Monster cake (layer cake chocolat caramel)

     Eh oui, aujourd’hui, 30 octobre 2019, à la veille de la fête d’Halloween, je vous dévoile la toute dernière recette réalisée expressément pour cette soirée (et la plus belle également). Il s’agit d’un monster cake (bon plutôt mignon reconnaissons-le mais c’est un monstre quand même !) composé d’une base de gâteau moelleux au chocolat, de caramel au beurre salé et évidemment d’un glaçage vanille au philadelphia pour la déco (et le fourrage aussi, on ne va pas bouder plus de garniture et de gourmandise ;)). Je me suis quasi exclusivement basée sur la recette de layer cake de Lilie Bakery pour réaliser ce gâteau (en diminuant drastiquement la quantité de sucre du gâteau que j’ai trouvé beaucoup trop élevée en raison de la présence du caramel et du glaçage). Le résultat est vraiment délicieux ! Le gâteau est bien moelleux et même si on ne le voit pas trop du fait de sa couleur trop proche des génoises, le caramel est bien présent, très soyeux et tout bonnement divin. En plus son côté salé casse le sucre du reste et donne une plus grande dimension gustative au gâteau. Je suis super contente de l’équilibre global. Concernant la déco, je vous avoue avoir un peu galéré car je ne suis pas une aficionado de la pâte à sucre et de la poche à douille (donc de tout ce qui permet de la réaliser en gros) mais au final les choses se sont bien passées (sauf pour le moment où j’ai du tout recommencer car j’ai fait tomber un couteau en plein milieu..). J’aime beaucoup le visuel même si je suis un peu déçue car j’ai mis tellement de temps à prendre ma photo que les éléments en pâte à sucre ont subi le revers de la gravité et… glissé tout simplement, gâchant un peu le visuel dont j’étais si fière à l’origine. Mais bon tant pis c’est la vie ! Je vous conseille donc suite à mes déboires de décorer votre gâteau le plus tard possible (que ce soit concernant les « poils » du monstre ou le placement des éléments en pâte à sucre). Seul réel inconvénient de ce gâteau, c’est qu’il faut le manger vite car le glaçage prendra le goût de votre frigo très rapidement (en moins de 48h). Mais est ce vraiment un inconvénient de devoir manger un tel gâteau au final ? 😉

.

IMG_20191020_213313__01

.

Temps : 40mn de préparation, 20mn de cuisson, le temps de refroidissement des gâteaux, 45mn pour le montage et la décoration environ et 30mn de repos
Conservation : 48h max au frigo
Pour 16 parts environ

.

Ingrédients :

Pour le caramel (vous en utiliserez environ moitié) :

  • 110g de sucre semoule
  • 65g de beurre salé
  • 75mL de crème liquide entière

.

Pour les gâteaux :

  • 255mL de lait demi-écrémé + 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 105g de cacao en poudre non sucré
  • 330g de farine
  • 300g de sucre en poudre
  • 2,25 cuillères à café de levure
  • 2,25 cuillères à café de bicarbonate
  • 0,75cc de sel
  • 130mL d’eau chaude
  • 80mL d’huile
  • 3 œufs
  • 2 cuillères à café de vanille

.

Pour le « glaçage » :

  • 200mL de crème liquide entière
  • 145g de sucre glace
  • 160g de philadelphia
  • 400g de mascarpone
  • 2 cuillères à café d’extrait de vanille
  • du colorant (orange et en poudre pour moi)

.

Pour la décoration :

  • de la pâte à sucre (noire, blanche, rose et orange pour moi)
  • une poche à douille + une douille 233 pour faire les poils
  • facultatif : une spatule pour glaçage et un plateau tournant histoire de se simplifier la vie (je n’en avais pas)

.

IMG_20191020_214458__01

.

Recette :

Pour le caramel :

  • Faites chauffer le sucre dans une poêle à feu moyen (lorsque vous le versez dans la casserole essayez de bien le répartir et de ne pas faire de tas pour avoir une caramélisation homogène). Dès qu’il prend une couleur ambrée, ajoutez le beurre salé coupé en petits morceaux et mélangez vivement. Une fois le mélange homogène, retirez la poêle du feu et ajoutez-y la crème liquide (attention aux éclaboussures). Mélangez jusqu’à ce que le caramel au beurre salé soit lisse et homogène. Versez ce dernier dans un récipient (un pot à confiture fera parfaitement l’affaire) et laissez-le refroidir et épaissir à température ambiante (vous pouvez le placer au réfrigérateur une fois qu’il sera refroidi afin de faciliter son étalage lors du montage).

