Panna cottas au saumon, crème fouettée à la vodka

C’est parti pour la dernière recette salée avant Noël. Si vous avez besoin d’une idée de dernière minute, je vous propose des panna cottas saumon ultra rapides à faire ! Je les ai surmontées d’une crème fouettée à la vodka et au citron pour donner un côté plus festif et original mais bien évidemment, vous pouvez enlever la vodka si vous ne consommez pas d’alcool ou zapper totalement la crème fouettée et les servir telles quelles. Elles seront quand même excellentes !

Temps : 20mn de préparation/cuisson et 4h de réfrigération
Conservation : 48h bien filmées au contact (sans la crème fouettée)
Pour 4 à 6 verrines

Ingrédients :

Pour les panna cottas :

  • 2g de gélatine (soit une feuille)
  • 100g de saumon fumé (vous pouvez utiliser des chutes, comme des lardons de saumon fumé, qui sont moins chères)
  • 125 + 125mL de crème entière liquide
  • du sel et du poivre
  • un trait de jus de citron

Pour la crème fouettée :

  • 100mL de crème entière liquide
  • 15mL de jus de citron
  • 15mL de vodka
  • du sel et du poivre
  • facultatif : de l’aneth et des baies roses pour la déco

Recette :

Pour les panna cottas :

  • 15mn avant de commencer la préparation de vos panna cottas, faites tremper la gélatine dans un bol d’eau froide pour la ramollir.
  • Mixez le saumon fumé avec la première moitié de crème, une pincée de sel et de poivre et le citron. Attention à ne pas mettre trop de sel car le saumon fumé l’est déjà beaucoup. Versez dans un saladier et réservez. Portez la seconde moitié de crème à ébullition. Ajoutez la gélatine essorée. Mélangez bien jusqu’à ce qu’elle soit totalement fondue puis versez la crème sur la préparation au saumon fumé. Mélangez bien (c’est très important pour ne pas avoir tous les morceaux de saumon au fond du saladier) et répartissez la crème dans 4 à 6 verrines. Laissez revenir à température ambiante puis entreposez au réfrigérateur au moins 4h.

Pour la crème fouettée (à faire au dernier moment) :

  • Disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur 15mn avant de commencer votre crème fouettée.
  • Sortez le cul de poule et les fouets du congélateur. Versez la crème, le jus de citron, la vodka ainsi qu’une pincée de sel et de poivre dans le cul de poule et montez le tout en crème fouettée. Versez-la dans une poche à douilles munie d’une douille cannelée et pochez-la joliment sur vos panna cottas. Décorez avec un peu d’aneth et quelques baies roses. Servez immédiatement.

Note :
– Vous pouvez aussi faire votre crème fouettée au siphon.

Soupe de maïs, popcorn, crème fouettée aux épices et allumettes de bacon

Attention tuerie. De nom, cette recette pourrait ne pas vous paraitre alléchante et je comprends. Une soupe de maïs ça peut vraiment paraître bizarre. Je pense d’ailleurs que le maïs chaud tout court peut paraitre étrange à beaucoup d’entre nous car nous n’avons pas trop l’habitude d’en manger en France. Et pourtant… C’est délicieux. Si vous n’oubliez pas de filtrer votre soupe (et je vous conseille d’utiliser un tamis avec une presse si vous en avez un car ce sera PARFAIT), vous obtiendrez une soupe d’une onctuosité incroyable et avec énormément de goût. C’est un véritable coup de cœur pour ma part. Et avec le popcorn qui ajoute de la texture, la crème fouettée une touche d’épices et de crémeux et les allumettes de bacon une pointe de sel, votre soupe sera transportée à un tout autre niveau. Le rendu est tellement délicat qu’il sera parfait pour servir en guise d’entrée à Noël ou même d’apéritif, servi dans des petites verrines. En plus c’est extrêmement facile et rapide à faire. Un véritable jeu d’enfant. Le seul point négatif se trouve dans la quantité de vaisselle qu’il faudra faire à la fin à cause des multiples éléments. Mais croyez moi, ça vaut le coup !

Temps : 25mn de préparation/cuisson (si vous préparez les à-côtés pendant que la soupe cuit)
Conservation : 2/3j dans un récipient hermétique au frigo pour la soupe et les allumettes ; quelques heures au frigo pour la crème montée et 2/3j dans un récipient hermétique à température ambiante pour le popcorn (conservez tous les éléments séparés)
Pour 4 à 6 personnes (si c’est un repas ou une entrée)

Ingrédients :

Pour la soupe :

  • 10g de beurre
  • 1 petit oignon doux
  • 600g de maïs en boite
  • 750mL de bouillon de légume (soit 1.5 cube de bouillon de légumes dilué dans 750mL d’eau bouillante)
  • 2 portions de vache qui rit (je pense que c’est encore meilleur avec du cheddar si vous voulez tester)

Pour les à-côtés :

  • 1 cuillère à café d’huile
  • 1 poignée de grains de maïs à popcorn
  • du sel
  • 40g d’allumettes de bacon fumé
  • 100mL de crème liquide entière
  • 0.5 cuillère à café d’épices tandoori

Recette :

  • Disposez votre cul de poule et les fouets de votre batteur au congélateur.

