Panna cottas chocolat blanc, framboise, citron vert

Je vous avais déjà proposé il y a bientôt 2 ans une recette de panna cotta au coulis de framboises sur le blog. Comme j’avais à nouveau envie d’en déguster pour le dessert mais que je ne fais jamais deux fois la même recette, j’y ai apporté un petit twist. En effet, j’ai enlevé la vanille pour la substituer par du chocolat blanc encore plus gourmand et j’ai ajouté du citron vert dans le coulis pour casser l’apport de sucre du chocolat comme je l’avais fait dans mes Eton mess framboises/citron vert. Le mélange marche du tonnerre ! Les verrines sont ultra rafraîchissantes et même si on dirait qu’il y a peu de coulis à cause des étages, rassurez vous la framboise prend sans réserve sa place de reine dans ce dessert !

Temps : 20mn de préparation + 2x2h de refroidissement
Conservation : 3j au réfrigérateur (filmées au contact ou couvertes)
Pour 4 verrines

Ingrédients :

Pour le coulis framboises/citron vert :

  • 300g de framboises (fraîches ou surgelées)
  • 30g de sucre
  • le jus et le zeste d’un citron vert

Pour les panna cotta au chocolat blanc :

  • 2 x 1,5 feuille de gélatine (j’en ai mis plus que d’habitude pour être sure que le coulis ne transperce pas la panna cotta au centre mais ne vous en faites pas, elle reste très crémeuse!)
  • 2 x 250ml de crème liquide entière
  • 2 x 15g de sucre glace
  • 2 x 50g de chocolat blanc

Pour la décoration (facultatif) :

  • quelques framboises fraîches
  • quelques zestes de citron vert
  • des copeaux de chocolat blanc

Recette :

Pour le coulis framboises/citron vert :

  • Dans une casserole, faites chauffer les framboises, le sucre, le jus de citron et les zestes jusqu’à ce que les framboises s’écrasent facilement. Mixez jusqu’à obtenir un mélange homogène puis filtrez pour enlever tous les grains. Réservez.

Pour les panna cotta :

  • Déposez votre gélatine dans un grand bol d’eau froide 15mn avant de commencer.
  • Dans une casserole, portez 250mL de crème et 15g de sucre glace à ébullition en mélangeant régulièrement. Pendant ce temps, faites fondre 50g de chocolat blanc au micro-ondes. Quand la crème frémit, incorporez 1,5 feuille de gélatine essorée hors du feu puis versez en un peu sur le chocolat blanc. Quand le mélange crème/chocolat est homogène, ajoutez le reste de la crème et mélangez bien. Laissez la crème revenir à température ambiante puis répartissez-la dans 4 verrines. Entreposez au réfrigérateur 2h.
  • A l’issue des 2h, quand les crèmes sont bien prises, déposez 2 cuillères à soupe du coulis de framboises délicatement dans chaque verrine. Mettez les verrines au congélateur et pendant que le coulis prend au froid, procédez comme précédemment pour préparer un 2e étage de panna cotta. Laissez tiédir à température ambiante avant de la répartir sur le coulis pour ne pas qu’il fonde. Entreposez à nouveau 2h au réfrigérateur avant de répartir le reste de coulis de framboises par-dessus. Décorez à l’envie avec des framboises fraiches, des zestes de citron vert ou des copeaux de chocolat blanc.

Note :
– Vous pouvez bien évidemment faire des panna cottas traditionnelles avec un seul étage pour aller plus vite !

Bûche ganache montée chocolat au lait et insert framboise

La voici la voilà, la seconde bûche de Noël 2020 ! Et je ne vous avais pas menti, ce Noël est très framboise. On en retrouve dans tous mes inserts ! Pour une fois, je vous avoue que je ne me suis pas cassée la tête sur la recette. J’ai repris celle de Chic chic chocolat dont j’ai juste modifié les proportions pour qu’elles correspondent à mes recettes. Je vous ai aussi diminué la quantité de la base car j’ai trouvé qu’il y en avait un peu trop par rapport aux autres éléments (comme ça se voit à la découpe sur la photo). En ce qui concerne le reste, cette bûche n’est que douceur. On dirait un nuage de chocolat au lait, avec juste ce qu’il faut de peps grâce à la framboise. Une bûche donc très classique mais très appréciable. Je tiens juste à m’excuser du visuel qui est peut être moins soigné que d’habitude. Mon travail est plus bâclé récemment car je suis tombée malade et cuisiner, même des choses simples, s’avère particulièrement difficile, tout comme faire un article tout bête sur le blog. Mes prochaines recettes risquent d’être toutes affectées mais je préfère tout de même continuer à essayer de vous apporter de la variété plutôt qu’abandonner totalement le blog pour le reste des fêtes de fin d’année. J’espère que vous pourrez donc excuser mes erreurs à venir.

.

.

Temps :
Pour l’insert : 15mn de préparation + 3h de congélation
Pour la mousse : 15mn de préparation + 4h de congélation
Pour la base :  10mn de préparation
Pour la bûche : 12h de congélation
Pour la déco : 5mn de préparation
Conservation : aucune (mais peut-être préparée 48h à l’avance si laissée au congélateur)
Pour une bûche 10 personnes

.

Ingrédients :

Pour le confit de framboises :

  • 330g de framboises surgelées + un filet d’eau (ou 200g de coulis tout prêt)
  • 20g de confisuc
  • 3.3g de pectine

.

Pour la ganache montée au chocolat au lait :

  • 3g de gélatine
  • 100 + 250g de crème liquide entière
  • 150g de chocolat au lait

.

Pour la base biscuitée au chocolat noir :

  • 70g de chocolat noir
  • 7g de beurre de cacao
  • 35g de petits beurre
  • 35g de Gavottes

.

Pour la décoration :

  • 25g de chocolat
  • 1 cuillère à café d’huile neutre

.

