Crêpes Suzette

Comme vous le savez, je partage très peu souvent de recettes que je n’ai pas trop aimées. Je ne le fais que s’il s’agit d’un classique de la cuisine, que beaucoup de gens aiment le plat en question et qu’ils pourraient donc vouloir la recette. Eh bien c’est le cas des crêpes Suzette. Ça faisait des années que je voulais gouter cette spécialité française et je ne suis pas vraiment conquise (alors que je suis pourtant partie sur la recette enseignée en école hôtelière selon le Chef Philippe). Il faut dire que la recette ne partait pas forcément gagnante avec moi car, malgré des notes d’agrumes que j’affectionne tout particulièrement, la sauce est composée d’une énorme quantité de beurre. Et même si j’adore mon beurre en tartine ou dans mes gâteaux, je ne suis vraiment pas fan dans tout ce qui est sauce ou crème (comme les bûches à la crème au beurre…). Pourtant, à la dégustation, ce n’est pas écœurant pour un sous. L’acidité du citron vient casser le gras du beurre. Vous vous retrouverez donc avec un dessert très raffiné, bien acidulé et, malgré les apparences, très peu sucré. Il sent juste beaucoup trop l’alcool pour moi. Si je devais en réaliser une version très personnelle et non conforme à la tradition, je pense que j’augmenterais drastiquement le sucre, que je diminuerais la quantité d’alcool pour bien sentir l’orange et que je supprimerais quasiment la totalité du beurre pour avoir un beau caramel à l’orange pas trop gras mais plein de saveurs ! Nonobstant, j’y ai tout de même apporté ma touche personnelle en parfumant mes crêpes avec un zeste d’orange et du Grand Marnier pour renforcer le goût de la sauce. Natures, ces crêpes sont délicieuses avec un peu de chocolat noir.
(Petite parenthèse pour vous souhaiter un joyeux Nouvel an chinois 2022 même si ma recette n’est pas dans l’esprit ;))

Temps : 20mn de préparation, 1h de repos, 15mn de cuisson
Conservation : 24h au réfrigérateur (à réchauffer avant dégustation)
Pour 8/10 personnes

Ingrédients :

Pour les crêpes :

  • 250 g de farine
  • 500mL de lait
  • 3 œufs
  • 20g de sucre
  • 2 pincées de sel
  • 20g de beurre fondu
  • le zeste d’une orange finement râpée
  • 15mL de Grand Marnier

Pour la sauce Suzette :

  • 50g de sucre
  • le jus de 2 oranges et le zeste d’une
  • le jus de 2 citrons
  • 125g de beurre
  • 150ml de Grand-Marnier

Recette :

Pour les crêpes :

  • Versez la farine dans un saladier et faites-y un puits. Incorporez moitié du lait jusqu’à obtenir une préparation homogène. Ajoutez les œufs puis successivement le sucre, le sel, le beurre fondu, le zeste d’orange et le reste du lait. Laissez reposer une heure. Ajoutez le Grand Marnier et mélangez. Faites chauffer votre poêle avec un peu de beurre. Versez-y une louche de pâte et répartissez-la finement et uniformément. Lorsque la première face est cuite, retournez la crêpe et cuisez l’autre côté. Répétez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Laissez refroidir.

Pour la sauce Suzette :

  • Versez le sucre dans une grande poêle et faites-le fondre du feu moyen. Lorsqu’il se transforme en caramel bien blond, ajoutez le jus de 2 oranges et le zeste d’une orange râpée en grands filaments. Le caramel va durcir. Portez-le à ébullition et laissez-le cuire à petits bouillons jusqu’à ce que les morceaux de caramel aient totalement fondu. Baissez légèrement le feu et ajoutez le jus de citron. Laissez réduire la sauce plusieurs minutes sur feu moyen et ajoutez le beurre coupé en petits morceaux. Mélangez jusqu’à ce qu’il soit parfaitement incorporé et ajoutez le Grand Marnier. Portez à nouveau à ébullition, coupez le feu et faites flamber la sauce à l’aide d’une allumette. 
  • Déposez une crêpe dans la sauce. Retournez-la pour l’imprégner des 2 côtés. Pliez-la en 2 puis encore en 2 pour avoir un triangle (toujours dans la poêle pour l’imbiber le plus possible). Recommencez jusqu’à épuisement des crêpes ou de la sauce (si vous pouvez laisser les crêpes dans la sauce le temps de faire les suivantes, c’est encore mieux pour les garder au chaud). Servez chaud.