.

Pour les gâteaux :

  • Mélangez le lait et le citron et laissez reposer pendant 15mn avant d’homogénéiser le tout. Préchauffez le four à 175°. Mélangez les ingrédients secs d’un côté (cacao, farine, sucre, levure, bicarbonate et sel) et les ingrédients liquides de l’autre (lait, eau chaude, huile, oeuf et vanille) puis incorporez les seconds aux premiers petit à petit en mélangeant bien.

  • Une fois la pâte bien homogène, beurrez et farinez 3 moules ronds de 18cm de diamètre (j’ai personnellement fait 3 fournées faute de multiples moules). Répartissez la pâte de façon égalitaire entre chaque pour une cuisson identique (comptez 450g de pâte par moule) et enfournez 20mn environ. La pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez refroidir les gâteaux 5mn dans les moules avant de les démouler et de les laisser finir de refroidir sur une grille. (Si vous souhaitez servir votre gâteau le lendemain je vous conseille de vous arrêter à cette étape et de faire la suite le plus tard possible. Dans ce cas conservez vos gâteaux refroidis dans des boites hermétiques ou du papier aluminium jusqu’au lendemain).

.

Pour le « glaçage » :

  • Une fois les gâteaux totalement refroidis, disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur pendant 15mn (facultatif mais cela facilitera la montée de la chantilly). Montez votre crème liquide en chantilly. Lorsqu’elle est ferme et que les fouets y laissent des traces, ajoutez le sucre glace et continuez de battre jusqu’à ce qu’elle soit bien ferme et homogène. Pendant que votre chantilly monte, détendez le mascarpone et le philadelphia en les travaillant à l’aide d’une maryse. Lorsque votre chantilly est prête, ajoutez-y le mélange philadelphia/mascarpone et continuez de battre. Une fois la consistance ferme, ajoutez la vanille et le colorant. Lorsque votre « glaçage » est homogène, réservez au réfrigérateur.

.

Pour le montage et la décoration :

  • Si nécessaire, égalisez vos gâteaux en coupant le dessus afin d’avoir une surface plane. Déposez votre premier gâteau sur votre plat (ou votre plateau tournant si vous en avez un). Étalez une bonne couche de caramel puis du glaçage par dessus. Déposez votre second gâteau. Étalez comme précédemment du caramel et du glaçage et déposez votre dernier gâteau. Vérifiez que vos gâteaux sont bien alignés puis masquez l’intégralité de votre gâteau d’une fine couche de glaçage (si vous avez une spatule à glaçage cette étape sera plus facile). Il faut que le résultat soit lisse et régulier. Si les gâteaux se décalent pendant cette étape, veillez à bien les réaligner. Placez au frais une trentaine de minutes pour que le glaçage prenne.
  • Pendant ce temps, préparez les éléments en pâte à sucre :
    • Pour les cornes, partez d’un gros boudin de pâte à sucre noire dont vous affinerez un bout et aplatirez l’autre pour lui donner de l’épaisseur à la base.
    • Pour la bouche, étalez de la pâte à sucre noire et découpez-y une demie-lune (8cm de longueur pour la mienne je crois). Si vous le désirez, ajoutez une langue en étalant de la pâte à sucre rose que vous découperez en une demie-lune plus petite et déposerez sur la pâte à sucre noire (normalement appuyer suffi mais si cela ne colle pas humidifiez-la un peu).
    • Pour les yeux, abaissez les pâtes à sucre blanche, orange et noire et découpez deux cercles dans chaque en les faisant de plus en plus petit (respectivement 6, 4 et 2 cm environ). Empilez-les dans cet ordre et ajoutez un petit rond blanc au centre du noir. Là encore si les éléments ne collent pas assez quand vous appuyez, n’hésitez pas à les humidifier légèrement.
  • Sortez votre gâteau du frigo, munissez-vous d’une poche à douille, de votre douille 233 et de votre glaçage coloré et pochez une première ligne de poils à la base de votre gâteau. Placez votre bouche puis recouvrez l’intégralité de votre gâteau de poils (essayez de ne pas en mettre très épais au niveau des yeux). Une fois votre gâteau complétement poilu, fixez les yeux au dessus de la bouche en appuyant légèrement (vous pouvez les faire dépasser du gâteau pour que le rendu soit moins tassé et plus esthétique) puis déposez les cornes au dessus. Réservez au frais avant de déguster (mais de préférence pas trop longtemps pour que la pâte à sucre ne glisse pas).

