Bûche chocolat crème de marrons

Ça y est ma dernière bûche de 2022 est là !!!!! J’avais envie pour finir l’année en beauté d’une bûche réconfortante, d’une bûche qui réunisse certaines de mes saveurs préférées de la fin d’année : la crème de marrons et le chocolat. J’ai donc fait mes petites recherches sur internet et je suis tombée sur la recette de J’en reprendrai bien un bout qui m’a totalement faite craquer. Seul problème pour moi : la recette avait l’air beaucoup trop sucrée puisqu’elle mêlait praliné et crème de marrons. J’ai donc piqué certains éléments et j’en ai modifié d’autres. Au final, cette bûche est composée d’un crémeux vanille/crème de marrons avec des brisures de marrons glacés à l’intérieur (un des meilleurs crémeux que j’ai pu goûter, la texture est dingue et le goût de vanille ultra présent), d’un biscuit pain de Gênes à la farine de châtaigne et aux brisures de marrons glacés (j’ai repris ici la recette du biscuit pain de Gênes de l’entremets abricot romarin car incorporer de la pâte d’amandes est une corvée dont je préfère m’abstenir), d’un croustillant au chocolat noir, d’une mousse chocolat noir/crème de marrons (la texture est dingue et le goût top quoi qu’un peu sucré, vous pouvez facilement servir cette mousse en dessert toute seule) et enfin d’un glaçage crème de marrons (facultatif car il ajoute du sucre sans avoir trop de goût). J’avais un peu peur pour l’équilibre du gâteau car d’un côté je voulais qu’on sente la crème de marrons et de l’autre je ne voulais pas que ce soit trop sucré. J’aurais pu couper la crème de marrons avec de la pâte de marrons mais je craignais pour les textures assez fragiles de la mousse et du crémeux. J’ai donc mis de côté cette option (que je testerai sûrement un jour). J’ai aussi tenté de mettre de la crème de marrons dans le croustillant pour le parfumer (comme pour le spéculos dans la bûche poire/chocolat) mais ça ne fonctionne pas du tout. Non seulement ça ajoute du sucre sans faire ressortir le goût du marrons mais en plus le croustillant perd sa texture et devient mou. Je ne conseille donc vraiment pas de le faire. J’ai aussi essayé de mettre une fine couche de marmelade d’orange amère pour être raccord avec le biscuit tout en coupant le goût du sucre mais pareil ça n’a pas trop fonctionné. Voilà donc ma version finale. Elle n’est pas parfaite car elle reste un poil trop sucrée pour moi (mais je suis chiante à ce niveau) mais on sent à la fois le chocolat et le marron qui ont chacun leur place dans cette bûche et surtout les textures sont un véritable paradis !
PS : Désolée pour la photo un peu floue, j’ai enlevé toute ma déco de Noël de ma cabine photo pour vraiment décorer la maison et du coup j’ai tenté de prendre une photo devant le sapin mais c’était quasiment mission impossible d’avoir de la lumière et de ne pas trembler 😥

Temps : 15mn de préparation, 1h d’infusion et 4h de congélation pour l’insert ; 20mn de préparation et 20mn de cuisson pour le biscuit ; 5mn pour le croustillant ; 15mn pour la mousse ; 10mn pour le montage ; 20mn pour le glaçage ; le temps de déco soit environ 1h30 de préparation active
Conservation : aucune (mais peut-être préparée 48h à l’avance si laissée au congélateur)
Pour 1 bûche (10/12 personnes)

Ingrédients :

Pour le crémeux vanille/marron :

  • 70g de lait
  • 70g de crème entière liquide
  • 1 gousse de vanille
  • 1g de gélatine (1/2 feuille)
  • 20g de jaune d’œuf (soit un gros jaune)
  • 5g de sucre (je ne suis pas sure que ce soit nécessaire mais j’avais peur que la crème anglaise n’ait pas la bonne consistance s’il n’y en avait pas du tout)
  • 60g de chocolat blanc pâtissier
  • 100g de crème de marrons
  • 20g de brisures de marrons glacés

