Salade de pommes de terre rôties miel moutarde

Aujourd’hui, une première sur le blog : une salade de pommes de terre. Je n’ai pas pour habitude d’en faire mais j’avais envie d’un peu de changement. L’avantage c’est que cette recette peut se déguster froide comme chaude. Vous pouvez donc la ressortir tant un jour pluvieux que pour un pique-nique ensoleillé.

Temps : 20/25mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 3j dans une boite hermétique au réfrigérateur
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 1kg de pommes de terre nouvelles
  • 2 +1 cuillères à soupe de miel
  • 2 +1 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 2 +1 cuillères à café de moutarde (au cumin pour moi)
  • 2 cuillères à soupe de parmesan râpé
  • du sel et du poivre
  • un peu de fleur de sel
  • 1 oignon nouveau
  • 100g de salade
  • 100g de coppa

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°. Lavez et séchez les pommes de terre. Coupez-les en deux voire plus si elles sont top grosses (il faut qu’à la fin les morceaux aient à peu près le même calibre) et déposez-les dans un saladier. Dans un bol, mélangez 2 cuillères à soupe de miel, 2 cuillères à soupe d’huile de sésame, 2 cuillères à café de moutarde et 2 cuillères à soupe de parmesan râpé et mélangez bien pour que la sauce soit homogène. Versez-la sur les pommes de terre et mélangez jusqu’à ce qu’elles soient toutes bien enrobées. Étalez ensuite les pommes de terre sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé sur une seule couche (il faut éviter qu’elles ne se chevauchent pour cuire de façon homogène), salez et poivrez et enfournez 30mn. Elles doivent être bien dorées. Sortez du four, parsemez d’un peu de fleur de sel par-dessus et réservez.
  • Pendant que les pommes de terre tiédissent, préparez le restez de la salade. Dans un saladier, mélangez le miel, l’huile de sésame et la moutarde restants et ajoutez-y l’oignon nouveau finement ciselé ainsi que la salade lavée et séchée. Mélangez bien pour que la sauce enrobe la salade puis ajoutez les pommes de terre et enfin la coppa coupée en morceaux. Servez froid ou chaud.

Chaï latte glacé

Aujourd’hui, je vous propose une tuerie, ma boisson préférée toutes catégories confondues de l’été : le chai latte glacé. J’en suis tombée amoureuse au Starbucks il y a des années et depuis j’essayais de reproduire cette excellente boisson, malheureusement sans résultat. Aujourd’hui, je peux enfin dire que c’est chose faite. Le goût n’est surement pas parfaitement identique mais c’est la meilleure version maison que j’ai trouvée et elle est grandement inspirée de celle de Véro. Je ne vous laisse pas attendre plus longtemps pour cette merveille : place à la recette.

Temps : 5mn de préparation, 20mn de cuisson, 1/2h de refroidissement
Conservation : 3/4j dans une bouteille hermétique pour le concentré de chaï
Pour 3 personnes

Ingrédients :

  • 750ml d’eau
  • 2 cuillères à soupe de miel (3 si vous aimez votre chaï latte bien sucré)
  • 2 cuillères à café de thé chaï (ou de thé noir standard si vous n’en trouvez pas)
  • 2 bâtons de cannelle
  • 1 gousse de vanille
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 6 clous de girofle
  • 8 gousses de cardamome
  • 0,5 cuillère à café de grains de poivre noir
  • 300mL de lait (végétal si vous voulez)
  • des glaçons

Recette :

  • Versez l’eau, le miel, le thé, la cannelle, la gousse de vanille fendue en deux et grattée, le gingembre, les clous de girofle, la cardamome et le poivre dans une casserole et portez à ébullition. Laissez mijoter à petit bouillon sans couvrir pendant 20mn jusqu’à ce que le thé réduise de plus de moitié de volume (il doit vous rester environ 300mL). Filtrez la préparation, laissez-la redescendre de température puis entreposez-la au frigo jusqu’à ce qu’elle soit bien froide. Quand c’est le cas, répartissez-la dans trois verres et complétez avec la même quantité de lait. Ajoutez quelques glaçons et servez immédiatement.

