Chai latte

Voilà une recette qui me tient particulièrement à cœur : le chai latte. Je ne compte plus les litres de boisson que j’ai pu boire à Starbucks et le nombre de recettes testées pour arriver à un résultat qui me convienne. Attention, ne vous attendez pas à un copier/coller de votre thé préféré du géant industriel américain. Il serait impossible de le reproduire sans recourir à BEAUCOUP de sucre. Eh oui car après avoir maintes et maintes fois observé leur processus, il semblerait qu’ils utilisent juste le sirop chai de Monin dans du lait bouillant (en tout cas en France). Et qui dit sirop, dit une grosse quantité de sucre qui aura réduit. Peut-être tenterai-je un jour de faire une version parfaitement semblable mais là je suis partie sur une version plus saine et bien épicée comme j’aime. Après tous ces tests, vous trouverez des tonnes de conseils au dessous de la recette, qui elle n’est pas très longue de son côté. Par exemple, je vous y explique de ne pas paniquer concernant la liste des ingrédients car vous pouvez faire une version quasiment tout aussi bonne avec moitié moins d’épices, il faut juste conserver les bonnes !

Temps : 10mn de préparation
Pour 2 mugs (ou une énorme tasse)

Ingrédients :

  • 500mL d’eau
  • 3 bâtons de cannelle
  • 8 graines de cardamome
  • 5 grains de poivre
  • 2 clous de girofle
  • 1 étoile de badiane
  • 0.25 cuillère à café de noix de muscade moulue (j’ai râpé une noix fraiche mais de la muscade en poudre sera parfaite)
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre (vous pouvez utiliser du gingembre frais mais je trouve ça très difficile à doser pour obtenir l’intensité voulue dans une boisson)
  • 1 cuillère à soupe de thé chai (ou de thé noir normal si vous n’en avez pas)
  • 250mL de lait
  • 25g de miel
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide

Recette :

  • Versez l’eau et toutes les épices hormis la vanille dans une casserole. Portez à ébullition pendant 3Mn. Ajoutez le thé et prolongez l’ébullition pendant 5mn. Ajoutez enfin le lait et le miel et laissez bouillir pendant encore 3mn en mélangeant bien pour dissoudre le miel. Filtrez à l’air d’une passoire, ajoutez la vanille, mélangez et servez bien chaud (surmonté d’un peu de chantilly saupoudrée de cannelle comme moi si vous voulez plus de gourmandise).

Notes :
– J’ai essayé de moudre les épices ou de les torréfier mais je n’ai pas vraiment senti de différence à la dégustation alors que ce sont des étapes supposées renforcer le goût des épices. Libre à vous d’essayer pour tester mais la recette sera plus longue et vous aurez plus de vaisselle 😉
– Vous n’êtes pas obligés de mettre toutes les épices. Pour une version simplifiée mais toujours pleine de saveurs, conservez seulement la cannelle, la cardamome, le poivre et le gingembre !
– Dans beaucoup de recettes la vanille est mise avec les autres épices à bouillir mais je trouve que loin de la renforcer, son goût disparait totalement. Si vous voulez en mettre, il faut donc la verser au dernier moment dans le mug.
– Contrôlez bien la température : il est nécessaire d’avoir une grosse ébullition mais il ne faut pas que le thé déborde de la casserole.
– Le but est de faire réduire le thé aux épices pour avoir un concentré plein de saveurs qui ne sera pas trop dilué une fois le lait ajouté. Il est donc important de ne JAMAIS COUVRIR la casserole. Vous recherchez l’évaporation. Si vous avez l’impression que le volume ne réduit pas, n’hésitez pas à prolonger de quelques minutes l’ébullition avant de mettre le lait.
– Adaptez la quantité de miel à vos goûts. C’est une boisson qui se veut sucrée de base donc je vous conseille de commencer avec 20g de miel si vous n’aimez pas le thé trop sucré puis d’augmenter petit à petit suivant vos préférences (avec 25 à 30g je trouve personnellement ça parfait).