Note :
– Contrairement à d’habitude, j’ai utilisé uniquement du lait pour que les crêpes soient plus épaisses et moelleuses. J’en ai ainsi fait une dizaine au lieu des 18/20 habituelles. Suivant l’imbibage de vos crêpes avec la sauce, il pourrait vous en rester une ou deux à déguster au naturel !

Frozen yogurt à la compotée d’abricots

     Il commence à faire chaud, très chaud. Du coup je vous propose aujourd’hui une recette de frozen yogurt et sa petite compotée d’abricots. Un délice qui se mange tout seul ! Comme vous pouvez le voir j’ai également utilisé de la crème dans la recette mais vous pouvez la réaliser avec du yaourt uniquement pour une version plus light. Il s’agit ici uniquement d’apporter de la souplesse à la glace.

.

IMG_20200621_224605__01

.

Temps : 30mn de préparation, 1h de réfrigération et 30mn de turbinage
Conservation : aucune (dans les faits vous pouvez le conserver autant de temps qu’une vraie glace maison mais le yaourt contenant beaucoup plus d’eau il cristallise beaucoup et la texture perd énormément en qualité)
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

Pour le frozen yogurt :

  • 20cL de crème liquide entière (que du yaourt si vous voulez une version light)
  • 1 gousse de vanille
  • 500g de yaourt grec
  • 20g de sucre glace
  • 1 cuillère à soupe de miel neutre

.

Pour la compotée d’abricots :

  • 6 abricots (environ 500g)
  • 75g de sucre
  • 4 cuillères à soupe de Grand Marnier (optionnel mais c’est meilleur)
  • un trait de jus de citron

.

Recette :

Pour le frozen yogurt :

  • Dans une casserole, portez la crème et la gousse de vanille fendue et grattée à ébullition puis laissez infuser 10mn hors du feu (ou plus pour un goût plus intense). Dans un cul de poule, mélangez le yaourt avec le sucre glace et le miel puis incorporez la crème après l’avoir filtrée. Laissez reposer une heure au réfrigérateur.

.

Pour la compotée d’abricots :

  • Pendant ce temps, lavez les abricots, dénoyautez-les et coupez les en 4. Déposez-les dans une casserole avec le sucre et le Grand Marnier et laissez compoter une dizaine de minutes à feu doux. Remuez de temps en temps pour que les fruits n’accrochent pas. Une fois la compotée prête, ajoutez le trait de citron, mélangez, transvasez dans un bol et entreposez au frigo.
  • Une fois le frozen yogurt refroidi, démarrez votre sorbetière et versez le yaourt dedans. Laissez la machine tourner une trentaine de minutes jusqu’à ce que le frozen yogurt ait une consistance solide mais souple. Si vous n’avez pas de sorbetière, versez l’appareil dans un récipient et entreposez-le au congélateur en le remuant de temps en temps pour éviter qu’un maximum de cristaux ne se forment.

  • Sortez la compotée d’abricots du frigo et répartissez-la dans des verrines. Surmontez-la de frozen yogurt (en utilisant une poche à douille munie d’une douille cannelée si vous voulez faire une jolie présentation) et dégustez immédiatement (attention ça fond très vite) !

Tiramisu orange/grand Marnier

     Je sais que mon blog manque de « classiques » et s’il en est un qui fait la quasi unanimité dans le coeur des gens et qui est très souvent cité comme leur dessert préféré c’est le tiramisu ! Mais malheureusement je n’aime pas le café… Du coup je vous propose une version alternative orange/grand Marnier dont j’ai piqué l’idée à Bernard et que j’ai adaptée aux proportions de ma recette de tiramisu aux framboises :D. C’était un délice. Je les ai tous mangés toute seule en 3 jours (guilty as charged). Le tiramisu était délicatement parfumé, avec pile poil la bonne dose d’alcool, de biscuit et de mousse. Même le cacao que je trouve très souvent étouffant achevait très bien le tout avec ce petit côté chocolaté qui va très bien avec l’orange. Je compte refaire très rapidement cette recette, avec du citron très certainement, c’est ma nouvelle obsession !

.

IMG_20200304_213643__01

.

Temps : 30mn de préparation + 3h de réfrigération
Conservation : 2/3j au réfrigérateur (saupoudrez alors au dernier moment)
Pour 4 verrines

.

