Poulet thaï cacahuètes coco

Attention tuerie !!!! Voici une recette de poulet thaï dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer. Je dois encore cette merveilleuse découverte à la fabuleuse Tieghan, qui tient à mon sens le meilleur blog de cuisine que j’ai pu consulter. Cette recette vous donnera un poulet super tendre et moelleux, assaisonné pile comme il faut, bien relevé mais adouci par cette sauce coco/cacahuètes très crémeuse et généreuse. Un véritable plaisir. La mangue vient apporter la touche de fraicheur nécessaire pour rendre la recette parfaite. Pour les accros de la cuisine vraiment relevée, vous pouvez ajouter un piment à la mangue pour lui donner un coup de fouet 😉

.

.

Temps : 15mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique
Pour 4 personnes
.

Ingrédients :

  • 2 + 2 cuillères à soupe de pâte de curry rouge (environ 90g)
  • 2 cuillères à café de gingembre en poudre
  • 1 + 2 cuillères à soupe d’huile de sésame (à défaut de l’huile d’olive)
  • 4 filets de poulet (environ 600g)
  • 5g de basilic frais
  • 5g de coriandre fraiche
  • 400g (500ml) de crème de coco
  • 60mL de sauce soja
  • 60mL d’eau
  • 2 cuillères à soupe de sauce Nuoc-mâm
  • 125g de beurre de cacahuète lisse (creamy, sans morceau)
  • le jus d’un citron vert

Pour la mangue :

  • 1 mangue
  • le jus et le zeste d’1 citron vert
  • (1 piment)

.

Recette :

  • Dans un bol, mélangez 2 cuillères à soupe de pâte de curry rouge, le gingembre et 1 cuillère à soupe d’huile de sésame. Enduisez entièrement les filets de poulet avec cette pâte et laissez reposer 5mn. Chauffez les 2 cuillères à soupe d’huile restantes dans une grande sauteuse sur feu vif et ajoutez-y le poulet. Saisissez la viande 2mn de chaque côté jusqu’à ce qu’elle soit dorée. Ajoutez les 2 cuillères à soupe de pâte de curry restantes ainsi que le basilic et la coriandre lavés, séchés et hachés. Baissez la chaleur sur feu doux et ajoutez la crème de coco, la sauce soja, l’eau et la sauce Nuoc-mâm. Laissez mijoter pendant 20mn en couvrant partiellement la sauteuse. Ajoutez ensuite le beurre de cacahuètes et le jus de citron vert, mélangez bien et prolongez la cuisson de 5mn environ, jusqu’à ce que la sauce épaississe (vous pouvez enlever le poulet de la sauteuse le temps de mélanger la sauce pour faciliter l’incorporation du beurre de cacahuètes, sinon il se pourrait qu’il n’y en ait qu’à certains endroits et pas à d’autre car il sera difficile d’homogénéiser avec le poulet dedans).
  • Pendant la cuisson du poulet, coupez la mangue en dés et mélangez-la avec le jus et le zeste de citron vert. Pour les plus résistants, ajoutez un piment lavé, séché, épépiné et coupé en morceaux.
  • Servez le poulet avec du riz, la sauce et la mangue. Vous pouvez ajouter des cacahuètes pour le croquant et un peu de concombre finement coupé en rondelles pour la fraicheur.

Smoothie melon mangue

Allez, un (avant) dernier baroud d’honneur pour le melon et il disparaitra de nos étals jusqu’à l’année prochaine. Encore une recette simplissime et délicieuse : un smoothie qui nous vient de Paprikas, histoire de faire le plein de vitamines avant la rentrée !

.

Temps : 5mn de préparation
Pour 2/3 personnes
.

Ingrédients :

  • 1 melon
  • 1 banane
  • 1 mangue
  • 200mL de jus d’orange
  • 2 cuillères à café de miel (à adapter selon les fruits et vos goûts)

.

Recette :

  • Coupez le melon en deux, évidez-le et prélevez-en la chair. Épluchez la banane et la mangue. Coupez la chair des fruits en morceaux et versez-les dans un blender. Ajoutez le jus d’orange et mixez jusqu’à obtenir un mélange lisse et homogène. Goûtez et ajoutez le miel si nécessaire. Mixez à nouveau et servez immédiatement.

