroidi délicatement à l’aide d’une maryse (comme avec des blancs d’œuf), puis les poudres. Ajoutez alors les chunks et mélangez une dernière fois. Laissez reposer le temps que le four préchauffe.
  • Préchauffez le four à 190°. Prélevez une cuillère à café bombée de pâte et déposez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Réitérez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte en écartant les biscuits de 5cm environ et en les disposant en quinconce. Saupoudrez d’un peu de fleur de sel si vous aimez ça. Enfournez 8mn : les biscuits doivent avoir une surface craquelée et brillante mais être encore moelleux en leur centre (ils durciront en refroidissant). Faites glisser la feuille de papier cuisson délicatement de la plaque et laissez refroidir avant de déguster.

Cookies au nutella

Mon dernier coup de cœur biscuité du mois d’avril : les cookies au nutella. Un véritable délice qui fleure bon la noisette et le chocolat et qui a la texture parfaite des cookies : croustillante sur les bords et moelleuse à l’intérieur. Que demander de plus ? Par contre, ne vous y trompez pas, malgré une diminution significative de la quantité de sucre par rapport à mes recettes de cookies habituels, nutella oblige, ces cookies sont TRÈS sucrés. Palais sensibles s’abstenir !!!

.

.

Temps : 15mn de préparation, 1h de refroidissement et 12mn de cuisson
Conservation : 2/3j (ils durcissent plus vite que des cookies traditionnels)
Pour 10 très gros cookies (vous pouvez facilement en faire 15 ou plus avec cette quantité de pâte, dans ce cas diminuez légèrement le temps de cuisson)

.

Ingrédients :

  • 65g de beurre pommade
  • 50g de sucre
  • 1 œuf
  • 150g de nutella
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 120g de farine
  • 15g de cacao en poudre non sucré
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 100g de m&m’s chocolat + un peu pour le dessus (ou autre gourmandise au choix à incorporer comme des chunks)

.

Recette :

  • Dans un cul de poule, crémez le beurre mou avec le sucre. Incorporez ensuite l’œuf, puis le nutella avec l’extrait de vanille. Dans un second bol, mélangez la farine, le cacao, le bicarbonate et le sel puis incorporez les poudres au premier mélange. La pâte à cookie doit être bien homogène mais il ne faut pas trop la travailler. Ajoutez enfin les m&m’s et mélangez une dernière fois. Filmez la pâte et entreposez-la au réfrigérateur 1h au moins.
  • Préchauffez le four à 180°. Recouvrez vos plaques de cuisson de papier sulfurisé ou de silpat et déposez-y des boules de pâte à l’aide d’une cuillère à glace. Placez-les en quinconce et espacez-les bien : les cookies sont gros donc la pâte va beaucoup s’étaler. Enfoncez quelques m&m’s supplémentaires sur les boules de pâte pour la déco et enfournez 12 à 14 minutes : les cookies seront encore mous mais durciront en refroidissant. Laissez-les refroidir complétement sur la plaque.

Les cookies complètement chocolat de Bernard

Une fois n’est pas coutume, nous nous retrouvons pour une nouvelle super recette de Bernard. Cette fois, je me suis tournée vers ses cookies au chocolat qui sont, encore une fois, excellents. Comme d’habitude, j’ai diminué la quantité de sucre et j’ai obtenu des cookies très doux, pas trop intenses en chocolat (je sais que certains n’aiment pas ça), et très très gourmands. Vu leur taille, je peux vous assurer que non seulement ils sont très moelleux mais surtout qu’ils ne manqueront pas de vous caler !

.

.

Temps : 15mn de préparation et 10mn de cuisson
Conservation : 5j environ dans une boite en métal hermétique
Pour 16 cookies

.

Ingrédients :

  • 135g de beurre mou
  • 100g de sucre
  • 85g de sucre blond
  • 0.5 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 1 œuf
  • 60g de chocolat noir
  • 225g de farine
  • 30g de cacao en poudre non sucré
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 0.5 cuillère à café de bicarbonate de sodium
  • 100g de chunks de chocolat noir
  • 100g de chunks de chocolat au lait

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Dans un saladier, travaillez le beurre mou avec les sucres et la vanille jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporez l’œuf puis le chocolat noir fondu au micro-ondes et tiédi (il ne doit pas être trop chaud pour ne pas cuire l’œuf). Dans un second bol, mélangez les poudres (la farine, le cacao, le sel et le bicarbonate) et incorporez-les au mélange précédent. Ajoutez enfin les chunks et mélangez bien pour qu’ils soient correctement répartis dans la pâte.
  • Prélevez de la pâte à l’aide d’une cuillère à glace et déposez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte en déposant les boules de pâte en quinconce. Aplatissez-les légèrement avec la paume de votre main et enfournez 10mn. Les cookies seront encore mous, c’est normal. Laissez-les refroidir 15mn sur la plaque avant de les transférer sur une grille. A déguster tiède ou froid.

Cookies au beurre noisette

Bonsoir à tous ! On se retrouve en ce début d’année pour une petite recette tranquille. Après les galettes, il faut savoir se reposer et revenir aux essentiels. Et quoi de plus simple et de plus réconfortant que des cookies ? Pour varier un peu ma recette traditionnelle, j’ai réalisé ceux-là avec du beurre noisette au lieu du beurre pommade. Il s’agit tout simplement d’une façon de faire fondre le beurre qui lui donne un arrière goût caramélisé. Je l’avais déjà utilisé dans ces cookie bars au dulce de leche à tomber. C’est super gourmand. Et plus qu’au goût, je trouve que le beurre noisette révèle tout ses talents en matière de texture. L’extérieur était encore plus croustillant que d’habitude tout en conservant ce cœur moelleux des cookies qu’on adore tous.

.

.

Temps : 35mn de préparation, 1h de réfrigération et 12mn de cuisson
Conservation : 3/4j dans une boite en métal hermétique
Pour 24 cookies :

.

Ingrédients :

  • 225g de beurre
  • 180g de cassonade
  • 50g de sucre
  • 1 gros œuf + 1 jaune
  • 2 cuillères à café d’extrait de vanille liquide
  • 2 cuillères à soupe de lait
  • 270g de farine
  • 1 cuillère à café de bicarbonate
  • 0,5 cuillère à café de sel fin
  • 150g de pépites de chocolat
  • de la fleur de sel pour saupoudrer

.

Recette :

  • Faites fondre le beurre et laissez le chauffer jusqu’à obtenir un beurre noisette (il va mousser puis « chanter » puis roussir et dégager une odeur de noisette). Versez-le immédiatement dans un saladier afin de stopper la cuisson. Laissez-le refroidir 5/10mn jusqu’à ce qu’il soit tiède (à peu près la température de votre doigt). Incorporez alors les sucres puis l’œuf, le jaune, l’extrait de vanille et le lait ensemble. Dans un autre bol, mélangez la farine, le bicarbonate, le sel et les pépites de chocolat. Incorporez les poudres au premier mélange. Mélangez bien pour que la pâte soit homogène et les pépites bien réparties. Entreposez 1h au réfrigérateur.
  • Préchauffez le four à 180°. A l’aide d’une cuillère à soupe, prélevez de la pâte, formez une boule à peu près de la taille d’une balle de golf et déposez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte en disposant les cookies en quinconce (il vous faudra 3 plaques normalement). Saupoudrez d’un peu de fleur de sel et enfournez 12mn. Transvasez sur une grille jusqu’à refroidissement complet.