.

Recette :

Pour le confit de framboises :

  • Dans une casserole, chauffez les framboises sur feu moyen. Quand elles sont molles, mixez-les jusqu’à obtenir un mélange homogène (avec un filet d’eau si votre coulis est trop épais) puis filtrez pour enlever tous les grains. Versez à nouveau dans une casserole et ajoutez le confisuc et la pectine. Sans cesser de remuer, portez à ébullition pendant 5mn. Laissez un peu refroidir puis versez dans votre moule à insert (pour moi deux moules cylindres de 75mL chacun). Couvrez de film alimentaire et placez au congélateur 2/3h environ.

.

Pour la ganache montée au chocolat au lait :

  • ^Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide 15mn avant de commencer. 
  • Dans une casserole, portez à ébullition 100g de crème. Incorporez-y la gélatine essorée puis versez-la en trois fois sur le chocolat au lait coupé en morceaux en mélangeant bien entre chaque ajout. S’il reste quelques morceaux non fondus, passez la ganache juste quelques secondes au micro-ondes. Incorporez les 250g de crème restants et filmez au contact. Entreposez au réfrigérateur minimum 4h.

.

Pour la base biscuitée au chocolat noir :

  • Faites fondre le chocolat noir au bain-marie puis incorporez le beurre de cacao. Mélangez bien. Mixez les petits beurres et les gavottes pour les réduire en morceaux et ajoutez-les au chocolat. Mélangez jusqu’à ce que les biscuits soient bien enrobés. Étalez la base biscuitée sur une feuille de cuisson pour obtenir un rectangle de 23x7cm. Entreposez au frais pour que le chocolat durcisse.

.

Pour le montage :

  • Disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur 15mn avant de commencer. Versez la ganache montée dans votre cul de poule et fouettez-la jusqu’à ce qu’elle ait la consistance d’une chantilly.
  • Sortez le confit du congélateur (et retailler-le si nécessaire). Versez une partie de la ganache montée dans la gouttière à bûche (pour la remplir à moitié environ). Entreposez 5mn au congélateur. Démoulez le confit et enfoncez-le un peu dans la ganache. Versez de la mousse jusqu’en haut du moule. Retaillez la base biscuitée puis déposez-la sur la mousse, en l’enfonçant légèrement pour qu’elle y adhère. Réservez au congélateur jusqu’au lendemain.
  • Le lendemain, démoulez la bûche. Faites fondre le chocolat noir et incorporez l’huile. Versez le chocolat sur les crêtes de la bûche et réservez au frigo jusqu’au moment de servir.

Bûche mousse mangue, insert framboises

Bonjour à tous ! Je tiens tout d’abord à vous présenter mes excuses pour cette courte absence alors que je vous avais promis d’être plus présente en ce mois de décembre. J’ai eu une fin de semaine éprouvante au travail qui s’est achevée dans la maladie. Je ne suis donc pas au top de ma forme pour cuisiner et publier. Mais j’ai quand même trouvé le temps de faire une petite bûche qui vous plaira je l’espère ! Il s’agit d’une bûche semi traditionnelle. J’ai repris le biscuit roulé de la bûche traditionnelle et les autres éléments des bûches plus « modernes » que je vous présente tous les ans. Cette bûche est ainsi composée : d’un biscuit génoise, d’un croustillant au chocolat blanc, d’une mousse à la mangue, d’un insert framboises/citron vert et d’un glaçage à la mangue. C’est un dessert vraiment très doux, qui sera parfait après un repas de Noël qui peut s’avérer assez lourd. Les fruits apportent vraiment la fraicheur nécessaire et le croustillant permet de casser la monotonie de texture de ce dessert très mou. C’est un gâteau qui passe vraiment tout seul, croyez moi ! (En plus j’ai ENFIN réussi à obtenir la texture d’insert que je souhaite avoir depuis des années grâce à un secret FABULEUX : une balance de précision pour les petites quantités :). Ma recette a toujours été bonne mais mes balances n’étaient pas assez précises ! Ça se sera donc avéré un investissement très rentable dès la première utilisation !)

.

.

Temps :
Pour l’insert : 15mn de préparation + 4h de congélation
Pour la génoise:  18mn de préparation + 12mn de cuisson
Pour le croustillant : 5mn de préparation
Pour la mousse : 20mn de préparation
Pour la bûche : 12h de congélation
Pour le glaçage : 5mn de préparation + 15mn de refroidissement
Conservation : aucune (mais peut-être préparée 48h à l’avance si laissée au congélateur)
Pour 1 bûche 10/12 personnes

.

Ingrédients :

Pour l’insert framboises/citron vert :

  • 500g de framboises surgelées + un filet d’eau (ou 300g de coulis tout prêt)
  • 30g de confisuc
  • 5g de pectine
  • le zeste d’un citron vert

.

Pour la génoise :

  • 4 gros œufs
  • 100g de sucre
  • 40g de farine*
  • 30g de maïzena*
  • 30g de fécule de pomme de terre*
  • 1 pincée de sel

*Vous pouvez remplacer tout ça par 100g de farine si vous n’avez pas de maïzena et de fécule de pomme de terre mais votre biscuit sera moins moelleux.

.

Pour le croustillant chocolat blanc :

  • 35g de crêpes dentelles
  • 75g de chocolat blanc

.

Pour la mousse à la mangue :

  • 3.5g de gélatine en feuilles
  • 175g de purée de mangue
  • 175g de crème liquide entière
  • 15g de sucre

.

Pour le glaçage à la mangue :

  • 3g de gélatine en feuilles
  • 200g de purée de mangue

.

.

