Glace menthe fraîche et pépites de chocolat

Que diriez-vous d’une nouvelle recette de glace maison ? Mais cette fois-ci, je parle d’une vraie recette de glace, pas de glace à l’eau comme la dernière fois. Une recette à la fois ultra rafraichissante, crémeuse mais aussi très gourmande : celle de la glace menthe chocolat, ma préférée. Évidemment, j’aurais préféré être plus fidèle à la recette traditionnelle et utiliser des copeaux de chocolat au lieu de pépites mais comment vous dire… Tempérer du chocolat c’est un peu fastidieux et pour être honnête, j’avais la flemme. L’envie de me détendre et de profiter de mes vacances s’est avérée plus forte que mon perfectionnisme sur ce coup. Surtout que les pépites de chocolat donnent tout de même un bon rendu. On a un petit craquant sous la dent et de petites doses de chocolat à chaque cuillère de glace. C’est vraiment très plaisant. D’ailleurs pour renforcer cet aspect chocolaté, on pourrait envisager d’ajouter une sauce au chocolat au dernier moment dans la glace (ce que j’aurais fait si j’avais eu l’idée avant la dégustation). Concernant la couleur, si vous voulez une glace plus verte comme celle du commerce, vous pouvez utiliser des colorants mais sachez que la menthe naturelle ne colorera pas plus votre glace que ne l’est la mienne (c’est à dire un vert très pastel). Je ne recommande bien évidemment pas de le faire car conserver la nourriture le plus naturel possible est à mon sens le mieux mais rien ne vous empêche de le faire si vous voulez une réplique parfaite.

Temps : 15mn de préparation, 1h d’infusion, une nuit de réfrigération et 30mn de turbinage
Conservation : quelques semaines au congélateur
Pour un peu moins d’1L de glace

Ingrédients :

  • 250mL de crème entière liquide
  • 250mL de lait entier
  • un bouquet de menthe fraîche (30g feuilles et branches comprises)
  • 4 jaunes d’œuf
  • 100g de sucre semoule
  • 100g de pépites de chocolat noir

Recette :

  • Dans une casserole, portez la crème et le lait à ébullition. Plongez-y le bouquet de menthe lavé et séché et laissez infuser hors du feu à couvert pendant 1h. Une fois la crème infusée, enlevez la menthe en pressant les feuilles pour récupérer le maximum de liquide possible et portez de nouveau à ébullition. Pendant ce temps, battez les jaunes avec le sucre. Versez la crème à la menthe bouillante sur les jaunes petit à petit sans cesser de fouetter. Transvasez dans la casserole et laissez épaissir sur feu moyen sans cesser de remuer jusqu’à obtenir une belle crème anglaise. Il faut que celle-ci nappe la cuillère. Si vous avez un thermomètre, ce stade est atteint lorsqu’elle est à 87°. Versez dans un récipient, filmez au contact, laissez refroidir à température ambiante puis, quand l’appareil est refroidi, entreposez-le au réfrigérateur au moins 4h (une nuit dans l’idéal).
  • Une fois la préparation refroidie, mélangez-la une dernière fois, démarrez votre sorbetière et versez-la dedans. Laissez la machine tourner une trentaine de minutes jusqu’à ce que la glace ait une consistance solide mais souple. Versez alors les pépites de chocolat et laissez tourner 1mn supplémentaire pour bien les répartir. Transvasez la glace dans un récipient qui va au congélateur et laissez-la reposer quelques heures avant de la déguster. Si vous n’avez pas de sorbetière, versez l’appareil dans un récipient et entreposez-le au congélateur en le remuant de temps en temps pour éviter qu’un maximum de cristaux ne se forment.

 

Milkshake au chocolat

Encore une recette de milkshake !!! Il y en a déjà une au chocolat sur le blog mais j’ai voulu l’adapter aux proportions que j’ai trouvé cette année. C’est encore meilleur que la première fois. N’hésitez pas à corser avec un peu plus de cacao en poudre si votre glace n’est pas très intense.

Temps : 5mn de préparation
Conservation : aucune
Pour 2 beaux milkshakes

Ingrédients :

  • 300g de glace au chocolat
  • 175g de lait (entre 150 et 200 suivant la texture désirée)
  • 1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré + un peu pou saupoudrer
  • 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille liquide (ou une cuillère à café de cannelle en poudre)
  • de la chantilly et un peu de sirop au chocolat (facultatif)

Recette :

  • Versez tous les ingrédients sauf la chantilly et le sirop de chocolat dans votre blender et mixez jusqu’à ce que le milkshake soit onctueux et homogène. Versez un peu de sirop au chocolat dans deux grands verres, puis le milkshake et surmontez d’un peu de chantilly et de cacao en poudre. Dégustez immédiatement.