Banana mugcake v2

Je vous ai proposé il y a très peu de temps une nouvelle recette de mug cake. Eh bien j’ai récidivé avec quelques twists ! Ce mugcake vous demandera des ingrédients un peu moins fréquents dans une cuisine mais il est vraiment bon. Exit la texture caoutchouteuse, ici il n’y a que moelleux ! Comme dans le précédent, on sent bien le goût de banane et de chocolat mais ici, on goûte aussi la farine complète qui apporte de la rusticité. Trop bon !

Temps : 5mn de préparation + 2mn de cuisson
Conservation : aucune
Pour 1 gros mugcake (2 personnes)

Ingrédients :

  • 15g de beurre de coco (1 cuillère à soupe)
  • 1 banane de taille moyenne bien mure
  • 15g de miel (1 cuillère à soupe)
  • 1 gros œuf
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 30g de farine complète (3/4 cuillères à soupe)
  • 0,5 cuillère à café de bicarbonate
  • 0,5 cuillère à café de cannelle
  • 1 pincée de sel
  • 25g de pépites de chocolat (3 cuillères à soupe)

Recette :

  • Dans un grand mug, faites fondre le beurre de coco au micro-ondes. Ajoutez la banane et écrasez-la en purée fine à l’aide d’une fourchette. Incorporez ensuite le miel, l’œuf et la vanille, puis la farine, le bicarbonate, la cannelle et le sel ensemble et enfin les pépites de chocolat. Travaillez vivement la pâte avec la fourchette pour qu’elle soit bien homogène. Faites cuire 2mn puissance maximale et dégustez tiède.

Magret de canard laqué au miel

Et maintenant, la pièce de résistance : le magret de canard. Je suis partie sur une marinade super simple puisqu’il s’agissait d’une première pour moi : du miel, de la sauce soja et du vinaigre balsamique. Rien de vraiment original mais une association qui se révèle toujours gagnante associée au canard. Pour la cuisson, je me suis basée sur une valeur sure : Philippe Etchebest. La double cuisson poêle + four permet d’avoir une peau colorée tout en ayant un cœur bien rosé comme il faut.

Temps : 5mn de préparation, 2h de marinade et 18/20mn de cuisson
Conservation : 3j au réfrigérateur
Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 50g de miel
  • 50g de sauce soja
  • 20g de vinaigre balsamique
  • 1 beau magret de canard
  • du sel et du poivre

Recette :

  • Versez le miel, la sauce soja et le vinaigre balsamique dans une petite casserole. Portez la sauce à ébullition et laissez cuire à petit bouillon pendant 5mn en remuant régulièrement pour qu’elle réduise. Réservez. Enlevez l’excès de gras sur les côté du magret ainsi que la petite peau à la surface puis quadrillez la peau des magrets en profondeur en faisant bien attention de ne pas entamer la chair. Salez et poivrez le magret puis déposez-le dans un sac congélation avec les 2/3 de la sauce. Laissez mariner au frigo au moins 2h.
  • Préchauffez le four à 180°. Faites chauffer une poêle sur feu doux et déposez-y le magret, côté peau vers le bas. Laissez-le cuire 6mn en enlevant régulièrement la graisse fondue. Quand le magret commence à dorer, augmentez légèrement le feu (de moyen à vif) et faites caraméliser chaque face (c’est l’affaire de une ou deux minutes avec le miel de la marinade, attention à ne pas le faire brûler). Déposez le magret peau vers le bas sur une grille elle-même posée sur un plat. Badigeonnez de marinade et enfournez 10mn. Badigeonnez régulièrement le magret avec la marinade pendant la cuisson. Laissez reposer 3mn à couvert à la sortie du four puis tranchez et servez.

