Crevettes cajun au miel épicé

Et hop, une nouvelle recette de crevettes. J’ai passé des années sans vous en proposer et maintenant j’en suis totalement gaga. C’est tellement facile et rapide à préparer et c’est si bon que je ne vois pas pourquoi s’en passer ! Ces crevettes là sont bien plus épicées que les dernières. Non seulement elles sont assaisonnées avec des épices cajun mais elles sont surtout accompagnées d’un délicieux miel épicé : une tuerie. Mangée avec du riz, la sauce ne vous paraitra pas trop relevée donc vous pouvez accentuer la quantité de piment si vous aimez ça. Par contre attention si vous les mangez telles quelles.

.

.

Temps : 12mn de préparation/cuisson
Conservation : 24h dans un récipient hermétique
Pour 2 personnes
.

Ingrédients :

  • 300g de grosses crevettes crues décortiquées et déveinées (avec ou sans la queue)
  • 2 cuillères à soupe d’épices cajun
  • 1 pincée de poivre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 30g de beurre salé
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à café de thym séché
  • le zeste et le jus d’un demi citron

Pour le miel épicé :

  • 45g de miel
  • 15g de beurre salé
  • 0,25 cuillère à café de piment de cayenne
  • 0,25 cuillère à café de piment doux en poudre (chili powder)
  • 0,5 cuillère à café de paprika fumé

.

Recette :

  • Séchez les crevettes avec du papier absorbant puis mélangez-les avec les épices cajun et le poivre dans un bol. Chauffez l’huile dans une poêle sur feu moyen. Quand elle est chaude, ajoutez les crevettes et cuisez-les jusqu’à ce qu’elles soient roses (environ 2mn et demi de chaque côté). Ajoutez le beurre salé, les gousses d’ail émincées, le thym et le zeste de citron. Prolongez la cuisson une ou 2 minutes jusqu’à ce que l’ail commence à dorer. Retirez du feu et aspergez avec le jus de citron.
  • Pour le miel épicé, ajoutez tous les ingrédients dans une petite casserole. Chauffez sur feu moyen jusqu’à ce que le beurre soit totalement fondu. Mélangez pour homogénéiser la sauce et servez immédiatement avec les crevettes.

Granité de melon au miel

C’est une recette encore une fois toute en fraicheur que je vous propose aujourd’hui : celle du granité de melon avec une petite touche de miel. C’est hyper rafraichissant et vous pouvez servir ça tout aussi bien à l’apéritif avec du jambon cru qu’en dessert pour une fin de repas hyper légère. Attention par contre à la qualité de votre melon : s’il n’est pas assez mûr ou un peu passé, vous ne sentirez que ça dans la recette car aucun autre élément ne pourra venir cacher ça !

.

.

Temps : 20mn de préparation
Conservation : 8j au congélateur (ensuite le goût se gâte)
Pour 700g de granité (que j’évaluerai à environ 7 personnes pour un dessert et 14 pour une entrée)

.

Ingrédients 

  • 500g de chair de melon (la chair d’un melon de taille moyenne)
  • 50mL de jus de citron (le jus d’1 gros citron)
  • 100mL d’eau
  • 50g de miel

.

Recette :

  • Commencez par mixer le melon avec le jus de citron et l’eau. Une fois le mélange lisse et homogène, ajoutez le miel. Mixez à nouveau, goûtez et rectifiez la quantité de sucre et de citron si nécessaire (cela dépendra de votre melon). Versez dans une grande boite en plastique pour avoir une épaisseur de 4/5cm (pas plus sinon cela deviendra difficile de gratter le granité). Fermez la boîte (ou filmez au contact si vous n’avez pas de couvercle) et entreposez au congélateur au moins 12h. A l’aide d’une fourchette, venez gratter régulièrement (toutes les 2/3h) le sorbet pendant ce temps de congélation et jusqu’au moment du service pour former des paillettes et ainsi le granité. Servez au dernier moment (le granité fond vite).