Gâteau au chocolat « healthier »

          Aujourd’hui, j’ai une nouvelle recette de gâteau au chocolat à vous proposer à mi-chemin entre healthy et standard (inspiration trouvée ici). Comme dans quasiment tous les gâteaux healthy on retrouve ici des bananes et du yaourt grec pour le moelleux et un poil de beurre de cacahuètes pour remplacer le beurre. Maiiiiis, on ne peut tout de même pas le qualifier de totalement healthy au final car le sucre n’est pas supprimé mais seulement remplacé par du miel. Il s’agit certes d’une option plus saine mais la quantité empêche de pouvoir considérer ce gâteau comme vraiment healthy à mes yeux (ça et les pépites de chocolat…). Il s’agit donc d’un gâteau hybride mais qui vous satisfera pleinement j’en suis sure. Il est hyper moelleux et la banane se sent mais légèrement moins que dans mes banana bread si vous n’êtes pas trop fan. Les pépites apportent une touche de gourmandise bienvenue et malgré ce que l’on pourrait croire à la quantité de miel, le gâteau n’est pas si sucré que ça. Il est juste tout doux en bouche ! En plus il est hyper facile et rapide à préparer : en 30Mn vous aurez un gâteau au chocolat tout chaud sorti du four.

.

IMG_20191016_191444__01

.

Temps : 10mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite en métal hermétique
Pour un gâteau de 20x20cm (10/12 personnes)

.

Ingrédients :

  • 2 grosses bananes bien mûres (environ 300g une fois épluchées)
  • 140g de yaourt grec
  • 115g de miel
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 35g de beurre de cacahuètes lisse
  • 1 oeuf
  • 180g de farine
  • 35g de cacao en poudre non sucré
  • 1.5 cuillère à café de bicarbonate
  • une pincée de sel
  • 100 + 25g de pépites de chocolat noir

.

IMG_20191016_191538__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Dans un blender, mixez rapidement ensemble les bananes, le yaourt, le miel, la vanille et le beurre de cacahuètes jusqu’à ce que le mélange soit homogène, pas plus longtemps. (Si vous n’avez pas de blender vous pouvez écraser les bananes à la fourchette et mélanger normalement les ingrédients ensemble.) Transvasez dans un cul de poule. Incorporez l’oeuf. Ajoutez ensuite la farine, le cacao, le bicarbonate et le sel et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Incorporez enfin les 100g de pépites. Versez la pâte dans un moule carré de 20cm de côté, beurré et fariné si nécessaire. Parsemez le restant des pépites de chocolat dessus et enfournez environ 20mn. La pointe d’un couteau doit ressortir propre. Laissez le gâteau refroidir 10mn avant de le démouler sur une grille.

Torta tenerina (moelleux au chocolat italien)

     Eeeeeh bonjour à tous ! On se retrouve pour une nouvelle recette parfaite pour le goûter : celle de la torta tenerina (dont j’ai trouvé la recette ici chez Savoirs et saveurs). Il s’agit d’un moelleux au chocolat italien assez rapide et facile à faire. Malgré son épaisseur peu élevée, le gâteau respecte bien ses promesses en terme de moelleux. Je trouve également l’équilibre sucre/chocolat parfait. Un gâteau au chocolat de plus à tester quoi 😉

.

IMG_20190912_212436__01

.

Temps : 20mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : environ 5/6j dans une boite en métal hermétique
Pour un gâteau de 24cm de diamètre (8/10 personnes)

.

Ingrédients :

  • 200g de chocolat à 70%
  • 100g de beurre demi-sel (si vous n’avez que du beurre doux, ajoutez 2 pincées de sel avec la farine)
  • 3 œufs
  • 100g de sucre semoule (50 + 50)
  • 50g de farine
  • Facultatif : du sucre glace et/ou du cacao en poudre non sucré pour décorer

.