Curry de poulet mangue/coco

Et ce ne sera donc pas une mais bien deux recettes salées proposées cette semaine, presque un home run ! 😉 Je suis restée sur du simple, rapide et efficace mais j’ai quitté l’Amérique pour vous emmenez en Inde aujourd’hui avec un curry de poulet et sa sauce mangue et lait de coco. Ça se mange vraiment tout seul alors que c’est probablement une des recettes les plus simples que j’ai pu faire dans ma vie. Et si vous avez de la purée de mangue toute prête, vous économiserez même une étape dans la recette !

.

.

Temps : 5mn de préparation, une nuit de marinade et 30mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 4 filets de poulet (environ 750g)
  • 4 gousses d’ail
  • 1 morceau de gingembre frais de 30g environ
  • 1 citron vert
  • 3 cuillères à café de garam massala
  • 2 cuillères à café de curcuma
  • de l’huile
  • 2 mangues
  • 400mL de lait de coco
  • du sel et du poivre
  • des noix de cajou

.

Recette :

  • Coupez le poulet en morceaux ayant approximativement la même taille et mettez-les dans un saladier. Émincez l’ail et ajoutez-le. Épluchez le morceau de gingembre et râpez-le sur la viande. Ajoutez le jus du citron vert. Mélangez le garam massala et le curcuma et saupoudrez les épices de façon bien homogène sur le poulet. Mélangez bien le tout jusqu’à ce que tous les morceaux soient enrobés avec les condiments et les épices. Filmez et réservez au frais plusieurs heures (minimum 4h et de préférence une nuit pour que les épices se développent bien).
  • Versez un peu d’huile dans une sauteuse et faites-la chauffer. Ajoutez les morceaux de poulet et cuisez-les sur feu moyen jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés sur toutes les faces. Pendant ce temps, épluchez la mangue, dénoyautez-la et mixez sa chair jusqu’à obtenir une purée assez liquide. Mélangez cette dernière avec le lait de coco et versez ce mélange sur le poulet, une fois cuit. Salez et poivrez puis laissez mijotez sur feu doux pendant 20mn environ pour que les arômes se développent bien (si vous servez ce curry avec du riz comme moi, n’oubliez pas de commencer à le faire cuire à mi-cuisson du curry pour que les deux soient prêts en même temps). Servez avec des noix de cajou.

Jus de carotte tropical

Nouvelle semaine, nouveau jus ! Je m’amuse énormément avec mon nouvel extracteur donc j’ai tenu à vous partager ça. Histoire de faire un peu plus original que la semaine dernière, j’ai cette fois conjugué les fruits exotiques à la carotte comme c’est bourré de vitamines ! Je voulais également une couleur vive qui me donnerait envie de me jeter dessus le matin. C’est chose faite ! Concernant les ingrédients, on pourrait croire qu’il y a énormément de saveurs et qu’on peut se perdre entre elles mais le jus d’orange et l’eau de coco sont uniquement là à titre de « liquides neutres » pour délayer la boisson et en avoir une plus grande quantité. Vous verrez, on ne les sent vraiment pas ! Pour être sure que vous trouviez un résultat quasiment similaire au mien, je vous ai mis la quantité de fruits utilisés mais aussi leurs poids une fois la chair récupérée et l’équivalence en jus obtenu. Avec des fruits exotiques trop petits, vous pourriez ne pas du tout les sentir, face à une carotte très dominante malgré sa quantité. Cela peut vous permettre également d’acheter directement les jus correspondants et d’en faire le mélange sans passer par la case extracteur si vous avez la flemme ou que vous n’avez pas d’appareil !

.

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : 24h dans une bouteille bien étanche (après il n’y aura plus de vitamines)
Pour 1L de jus

.

Ingrédients :

  • 4 carottes de taille moyenne (soit 125mL de jus)
  • 1 mangue (soit 150g de chair/100mL de jus)
  • 1 petit ananas Victoria (soit 300g de chair/200mL de jus)
  • 1cm de gingembre frais
  • 1/2 citron vert (soit 25mL de jus)
  • 3 oranges de taille moyenne (soit 375mL de jus)
  • 175mL d’eau de coco

.

