Agua fresca à la pastèque

L’été touchant bientôt à sa fin et les journées se faisant de plus en plus fraîches, il va bientôt être temps de changer de ton au niveau des recettes. Il me reste encore quelques recettes estivales à vous proposer mais ensuite on pourra se lancer dans ce que je préfère : les saveurs de l’automne et de l’hiver. A moi les biscuits aux épices, les chocolats chauds et les plats réconfortants… En attendant, voilà une recette d’agua fresca à la pastèque trouvée chez Un déjeuner au soleil pour vos prochains coups de chaud. C’est HYPER rafraîchissant et assez addictif à déguster. Le seul détail que j’ai pu changer est la quantité de sucre que j’ai baissé car je la trouvais trop élevée.

Temps : 5mn de préparation
Conservation : 2/3j dans une bouteille fermée au frigo
Pour environ 1L de boisson

Ingrédients :

  • 500g de pulpe de pastèque sans pépin (soit environ 1kg de pastèque avec la peau)
  • 300mL d’eau
  • 50g de sucre (à adapter suivant la sucrosité de la pastèque)
  • le jus de 4 citrons verts
  • 20 feuilles de menthe

Recette :

  • Versez tous les ingrédients dans un blender et mixez jusqu’à obtenir une boisson homogène. Filtrez et servez frais avec des glaçons. Pour une jolie présentation, ajoutez des feuilles de menthe et des tranches de citron vert supplémentaires.

Madeleines gingembre citron vert

Ça faisait un petit moment qu’on n’avait pas eu de petits gâteaux tous simples sur le blog. Du coup j’ai cherché des idées pendant une pause goûter et j’ai eu un coup de cœur pour cette recette de C’est ma fournée. De délicieuses madeleines ultra moelleuses et alvéolées, au bout goût de citron vert et de gingembre. Moi qui n’aime pas trop le gingembre frais, je l’ai trouvé très subtile et pas trop agressif en bouche ce qui était parfait. Ces madeleines sont vraiment tout en douceur.

Temps : 15mn de préparation + 24h de réfrigération + 15mn de cuisson
Conservation : 2j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 18 madeleines

Ingrédients :

  • 90g de beurre demi-sel
  • 15g de miel
  • 100g d’œufs (soit 2 œufs moyens)
  • 70g de sucre semoule
  • 25g de gingembre frais
  • les zestes finement râpés de deux citrons vert
  • 90g de farine T55 (à défaut de la T45)
  • 4g de levure chimique

Pour le glaçage :

  • 50g de sucre glace
  • 12g de jus de citron vert (environ moitié d’un citron vert)
  • 6g d’huile d’olive

Recette :

  • Faites fondre le beurre avec le miel dans une petite casserole sur feu doux jusqu’à ce qu’il soit à moitié fondu. Réservez hors du feu pour qu’il continue de fondre mais ne soit pas trop chaud. Dans un saladier, versez les œufs et le sucre. Pelez le gingembre et râpez-le à l’aide d’une râpe microplane pour obtenir une sorte de purée de gingembre. Ajoutez-le dans le saladier avec les zestes de citron vert puis mixez le tout pendant une minute jusqu’à obtenir un mélange homogène. Incorporez ensuite la farine et la levure, mixez à nouveau puis ajoutez le mélange beurre fondu/miel et mixez une dernière fois. Arrêtez-vous dès que la pâte est homogène, ne mixez pas plus longtemps. Versez-la dans une poche à douilles, fermez-la et entreposez au réfrigérateur 24h (une nuit minimum).
  • Le lendemain, coupez le bout de votre poche à douilles et remplissez les cavités de deux moules à madeleines (18 empreintes pour moi), beurrées si nécessaire (en cas de moule en métal), jusqu’à 2mm du bord. Entreposez les moules au réfrigérateur puis préchauffez le four à 240° pendant 10mn. Lorsque le four est bien chaud, enfournez les moules et abaissez la chaleur à 150°. Laissez cuire 11mn. Pendant ce temps, préparez le glaçage en mélangeant tous les ingrédients jusqu’à ce qu’il soit bien brillant et homogène. Sortez les madeleines du four, badigeonnez-les de glaçage à l’aide d’un pinceau et réenfournez pour 4mn. Laissez refroidir les madeleines 5mn dans les empreintes avant de les démouler. Laissez-les finir de refroidir en les déposant sur une surface plane pour ne pas qu’elles prennent la marque d’une grille.

