Paillassons lyonnais

Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler des paillassons lyonnais. Il s’agit de galettes de pommes de terre bien dorées, aussi appelées pommes darphin, qu’on sert en accompagnement dans ma région natale. C’est une excellente façon de préparer les pommes de terre car le résultat est à la fois croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur et tout ça sans matériel spécifique nécessaire comme pour les frites ou sans technique difficile à maîtriser comme les pommes dauphines. J’espère qu’elles sauront trouver une place sur votre table malgré la photo qui leur rend peu honneur (la fameuse période covid dont je vous ai déjà parlé).

Temps : 10mn de préparation+ 15x2mn de cuisson
Conservation : 3j dans une boite hermétique au frigo (mais ils perdront leur croustillant)
Pour 8 paillassons

Ingrédients :

  • 500g de pommes de terre à chair farineuse (type Bintje)
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • une pincée de poivre
  • 6 brins de ciboulette (ou du persil)
  • 20g de beurre
  • 1 cuillère à soupe d’huile neutre

Recette :

  • Épluchez les pommes de terre et déposez-les au fur et à mesure dans un grand saladier d’eau froide pour les rincer. Essuyez-les avec un torchon propre ou du papier absorbant et râpez-les à l’aide d’une râpe à gros trous. Pressez fortement les pommes de terre entre vos mains pour enlever l’excès d’humidité et d’amidon puis mélangez-les avec le sel, le poivre et la ciboulette ciselée. Faites fondre le beurre avec l’huile dans une poêle sur feu moyen et déposez 3 à 4 tas de pommes de terre en les tassant à l’aide d’une cuillère à soupe (ils faisaient environ 7/8cm de large une fois étalés, comme des pancakes). Laissez cuire les paillassons 15mn environ en les retournant à mi-cuisson pour qu’ils soient dorés des deux côtés. Réitérez l’opération avec le reste des pommes de terre. N’hésitez pas à remettre un peu de matière grasse si nécessaire. Servez bien chaud (avec un peu de fleur de sel pour que ce soit encore meilleur).

Notes :
– Vous pouvez aussi faire une seule grosse galette de pommes de terre au lieu de 8 petites. Il faudra juste augmenter le temps de cuisson et être bien vigilant au moment de retourner le paillasson : il doit être bien doré sur la première face pour ne pas casser.
– Vous pouvez utiliser les paillassons comme des pains burgers en garnissant l’intérieur.
– Une cuisson à la crêpe party est envisageable sans problème !

Cookies au chocolat de Christophe Felder

Poulala autant vous dire que cette recette je n’y croyais pas trop au début. Certes il s’agit d’une recette de Christophe Felder (un des plus merveilleux chefs pâtissiers de France) mais des cookies sans œuf ? Et sans chocolat dans la pâte ? Autant vous dire que j’ai eu peur qu’ils soient trop fades ou qu’ils aient une texture bizarre. Eh bien PAS DU TOUT. Ces cookies sont uuuultra moelleux (même après plusieurs jours) et surtout bien chocolatés. En plus, comme tous les cookies, ils sont extrêmement rapides à faire si vous avez une envie urgente de chocolat. Une recette à garder sous le coup en cas de pénurie d’œuf, vous vous remercierez plus tard 😉

Temps : 15mn de préparation, 15mn de réfrigération et 13mn de cuisson
Conservation : 5j dans une boite en métal hermétique à température ambiante
Pour 12 beaux cookies

Ingrédients :

  • 150g de beurre mou
  • 100g de cassonade
  • 50g de sucre semoule
  • 175g de farine
  • 30g de cacao en poudre non sucré
  • 5g de levure chimique
  • 3g de fleur de sel (5g dans la recette originale mais j’ai trouvé les cookies un peu trop salés)
  • 100g de pépites ou de chunks de chocolat noir

Recette :

  • Dans un saladier, travaillez le beurre mou avec les sucres jusqu’à ce que le mélange soit crémeux et homogène. Incorporez la farine, le cacao, la levure et la fleur de sel ensemble puis les chunks de chocolat. Entreposez la pâte au réfrigérateur 15mn le temps de préchauffer le four à 180°. Prélevez de la pâte à l’aide d’une cuillère à glace et déposez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte en déposant les boules de pâte en quinconce. Aplatissez-les légèrement avec la paume de la main et enfournez 12/13mn. Les cookies seront encore mous, c’est normal. Laissez-les refroidir 15mn sur la plaque avant de les transférer sur une grille. A déguster tièdes ou froids.