Pour le biscuit pain de Gênes au marron :

  • 50g de poudre d’amandes
  • 50g de sucre glace
  • 65g d’œuf (soit un tout petit peu plus qu’un œuf de gros calibre ou un œuf et demi de petit calibre)
  • Le zeste d’une demie orange (facultatif : cela permet de donner une petite note d’orange à la bûche pour casser sa monotonie donc enlevez-le si vous n’aimez pas l’orange ou que vous voulez une bûche strictement chocolat/marrons)
  • 18g de farine de châtaigne
  • 30g de beurre fondu
  • 20g de brisures de marrons glacés

Pour le croustillant au chocolat noir :

  • 110g de chocolat noir à 66%
  • 55g de crêpes dentelles

Pour la mousse chocolat noir/marron :

  • 5g de gélatine (2 feuilles et demie)
  • 80g de crème entière liquide
  • 100g de chocolat noir à 66%
  • 30g de jaunes d’œuf (environ 2 jaunes d’œufs moyens)
  • 300g de crème de marron
  • 140g de blancs d’œufs (environ 5 blancs d’œufs moyens)
  • 1 pincée de sel

Pour le glaçage à la crème de marrons (facultatif : la bûche est déjà sucrée donc vous pouvez très facilement envisager un bombage au spray velours, ça sera parfait) :

  • 8g de gélatine (4 feuilles)
  • 60g d’eau
  • 135g de sucre
  • 135g de sirop de glucose
  • 100g de lait concentré entier non sucré
  • 135g de chocolat blanc pâtissier
  • 75g de crème de marron

Recette :

Pour le crémeux vanille/marron (la veille) :

  • Dans une casserole, portez le lait, la crème et la gousse de vanille fendue et grattée à ébullition. Retirez du feu et laissez infuser hors du feu à couvert au moins 1h. Pendant ce temps, déposez la gélatine dans un bol d’eau froide pendant au moins 15mn.
  • Une fois le mélange lait/crème infusé, retirez la gousse de vanille et portez de nouveau à ébullition. Pendant ce temps, battez le jaune avec le sucre. Versez la crème vanillée bouillante sur le jaune petit à petit sans cesser de fouetter. Transvasez dans la casserole et laissez épaissir sur feu moyen sans cesser de remuer jusqu’à obtenir une belle crème anglaise. Il faut que celle-ci nappe la cuillère. Si vous avez un thermomètre, ce stade est atteint lorsqu’elle est à 87°. Ajoutez alors la gélatine essorée et mélangez jusqu’à ce qu’elle soit parfaitement dissoute. Versez ensuite immédiatement sur le chocolat blanc coupé en morceaux, attendez 2/3mn puis mélangez jusqu’à ce que le chocolat soit parfaitement incorporé (au besoin, repassez quelques secondes au micro-ondes ou passez un petit coup de mixeur plongeant pour que ce soit homogène). Incorporez enfin la crème de marrons. Laissez un peu refroidir puis versez dans votre moule à insert. Répartissez les brisures de marrons glacés tout le long de l’insert (ils vont en principe couler) puis filmez et placez au congélateur au moins 4h.

Pour le biscuit pain de Gênes au marron (la veille) :

  • Commencez par torréfier la poudre d’amandes en l’enfournant 8mn dans un four préchauffé à 180°. Quand elle sera prête, baissez la température du four sur 170°.
  • Versez la poudre d’amandes torréfiée et le sucre glace dans la cuve de votre robot munie du fouet. Ajoutez la première moitié de l’œuf en fouettant la préparation à vitesse rapide puis, une fois l’œuf parfaitement incorporé, ajoutez la seconde moitié et le zeste d’orange en fouettant pendant 10mn cette fois : la pâte doit augmenter de volume. Incorporez ensuite délicatement la farine tamisée à l’aide d’une maryse puis enfin le beurre fondu refroidi. Dessinez un rectangle de 8×30 cm sur une feuille de papier sulfurisé puis déposez cette dernière sur une plaque de cuisson. Versez la pâte dans une poche à douille et pochez la pâte à l’intérieur du rectangle (pour que le mélange ne s’étale pas, placez des ramequins qui passent au four sous le côté de papier sulfurisé sans pâte pour le garder surélevé). Si vous disposez d’un moule de la taille de votre gouttière à bûche, utilisez-le mais surtout n’oubliez pas de le beurrer et de le fariner (même si le moule est en silicone, cette pâte colle). Répartissez les brisures de marrons glacés par-dessus puis enfournez 12/15mn : le biscuit doit être doré et la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez refroidir 5/10mn avant de déposer sur une grille de refroidissement. Quand il est froid, retaillez-le aux dimensions de votre moule à bûche et réservez.