Ingrédients :

  • 2 œufs
  • 50g de sucre
  • le zeste d’une orange non traitée
  • 250g de mascarpone
  • 1 + 1 cuillère à soupe de grand Marnier
  • 10g de sucre glace
  • 50mL de jus d’orange
  • 12 biscuits à la cuillère (j’ai utilisé 1.5 biscuit par étage par verrine)
  • cacao en poudre

.

Recette :

  • Séparez les blancs et les jaunes d’œuf. Fouettez les jaunes avec le sucre et les zestes d’orange jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Incorporez le mascarpone ainsi qu’une cuillère à soupe de grand Marnier puis fouettez à nouveau jusqu’à ce que les fouets laissent des traces dans la crème comme pour une chantilly. Montez les blancs en neige ferme, incorporez-y le sucre glace et continuez de fouetter jusqu’à ce que les blancs soient brillants. Incorporez-les ensuite délicatement au mélange au mascarpone.
  • Ajoutez une cuillère à soupe de grand Marnier au jus d’orange dans une assiette creuse puis trempez-y rapidement les biscuits à la cuillère en enlevant l’excédant de liquide si nécessaire. Couvrez le fond des verrines de biscuits, ajoutez de la crème sur mi hauteur, puis un nouvel étage de biscuits et finissez en ajoutant le reste de crème. Lissez le sommet des verrines à l’aide d’un couteau puis placez les au moins 3h au frais. Saupoudrez de cacao au moment de servir.

.

  • Pour une version sans alcool spéciale enfant, il suffit d’enlever le Grand Marnier dans la crème et de tremper les biscuits uniquement dans du jus d’orange, rien de plus facile !

 

Galettes des rois individuelles oranges confites et pépites de chocolat

     Bonne année à tous ! J’espère qu’elle vous apportera à votre famille et vous tout ce que vous désirez : santé, réussite, amour et beaucoup de gourmandise 😉
On se retrouve enfin après une (courte) pause d’une semaine ! Je n’ai pas trop pu cuisiner depuis Noël et je me suis retrouvée sans article intéressant à vous partager, j’ai donc décidé de prendre un peu de temps pour moi après une période de novembre/décembre productive ! Point de couronne pour cette Epiphanie mais une recette de galette des rois (un peu en retard mais il parait qu’on peut en manger tout le mois de janvier après tout !) qui s’écarte des classiques frangipane et crème d’amandes que j’ai déjà pu vous partager. Je suis encore en quête d’une technique infaillible pour que mes galettes soient aussi belles que bonnes mais soyez certains que dès que je l’aurai trouvée je vous la partagerai directement ! En tout cas concernant le goût, aucune crainte, je suis très satisfaite de ma recette de base à laquelle je compte apporter son petit twist tous les ans pour varier les plaisirs ! Cette année, j’ai décidé de commencer avec une base simple de crème d’amandes légèrement aromatisée avec du zeste d’orange et du Grand Marnier et agrémentée de pépites de chocolat et d’écorces d’orange. Croyez moi c’est un vrai délice *o*
(Si vous désirez faire une grosse galette, doublez toutes les proportions par deux et suivez les instructions de mes précédentes recettes pour la confection et la cuisson!)

     Recette éditée au 12/01/2020 pour un meilleur visuel

.

IMG_20200106_181002__01

.

Temps : 15mn de préparation ; 1h de réfrigération et 25mn de cuisson
Conservation : Quelques jours dans du papier aluminium
Pour 3 galettes « individuelles » de 10cm de diamètre (3 à 6 personnes car elles sont quand même maousses)

.

Ingrédients :

  • 75g de beurre mou
  • 75g de sucre glace
  • 75g de poudre d’amandes
  • 3/4 de cuillère à café de fécule de pomme de terre
  • 2 pincées de sel
  • 2 œufs (1.5 + 0.5 œufs)
  • 1 cuillère à soupe de Grand Marnier
  • le zeste d’1/2 orange
  • 25g de pépites de chocolat
  • 25g d’écorces d’oranges confites
  • 1 rouleau de pâte feuilletée (ou 250/300g de pâte feuilletée maison)

.

