Chai latte

Voilà une recette qui me tient particulièrement à cœur : le chai latte. Je ne compte plus les litres de boisson que j’ai pu boire à Starbucks et le nombre de recettes testées pour arriver à un résultat qui me convienne. Attention, ne vous attendez pas à un copier/coller de votre thé préféré du géant industriel américain. Il serait impossible de le reproduire sans recourir à BEAUCOUP de sucre. Eh oui car après avoir maintes et maintes fois observé leur processus, il semblerait qu’ils utilisent juste le sirop chai de Monin dans du lait bouillant (en tout cas en France). Et qui dit sirop, dit une grosse quantité de sucre qui aura réduit. Peut-être tenterai-je un jour de faire une version parfaitement semblable mais là je suis partie sur une version plus saine et bien épicée comme j’aime. Après tous ces tests, vous trouverez des tonnes de conseils au dessous de la recette, qui elle n’est pas très longue de son côté. Par exemple, je vous y explique de ne pas paniquer concernant la liste des ingrédients car vous pouvez faire une version quasiment tout aussi bonne avec moitié moins d’épices, il faut juste conserver les bonnes !

Temps : 10mn de préparation
Pour 2 mugs (ou une énorme tasse)

Ingrédients :

  • 500mL d’eau
  • 3 bâtons de cannelle
  • 8 graines de cardamome
  • 5 grains de poivre
  • 2 clous de girofle
  • 1 étoile de badiane
  • 0.25 cuillère à café de noix de muscade moulue (j’ai râpé une noix fraiche mais de la muscade en poudre sera parfaite)
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre (vous pouvez utiliser du gingembre frais mais je trouve ça très difficile à doser pour obtenir l’intensité voulue dans une boisson)
  • 1 cuillère à soupe de thé chai (ou de thé noir normal si vous n’en avez pas)
  • 250mL de lait
  • 25g de miel
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide

Recette :

  • Versez l’eau et toutes les épices hormis la vanille dans une casserole. Portez à ébullition pendant 3Mn. Ajoutez le thé et prolongez l’ébullition pendant 5mn. Ajoutez enfin le lait et le miel et laissez bouillir pendant encore 3mn en mélangeant bien pour dissoudre le miel. Filtrez à l’air d’une passoire, ajoutez la vanille, mélangez et servez bien chaud (surmonté d’un peu de chantilly saupoudrée de cannelle comme moi si vous voulez plus de gourmandise).

Notes :
– J’ai essayé de moudre les épices ou de les torréfier mais je n’ai pas vraiment senti de différence à la dégustation alors que ce sont des étapes supposées renforcer le goût des épices. Libre à vous d’essayer pour tester mais la recette sera plus longue et vous aurez plus de vaisselle 😉
– Vous n’êtes pas obligés de mettre toutes les épices. Pour une version simplifiée mais toujours pleine de saveurs, conservez seulement la cannelle, la cardamome, le poivre et le gingembre !
– Dans beaucoup de recettes la vanille est mise avec les autres épices à bouillir mais je trouve que loin de la renforcer, son goût disparait totalement. Si vous voulez en mettre, il faut donc la verser au dernier moment dans le mug.
– Contrôlez bien la température : il est nécessaire d’avoir une grosse ébullition mais il ne faut pas que le thé déborde de la casserole.
– Le but est de faire réduire le thé aux épices pour avoir un concentré plein de saveurs qui ne sera pas trop dilué une fois le lait ajouté. Il est donc important de ne JAMAIS COUVRIR la casserole. Vous recherchez l’évaporation. Si vous avez l’impression que le volume ne réduit pas, n’hésitez pas à prolonger de quelques minutes l’ébullition avant de mettre le lait.
– Adaptez la quantité de miel à vos goûts. C’est une boisson qui se veut sucrée de base donc je vous conseille de commencer avec 20g de miel si vous n’aimez pas le thé trop sucré puis d’augmenter petit à petit suivant vos préférences (avec 25 à 30g je trouve personnellement ça parfait).