Pour le croustillant au chocolat noir (la veille) :

  • Dessinez un rectangle de 8×30 cm sur une feuille de papier sulfurisé. Faîtes fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes. Pendant ce temps émiettez les crêpes dentelles. Mélangez les deux puis étalez-le croustillant dans le rectangle de façon bien régulière. Laissez figer au frigo.

Pour la mousse chocolat noir/marron (la veille) :

  • Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide 15mn avant de commencer la préparation de votre mousse.
  • Portez la crème à ébullition. Incorporez-y la gélatine essorée puis versez-la en trois fois sur le chocolat noir coupé en morceaux en mélangeant bien entre chaque ajout. S’il reste quelques morceaux non fondus, passez la ganache juste quelques secondes au micro-ondes. Incorporez ensuite les jaunes d’œuf puis la crème de marrons. Dans un second saladier, montez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel. Incorporez les blancs au mélange précédent délicatement à l’aide d’une maryse pour ne pas les casser. Réservez.

Pour le montage (la veille) :

  • Sortez l’insert du congélateur. Tapissez votre gouttière à bûche de rhodoid (facultatif mais le démoulage sera plus difficile sans). Versez une partie de la mousse dans la gouttière à bûche (pour la remplir à moitié environ). Entreposez 5mn au congélateur pour que la mousse soit un peu plus ferme. Démoulez l’insert et enfoncez-le un peu dans la mousse (partie ronde vers le bas). Versez de la mousse jusqu’à 1cm du bord environ puis déposez le croustillant et enfin le biscuit pain de Gênes. Appuyez légèrement pour faire adhérer puis filmez au contact. Réservez au congélateur jusqu’au lendemain.

Pour le glaçage à la crème de marrons (le jour J) :

  • Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide 15mn avant de commencer la préparation du glaçage.
  • Versez l’eau, le sucre et le sirop de glucose dans une casserole et chauffez jusqu’à ce que le mélange atteigne 103°. Incorporez la gélatine essorée puis ajoutez le lait concentré, le chocolat blanc coupé en petits morceaux et la crème de marrons. Mixez à l’aide d’un mixeur plongeant en faisant bien attention de ne pas faire de bulles d’air puis passez le glaçage au chinois. Laissez-le refroidir jusqu’à ce qu’il soit entre 30 et 35°.
  • Démoulez la bûche et placez la sur une grille elle-même placée sur un plat. Versez la totalité du glaçage immédiatement, en une seule fois et sur la totalité de la bûche en faisant attention de ne pas laisser de petits trous (au besoin vous pouvez récupérer le glaçage dans le plat et faire un second passage mais soyez rapide sinon vous aurez des coulures). Attendez 1-2mn puis déplacez immédiatement votre bûche sur le plat de service à l’aide d’une spatule. Décorez à l’envie et laissez décongeler la bûche quelques heures au frigo. !

Note :
– N’hésitez pas à préparer votre bûche sur plus de 2 jours. Tout le J-1 est faisable sur une journée en commençant le matin mais vous pouvez étaler les préparations beaucoup plus pour ne pas y passer votre journée : l’insert à J-3, le gâteau et le croustillant à J-2, la mousse en J-1 avec le montage et le glaçage le jour J par exemple. Dans ce cas, il faudra juste bien penser à filmer vos éléments, les mettre au frigo, etc.