Recette :

  • Lavez les carottes et coupez en l’extrémité. Épluchez la mangue. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, couper les extrémités de l’ananas, taillez la peau et découpez la chair en rondelles. Coupez tous ces fruits et légumes en morceaux. Épluchez le morceau de gingembre. Coupez le demi citron vert en 4. Versez tous ces éléments dans votre centrifugeuse ou votre extracteur de jus et transvasez le jus obtenu dans un grand pichet.
  • Roulez les oranges avec la paume de votre main sur votre plan de travail pour les attendrir puis coupez-les en deux et pressez-les à l’aide d’un presse agrumes (si votre extracteur est assez puissant, vous pouvez les découper en morceaux et les passer dedans). Ajoutez le jus d’orange aux autres jus. Ajoutez l’eau de coco. Mélangez bien et dégustez. 

Conseils :
– Si vous utilisez un extracteur de jus, passez tout d’abord les carottes seules. Vous pourrez récupérer les « chutes » et les utiliser en guise d’entrée comme des carottes râpées !
– N’hésitez pas à passer les fruits plusieurs fois dans l’extracteur pour récupérer un maximum de jus.

Jus mangue, kiwi, banane, citron vert, gingembre

Oulala ça en fait des mots pour une recette aussi petite… Mais au moins comme ça, vous ne serez pas pris au dépourvu par la composition de ce jus hahaha. Comme je vous l’avais dit, je vais essayer cette année de faire des recettes un peu plus variées (même si je risque au début de rester dans une dynamique plutôt sucrée le temps de faire des tests et de progresser pour tout ce qui est salé). Et qui dit variété dit également développement de catégories de recettes peu présentes sur le blog comme les jus, ce qui est enfin possible grâce au sublime cadeau de Noël de mon copain : un extracteur de jus !!! Je suis super chanceuse ! Ça me permettra de vous proposer un nouveau type de boissons plus saines et/ou detox. Pour mon premier essai, je ne savais pas trop quels fruits associer, j’étais un peu perdue. J’ai donc décidé de me baser sur une recette de chef Nini. J’y ai juste ajouté un kiwi et du citron vert pour que le jus soit un peu plus acide et un peu moins épais. Mais ne vous en fait pas, malgré cet ajout, ce jus reste doux et onctueux avec juste ce qu’il faut de peps grâce au gingembre et au citron vert. C’est une excellente association croyez moi !

.

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : 24h dans une bouteille bien étanche
Pour un verre de 25cL

.

Ingrédients :

  • 1 mangue
  • 2 kiwis
  • 1 banane
  • un demi citron vert
  • 1cm de gingembre frais

.

Recette :

  • Épluchez la mangue, les kiwis et la banane et coupez leurs chairs en morceaux. Coupez le demi citron vert en 4 et épluchez le morceau de gingembre. Versez tous ces éléments dans votre centrifugeuse ou votre extracteur de jus et dégustez.

 

Conseils :
– Si vous utilisez un extracteur de jus, passez tout d’abord la mangue, les kiwis et la banane ensemble sans le gingembre et le citron vert. S’agissant de fruits très épais qui entraineront de la perte, cela vous permettra de récupérer une partie de leur chair que vous pourrez déguster plus tard. Une fois les fruits récupérés, vous pourrez passer le citron vert et le gingembre.
– N’hésitez pas à passer les fruits plusieurs fois dans l’extracteur de jus pour récupérer un maximum de jus.

Pain d’épices de Philippe Conticini

Voilà une quête bien longue et difficile que celle de trouver le pain d’épices parfait (enfin parfait à mes yeux). Mais s’agissant d’un gâteau toujours excellent (car très difficile à louper), c’est un plaisir de tester de nouvelles recettes chaque année. Après le pain d’épices de Christophe Michalak l’année dernière (non publié mais réalisé en masterclass), c’est au tour de celui de Philippe Conticini de faire un tour dans ma cuisine. C’est une recette très parfumée et surtout très moelleuse. Je suis sure qu’elle fera beaucoup d’heureux !

.

.