Panna cottas chocolat blanc, framboise, citron vert

Je vous avais déjà proposé il y a bientôt 2 ans une recette de panna cotta au coulis de framboises sur le blog. Comme j’avais à nouveau envie d’en déguster pour le dessert mais que je ne fais jamais deux fois la même recette, j’y ai apporté un petit twist. En effet, j’ai enlevé la vanille pour la substituer par du chocolat blanc encore plus gourmand et j’ai ajouté du citron vert dans le coulis pour casser l’apport de sucre du chocolat comme je l’avais fait dans mes Eton mess framboises/citron vert. Le mélange marche du tonnerre ! Les verrines sont ultra rafraîchissantes et même si on dirait qu’il y a peu de coulis à cause des étages, rassurez vous la framboise prend sans réserve sa place de reine dans ce dessert !

Temps : 20mn de préparation + 2x2h de refroidissement
Conservation : 3j au réfrigérateur (filmées au contact ou couvertes)
Pour 4 verrines

Ingrédients :

Pour le coulis framboises/citron vert :

  • 300g de framboises (fraîches ou surgelées)
  • 30g de sucre
  • le jus et le zeste d’un citron vert

Pour les panna cotta au chocolat blanc :

  • 2 x 1,5 feuille de gélatine (j’en ai mis plus que d’habitude pour être sure que le coulis ne transperce pas la panna cotta au centre mais ne vous en faites pas, elle reste très crémeuse!)
  • 2 x 250ml de crème liquide entière
  • 2 x 15g de sucre glace
  • 2 x 50g de chocolat blanc

Pour la décoration (facultatif) :

  • quelques framboises fraîches
  • quelques zestes de citron vert
  • des copeaux de chocolat blanc

Recette :

Pour le coulis framboises/citron vert :

  • Dans une casserole, faites chauffer les framboises, le sucre, le jus de citron et les zestes jusqu’à ce que les framboises s’écrasent facilement. Mixez jusqu’à obtenir un mélange homogène puis filtrez pour enlever tous les grains. Réservez.

Pour les panna cotta :

  • Déposez votre gélatine dans un grand bol d’eau froide 15mn avant de commencer.
  • Dans une casserole, portez 250mL de crème et 15g de sucre glace à ébullition en mélangeant régulièrement. Pendant ce temps, faites fondre 50g de chocolat blanc au micro-ondes. Quand la crème frémit, incorporez 1,5 feuille de gélatine essorée hors du feu puis versez en un peu sur le chocolat blanc. Quand le mélange crème/chocolat est homogène, ajoutez le reste de la crème et mélangez bien. Laissez la crème revenir à température ambiante puis répartissez-la dans 4 verrines. Entreposez au réfrigérateur 2h.
  • A l’issue des 2h, quand les crèmes sont bien prises, déposez 2 cuillères à soupe du coulis de framboises délicatement dans chaque verrine. Mettez les verrines au congélateur et pendant que le coulis prend au froid, procédez comme précédemment pour préparer un 2e étage de panna cotta. Laissez tiédir à température ambiante avant de la répartir sur le coulis pour ne pas qu’il fonde. Entreposez à nouveau 2h au réfrigérateur avant de répartir le reste de coulis de framboises par-dessus. Décorez à l’envie avec des framboises fraiches, des zestes de citron vert ou des copeaux de chocolat blanc.

Note :
– Vous pouvez bien évidemment faire des panna cottas traditionnelles avec un seul étage pour aller plus vite !