Bouchées clémentine, crème de marrons, chocolat

Rien de tel qu’un bon thé ou un bon chocolat chaud accompagné d’un petit gâteau pour lutter contre la grisaille de l’automne. Et autant, je vous ai proposé pléthore des premiers ces dernières semaines (ici, ici ou ici) mais j’ai été plutôt timide pour les seconds. Voilà donc pour me faire pardonner des petits gâteaux moelleux crème de marron, clémentine et chocolat prêts en un tour de main et dévorés tout aussi rapidement ! J’ai trouvé la recette chez Ready, steady… Cook et elle est incroyable !

Temps : 10/15mn de préparation et 12mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 18 bouchées environ

Ingrédients :

  • 40g de beurre
  • 250g de crème de marron
  • 2 œufs
  • le zeste d’une clémentine bio finement râpée
  • 40g de farine
  • 60g de chocolat noir

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Faîtes fondre le beurre au micro-ondes puis mélangez-le à la crème de marron dans un saladier. Incorporez les œufs et le zeste de clémentine puis la farine. Mélangez jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Répartissez-la dans des moules à mini-muffins (de 3,5cm de diamètre environ) jusqu’à 4/5e de la hauteur puis enfournez 12/13mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez refroidir 5mn pour ne pas vous brûler puis démoulez-les sur une grille pour refroidissement.
  • Quand les bouchées ont refroidi, faites fondre le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie et trempez-le haut de chaque bouchée dedans. Laissez refroidir à température ambiante jusqu’à durcissement.

Note :
– Si vous voulez renforcer le goût des agrumes, mettez le zeste de 2 clémentines ou d’une orange.

Cake ultra marron

En fouillant dans mes placards, j’ai retrouvé des marrons glacés que j’avais acheté pour Noël mais que je n’avais malheureusement pas pu offrir. J’aurais pu manger toute la boite toute seule mais il y en avait quand même un bon paquet. Je me suis donc dit que ça serait sympa de faire un gâteau avec des brisures de marrons glacés, surtout que cette année je ne vous en avais pas proposé pendant l’hiver. Du coup, même si on est un peu hors saison puisque le printemps pointe le bout de son nez, je vous présente mon cake ultra marron. Il est composé de farine de châtaignes, de crème de marrons et de brisures de marrons glacés pour un maximum de saveurs et de moelleux. Même si d’habitude je suis fan de la crème de marrons artisanale, j’ai utilisé celle de Faugier pour ma recette. Si vous n’utilisez pas la même que moi, je vous conseille d’augmenter un peu la quantité de sucre dans le cake car les produits artisanaux sont très souvent bien moins sucrés que ceux du commerce !

Temps : 10mn de préparation + 45mn de cuisson
Conservation : 3/4j dans du film étirable
Pour un cake de 22x7cm (10 parts environ)

Ingrédients :

  • 150g de beurre
  • 110g de sucre
  • 3 gros œufs (180g)
  • 285g de crème de marrons
  • 100g de farine
  • 80g de farine de châtaignes
  • 7g de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 100g de brisures de marrons glacés

Recette :

  • Faites fondre le beurre au micro-ondes ou au bain-marie puis versez-le dans un saladier. Ajoutez le sucre et les œufs et battez les ingrédients jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Incorporez ensuite la crème de marrons puis les farines, la levure et le sel ensemble et enfin les brisures de marrons glacés en homogénéisant bien la pâte entre chaque étape. Versez la pâte dans un moule à cake de 7x22cm, chemisé de papier sulfurisé si nécessaire. Enfournez pour 45/50 minutes : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez le cake refroidir 5mn avant de le démouler sur une grille de refroidissement.

Note :
– Vous pouvez parfumer votre pâte à cake avec une cuillère à café d’extrait de vanille liquide ou une cuillère à soupe de rhum à incorporer en même temps que la crème de marrons !