Temps : 15mn de préparation, 10mn de repos et 35mn de cuisson
Conservation : 1 à 2 semaines, bien emballé dans du film alimentaire, à température ambiante ou au frigo
Pour un pain d’épices

.

Ingrédients :

  • 135g de lait demi écrémé
  • 1 clou de girofle
  • 90g de beurre
  • 80g de vergeoise
  • 110g de miel liquide (si possible de sapin)
  • 2 petits œufs (70g d’œuf environ)
  • 105g de farine T45
  • 60g de farine de sarrasin
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 3g de bicarbonate de soude
  • 1g de gingembre en poudre
  • 2g de cannelle en poudre
  • 2g d’épices à pain d’épices
  • 1g de réglisse en poudre
  • 18g de mélasse
  • le zeste d’un citron bio
  • 20g de zestes d’oranges confites
  • 20 g de gingembre confit taillé en fines lamelles
  • 30 g d’amandes effilées et grillées

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 170°.
  • Portez le lait à ébullition. Ajoutez le clou de girofle et laissez infuser 5mn hors du feu.
  • Dans une casserole, faites fondre le beurre, la vergeoise et le miel ensemble. Mélangez et laissez tiédir. Incorporez alors les œufs.
  • Dans un petit saladier, mélangez les farines, la fleur de sel, le bicarbonate, les épices, la mélasse, le zeste de citron et les zestes d’oranges confites hachés. Incorporez les poudres au mélange précédent puis ajoutez le gingembre confit et les amandes effilées et enfin le lait tiède.
  • Versez la pâte dans un moule à cake beurré et fariné. Laissez reposer 10mn puis enfournez 35mn.

Cookies chocolat gingembre

Bonsoir à tous ! Ce soir je vous propose des cookies aux saveurs de Noël : gingembre et chocolat. J’ai longtemps hésité avant de les faire car je ne suis pas une grande fana de gingembre (je trouve ça trop fort pour mes papilles encore très enfantines) mais je voulais sortir de mon utilisation systématique de la cannelle lorsque je mets des épices dans mes gâteaux. Je me suis donc laissée embarquer par cette saveur que ma maman adore ! J’ai tenté par la même occasion de me réconcilier avec la mélasse. C’est un ingrédient typiquement américain que l’on peut retrouver dans beaucoup de leurs recettes, là où nous, nous utiliserions plus du miel je pense (comme dans le pain d’épices). Ma première utilisation s’était avérée désastreuse et le goût (qui tire vers le réglisse) est plutôt marqué donc je redoutais de gâcher ces cookies. Mais au final, le chocolat noir, le gingembre et la mélasse se mêlent très bien ensemble. C’est donc une nouvelle recette toute chaude sortie du four que je vous offre (et c’est bien comme ça que ces cookies sont les meilleurs).

.

.

Temps : 25mn de préparation, 2h de repos et 12mn de cuisson
Conservation : 5j dans une boite hermétique
Pour 13 cookies

.

Ingrédients :

  • 60g de beurre à température ambiante
  • 0.5 cuillère à soupe de gingembre frais (soit un morceau de 2x1cm environ dont vous aurez enlevé la peau à l’aide d’un économe puis que vous aurez râpé à l’aide d’un zesteur)
  • 50g de cassonade
  • 90g de mélasse
  • 0.5 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à café d’eau bouillante
  • 100g de farine
  • 1 cuillère à café d’épices à pain d’épices (si vous n’en avez pas, un mélange composé de moitié de cannelle, 1/4 de gingembre, 1/8e de clous de girofle et 1/8e de noix de muscade fera l’affaire)
  • 0.5 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 0.75 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré
  • 100g de chunks de chocolat noir
  • 20g de sucre en poudre pour l’enrobage

.