Note :
– Dans la recette originale, on forme un boudin avec la pâte à cookie qu’on entrepose 15Mn au congélateur avant de couper des tranches de 3cm d’épaisseur qu’on enfourne 11mn à 160°. J’ai décidé de ne pas suivre cette partie de la recette car je voulais d’énoooormes cookies et que je n’aime pas trop l’aspect visuel des cookies qu’on découpe d’un boudin de pâte. Je trouve ça beaucoup trop industriel et sans âme. Mais rien ne vous empêche de suivre la recette à la lettre de votre côté. Il s’agit d’une recette de Christophe Felder quand même… 😉

Pâte à tartiner ultra souple

Je continue de tester des pâtes à tartiner pour trouver des perles rares et celle-ci méritait un peu d’attention. Même si elle n’est pas aussi bonne que la pâte à tartiner de Monsieur Michalak (n°1 dans mon coeur depuis 1 an et demi maintenant), c’est une meilleure version de la pâte à tartiner pour les pressés que je vous ai proposée il y a 5 ans. Moins sucrée donc moins écœurante, tartinable dès la sortie du frigo, avec un goût plus prononcé de noisette grâce à l’huile, elle est niquel si vous êtes pressé ou que vous n’avez pas de robot pour faire un praliné maison. (Recette piquée à C’est moi qui l’ai fait).

Temps : 5/10mn de préparation
Conservation : quelques semaines au frigo dans un pot hermétique
Pour 475g (un gros bol)

Ingrédients :

  • 175g de crème entière liquide
  • 25g de miel
  • 75g de chocolat noir
  • 175g de chocolat au praliné (pralinoise)
  • 25g d’huile de noisette (d’huile de palme dans la recette originale mais je n’en avais pas et l’huile de noisette renforce le goût « pâte à tartiner » de la recette donc ça m’a paru être un bon substitut !)

Recette :

  • Portez la crème et le miel à ébullition en mélangeant pour bien dissoudre le miel et versez en trois fois sur les chocolats coupés en morceaux en mélangeant bien entre chaque ajout. Si des morceaux de chocolat subsistent, passez la ganache au micro-ondes quelques secondes. Ajoutez l’huile puis mixez la pâte à tartiner au mixeur plongeant pour avoir une préparation bien lisse et surtout homogène. Versez dans un pot, refermez-le et conservez au réfrigérateur.

 

Meringues roses au chocolat

Aujourd’hui encore, je vous propose une recette ultra facile à faire : des meringues. Il y en a déjà des variantes sur le blog, certaines étant axées sur la saveur, d’autres sur le visuel. Eh bien celles-ci sont un peu une combinaison des deux. Elles sont non seulement très belles grâce au dressage mais ont aussi un bon goût de vanille et de chocolat. De quoi régaler facilement tous les accros du sucre.
Une seule mise en garde. Comme vous pouvez le voir sur mes photos, mes meringues sont légèrement abimées. Cela est du au fait que je les ai réalisées pendant la canicule. Je n’avais pas du tout pensé sur le moment que le chocolat ne durcirait pas avec une température extérieure de 40°. J’ai donc du les mettre au frigo pour compenser ce qui est atroce pour les meringues. Les meringues DÉTESTENT l’humidité. Elles étaient donc magnifiques à la sortie du four mais ont commencé à craqueler après quelques heures au frigo. Impossible de faire autrement malheureusement si je voulais les prendre en photo car je ne pouvais pas les déplacer sinon… Il faisait tellement chaud d’ailleurs qu’en 5mn pour prendre la photo le chocolat avait déjà recommencé à fondre. L’enfer sur Terre… Réservez donc cette recette pour une journée avec une température tempérée, ne reproduisez pas mon erreur 😉

Temps : 15mn de préparation + 1h30 de cuisson
Conservation : quelques jours dans une boîte en métal hermétique (surtout pas au frigo)
Pour 25 roses de taille moyenne

Ingrédients :