IMG_20190912_212445__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 170°.
  • Faites fondre le chocolat et le beurre au bain-marie puis réservez jusqu’à ce que le chocolat soit tiède. Séparez les blancs et les jaunes d’œuf. Battez les jaunes avec 50g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis incorporez-les au chocolat. Ajoutez ensuite la farine et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Montez ensuite les blancs en neige et, lorsque les fouets commencent d’y laisser des traces, ajoutez les 50g de sucre restants et continuez de les battre un petit temps pour les serrer. Incorporez délicatement les blancs à la pâte en plusieurs fois à l’aide d’une maryse en soulevant le mélange pour ne pas les casser.
  • Beurrez et farinez un moule de 24cm de diamètre (si nécessaire) puis versez-y la pâte et enfournez 20minutes. Éteignez le four, entrouvrez la porte et laissez le gâteau encore 10mn dedans avant de le sortir et de le démouler sur une grille. Laissez le refroidir avant de le décorer, si vous le désirez, en le saupoudrant avec du sucre glace et/ou du cacao non sucré. N’hésitez pas à servir ce gâteau avec de la crème anglaise !

Banana bread healthy à la ricotta (sans sucre)

     Bonjour à tous ! Eh oui j’ai un peu disparu de la circulation sans prévenir désolée. Je suis partie en vacances sans possibilité de cuisiner et je me suis aperçue que je n’avais plus rien en réserve au vu de mes déconvenues en cuisine (zéro recette qui m’ait satisfaite entre juin et juillet) donc aucun contenu à vous partager. Oupsi. Mais je reviens cette fois avec un banana bread healthy (avec quelques pépites de chocolat quand même parce qu’il faut pas déconner non plus) qui sera parfait pour la rentrée des classes. Pourquoi healthy me direz vous ? Eh bien c’est simple : des fruits (vive les bananes), pas de sucre (encore merci les bananes) et pas de matière grasse (bon pour être honnête elle est remplacée par la ricotta mais vu le pourcentage de matière grasse en comparaison avec le beurre et l’huile, on ne va pas chipoter pour si peu) ! Je suis très heureuse de vous partager ce genre de recettes parce que je viens de reprendre sérieusement mon régime et que mon père n’a plus le droit au sucre, donc ce gâteau s’inscrit parfaitement dans ces deux lignées. Le plaisir sans culpabilité (parce que OUI C’EST BON!).
Bon par contre j’avoue que la photo n’est pas tip top car 1° je n’étais pas chez moi donc je n’avais pas de set up pour et 2° il est difficile de faire des parts nettes avec ce cake du fait de sa texture assez humide. Concernant son goût, si vous n’êtes pas fan des farines fortes en goût, je vous conseille d’utiliser de la farine normale ou de faire moitié/moitié car la farine complète pure a une saveur très marquée. Vous pouvez également mettre moins de pépites, 150g est une grosse quantité (même à mes yeux ;)) !

.

IMG_20190816_201656__01

.

Temps : 10mn de préparation + 45mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans du papier sulfurisé
Pour 1 cake 7x22cm

.

Ingrédients :

  • 4 bananes moyennes (320g environ)
  • 250g de ricotta
  • 2 œufs
  • 2 cuillères à café d’extrait de vanille
  • 180g de farine complète (ou farine blanche, ou moitié/moitié selon vos goûts)
  • 2 cuillères à café de bicarbonate
  • 1 pincée de sel
  • 150g de pépites de chocolat (100 suffisent)

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Dans un cul de poule, écrasez les bananes puis mélangez-les avec la ricotta, les œufs et l’extrait de vanille. Ajoutez la farine, le bicarbonate et le sel. Mélangez bien jusqu’à ce que la pâte soit homogène puis incorporez les pépites de chocolat.
  • Beurrez et farinez votre moule à cake si nécessaire puis versez-y la pâte. Enfournez pour 45/50mn, la pointe d’un couteau doit ressortir sèche.

Bundt cake citron pavot

     Une recette trouvée chez Il était une fois la pâtisserie (promis après cette recette j’en ai fini avec le citron… pour le moment !). Ce gâteau est super moelleux avec une texture très humide. L’association citron pavot reste un classique très agréable. La recette originelle comprenait un peu de glaçage pour les rainures mais je l’ai enlevé (considérant qu’il apportait peu à la recette gustativement et qu’il ne resterait pas visuellement après le voyage auquel il était destiné). J’ai diminué la quantité de pâte car la recette originale était prévue pour un moule à bundt cake de 24cm de diamètre alors que le mien n’en fait que 20. J’ai du coup fait la recette pour 4 œufs au lieu de 5 (et aussi quelque peu modifié les proportions ensuite) et j’en avais encore trop pour mon moule (le gâteau a un peu débordé). Dans ce cas je vous conseille de ne pas verser l’intégralité de la pâte dans le moule et de faire quelques petits gâteaux à côté (que vous pourrez garder rien que pour vous et dévorer en cachette).