Crème de navets au gruyère

Voilà une recette dénichée sur le Blog de châtaigne sur laquelle je n’aurais jamais parié. Comme surement 90% des personnes je ne suis pas une grande fan de navets… Mais sa photo me faisait tellement envie que j’avais besoin de tester. Et j’ai beaucoup aimé ! Évidemment, si vous détestez le navet, passez votre chemin. Mais si c’est simplement un légume qui ne vous attire guère allez-y. C’est un goût vraiment unique qui vous changera des autres soupes qu’on retrouve régulièrement l’hiver à base de carottes ou de courges et un peu de changement fait toujours du bien. Le fait de les cuire dans le lait et d’ajouter du gruyère râpé leur apporte beaucoup de douceur et de gourmandise. C’est vraiment intéressant. Contrairement à la recette de base, j’ai pour ma part utilisé des navets ronds et non des navets longs car je n’en ai pas trouvé. Le résultat semblait plus ou moins identique à celui de la photo (ouf). J’ai aussi du baisser le nombre de cubes de bouillon et de gruyère râpé par rapport à la version que j’ai testé (2 cubes et 150g de gruyère) car le résultat était beaucoup trop salé. Si ce n’est pas le cas pour vous, vous pouvez toujours ajouter du gruyère au moment de servir !

Temps : 30mn de préparation
Conservation : 2/3 au frigo dans un récipient fermé
Pour 3 à 4 personnes

Ingrédients :

  • 1 oignon
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 2 gros navets ronds
  • 500ml de lait entier + un peu pour fluidifier après le mixage (100mL pour moi)
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • une pincée de poivre
  • 100g de gruyère râpé

Recette :

  • Pelez l’oignon et émincez-le. Faites le revenir dans une grande casserole avec l’huile d’olive d’olive sur feu moyen. Pendant ce temps, coupez les bouts des navets, épluchez-les et coupez-les en morceaux de taille moyenne. Ajoutez-les aux oignons, mélangez puis versez le lait et le cube de bouillon de légumes. Portez à ébullition, mélangez pour bien dissoudre le cube et laissez cuire à petit bouillon pendant 20mn en couvrant la casserole aux ¾ . Surveillez régulièrement pour que le lait ne déborde pas. Dans ce cas, n’hésitez pas à baisser le feu. Les navets sont cuits lorsqu’un couteau les traverse sans difficulté. Mixez le tout jusqu’à obtenir un mélange homogène. Si celui-ci est trop épais, ajoutez un peu de lait et mixez à nouveau. Poivrez, mélangez et remettez sur le feu. Ajoutez le gruyère et mélangez jusqu’à ce qu’il soit totalement fondu. Servez immédiatement.

Chocolat frappé

Je vous avais déjà proposé une recette de chocolat frappé à peu près à la même époque l’année dernière. Je récidive donc mais cette fois-ci avec une recette à base de vrai chocolat trouvée chez Les gourmandises de Lou. Certes il y a un peu de cacao mais uniquement pour en renforcer le goût : ici le chocolat est roi. Je vous conseille donc de partir sur votre chocolat préféré. Pour ma part, j’ai utilisé le chocolat Caraïbes de Valrhona, qui s’est avéré un peu trop puissant. Je vous conseille donc un chocolat un peu plus doux comme du Nestlé Dessert

.

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : aucune
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 180g de chocolat noir (je recommande d’utiliser un chocolat aux alentours de 50% pour une fois, comme le Nestlé Dessert)
  • 500mL de lait
  • 1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré
  • 15g de sucre glace (à adapter suivant vos goûts, j’ai mis 20g pour un chocolat à 66%)
  • 16 glaçons
  • une bombe de chantilly toute prête (si vous êtes courageux, une chantilly maison avec 200mL de crème liquide entière avec 1 cuillère à soupe de sucre glace comme ici)

.

Recette :

  • Dans une casserole, faites fondre le chocolat à feu doux sans cesser de remuer pour ne pas qu’il brûle. Versez progressivement le lait et continuer de remuer jusqu’à obtenir une préparation homogène. Versez le lait chocolaté dans votre blender et mixez-le avec le cacao et le sucre glace une dizaine de secondes. Ajoutez les glaçons et mixez à nouveau jusqu’à obtenir une boisson assez lisse (pas besoin qu’elle soit parfaitement homogène, des morceaux de glaçons peuvent subsister mais il faut que la plus grosse partie soit mixée). Versez dans 4 verres et servez immédiatement avec une montagne de chantilly par dessus.

Boisson lactée aux fraises

La saison des fraises a commencé et cette année je me suis dit que j’allais y aller à FOND. J’ai tendance à me laisser un peu vivre à cette période et le temps que je me rende compte que je peux en profiter, c’est déjà fini… Les fraises restent trop peu longtemps de saison malheureusement. Du coup cette année, vous aurez des fraises en veux-tu en voilà ! De quoi VOUS faire plaisir (je pense en tout cas au vu du nombre de demandes que je reçois avec ce fruit), ME faire plaisir et aussi sortir quelques recettes ratées de tout mon fatras (j’ai fait un test de mousses à la fraise, mamamia, c’était une des expériences les plus étranges que j’ai jamais vécu en terme de texture). On commence donc avec une boisson toute simple. Si je devais la décrire, elle est un peu plus épaisse qu’un smoothie, presque comme un lassi. Avec sa composition en partie faite de fromage blanc, elle est parfaite pour la matinée ou le goûter pour caler une petite faim de façon saine !

