Vin chaud de Christophe Felder

     Attention tuerie !
     Ce vin chaud est le meilleur que j’ai jamais bu, tous marchés de Noël confondus (et j’en ai fait beaucoup je peux vous l’assurer) !!! Pas étonnant quand on sait que cette recette est issue de la bible Pâtisserie de Christophe Felder. Ce vin chaud est assez sucré pour ne pas être acide, mais pas trop pour devenir écoeurant. Les épices sont subtilement dosées et le vin sent bien les fruits. C’est la boisson parfaite pour survivre au gel actuel, lancez-vous !

.

20161230_172815~2.jpg

.

Préparation : 10mn

Conservation : aucune (à boire immédiatement et chaud, évidemment !)

Pour 1L de vin chaud

.

Ingrédients :

  • 1/2 citron
  • 1/2 orange
  • 2 clémentines (1 mandarine à l’origine)
  • 1 bouteille de vin rouge (de 75cL)
  • 190g de sucre semoule
  • 1 bâton de cannelle
  • 2 étoiles d’anis
  • 2 clous de girofle
  • 1 pointe de couteau de noix de muscade râpée
  • 10cL d’eau

.

20161230_1712392

.

Recette :

  • Coupez les agrumes en gros quartiers.
  • Mettez tous les ingrédients dans une casserole et portez le tout à ébullition. Laissez frémir de 5 à 10mn. Filtrez à l’aide d’un chinois. Servez et dégustez !

Publicités

Sablés au quatre-épices

      Bonjour à tous ! Je sais que je m’y prends tard pour Noël mais je suis en vacances depuis quelques heures et je viens tout juste de récupérer mon matériel ! Le temps de préparer quelques douceurs et me voilà de retour. Si ça vous inquiétait, vous avez donc encore largement le temps de vous y mettre avant Noël… ou après d’ailleurs (quelques douceurs pendant le reste des vacances ne font pas de mal).

     J’ai trouvé cette recette dans un livre que j’adore : Les desserts des jours heureux de Guillemette. J’ai juste ajouté une cuillère de 4 épices dans la pâte par rapport à la recette d’origine pour que les arômes puissent se développer pendant le temps de repos.

 .

20161220_225846.jpg

 .

Pour 60 sablés

Temps : 20mn de préparation + 2h de repos + 15mn de cuisson par fournée

Conservation : 3 semaines dans une boite métallique

.

Ingrédients :

  • 120g de beurre doux à température ambiante
  • 240g de farine
  • une pincée de sel
  • 40g d’amandes en poudre
  • 80g de sucre glace
  • 1 oeuf moyen
  • 5 cuillères à café de quatre-épices

.

20161220_225650

.

Recette :

  • Mélangez le beurre coupé en petits dés avec la farine, le sel, la poudre d’amande, le sucre glace et une cuillère à café de quatre-épices du bout des doigts jusqu’à obtenir une texture sableuse. Incorporez l’oeuf. Formez une boule. Aplatissez-la sur une épaisseur d’environ 2cm et enveloppez-la dans du film alimentaire. Placez-la 2H au réfrigérateur.
  • Préchauffez le four à 180°. Farinez votre plan de travail et étalez la pâte sur une épaisseur de 3mm. Saupoudrez-la du reste de quatre-épices à l’aide d’un tamis. Passez légèrement le rouleau dessus pour incruster les épices. Découpez les sablés à l’aide d’un emporte-pièce jusqu’à épuisement de la pâte.
  • Placez-les sur une feuille de papier sulfurisé déposée sur votre plaque de cuisson et enfournez pour 15mn. Les biscuits doivent être dorés. Laissez reposer une une grille jusqu’à refroidissement.

 

Punch coco

     Une petite interruption dans mes tests culinaires estivaux pour vous proposer une sublime recette de punch coco qui, je l’espère, fera revenir le soleil qui (me) manque beaucoup ces derniers jours !

     J’ai trouvé la recette sur marmiton et j’y ai apporté quelques petites modifications histoire de rendre la réalisation plus facile et la recette plus à mon goût. Tout le monde a adoré (même ma mère qui déteste la noix de coco c’est pour dire) !!! Le punch n’est pas trop sucré, bien « noix de cocoté » et l’alcool est équilibré : un pur délice !

.

20160802_172048~2

.

Temps : 5mn de préparation + 10mn de refroidissement + quelques heures pour le refroidissement complet

Conservation : quelques semaines dans une bouteille fermée au frigo

Pour 1,8L (8 personnes environ)

.