Agua de lima (citronnade mexicaine)

Ca y est, les beaux jours sont là, il est donc temps d’entamer la saison des boissons fraiches et croyez moi j’ai prévu d’en essayer un bon paquet !!! On commence très traditionnel avec une citronnade mexicaine : l’agua de lima. Comme son nom l’indique, elle est composée de citrons verts en lieu et place de citrons jaunes. Elle est extrêmement facile à réaliser car au lieu de presser les citrons, on va venir ici les mixer puis filtrer : un gain de temps (et de vaisselle) non négligeable. C’est une alternative très rafraîchissante à nos citronnades habituelles, à laquelle on pourrait associer de la menthe par exemple, ce qui la rapprocherait in fine de ce délicieux cocktail qu’est le mojito 😉

Temps : 10mn de préparation
Conservation : 7 à 10j dans une bouteille fermée au frigo
Pour 1,5L de citronnade

Ingrédients :

  • 8 citrons verts
  • 200-250g de cassonade
  • 1L d’eau (froide de préférence sinon il faudra attendre pour déguster la citronnade)
  • des glaçons pour servir

Recette :

  • Épluchez les citrons verts (je vous conseille de les couper en deux, de couper les extrémités puis de couper le reste de la peau, c’est le plus facile et le plus rapide). Déposez-les dans un blender avec 200g de sucre et l’eau. Mixez pendant 2/3mn à pleine puissance pour que la citronnade soit homogène et goûtez. Ajoutez plus de sucre si nécessaire (la quantité finale dépendra de l’acidité de vos citrons et de vos goûts). Passez au tamis pour enlever les éventuels résidus puis versez dans une bouteille. Servez frais avec des glaçons.

Poulet thaï cacahuètes coco

Attention tuerie !!!! Voici une recette de poulet thaï dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer. Je dois encore cette merveilleuse découverte à la fabuleuse Tieghan, qui tient à mon sens le meilleur blog de cuisine que j’ai pu consulter. Cette recette vous donnera un poulet super tendre et moelleux, assaisonné pile comme il faut, bien relevé mais adouci par cette sauce coco/cacahuètes très crémeuse et généreuse. Un véritable plaisir. La mangue vient apporter la touche de fraicheur nécessaire pour rendre la recette parfaite. Pour les accros de la cuisine vraiment relevée, vous pouvez ajouter un piment à la mangue pour lui donner un coup de fouet 😉

.

.

Temps : 15mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique
Pour 4 personnes
.

Ingrédients :

  • 2 + 2 cuillères à soupe de pâte de curry rouge (environ 90g)
  • 2 cuillères à café de gingembre en poudre
  • 1 + 2 cuillères à soupe d’huile de sésame (à défaut de l’huile d’olive)
  • 4 filets de poulet (environ 600g)
  • 5g de basilic frais
  • 5g de coriandre fraiche
  • 400g (500ml) de crème de coco
  • 60mL de sauce soja
  • 60mL d’eau
  • 2 cuillères à soupe de sauce Nuoc-mâm
  • 125g de beurre de cacahuète lisse (creamy, sans morceau)
  • le jus d’un citron vert

Pour la mangue :

  • 1 mangue
  • le jus et le zeste d’1 citron vert
  • (1 piment)

.

Recette :

  • Dans un bol, mélangez 2 cuillères à soupe de pâte de curry rouge, le gingembre et 1 cuillère à soupe d’huile de sésame. Enduisez entièrement les filets de poulet avec cette pâte et laissez reposer 5mn. Chauffez les 2 cuillères à soupe d’huile restantes dans une grande sauteuse sur feu vif et ajoutez-y le poulet. Saisissez la viande 2mn de chaque côté jusqu’à ce qu’elle soit dorée. Ajoutez les 2 cuillères à soupe de pâte de curry restantes ainsi que le basilic et la coriandre lavés, séchés et hachés. Baissez la chaleur sur feu doux et ajoutez la crème de coco, la sauce soja, l’eau et la sauce Nuoc-mâm. Laissez mijoter pendant 20mn en couvrant partiellement la sauteuse. Ajoutez ensuite le beurre de cacahuètes et le jus de citron vert, mélangez bien et prolongez la cuisson de 5mn environ, jusqu’à ce que la sauce épaississe (vous pouvez enlever le poulet de la sauteuse le temps de mélanger la sauce pour faciliter l’incorporation du beurre de cacahuètes, sinon il se pourrait qu’il n’y en ait qu’à certains endroits et pas à d’autre car il sera difficile d’homogénéiser avec le poulet dedans).
  • Pendant la cuisson du poulet, coupez la mangue en dés et mélangez-la avec le jus et le zeste de citron vert. Pour les plus résistants, ajoutez un piment lavé, séché, épépiné et coupé en morceaux.
  • Servez le poulet avec du riz, la sauce et la mangue. Vous pouvez ajouter des cacahuètes pour le croquant et un peu de concombre finement coupé en rondelles pour la fraicheur.