.

IMG_20190418_193436__01

.

Temps : 15mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : une semaine dans du papier d’aluminium
Pour un bundt cake de 20cm de diamètre (et quelques à côté)

.

Ingrédients :

  • 160g de beurre
  • 160g de sucre
  • 145g de farine
  • 65g de poudre d’amande
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 4 œufs
  • le zeste d’un citron
  • 20g de graines de pavot
  • 145mL de jus de citron (soit le jus de environ 3 gros citrons)

.

IMG_20190418_193605__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 170°.
  • Faites fondre le beurre et mélangez-le avec le sucre. Ajoutez la farine, la poudre d’amande et le bicarbonate et mélangez bien. Incorporez ensuite les œufs un à un puis le zeste du citron et enfin les graines de pavot et le jus de citron.
  • Beurrez et farinez un moule à bundt cake de 20cm de diamètre (si nécessaire). Versez la pâte à l’intérieur jusqu’à 2/3cm du bord (pas ras bord sinon la pâte va déborder à la cuisson, croyez-en mon expérience ;)). S’il vous reste de la pâte, n’hésitez pas à la verser dans des petites caissettes ou des moules à muffins. Enfournez 35 à 40mn pour le bundt cake (10/15 pour vos petits gâteaux selon leur taille). Laissez refroidir puis démoulez.

Gâteau épicé aux pommes, glaçage à la cannelle

     Le gâteau d’aujourd’hui est ma grande fierté du mois de mai. Il faut dire que je n’ai pas souvent l’occasion de faire des gâteaux complexes, décorés ou glacés (faute de temps et surtout parce que je transporte la quasi totalité sur de grandes distances ce qui engendrerait des drames culinaires). Donc quand je peux le faire, je saute sur l’occasion et je tombe sur ce genre de pépites. J’ai pas mal changé les proportions (grosse baisse du sucre par exemple, comme d’hab ;)) et je les modifie d’ailleurs encore dans la version que je vous propose aujourd’hui. En effet, j’avais hésité à l’origine à doubler la quantité de pommes qui me semblait bien insuffisante sur le papier mais j’avais reculé en voyant « l’état » de ma pâte une fois les deux premières pommes intégrées (qui semblaient largement suffisantes). Eh bien j’aurais du croire mon instinct car le gâteau manquait de pomme (surtout un des deux dans lequel il y avait une disproportion flagrante pâte/pommes comme j’avais le fond de mon cul de poule). Du coup BOUM 4 pommes et là la recette devrait être parfaite ! La majorité des pommes étant tombée dans un de mes moules et la cuisson s’étant bien déroulée quand même, je ne pense pas qu’augmenter ainsi la quantité empêchera votre gâteau de lever donc pas d’inquiétude de ce côté.
Enfin bref pour en revenir au gâteau en lui même : il est archi moelleux, épicé et parfumé à souhait, avec cet effet « fraicheur » quand on croque dans ces bouts de pommes entiers et le glaçage est terrible. Il ne sucre pas le gâteau excessivement comme je le redoutais au départ. Je suis conquise. Décidément vive les américains ! Ce gâteau présente d’ailleurs aussi particulièrement bien malgré la simplicité de son montage et son décor. Il impressionnera sûrement vos invités. J’étais d’ailleurs moi même particulièrement fière du visuel pour une fois !!! Mais je vous avoue que la luminosité de mon appartement a gâché mes meilleures photos. Elles ne rendent vraiment pas hommage à ce que j’avais sous les yeux ce week-end. Je suis déçue de ce gâchis, il faut impérativement que je monte mon studio photo au plus vite… Je traine beaucoup trop. Enfin bref je radote, place à la recette de cette bombe épicée aux pommes !

.

IMG_20190511_164828__01

.

Temps : 35mn de préparation + 25mn de cuisson + temps de refroidissement
Conservation : une semaine au frigo
Pour un gâteau de 23cm de diamètre (12 personnes environ)

.