Poke bowl au saumon teriyaki et à la mangue

Voilà une recette qui devrait énormément vous plaire : le poke bowl. Vous connaissez surement déjà cette spécialité hawaïenne très à la mode actuellement composée traditionnellement d’une base de riz et de poisson mariné. Elle doit son succès à son côté très healthy alors même qu’elle est nourrissante et très gourmande contrairement à la majorité des plats à emporter que l’on peut trouver. Et je vous avoue que je suis totalement folle de cette tendance culinaire moi aussi. En tant que grande fan de sushis, c’est le nirvana pour moi. Je vous offre donc la première version, assez simple, que j’ai faite récemment. Elle est composée de riz, de saumon teriyaki (cru), de mangue, d’avocat et de concombre. Cette recette pourra aussi vous être très utile car le base de riz sera la même pour des sushis ou des makis par exemple.

.

.

Temps : 20mn de préparation, 2 h de repos/refroidissement, 25mn de cuisson
Conservation : 24h maximum bien filmé au frigo (on ne plaisante pas avec le poisson cru et le riz deviendra de la bouillie)
Pour 2 gros pokes (3 normaux)

.

Ingrédients :

Pour le riz :

  • 300g de riz à sushi
  • 450mL d’eau
  • 4 cuillères à soupe de vinaigre de riz
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 0.5 cuillère à café de sel

Pour le poke :

  • 200g de saumon frais (sans peau)
  • 4 cuillères à soupe de sauce teriyaki
  • 1 mangue
  • 1 avocat
  • 1/2 concombre
  • des graines de sésame

.

Recette :

Pour le riz :

  • Rincez abondamment le riz dans une passoire jusqu’à ce qu’il soit clair. Laissez-le reposer 30mn environ puis versez-le dans une casserole avec l’eau. Chauffez sur feu moyen jusqu’à atteindre l’ébullition. Laissez alors cuire 10mn à feu vif puis 5mn à feu doux sans jamais soulever le couvercle. Laissez reposer 10mn, toujours à couvert.
  • Pendant ce temps, préparez le vinaigre à sushi en faisant chauffer dans une casserole le vinaigre de riz, le sucre et le sel jusqu’à ce que le sucre soit totalement dissout.
  • Versez le riz et le vinaigre dans un saladier et mélangez sans écraser les grains de riz. Laissez refroidir jusqu’à ce que le riz soit à température ambiante puis entreposez-le au réfrigérateur 1h environ pour qu’il refroidisse complètement.

Pour le poke :

  • Coupez le saumon en dés. Mettez-le dans un petit bol et mélangez-le avec la sauce teriyaki. Réservez. Pelez la mangue et coupez la chair en dés. Pelez l’avocat, dénoyautez-le et coupez le en deux puis en tranches. Lavez le concombre et coupez-le en tranches également.
  • Répartissez le riz entre les bols (deux ou trois selon votre faim) puis ajoutez le saumon, la mangue, l’avocat et le concombre joliment dessus. Parsemez le saumon de graines de sésame et servez.

Scones mangue et pépites de chocolat

Les scones sont une spécialité britannique qui m’a toujours intriguée. Je n’ai jamais pu en manger mais je me suis toujours interrogée dessus. Je ne comprenais pas l’attrait des gens pour cette « viennoiserie » un peu hybride entre le pain et le gâteau. Je m’imaginais un résultat assez sec, pas du tout moelleux, presque étouffe-chrétien à cause des photos qu’on pouvait trouver dans les vieux livres de cuisine. Eh bien je me trompais totalement. Les scones sont moelleux et divins. Et dans cette version, le chocolat et la mangue se complètent parfaitement. Quant au visuel, les vôtres seront plus beaux que les miens qui étaient parfaits à 15mn mais que j’ai oublié un peu dans le four parce que je faisais autre chose en même temps (ça m’apprendra). J’étais toute triste de les voir un peu étalés alors qu’ils étaient beaux comme des camions 5mn avant… Mais bon ils étaient quand même délicieux !

.

.

Temps : 15/20mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : 2 jours dans un sac ou une boite hermétique à température ambiante
Pour 8 scones

.