Recette :

  • Mélangez le beurre, le sucre glace, la poudre d’amandes, la fécule et une pincée de sel ensemble. Ajoutez 1 œuf et demi (battez les deux œufs ensemble, prélevez-en 75g pour la pâte et conservez les 25g restants pour la dorure) et le Grand Marnier. Ne travaillez pas trop le mélange : il ne doit pas devenir mousseux. Incorporez le zeste d’orange, les pépites de chocolat et les écorces d’oranges confites coupées en dés. Réservez.
  • Étalez votre pâton de pâte feuilletée en un disque de 30cm de diamètre sur un plan de travail fariné. Découpez-y 3 cercles de 10cm de diamètre puis reformez une boule avec la pâte, réétalez-la afin d’obtenir la même épaisseur que pour les autres disques et découpez 3 cercles de 11/12 cm de diamètre. Déposez les 3 cercles de 10cm sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en les espaçant. Tracez légèrement un cercle de 8cm de diamètre à l’intérieur de chacun des trois cercles. Déposez-y la crème d’amande (il y aura beaucoup de garniture, c’est normal, j’aime personnellement les galettes généreuses !). Les bordures de 2cm doivent rester parfaitement nettes. Placez la fève dans une des galettes. Mouillez les bords à l’aide d’un pinceau humidifié avec de l’eau. Déposez les trois cercles de pâte restants sur les premiers en essayant de chasser l’air vers l’extérieur et soudez les pâtes ensemble en appuyant avec vos doigts sur les bords. Enlevez l’excédent de pâte tout autour des galettes (vous pouvez enlever environ 2cm de pâte, le fait d’avoir une seconde pâte plus large au dessus permet simplement de rendre le soudage plus facile). A l’aide d’un pinceau, dorez une première fois vos galettes en les badigeonnant avec le demi-oeuf battu avec une pincée de sel en faisant attention de ne pas mettre de jaune d’œuf sur les côtés des galettes (cela empêcherait la pâte de bien monter). Laissez reposer 1H au réfrigérateur : le fait de refroidir la pâte feuilletée permettra qu’elle se développe mieux une fois au four.
  • Préchauffez le four à 200°. Dorez votre galette une seconde fois. Faites un trou au milieu de la tarte puis dessinez à l’aide du dos d’un couteau des motifs dessus. Chiquetez les côtés de la galette. Enfournez 10mn puis baissez la température du four à 180° et prolongez la cuisson de 15/20mn.
  • Si vous voulez des galettes brillantes comme celles que vous achetez en boulangerie, un peu avant la fin de la cuisson, faites chauffer 12.5g de sucre avec 12.5g d’eau dans une casserole jusqu’à ce que le mélange devienne translucide. Dès que les galettes sortent du four, badigeonnez-les du sirop de sucre ainsi obtenu à l’aide d’un pinceau.

Pain brioché orange/raisins secs

     Bonjour à tous ! J’espère que vous avez passé un très bon Noël et que vous avez été gâtés (ou que vous avez gâté vos estomacs ;)). On se retrouve aujourd’hui pour une recette qui sent bon l’hiver avec son arôme d’orange et ses raisins secs. Il s’agit d’un sublime pain brioché que j’ai piqué chez Sandra, la référence en matière de boulange. Ne vous y trompez pas, il s’agit bien ici d’un pain brioché et non d’une brioche. Il est donc un peu moins aéré et moelleux qu’une brioche traditionnelle, tout en restant très parfumé et gourmand à la dégustation. Une très bonne alternative entre le pain et la brioche donc, qui peut être utilisée tant au petit-déjeuner tartiné de beurre ou de confiture que pour accompagner certains fromages. Il se suffit également à lui même dégusté tel quel ou légèrement grillé.

.

IMG_20191207_120611__01

.

Temps : 50mn/1h00 de préparation + 2h20 de pousse (temps réductible)  + 25mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans du papier aluminium ou un sac fermé
Pour 1 pain brioché

.

Ingrédients :

  • 120g de raisins secs (Vous pouvez remplacer une partie par des écorces d’oranges confites si vous aimez cela)
  • 550g de farine T65
  • 1 cuillère à café de levure sèche instantanée
  • 35g de sucre
  • 250ml + 1 cuillère à soupe de jus d’orange fraichement pressé (soit le jus de trois oranges environ)
  • 20ml + 1 cuillère à soupe de Grand Marnier
  • 60ml d’eau
  • 1 jaune d’œuf
  • le zeste de 3 oranges bio finement râpées
  • 1 cuillère à café de sel
  • 40g de beurre mou
  • 1 blanc d’oeuf pour la dorure

.

IMG_20191207_120636__01

.