Bûche roulée marrons chantilly

     La voici enfin, ma première bûche 2019 !!! (La seconde arrivera plus tard dans le mois parce que je fête Noël très tard cette année, désolée :(). Il s’agit d’une génoise traditionnelle dans laquelle j’ai remplacé la farine par de la farine de châtaigne, fourrée d’une fine couche de chocolat noir craquante, de crème de marrons et de chantilly parsemée d’éclats de marrons confits : un délice ! Il s’agit d’ailleurs de ma première bûche traditionnelle publiée sur le blog, c’est étonnant vu que j’en ai fait bien plus au fil des ans que des bûches modernes. Enfin bref en tout cas, contrairement à ce qu’on pourrait croire à la lecture des éléments, cette bûche est très légère. J’ai essayé dans un premier temps de faire une couche craquante de chocolat avec des gavottes mais j’ai du bien vite oublier cette idée car impossible de rouler la bûche avec les gavottes si on veut en mettre assez pour qu’elles croustillent bien. Je me suis donc contentée d’une fine couche de chocolat qui fait parfaitement l’affaire ! Dans cette buche, il faut juste faire attention à bien doser la quantité de sucre. Personnellement, comme je disposais de crème de marrons maison très peu sucrée, j’ai un peu plus sucré la chantilly ! Vous pouvez aussi enlever les éclats de marrons glacés si vous avez peur que la bûche soit trop sucrée même en étant très léger sur la quantité de sucre glace dans la chantilly, elle sera tout de même excellente ! Cette recette est assez rapide à faire. Vous avez donc encore le temps de la faire même demain matin pour demain midi (il y a juste des temps de refroidissement mais en soit il y a très peu de temps de préparation hormis la déco) ;).
En tout cas je vous souhaite un très joyeux Noël ! Profitez bien de votre famille et bonne dégustation 😉

.

IMG_20191223_225809__01

.

Temps : 15mn de préparation, 10mn de cuisson et 30mn de repos pour le biscuit + 5mn de préparation et 30mn de repos pour le chocolat + 5mn de préparation pour le marrons + 30mn pour la chantilly et la déco (maximum)
Conservation : 48h au frigo
Pour 1 bûche (10/12 personnes environ)

.

Ingrédients :

Pour le biscuit roulé

  • 4 gros œufs (ou 5 moyens)
  • 100 g de sucre + un peu pour le linge
  • 40g de farine de châtaigne
  • 30g de maïzéna
  • 30g de fécule de pomme de terre
  • une pincée de sel

.

Pour la couche de chocolat craquante :

  • 150 g de chocolat noir

.

Pour la couche de crème de marron :

  • 200g de crème de marrons
  • 4 marrons glacés (ou des brisures)

.

Pour la crème chantilly

  • 300g de crème fraiche liquide entière
  • 30g de mascarpone
  • 1 cuillère à soupe de sucre glace (à adapter suivant votre crème de marron, la mienne étant faite maison elle était très peu sucrée donc j’en ai mis plus)
  • 4 marrons glacés

.

Pour la décoration :

  • des Marrons glacés
  • du cacao en poudre
  • etc…

.

Recette :

Pour le biscuit roulé :

  • Préchauffez le four à 165°C. Séparez les blancs des jaunes. Battez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez alors les poudres tamisées. Dans un second cul de poule, montez les blancs d’oeuf en neige avec la pincée de sel. Incorporez délicatement les blancs au premier mélange en faisant attention de ne pas les casser. La pâte est prête quand elle fait le ruban.
  • Beurrez une plaque de cuisson et tapissez-la de papier sulfurisé. Versez la pâte dessus en faisant attention à ce qu’elle soit bien répartie de façon homogène. Enfournez 10/12mn, le biscuit doit être légèrement coloré.
  • Pendant ce temps, prenez un linge propre et humidifiez-le (il ne doit pas être trempé mais doit être intégralement mouillé). Etalez-le sur votre surface de travail et saupoudrez le de sucre. Une fois le gâteau cuit, démoulez-le en retournant la plaque sur le linge, débarrassez la plaque puis décollez immédiatement le papier sulfurisé du biscuit génoise (attention aux doigts c’est chaud). Repliez un côté du linge sur le biscuit génoise (où vous démarrerez le roulage de votre bûche) et roulez la bûche dans le sens de la longueur. Laissez refroidir 30Mn comme ceci. (Cette étape permet à la bûche de s’assouplir et de ne pas casser lorsque vous la roulerez plus tard).