Ingrédients :

  • 240g de farine
  • 1 cuillère à soupe de levure chimique
  • 45g de sucre
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 90g de beurre froid
  • 240mL de crème fraiche épaisse
  • 0.5 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 1 mangue
  • 100g de pépites de chocolat noir

Pour la « dorure » :

  • 1 cuillère à soupe de crème fraiche épaisse
  • 2 cuillères à soupe de cassonade

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 205°.
  • Dans un saladier, mélangez ensemble la farine, la levure, le sucre et le sel. Ajoutez le beurre froid coupé en petits dés et travaillez-le avec les doigts afin d’obtenir une texture sableuse comme pour un crumble. C’est normal s’il reste des gros morceaux à ce stade. Ajoutez la crème fraiche et la vanille et mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène, pas plus. Incorporez la chair de la mangue coupée en dés et les pépites de chocolat et mélangez délicatement pour ne pas écraser les bouts de mangue.
  • Transférez la pâte sur un plan de travail fariné. Formez une boule et étalez-la avec la paume de la main jusqu’à obtenir une épaisseur de 2cm. Coupez la pâte en 8 triangles et déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
  • Badigeonnez les scones avec la crème fraiche épaisse à l’aide d’un pinceau et saupoudrez un peu de cassonade dessus. Enfournez de 15 à 18mn : les scones doivent être moelleux et légèrement dorés. Laissez refroidir quelques minutes sur la plaque avant de les transférer sur une grille jusqu’à refroidissement complet.

Jus de fruits exotiques

Et hop une nouvelle recette de jus sur le blog ! Et celle-ci je n’en suis pas peu fière car j’ai enfin trouvé comment optimiser l’utilisation de fruits dont le jus est difficile à extraire comme la mangue et la banane. Tout ce gâchis me rendait un peu triste donc il fallait bien trouver une parade. Et c’est tout naturellement que je me suis dirigée vers mon blender, comme pour un smoothie, et spoiler alerte : ça marche affreusement bien. La seule ombre au tableau est de salir à la fois votre extracteur de jus et votre blender, mais bon, c’est peu cher payé pour un jus maison super frais ! Attention en revanche, si vous voulez tester la technique du blender avec d’autres fruits se prêtant peu à l’extracteur de jus, il vous faudra impérativement ajouter du liquide avec les fruits si vous voulez obtenir un résultat sans morceau (dans cette recette on aurait pu utiliser le jus extrait précédemment sans soucis à la place de l’eau de coco par exemple !). Sinon, vous obtiendrez un résultat épais, bien plus proche d’un smoothie que d’un jus.

.

.

Temps : 15mn de préparation
Conservation : 24h dans une bouteille bien étanche (après il n’y aura plus de vitamines)
Pour environ 1.7L

.

Ingrédients :

  • 1 ananas bien mûr
  • 3 goyaves
  • 1 orange
  • 2 mangues bien mûres
  • 1 banane
  • 30cL d’eau de coco
  • (j’aurais bien ajouté de la papaye aussi mais il n’y en avait plus)

.

Recette :

  • A l’aide d’un couteau bien aiguisé, coupez les extrémités de l’ananas, taillez la peau et découpez la chair en rondelles puis en petits morceaux. Coupez les goyaves et l’orange en quartiers assez fins. Versez tous ces éléments dans votre extracteur de jus ou votre centrifugeuse (dans ce cas, enlevez la peau des goyaves et de l’orange) et transvasez le jus obtenu dans un grand pichet. Épluchez les mangues et la banane. Prélevez-en la chair, coupez cette dernière en morceaux et mixez-la dans un blender avec l’eau de coco jusqu’à ce obtenir un jus bien lisse. Mélangez ce second jus avec le premier et passez un petit coup de mixeur plongeant si nécessaire pour supprimer d’éventuels morceaux restants. Consommez immédiatement !

Curry de poulet mangue/coco

Et ce ne sera donc pas une mais bien deux recettes salées proposées cette semaine, presque un home run ! 😉 Je suis restée sur du simple, rapide et efficace mais j’ai quitté l’Amérique pour vous emmenez en Inde aujourd’hui avec un curry de poulet et sa sauce mangue et lait de coco. Ça se mange vraiment tout seul alors que c’est probablement une des recettes les plus simples que j’ai pu faire dans ma vie. Et si vous avez de la purée de mangue toute prête, vous économiserez même une étape dans la recette !

.

.

Temps : 5mn de préparation, une nuit de marinade et 30mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 4 filets de poulet (environ 750g)
  • 4 gousses d’ail
  • 1 morceau de gingembre frais de 30g environ
  • 1 citron vert
  • 3 cuillères à café de garam massala
  • 2 cuillères à café de curcuma
  • de l’huile
  • 2 mangues
  • 400mL de lait de coco
  • du sel et du poivre
  • des noix de cajou

.