Pour la soupe :

  • Faites fondre le beurre dans une casserole sur feu moyen. Pelez, émincez l’oignon doux et ajoutez-le. Mélangez et laissez revenir 5mn jusqu’à ce qu’il soit translucide. Ajoutez le maïs égoutté, mélangez et laissez à nouveau cuire pendant 5mn. Versez le bouillon et laissez frémir pendant 10mn. Mixez à l’aide d’un mixeur plongeant ou d’un blender (dans ce cas laissez refroidir avant pour éviter le choc thermique), filtrez (TRÈS important car il faut enlever la peau des grains de maïs pour obtenir une texture bien onctueuse), ajoutez le fromage et mixez à nouveau jusqu’à obtenir une texture lisse et homogène.

Pour les à-côtés :

  • Pendant que la soupe cuit, préparez les autres éléments. Versez l’huile dans une petite casserole sur feu moyen. Ajoutez le maïs, mélangez pour que tous les grains soient enrobés d’huile et refermez la casserole avec un couvercle. Le maïs va commencer d’exploser au bout de quelques minutes. Retirez la casserole du feu quand les « pop » caractéristiques s’arrêtent. Versez dans un petit bol et salez légèrement. Réservez.
  • Dans une petite poêle, faites revenir les allumettes de bacon à sec sur feu moyen jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Réservez.
  • Versez la crème dans le cul de poule et montez-la en crème fouettée ferme. Salez légèrement, ajoutez les épices et mélangez doucement pour les incorporer sans faire redescendre la crème.
  • Pour servir, répartissez la soupe dans les assiettes, ajoutez un nuage de crème fouettée épicée et surmontez d’un peu d’allumettes de bacon dorées et de popcorn et saupoudrez encore un peu d’épices tandoori. Servez immédiatement.

Verrines cerise chocolat

D’habitude pour Noël, je vous propose toujours le même genre de recettes sucrées parce que c’est ce qu’on mange traditionnellement chez moi pour les fêtes : des bûches, du pain d’épices, des TONNES de sablés et des truffes. Mais cette fois-ci, j’ai voulu bousculer les habitudes et vous offrir une verrine (avec un petit air de forêt noire mais sans la partie gâteau). C’est un dessert qui nécessite très peu de matériel (uniquement un batteur et une source de chaleur, que ce soit des plaques de cuisson ou un micro-ondes), qui est très léger mais néanmoins très gourmand et surtout particulièrement joli à présenter. La mousse au chocolat au lait et la confiture sont des éléments assez sucrés mais les copeaux de chocolat noir, la crème fouettée non sucrée et le cacao en poudre apportent le contraste nécessaire pour que le dessert ne soit pas écœurant. Je pense que c’est une fin de repas parfaite pour un petit dîner avec peu de convives. Je n’ai fait que 2 verrines comme vous pouvez le voir sur la photo mais à 2 nous avions du mal à en finir une seule. Je pense donc que dans le cas d’un repas comme celui de Noël, vous pouvez facilement faire 6 verrines avec ces proportions sans que vos invités ne se sentent spoliés !

Temps : 20mn de préparation (un peu plus si vous devez préparer les copeaux) et 3h de refroidissement
Conservation : une fois les verrines montées (et avant de les saupoudrer de cacao en poudre), vous avez environ 12h devant vous (la chantilly maison se garde jusqu’à 24h mais se dégrade avec le temps, je vous conseille donc de les faire le jour même pour être prudent)
Pour 4 à 6 verrines

Ingrédients :

  • 85g de chocolat au lait
  • 2 œufs
  • une pincée de sel
  • 50g de copeaux de chocolat noir à 70% (si comme moi vous n’en trouvez pas en magasin, tempérez 50g de chocolat (vous pouvez juste le faire fondre sans tempérer mais il sera moins craquant), coulez-le finement sur une plaque en marbre (ou une plaque légèrement huilée), laissez-le cristalliser (il doit refroidir mais être encore souple) et raclez avec une spatule)
  • 150g de confiture cerise intense Bonne maman (pour une fois je vous indique clairement le produit que j’ai utilisé parce que cette confiture a des morceaux et qu’elle est moins sucrée. Si vous n’en trouvez pas, mettez moitié de confiture normale et moitié de griottines)
  • 200mL de crème liquide entière
  • du cacao en poudre non sucré

Recette :

  • Commencez par préparer la mousse au chocolat au lait stracciatella. Pour cela, faites fondre le chocolat au lait au bain-marie ou au micro-ondes. Séparez les blancs des jaunes d’œufs et incorporez les jaunes au chocolat fondu. Montez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel. Incorporez-en 1/3 au chocolat en fouettant puis les 2/3 restants délicatement avec une maryse. Incorporez enfin les copeaux de chocolat extrêmement délicatement pour ne pas faire retomber la mousse. Versez dans des verrines et réservez 3h au réfrigérateur avant de passer à la suite. Profitez-en pour disposer votre cul de poule et les fouets de votre batteur au congélateur.
  • Passez une dizaine de secondes la confiture au micro-ondes pour la détendre puis répartissez-la de façon bien homogène dans les verrines (en faisant bien attention à la mousse : déposez vraiment le contenu des cuillères au plus prêt pour ne pas la percer et n’appuyez pas trop sur les morceaux de cerises quand vous essayerez de faire une couche homogène).
  • Versez la crème dans le cul de poule et montez-la en crème fouettée ferme. Répartissez-la dans les verrines et lissez à l’aide d’une spatule si vous voulez un rendu net. Réservez au frais. Juste avant de servir, saupoudrez de cacao en poudre et décorez comme désiré (chantilly, cerises amarena, copeaux de chocolat, etc).