Notes :
– Après avoir fait dorer son magret à la poêle, Philippe Etchebest l’enfourne pour 5mn seulement, dans un plat de cuisson, peau vers le haut. Ici, j’ai du réduire le temps de caramélisation à la poêle en raison du miel qui va vite brûler sur feu vif. C’est pour cela que j’ai augmenté le temps de cuisson au four. Cela permet aussi de bien glacer le magret (que l’on est donc obligé de mettre peau vers le bas pour badigeonner). Comme vous pouvez le voir, mon magret était parfaitement rosé malgré cette différence de cuisson !
– Vous pouvez conserver le gras de canard fondu pour plus tard (par exemple pour faire des pommes de terre sautées).

Lebkuchens

Me voilà revenue d’un week-end d’exception à Disneyland (raison de mon absence hier), sur un petit nuage, remontée à bloc, pour vous proposer une nouvelle recette. Il s’agit de lebkuchens : de petits pains d’épices super moelleux, délicatement épicés, talonnés de chocolat, avec un glaçage légèrement citronné. De véritables délices trouvés chez Gourmandiseries et parfaitement conformes à ceux que j’ai pu manger en Alsace. J’en ai fait des énormes mais vous pouvez bien évidemment en faire des plus petits à condition de diminuer le temps de cuisson !

Temps : 35mn de préparation, 4h de réfrigération, 12h de séchage et 10mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite en métal hermétique à température ambiante
Pour 20 lebkuchens

Ingrédients :

Pour la pâte :

  • 2 œufs
  • 100g de sucre
  • 25g de miel
  • 45g d’amandes hachées
  • 45g de poudre d’amandes
  • 1 cuillère à café d’épices à pain d’épices
  • 100g de farine T55
  • 50g de farine de seigle
  • 1 cuillère à café de bicarbonate

Pour le façonnage :

  • environ 25g de beurre

Pour le glaçage :

  • 50g de sucre glace
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron

Pour le talonnage :

  • 150g de chocolat noir

Recette :

  • Commencez par les biscuits. Battez les oeufs avec le sucre pendant 5mn jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Ajoutez tous les autres ingrédients ensemble et mélangez bien jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Elle sera liquide et collante, c’est normal. Filmez au contact et entreposez au réfrigérateur 4h.
  • Beurrez 2 feuilles de papier sulfurisé et déposez-les sur des plaques de cuisson. Enduisez vos mains de beurre, prenez une cuillère à soupe de pâte  et roulez-la en boule entre vos mains. Déposez sur une plaque et recommencez jusqu’à épuisement de la pâte en les espaçant bien. Beurrez régulièrement vos mains. Laissez sécher 12h à température ambiante. Préchauffez le four à 160° et enfournez 10mn.
  • Pendant ce temps, préparez le glaçage en mélangeant le sucre glace avec le jus de citron jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de grumeaux. Le glaçage doit être lisse, liquide et presque translucide. Badigeonnez-en la face bombée des lebkuchens à l’aide d’un pinceau quand ils sont encore tièdes. Laissez sécher à l’air libre.
  • Une fois le glaçage sec et les biscuits refroidis, faites fondre le chocolat (si vous êtes motivé, tempérez-le). Trempez la face plate de vos lebkuchens dans le chocolat en les secouant pour enlever le surplus (ne les raclez pas, il faut quand même en conserver assez pour la gourmandise) et laissez-les sécher face plate vers le haut. Vous pouvez les déguster dès que le chocolat a figé.