Recette :

Pour l’insert framboises/citron vert :

  • Dans une casserole, chauffez les framboises sur feu moyen. Quand elles sont molles, mixez-les jusqu’à obtenir un mélange homogène (avec un filet d’eau si votre coulis est trop épais) puis filtrez pour enlever tous les grains. Versez à nouveau dans une casserole et ajoutez le confisuc, la pectine et le zeste de citron vert. Sans cesser de remuer, portez à ébullition pendant 5mn. Laissez un peu refroidir puis versez dans votre moule à insert. Couvrez de film alimentaire et placez au congélateur 4h environ.

.

Pour la génoise :

  • Préchauffez le four à 165°C. Séparez les blancs des jaunes. Battez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez alors les poudres tamisées. Dans un second cul de poule, montez les blancs d’oeuf en neige avec la pincée de sel. Incorporez délicatement les blancs au premier mélange en faisant attention de ne pas les casser. La pâte est prête quand elle fait le ruban.
  • Beurrez une plaque de cuisson et tapissez-la de papier sulfurisé. Versez la pâte dessus en faisant attention à ce qu’elle soit bien répartie de façon homogène. Enfournez 10/12mn, le biscuit doit être légèrement coloré.
  • Pendant ce temps, prenez un linge propre et humidifiez-le (attention, il ne doit pas être trempé). Étalez-le sur votre surface de travail et saupoudrez-le de sucre. Une fois le gâteau cuit, démoulez-le en retournant la plaque sur le linge, débarrassez la plaque puis décollez immédiatement le papier sulfurisé du biscuit génoise (attention aux doigts c’est chaud). Repliez le linge sur le biscuit génoise (utilisez-en un second si votre torchon ne vous permet pas de faire les deux côtés). Laissez refroidir comme ça 30mn. (Cette étape permet à la bûche de s’assouplir et de ne pas casser lorsque vous la roulerez plus tard).
  • Découpez alors 2 rectangles de génoise de la forme de votre gouttière à bûche : un grand rectangle qui épouse l’intérieur (de 31x17cm si vous avez le même moule que le mien) et un plus petit pour faire le socle (de 31x8cm). Chemisez votre gouttière à bûche de film alimentaire puis déposez votre plus grand biscuit génoise au fond en lui faisant épouser les bords. Coupez l’excédent puis entreposez au réfrigérateur. Réservez le second biscuit.

.

Pour le croustillant chocolat blanc :

  • Faîtes fondre le chocolat blanc au bain-marie. Pendant ce temps, émiettez les gavottes. Mélangez les deux puis étalez le croustillant en une fine couche directement sur le second biscuit génoise que vous aviez réservé. Laissez figer au frigo.

.

Pour la mousse à la mangue :

  • Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide et disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur 15mn avant de commencer.
  • Dans une casserole, chauffez la purée de mangue. Une fois la purée à frémissement, ajoutez la gélatine essorée. Mélangez et laissez refroidir jusqu’à ce que le coulis soit tiède voire froid.
  • Sortez le cul de poule et les fouets du congélateur. Versez la crème dans le cul de poule et montez la crème en crème fouettée. Une fois que la crème fouettée est ferme, incorporez le sucre en 3 fois. Incorporez-en une première cuillère au coulis en fouettant vigoureusement puis le reste délicatement avec une maryse.

.

Pour le montage :

  • Sortez le confit du congélateur. Versez une partie de la mousse dans la gouttière à bûche (pour la remplir à moitié environ). Entreposez 5mn au congélateur pour que la mousse soit un peu plus ferme. Démoulez le confit et enfoncez-le un peu dans la mousse (partie ronde vers le bas). Versez de la mousse jusqu’en haut du moule puis déposez le biscuit génoise restant, côté croustillant sur la mousse. Enrobez la bûche de film alimentaire en serrant bien pour que le biscuit adhère à la mousse puis réservez au congélateur jusqu’au lendemain.

.

Pour le glaçage :

  • Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide 15mn avant de commencer. Chauffez la purée de mangue. Une fois la purée à frémissements, ajoutez la gélatine essorée. Mélangez et laissez refroidir jusqu’à ce que le glaçage soit à température ambiante.
  • Démoulez la bûche et placez-la sur une grille elle-même placée sur un plat. Versez le glaçage sur la bûche. Récupérez l’excédent qui a coulé au fond du plat et recommencez jusqu’à ce que la bûche soit intégralement glacée. Laissez décongeler la bûche quelques heures au frigo.

Truffes chocolat/framboises et leur cœur amande

Je vous présente mes truffes de Noël 2020 : des truffes à la framboise. C’est une saveur de truffes que je n’avais jamais testée, même hors blog et j’en suis très contente. Je ne sais d’ailleurs pas pourquoi mais ce Noël sera très très framboise. Il y en a au moins dans mes deux bûches et dans ces truffes. D’ailleurs, maintenant que j’y pense, c’est un fruit que j’ai énormément utilisé toute l’année entre les panna cottas, la tarte de Cyril Lignac, la gelée, la charlotte, le fondant, les cookies ou la galette des rois : il y aura vraiment eu de la framboise sous toutes ses formes. Il va falloir que je trouve un nouveau fruit à exploiter pour 2021 ! Enfin bref, pour en revenir à ces truffes, je suis partie de la recette de truffes de ma maman que j’ai parfumée avec du coulis de framboises (le coulis industriel fera très bien l’affaire si vous voulez gagner du temps, pas de soucis) et j’y ai mis au centre un peu de pâte d’amandes à la framboise. Pour faire cette dernière j’ai tout simplement repris la recette de pâte d’amandes du blog dans laquelle j’ai remplacé le blanc d’œuf par du coulis de framboises. Le goût de la framboise est donc très subtil mais personnellement j’aime beaucoup. J’y aurais bien mis un peu de framboisine pour renforcer le goût mais je pense aussi aux plus jeunes pour cette période de l’année ;). Vous pouvez d’ailleurs faire ces truffes sans le coeur amande si vous voulez gagner du temps et vous obtiendrez alors des truffes tout chocolat/framboises. Pendant que j’écris ces quelques mots cette recette me donne d’ailleurs une nouvelle idée de chocolats que je ne vais pas vous dévoiler mais que j’espère avoir le temps de faire en plus de mon planning de Noël déjà prévu, je n’en dis pas plus ! 😉

.

