Maison Charrié

     Eh oui je sais, j’avais promis de spammer les bonnes adresses lyonnaises en ce mois de juillet et pourtant je ne vous en ai présenté que deux alors que la fin du mois approche. Tout ça est du au fait que mon déménagement a eu lieu le 15 juillet donc 2 semaines plus tôt que prévu. Non seulement j’ai du stopper mon marathon et je n’ai donc pas pu arriver au bout de la liste mais ça fait surtout 10j que je passe mon temps à courir et non à déguster de merveilleuses pâtisseries :P. En tout cas, il me reste encore 2 adresses gourmandes à vous faire découvrir ou redécouvrir. Aujourd’hui on s’intéresse (brièvement) à la maison Charrié.

.

20160712_152034_HDR.jpg

.

    La maison Charrié ne fait pas partie des grands noms de la pâtisserie lyonnaise comme Pralus, Bouillet ou Bernachon mais j’avais entendu son nom glisser sur les lèvres de plusieurs lyonnais de ma connaissance. Je l’ai donc ajouté à ma petite liste. La critique sera brève ici puisque je n’ai testé que leurs macarons et uniquement deux saveurs : cheesecake et myrtille. Hors, chez Charrié, on ne se limite pas à faire des macarons : les pâtisseries classiques sont pléthores (tatins, Paris-Brest, etc) puisqu’il s’agit d’un salon de thé (le cadre est d’ailleurs très agréable) et l’endroit est surtout réputé pour son brunch sucré/salé que je n’ai absolument jamais goûté mais qui a l’air délicieux. Mon avis ne concernera donc bien évidemment que les macarons ;).

.

20160712_154415~2.jpg

.

     Et concernant les macarons, sincèrement, je ne suis pas plus séduite que ça… Mais d’abord, il faut que je vous avoue que de base, je ne suis pas la plus grande fan des macarons donc je ne suis probablement pas leur meilleur juge aussi hahaha. Je savoure comme tout le monde un sublime macaron Ladurée mais si j’ai le choix entre ça et un autre gâteau, il y a fort à parier que le gâteau l’emportera 90% du temps !!!

    Revenons à nos moutons… enfin nos macarons ! Petite déception sur les coques puisque le dessous était un peu humide (peut-être à cause du transport, je ne sais pas trop la raison je vous avoue). C’était d’autant plus dommage que le reste de la coque était parfait : bien croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Concernant les garnitures, celle au cheesecake piquait ma curiosité puisque c’est une saveur originale mais je ne suis pas spécialement convaincue par le « cheesecake » dans un macaron (probablement parce que le goût ne tranche pas assez de l’amande pure de la coque). Le macaron myrtille était meilleur (on pourrait même dire bon ;)) tout en restant à mon avis un macaron de qualité « normale ». A comprendre ici, bien meilleur que tout ce que vous trouverez en supermarché et la boulangerie lambda de quartier, mais moins bon que Pierre Hermé ou Ladurée évidemment ;). Pour un prix d’environ 4€ le macaron de taille moyenne, le tout est vraiment convenable. Vous aurez un macaron de bonne qualité pour un prix non excessif. D’ailleurs les prix des pâtisseries de Charrié en général sont raisonnables ! Je retournerai donc avec plaisir goûter leurs autres douceurs et surtout leur brunch qui a l’air terrible ! Lyon, j’ai déjà hâte de te revenir ! 🙂

.

     Vous trouverez ce salon de thé dans le quartier de Guillotière (4, place Raspail dans le 7e arrondissement). 

Macarons à la vanille

   Mes premiers macarons !!!! Je suis vraiment contente parce que c’était une réussite. Je suis fière d’avoir réussi du premier coup puisque j’appréhendais assez d’en faire. Avec tout ce que j’avais lu sur les blogs et entendu dire, la technique semblait plutôt difficile à maîtriser. Mais, en commençant par des macarons à la meringue française et non italienne avec un bouquin génial, je me suis certainement prémunie de pas mal de difficultés. Le résultat était du coup niquel !

     Je ne vais pas vous mentir, faire des macarons est plutôt long mais la technicité de cette recette est moyenne donc n’hésitez pas (et c’est beaucoup moins cher à faire qu’à acheter :D).

Ingrédients pour 16 macarons environ : 

Les coques :

  • 75g de poudre d’amandes
  • 115g de sucre glace
  • 2 gros blancs d’oeufs vieillis (séparés des jaunes 24h à l’avance et laissés à température ambiante ou 72h si laissés au frigo)
  • 50g de sucre en poudre
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille

Garniture :

  • 75g de beurre ramolli
  • 50g de sucre glace tamisé
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
 

Recette :

Les coques :

  • Mettez la poudre d’amande et le sucre glace dans un robot de cuisiner et mixez 3x10s. Tamisez le mélange dans une jatte.
  • Montez les blancs d’oeufs en neige souple puis incorporez progressivement le sucre glace sans cesser de battre de façon à obtenir une neige ferme et brillante qui fasse bec d’oiseau (la meringue s’incline sur l’extrémité des fouets comme un bec d’oiseau). Incorporez l’extrait de vanille puis cessez de battre.
  • Avec une maryse (ou une spatule), incorporez le mélange à base de poudre d’amande aux blancs en neige, un tiers à la fois. Continuez ensuite à remuez jusqu’à ce que la préparation soit brillante et fasse un ruban (quand vous prenez la pâte sur votre maryse et la faîtes couler, elle fait comme un ruban de GRS qui retombe en gros ;)).
  • Chemisez 3 plaques de papier sulfurisé (ou utilisez du silpat si vous avez). Transférez la préparation dans une poche à douille munie d’un embout lisse de 1cm de diamètre. Façonnez environ 32 petits ronds de pâte sur les plaques. Cognez fermement les plaques sur le plan de travail de façon à ce que les éventuelles bulles d’air s’échappent. Laissez ensuite reposer 30mn à température ambiante pour que les macarons croutent (ils ne collent alors plus aux doigts : cela permettra de faire une belle collerette). Préchauffez le four à 160° (145° si four à chaleur tournante) et cuire 10 à 15 minutes en tournant la plaque à mi-cuisson (cela permet une cuisson plus homogène et assèche les macarons par l’ouverture de la porte du four). Laissez ensuite reposer 10 minutes et décoller délicatement les macarons pour les laisser refroidir sur une grille.

La garniture : 

  • Battez le beurre en crème avec l’extrait de vanille jusqu’à ce qu’il blanchisse puis incorporez progressivement le sucre glace tamisé et le sucre vanillé. Assemblez ensuite les macarons deux par deux avec la garniture. Laissez ensuite reposer 24h au frigo.