Leckerlis

Lors de mes derniers marchés de Noël en Alsace, j’ai pu goûter les leckerlis de Fortwenger et je pense que ce sont les meilleurs biscuits aux épices que j’ai pu goûter. Ils étaient tellement bons qu’il fallait m’enlever le sachet des mains pour que j’arrête d’en manger. Je ne rigole même pas. Épicés juste ce qu’il faut, avec des fruits confits et une pâte d’un moelleux incomparable : je suis devenue accro. Malheureusement, pas de Fortwenger au marché de Noël de Tours. Il a donc fallu improviser. J’ai utilisé la recette de Gourmandiseries dont j’ai drastiquement diminué le temps de cuisson pour conserver un moelleux sur le long terme. Ils ne valent pas ceux de Fortwenger (est ce possible en même temps ?) mais ils sont vraiment excellents. Ils se mangent tout seul. Ils sont parfaits pour l’hiver !

Temps : 30mn de préparation, 9h de séchage et 10mn de cuisson
Conservation : 2 semaines dans une boite en métal hermétique
Pour environ 30/40 biscuits (je vous avoue que pour une fois je ne me souviens plus du nombre, j’ai oublié de compter)

Ingrédients :

Pour les biscuits :

  • 150g de miel parfumé
  • 100g de sucre
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café d’épices à pain d’épices
  • 2 cuillères à soupe de kirsch
  • 250g de farine
  • 50g d’amandes hachées
  • 1 pincée de bicarbonate
  • 1 pincée de levure chimique
  • 50g de citrons confits
  • 50g d’oranges confites

Pour le glaçage :

  • 5g d’eau
  • 10g de kirsch
  • 75g de sucre glace

Recette :

Pour les biscuits :

  • Versez le miel, le sucre et les épices dans une casserole. Mélangez et chauffez sur feu moyen jusqu’à ce que le sucre soit totalement fondu et le miel bien liquéfié. Versez dans un saladier et incorporez le kirsch. Ajoutez ensuite la farine, les amandes, le bicarbonate et la levure. Mélangez bien puis incorporez les fruits confits coupés en dés. N’hésitez pas à travailler la pâte à la main car elle n’est pas très liquide. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étalez-la sur une feuille de papier sulfurisé sur une épaisseur de 8mm environ (si elle est trop collante, aidez vous d’une seconde feuille de papier sulfurisé posée par dessus et surtout pas de stress sur la forme, la pâte sera retaillée ensuite). Laissez sécher à l’air libre dans un endroit sec pendant 6h.
  • Une fois le délai écoulé, préchauffez le four à 180° et enfournez 10mn. La pâte sera claire et encore molle, c’est normal. Elle durcira en refroidissant.

Pour le glaçage :

  • Pendant que les biscuits cuisent, préparez le glaçage. Dans une petite casserole, mélangez l’eau, le kirsch et le sucre glace et chauffez à feu doux jusqu’à ce que le sucre fonde totalement.
  • Dès la sortie du four, coupez immédiatement la pâte en petits biscuits (j’ai fait des rectangles de 3x5cm comme indiqué dans la recette d’origine mais vous pouvez faire des losanges, des carrés ou autres plus ou moins grands selon vos envies). Badigeonnez directement de glaçage. N’hésitez pas à passer plusieurs couches car il ne doit plus vous en rester à la fin ! Laissez encore sécher 3h à l’air libre et dégustez.

Note :
– Si vous n’aimez pas le kirsch, remplacez-le ainsi que l’eau par du jus d’orange dans la pâte et dans le glaçage.

Crevettes cajun au miel épicé

Et hop, une nouvelle recette de crevettes. J’ai passé des années sans vous en proposer et maintenant j’en suis totalement gaga. C’est tellement facile et rapide à préparer et c’est si bon que je ne vois pas pourquoi s’en passer ! Ces crevettes là sont bien plus épicées que les dernières. Non seulement elles sont assaisonnées avec des épices cajun mais elles sont surtout accompagnées d’un délicieux miel épicé : une tuerie. Mangée avec du riz, la sauce ne vous paraitra pas trop relevée donc vous pouvez accentuer la quantité de piment si vous aimez ça. Par contre attention si vous les mangez telles quelles.

.

.