.

Temps : 30mn de préparation + 1h de refroidissement
Conservation : plusieurs semaines dans une boite métallique au frigo
Pour 25 truffes environ

.

Ingrédients :

Pour le cœur amande :

  • 50g de poudre d’amandes
  • 32,5g de sucre glace
  • 15g de coulis de framboises*

.

Pour les truffes :

  • 125g de chocolat noir
  • 75g de beurre
  • 1 jaune d’œuf
  • 25g de sucre glace
  • 40g de coulis de framboises*
  • 1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré

.

*Si vous voulez faire le coulis de framboises maison, rien de plus facile : chauffez le double de la quantité de framboises indiquée dans la recette dans une casserole. Quand les framboises sont molles, mixez-les jusqu’à obtenir un mélange homogène (avec un tout petit peu d’eau si votre coulis est trop épais) puis filtrez pour enlever tous les grains.

.

.

Recette :

Pour le cœur amande :

  • Mixez finement la poudre d’amandes et le sucre glace puis incorporez le coulis de framboises. Travaillez le mélange avec une maryse jusqu’à obtenir une pâte d’amande à la framboise bien homogène. Filmez et entreposez au frigo.

.

Pour les truffes :

  • Faites fondre le chocolat et le beurre au bain-marie. Ajoutez le sucre glace et mélangez jusqu’à ce que le chocolat soit bien homogène. Laissez refroidir. Une fois le mélange à température ambiante, incorporez le jaune d’œuf puis le coulis de framboises. Mélangez bien. Versez dans un plat (carré ou rectangulaire de préférence pour faciliter le futur calibrage), filmez au contact et laissez prendre 1h au frigo (comme il faut que la ganache soit manipulable, il faut qu’elle soit moins prise que pour les autres truffes).
  • Sortez la pâte d’amande et la ganache du frigo. Divisez la pâte d’amande en 25 et roulez chaque morceau entre vos mains pour obtenir des petites boules qui deviendront vos coeurs amande. Divisez de la même façon la ganache chocolat framboise en 25. Prélevez un des morceaux de ganache, aplatissez-le entre vos mains, déposez un coeur amande au milieu puis refermez-le. Roulez la truffe entre vos mains pour bien l’arrondir et réservez. Procédez de même pour les 24 autres.
  • Versez le cacao dans une assiette creuse, roulez les truffes dedans et tapez-les contre l’assiette pour enlever l’excédent. Réservez dans une boite hermétique au frigo jusqu’à dégustation.

Panna cottas à la vanille au coulis de framboises

Bonsoir à tous ! Aujourd’hui marque le départ de ma période la plus active de l’année : celle de Noël. Je ferai mon maximum pour vous proposer des recettes assez diverses et variées (toujours plus de sucré que de salé comme d’habitude mais il y aura évidemment les deux) et le plus souvent possible, même si le rythme au travail, lui, ne ralentit pas ! En tout cas si je peux vous assurer de quelque chose c’est que, peu importe le rythme, tout sera bien évidemment fait dans l’esprit de Noël ;). Si vous voulez d’ailleurs commencer de trouver des idées, n’hésitez pas à aller consulter ma page spéciale fêtes de fin d’année ici ! Je n’ai pas encore eu le temps de totalement la refaire avec la refonte de wordpress mais les liens fonctionnent toujours et j’avance petit à petit !

Enfin bref, avant de vous proposer des recettes aux saveurs purement hivernales, ce soir ce sera un dessert clairement plus estivale : des panna cottas à la vanille au coulis de framboises. Je sais que ce n’est pas du tout la saison pour mais j’ai une tonne de framboises au congélateur que je n’avais pas encore utilisée et ça me faisait terriblement envie… Ces panna cottas sont excellentes. Crémeuses à souhait, bien vanillées, avec le coulis de framboises qui vient apporter une touche de fruit et d’acidité : un véritable délice ! Donc saison ou pas, s’il vous reste des framboises au congélateur, vous pouvez vous laisser tenter et pourquoi pas même les servir pour votre Réveillon 😉

.

.

Temps : 20mn de préparation, 1h d’infusion (facultatif) et 13h de refroidissement
Conservation : 3j
Pour 4 panna cottas

.

Ingrédients :

Pour les panna cottas :

  • 3g de gélatine soit 1 feuille et demi, taille standard (→ cela donnera des panna cottas très crémeuses, si vous les aimez plus fermes, mettez 4g)
  • 500mL de crème liquide entière
  • 50g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille

.

Pour le coulis de framboises :

  • 250g de framboises (fraiches ou surgelées)
  • 40g de sucre en poudre
  • le jus d’1/2 citron

.

.

Recette :

Pour les panna cottas :

  • Déposez votre gélatine dans un grand bol d’eau froide 15mn avant de commencer.
  • Dans une casserole, portez la crème, le sucre glace et la gousse de vanille fendue et grattée à ébullition en mélangeant régulièrement. A ce stade, vous pouvez décider de renforcer le goût de la vanille en la laissant infuser de 10mn à 1h. Dans ce cas, une fois l’infusion terminée, portez de nouveau le mélange à ébullition et  passez à la suite de la recette. Hors du feu, enlevez la gousse de vanille et incorporez la gélatine essorée. Mélangez bien. Laissez la crème revenir à température ambiante puis répartissez-la dans 4 verrines. Entreposez-les au réfrigérateur une nuit. 

.