Glace à l’eau mangue passion

Que diriez vous d’une pause fraîcheur avec ces glaces à l’eau exotiques mangue passion ? En seulement 3 ingrédients et 10mn de préparation vous aurez de quoi faire plaisir à 4 assoiffés en cette période de canicule. Le plus dur sera d’attendre la prise au froid…

Temps : 10mn de préparation + 4h de congélation (minimum)
Conservation : 8j au congélateur
Pour 4 glaces

Ingrédients :

  • 2 fruits de la passion
  • 1 mangue
  • 150ml de jus d’orange (frais de préférence)

Recette :

  • Coupez vos fruits de la passion en deux et versez l’intérieur dans une passoire, elle-même déposée sur un saladier. A l’aide d’une maryse, pressez les pépins contre la passoire pour en détacher la chair et le jus jusqu’à ce qu’il ne reste plus que des grains noirs. Pelez la mangue et prélevez-en la chair. Ajoutez-la avec le jus d’orange au jus de passion. Mixez tous les ingrédients ensemble et versez-les dans 4 moules à glace individuels. Entreposez au moins 4h au congélateur jusqu’à prise complète.

Note :
– Comme vous pouvez le voir, j’avais laissé les grains de passion quand j’ai testé ma recette. Ce n’est pas dérangeant quand il y en a quelques-uns mais 2 fruits de la passion ça fait vraiment BEAUCOUP de grains et la texture n’était donc pas terrible. C’est pour cela que j’ai changé la recette en conséquence, car le goût, lui, était bien présent.

Milkshake à la fraise

Après un milkshake aux Oréos, on se retrouve pour une version plus traditionnelle et populaire : celle du milkshake à la fraise. Une boisson qui fera le plaisir des petits et des grands et avec laquelle vous ne pouvez faire quasiment aucun faux pas : qui pourrait dire non à une association de glace à la vanille et de fraises fraîches recouverte d’une montagne de chantilly ?

Temps : 5mn de préparation
Conservation : aucune
Pour 4 milkshakes (ou 2 grands)

Ingrédients :

  • 500g de fraises
  • 300g de glace à la vanille
  • 200g de lait
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • de la chantilly

Recette :

  • Lavez et équeutez les fraises. Coupez-les en gros morceaux et versez-les dans le blender avec la glace, le lait, le sucre et la vanille. Mixez jusqu’à ce que le milkshake soit onctueux et homogène. Versez dans 4 verres et surmontez d’un peu de chantilly. Dégustez immédiatement.

Milkshake aux Oréos

Les journées se font de plus en plus chaudes et il est donc temps de trouver de quoi se rafraîchir. Pour satisfaire à la fois votre envie de fraîcheur et de gourmandise, je vous propose un milkshake aux Oréos. J’ai trouvé l’équilibre parfait entre la glace et le lait en matière de texture pour à la fois avoir une certaine onctuosité de la glace et avoir une boisson assez liquide pour être bue. Bien évidemment, il s’agit d’un équilibre qui correspond à mes goûts qui ne sont pas universels. C’est pour cela que je vous propose d’autres quantités de lait entre parenthèses pour adapter à vos préférences : avec 150g de lait vous aurez un milkshake plutôt épais, avec 200 assez liquide. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix !

Temps : 5mn de préparation
Conservation : aucune
Pour 2 beaux milkshakes

Ingrédients :

  • 300g de glace à la vanille
  • 175g de lait (entre 150 et 200 suivant la texture désirée)
  • 12 oréos
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • de la chantilly

Recette :

  • Versez tous les ingrédients sauf la chantilly dans votre blender et mixez jusqu’à ce que les biscuits soient totalement désintégrés et le milkshake onctueux. Versez dans deux grands verres et surmontez d’un peu de chantilly. Dégustez immédiatement.