.

.

Temps : 5mn de préparation
Conservation : à déguster immédiatement (la boisson a tendance à épaissir si elle reste plusieurs heures au frigo)
Pour 1.2L environ

.

Ingrédients :

  • 500g de fraises
  • 400g de fromage blanc
  • 300mL de lait
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • optionnel : de la chantilly pour la déco (si vous n’en mettez pas, vous pouvez sucrer un peu plus votre boisson avec du miel si vos fruits ne sont pas très sucrés)

.

Recette :

  • Lavez, équeutez et coupez les fraises en morceaux (si elles sont trop grosses). Mettez-les avec tous les autres ingrédients dans le bol de votre blender et mixez jusqu’à obtenir une texture lisse et homogène : il ne doit plus y avoir de morceaux de fraises. Servez avec un peu de chantilly par dessus.

Note : Pour une version « glacée », après avoir lavé, séché, équeuté et coupé vos fraises en morceaux, conservez-les une nuit au congélateur et mixez-les telles quelles avec les autres ingrédients.

Pain d’épices de Philippe Conticini

Voilà une quête bien longue et difficile que celle de trouver le pain d’épices parfait (enfin parfait à mes yeux). Mais s’agissant d’un gâteau toujours excellent (car très difficile à louper), c’est un plaisir de tester de nouvelles recettes chaque année. Après le pain d’épices de Christophe Michalak l’année dernière (non publié mais réalisé en masterclass), c’est au tour de celui de Philippe Conticini de faire un tour dans ma cuisine. C’est une recette très parfumée et surtout très moelleuse. Je suis sure qu’elle fera beaucoup d’heureux !

.

.

Temps : 15mn de préparation, 10mn de repos et 35mn de cuisson
Conservation : 1 à 2 semaines, bien emballé dans du film alimentaire, à température ambiante ou au frigo
Pour un pain d’épices

.

Ingrédients :

  • 135g de lait demi écrémé
  • 1 clou de girofle
  • 90g de beurre
  • 80g de vergeoise
  • 110g de miel liquide (si possible de sapin)
  • 2 petits œufs (70g d’œuf environ)
  • 105g de farine T45
  • 60g de farine de sarrasin
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 3g de bicarbonate de soude
  • 1g de gingembre en poudre
  • 2g de cannelle en poudre
  • 2g d’épices à pain d’épices
  • 1g de réglisse en poudre
  • 18g de mélasse
  • le zeste d’un citron bio
  • 20g de zestes d’oranges confites
  • 20 g de gingembre confit taillé en fines lamelles
  • 30 g d’amandes effilées et grillées

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 170°.
  • Portez le lait à ébullition. Ajoutez le clou de girofle et laissez infuser 5mn hors du feu.
  • Dans une casserole, faites fondre le beurre, la vergeoise et le miel ensemble. Mélangez et laissez tiédir. Incorporez alors les œufs.
  • Dans un petit saladier, mélangez les farines, la fleur de sel, le bicarbonate, les épices, la mélasse, le zeste de citron et les zestes d’oranges confites hachés. Incorporez les poudres au mélange précédent puis ajoutez le gingembre confit et les amandes effilées et enfin le lait tiède.
  • Versez la pâte dans un moule à cake beurré et fariné. Laissez reposer 10mn puis enfournez 35mn.

Lait chaud au miel et à la cannelle

Bonsoir à tous ! Aujourd’hui je vous propose une boisson super réconfortante. J’étais partie au début sur l’optique de vous trouver une recette hyper rapide de chai tea latte (peut-être ma boisson préférée) mais c’est une recette qui demande du temps pour être développée et obtenir un résultat qui vaille le coup. C’est une boisson dans laquelle il faut laisser du temps aux arômes pour se développer et pour laquelle trouver le bon équilibre entre la quantité de thé et de lait pour avoir une texture bien douce et crémeuse n’est pas évident. Du coup je me suis rabattue sur une boisson bien plus rapide à faire et qui demande bien moins d’ingrédients et de matériel: le lait chaud au miel et à la cannelle. C’est tout aussi bon et réconfortant (perso, je suis super fan !!!) et ça vous permettra d’attendre la période de Noël, au coin du feu, emmitouflés dans un plaid de façon très agréable 😉

.

.