Pour le coulis de framboises :

  • Le lendemain, préparez le coulis de framboises. Dans une casserole, faites chauffer les framboises, le sucre et le jus de citron jusqu’à ce que les framboises s’écrasent facilement. Mixez jusqu’à obtenir un mélange homogène puis filtrez pour enlever tous les grains. Si le coulis vous parait trop épais à ce stade, vous pouvez ajouter un petit filet d’eau. Laissez-le refroidir avant de le répartir sur les panna cottas. Conservez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Tarte aux framboises de Cyril Lignac et Benoît Couvrand

     Après quelques jours de repos bien mérités pendant les (très rares) vacances de mon conjoint, me voilà repartie pour vous livrer une nouvelle recette. Une véritable pépite qui a été faite, refaite et rerefaite sur la blogosphère : la tarte aux framboises de Cyril Lignac et Benoît Couvrand. Et c’est à raison que cette tarte a eu autant de succès : elle est non seulement excellente (ralala ces petites framboises fourrées à la compotée, j’en salive rien que d’y repenser) mais aussi MAGNIFIQUE. La présentation est superbe. Et surtout ne vous inquiétez pas. Il peut sembler y avoir beaucoup de préparations mais les étapes sont au final très simples et rapides à effectuer : ce sont les temps de repos de cette tarte qui sont longs (il faut la réaliser sur deux jours).
Alors je sais que ce n’est plus vraiment la saison des framboises et j’en suis désolée mais je me suis contentée de recettes rapides ces derniers temps à cause d’impératifs extérieurs. Mais ne vous en faites pas, cette recette sera toujours aussi bonne l’année prochaine ;).

.

IMG_20200722_215736__01

.

Temps : 30mn de préparation le J-1 ; une nuit de repos ; 1h de préparation, 30mn de cuisson et les temps de refroidissement le jour J
Conservation : 24h maximum (en raison des framboises fraiches)
Pour une tarte de 22cm de diamètre (6/8 personnes)

.

Ingrédients :

Pour la pâte sucrée (les proportions originales étaient données pour deux tartes, je vous livre donc ici les proportions pour en faire une seule mais vous pouvez doubler et congeler le reste) :

  • 75g de beurre mou
  • 70g de sucre glace
  • 22.5g de poudre d’amandes
  • 42.5g de maïzena
  • 1g de sel
  • 42.5g d’œuf (environ un petit œuf)
  • 145g de farine

.

Pour la crème d’amande :

  • 48g de beurre mou
  • 60g de poudre d’amandes
  • 6g de maïzena
  • 48g de sucre glace
  • 36g d’œuf (environ un petit œuf)
  • 6g de rhum

.

Pour la crème mascarpone framboise :

  • 70g de mascarpone
  • 25g de purée de framboises*
  • 37g de sucre
  • 140g de crème liquide entière

.

Pour la compotée de framboises (la recette en prévoyait le double mais je n’ai même pas utilisé moitié, je vous ai donc diminué la quantité) :

  • 6g de sucre
  • 0.8g de pectine NH
  • 53g de purée de framboises*
  • 4g de glucose

.

Pour la finition :

  • 375g de framboises fraiches (500g dans la recette originale mais il m’en restait 1/4)
  • du sucre glace
  • quelques feuilles de menthe fraiche

.

*Si vous ne trouvez pas de purée de framboises, rien de plus facile : chauffez le double de la quantité de framboises indiquée dans la recette dans une casserole. Quand les framboises sont molles, transvasez-les dans un mixeur. Mixez jusqu’à obtenir un mélange homogène puis filtrez pour enlever tous les grains. Vous obtiendrez ainsi votre purée de framboises.

.

IMG_20200722_215814__01

.

Recette :

Pour la pâte sucrée (la veille) :

  • Déposez le beurre dans la cuve de votre robot muni de la feuille et travaillez-le jusqu’à ce qu’il ait une texture de pommade lisse. Ajoutez le sucre glace, la poudre d’amandes, la maïzena et le sel et mélangez. Incorporez ensuite 1/3 de l’œuf, 1/3 de la farine puis le reste de l’œuf et de la farine en attendant bien entre chaque ajout que le mélange soit homogène. Travaillez votre pâte quelques instants sur un plan de travail fariné pour qu’elle soit bien homogène puis formez une boule, filmez-la et laissez-la reposer une nuit au réfrigérateur.

.

Pour la crème d’amandes (la veille) :

  • Dans un saladier, travaillez le beurre en pommade à l’aide d’une maryse. Incorporez la poudre d’amande, la maïzena et le sucre glace puis l’œuf et enfin le rhum. Filmez au contact et réservez au réfrigérateur.

.

Pour la crème mascarpone framboise (la veille) :

  • A l’aide d’un fouet, mélangez le mascarpone et la purée de framboises puis incorporez le sucre et la crème. Une fois le mélange bien homogène, filmez au contact et réservez au réfrigérateur.

.

Pour la compotée de framboises (la veille) :

  • Mélangez le sucre et la pectine dans un petit bol.
  • Dans une casserole, faites bouillir la purée de framboises. Ajoutez le mélange sucre/pectine ainsi que le glucose. Portez à nouveau à ébullition puis transvasez immédiatement dans une poche à douille. Nouez le sac au plus près de la compotée pour que le tout soit bien hermétique et réservez au réfrigérateur une fois la compotée refroidie.

.