Note : Si vous mettez votre granité à prendre la nuit ou que vous l’oubliez, pas de soucis. Sortez-le une quinzaine de minutes à température ambiante pour ramollir la texture et grattez. Remettez au congélateur jusqu’au moment de servir.

Côtelettes de porc aux pêches et à la fêta

J’aime de plus en plus manger des fruits dans mes plats. Je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que je trouve que ça leur apporte une profondeur de plus que les légumes. Sûrement une question de sucré/salé. Du coup, après le saumon glacé à la confiture de pêches, c’est au tour des côtelettes de porc d’y passer. Let’s go.

.

.

Temps : 20mn de préparation/cuisson
Conservation : 3/4j au réfrigérateur
Pour 2 personnes
.

Ingrédients

  • 60mL de vinaigre balsamique
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 1 cuillère à soupe d’herbes de Provence (de préférence des herbes fraiches comme du thym)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 côtelettes de porc
  • du sel et du poivre
  • 2 pêches
  • 75g de fêta

.

Recette :

  • Préchauffez le four sur 230°, position grill.
  • Dans un bol, mélangez le vinaigre balsamique, le miel et les herbes. Réservez.
  • Chauffez l’huile dans une poêle sur feu vif. Assaisonnez les côtelettes des deux côtés avec le sel et le poivre, déposez-les dans la poêle (attention de ne pas vous brûler) et saisissez-les 2/3mn de chaque côté. Réduisez la chaleur sur feu moyen et poursuivez la cuisson pendant 3/4mn de chaque côté jusqu’à ce qu’elles soient cuites (les miennes étaient super fines donc les vôtres pourrait demander un poil plus de cuisson). Versez la sauce balsamique sur les côtelettes pour les 2 dernières minutes de cuisson. Retirez du feu. Si votre poêle passe au four, passez à la suite, sinon versez l’intégralité de son contenu dans un autre plat type plat à gratin. Lavez les pêches, coupez-les en tranches et ajoutez-les à la poêle. Enfournez celle-ci 4/5mn sous le grill jusqu’à ce que les pêches commencent à ramollir et caraméliser. Retirez du four. Servez les côtelettes avec les pêches, un peu de sauce balsamique, la fêta émiettée et des herbes fraîches supplémentaires.

Crevettes sautées au miel

Et c’est parti pour une première recette de crevettes. Une toute simple et basique pêchée sur le blog de Dévorez-moi où l’on fait sauter les crevettes après les avoir faites mariner dans une petite sauce miel/soja. C’est simple et efficace !
J’en profite pour vous annoncer que je pars en Italie une semaine pour les vacances. Je comptais continuer de publier pendant ce temps mais apparemment finalement il n’y aura pas de PC donc ça risque de ne pas être possible. Du coup je vous retrouve dans une semaine ! Si vous voulez suivre tout de mes aventures trépidantes là-bas (à savoir beaucoup de pâtes et de pizzas), je vous donne rendez-vous sur mon Instagram !

.

.

Temps : 5mn de préparation (environ 15/20 si vous devez décortiquer), 30mn de marinade et 10mn de cuisson
Conservation : 24h dans un récipient hermétique (ne prenez pas de risque avec les fruits de mer)
Pour 2 personnes

.

Ingrédients :

  • 300g de crevettes crues
  • 25g de miel
  • 30mL de sauce soja
  • 1 gousse d’ail
  • 1 échalote
  • 3cm de gingembre frais
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame

.

Recette :

  • Commencez par décortiquer et déveiner les crevettes si ce n’est pas déjà fait (vous pouvez laisser les queues, c’est comme vous préférez sur ce point). Dans un saladier, mélangez le miel, la sauce soja, la gousse d’ail écrasée au presse-ail, l’échalote finement émincée et le gingembre pelé et râpé. Ajoutez les crevettes et mélangez jusqu’à ce qu’elles soient toutes intégralement recouvertes. Filmez et entreposez au réfrigérateur au moins 30mn.
  • Dans une poêle, chauffez l’huile sur feu vif et ajoutez les crevettes (juste les crevettes, pas la marinade). Faites les cuire jusqu’à ce qu’elles commencent de rosir, en les retournant de temps en temps pour une cuisson homogène. Versez alors la marinade dans la poêle et continuez la cuisson jusqu’à ce que les crevettes soient parfaitement cuites : elles sont alors totalement roses. Stoppez immédiatement la cuisson pour qu’elles ne deviennent pas caoutchouteuses et servez-les avec du riz.

