Les bugnes de ma grand-mère

     ENFIN !!!! J’ai ENFIN réussi une recette qui nécessite une cuisson à l’huile. Quel bonheur ! Il s’agissait vraiment de mon nemesis en cuisine. Sans friteuse, quel enfer pour réussir à contrôler la température de l’huile sans expérience sur le sujet. Parce qu’autant ma grand-mère est un peu la femme qui murmurait à l’oreille des fritures, autant moi c’est l’inverse. Ce n’est pas un mode de cuisson qu’affectionne ma maman donc je n’ai jamais vraiment pu l’observer et me forger de repère visuel qui m’aurait mis sur la bonne voie. Il y a donc eu quelques ratés. Mais après avoir réalisé que la patience était le meilleur allié et m’être armée de la meilleure recette de bugnes que je connaisse (celle de ma grand-mère évidemment), je peux enfin vous livrer une réalisation digne de ce nom !

.

IMG_20200514_024106__01

.

Temps : 25mn de préparation + 1h30 de repos + 15mn de cuisson
Conservation : 24/48h mais ils seront vraiment moins bons que le jour même
Pour 25 bugnes

.

Ingrédients :

  • 320g de farine + un peu pour le plan de travail
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 50g de sucre
  • 3 œufs
  • 1 cuillère à soupe de rhum (remplaçable par de l’eau de fleur d’oranger)
  • 6g de levure fraiche de boulanger
  • 1 cuillère à soupe d’eau froide
  • 35g de beurre mou
  • de l’huile de friture (0.5L suffira si vous n’avez pas de friteuse)
  • du sucre glace pour saupoudrer

.

Recette :

  • Dans la cuve de votre robot muni du crochet, mélangez la farine, le sel et le sucre. Incorporez les œufs un à un puis le rhum. Diluez la levure dans la cuillère à soupe d’eau froide puis ajoutez-la à la pâte. Incorporez enfin le beurre mou coupé en petits morceaux. La pâte doit être élastique et se décrocher des parois. Si elle n’est pas assez consistante, ajoutez un peu de farine.
  • Farinez bien votre pâton de pâte et déposez-le dans un saladier propre, légèrement fariné, couvert d’un ligne propre. Laissez-le reposer dans un endroit chaud pendant minimum une heure : la pâte doit doubler de volume. Personnellement je laisse ma pâte monter dans un four préchauffé à 30°.
  • Sur un plan de travail fariné, dégazez la pâte puis étalez-la jusqu’à obtenir une épaisseur de 3-4mm environ. Découpez vos bugnes en losange (en faisant des bandes bien droites verticalement puis les suivantes en biais). Vous pouvez alors les laisser telles quelles si vous les aimez creuses ou réaliser une entaille au centre de chacune en décidant là encore si vous voulez glisser une pointe dans l’entaille pour une jolie torsion ou pas. (Personnellement je préfère les creuses et les entaillées sans torsion au milieu mais j’ai fait un peu des trois comme vous pouvez le voir sur la photo !) Couvrez les bugnes découpées et laissez-les à nouveau lever pendant 30mn minimum.
  • Cuisez vos bugnes dans une huile à 170° (entre 165 et 180°) 3 par 3 (4 maximum) pour que la température de l’huile ne redescende pas trop (cela vous donnerait des bugnes qui ne se développent pas et se gorgent d’huile). Retournez avec un écumoire à mi-cuisson puis, une fois cuites des deux côtés, égouttez-les sur du sopalin et saupoudrez-les de sucre glace. Dégustez immédiatement !

.

Conseils pour la cuisson à l’huile :

  • Si vous n’avez pas de friteuse comme moi, il vaut mieux chauffer l’huile sur feu moyen. Certes, il vous faudra plus de temps pour qu’elle atteigne la température exigée, mais il sera ensuite bien plus facile de la conserver au bon degré le temps de faire toutes les bugnes.
  • Si vous n’avez pas de thermomètre, les 170° sont atteints si, lorsque vous plongez un cure-dent dans l’huile, de petites bulles se forment tout autour.
  • Pas besoin de remplir une grosse casserole d’huile car les bugnes sont peu épaisses. Une poêle à fond épais avec 1-2cm d’huile au fond sera suffisante.
  • Attention à ne pas faire gicler d’eau dans votre huile.

L’aïeul de la Super supérette

     En matière de brownie je ne suis vraiment pas difficile. Même si le premier dans mon cœur a une place incontestée depuis plusieurs années (celui de ma maman ;)), je n’ai pas vraiment de préférence (comme d’autres peuvent en avoir) entre les chewy, les fondants, les coulants, les plus fermes ! Je les aime TOUS ! Et c’est probablement pour ça que je teste autant de recettes… C’est pourquoi l’autre jour j’ai eu cette envie étrange du brownie de Papy Brossard. Pourtant, il n’a pas grand chose d’exceptionnel ce gâteau. Il y a des tonnes de recettes bien plus alléchantes à tester non ? Mais je ne sais pas, peut-être un accès de nostalgie ?! En tout cas j’ai voulu y céder. Et comme c’était le 1er mai, je me suis jetée sur les placards de ma cuisine et le site de la Super Supérette au lieu de sortir pour trouver un supermarché fermé :p.

     Eh bien pour tout vous dire j’ai été surprise. Agréablement et désagréablement à la fois. Désagréablement car ce gâteau ne m’a pas spécialement fait penser au fameux brownie du papy de chez Brossard. D’ailleurs il ne m’a pas fait penser à un brownie du tout (ce qui m’a plongée pour ne rien vous cacher dans une réflexion de plusieurs jours ayant comme sujet « mais au fait c’est quoi un brownie ? » restée sans réponse mais en tout cas ce gâteau pour moi ça n’en est pas un :p). Agréablement par contre parce qu’il est bon. Bien meilleur que le fameux brownie. Ce gâteau est très moelleux et a un petit gout particulier. On dirait qu’il y a tout bonnement de la poudre d’amande dedans alors que non (je pense qu’il faut remercier l’huile pour ça). Du coup papy et brownie que nenni mais bon gâteau au chocolat oui oui oui. Vous pouvez y aller 😀

.

IMG_20190502_175136__02

.

Temps : 10mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : une petite semaine dans du papier alu
Pour un aïeul 20x20cm

.

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 160g de cassonade
  • 75ml d’huile de colza
  • 120g de chocolat noir
  • 90g de farine
  • 2 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré
  • une pincée de sel
  • 100g de pépites de chocolat

.

IMG_20190502_175208__02

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Battez les œufs avec le sucre puis ajoutez y l’huile. Faites fondre le chocolat noir au bain marie ou au micro ondes et ajoutez-le au mélange précédent. Homogénéisez bien. Incorporez la farine, le cacao et le sel puis les pépites de chocolat.
  • Beurrez et farinez un moule carré de 20cm de côté et versez la pâte dedans. Enfournez 15mn.