Cheesecake menthe/citron vert

Voilà un cheesecake tout en fraicheur que je vous propose : menthe/citron vert, une de mes associations préférées (surtout dans un verre à cocktail ;)). J’ai trouvé cette douceur chez Véro dont je n’ai changé que la quantité de cream cheese (à cause de la taille du paquet, je l’avoue) et il était niquel comme ça ! Super frais grâce à la menthe, avec un délicieux parfum de citron vert, une crème onctueuse et une base bien croustillante. Tout ce qu’on attend d’un cheesecake l’été. J’ai hésité à rajouter une dose de rhum pour accentuer le côté mojito mais j’ai fini par ne pas m’y risquer car j’avais peur que le goût soit trop prononcé dans un gâteau qui n’est pas cuit. Petite mise en garde par contre, c’est un cheesecake aux saveurs très particulières car le cream cheese a toujours un arrière goût un peu aigre et le citron vert acide. Il n’est donc pas forcément adapté aux enfants ou aux détenteurs de papilles pro sucre !

.

.

Temps : 20mn de préparation, 30mn d’infusion, 10mn de cuisson et 3h de réfrigération
Conservation : 2/3j au frigo
Pour 1 cheesecake (8 personnes environ)

.

Ingrédients :

  • 250mL de crème liquide
  • 1 gros bouquet de menthe (environ 30g)
  • 3 feuilles de gélatine (environ 5,5g)
  • 200g de petits beurres (ou autres biscuits semblables style digestive biscuits)
  • 75g de beurre
  • (quelques gouttes de colorant vert : ultrafacultatif)
  • 500 g de philadelphia
  • 80g de sucre
  • 2 citrons verts bio
  • pour la déco : quelques feuilles de menthe, des petites meringues, des zestes de citron vert (facultatif)

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Dans une casserole, portez la crème à ébullition. Plongez-y la menthe lavée et séchée et laissez infuser hors du feu à couvert au moins 30mn. Mettez votre gélatine dans un grand bol d’eau froide au bout de 15mn.
  • Pendant ce temps, préparez la base. Mixez les petits-beurres en poudre fine. Faites fondre le beurre au micro-ondes ou dans une casserole et mélangez-le avec la poudre de biscuit jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Répartissez la base biscuitée dans un moule à fond amovible (le mien faisait 11x35cm sur 4cm de haut) et tassez bien (personnellement je m’aide de mon pilon mais le dessous d’un verre fera très bien l’affaire). Enfournez 10mn puis laissez refroidir à température ambiante.
  • Filtrez la crème mentholée pour enlever tous les brins et résidus de feuilles et portez-la de nouveau à ébullition. Enlevez-la du feu, ajoutez la gélatine essorée et mélangez. (Vous pouvez ajouter quelques gouttes de colorant vert à ce moment-là). Réservez. Travaillez le philadelphia à l’aide d’une maryse pendant quelques minutes pour l’assouplir puis déposez-le dans la cuve de votre robot (ou un saladier à bords hauts pour les projections). Ajoutez la crème, le sucre ainsi que le jus et le zeste finement râpé des citrons verts et fouettez le mélange jusqu’à ce qu’il soit lisse, homogène et que les fouets laissent des traces nettes dedans. Versez l’appareil sur la base du cheesecake et entreposez au frais au moins 3h.
  • Au moment de servir, démoulez le cheesecake et décorez-le à votre convenance.