Temps : 12mn de préparation/cuisson
Conservation : 24h dans un récipient hermétique
Pour 2 personnes
.

Ingrédients :

  • 300g de grosses crevettes crues décortiquées et déveinées (avec ou sans la queue)
  • 2 cuillères à soupe d’épices cajun
  • 1 pincée de poivre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 30g de beurre salé
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à café de thym séché
  • le zeste et le jus d’un demi citron

Pour le miel épicé :

  • 45g de miel
  • 15g de beurre salé
  • 0,25 cuillère à café de piment de cayenne
  • 0,25 cuillère à café de piment doux en poudre (chili powder)
  • 0,5 cuillère à café de paprika fumé

.

Recette :

  • Séchez les crevettes avec du papier absorbant puis mélangez-les avec les épices cajun et le poivre dans un bol. Chauffez l’huile dans une poêle sur feu moyen. Quand elle est chaude, ajoutez les crevettes et cuisez-les jusqu’à ce qu’elles soient roses (environ 2mn et demi de chaque côté). Ajoutez le beurre salé, les gousses d’ail émincées, le thym et le zeste de citron. Prolongez la cuisson une ou 2 minutes jusqu’à ce que l’ail commence à dorer. Retirez du feu et aspergez avec le jus de citron.
  • Pour le miel épicé, ajoutez tous les ingrédients dans une petite casserole. Chauffez sur feu moyen jusqu’à ce que le beurre soit totalement fondu. Mélangez pour homogénéiser la sauce et servez immédiatement avec les crevettes.

Granité de melon au miel

C’est une recette encore une fois toute en fraicheur que je vous propose aujourd’hui : celle du granité de melon avec une petite touche de miel. C’est hyper rafraichissant et vous pouvez servir ça tout aussi bien à l’apéritif avec du jambon cru qu’en dessert pour une fin de repas hyper légère. Attention par contre à la qualité de votre melon : s’il n’est pas assez mûr ou un peu passé, vous ne sentirez que ça dans la recette car aucun autre élément ne pourra venir cacher ça !

.

.

Temps : 20mn de préparation
Conservation : 8j au congélateur (ensuite le goût se gâte)
Pour 700g de granité (que j’évaluerai à environ 7 personnes pour un dessert et 14 pour une entrée)

.

Ingrédients 

  • 500g de chair de melon (la chair d’un melon de taille moyenne)
  • 50mL de jus de citron (le jus d’1 gros citron)
  • 100mL d’eau
  • 50g de miel

.

Recette :

  • Commencez par mixer le melon avec le jus de citron et l’eau. Une fois le mélange lisse et homogène, ajoutez le miel. Mixez à nouveau, goûtez et rectifiez la quantité de sucre et de citron si nécessaire (cela dépendra de votre melon). Versez dans une grande boite en plastique pour avoir une épaisseur de 4/5cm (pas plus sinon cela deviendra difficile de gratter le granité). Fermez la boîte (ou filmez au contact si vous n’avez pas de couvercle) et entreposez au congélateur au moins 12h. A l’aide d’une fourchette, venez gratter régulièrement (toutes les 2/3h) le sorbet pendant ce temps de congélation et jusqu’au moment du service pour former des paillettes et ainsi le granité. Servez au dernier moment (le granité fond vite).

Note : Si vous mettez votre granité à prendre la nuit ou que vous l’oubliez, pas de soucis. Sortez-le une quinzaine de minutes à température ambiante pour ramollir la texture et grattez. Remettez au congélateur jusqu’au moment de servir.

Côtelettes de porc aux pêches et à la fêta

J’aime de plus en plus manger des fruits dans mes plats. Je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que je trouve que ça leur apporte une profondeur de plus que les légumes. Sûrement une question de sucré/salé. Du coup, après le saumon glacé à la confiture de pêches, c’est au tour des côtelettes de porc d’y passer. Let’s go.

.

.