Recette :

  • Dans un saladier, travaillez le beurre pommade avec le gingembre frais. Une fois le gingembre bien incorporé, ajoutez la cassonade. Mélangez bien puis ajoutez ensuite la mélasse. Mélangez à nouveau. Incorporez enfin le bicarbonate dissout dans l’eau bouillante. Dans un autre saladier, mélangez la farine avec les épices et le cacao en poudre puis incorporez les poudres au mélange précédent. Ajoutez enfin les chunks de chocolat noir et mélangez pour les répartir de façon homogène dans la pâte. Enveloppez cette dernière de film alimentaire et entreposez-la 2h au réfrigérateur.
  • Préchauffez le four à 160° et versez le sucre dans une assiette creuse. Prenez une cuillère à soupe de pâte, roulez-la entre vos mains pour obtenir une boule de 4cm de diamètre environ, roulez-la ensuite dans le sucre jusqu’à ce qu’elle soit entièrement recouverte et déposez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte en déposant les boules en quinconce sur la plaque. Enfournez 12mn : les biscuits doivent légèrement craquer en surface. Laissez-les refroidir 5mn sur la plaque avant de les transférer sur une grille jusqu’à refroidissement complet.

Whoopie pies saveur pain d’épices

On se retrouve ce soir pour une recette un peu tardive mais terriblement délicieuse ! Les whoopie pies sont une douceur américaine composée de deux biscuits moelleux garnis d’un glaçage crémeux, un peu comme un sandwich sucré ! Traditionnellement, les biscuits sont au chocolat et la crème à la vanille mais sa composition permet de laisser libre court à sa créativité. Tout est modifiable en fonction de ses envies ! Mon premier test de whoopies fut d’ailleurs avec des biscuits au chocolat et une garniture au caramel. Un véritable délice mais malheureusement pas très présentable puisque la pâte était trop liquide et que les biscuits se sont trop étalés à la cuisson (une autre de mes recettes ratées du moment !). Mais j’ai appris de mes erreurs et cette pâte là avait la texture parfaite ! Point de chocolat ou de caramel par contre car le froid m’a donné une terrible envie d’épices… Mais ne vous en faites pas, ce n’est que partie remise 😉

.

.

Temps : 25mn de préparation, 2h de réfrigération, 16mn de cuisson pour la pâte ; 20mn pour le glaçage et l’assemblage et 1 nouvelle heure de refroidissement avant dégustation
Conservation : 4/5j au frigo dans une boite hermétique
Pour une vingtaine de whoopies

.

Ingrédients :

Pour les gâteaux :

  • 250g de farine
  • 2 cuillères à café de cannelle en poudre*
  • 0.5 cuillère à café de gingembre en poudre*
  • 0.5 cuillère à café de noix de muscade en poudre*
  • 0.25 cuillère à café de clou de girofle en poudre*
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 0.75 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 75g de cassonade
  • 130g de beurre
  • 90g de miel
  • 1 œuf
  • 75g de lait ribot (aussi appelé babeurre ou buttermilk ; peut-être remplacé par du lait normal dans lequel vous aurez ajouté 1 cuillère à café de jus de citron ou de vinaigre blanc 10mn avant de commencer à préparer la pâte)
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille

* Vous pouvez remplacer l’ensemble des épices par 3 cuillères à café d’épices à pain d’épices ou à défaut de quatre épices.

.

Pour la garniture :

  • 90g de beurre mou
  • 90g de sucre glace
  • 170g de cream cheese type Philadelphia
  • une pincée de sel
  • 0.5 cuillère à café d’extrait de vanille

.

.

Recette :

Pour les gâteaux :

  • Dans un bol, mélangez la farine, les épices, le sel et le bicarbonate et réservez. Dans une casserole, versez la cassonade, le beurre et le miel et chauffez les ingrédients sur feu moyen jusqu’à ce que le beurre soit fondu. Mélangez bien. Incorporez l’œuf, le lait ribot et la vanille puis les poudres. Mélangez jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène. Filmez au contact et laissez reposer au moins 2h au réfrigérateur. Les arômes se développeront et vous pourrez plus facilement manipuler la pâte.
  • Préchauffez le four à 180°. Prenez une petite cuillère à soupe de pâte, roulez-la entre la paume de vos mains pour en faire une boule et déposez celle-ci sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte en espaçant légèrement les gâteaux qui vont s’étaler à la cuisson. Essayez d’en faire un nombre paire si possible. Vous devriez obtenir deux plaques. Enfournez-les chacune à leur tour, 8mn environ (si vous faites moins de 40 petits gâteaux, prolongez légèrement la cuisson de 2-3mn). Les gâteaux doivent être colorés, légèrement dorés, mais toujours moelleux. Laissez-les reposer 5mn sur la plaque avant de les transférer sur une grille jusqu’à refroidissement complet.