Pour le fonçage, la cuisson, le montage et les finitions (le jour J) :

  • Préchauffez votre four à 160°. Étalez votre pâte sucrée sur un plan de travail fariné sur 2/3mm d’épaisseur. Découpez un cercle de 26 cm de diamètre ainsi qu’une bande de pâte de 35cm de long sur 2.5cm de haut (elle permettra de faire le rebord central). Beurrez votre cercle à tarte de 22cm de diamètre, déposez-le sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé puis foncez-le avec le cercle de pâte. A l’aide d’un cercle à pâtisserie de 9cm de diamètre, découpez un trou au milieu de la pâte. Enlevez ce morceau de pâte, beurrez le cercle, replacez-le dans le trou puis enroulez la bande de pâte préalablement découpée autour. Soudez bien la bande et le fond de tarte avec vos doigts. Piquez la pâte avec une fourchette, recouvrez-la de papier sulfurisé, placez des billes en céramique ou des légumes secs dessus pour pouvoir cuire la pâte à blanc puis enfournez 15mn. Laissez refroidir à température ambiante puis enlevez les billes de céramique et le papier sulfurisé.
  • Préchauffez le four à 175°. Battez légèrement votre crème d’amandes pour la lisser puis transvasez-la dans une poche à douille. Garnissez-en le fond de tarte de façon régulière puis enfournez à nouveau 15mn. Retirez les cercles à pâtisserie puis laissez totalement refroidir.
  • Râpez les bords de la tarte pour les égaliser s’ils ne sont pas réguliers.
  • A l’aide d’un fouet, battez la crème mascarpone framboise jusqu’à obtenir une chantilly souple. Transvasez dans une poche à douille puis pochez la chantilly de façon bien homogène sur la crème d’amandes, jusqu’à hauteur du bord. Lissez à l’aide d’une spatule.
  • Disposez les framboises, pointes vers le bas, sur la chantilly en commençant par faire le cercle intérieur, jusqu’à recouvrir toute la surface de la tarte (vous ferez trois rangs de framboises en tout).
  • Saupoudrez de sucre glace. Découpez l’extrémité de la poche à douille contenant la compotée de framboises. Garnissez l’intérieur des framboises avec puis décorez avec des feuilles de menthe. Réservez au réfrigérateur jusqu’au service.

.

IMG_20200722_215810__01

 

 

Gelée de framboises

     Lorsqu’on a un trop plein de fruits qui arrive bientôt à péremption ou qui attend patiemment dans le congélateur, la voie facile est la confiture ! Hors il se trouve que lorsque je me suis rendue chez mes parents pour les vacances, ils avaient comme chaque été une grosse quantité de framboises qui attendait bien sagement. J’aurais pu faire de la confiture standard me direz vous. Mais c’est là que je vous avoue que je suis un peu précieuse en matière de fruits et que je n’aime pas les grains… J’ai donc opté pour une gelée, ce qui s’avère plus long à faire mais bieeen meilleur à mon goût ! Comme il s’agissait d’une première, je l’ai faite avec ma maman pour être sûre de bien tout faire comme il faut (il n’y a pas d’âge pour apprendre) ! Et autant vous dire qu’elle est délicieuse !

.

IMG_20200728_113239__01

.

Temps : 30mn de préparation + le temps de prise
Conservation : 2/3 ans dans un placard
Pour 8 pots de confiture standard

.

Ingrédients :

  • 1,7kg de framboises soit 1,3kg de coulis de framboises (d’habitude je n’arrive à récupérer que 50% de jus pour les framboises mais là j’ai utilisé le presse-coulis de ma mère qui permet un rendement de 75%. Si vous n’en possédez pas il vous faudra donc environ 2,6kg de framboises)
  • 100mL d’eau
  • 1,53kg de confisuc spécial gelée (comptez 1kg de sucre pour 850g de coulis)

.

Recette :

  • Stérilisez vos pots : plongez-les ouverts dans l’eau bouillante avec les bouchons pendant 10mn (vous pouvez débuter la confection de la gelée pendant ce temps) et retournez-les sur un torchon propre à l’aide d’une pince en faisant attention à ne pas vous brûler puis essuyez-les.
  • Mixez vos framboises avec l’eau (si vos framboises sont surgelées, réchauffez-les doucement dans une casserole au préalable jusqu’à ce qu’elles soient molles). Lorsque la purée de framboises est lisse, passez-la au presse-coulis (ou au tamis/chinois) afin d’en récolter le jus dépourvu de grains. N’hésitez pas à rincer votre ustensile régulièrement pour enlever les grains sinon il y aura un stade où vous ne pourrez plus récupérer de jus.
  • Pesez le coulis ainsi obtenu (1300g pour moi) puis calculez la quantité de sucre nécessaire (1kg de sucre pour 850g de coulis soit 1530g de sucre pour moi) et versez le tout dans une grande casserole. Mélangez bien jusqu’à ce que le sucre soit intégralement dissout. Faites chauffer sur feu moyen jusqu’à atteindre une grosse ébullition puis continuez la cuisson ainsi pendant 5mn, sans cesser de remuer. Vous pouvez vérifier la cuisson de la confiture avec le test de l’assiette froide : placez cette dernière dans le congélateur pendant cinq minutes. Versez une goutte de confiture sur l’assiette. Si elle se fige, c’est qu’elle est bien cuite. Écumez (étape facultative) puis répartissez la gelée dans les pots. Fermez-les à l’aide des bouchons puis retournez-les. Laissez-les ainsi une dizaine de minutes avant de les remettre droit. Laissez prendre jusqu’à refroidissement complet.

.

Note : Si vous avez du mal à faire les équivalences, voici la marche à suivre. Une fois votre coulis pesé, prenez son poids en grammes (1300g dans mon exemple). Multipliez le par 1000 (la quantité de sucre de référence) et divisez-le par 850 (la quantité de coulis de référence). Vous obtiendrez alors votre quantité de sucre à mélanger au coulis !