Temps : 20mn de préparation/cuisson
Conservation : 3/4j au réfrigérateur
Pour 2 personnes
.

Ingrédients

  • 60mL de vinaigre balsamique
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 1 cuillère à soupe d’herbes de Provence (de préférence des herbes fraiches comme du thym)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 côtelettes de porc
  • du sel et du poivre
  • 2 pêches
  • 75g de fêta

.

Recette :

  • Préchauffez le four sur 230°, position grill.
  • Dans un bol, mélangez le vinaigre balsamique, le miel et les herbes. Réservez.
  • Chauffez l’huile dans une poêle sur feu vif. Assaisonnez les côtelettes des deux côtés avec le sel et le poivre, déposez-les dans la poêle (attention de ne pas vous brûler) et saisissez-les 2/3mn de chaque côté. Réduisez la chaleur sur feu moyen et poursuivez la cuisson pendant 3/4mn de chaque côté jusqu’à ce qu’elles soient cuites (les miennes étaient super fines donc les vôtres pourrait demander un poil plus de cuisson). Versez la sauce balsamique sur les côtelettes pour les 2 dernières minutes de cuisson. Retirez du feu. Si votre poêle passe au four, passez à la suite, sinon versez l’intégralité de son contenu dans un autre plat type plat à gratin. Lavez les pêches, coupez-les en tranches et ajoutez-les à la poêle. Enfournez celle-ci 4/5mn sous le grill jusqu’à ce que les pêches commencent à ramollir et caraméliser. Retirez du four. Servez les côtelettes avec les pêches, un peu de sauce balsamique, la fêta émiettée et des herbes fraîches supplémentaires.

Crevettes sautées au miel

Et c’est parti pour une première recette de crevettes. Une toute simple et basique pêchée sur le blog de Dévorez-moi où l’on fait sauter les crevettes après les avoir faites mariner dans une petite sauce miel/soja. C’est simple et efficace !
J’en profite pour vous annoncer que je pars en Italie une semaine pour les vacances. Je comptais continuer de publier pendant ce temps mais apparemment finalement il n’y aura pas de PC donc ça risque de ne pas être possible. Du coup je vous retrouve dans une semaine ! Si vous voulez suivre tout de mes aventures trépidantes là-bas (à savoir beaucoup de pâtes et de pizzas), je vous donne rendez-vous sur mon Instagram !

.

.

Temps : 5mn de préparation (environ 15/20 si vous devez décortiquer), 30mn de marinade et 10mn de cuisson
Conservation : 24h dans un récipient hermétique (ne prenez pas de risque avec les fruits de mer)
Pour 2 personnes

.

Ingrédients :

  • 300g de crevettes crues
  • 25g de miel
  • 30mL de sauce soja
  • 1 gousse d’ail
  • 1 échalote
  • 3cm de gingembre frais
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame

.

Recette :

  • Commencez par décortiquer et déveiner les crevettes si ce n’est pas déjà fait (vous pouvez laisser les queues, c’est comme vous préférez sur ce point). Dans un saladier, mélangez le miel, la sauce soja, la gousse d’ail écrasée au presse-ail, l’échalote finement émincée et le gingembre pelé et râpé. Ajoutez les crevettes et mélangez jusqu’à ce qu’elles soient toutes intégralement recouvertes. Filmez et entreposez au réfrigérateur au moins 30mn.
  • Dans une poêle, chauffez l’huile sur feu vif et ajoutez les crevettes (juste les crevettes, pas la marinade). Faites les cuire jusqu’à ce qu’elles commencent de rosir, en les retournant de temps en temps pour une cuisson homogène. Versez alors la marinade dans la poêle et continuez la cuisson jusqu’à ce que les crevettes soient parfaitement cuites : elles sont alors totalement roses. Stoppez immédiatement la cuisson pour qu’elles ne deviennent pas caoutchouteuses et servez-les avec du riz.