Recette :

  • Coupez le poulet en morceaux ayant approximativement la même taille et mettez-les dans un saladier. Émincez l’ail et ajoutez-le. Épluchez le morceau de gingembre et râpez-le sur la viande. Ajoutez le jus du citron vert. Mélangez le garam massala et le curcuma et saupoudrez les épices de façon bien homogène sur le poulet. Mélangez bien le tout jusqu’à ce que tous les morceaux soient enrobés avec les condiments et les épices. Filmez et réservez au frais plusieurs heures (minimum 4h et de préférence une nuit pour que les épices se développent bien).
  • Versez un peu d’huile dans une sauteuse et faites-la chauffer. Ajoutez les morceaux de poulet et cuisez-les sur feu moyen jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés sur toutes les faces. Pendant ce temps, épluchez la mangue, dénoyautez-la et mixez sa chair jusqu’à obtenir une purée assez liquide. Mélangez cette dernière avec le lait de coco et versez ce mélange sur le poulet, une fois cuit. Salez et poivrez puis laissez mijotez sur feu doux pendant 20mn environ pour que les arômes se développent bien (si vous servez ce curry avec du riz comme moi, n’oubliez pas de commencer à le faire cuire à mi-cuisson du curry pour que les deux soient prêts en même temps). Servez avec des noix de cajou.

Jus de carotte tropical

Nouvelle semaine, nouveau jus ! Je m’amuse énormément avec mon nouvel extracteur donc j’ai tenu à vous partager ça. Histoire de faire un peu plus original que la semaine dernière, j’ai cette fois conjugué les fruits exotiques à la carotte comme c’est bourré de vitamines ! Je voulais également une couleur vive qui me donnerait envie de me jeter dessus le matin. C’est chose faite ! Concernant les ingrédients, on pourrait croire qu’il y a énormément de saveurs et qu’on peut se perdre entre elles mais le jus d’orange et l’eau de coco sont uniquement là à titre de « liquides neutres » pour délayer la boisson et en avoir une plus grande quantité. Vous verrez, on ne les sent vraiment pas ! Pour être sure que vous trouviez un résultat quasiment similaire au mien, je vous ai mis la quantité de fruits utilisés mais aussi leurs poids une fois la chair récupérée et l’équivalence en jus obtenu. Avec des fruits exotiques trop petits, vous pourriez ne pas du tout les sentir, face à une carotte très dominante malgré sa quantité. Cela peut vous permettre également d’acheter directement les jus correspondants et d’en faire le mélange sans passer par la case extracteur si vous avez la flemme ou que vous n’avez pas d’appareil !

.

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : 24h dans une bouteille bien étanche (après il n’y aura plus de vitamines)
Pour 1L de jus

.

Ingrédients :

  • 4 carottes de taille moyenne (soit 125mL de jus)
  • 1 mangue (soit 150g de chair/100mL de jus)
  • 1 petit ananas Victoria (soit 300g de chair/200mL de jus)
  • 1cm de gingembre frais
  • 1/2 citron vert (soit 25mL de jus)
  • 3 oranges de taille moyenne (soit 375mL de jus)
  • 175mL d’eau de coco

.

Recette :

  • Lavez les carottes et coupez en l’extrémité. Épluchez la mangue. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, couper les extrémités de l’ananas, taillez la peau et découpez la chair en rondelles. Coupez tous ces fruits et légumes en morceaux. Épluchez le morceau de gingembre. Coupez le demi citron vert en 4. Versez tous ces éléments dans votre centrifugeuse ou votre extracteur de jus et transvasez le jus obtenu dans un grand pichet.
  • Roulez les oranges avec la paume de votre main sur votre plan de travail pour les attendrir puis coupez-les en deux et pressez-les à l’aide d’un presse agrumes (si votre extracteur est assez puissant, vous pouvez les découper en morceaux et les passer dedans). Ajoutez le jus d’orange aux autres jus. Ajoutez l’eau de coco. Mélangez bien et dégustez. 

Conseils :
– Si vous utilisez un extracteur de jus, passez tout d’abord les carottes seules. Vous pourrez récupérer les « chutes » et les utiliser en guise d’entrée comme des carottes râpées !
– N’hésitez pas à passer les fruits plusieurs fois dans l’extracteur pour récupérer un maximum de jus.