  • 50g de sucre semoule
  • 50g de sucre glace (ou uniquement du sucre semoule)
  • une pointe de colorant en poudre rose
  • 2 blancs d’œuf (100g)
  • 1 pincée de sel
  • 0.5 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 125g de chocolat noir

Recette :

  • Préchauffez le four à 100°. Mélangez les sucres et le colorant dans un petit récipient et gardez celui-ci à côté de vous. Montez les blancs en neige avec une pincée de sel. Lorsque le fouet commence à laisser une trace dans les blancs mousseux, versez les sucres en 3 fois sans cesser de battre. Quand la neige est bien ferme, ajoutez la vanille et continuez de fouetter pendant 2-3 minutes jusqu’à ce que la meringue soit lisse, brillante et fasse un bec d’oiseau.
  • Recouvrez une plaque de cuisson de papier sulfurisé. Transvasez la meringue dans une poche à douille munie d’un embout F6 (douille cannelée) et pochez les meringues en forme de rose. Pour cela, partez du centre et tournez autour jusqu’à avoir une rose de la largeur de votre choix (comme pour dessiner un escargot). Recommencez jusqu’à ce qu’il ne vous reste plus de meringue.  Enfournez 1h30 environ jusqu’à ce que les meringues soient sèches. Laissez-les refroidir plusieurs heures jusqu’à ce qu’elles durcissent (de préférence dans le four pour qu’elles ne fissurent pas).
  • Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes et plongez délicatement la base des meringues dedans. Déposez sur du papier aluminium et laissez figer à température ambiante.

Note :
– Si vous n’avez pas de colorant en poudre mais utilisez du colorant gel ou liquide, versez-le directement dans les blancs d’œuf au lieu de les mélanger aux sucres.

Riz à la tomate et saucisses fumées

Aujourd’hui, je me suis inspirée du spanish rice (riz à l’espagnol) aussi appelé mexican rice (riz à la mexicaine) ou red rice (riz rouge) de la cuisine tex-mex pour vous proposer un repas complet prêt en 15/20mn. Il s’agit d’un riz cuit à la façon d’un riz créole mais dans lequel j’ai substitué une partie du bouillon par de la sauce tomate épicée et ajouté des saucisses fumées. C’est très rapide et facile à préparer et doucement parfumé.

Temps : 15/20mn de préparation/cuisson
Conservation : 3j au frigo dans une boite hermétique
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 4 saucisses fumées
  • 15g de beurre
  • 400g de riz
  • 400mL de bouillon de volaille (soit 1 cube de bouillon de volaille dissout dans 400mL d’eau bouillante)
  • 3 tomates
  • 200mL de sauce tomate
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe d’origan frais
  • 1 cuillère à café de paprika fumé
  • 1 pincée de cumin
  • 1 pincée de piment d’Espelette

Recette :

  • Coupez les saucisses en rondelles de 1/1.5cm d’épaisseur environ et faites-les revenir dans une grande poêle sur feu moyen pendant environ 10/15mn en retournant les saucisses à mi-cuisson pour qu’elles dorent des deux côtés. Pendant ce temps, préparez le riz.
  • Faites fondre le beurre dans une grande sauteuse sur feu moyen et ajoutez le riz. Laissez cuire pendant 1-2mn en mélangeant bien jusqu’à ce que le riz soit translucide. Ajoutez alors le bouillon de volaille, les tomates coupées en morceaux, la sauce tomate, les gousses d’ail écrasées au presse ail, l’origan, le paprika, le cumin et le piment d’Espelette. Mélangez puis augmentez le feu jusqu’à ce qu’à obtenir un petit bouillon. Couvrez et laissez cuire 10 à 15mn à couvert jusqu’à ce que le riz soit bien tendre. N’hésitez pas à remuer 2/3 fois pendant la cuisson pour vérifier que le riz ne colle pas à la poêle et bien répartir le liquide. Ajoutez les saucisses en laissant le maximum de gras possible dans la poêle, mélangez à nouveau et servez.

Verrines melon, mozza et prosciutto

La star de l’été dans ma famille, c’est vraiment le melon. Il y en a quasiment à tous les repas accompagné de jambon cru. C’est simple, bon et efficace. Ici, je vous propose une version un tout petit peu plus travaillée de ce classique de l’été si vous voulez impressionner des invités. C’est ultra frais et parfumé. Ces verrines feront une entrée parfaite qui plaira au plus grand monde !

