Velouté de chou-fleur au comté

     ENFIN nous allons attaquer les préparatifs de Noël ! Bon… après j’avoue que pour le coup je ne sais pas trop si ce velouté fait vraiment Noël (promis je serai moins raisonnable cette fin de semaine ;)) mais il sera parfait pour vous accompagner tout l’hiver et il est tellement bon que vous pourrez sans problème le servir en entrée pendant les fêtes ou même en petites verrines ! Croyez moi ! Sa blancheur quasiment parfaite sera du plus bel effet sur la table et sa texture est incroyable. Je vous propose une version assez liquide ici pour en faire un vrai velouté mais avec moins d’eau de cuisson, on dirait vraiment la super purée de ma maman, si fluide et si bonne… Bref un vrai coup de cœur. Je suis fan de cette nouvelle soupe !

.

IMG_20191203_221011__01__01

.

Temps : 30mn de préparation
Conservation : quelques jours au frigo dans un récipient fermé
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 1kg de chou-fleur (soit 1 chou-fleur entier en principe)
  • 2L d’eau
  • 2 cubes de bouillon de légumes
  • 100g de crème liquide entière
  • 200g de comté + un peu pour décorer
  • du poivre

.

Recette :

  • A l’aide d’un grand couteau, retirez la base du trognon et les feuilles du chou-fleur. Divisez-le en bouquets (afin de faciliter la cuisson) et lavez-le. Plongez les fleurons de chou-fleur dans l’eau bouillante pendant 3mn afin de les blanchir puis égouttez-les. Faites ensuite chauffer 2L d’eau dans une casserole avec les 2 cubes de bouillon de légumes. Lorsque ces derniers sont dissous et que l’eau frémit, ajoutez le chou-fleur et laissez cuire pendant 20mn en couvrant la casserole aux 3/4. Mixez ensemble le chou-fleur, l’eau de cuisson et la crème puis reversez le velouté ainsi obtenu dans la casserole. Si ce dernier n’est pas assez liquide à votre goût, ajoutez de l’eau afin d’obtenir la texture désirée en mélangeant bien. Remettez la casserole sur feu doux, râpez le comté sur le velouté et remuez jusqu’à ce que le fromage soit fondu. Poivrez légèrement si vous le désirez, servez et parsemez d’un peu de comté.

Cidre chaud aux épices (ou mulled cider)

     La température extérieure est désormais telle que sortir sans gants et bonnet s’apparente à une mort à petit feu causée par le vent qui semble porter des petits coups de couteau à chacun de ses souffles. Il est donc temps de déclarer ouverte la saison des boissons chaudes (très chaudes) et épicées (et même un peu alcoolisées parfois). Ayant déjà fait du vin chaud (un délice), je me suis demandée ce qu’une version plus douce donnerait. C’est là que m’est venue l’idée de faire du cidre chaud aux épices sur le modèle de mon jus de pomme chaud. J’ai tout d’abord tenté une version avec des fruits (comme pour le vin chaud) mais j’ai trouvé que ces derniers prenaient trop le pas sur la pomme qu’on ne sentait plus du tout du fait de sa douceur. J’ai donc ensuite opté pour une réalisation totalement exempte de fruit (vous pouvez ajouter un peu d’orange bio si vous désirez, mais rien de plus) avec la même dose d’épices que dans le vin chaud de Christophe Felder mais beaucoup moins de sucre évidemment et je suis très satisfaite du résultat. Ce cidre chaud se boit comme du petit lait 😉

.IMG_20191111_163029__01.jpg

.

Temps : 10mn
Conservation : aucune (à boire chaud évidemment)
Pour un peu moins d’un litre de cidre chaud

.

Ingrédients :

  • 1 bouteille de cidre de pomme brut (de 75cL)
  • 100mL d’eau
  • 50 à 60g de sucre semoule (à adapter selon votre cidre et votre goût)
  • 2 bâtons de cannelle
  • 2 étoiles d’anis
  • 2 clous de girofle
  • 1 pointe de couteau de noix de muscade râpée

.