Panna cottas vanille allégées, au coulis de mangue

Bonsoiiiir ! Voilà un petit dessert à préparer pour le week-end et qui vous permettra de respecter vos résolutions de 2021 si elles impliquent manger un peu plus sain ;). Pour la petite histoire, je me suis pris la tête assez longtemps sur son intitulé. D’un côté, j’ai vraiment voulu reproduire la façon de faire une panna cotta mais en l’allégeant, ce qui me donnait envie de parler de panna cottas allégées. De l’autre, une panna cotta est supposée être une crème cuite (c’est même la traduction littérale de ce dessert) et point du tout de crème dans cette recette, même pas une petite goutte. Et le goût n’est pas non plus similaire puisque le yaourt grecque a un goût plus affirmé que celui de la crème. Mais bon, après des heures d’hésitation je me suis dit qu’il fallait trancher et normalement avec ma petite explication vous ne devriez pas être pris au dépourvu ! C’est une excellente verrine, très allégée par rapport à une panna cotta classique, un peu moins crémeuse mais tout de même avec une texture très agréable en bouche et surtout : le goût de la mangue rehaussé par la vanille est divin ! (Quel fruit fabuleux que la mangue)

.

.

Temps : 15mn de préparation, 1h d’infusion (facultatif) et 4h de refroidissement
Conservation : 3j au réfrigérateur
Pour 4 « panna cottas » (les proportions vous donneront de grosses verrines si vous en faites 4 comme moi, si vous voulez tomber à moins de 150kcal le dessert, faites des parts plus petites !)

.

Ingrédients :

  • 2g de feuilles de gélatine
  • 100mL de lait
  • 25g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  • 400g de yaourt à la grecque
  • 250g de purée de mangue (celle que j’achète est déjà sucrée, si vous la faites maison en mixant de la mangue fraiche, n’hésitez pas à la goûter une fois mixée puis à la sucrer si nécessaire)

.

Recette :

  • Déposez votre gélatine dans un grand bol d’eau froide 10mn avant de commencer.
  • Dans une casserole, portez le lait, le sucre glace et la gousse de vanille fendue et grattée à ébullition en mélangeant régulièrement. A ce stade, vous pouvez décider de renforcer le goût de la vanille en la laissant infuser de 10mn à 1h. Dans ce cas, une fois l’infusion terminée, portez de nouveau le mélange à ébullition et  passez à la suite de la recette. Hors du feu, enlevez la gousse de vanille et incorporez la gélatine essorée. Ajoutez ensuite le yaourt à la grecque et mélangez bien. Laissez la préparation revenir à température ambiante puis répartissez-la dans 4 verrines. Entreposez-les au réfrigérateur 4h. 
  • Répartissez la purée de mangue de façon bien égale entre les verrines. Servez bien frais.

Note : Si vous désirez un coulis qui soit ferme et non coulant, Incorporez 4g de gélatine réhydratée à la purée de mangue portée à ébullition. Laissez-la alors refroidir avant de la verser sur les panna cottas et entreposez au réfrigérateur au moins 2h (dans ce cas je vous conseille de laisser les panna cottas prendre 1h au réfrigérateur, de faire le coulis, de le verser sur les panna cottas une fois refroidi puis de garder au frais à nouveau 3h).

Jus mangue, kiwi, banane, citron vert, gingembre

Oulala ça en fait des mots pour une recette aussi petite… Mais au moins comme ça, vous ne serez pas pris au dépourvu par la composition de ce jus hahaha. Comme je vous l’avais dit, je vais essayer cette année de faire des recettes un peu plus variées (même si je risque au début de rester dans une dynamique plutôt sucrée le temps de faire des tests et de progresser pour tout ce qui est salé). Et qui dit variété dit également développement de catégories de recettes peu présentes sur le blog comme les jus, ce qui est enfin possible grâce au sublime cadeau de Noël de mon copain : un extracteur de jus !!! Je suis super chanceuse ! Ça me permettra de vous proposer un nouveau type de boissons plus saines et/ou detox. Pour mon premier essai, je ne savais pas trop quels fruits associer, j’étais un peu perdue. J’ai donc décidé de me baser sur une recette de chef Nini. J’y ai juste ajouté un kiwi et du citron vert pour que le jus soit un peu plus acide et un peu moins épais. Mais ne vous en fait pas, malgré cet ajout, ce jus reste doux et onctueux avec juste ce qu’il faut de peps grâce au gingembre et au citron vert. C’est une excellente association croyez moi !