Eton mess framboises-citron vert

Eh oui c’est l’été, ce qui veut dire le retour de l’Eton mess, ce fameux dessert dont je suis tombée amoureuse l’été dernier. Mais cette année, point de fraises. On apporte une petite touche d’originalité à cette recette britannique en utilisant des framboises auxquelles on ajoute un peu de peps avec du citron vert puisque j’ADORE cette association de saveurs. Nouveauté aussi, cette fois-ci, j’ai décidé de mélanger mon coulis de framboises à la chantilly pour obtenir une belle masse rosée. Mais bien évidemment, vous pouvez faire comme ma recette de base avec 4 couches distinctes (framboises, coulis, meringue et chantilly) pour un rendu plus esthétique !

.

.

Temps : 45mn de préparation + 1h30 de cuisson (+ le temps de refroidissement des meringues)
Conservation : Aucune (vous pouvez les conserver 24h au frigo si nécessaire mais la chantilly commencera de sécher et rendre de l’eau et le dessert sera beaucoup moins bon)
Pour 8 personnes

.

Ingrédients :

  • 4 blancs d’œuf
  • 200g de sucre
  • 350g de crème liquide entière
  • 30g de sucre glace
  • 250 + 400g de framboises
  • le zeste de 3 citrons verts
  • le jus d’1 citron vert

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 120°. Montez les blancs en neige. Lorsque le fouet commence à laisser une trace dans les blancs, versez environ 1/3 du sucre sans cesser de battre. Quand la neige est bien ferme ajoutez le reste du sucre et continuez de fouetter pendant quelques minutes. La meringue doit être lisse, brillante et faire un bec d’oiseau. A l’aide d’une cuillère à soupe, déposez des tas de meringue sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (vous devriez avoir environ 25 meringues de taille moyenne à la fin, vous pouvez également en faire quelques petites à la poche à douilles pour la déco) et enfournez 1h30. Laissez les meringues refroidir avant de passer à la suite (vous pouvez préparer vos meringues la veille ou même jusqu’à une semaine à l’avance sans soucis en les conservant dans une boite en métal hermétique pour gagner du temps le jour J).
  • 15mn avant de monter votre chantilly, placez votre fouet et votre cul de poule au congélateur. Versez votre crème dans le cul de poule et fouettez-la jusqu’à obtenir une crème fouettée ferme (cela peut prendre jusqu’à 10mn selon votre matériel). Ajoutez le sucre glace et fouettez encore quelques secondes pour bien l’incorporer. Réservez.
  • Rincez les framboises rapidement sous un filet d’eau et épongez-les avec du sopalin pour enlever l’humidité (attention les framboises sont très délicates). Dans une casserole, chauffez-en 250g avec les zestes et le jus de citron vert jusqu’à ce qu’elles soient molles. Versez tout dans un blender et mixez jusqu’à obtenir un coulis. Vous pouvez le filtrer pour enlever les grains mais ce n’est pas nécessaire. Une fois votre coulis refroidi, incorporez-le délicatement à la chantilly en soulevant doucement la masse à l’aide d’une maryse. Pas besoin d’obtenir une chantilly homogène, vous pouvez laisser des marbrures.
  • Dans vos verrines, alternez les framboises fraiches restantes, les meringues émiettées et la chantilly. Répétez l’opération une seconde fois. (Il faut mettre environ 1.5/2 meringues par étage. Cela peut paraître beaucoup mais c’est nécessaire à l’équilibre du dessert tant en terme de goût que de texture !) Lissez bien la couche de chantilly supérieure. Décorez avec quelques petites framboises, des zestes de citron vert et un peu de meringue. Servez immédiatement.