Recette :

  • Mettez tous les ingrédients dans une casserole et portez le tout à ébullition. Laissez frémir de 5 à 10mn en remuant de temps à autres. Filtrez à l’aide d’un chinois. Servez et dégustez !

 

Jus de citrouille

     Halloween 2019, c’est partiiii !!! Cette année j’ai décidé de m’y prendre tôt et si vous me suivez sur Instagram, vous avez pu voir un aperçu de toutes mes créations du week-end (plus de 10h de cuisine en tout, autant vous dire que ça m’a bien occupée !). Je me suis orientée vers quelque chose de plus « magique » qu’effrayant cette fois-ci car j’étais en manque d’inspiration et l’univers fantastique a toujours bercé toutes les composantes de ma vie (imagination, lecture, cinéma, etc).  Dans tout ce que j’ai pu tester (soit 6 recettes), une seule ne vous sera pas proposée dans les deux semaines qui arrivent : la recette de la bièraubeurre. En effet, j’ai testé celle proposée par Gastronogeek et présentée comme LA meilleure bièraubeurre qui existe et… c’était sincèrement ignoble… La recette était composée entre autre de bière, de beurre et de glace et les couches de gras se dissociaient après quelques secondes de repos. Yeuuurk. Après, je pense sincèrement que si les recettes françaises de bièraubeurre ne fonctionnent pas c’est à cause de leur appellation trompeuse. En effet le butterbeer anglais est devenu logiquement le bièraubeurre français. Mais l’appelation « butter – beer » ne viendrait pas à mon sens de beurre ajouté dans de la bière mais plus du butterscotch qui est un caramel écossais (le mot butter fait alors référence au beurre qui compose le caramel avec le sucre et la crème comme dans le caramel au beurre salé français). Cela paraitrait plus cohérent avec les livres de J.K. Rowling qui décrivent son goût comme doux, sucré et caramélisé. En définitif, il s’agirait plus de bière au caramel que de bière… au beurre ;). Des recherches que j’approfondirai en ce sens pour l’année prochaine où je vous livrerai très certainement MA vision de la recette de la bièraubeurre.
Enfin bref, très large digression de ma part sur le sujet xD. Si l’on revient à nos moutons, concernant cette recette de jus de citrouille, elle est quant à elle délicieuse. Le goût de citrouille n’est pas trop prononcé (je sais que cela peu effrayer les plus réfractaires à la courge :p) et les épices rappellent les jus de pommes chauds sur les marchés de Noël. Vraiment parfait à déguster le week-end prochain en révisant vos cours de potion à Poudlard 😉

.

IMG_20191020_212453__01

.

Temps : 5mn de préparation
Conservation : 2/3j au frigo
Pour 1,5L environ

.

Ingrédients :

  • 300g de purée de potiron (maison ou tout simplement en faisant cuire comme indiqué sur le sachet des cubes de potiron surgelés de chez Picard puis en les mixant (attention il faut faire cuire plus de potiron que la quantité de purée demandée car cette dernière sera moindre du fait de l’évaporation, 300g de purée de potiron = 535g de potiron surgelé environ))
  • 1l de jus de pommes
  • 125g de confiture d’abricots
  • 1 cuillère à café de cannelle ou d’épices à pain d’épices

.

Recette :

  • Mixez la purée de potiron avec le jus de pomme puis, une fois homogène, avec la confiture d’abricots puis épicez le jus de citrouille à votre convenance ! Gardez au frais jusqu’au moment de servir.

Salade savoyarde

     Je ne sais pas vous mais actuellement j’ai l’impression que le temps ne sait pas trop où il en est. On passe de 25° et un grand soleil à 10 avec de la pluie en l’espace de 24h. Du coup je suis un peu paumée moi aussi et ça se retrouve dans mon assiette. Je me suis trouvée à avoir envie de raclette un jour où il faisait bien 20°. J’ai donc associé cette lubie avec une bonne salade histoire de déculpabiliser et le résultat est super bon. Je pense avoir réussi à trouver un équilibre dans le plat même s’il reste assez gras avec le fromage (on est raclette ou on ne l’est pas !). Et surtout ne sous-estimez pas les pignons de pin, c’est vraiment délicieux ajouté dans cette salade !