.

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : 24h dans une bouteille bien étanche
Pour un verre de 25cL

.

Ingrédients :

  • 1 mangue
  • 2 kiwis
  • 1 banane
  • un demi citron vert
  • 1cm de gingembre frais

.

Recette :

  • Épluchez la mangue, les kiwis et la banane et coupez leurs chairs en morceaux. Coupez le demi citron vert en 4 et épluchez le morceau de gingembre. Versez tous ces éléments dans votre centrifugeuse ou votre extracteur de jus et dégustez.

 

Conseils :
– Si vous utilisez un extracteur de jus, passez tout d’abord la mangue, les kiwis et la banane ensemble sans le gingembre et le citron vert. S’agissant de fruits très épais qui entraineront de la perte, cela vous permettra de récupérer une partie de leur chair que vous pourrez déguster plus tard. Une fois les fruits récupérés, vous pourrez passer le citron vert et le gingembre.
– N’hésitez pas à passer les fruits plusieurs fois dans l’extracteur de jus pour récupérer un maximum de jus.

Bûche mousse mangue, insert framboises

Bonjour à tous ! Je tiens tout d’abord à vous présenter mes excuses pour cette courte absence alors que je vous avais promis d’être plus présente en ce mois de décembre. J’ai eu une fin de semaine éprouvante au travail qui s’est achevée dans la maladie. Je ne suis donc pas au top de ma forme pour cuisiner et publier. Mais j’ai quand même trouvé le temps de faire une petite bûche qui vous plaira je l’espère ! Il s’agit d’une bûche semi traditionnelle. J’ai repris le biscuit roulé de la bûche traditionnelle et les autres éléments des bûches plus « modernes » que je vous présente tous les ans. Cette bûche est ainsi composée : d’un biscuit génoise, d’un croustillant au chocolat blanc, d’une mousse à la mangue, d’un insert framboises/citron vert et d’un glaçage à la mangue. C’est un dessert vraiment très doux, qui sera parfait après un repas de Noël qui peut s’avérer assez lourd. Les fruits apportent vraiment la fraicheur nécessaire et le croustillant permet de casser la monotonie de texture de ce dessert très mou. C’est un gâteau qui passe vraiment tout seul, croyez moi ! (En plus j’ai ENFIN réussi à obtenir la texture d’insert que je souhaite avoir depuis des années grâce à un secret FABULEUX : une balance de précision pour les petites quantités :). Ma recette a toujours été bonne mais mes balances n’étaient pas assez précises ! Ça se sera donc avéré un investissement très rentable dès la première utilisation !)

.

.

Temps :
Pour l’insert : 15mn de préparation + 4h de congélation
Pour la génoise:  18mn de préparation + 12mn de cuisson
Pour le croustillant : 5mn de préparation
Pour la mousse : 20mn de préparation
Pour la bûche : 12h de congélation
Pour le glaçage : 5mn de préparation + 15mn de refroidissement
Conservation : aucune (mais peut-être préparée 48h à l’avance si laissée au congélateur)
Pour 1 bûche 10/12 personnes

.

Ingrédients :

Pour l’insert framboises/citron vert :

  • 500g de framboises surgelées + un filet d’eau (ou 300g de coulis tout prêt)
  • 30g de confisuc
  • 5g de pectine
  • le zeste d’un citron vert

.

Pour la génoise :

  • 4 gros œufs
  • 100g de sucre
  • 40g de farine*
  • 30g de maïzena*
  • 30g de fécule de pomme de terre*
  • 1 pincée de sel

*Vous pouvez remplacer tout ça par 100g de farine si vous n’avez pas de maïzena et de fécule de pomme de terre mais votre biscuit sera moins moelleux.

.

Pour le croustillant chocolat blanc :

  • 35g de crêpes dentelles
  • 75g de chocolat blanc

.

Pour la mousse à la mangue :

  • 3.5g de gélatine en feuilles
  • 175g de purée de mangue
  • 175g de crème liquide entière
  • 15g de sucre

.

Pour le glaçage à la mangue :

  • 3g de gélatine en feuilles
  • 200g de purée de mangue

.

.