Milk-shake banane chocolat beurre de cacahuètes

Voilà un milkshake super nourrissant et super gourmand, qui changera du traditionnel milkshake au chocolat pour les adeptes de banane et de beurre de cacahuètes. J’ai essayé de déterminer les quantités de chaque élément pour obtenir un équilibre entre les trois : je voulais qu’on puisse tous les sentir. Je suis ainsi arrivée à un résultat qui correspond à mes goûts. Mais n’hésitez pas à adapter aux vôtres : ajoutez ½ banane si vous aimez ça, une cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré si vous voulez renforcer le goût de chocolat, etc. Avec peu d’éléments, vous pouvez obtenir des résultats très différents même avec quelques ajustements qui peuvent paraître subtils.

.

.

Temps : 5mn de préparation
Conservation : Aucune
Pour 2 personnes
.

Ingrédients :

  • 250mL de lait
  • 200g de glace au chocolat noir (environ 400mL)
  • 65g de beurre de cacahuètes lisse
  • 1 grosse banane

.

Recette :

  • Versez tous les ingrédients dans le blender et mixez jusqu’à obtenir une texture parfaitement lisse. N’hésitez pas à racler les bords si le beurre de cacahuètes accroche et de relancer quelques secondes ensuite. Servez immédiatement.

Sorbet à la fraise de Christophe Michalak

Hop hop hop, le soleil commence enfin à revenir, il va donc enfin être temps de faire turbiner la machine à glace à fond pour se régaler de glaces et de sorbet tout l’été. J’ai commencé par une double valeur sûre : la fraise ET une recette de Christophe Michalak. Ça ne pouvait qu’être délicieux ! Avec cette recette, vous obtiendrez un sorbet qui sent bien le fruit et surtout très souple grâce au sirop de glucose. Il apporte vraiment un gros plus à la texture du sorbet. Je vous conseille donc de ne pas faire l’impasse en le remplaçant par plus de sucre car vous n’obtiendrez pas le même résultat. Si vous avez peur de ne pas en trouver, il y en a maintenant dans la majorité des grandes surfaces comme Auchan ou Carrefour, dans des petits pots en verre près des pépites de chocolat et de la poudre d’amandes 😉

.

.

Temps : 10mn de préparation, 4h de réfrigération et 30mn de turbinage
Conservation : quelques semaines au congélateur
Pour un-demi litre de sorbet

.

Ingrédients :

  • 300g de fraises
  • 80g d’eau
  • 50g de sirop de glucose (60g dans la recette originale)
  • 75g de sucre en poudre (100g dans la recette originale)
  • quelques gouttes de colorant rouge (facultatif)
  • 15g de jus de citron (il n’y en a pas dans la recette originale mais je trouvais la glace encore trop sucrée quand je l’ai goûtée donc j’ai contrebalancé avec de l’acidité)

.

Recette :

  • Lavez, séchez, équeutez et coupez les fraises en morceaux. Réservez. Dans une petite casserole, chauffez l’eau à 45°. Ajoutez ensuite le sirop de glucose et le sucre et portez le tout à 85° en mélangeant régulièrement. Versez le sirop et les fraises dans votre blender et mixez jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajoutez alors le colorant et le jus de citron et mixez quelques secondes à nouveau. Versez dans un bol, filmez au contact et entreposez au réfrigérateur au moins 4h (une nuit dans l’idéal) jusqu’à ce qu’il soit bien froid.
  • Une fois la préparation refroidie, mélangez-la une dernière fois, démarrez votre sorbetière et versez-la dedans. Laissez la machine tourner une trentaine de minutes jusqu’à ce que le sorbet ait une consistance solide mais souple et versez-le dans un récipient qui va au congélateur. Laissez-le reposer quelques heures avant de le déguster. Si vous n’avez pas de sorbetière, versez l’appareil dans un récipient et entreposez-le au congélateur en le remuant de temps en temps pour éviter qu’un maximum de cristaux ne se forment.

Glace au pain d’épices (sans œuf)

La voici, la voilà, la seconde raison pour laquelle j’ai fait le pain d’épices de Philippe Conticini hier ! Bien évidemment, la première, c’était tout simplement parce que… c’est juste trop bon, voilà tout. La seconde c’est que je voulais essayer de faire une glace avec, sur le principe de ma glace miel/cannelle, mais avec des vrais morceaux de gâteau dedans. Et sincèrement c’est délicieux. La glace est bien moelleuse grâce au miel et on sent très bien le goût du pain d’épices. Je suis super satisfaite ! Cette glace sera parfaite pour servir avec votre dessert de Noël si vous vous orientez sur des agrumes ou du chocolat ^^

.

.