Ingrédients:

Pour le gâteau:

  • 180g de beurre mou
  • 160g de cassonade
  • 90g de sucre
  • 3 gros oeufs
  • 2 cuillères à café de vanille liquide
  • 280g de farine
  • 1,5 cuillère à café de bicarbonate
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 1,5 cuillère à café de cannelle
  • 0,25 cuillère à café de noix de muscade
  • 0,5 cuillère à café de quatre épices
  • 250mL de lait demi écrémé
  • 4 pommes moyennes

.

Pour le glaçage :

  • 230g de philadelphia
  • 120g de beurre
  • 200g de sucre glace
  • 2 cuillère à café de cannelle
  • 0,5 cuillère à café de vanille
  • Facultatif : 20g de noix de pécan hachées pour la déco

.

IMG_20190511_164627__01

.

Recette :

Pour le gâteau :

  • Dans un grand cul de poule, battez le beurre avec les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez les œufs un à un en mélangeant bien entre chaque. Incorporez la vanille. Dans un autre saladier, mélangez ensemble la farine, le bicarbonate, le sel et les épices. Incorporez la farine en trois fois en alternant à chaque fois avec moitié du lait (donc 1/3 farine, ½ lait, 1/3 farine, ½ lait, 1/3 farine en mélangeant bien entre chaque). Vérifiez que le mélange est bien homogène. Pelez les pommes, épépinez-les, coupez-les en morceaux de taille moyenne (je coupe ma pomme en 4, puis chaque quartier en tiers et je fais environ 4 morceaux par quartier) et ajoutez-les au mélange.
  • Préchauffez le four à 180°. Beurrez et farinez 2 moules de 23cm de diamètre (si vous n’en avez qu’un, faîtes cuire le gâteau en deux fois en lavant bien le moule entre les deux). Divisez la pâte équitablement entre les deux moules et enfournez 25mn environ : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez refroidir un peu les gâteaux avant de les démouler puis laissez-les refroidir totalement avant de procéder au glaçage.

.

Pour le glaçage :

  • Dans un cul de poule, battez le cream-cheese avec le beurre jusqu’à ce que le mélange soit homogène et lisse (je n’ai pas été assez vigilante à ce niveau là en ne faisant pas attention aux petits morceaux encore accrochés au batteur, d’où les irrégularités de mon glaçage). Ajoutez petit à petit le sucre glace et, une fois qu’il est totalement incorporé, la cannelle et la vanille. Mélangez bien. Disposez un des gâteaux sur votre plat de service. Recouvrez-le avec moitié du glaçage (attention de ne pas trop en mettre sur les bords dès le début car le poids du second gâteau « évacuera » le glaçage vers les bords et pourrait le faire déborder). Puis déposez le second gâteau dessus et recouvrez ce dernier du reste du glaçage. Décorez avec les noix de pécan si désiré et entreposez quelques heures au frais pour laisser le glaçage prendre avant de servir.

L’aïeul de la Super supérette

     En matière de brownie je ne suis vraiment pas difficile. Même si le premier dans mon cœur a une place incontestée depuis plusieurs années (celui de ma maman ;)), je n’ai pas vraiment de préférence (comme d’autres peuvent en avoir) entre les chewy, les fondants, les coulants, les plus fermes ! Je les aime TOUS ! Et c’est probablement pour ça que je teste autant de recettes… C’est pourquoi l’autre jour j’ai eu cette envie étrange du brownie de Papy Brossard. Pourtant, il n’a pas grand chose d’exceptionnel ce gâteau. Il y a des tonnes de recettes bien plus alléchantes à tester non ? Mais je ne sais pas, peut-être un accès de nostalgie ?! En tout cas j’ai voulu y céder. Et comme c’était le 1er mai, je me suis jetée sur les placards de ma cuisine et le site de la Super Supérette au lieu de sortir pour trouver un supermarché fermé :p.

     Eh bien pour tout vous dire j’ai été surprise. Agréablement et désagréablement à la fois. Désagréablement car ce gâteau ne m’a pas spécialement fait penser au fameux brownie du papy de chez Brossard. D’ailleurs il ne m’a pas fait penser à un brownie du tout (ce qui m’a plongée pour ne rien vous cacher dans une réflexion de plusieurs jours ayant comme sujet « mais au fait c’est quoi un brownie ? » restée sans réponse mais en tout cas ce gâteau pour moi ça n’en est pas un :p). Agréablement par contre parce qu’il est bon. Bien meilleur que le fameux brownie. Ce gâteau est très moelleux et a un petit gout particulier. On dirait qu’il y a tout bonnement de la poudre d’amande dedans alors que non (je pense qu’il faut remercier l’huile pour ça). Du coup papy et brownie que nenni mais bon gâteau au chocolat oui oui oui. Vous pouvez y aller 😀

.