.

Pour la couche de chocolat craquante :

  • Déroulez votre biscuit génoise délicatement. Faîtes fondre le chocolat au bain-marie et tartinez-le de façon homogène sur toute la surface de la bûche en laissant parfois de toutes petites lignes sans chocolat afin de permettre à la bûche de mieux s’enrouler et de ne pas casser plus tard. (Donc en gros une bande de chocolat, une petite bande nature, une de chocolat, une petite nature, etc, mais pas besoin de laisser de grandes surfaces sans chocolat, juste de petits espaces). Couvrez de film alimentaire et réenroulez la bûche comme précédemment. Laissez prendre une trentaine de minutes à température ambiante.

.

Pour la crème de marron :

  • Déroulez à nouveau votre génoise délicatement, enlevez le papier film et répartissez la crème de marron sur toute la surface. Si votre crème de marron est trop ferme pour être tartinée, montez votre chantilly et mélangez-en une cuillère avec la crème de marron pour la détendre avant de l’étaler !
  • Hachez vos marrons glacés et répartissez-les sur la crème.

.

Pour la chantilly :

  • 15mn avant de monter votre chantilly, placez votre fouet et votre cul de poule au congélateur. Versez votre crème et votre mascarpone dans le cul de poule et fouettez-les jusqu’à obtenir une crème fouettée ferme (cela peut prendre jusqu’à 10mn selon votre matériel). Ajoutez-y alors le sucre glace et fouettez encore quelques secondes pour bien l’incorporer.
  • Etalez une bonne couche de chantilly sur votre biscuit roulé en vous arrêtant un peu avant le bord extérieur car la garniture va ressortir lorsque vous roulerez votre bûche. Roulez votre bûche en essayant de serrer assez pour qu’elle se tienne mais pas trop pour ne pas que toute la chantilly ressorte. Déposez votre bûche sur son assiette de présentation. A l’aide d’une spatule ou d’un couteau, étalez une première fine couche de chantilly sur le biscuit roulé puis préparez une poche munie d’une douille de votre choix (la mienne était trop petite et je suis un peu déçue du visuel), remplissez-la de chantilly et pochez l’intégralité de votre bûche en faisant attention à ne pas laisser de trou ! Comme il s’agit de chantilly, si vous vous loupez un peu pas de problème, vous pouvez enlever l’excédent et recommencer ;). Décorez ensuite à votre convenance (j’ai personnellement saupoudré d’un peu de cacao puis déposé quelques marrons glacés et des décorations). Si vous choisissez de mettre des marrons glacés sur votre chantilly, centrez-les bien pour qu’ils ne glissent pas à cause du poids et ruinent ainsi votre pochage (ça m’est arrivé donc si ça peut vous éviter des petits soucis !). Conservez au frigo jusqu’au moment de servir.