Donc –> coulis x 1000 / 850 = sucre (ici 1300 x 1000 / 850 = environ 1530g soit 1kg et demi)

Charlotte aux framboises

     Je suis super heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour vous présenter la première vraie charlotte que j’ai faite dans ma vie ! Par vraie charlotte j’entends une faite de A à Z. En effet, je n’avais jamais fait le biscuit, préférant la version plus rapide par l’utilisation de biscuits tous prêts. Et je suis vraiment super fière de ce que j’ai accompli. C’est très très rare que ce soit le cas donc je me dis que faire éclater ma joie de temps en temps ne fait pas de mal ! Surtout que pour une fois je n’ai pas foiré la déco, je la trouve super jolie. C’est vraiment incroyable !
Comme j’ai tout de même conscience qu’on n’a pas toujours autant de temps pour cuisiner (moi la première), pour la première fois je vous propose des équivalences « industrielles » qui vous feront gagner un temps fou pour le coulis et le biscuit. Ayant réalisé une fausse bavaroise (je voulais vraiment sentir le goût de la framboise j’ai donc utilisé uniquement du coulis et pas de lait), je vous mets également les indications vous permettant de réaliser une vraie pour respecter la tradition !

.

IMG_20200618_141055__01

.

Temps : 5mn pour le coulis ; 40mn de préparation + 10mn de cuisson pour le biscuit cuillère ; 20mn de préparation + 1h de refroidissement pour la bavaroise ; 10mn de préparation + une nuit de prise au frais pour le montage ; 15mn pour la déco
Conservation : 3/4j au frigo dans du film alimentaire
Pour 1 charlotte grosse charlotte (12 personnes environ)

.

Ingrédients :

Pour le coulis :

  • 125g de framboises (fraiches ou surgelées)
  • 12g de sucre
  • un trait de jus de citron

ou

  • 50g de coulis de framboises tout prêt (si vous utilisez des boudoirs il vous en faudra sûrement plus)

.

Pour le biscuit cuillère :

  • 3 œufs
  • 90g de sucre
  • 90g de farine tamisée
  • environ 20g de sucre glace

ou

  • des biscuits cuillère tous prêts

.

Pour la fausse bavaroise :

  • 10g de gélatine
  • 300g de coulis de framboises (préparé en multipliant par 6 les proportions au dessus ou tout prêt) –> si vous désirez faire une réelle bavaroise faites alors moitié lait moitié coulis de framboises
  • 4 jaunes d’œuf
  • 45g de sucre semoule
  • 320mL de crème liquide entière

.

Pour le montage :

  • 500g de framboises fraîches

.

Pour la déco :

  • 100mL de crème liquide entière + 1 cuillère à café de sucre glace (ou une bombe de chantilly toute prête)
  • 150g de framboises fraîches
  • quelques feuilles de menthe

.

IMG_20200618_141753__01

.

Recette :

Pour le coulis :

  • Versez les framboises, le sucre et le jus de citron dans une grande assiette creuse. Faîtes cuire 2mn au micro-ondes. Laissez refroidir quelques instants pour ne pas vous brûler puis filtrez au dessus d’un bol en pressant les fruits dans une passoire pour en récupérer le jus. Réservez le coulis ainsi obtenu.

.

Pour le biscuit cuillère :

  • Séparez les blancs des jaunes. Montez les blancs en neige. Lorsque le fouet commence à laisser une trace dans les blancs, versez environ 1/3 du sucre sans cesser de battre. Quand la neige est bien ferme ajoutez le reste du sucre et continuez de fouetter pendant quelques minutes. La meringue doit être lisse, brillante et faire un bec d’oiseau. Incorporez les jaunes d’œuf délicatement à l’aide d’une maryse. Versez la farine en pluie et incorporez-la délicatement là encore pour ne pas que le mélange retombe.
  • Préchauffez le four à 170°. Sur 2 feuilles de papier sulfurisé, tracez au crayon à papier sur chacune 1 cercle de 18cm de diamètre et une bande de 5.5cm de hauteur sur toute la longueur. Déposez chaque feuille sur une plaque de cuisson en les retournant pour que le crayon ne déteigne pas sur la pâte. Transvasez la pâte dans une poche à douille munie d’une douille de 12mm. Pochez-la en escargot dans les cercles et en bâtonnets dans les bandes, sans laisser d’espace vide (les bâtonnets doivent se toucher). Saupoudrez de sucre glace deux fois. Enfournez 10mn environ, en retournant les plaques à mi-cuisson si votre four ne cuit pas de façon homogène. Le biscuit est prêt lorsqu’il est très légèrement doré. Laissez refroidir.

.

Pour la « fausse » bavaroise :

  • Déposez vos feuilles de gélatine dans un grand bol d’eau froide et disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur 15mn avant de commencer.
  • Portez le coulis de framboise à ébullition dans une casserole (le lait et le coulis si vous voulez faire une vraie bavaroise). Pendant ce temps, battez les jaunes avec le sucre dans un cul de poule jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Versez le coulis sur les jaunes, mélangez, puis transvasez le tout dans la casserole. Portez à ébullition à nouveau puis incorporez la gélatine essorée. Versez dans un bol, filmez au contact puis laissez refroidir à température ambiante pendant 1h : l’appareil ne doit pas être à plus de 30°.
  • Sortez le cul de poule et les fouets du congélateur. Versez la crème dans le cul de poule et montez-la en crème fouettée. Incorporez-la délicatement avec une maryse à la préparation aux framboises.

.

Pour le montage :