IMG_20190502_175136__02

.

Temps : 10mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : une petite semaine dans du papier alu
Pour un aïeul 20x20cm

.

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 160g de cassonade
  • 75ml d’huile de colza
  • 120g de chocolat noir
  • 90g de farine
  • 2 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré
  • une pincée de sel
  • 100g de pépites de chocolat

.

IMG_20190502_175208__02

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Battez les œufs avec le sucre puis ajoutez y l’huile. Faites fondre le chocolat noir au bain marie ou au micro ondes et ajoutez-le au mélange précédent. Homogénéisez bien. Incorporez la farine, le cacao et le sel puis les pépites de chocolat.
  • Beurrez et farinez un moule carré de 20cm de côté et versez la pâte dedans. Enfournez 15mn.

Lemon cake

     Aujourd’hui une recette de gâteau au citron que j’ai trouvé sur le blog de C’est ma fournée. Il est extrêmement moelleux, avec un goût vraiment doux de citron. Il m’a énormément fait penser au cake ultime au citron de Bernard (toujours indétrôné dans mon coeur). J’ai uniquement divisé les proportions de sirop par deux car il y en avait vraiment de trop (et enlevé un peu de sucre comme d’hab). Je redoutais que le gâteau devienne spongieux si je mettais tout et le résultat m’est parfaitement convenu comme cela. En l’absence d’un moule de 18cm en ma possession, j’ai du utiliser un moule de 20cm et donc adapter la cuisson à mon moule.

.

IMG_20190403_210344__01__01

.

Temps : 10mn de préparation + 40mn de cuisson
Conservation : Plusieurs jours dans du papier d’alu
Pour un gâteau de 20cm de diamètre

.

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 125g de beurre
  • 125g de sucre glace
  • les zestes d’un citron et demi non traité
  • 3 oeufs
  • 70g de jus de citron (environ 1 citron et demi)
  • 150g de farine
  • 1/2 càc de levure chimique

.

Pour le sirop :

  • 37.5cL d’eau
  • 15g de sucre
  • 5g de jus de citron

.

IMG_20190403_210249__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 160°. Faites fondre le beurre et ajoutez-y le sucre glace et les zestes de citron. Mélangez bien puis incorporez les œufs en essayant de ne pas trop introduire d’air dans la pâte. Ajoutez ensuite le jus de citron puis la farine avec la levure. Mélangez jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène. Beurrez et farinez un moule de 20cm de diamètre, versez la pâte dedans puis enfournez pour 40mn (50mn/1h si vous avez un moule de 18cm comme dans la recette initiale). La pointe d’un couteau doit ressortir parfaitement sèche.
  • 5mn avant de sortir le gâteau du four, préparez le sirop. Portez à ébullition l’eau, le sucre et le jus de citron ensemble pendant 3mn. Sortez le gâteau du four, laissez le refroidir quelques minutes puis démoulez le sur une grille et imbibez-le avec la totalité du sirop à l’aide d’un pinceau si nécessaire.