.

IMG_20191015_212025__01__01

.

Temps : 25/30mn
Conservation : aucune
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 4 pommes de terre de taille moyenne
  • 200g de mâche
  • une vingtaine de tomates cerises
  • de la charcuterie (8 tranches de viande des grisons et 4 de jambon cru pour moi)
  • une douzaine de cornichons
  • 50g de pignons de pin
  • 8 tranches de fromage à raclette

.

Recette :

  • Lavez les pommes de terre et faites les cuire dans une casserole d’eau bouillante pendant 20mn environ. Un couteau doit pouvoir entrer et ressortir de la chair facilement. Pendant ce temps, lavez et essorez la salade. Répartissez-la dans les assiettes. Faîtes pareil avec les tomates cerises. Ajoutez joliment la charcuterie et les cornichons. Faites dorer les pignons de pain dans une poêle à sec (attention c’est très rapide). Une bonne odeur se dégagera lorsqu’ils seront prêts. Lorsque les pommes de terre sont cuites, enlevez la peau, découpez-les et disposez-les dans les assiettes. Faites enfin fondre doucement le fromage à raclette à la poêle, au micro-ondes ou au four (si vous le chauffez trop longtemps ou trop rapidement il n’aura plus aucune consistance) avant de le verser sur vos pommes de terre. Servez immédiatement.

Jus de pommes chaud aux épices

     Pas d’automne pour moi. Je passe directement des recettes d’été aux recettes d’hiver, un peu comme le temps. Je vous propose donc de faire un jus de pommes chaud aux épices de Noël (dans l’esprit de mon jus d’orange ou de mon vin chaud) qui vous permettra de vous réchauffer de ce temps glacial ! Personnellement j’adore ces boissons qui me rappellent les marchés de Noël. Elles me permettent (un peu) de temporiser jusqu’au jour J.

     J’ai trouvé cette recette sur le site de l‘atelier des chefs. Vous pouvez bien sur variez les épices selon vos goûts !

.

20181111_113138~2

.

Temps : 15mn de préparation
Conservation : plusieurs semaines au frigo (vous n’aurez plus qu’à le réchauffer)
Pour 1l de jus de pommes

.

Ingrédients :

  • 1L de jus de pommes
  • 25cl d’eau
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 2 bâtons de cannelle
  • 2g de clous de girofle
  • 2 étoiles de badiane
  • 1 pincée de noix de muscade râpée

.

Recette :

  • Déposez tous les ingrédients dans une casserole et faites chauffer à feu moyen jusqu’à ce que le mélange soit très chaud mais sans bouillir. Laissez infuser 10Mn hors du feu puis filtrez et servez immédiatement.

Soupe carotte orange

     Si je ne me trompe pas, je n’ai pas encore publié de recette salée en 2018 (oupsi). Comme il fait encore un peu froid, je vais donc vous proposer une nouvelle recette de soupe, à la carotte et à l’orange, pour faire le plein de Vitamine C et ne pas tomber malade avant le retour des beaux jours ! C’est super facile à faire et vous en aurez une grosse quantité (j’en ai eu pour la semaine comme je vis seule). Si en plus contrairement à moi vous ne mettez pas 15 ans pour éplucher vos légumes, ça devrait être assez rapide ;).

.

20180308_202219

.

Temps : 45mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : une semaine au frigo
Pour 6 personnes

.

Ingrédients :

  • 1kg de carottes
  • 2 oignons
  • 2 cuillères à café d’huile d’olive
  • 1,5 litre d’eau
  • 2 pincées de gros sel
  • 25 cL de jus d’orange (soit le jus de 2 oranges environ)
  • sel et poivre
  • (optionnel : 1 orange bio)

.

20180308_202241

.