Ardéchois

     Bon ok je crois que j’ai encore merdé… J’ai vraiment loupé toutes les célébrations de ce début d’année à l’occasion desquelles je voulais vous proposer des recettes thématiques pertinentes pour vous aider : mardi gras, la chandeleur, la St Patrick, le nouvel an chinois. Et Pâques n’y fait pas exception. C’est quand même hallucinant que je fasse autant de gâteaux au chocolat toute l’année et que je me retrouve démunie la seule fois où il serait vraiment nécessaire de vous en proposer un. Certes, mon blog regorge de recettes au chocolat (comme le banana bread tout chocolat, le gâteau chocolat guinness, le gâteau magique, le moelleux orange chocolat de ma maman, le coulant au chocolat, les bouchées au nutella ou les cookies infiniment chocolat fleur de sel de Pierre Hermé et j’en passe) et il y en a pour tous les gouts mais je voulais vraiment vous proposer un gâteau style entremets ou layer cake archi stylé et décoré pour l’occasion. Et comme d’habitude je m’en suis souvenue trop tard et j’ai été surbookée au travail cette semaine, un vrai enfer. Autant vous dire que je suis vraiment déçue. Mais il faut faire contre mauvaise fortune bon coeur comme on dit donc je vous laisse fouiner sur mon blog pour trouver une recette qui vous plaira et je tente de me faire pardonner avec cette recette d’un classique français : l’ardéchois.
Comme son nom l’indique il s’agit d’un gâteau aux marrons. Il est vraiment dé-li-cieux. Il est archi moelleux au début et fond quasiment dans la bouche sur la fin. Si vous aimez le marron vous DEVEZ le tester. C’est une obligation impérative !!! Les photos ne rendent vraiment pas hommage à ce gâteau si simple mais si bon, je vous l’assure. J’ai fait cuire mon gâteau dans un moule de 22cm pendant 30mn mais je pense que ce serait encore mieux dans un moule plus petit pour encore plus de moelleux (n’oubliez pas de prolonger la cuisson dans ce cas !).

.

IMG_20190403_183817__01

.

Temps : 5mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : plusieurs jours dans une boite métallique ou du papier d’alu
Pour un ardéchois (8 personnes)

.

Ingrédients

  • 2 oeufs
  • 80 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 100 g de farine
  • 1 cuillère à soupe de levure chimique
  • 100 g de beurre mou
  • 250 g de crème de marrons
  • 1 cuillère à soupe de rhum

.

IMG_20190403_183813__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 150°. Battez les œufs avec le sucre et le sel jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Incorporez la farine et la levure puis le beurre, la crème de marrons et enfin le rhum. Beurrez et farinez un moule de 20cm de diamètre et enfournez 35 à 40mn environ (30mn si vous prenez un moule de 22cm comme moi). La pointe d’un couteau doit ressortir sèche.

Gâteau magique au marron

     Ca fait plus de 2 ans que je ne vous ai pas proposé de recette de gâteau magique. Donc après le gâteau magique à la vanille et au rhum,  le gâteau magique au chocolat et le gâteau magique au chocolat et aux framboises, je vous propose une version un peu plus automnale avec la recette du gâteau magique au marron. Toujours le même principe : une seule préparation pour trois couches qui se séparent à la cuisson : une gâteau, une crémeux et une flan. La couleur du gâteau au marron fait qu’on ne voit pas trop la séparation entre crémeux et flan pour cette recette mais promis elle était bien là !

.

20171016_172447~2

.

Temps : 10mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : une semaine au frigo
Pour un moule à cake de 7x22cm
.

Ingrédients :

  • 65g de beurre
  • 25cL de lait entier
  • 2 œufs (à température ambiante)
  • 50 g de sucre
  • 90 + 60 g de crème de marrons
  • 1 cs d’eau
  • 55g de farine de châtaigne
  • 1 pincée de sel

.

20171016_172500

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 150°C.
  • Faites fondre le beurre et laissez le tiédir. Chauffez le lait jusqu’à ce qu’il soit tiède. Séparez les jaunes et les blancs. Battez les jaunes d’œufs avec le sucre, 90g de crème de marrons et l’eau pendant quelques minutes. Ajoutez le beurre fondu et continuez de battre. Tamisez sur le mélange la farine. Mélangez rapidement. Versez le lait en plusieurs fois tout en continuant de battre. Montez les blancs en neige ferme avec la pincée de sel. Incorporez délicatement en plusieurs fois les blancs à la pâte à l’aide d’une spatule ou d’une maryse (pour ne pas casser les blancs).
  • Versez le mélange dans un moule à cake (préalablement beurré si nécessaire) et enfournez pendant environ 35 minutes (50 pour un moule rond de 20cm avec le double de proportions). Laissez le gâteau refroidir puis démoulez-le. Réservez au frais plusieurs heures. Juste avant de servir, étalez les 60g de crème de marrons restante sur le gâteau à l’aide d’un couteau.