Recette :

  • Dans un bol, versez les raisins secs, une cuillère à soupe de Grand Marnier et assez d’eau bouillante pour couvrir les raisins afin de les réhydrater (ils seront ainsi plus moelleux à la dégustation). Réservez ainsi le temps de faire la brioche.
  • Mettez la farine, la levure sèche instantanée et le sucre dans le bol de votre robot (ou un gros saladier) en faisant attention à ce que le sucre ne touche pas directement la levure et mélangez. Creusez un puits et versez-y les 250mL de jus d’orange, les 20mL de Grand Marnier, l’eau, le jaune d’œuf et les zestes d’orange. Incorporez petit à petit la farine aux liquides en mélangeant doucement à l’aide d’une cuillère en bois ou de la feuille de votre robot. La pâte ne doit être ni sèche ni collante : ajoutez du jus d’orange ou de la farine en fonction pour obtenir la texture désirée. Pétrissez ensuite quelques minutes puis incorporez le sel dissout dans la cuillère à soupe de jus d’orange et ensuite le beurre coupé en petits morceaux. Pétrissez à nouveau la pâte (à la main ou au crochet) une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’elle soit souple et lisse. Elle ne doit pas trop coller. Ajoutez, là encore, un peu de farine ou de jus d’orange si nécessaire afin d’obtenir la texture désirée. Videz l’eau du bol des raisins, pressez-les afin d’enlever l’excédent d’eau, séchez-les avec de l’essuie-tout et incorporez-les à la pâte en pétrissant jusqu’à ce qu’ils soient répartis de façon homogène. Faîtes une boule avec la pâte et déposez-la dans un saladier légèrement beurré ou huilé. Couvrez d’un torchon humide et laissez lever pendant 1h30/2h00, la pâte doit doubler de volume (ce temps peut être raccourci, presque divisé par deux, si vous placez le saladier dans un four préchauffé à 30° (pas plus pour ne pas tuer la levure)).
  • Versez la pâte sur un plan de travail fariné, dégazez-la et divisez-la en trois morceaux de poids identiques (370g environ). Formez des boudins comme expliqué ici et laissez-les détendre 5mn sous un torchon. Allongez-les ensuite en brins de 40cm de long environ puis tressez-les ensemble. Assemblez les extrémités en les pinçant l’une avec l’autre afin de former une couronne. Déposez cette dernière sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou de silpat et déposez au centre un petit bol ou un ramequin résistant à la chaleur afin que le trou ne se referme pas. Couvrez à nouveau la couronne d’un torchon humide et laissez-la pousser 45mn environ (ce temps peut là encore être réduit dans un four préchauffé à 30°). La pâte est prête à être enfournée quand, en appuyant légèrement à sa surface, l’empreinte formée revient lentement à sa place.
  • Préchauffez le four à 180°. A l’aide d’un pinceau, badigeonnez la couronne avec le blanc d’oeuf battu mélangé à un peu d’eau. Enfourner 25 à 30mn : la couronne doit être dorée dessus, cuite dessous et sonner creux. Laissez refroidir sur une grille et retirez délicatement le ramequin lorsque le pain a un peu refroidi.

Cookies orange et pépites de chocolat

     Après une petite pause bien méritée suite au rush d’Halloween, je reviens vers vous pour une recette toute simple, aux sublimes saveurs hivernales, idéale pour le goûter en ces vacances de Toussaint : des cookies orange et pépites de chocolat ! Rien à dire de plus hormis qu’ils sont super parfumés et moelleux comme on les aime. Un délice !

.

IMG_20191025_160750__01

.

Temps : 10mn de préparation + 12mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite métallique hermétique
Pour 17 cookies environ

.

Ingrédients :

  • 195g de farine
  • 0,75 cuillère à café de levure chimique
  • 0,5 cuillère à café de bicarbonate
  • 0,75 cuillère à café de fleur de sel
  • 35g de sucre en poudre
  • Le zeste d’une demie orange (bio du coup)
  • 115g de beurre doux à température ambiante
  • 120g de cassonade
  • 1 gros oeuf
  • 1 cuillère à café de Grand Marnier (facultatif mais c’est meilleur)
  • 125g de pépites de chocolat
  • 50g d’oranges confites coupées en dés

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Dans un premier récipient, mélangez ensemble la farine, la levure, le bicarbonate et la fleur de sel et réservez. Dans un second de petite taille, écrasez le sucre avec les zestes d’orange jusqu’à ce qu’il soit entièrement parfumé. Dans le troisième, crémez le beurre avec les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit bien homogène. Incorporez l’œuf et le Grand Marnier puis les poudres et enfin les pépites de chocolat et les dés d’orange confite.
  • Tapissez vos plaques de cuisson de papier sulfurisé ou de silpat et déposez-y des tas de pâte équivalents à une grosse cuillère à soupe chaucun en n’oubliant pas de les espacer (les tas s’étaleront à la cuisson). Enfournez les cookies 12 à 15mn puis laissez-les refroidir 2/3mn sur la plaque avant de les transvaser sur une grille jusqu’à refroidissement complet.