Recette :

  • Épluchez-les carottes et coupez-les en grosses rondelles. Épluchez et émincez les oignons. Faites revenir les oignons dans une poêle avec l’huile sur feu moyen en remuant de temps en temps jusqu’à ce qu’ils soient translucides (5 à 10mn). Versez le tout dans une grosse casserole avec l’eau et le gros sel. Portez à ébullition, couvrez puis laissez cuire 30mn à feu moyen : les carottes doivent être tendres. Mixez, ajoutez le jus d’orange, mélangez puis rectifiez l’assaisonnement. Parsemez de zestes d’orange au moment de servir si vous voulez renforcer le goût.

Jus d’orange chaud à la cannelle

     Au début je comptais vous faire une semaine spéciale biscuit mais je vais me permettre d’intercaler cette recette entre celles de biscuits par manque de temps. Ce jus d’orange chaud à la cannelle et au miel me rappelle les marchés de Noël autant que le vin chaud. C’est une boisson hyper réconfortante et pleine d’énergie pour rester en forme pendant cette période totalement speed  !

.

20171214_194152

.

Temps : 15mn
Conservation : une semaine au frigo
Pour 1L (3/4 personnes)
.

Ingrédients :

  • 12 oranges (moins si vous avez des oranges à jus)
  • 45g de miel (à ajuster selon le goût de vos oranges)
  • 3 bâtons de cannelle
  • de la cannelle en poudre

.

20171214_194204

.

Recette :

  • Pressez les oranges et mettez le jus dans une casserole avec le miel et les bâtons de cannelle. Chauffez tout doucement en mélangeant. Laissez une quinzaine de minutes sur feu doux. Le mélange doit fumer mais ne doit pas bouillir. Si vous êtes pressés vous pouvez diminuer le temps de chauffe mais la cannelle n’aura pas le temps d’infuser et d’épicer le jus d’orange. Versez dans des verres et saupoudrez d’un peu de cannelle en poudre.

Lait de poule

     Aujourd’hui je vous propose une boisson de Noël typiquement américaine que vous avez pu voir dans de nombreuses séries télé comme Friends (je me devais donc de l’essayer !) : le lait de poule ou eggnog. Il s’agit d’une boisson lactée épicée (qui me rappelle beaucoup le chaï latte) épaissie avec du jaune d’oeuf. C’est vraiment dé-li-cieux ! La recette normale comprend une bonne dose d’alcool fort (du cherry, du rhum ou du whisky). J’ai essayé et wahou, j’ai vraiment trouvé ça écœurant. J’avais l’impression de boire des shots purs. Je vous conseille donc la recette sans ou avec juste un trait d’alcool.

      Vous pouvez boire le lait de poule chaud ou le laisser refroidir 12h au frigo (les épices imprégneront plus le mélange).

.

20171204_172151

.

Temps : 5mn de préparation
Conservation : 5 jours au frigo
Pour 1 gros mug ou 2 petits

.

Ingrédients :

  • 200mL de lait
  • 200mL de crème liquide
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1 cuillère à café de vanille liquide
  • 2 jaunes d’œuf
  • 40g de sucre
  • (optionnel : un trait de rhum)

.

20171204_171906_HDR

.

Recette :

  • Faîtes chauffer le lait, la crème, les épices et la vanille jusqu’à frémissement en remuant de temps en temps. Dans un cul de poule, fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.  Versez le lait sur les jaunes sans cesser de remuer. Ajoutez l’alcool si nécessaire puis servez (ou laissez reposer au frigo 12h selon vos préférences).

 

Pain d’épices moelleux de Christophe Felder

     Le 25 novembre est passé. Vous savez donc ce que ça veut dire ?! Il reste moins d’un mois avant Noël !!! Il est donc temps de passer en mode elfe à temps plein. A moi la maison pleine de décorations chatoyantes, les odeurs d’orange et d’épices qui embaument l’appartement, la course aux cadeaux dans les magnifiques rues parisiennes, les chants de Noël qui résonnent toute la journée, les sablés qui dorent dans le four et bientôt le calendrier de l’avent ! Si vous ne le saviez pas, vous l’aurez maintenant compris : J’AIME NOËL, J’ADORE NOËL, J’ADULE NOËL, JE NE VIS TOUTE L’ANNÉE QUE POUR NOËL !

