Crêpes sans gluten (option sans lactose)

Le début de l’année est vraiment le meilleur moment culinairement. Tout se succède. Et maintenant c’est au tour de la Chandeleur. J’ai longuement hésité sur la recette de crêpes à vous proposer : des crêpes étrangères, parfumées, un gâteau de crêpes, des crêpes salées… Le choix est vraiment infini. J’ai tout d’abord fait des crêpes salées mais la recette ne me convenait pas. Elles étaient bien loin des crêpes exceptionnelles que je mangeais dans la crêperie bretonne de ma ville natale. Je ne vous la partagerai donc malheureusement pas. Nous sommes ainsi repartis ensemble pour du sucré, comme d’habitude ;). Et le choix de la recette fut celui de mon conjoint. Étant légèrement intolérant au gluten, il a pensé à ceux qui ne pouvaient pas du tout profiter de la Chandeleur. Pour lui donner satisfaction, j’ai simplement repris la recette de crêpes traditionnelles familiales en changeant la farine par un mélange de « farines » sans gluten. Au vu de la fluidité de la pâte, j’y ai mis uniquement du lait et non moitié d’eau car j’ai eu peur du résultat. Et je pense avoir eu raison car j’ai noté une différence assez claire avec mes crêpes habituelles : elles s’évaporaient plus à la cuisson et devenaient ainsi très fines. J’ai du augmenter la quantité de pâte par crêpes pour qu’elles ne ressemblent pas à de la dentelle. J’en ai ainsi obtenu une douzaine au lieu des 18 habituelles. A part ça, rien à signaler. Niveau goût, impossible de dire la différence !

.

.

Temps : 30mn de préparation + 1h de repos
Conservation : quelques jours dans de l’alu au frigo (mais c’est bien meilleur tout de suite sorti de la poêle)
Pour une douzaine de crêpes

.

Ingrédients :

  • 85 g de farine de riz
  • 85 g de farine de maïs
  • 85 g de maïzena
  • 50cL de lait (de soja, d’amande, de noisette… au choix si vous souhaitez une option sans lactose)
  • 3 œufs
  • 2 cuillères à soupe de sucre (≈18g)
  • 2 pincées de sel
  • 2 cuillère à soupe de beurre fondu (≈20g) (ou de beurre végétal/d’huile pour l’option sans lactose)
  • 1 ou 2 cuillères à soupe de rhum (optionnel)

.

Recette :

Pour les courageux :

  • Versez les farines et la maïzena dans un saladier et faites-y un puits. Incorporez moitié du lait jusqu’à obtenir une préparation homogène. Ajoutez les œufs puis successivement le sucre, le sel, le beurre fondu et le reste du lait. Laissez reposer une heure. Versez le rhum et mélangez.
  • Faites chauffer votre poêle avec un peu de beurre puis faites cuire vos crêpes. Ne remettez du beurre dans la poêle que si la pâte commence d’accrocher.

.

Pour les feignants (munis d’un blender) :

  • Versez les farines, la maïzena, le sucre et le sel dans votre blender et ajoutez les œufs. Mixez jusqu’à obtenir un mélange homogène (qui ressemblera à une pâte). Ajoutez le lait et mixez jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de grumeaux (cette technique en plus d’être rapide car elle ne prend que 5mn permet de ne jamais avoir de grumeaux et ne nécessite pas de temps de repos : le Saint Graal !). Ajoutez le rhum.
  • Faites chauffer votre poêle avec un peu de beurre puis faites cuire vos crêpes. Ne remettez du beurre dans la poêle que si la pâte commence d’accrocher.

Le gâteau au chocolat du confinement {sans farine et sans œuf}

     Ce gâteau est là pour répondre à une demande express de ma sœur qui m’a demandé un gâteau sans œuf et sans farine en raison des pénuries. Je vous avoue que chez moi, il y a bien pénurie de farine (à tel point que mon copain m’en a envoyé par la poste pour que je puisse continuer à pâtisser) mais pas d’œuf. Et autant la farine est très facile à remplacer (par de la Maïzena ou de la poudre d’amandes ou de noisettes par exemple), autant l’œuf c’est une autre paire de manches ! J’avais une seule recette dans mon répertoire qui répondait à ce critère et elle s’est avérée être un véritable fiasco (et a ruiné mon four tout juste lavé au passage :'(). J’ai donc essayé d’improviser totalement et le résultat est assez satisfaisant. Ce gâteau est super moelleux, à la limite du fondant et bien chocolaté. N’hésitez d’ailleurs pas à rajouter du sucre (c’est très rare que je dise ça) si vous le faites pour des enfants ou des palais sucrés car il est très corsé. Il sera d’ailleurs parfait accompagné de crème anglaise (toute prête du coup si vous n’avez pas d’œuf), de glace à la vanille ou de chantilly !

.

IMG_20200424_152404__01

.

Temps : 10mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour un gâteau de 20cm de diamètre (10 personnes)

.

Ingrédients :

  • 100g de beurre mou
  • 100g de sucre (n’hésitez pas à aller jusqu’à 125/150g pour des enfants ou si vous craignez les gâteaux corsés en chocolat)
  • 1 cuillère à café de vanille liquide (pas obligatoire si vous n’en trouvez pas)
  • 100g de cacao en poudre non sucré
  • 100g de maïzena
  • 50g de poudre d’amande (si vous n’en avez pas, remplacez-la par de la poudre de noisette ou de la maïzena)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 30cL de lait

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Battez le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez la vanille. Dans un saladier, mélangez le cacao en poudre tamisé, la maïzena, la poudre d’amande, la levure et le sel. Incorporez les poudres au beurre en 3 fois en alternant avec le lait. Versez la pâte dans un moule de 20cm chemisé de papier sulfurisé et enfournez 25mn environ : la pointe d’un couteau doit ressortir légèrement humide. Laissez refroidir dans le moule avant de démouler. Saupoudrez de sucre glace et servez avec de la glace à la vanille ou de la crème anglaise pour encore plus de gourmandise.