Mojito royal à la fraise

Évidemment, je ne pouvais pas vous laisser encore une fois sur une seule et unique recette de coulant au chocolat pour la St Valentin. Il fallait marquer le coup cette année. Mon conjoint a donc eu l’idée d’un cocktail. Oui mais quel cocktail ? J’avais bien quelques pistes mais impossible de les suivre sans me faire livrer ou réaliser des préparations qui auraient nécessité bien plus que les quelques jours que j’avais pour vous partager quelque chose. Je me suis donc creusée un peu plus la tête et j’ai choisi de reprendre la recette d’un de mes cocktails préférés mais version St Valentin : avec de la fraise donc mais aussi et surtout du champagne. Moi qui ne supporte pas le champagne pur, j’ai cru que le résultat allait être désastreux mais pas du tout. L’accord est vraiment incroyable. J’ai d’ailleurs trouvé ça meilleur qu’un mojito ordinaire. Le champagne apporte vraiment quelque chose en plus. C’est un excellent cocktail !
Pour obtenir un visuel propre et un cocktail bien homogène sans perdre le goût traditionnel du mojito, j’ai d’ailleurs du légèrement adapter ma recette de base. Comme il apparaissait nécessaire de filtrer la boisson pour toutes ces raisons (croyez moi j’ai essayé sans et le résultat était beaucoup moins sexy), j’ai augmenté la quantité de menthe et diminué la quantité de sucre (je l’aurais bien totalement supprimé, la purée de fraise étant sucrée, mais il est nécessaire pour extraire les sucs de la menthe) pour pouvoir obtenir un jus plus intense qui viendrait compenser l’absence des feuilles de menthe et du citron vert dans le cocktail final. Eh bien je suis heureuse de constater que ça marche ! J’ai vraiment eu l’impression de bien sentir tous les goûts. Donc n’hésitez pas à recourir à cette astuce pour un cocktail tout en bulle et tout en glamour !

.

.

Temps : 5mn de préparation
Pour 1 cocktail (long drink)

.

Ingrédients :

  • 15 feuilles de menthe lavées
  • 1 cuillère à café de cassonade
  • 1 citron vert lavé (et bio de préférence)
  • 3 cuillères à soupe (soit environ 45g) de coulis/purée de fraises (j’utilise la gamme le Fruit de Monin qui est au top, sinon il vous suffit de faire chauffer dans une casserole 100g de fraises avec 35g de sucre et, une fois les fruits bien mous, de les mixer et de laisser le tout refroidir au frigo avant utilisation)
  • 4cL de rhum
  • des glaçons ou de la glace pilée
  • du champagne (environ 7cL)

.

Recette :

  • Dans un bol, déposez les feuilles de menthe et la cassonade. A l’aide d’un pilon, écrasez délicatement. Coupez le citron vert en 8, ajoutez-le au fond du bol puis pilez à nouveau. Versez le contenu du bol dans un verre à long drink en le filtrant pour ne conserver que le jus*. Ajoutez la purée de fraises et mélangez vivement pour que le tout devienne homogène. Versez le rhum. Remplissez le verre jusqu’à mi-hauteur de glaçons ou de glace pilée puis versez le champagne. Mélangez, ajoutez un brin de menthe fraiche ou des fraises pour décorer et servez.

*Beaucoup de recettes ne préconisent pas l’étape du filtrage. Toutefois pour avoir essayé les deux, j’ai eu beaucoup plus de mal à obtenir un cocktail avec un goût régulier à la dégustation et une purée de fraise qui ne retombe pas au fond sans cette étape. Je vous conseille donc de la respecter. Si vous voulez vous en passer, vous pouvez préparer la boisson directement dans le verre à long drink.

Jus de carotte tropical

Nouvelle semaine, nouveau jus ! Je m’amuse énormément avec mon nouvel extracteur donc j’ai tenu à vous partager ça. Histoire de faire un peu plus original que la semaine dernière, j’ai cette fois conjugué les fruits exotiques à la carotte comme c’est bourré de vitamines ! Je voulais également une couleur vive qui me donnerait envie de me jeter dessus le matin. C’est chose faite ! Concernant les ingrédients, on pourrait croire qu’il y a énormément de saveurs et qu’on peut se perdre entre elles mais le jus d’orange et l’eau de coco sont uniquement là à titre de « liquides neutres » pour délayer la boisson et en avoir une plus grande quantité. Vous verrez, on ne les sent vraiment pas ! Pour être sure que vous trouviez un résultat quasiment similaire au mien, je vous ai mis la quantité de fruits utilisés mais aussi leurs poids une fois la chair récupérée et l’équivalence en jus obtenu. Avec des fruits exotiques trop petits, vous pourriez ne pas du tout les sentir, face à une carotte très dominante malgré sa quantité. Cela peut vous permettre également d’acheter directement les jus correspondants et d’en faire le mélange sans passer par la case extracteur si vous avez la flemme ou que vous n’avez pas d’appareil !