Saumon glacé à la confiture de pêches au bourbon

Me revoilà enfin ! Désolée pour cette absence imprévue. Je suis allée voir ma famille mais je ne pensais vraiment pas que je n’aurais pas une minute pour vous partager une recette. Comme je n’avais pas eu le temps de prendre des dispositions avant mon départ, c’était très compliqué d’incruster ça dans ma journée. Après, promis, je vais me rattraper dans les deux prochaines semaines parce que je suis en vacances. Je vais donc essayer de vous proposer de nouvelles recettes quasiment tous les jours et de faire des choses un peu originales (qui arriveront plus tard) ! Si tout se passe bien vous aurez de bons petits plats ! Concernant cette recette, elle vous donnera un saumon sucré/salé super moelleux, voire fondant. Un véritable délice, super facile et rapide à faire, à déguster avec du riz ou des légumes. N’hésitez pas à changer la confiture si vous n’êtes pas fan de pêche : le saumon se marie particulièrement bien avec les fruits exotiques ou les fruits rouges ! Vous pouvez aussi essayer de faire ce saumon au grill pour qu’il soit légèrement croustillant.

.

.

Temps : 15mn de préparation/cuisson
Conservation : 2j dans un récipient hermétique au frigo
Pour 2 personnes

.

Ingrédients :

  • un filet d’huile d’olive
  • 2 beaux filets de saumon sans la peau (de 180g environ)
  • du sel et du poivre
  • une pêche (facultatif)

Pour le glaçage :

  • 80g de confiture de pêches
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 1 cuillère à soupe de bourbon
  • 0.25 cuillère à café d’ail en poudre
  • une pincée de piment en poudre

.

Recette :

  • Chauffez une poêle anti-adhésive sur feu moyen avec un filet d’huile d’olive. Assaisonnez le saumon avec le sel et le poivre des deux côtés et déposez-le dans la poêle.
  • Mélangez tous les ingrédients du glaçage jusqu’à ce que ce dernier soit homogène et versez-le sur les filets pour qu’il les recouvre entièrement (les côtés également). Lavez la pêche, coupez-la en quartiers et ajoutez-la dans la poêle. Retournez les quartiers de temps en temps pour ne pas qu’ils brûlent.
  • C’est prêt lorsque les filets soient cuits à cœur (une dizaine de minutes). S’ils sont épais, vous pouvez couvrir la poêle pour que le dessous ne brûle pas avant que l’intérieur ne soit cuit. N’hésitez pas à napper les filets régulièrement avec le glaçage qui aura coulé au fond de la poêle.

« Popcorn chicken » cajun au four et sa sauce crémeuse moutarde et miel

Oui je l’avoue, j’ai succombé au franglish dans ce titre. Mais je trouve ce nom de « popcorn chicken » que l’on doit aux américains assez fabuleux ! On imagine directement une main plonger dans un saladier pour piocher un de ces petits morceaux de poulet, le tremper dans la sauce, s’en délecter et recommencer encore et encore de manière totalement addictive sur le canapé devant un film. Et bien c’est exactement l’effet que font ces bouchées panées aux épices cajun. Le poulet est moelleux à l’intérieur et croustillant à l’extérieur. Les épices apportent un petit coup de chaud contrebalancé par la sauce. C’est totalement addictif et régressif. C’est un véritable coup de cœur que j’ai eu pour cette recette que je dois à la merveilleuse Tieghan (qui tient probablement le meilleur blog en langue anglaise que je connaisse). Je vous conseille donc de foncer. Vous ne regretterez pas. Moi en tout cas, je n’ai clairement pas regretté !