Ardéchois

     Bon ok je crois que j’ai encore merdé… J’ai vraiment loupé toutes les célébrations de ce début d’année à l’occasion desquelles je voulais vous proposer des recettes thématiques pertinentes pour vous aider : mardi gras, la chandeleur, la St Patrick, le nouvel an chinois. Et Pâques n’y fait pas exception. C’est quand même hallucinant que je fasse autant de gâteaux au chocolat toute l’année et que je me retrouve démunie la seule fois où il serait vraiment nécessaire de vous en proposer un. Certes, mon blog regorge de recettes au chocolat (comme le banana bread tout chocolat, le gâteau chocolat guinness, le gâteau magique, le moelleux orange chocolat de ma maman, le coulant au chocolat, les bouchées au nutella ou les cookies infiniment chocolat fleur de sel de Pierre Hermé et j’en passe) et il y en a pour tous les gouts mais je voulais vraiment vous proposer un gâteau style entremets ou layer cake archi stylé et décoré pour l’occasion. Et comme d’habitude je m’en suis souvenue trop tard et j’ai été surbookée au travail cette semaine, un vrai enfer. Autant vous dire que je suis vraiment déçue. Mais il faut faire contre mauvaise fortune bon coeur comme on dit donc je vous laisse fouiner sur mon blog pour trouver une recette qui vous plaira et je tente de me faire pardonner avec cette recette d’un classique français : l’ardéchois.
Comme son nom l’indique il s’agit d’un gâteau aux marrons. Il est vraiment dé-li-cieux. Il est archi moelleux au début et fond quasiment dans la bouche sur la fin. Si vous aimez le marron vous DEVEZ le tester. C’est une obligation impérative !!! Les photos ne rendent vraiment pas hommage à ce gâteau si simple mais si bon, je vous l’assure. J’ai fait cuire mon gâteau dans un moule de 22cm pendant 30mn mais je pense que ce serait encore mieux dans un moule plus petit pour encore plus de moelleux (n’oubliez pas de prolonger la cuisson dans ce cas !).

.

IMG_20190403_183817__01

.

Temps : 5mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : plusieurs jours dans une boite métallique ou du papier d’alu
Pour un ardéchois (8 personnes)

.

Ingrédients

  • 2 oeufs
  • 80 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 100 g de farine
  • 1 cuillère à soupe de levure chimique
  • 100 g de beurre mou
  • 250 g de crème de marrons
  • 1 cuillère à soupe de rhum

.

IMG_20190403_183813__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 150°. Battez les œufs avec le sucre et le sel jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Incorporez la farine et la levure puis le beurre, la crème de marrons et enfin le rhum. Beurrez et farinez un moule de 20cm de diamètre et enfournez 35 à 40mn environ (30mn si vous prenez un moule de 22cm comme moi). La pointe d’un couteau doit ressortir sèche.

Gâteau truffé au chocolat et beurre de cacahuètes

     Encore un gâteau au chocolat je sais… Mais je pense à vos futurs goûters moi je n’y peux rien ! Celui là est couplé avec du beurre de cacahuètes pour faire le plein de protéines et de gourmandise ! Il comble vraiment les petits creux de l’après-midi. Des petites parts suffisent amplement même pour une gourmande comme moi (le gâteau a duré une semaine alors que je l’ai partagé avec mes collègues, et ce n’est pas parce qu’il n’a pas plu, bien au contraire !). La recette originale (que j’ai bidouillé, comme d’habitude) préconisait 20/25mn de cuisson, ce que je trouvais beaucoup pour un gâteau de moins d’un centimètre d’épaisseur et j’ai donc stoppé la cuisson à 15mn. J’aurais du être encore plus vigilante car je pense que 10mn suffisent largement. Contrairement à Mathilde, j’ai obtenu tout sauf un fondant. Je l’ai conservé au frigo, ce qui lui a donné une texture dense que j’ai adoré et, sorti un peu à l’avance du frigo, il fondait un peu en bouche, ce qui est également très plaisant. Du coup à vous d’adapter la cuisson selon la texture que vous voulez obtenir : 10mn pour un vrai fondant et 15mn pour un gâteau plus dense.
.

IMG_20190327_202409__01

.

Temps : 5mn de préparation + 10/15mn de cuisson
Conservation : 1 semaine au frigo dans du papier aluminium
Pour un gâteau de 26x15cm

.

Ingrédients :

  • 200g de chocolat
  • 150g de beurre de cacahuètes
  • 30g de sucre blanc
  • 70g de cassonade
  • 3 œufs
  • 35g de farine
  • une pincée de sel

.

IMG_20190327_202417__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 150°.
  • Faites fondre le chocolat avec le beurre de cacahuètes au micro-ondes (par tranches de 30s, pas plus) ou au bain marie. Pendant ce temps, battez les œufs avec les sucres. Incorporez le premier mélange au second puis ajoutez-y la farine et le sel. Mélangez jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène.
  • Chemisez un moule de 26 x 15 cm de papier sulfurisé (si vous n’en avez pas ce n’est pas grave mais la surface doit être plus ou moins équivalente pour que la pâte fasse moins d’un centimètre de hauteur). Versez-y la pâte et enfournez 10mn pour un gâteau fondant et 15mn pour un gâteau plus dense. Dégustez tiède avec une boule de glace ou après un passage au réfrigérateur selon votre envie !