.

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : 24h dans une bouteille bien étanche (après il n’y aura plus de vitamines)
Pour 1L de jus

.

Ingrédients :

  • 4 carottes de taille moyenne (soit 125mL de jus)
  • 1 mangue (soit 150g de chair/100mL de jus)
  • 1 petit ananas Victoria (soit 300g de chair/200mL de jus)
  • 1cm de gingembre frais
  • 1/2 citron vert (soit 25mL de jus)
  • 3 oranges de taille moyenne (soit 375mL de jus)
  • 175mL d’eau de coco

.

Recette :

  • Lavez les carottes et coupez en l’extrémité. Épluchez la mangue. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, couper les extrémités de l’ananas, taillez la peau et découpez la chair en rondelles. Coupez tous ces fruits et légumes en morceaux. Épluchez le morceau de gingembre. Coupez le demi citron vert en 4. Versez tous ces éléments dans votre centrifugeuse ou votre extracteur de jus et transvasez le jus obtenu dans un grand pichet.
  • Roulez les oranges avec la paume de votre main sur votre plan de travail pour les attendrir puis coupez-les en deux et pressez-les à l’aide d’un presse agrumes (si votre extracteur est assez puissant, vous pouvez les découper en morceaux et les passer dedans). Ajoutez le jus d’orange aux autres jus. Ajoutez l’eau de coco. Mélangez bien et dégustez. 

Conseils :
– Si vous utilisez un extracteur de jus, passez tout d’abord les carottes seules. Vous pourrez récupérer les « chutes » et les utiliser en guise d’entrée comme des carottes râpées !
– N’hésitez pas à passer les fruits plusieurs fois dans l’extracteur pour récupérer un maximum de jus.

Jus mangue, kiwi, banane, citron vert, gingembre

Oulala ça en fait des mots pour une recette aussi petite… Mais au moins comme ça, vous ne serez pas pris au dépourvu par la composition de ce jus hahaha. Comme je vous l’avais dit, je vais essayer cette année de faire des recettes un peu plus variées (même si je risque au début de rester dans une dynamique plutôt sucrée le temps de faire des tests et de progresser pour tout ce qui est salé). Et qui dit variété dit également développement de catégories de recettes peu présentes sur le blog comme les jus, ce qui est enfin possible grâce au sublime cadeau de Noël de mon copain : un extracteur de jus !!! Je suis super chanceuse ! Ça me permettra de vous proposer un nouveau type de boissons plus saines et/ou detox. Pour mon premier essai, je ne savais pas trop quels fruits associer, j’étais un peu perdue. J’ai donc décidé de me baser sur une recette de chef Nini. J’y ai juste ajouté un kiwi et du citron vert pour que le jus soit un peu plus acide et un peu moins épais. Mais ne vous en fait pas, malgré cet ajout, ce jus reste doux et onctueux avec juste ce qu’il faut de peps grâce au gingembre et au citron vert. C’est une excellente association croyez moi !

.

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : 24h dans une bouteille bien étanche
Pour un verre de 25cL

.

Ingrédients :

  • 1 mangue
  • 2 kiwis
  • 1 banane
  • un demi citron vert
  • 1cm de gingembre frais

.

Recette :

  • Épluchez la mangue, les kiwis et la banane et coupez leurs chairs en morceaux. Coupez le demi citron vert en 4 et épluchez le morceau de gingembre. Versez tous ces éléments dans votre centrifugeuse ou votre extracteur de jus et dégustez.

 

Conseils :
– Si vous utilisez un extracteur de jus, passez tout d’abord la mangue, les kiwis et la banane ensemble sans le gingembre et le citron vert. S’agissant de fruits très épais qui entraineront de la perte, cela vous permettra de récupérer une partie de leur chair que vous pourrez déguster plus tard. Une fois les fruits récupérés, vous pourrez passer le citron vert et le gingembre.
– N’hésitez pas à passer les fruits plusieurs fois dans l’extracteur de jus pour récupérer un maximum de jus.