Temps : 15mn de préparation, 30mn d’infusion, 1h de réfrigération et 30mn de turbinage
Conservation : quelques semaines au congélateur
Pour environ 750mL de glace

.

Ingrédients :

  • 350mL de lait frais entier
  • 150g + 50g de pain d’épices (une tranche de 1.5cm d’épaisseur environ)
  • 200mL de crème liquide entière
  • le zeste d’une orange bio
  • une cuillère à café d’épices à pain d’épices
  • 70g de miel

.

Recette :

  • Dans une première casserole, portez le lait à ébullition. Hors du feu, ajoutez-y les 150g de pain d’épices et laissez infuser pendant 30mn. Dans une seconde casserole, portez à ébullition la crème. Hors du feu, ajoutez le zeste d’orange râpée et les épices. Laissez infuser pendant 30mn également.
  • A l’issue du temps d’infusion, ajoutez le miel à la crème et portez-la à nouveau à ébullition en mélangeant régulièrement. Versez-la ensuite dans un mixeur avec le lait et le pain d’épices infusé et mixez jusqu’à obtenir une préparation lisse et homogène. Entreposez au réfrigérateur au moins 1h.
  • Une fois la préparation refroidie, mélangez-la une dernière fois, démarrez votre sorbetière et versez-la dedans. Laissez la machine tourner une vingtaine de minutes jusqu’à ce que la glace ait une consistance solide mais souple. Ajoutez alors les 50g de pain d’épices restants, après les avoir découpés en dés. Laissez turbiner votre machine encore quelques minutes pour bien répartir les morceaux de pain d’épices puis versez la glace dans un récipient qui va au congélateur. Laissez la reposer quelques heures avant de la déguster. Si vous n’avez pas de sorbetière, versez l’appareil dans un récipient et entreposez-le au congélateur en le remuant de temps en temps pour éviter qu’un maximum de cristaux ne se forment.

Profiteroles

Voici un dessert que je trouve assez festif quoi qu’assez répandu et simple à faire et qui est parfait pour clôturer un repas dans la gourmandise : les profiteroles. Rien de bien compliqué ou de bien long si vous achetez votre glace car vous n’aurez alors qu’à faire des choux et une sauce au chocolat minute. C’est un dessert qui a aussi l’avantage de pouvoir être intégralement préparé à l’avance (les choux, la glace et la sauce) pour un dressage minute ce qui est super pratique si vous vous lancez dans un repas long et compliqué avant.

.

.

Temps : 25mn de préparation + 30mn de cuisson et le temps de refroidissement pour les choux ; 10mn pour le montage
Conservation : aucune
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

Pour les choux :

  • 45g d’eau
  • 45g de lait entier
  • 2g de sucre semoule
  • 2g de sel
  • 40g de beurre
  • 50g de farine
  • environ 90g d’œuf battus (soit 2 œufs) + un œuf pour la dorure (vous pouvez également faire un craquelin si vous voulez)

.

Pour les profiteroles :

  • environ 1/2 litre de la glace vanille
  • de la sauce au chocolat (ici ou ici ou une ganache au chocolat toute simple faite avec 50% de crème et 50% de chocolat noir)

.

Recette :

Pour les choux :

  • Préchauffez votre four à 220°. Dans une casserole, faîtes chauffer l’eau, le lait, le sucre, le sel et le beurre ensemble. Une fois le beurre totalement fondu, portez le mélange à ébullition. Hors du feu, ajoutez la farine en une fois et mélangez jusqu’à obtenir un pâton homogène. Desséchez alors la pâte : remettez-la sur le feu et travaillez-la avec une cuillère en bois jusqu’à ce qu’elle se décroche des bords de la casserole et qu’une fine pellicule se forme au fond de celle-ci (sur de petites quantités, cette étape peut se faire en seulement quelques secondes, c’est normal car il y a alors très peu d’humidité). Transvasez la pâte dans un saladier et incorporez environ 3/4 des œufs en mélangeant régulièrement. Il faudra alors être vigilant et incorporez le reste petit à petit en vérifiant la consistance de la pâte à chou régulièrement. Pour cela, faites une fente dans la pâte à l’aide d’une spatule : si la pâte reste droite il faut ajouter de l’oeuf, si elle se referme progressivement c’est parfait, si elle se referme vite vous avez ajouté trop d’œuf. Une fois que la consistance de votre pâte à choux est bonne, transvasez-la immédiatement dans une poche à douille.
  • Dressez des choux réguliers en quinconce sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (le silpat est à éviter). Pour un joli pochage, placez la poche à douille à la hauteur qui sera la hauteur finale de vos choux et maintenez une pression régulière jusqu’à obtenir le diamètre souhaité : il ne faut pas monter la poche au fur et à mesure.  Cette quantité de pâte vous permettra de dresser 12 choux de 4/4.5cm de diamètre en plaçant la poche à 2.5cm de hauteur environ. Battez l’œuf et badigeonnez-en vos choux à l’aide d’un pinceau.
  • Enfournez la plaque de choux dans votre four préchauffé et éteignez-le immédiatement. Laissez vos choux ainsi pendant 15mn dans le four éteint puis rallumez ce dernier sur 170° et prolongez la cuisson pendant 15mn : vos choux doivent être légers et dorés. Laissez refroidir vos choux sur une grille.