Moelleux orange, chocolat, Grand Marnier et ricotta

     Je ne pouvais décemment pas me contenter d’une recette salée pour cette semaine, d’autant plus des légumes… C’était beaucoup trop raisonnable !!! On se retrouve donc avec une de mes associations préférées comme vous le savez dorénavant : orange chocolat (avec un petit supplément Grand Marnier qui fait plaisir ;p). J’étais curieuse du rendu de la ricotta dans ces petits moelleux et le résultat est vraiment délicieux. Humides, moelleux et parfumés comme il faut. Ils ont disparu en moins de 2 jours… (Recette trouvée ici !)

.

20190123_172730__01

.

Temps : 10mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : plusieurs jours dans une boite hermétique
Pour 9 moelleux

.

Ingrédients :

  • 180 g de ricotta
  • 90 g de sucre
  • 65 g de farine
  • 9 g de levure
  • 1 pincée de sel
  • 75 g de poudre d’amandes
  • 50 g de lait
  • 15 g d’huile neutre
  • 70 g de pépites de chocolat noir
  • 40g d’écorces d’orange confite coupées en petits morceaux
  • ½ zeste d’orange
  • 1 cuillère à soupe de Grand-Marnier

.

20190123_172646__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 210°.
  • Battez la ricotta et le sucre jusqu’à obtenir un mélange bien lisse. Incorporez la farine, la levure et le sel puis la poudre d’amandes. Mélangez bien. Ajoutez le lait et l’huile. Quand le mélange est bien homogène, incorporez les pépites, les écorces, le zeste et le Grand Marnier.
  • Versez dans des moules type muffins (beurrés et farinés si nécessaire). Enfournez 10 minutes puis abaissez la température du four à 180° et prolongez la cuisson de 10 minutes supplémentaires.

 

Madeleines orange, grand Marnier et pépites de chocolat

     Des petites douceurs pour bien commencer la semaine : des madeleines délicieusement parfumées avec de l’orange, du grand marnier et des pépites de chocolat. Plus ou moins tout ce que je préfère quoi. C’est chez Eryn que j’ai trouvé cette recette qui est juste parfaite ! Par contre je préfère vous prévenir, vous ne pourrez pas garder ces madeleines longtemps car elles durcissent assez vite (mais comme elles sont trop bonnes de toute façon ça ne risque pas d’arriver !)

.

20190113_183733~2

.

Temps : 15mn de préparation + 4h de repos + 10mn de cuisson
Conservation : 2/3 jours dans une boîte hermétique
Pour 12 madeleines

.

Ingrédients :

  • 50g de beurre
  • 40g de sucre
  • le zeste d’une demie orange
  • 1 oeuf
  • 3 cuillères à café de Grand Marnier
  • 50g de farine tamisée
  • 2g de levure chimique
  • 1 pincée de bicarbonate
  • 50g de pépites de chocolat noir

.

20190113_183811~2

.

Recette :

  • Faites fondre le beurre à feu moyen et laissez le chauffer jusqu’à obtenir un beurre noisette (il va mousser puis « chanter » puis roussir et dégager une odeur de noisette). Réservez. Dans un bol, mélangez du bout des doigts le sucre avec le zeste de l’orange pour le parfumer puis battez-le avec l’oeuf jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux (3/4mn au batteur). Ajoutez le beurre noisette et 2 cuillères à café de Grand Marnier et mélangez. Incorporez enfin la farine, la levure et le bicarbonate au mélange précédent. Laissez le mélanger reposer au moins 4 heures au réfrigérateur (une nuit pour moi).
  • Préchauffez le four à 220°. Ajoutez une cuillère à café de grand Marnier à la pâte ainsi que les pépites de chocolat et mélangez sans trop travailler la pâte. Beurrez et farinez les moules à madeleines si nécessaire et remplissez-les aux 3/4.
  • Enfournez 5mn puis baissez la température du four à 180° et prolongez la cuisson entre 3 à 5 minutes. Laissez un peu refroidir avant de démouler.