Temps : 5mn de préparation + 10mn d’infusion
Pour un ÉNORME mug ou deux tasses

.

Ingrédients :

  • 200mL de crème liquide entière
  • 300mL de lait
  • 2 cuillères à soupe de miel (45g environ)
  • 2 cuillères à café de cannelle en poudre

.

Recette :

  • Chauffez doucement la crème et le lait avec le miel jusqu’à ce que le miel fonde puis ajoutez la cannelle et portez à ébullition. Retirez du feu et laissez infuser à couvert 10mn. Donnez un petit coup de mixeur plongeant pour faire mousser le lait et casser les « paquets d’épices » qui auraient pu se former et servez immédiatement.

Chocolat chaud tout lacté

Le chocolat chaud c’est un peu comme le gâteau au chocolat : il y a autant de recettes et de façon de faire que de personnes. J’essaye donc beaucoup de recettes différentes pour pouvoir vous proposer in fine un choix varié qui pourrait répondre à votre envie du moment quelle qu’elle soit : un chocolat épais ou plus fluide, un chocolat corsé ou plus doux, un chocolat gourmand ou bien plus classique. J’essaye beaucoup de combinaisons en mélangeant des recettes, en ajoutant un peu de ci et en enlevant un peu de ça. C’est un plaisir mais c’est assez laborieux, même pour quelque chose d’aussi facile qu’un chocolat chaud :p. C’est pour cela que j’ai décidé de vous proposer pour commencer la version la plus classique du chocolat chaud : celle entièrement faite avec du lait. Nulle trace de crème ici. Cette recette vous donnera donc un chocolat chaud assez chocolaté et réconfortant mais pas non plus hyper gourmand et consistant.

.

.

Temps : 5mn de préparation
Pour un mug

.

Ingrédients :

  • 1 cuillère à café de maïzena (facultatif mais cela permet de faire légèrement épaissir le lait, ce qui rend le chocolat chaud plus agréable à la dégustation)
  • 1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré
  • 250mL de lait entier
  • 30g de chocolat noir
  • 3 cuillères à café de cassonade (j’utilise un chocolat à 66%, si le votre est un chocolat industriel normal comme le Nestlé à 55%, je vous conseille de n’en mettre que 2)
  • 0.5 cuillère à café d’extrait de vanille liquide

.

Recette :

  • Dans une casserole, hors du feu, mélangez la maïzena et le cacao en poudre. Ajoutez une ou deux cuillères à soupe de lait et mélangez jusqu’à obtenir une pâte épaisse sans grumeau. Versez le reste du lait dans la casserole en remuant constamment. Allumez le feu et chauffez sur feu moyen. Une fois que le mélange est chaud, ajoutez le chocolat et le sucre. Mélangez bien jusqu’à ce que le chocolat soit totalement fondu. Laissez sur le feu jusqu’à ce que le lait fume mais retirez-le avant qu’il ne frémisse. Ajoutez la vanille, mélangez, versez dans un mug et ajoutez au choix un peu de chantilly ou des petits marshmallows dessus.

Lait de poule

     Aujourd’hui je vous propose une boisson de Noël typiquement américaine que vous avez pu voir dans de nombreuses séries télé comme Friends (je me devais donc de l’essayer !) : le lait de poule ou eggnog. Il s’agit d’une boisson lactée épicée (qui me rappelle beaucoup le chaï latte) épaissie avec du jaune d’oeuf. C’est vraiment dé-li-cieux ! La recette normale comprend une bonne dose d’alcool fort (du cherry, du rhum ou du whisky). J’ai essayé et wahou, j’ai vraiment trouvé ça écœurant. J’avais l’impression de boire des shots purs. Je vous conseille donc la recette sans ou avec juste un trait d’alcool.

      Vous pouvez boire le lait de poule chaud ou le laisser refroidir 12h au frigo (les épices imprégneront plus le mélange).

.

20171204_172151

.

Temps : 5mn de préparation
Conservation : 5 jours au frigo
Pour 1 gros mug ou 2 petits

.

Ingrédients :

  • 200mL de lait
  • 200mL de crème liquide
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1 cuillère à café de vanille liquide
  • 2 jaunes d’œuf
  • 40g de sucre
  • (optionnel : un trait de rhum)

.

20171204_171906_HDR

.

Recette :

  • Faîtes chauffer le lait, la crème, les épices et la vanille jusqu’à frémissement en remuant de temps en temps. Dans un cul de poule, fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.  Versez le lait sur les jaunes sans cesser de remuer. Ajoutez l’alcool si nécessaire puis servez (ou laissez reposer au frigo 12h selon vos préférences).