.

Pour la garniture :

  • Dans le bol de votre robot muni de la feuille, crémez le beurre avec le sucre glace pendant 2-3mn. Ajoutez le philadelphia petit à petit jusqu’à ce que le glaçage soit homogène puis ajoutez le sel et la vanille. Changez la feuille pour le fouet et fouettez la garniture pendant au moins 5mn pour qu’elle soit légère et crémeuse. Transférez-la dans une poche à douilles, coupez-en le bout et déposez une grosse noix de glaçage au centre de moitié des gâteaux, sur le côté plat. Vous pouvez aussi utiliser une petite cuillère. Refermez avec l’autre moitié des gâteaux puis conservez au frigo 1h pour que la garniture prenne. Sortez les whoopies 15mn avant dégustation.

Pain d’épices au chocolat de Julie Andrieu

     Eh oui eh oui je vous avais prévenus que nous passions en mode automne/hiver en début de semaine et c’est le cas dès aujourd’hui avec cette recette de pain d’épices parce que j’ADORE le pain d’épices. Et cette recette… Je ne sais pas comment vous la décrire. C’est un pain d’épices au chocolat qui ne sent pas trop comme un pain d’épices (même s’il sent les épices), qui n’a pas trop la texture d’un pain d’épices (en tout d’aucun que j’ai pu goûter en 28 ans) et qui ne sent pas le chocolat. Mais c’est BON. C’est juste bon. Du coup Julie Andrieu peut appeler ça un pain d’épices si elle veut, j’achète ! Je n’avais jamais goûté de gâteau épicé avec des graines d’anis dedans et j’ai trouvé ça super. Ça apporte un petit plus qui change de d’habitude. La texture est mi-moelleuse mi-friable,  un peu comme un cake qui serait fait avec de la poudre d’amande. Bref si vous aimez les épices, allez-y. Mes collègues l’ont dévoré en une matinée et même ceux qui n’aiment pas le pain d’épices habituellement (mauvais souvenirs d’enfance apparemment) ont adoré. Du coup go go go n’hésitez pas !

.

IMG_20191001_173052__01

.

Temps : 15mn de préparation + 1h de cuisson
Conservation : 4/5j dans du film alimentaire à température ambiante
Pour un cake standard

.

Ingrédients :

  • 120g de chocolat noir à 70%
  • 100g de beurre
  • 130g de miel
  • 10cL d’huile
  • 375g de farine complète
  • 2 pincées de noix de muscade râpée
  • 1 cuillère à soupe de cannelle
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à soupe de graine d’anis
  • 2 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café de sel
  • 15cL de crème épaisse
  • 2 œufs
  • 80g de vergeoise brune (du sucre muscovado pour moi)

.

IMG_20191001_173106__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 160°.
  • Faites fondre le chocolat au bain-marie. Une fois entièrement fondu, ajoutez le beurre en petits morceaux, le miel et l’huile. Laissez chauffer sur feu doux (ça ne doit pas bouillir) jusqu’à ce que le beurre soit fondu et mélangez pour rendre le tout homogène. Retirez du feu et réservez.
  • Mélangez la farine, la levure, le sel et les épices. Creusez-y un puits et mettez-y la crème. Mélangez. Battez ensemble les oeufs et le sucre et incorporez-les au mélange précédent. Ajoutez enfin la préparation chocolatée et mélangez jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.
  • Versez dans un moule à cake beurré et fariné si nécessaire. Enfournez environ une heure, la lame d’un couteau doit ressortir humide. Si votre gâteau n’est pas encore cuit mais que vous avez peur que le dessus brûle, recouvrez-le de papier aluminium jusqu’à la fin de la cuisson. Laissez refroidir le cake puis démoulez-le. Emballez-le directement dans du film alimentaire et conservez-le dedans à température ambiante jusqu’à dégustation.