Temps : 10mn de préparation
Conservation : 12h au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 2 boules de mozzarella
  • 1 gros melon (j’ai utilisé un mélange de melon cantaloup, de melon vert et de pastèque)
  • quelques feuilles de menthe ou de basilic
  • 4 tranches de prosciutto
  • un peu de vinaigrette ou de vinaigre balsamique pour servir

Recette :

  • Rompez les boules de mozzarella en deux et déposez chaque moitié dans une grosse verrine. Coupez le melon en deux, épépinez-le et prélevez-y des billes de chair à l’aide d’une cuillère parisienne. Empilez-les sur la mozzarella en déposant régulièrement des morceaux de basilic ou de menthe ciselés et finissez avec une tranche de prosciutto. Servez avec un peu de vinaigrette.

Salade de pommes de terre rôties miel moutarde

Aujourd’hui, une première sur le blog : une salade de pommes de terre. Je n’ai pas pour habitude d’en faire mais j’avais envie d’un peu de changement. L’avantage c’est que cette recette peut se déguster froide comme chaude. Vous pouvez donc la ressortir tant un jour pluvieux que pour un pique-nique ensoleillé.

Temps : 20/25mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 3j dans une boite hermétique au réfrigérateur
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 1kg de pommes de terre nouvelles
  • 2 +1 cuillères à soupe de miel
  • 2 +1 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 2 +1 cuillères à café de moutarde (au cumin pour moi)
  • 2 cuillères à soupe de parmesan râpé
  • du sel et du poivre
  • un peu de fleur de sel
  • 1 oignon nouveau
  • 100g de salade
  • 100g de coppa

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°. Lavez et séchez les pommes de terre. Coupez-les en deux voire plus si elles sont top grosses (il faut qu’à la fin les morceaux aient à peu près le même calibre) et déposez-les dans un saladier. Dans un bol, mélangez 2 cuillères à soupe de miel, 2 cuillères à soupe d’huile de sésame, 2 cuillères à café de moutarde et 2 cuillères à soupe de parmesan râpé et mélangez bien pour que la sauce soit homogène. Versez-la sur les pommes de terre et mélangez jusqu’à ce qu’elles soient toutes bien enrobées. Étalez ensuite les pommes de terre sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé sur une seule couche (il faut éviter qu’elles ne se chevauchent pour cuire de façon homogène), salez et poivrez et enfournez 30mn. Elles doivent être bien dorées. Sortez du four, parsemez d’un peu de fleur de sel par-dessus et réservez.
  • Pendant que les pommes de terre tiédissent, préparez le restez de la salade. Dans un saladier, mélangez le miel, l’huile de sésame et la moutarde restants et ajoutez-y l’oignon nouveau finement ciselé ainsi que la salade lavée et séchée. Mélangez bien pour que la sauce enrobe la salade puis ajoutez les pommes de terre et enfin la coppa coupée en morceaux. Servez froid ou chaud.

Muffins framboises pépites de chocolat

Une envie de muffins m’a prise subitement l’autre jour… Comme il me restait des framboises d’une recette précédente, j’ai décidé de les glisser à l’intérieur et d’ajouter des pépites de chocolat pour encore plus de gourmandise (comme d’habitude, je suis incorrigible :x). Ils sont très rapides à faire et super moelleux !

Temps : 10mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique
Pour 18 muffins

Ingrédients :

  • 375g de farine
  • un sachet de levure chimique
  • 0,25 cuillère à café de bicarbonate
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 2 œufs
  • 150g de sucre
  • 80g de beurre fondu
  • 80g d’huile neutre (type pépin de raisin, colza)
  • 80g de yaourt grec
  • 250mL de lait
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 200g de framboises (fraîches ou surgelées)
  • 150g de pépites de chocolat

Recette :

  • Préchauffez le four à 220°. Dans un premier saladier, mélangez la farine, la levure, le bicarbonate et le sel. Réservez. Dans un second saladier, battez les œufs avec le sucre. Incorporez ensuite le beurre fondu tiédi, l’huile, le yaourt, le lait et l’extrait de vanille puis, une fois la pâte bien homogène, les poudres. Il n’est pas nécessaire que le mélange soit parfaitement homogène à ce stade : des petits grumeaux peuvent subsister. Ne mélangez pas trop la pâte. Incorporez enfin les framboises (délicatement si elles sont sont fraîches) et les pépites de chocolat, sans trop mélanger là encore. Répartissez la pâte dans vos empreintes à muffins (beurrées et farinées si nécessaire) et enfournez 5mn. Baissez ensuite la chaleur du four à 180° et prolongez la cuisson de 15/20mn : un cure-dent planté dans le muffin doit ressortir sec. Laissez tiédir les muffins une dizaine de minutes dans les moules avant de démouler sur une grille pour refroidissement complet.