     Comme première recette de ce Noël 2017, je vous propose donc logiquement une recette issue du livre qui est devenue ma Bible à cette époque de l’année : Pâtisseries de Christophe Felder ! Il s’agira de pains d’épices que j’ai fait l’année dernière et qui sont excellents (c’est du Felder en même temps, donc pas trop d’étonnement :p). Cette recette est si délicieuse, parfumée et moelleuse que je l’ai utilisée comme base pour une bûche que je vous proposerai dans un avenir proche 😉

.

20161230_171625

.

Temps : 25mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : une semaine dans une boite hermétique
Pour 20 pains d’épices (comme des muffins)

.

Ingrédients :

  • 10cL de lait demi-écrémé
  • 1 cuillère à soupe de badiane
  • 240g de miel
  • 25g de farine blanche
  • 150g de farine de seigle
  • 25g de fécule de pomme de terre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 15g de cassonade
  • 1 càc de cannelle en poudre
  • 1/2 càc de quatre-épices
  • 240g de marmelade d’orange amère
  • 2 oeufs
  • 80g de beurre mou
  • 1 càc de sel fin

.

Finition

  • 200g de confiture d’abricot
  • 3 càs de marmelade d’orange amère

.

20161230_172440

.

Recette :

  • Portez le lait à ébullition puis ajoutez-y la badiane et laissez infuser 10mn.  Faîtes chauffer le miel à feu doux et préchauffez le four à 170°.
  • Dans un cul de poule de grande taille, versez les farines, la fécule, la levure, la cassonade, la cannelle et le quatre-épices. Incorporez le miel réchauffé et la marmelade puis, les oeufs, le beurre et enfin le sel. Filtrez le lait infusé directement sur la pâte et homogénéisez.
  • Si nécessaire, beurrez et farinez vos moules à muffins et remplissez-les jusqu’aux 3/4. Enfournez pour 25 à 30mn. Laissez refroidir un peu avant de démouler.
  • Une fois les pains d’épices refroidis, faîtes chauffer la confiture et la marmelade jusqu’à ce que le mélange soit liquide. A l’aide d’un pinceau, nappez-en les pains d’épices.

Croque-montagnards

Bon d’accord, j’avais dit qu’on essayerait de faire light en début d’année et… c’est loupé ! Avec le froid qui nous a touché la semaine dernière, il faut dire que j’avais plutôt envie de nourriture bien réconfortante comme un croque-monsieur. Et pour utiliser les restes de fromage à raclette, quoi de mieux que de transformer le croque-monsieur classique en croque montagnard ! Je dois cette idée au livre Croques, tartines et bruschettas qui regorge de variantes pour changer un peu des recettes traditionnelles 🙂.

.20170129_1314073

.

Temps : 25mn

Pour 4 croques

.

Ingrédients :

  • 8 grandes tranches de pain de mie complet
  • 2 oignons
  • 100g de lardons (de bacon pour moi)
  • 200g de fromage à raclette  (pas trop fort pour ne pas camoufler le goût de l’oignon)
  • 50g de beurre
  • sel et poivre

.

20170129_1316012

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 210°.
  • Beurrez une face de chaque tranche de pain de mie. Coupez 12 tranches dans le fromage à raclette et émincez les oignons. Faîtes revenir ces derniers avec les lardons dans une poêle à revêtement anti-adhésif jusqu’à ce qu’ils soient fondants et légèrement caramélisés. Salez et poivrez.
  • Déposez une tranche de raclette sur chaque tranche de pain de mie puis répartissez le mélange oignons/lardons de la même façon. Déposez une tranche de pain de mie sur une autre pour obtenir 4 croques et recouvrez d’une dernière tranche de raclette.
  • Enfournez 10mn. Servez avec une salade verte.