.

Pour les profiteroles :

  • Sortez votre glace 10/15mn avant de dresser vos profiteroles.
  • Une fois que vos choux sont froids, coupez-les en deux et garnissez-les de glace à la vanille. Déposez 3 choux par assiette et nappez de sauce au chocolat chaude. Servez immédiatement.

Crème glacée à la vanille

Bonsoir à tous ! On se retrouve très très tardivement ce soir mais pour une recette qui vaut le coup : celle de la crème glacée à la vanille. Au vu de la saison, de base, il n’était pas dans mon intention de faire une crème glacée, surtout à cette saveur. Mais je compte l’incorporer dans un dessert que je vous partagerai tout prochainement donc je me suis dit que quitte à en avoir besoin, autant la faire plutôt que l’acheter ! Comme c’est super facile et rapide (et qu’en plus ça m’a permis d’utiliser le nouveau jouet que j’ai eu à mon anniversaire de mon chéri, une turbine à glace), c’était tout bénéf ! Je vous préviens par contre : il s’agit plus d’une crème glacée que d’une glace à la vanille. Même si je n’ai pas pu trouver de critères définis sur internet permettant de faire une vraie classification et différenciation entre les deux, à mes yeux, il paraitrait logique que cela tienne au pourcentage de crème dans la glace. Hors, j’ai utilisé 40% de crème, et de la crème fleurette en plus ! On a donc un résultat qui fleure bon la crème. Si vous n’êtes pas fan de ça, passez votre chemin. Je vous proposerai dans un avenir plus ou moins proche (surtout moins) une vraie recette de glace à la vanille, qui a des saveurs moins marquées de crème. Mais en tout cas pour celle-là, crème et vanille s’allient pour donner le meilleur de leur association dans une glace 😉

.

.

Temps : 10mn de préparation (+ le temps d’infusion), 1h30 de refroidissement et 30mn de turbinage
Conservation : quelques semaines au congélateur
Pour 1L de glace

.

Ingrédients :

  • 450mL de lait frais entier
  • 300mL de crème fleurette (ou de crème liquide entière)
  • 1 gousse de vanille
  • 4 jaunes d’œufs
  • 60g de sucre

.

Recette :

  • Dans une casserole, portez le lait, la crème et la gousse de vanille fendue et grattée à ébullition. A ce stade, vous pouvez décider de renforcer le goût de la vanille en la laissant infuser de 10mn à 1h. Dans ce cas, une fois l’infusion terminée, portez de nouveau le mélange à ébullition et  passez à la suite de la recette. Battez les jaunes avec le sucre dans un saladier jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Versez le lait dessus petit à petit, sans cesser de remuer. Transvasez la crème dans la casserole puis laissez épaissir à feu moyen sans cesser de remuer encore une fois. Il faut que la crème nappe la cuillère. Si vous avez un thermomètre, ce stade est atteint à 87°. Laissez-la ensuite refroidir à température ambiante une trentaine de minutes puis reposer au moins 1h au réfrigérateur.
  • Une fois la préparation refroidie, mélangez-la une dernière fois, démarrez votre sorbetière et versez-la dedans. Laissez la machine tourner une trentaine de minutes jusqu’à ce que la glace ait une consistance solide mais souple et versez-la dans un récipient qui va au congélateur. Laissez la reposer quelques heures avant de la déguster. Si vous n’avez pas de sorbetière, versez l’appareil dans un récipient et entreposez-le au congélateur en le remuant de temps en temps pour éviter qu’un maximum de cristaux ne se forment.
  • Sortez la crème glacée du congélateur au moins 15ms avant de servir pour qu’elle soit assez malléable.