Ingrédients :

  • 397g de lait concentré sucré
  • 800mL de lait de coco
  • 100g de cassonade
  • les zestes d’un citron vert
  • 2 gousses de vanille
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 pincée de noix de muscade en poudre
  • 500mL de rhum blanc à 40°

.

20160802_172117

.

Recette :

  • Faites chauffer dans une casserole sur feu moyen le lait concentré sucré, le lait de coco, le sucre de canne, les zestes d’un citron vert, les graines des gousses de vanille (pour cela fendez les gousses de vanille en deux et grattez l’intérieur avec le plat d’un couteau), les gousses de vanille et les épices. Remuez jusqu’à ce que le mélange devienne homogène. Laissez refroidir une dizaine de minutes. Si les épices font des grumeaux, passez le mélange au chinois puis ajoutez le rhum. Versez le punch (avec les gousses) dans une bouteille que vous entreposerez au frigo. Servez très frais avec des glaçons et dégustez !

Pumpkin spice chai latte

     A la base, je voulais vous proposer le gâteau auquel j’ai eu droit pour mon anniversaire la semaine dernière : un magnifique trianon. Manque de pot j’ai oublié de le prendre en photo. Je vais donc être obligée d’en refaire un bientôt pour le partager avec vous, quel sacrifice ! 😉 Je me suis donc « rabattue » ce soir sur une obsession qui me tient depuis la rentrée. Et quand je dis obsession je pèse mes mots pour que vous imaginiez l’ampleur de la chose… En gros depuis que je me suis mise à Scream Queens (une nouvelle série complétement what the fuck qui a commencé à la rentrée) et que j’ai entendu les mots « pumkin spice latte » mon cerveau a bloqué. « Késako ? Ca a l’air génialement bon ce truc quand même… Et ça fait un tabac aux USA depuis plusieurs années sans que je connaisse sans rire ? Qu’est ce que ça peut donc être que ça ? Un chai latte avec de la citrouille tout simplement ? ». Ni une ni deux, j’ai fait surchauffer google avec des heures de recherches ! Oui oui oui des heures et des heures (je vous ai dit que c’était une obsession ?). Parce que, outre le fait qu’il existe des milliers de recettes différentes bien évidemment, toutes en anglais pour ne rien gâcher et avec des produits qu’on ne trouve pas en France, le VRAI problème du pumpkin spice latte (aussi appelé PSL pour les intimes) pour moi c’est qu’il se fait à partir de café en principe. Et pour moi que nenni, je n’aime pas ça. Je voulais donc le faire avec du thé. Du coup j’ai creusé, creusé, creusé, jusqu’à atteindre le centre de la terre de Jules Verne (j’en ai même rêvé la nuit pour vous dire). Et une fois que tous les éléments étaient réunis, j’ai enfin pu mettre fin à cette obsession en la réalisant pleinement !

     Au final le pumpkin spice chai latte ressemble beaucoup à un chai latte normal puisque la citrouille n’a que peu de goût. Ce sont les épices à tarte à la citrouille (pumpkin pie spices) utilisées aux USA dans la recette qui leur donne leur nom. Or, ces épices ressemblent très fortement à notre quatre épices à nous (qui ressemblent aussi beaucoup aux épices chaï, la boucle est bouclée !). Maintenant que ce point est éclairci, vous avez tout ce qu’il vous faut à portée de super-marché, c’est parti ! 😉

.

20151018_120727.

Pour deux petits mugs ou un très grand

Temps : 10minutes

.

Ingrédients :

  • 250mL d’eau
  • un sachet de thé chai
  • 1/4 de cuillère à café de quatre épices + un peu pour saupoudrer
  • 2 cuillères à café (environ 30g) de purée de citrouille (maison pour moi)
  • 2 cuillères à café de sucre
  • 2 cuillères à café d’extrait de vanille
  • 250mL de lait
  • chantilly (facultatif mais tellement meilleur)

.

20151018_120910.

Recette :

  • Portez à ébullition dans une casserole l’eau, le thé et les épices. Baissez sur feu doux et laissez mijoter pendant environ 5mn. Ajoutez la purée de citrouille, le sucre, l’extrait de vanille et le lait pour 5 minutes supplémentaires. Filtrez si nécessaire et servez (recouvert de chantilly pour les plus gourmands et saupoudré de 4 épices) !

.

Source : All around you