Cookies tout chocolat

Une nouvelle recette de cookies au chocolat apparaît sur le blog !!! Si vous avez envie de cookies, ultra chocolatés, super moelleux et faciles à faire, voilà une nouvelle recette qui saura vous satisfaire ! Comme une impression de croquer dans un petit brownie.

Temps : 10mn de préparation + 10mn de cuisson
Conservation : 5j environ dans une boite en métal hermétique
Pour 20 cookies

Ingrédients :

  • 150g de beurre mou
  • 115g de sucre
  • 100g de cassonade
  • 1 œuf
  • 160g de farine
  • 50g de cacao en poudre non sucré
  • 2 cuillères à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 150g de chunks de chocolat

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Dans un saladier, travaillez le beurre mou avec les sucres jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporez l’œuf puis la farine, le cacao, la levure et le sel ensemble. Ajoutez enfin les chunks et mélangez bien pour qu’ils soient répartis dans la pâte de façon homogène.
  • Prélevez de petites cuillères à glace de pâte (je les ai remplies aux 2/3) et déposez-les en quinconce sur 2 plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé. Enfournez 10mn. Les cookies seront encore mous et durciront en refroidissant. Laissez-les refroidir 15mn sur la plaque avant de les transférer sur une grille jusqu’à refroidissement complet.

Muffins au chocolat

Voilà une nouvelle recette de muffins au chocolat ! Je sais que ce n’est pas la première mais, tout comme pour le fondant au chocolat, il s’agit de gâteaux pour lesquels j’essaye des dizaines de recettes jusqu’à trouver chaussure à mon pied. Tout comme dans Cendrillon, il faut qu’ils soient parfaitement adaptés, sans quoi je ne serai pas totalement satisfaite. Mais cela ne signifie pas qu’en cours de route, je ne doive pas partager mes jolies découvertes et les muffins de C’est ma fournée en font partie. Ils sont très moelleux et pas trop chocolatés. On sent la présence du cacao mais le goût du chocolat n’est pas trop puissant pour ceux qui peuvent craindre ça. On le sent par petites touches grâce aux chunks et surtout à la pistole ajoutée dessus qui « tombe » dans la pâte pendant la cuisson pour offrir de petites touches chocolatées supplémentaires.

Temps : 10mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 9 muffins

Ingrédients :

  • 100g de beurre
  • 2 œufs
  • 120g de lait ribot (aussi appelé babeurre ou buttermilk ; peut-être remplacé par du lait normal dans lequel vous aurez ajouté 1 cuillère à café de vinaigre blanc 10mn avant de commencer à préparer la pâte)
  • 2g de café instantané (un stick)
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 125g de sucre
  • 110g de farine type 55 (si vous n’avez que de la T45, utilisez-la ça n’est pas très grave)
  • 40g de cacao en poudre non sucré
  • 6g de levure chimique
  • une pincée de sel
  • 100g de chunks de chocolat noir + 9 pistoles (ou carrés de chocolat concassés)

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Faites fondre le beurre au micro-ondes et réservez. Dans un premier saladier, battez les œuf avec le lait, le café et la vanille jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Dans un second, mélangez le sucre, la farine, le cacao, la levure et le sel. Incorporez les poudres aux liquides et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Incorporez ensuite le beurre fondu refroidi puis les chunks de chocolat noir.
  • Déposez des caissettes dans 9 empreintes à muffins ou beurrez et farinez-les si besoin et répartissez la pâte dedans. Ajoutez une pistole de chocolat dessus et enfournez 20mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez tiédir les muffins une dizaine de minutes dans les moules avant de démouler sur une grille pour refroidissement complet.