Recette :

Pour l’insert framboises/citron vert :

  • Dans une casserole, chauffez les framboises sur feu moyen. Quand elles sont molles, mixez-les jusqu’à obtenir un mélange homogène (avec un filet d’eau si votre coulis est trop épais) puis filtrez pour enlever tous les grains. Versez à nouveau dans une casserole et ajoutez le confisuc, la pectine et le zeste de citron vert. Sans cesser de remuer, portez à ébullition pendant 5mn. Laissez un peu refroidir puis versez dans votre moule à insert. Couvrez de film alimentaire et placez au congélateur 4h environ.

.

Pour la génoise :

  • Préchauffez le four à 165°C. Séparez les blancs des jaunes. Battez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez alors les poudres tamisées. Dans un second cul de poule, montez les blancs d’oeuf en neige avec la pincée de sel. Incorporez délicatement les blancs au premier mélange en faisant attention de ne pas les casser. La pâte est prête quand elle fait le ruban.
  • Beurrez une plaque de cuisson et tapissez-la de papier sulfurisé. Versez la pâte dessus en faisant attention à ce qu’elle soit bien répartie de façon homogène. Enfournez 10/12mn, le biscuit doit être légèrement coloré.
  • Pendant ce temps, prenez un linge propre et humidifiez-le (attention, il ne doit pas être trempé). Étalez-le sur votre surface de travail et saupoudrez-le de sucre. Une fois le gâteau cuit, démoulez-le en retournant la plaque sur le linge, débarrassez la plaque puis décollez immédiatement le papier sulfurisé du biscuit génoise (attention aux doigts c’est chaud). Repliez le linge sur le biscuit génoise (utilisez-en un second si votre torchon ne vous permet pas de faire les deux côtés). Laissez refroidir comme ça 30mn. (Cette étape permet à la bûche de s’assouplir et de ne pas casser lorsque vous la roulerez plus tard).
  • Découpez alors 2 rectangles de génoise de la forme de votre gouttière à bûche : un grand rectangle qui épouse l’intérieur (de 31x17cm si vous avez le même moule que le mien) et un plus petit pour faire le socle (de 31x8cm). Chemisez votre gouttière à bûche de film alimentaire puis déposez votre plus grand biscuit génoise au fond en lui faisant épouser les bords. Coupez l’excédent puis entreposez au réfrigérateur. Réservez le second biscuit.

.

Pour le croustillant chocolat blanc :

  • Faîtes fondre le chocolat blanc au bain-marie. Pendant ce temps, émiettez les gavottes. Mélangez les deux puis étalez le croustillant en une fine couche directement sur le second biscuit génoise que vous aviez réservé. Laissez figer au frigo.

.

Pour la mousse à la mangue :

  • Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide et disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur 15mn avant de commencer.
  • Dans une casserole, chauffez la purée de mangue. Une fois la purée à frémissement, ajoutez la gélatine essorée. Mélangez et laissez refroidir jusqu’à ce que le coulis soit tiède voire froid.
  • Sortez le cul de poule et les fouets du congélateur. Versez la crème dans le cul de poule et montez la crème en crème fouettée. Une fois que la crème fouettée est ferme, incorporez le sucre en 3 fois. Incorporez-en une première cuillère au coulis en fouettant vigoureusement puis le reste délicatement avec une maryse.

.

Pour le montage :

  • Sortez le confit du congélateur. Versez une partie de la mousse dans la gouttière à bûche (pour la remplir à moitié environ). Entreposez 5mn au congélateur pour que la mousse soit un peu plus ferme. Démoulez le confit et enfoncez-le un peu dans la mousse (partie ronde vers le bas). Versez de la mousse jusqu’en haut du moule puis déposez le biscuit génoise restant, côté croustillant sur la mousse. Enrobez la bûche de film alimentaire en serrant bien pour que le biscuit adhère à la mousse puis réservez au congélateur jusqu’au lendemain.

.

Pour le glaçage :

  • Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide 15mn avant de commencer. Chauffez la purée de mangue. Une fois la purée à frémissements, ajoutez la gélatine essorée. Mélangez et laissez refroidir jusqu’à ce que le glaçage soit à température ambiante.
  • Démoulez la bûche et placez-la sur une grille elle-même placée sur un plat. Versez le glaçage sur la bûche. Récupérez l’excédent qui a coulé au fond du plat et recommencez jusqu’à ce que la bûche soit intégralement glacée. Laissez décongeler la bûche quelques heures au frigo.