  • Chemisez un cercle à pâtisserie de 20cm avec un rhodoïd de 7cm de hauteur (vous pouvez scotcher deux bandes).  Décollez délicatement les biscuits cuillère du papier sulfurisé et parez les bords pour obtenir des bandes de 4.5cm de hauteur. Déposez une première bande de biscuit contre le cercle (le dessous orienté vers l’intérieur du cercle) puis comblez le reste du cercle avec la seconde bande découpée à la longueur nécessaire. Déposez un premier disque de biscuit, à l’envers dans le fond du cercle à pâtisserie, en le retaillant si nécessaire. Appuyez bien pour que les bandes et le cercle soient « soudées ». A l’aide d’un pinceau, imbibez le cercle et les bandes de biscuit de coulis de framboises. Versez de la bavaroise jusqu’à mi-hauteur du biscuit. Répartissez moitié des framboises dessus en appuyant légèrement pour les enfoncer. Recouvrez avec le second disque, à l’envers et retaillé si nécessaire, en appuyant légèrement pour chasser l’air et qu’il adhère bien à la bavaroise. Imbibez de coulis de framboises. Versez de la bavaroise jusqu’à hauteur du biscuit, déposez le reste des framboises, appuyez légèrement pour les enfoncer et versez le restant de bavaroise pour arriver jusqu’en haut du rhodoïd. Lissez à l’aide d’une spatule puis placez au réfrigérateur une nuit.
  • Si vous utilisez des biscuits cuillère tous prêts : découpez-les pour obtenir la taille adéquate, imbibez le dessous de coulis (le côté non saupoudré de sucre) et positionnez-les sur les côtés et dans le fond du cercle. Je vous conseille alors de mettre un film alimentaire en dessous pour renforcer la base que vous déplacerez plus tard. Le reste du montage sera identique, en répétant la même opération pour remplacer le cercle de biscuit du milieu.

.

Pour la déco (le lendemain) :

  • Sortez votre charlotte du frigo. En vous aidant de spatules, déplacez-la sur votre plat ou votre assiette de présentation. Enlevez délicatement le cercle à pâtisserie puis le rhodoïd.
  • Disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur 15mn avant de commencer la déco. Sortez le cul de poule et les fouets du congélateur. Versez la crème dans le cul de poule et montez-la en crème fouettée (cela peut prendre jusqu’à 10mn selon votre robot). Une fois que la crème fouettée est ferme, incorporez le sucre glace et continuez de fouetter quelques secondes.
  • Versez la chantilly dans une poche à douille munie de la douille de votre choix (une douille cannelée moyenne pour ma part). Pochez des ronds de chantilly de différentes tailles sur la charlotte. Déposez les framboises fraiches. Lavez, séchez et découpez les feuilles de menthe en petits morceaux puis placez les délicatement à l’aide d’une pince à épiler. Servez immédiatement

 

Fondant chocolat framboises

     Cette année je voulais marquer le coup et faire un super gâteau d’anniversaire à mon copain, une promesse faite l’année dernière. Manque de chance, en l’absence de mutation, les contraintes de réalisation sont restées les mêmes que l’année passée : impossible de faire quelque chose de fragile à transporter, à base de mousse, surmonté de meringue ou un entremets car le trajet en train aurait détruit le gâteau. Je n’ai donc pas pu respecter ma promesse… Il a du se contenter d’un gâteau classique et son envie s’est portée sur ce fondant au chocolat et aux framboises. Comme il m’en restait des surgelées, ce fut un jeu d’enfant. La légère acidité de la framboise permet de contrebalancer le côté super chocolaté de ce fondant. En outre il est très très facile et rapide à faire. Il sera parfait pour un anniversaire, un goûter du week-end ou même une furieuse et soudaine envie de chocolat à assouvir.

.

IMG_20200206_012926__01

.

Temps : 10mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : plusieurs jours dans une boite en métal hermétique ou au frigo
Pour 1 gâteau de 20cm de diamètre (8/10 personnes)

.

Ingrédients :

  • 200g de chocolat noir
  • 60g de beurre
  • 100g de sucre
  • 60mL de crème liquide
  • 3 œufs
  • 40g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 200g de framboises (fraiches ou surgelées)

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Faites fondre le chocolat, le beurre, le sucre et la crème au bain marie. Une fois le mélange bien homogène, battez dans un cul de poule les oeufs en omelette puis incorporez-y la farine et le sel, le mélange chocolaté et enfin moitié des framboises (délicatement). La pâte doit être bien homogène. Beurrez et farinez un moule de 20cm de diamètre (ou chemisez-le de papier sulfurisé). Versez-y la pâte et enfoncez le reste des framboises joliment. Enfournez 30mn en vérifiant la cuisson (la lame d’un couteau doit ressortir légèrement humide). Attendez qu’il ait refroidi avant de le démouler pour ne pas le casser.

Cookies chocolat/framboises

     Après l’association framboises/chocolat de ma galette des rois, je n’étais pas comblée. Il m’en fallait encore, il m’en fallait plus… Plus de chocolat, plus de framboises, plus de gourmandise ! Histoire d’assouvir cette envie le plus rapidement possible, j’ai décidé de la transformer en cookies. De délicieux cookies super moelleux au cacao avec des chunks de chocolat, des framboises et un tout petit peu de fleur de sel pour le peps. Un vrai régal. Ils étaient tellement bons que j’en ai fait deux fois en l’espace de quelques jours !

.

IMG_20200121_235715__01

.

Temps : 10mn de préparation + 12mn de cuisson
Conservation : environ une semaine dans une boite en métal hermétique
Pour environ 15 cookies

.

Ingrédients :

  • 80g de beurre mou
  • 100g de cassonade
  • 1 gros œuf
  • 155g de farine
  • 25g de cacao en poudre non sucré
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café de fleur de sel
  • 50g de chunks de chocolat noir (ou de chocolat coupé en petits morceaux)
  • 100g de framboises surgelées

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Travaillez le beurre mou avec la cassonade jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez l’œuf puis ajoutez la farine, le cacao, la levure et la fleur de sel. Une fois la pâte homogène, ajoutez les chunks et les framboises surgelées et mélangez bien (il faut vraiment que les framboises soient surgelées car sinon elles s’écraseront quand vous les incorporerez). N’hésitez pas à travailler la pâte à la main pour que ce soit plus facile avec les framboises.
  • Chemisez des plaques de cuisson de papier sulfurisé ou de silpat puis, à l’aide d’une cuillère à soupe, déposez des tas de pâte dessus en les espaçant de 5cm environ. Enfournez 10/12mn (selon la grosseur de vos cookies) puis laissez-les refroidir 5 minutes sur la plaque avant de les mettre à refroidir sur une grille.