.

.

Temps : 25mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : 2/3j au réfrigérateur (mais l’extérieur ne sera plus croustillant)
Pour 25 morceaux environ (4/6 personnes)

.

Ingrédients :

Pour le poulet :

  • 1kg de blanc de poulet
  • 120mL de buttermilk (aussi appelé lait fermenté ou lait ribot ; pour en faire maison, il suffit de mélanger une cuillère à soupe de vinaigre dans du lait normal 15Mn avant de commencer la recette)
  • 80g de corn-flakes
  • 2 cuillères à soupe de farine au blé complet
  • 2 cuillères à soupe d’épices cajun
  • 115g de cheddar râpé
  • du poivre noir
  • environ 6 cuillères à soupe d’huile d’olive

Pour la sauce :

  • 60g de moutarde
  • 85g de miel
  • 70g de yaourt à la grec
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • le jus d’un citron
  • 1 cuillère à soupe d’épices cajun
  • 1/4 de cuillère à café de piment de Cayenne
  • du sel et du poivre noir

.

Recette :

Pour le poulet :

  • Préchauffez le four à 220°.

  • Coupez le poulet en morceaux de 5cm sur 2,5cm environ (je vous indique la taille seulement à titre indicatif pour que vous puissiez vous projeter puisque la grosseur du morceau influe sur le temps de cuisson). Mettez-les dans un sac congélation et verser le buttermilk dessus. Bien mélanger pour enrober les morceaux.

  • Mixez les corn-flakes en poudre bien fine. Versez-les dans un bol de taille moyenne et mélangez-les avec la farine, les épices cajun, le cheddar et le poivre. Normalement pas besoin de saler grâce à la présence du cheddar et des épices cajun mais vous pouvez goûter un peu à ce stade et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Prélevez un morceau de poulet du sac, plongez-le dans le bol, enrobez-le de chapelure et pressez assez fort pour y faire adhérer une jolie quantité. Déposez sur une plaque de cuisson couverte de papier sulfurisé et recommencez jusqu’à épuisement du poulet en espaçant bien les morceaux (il vous faudra très certainement deux plaques). Badigeonnez légèrement le poulet avec l’huile d’olive en faisant bien attention à ne pas décrocher la chapelure (je vous conseille de tapoter les morceaux plus que de les « brosser ») et enfournez pour 15mn : les morceaux de poulet doivent être bien dorés. Même si c’est tentant, ne les retournez pas à mi-cuisson, la panure risquerait de se décrocher avec la chaleur.

Pour la sauce :

  • Pendant que le poulet cuit, préparez la sauce. Versez tous les ingrédients dans un récipient type verre doseur et passez un coup de mixeur plongeant jusqu’à obtenir une sauce bien crémeuse. C’est aussi simple que ça. Vous pouvez aussi utiliser un fouet normal ou « shaker » la sauce. Servez le poulet dès sa sortie du four !

Carottes rôties au miel

Je vous propose une nouvelle façon de cuisiner les carottes aujourd’hui : avec une sublime sauce au miel. Ce n’est pas spécialement diététique mais c’est vraiment excellent. La recette peut paraitre très longue mais c’est surtout le temps d’éplucher les carottes. Si vous avez de belles carottes bio, bien nettoyées, vous pouvez donc gagner du temps en vous disposant de cette étape !

.

.

Temps : 30mn de préparation et 25mn de cuisson
Conservation : 3/4 jours au frigo dans une boite hermétique
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 1,5kg de carottes fines (celles en bottes sont plus adaptées)
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • du sel et du poivre
  • 90g de beurre
  • 3 cuillères à soupe de cassonade
  • 3 cuillères à soupe de miel
  • 1.5 cuillère à café de mélange italien (épices)
  • 1,5 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
  • 1.5 cuillère à soupe d’oignons en poudre

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°. Lavez et épluchez les carottes. Enduisez-les d’huile d’olive et déposez-les sur deux plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé. Elles ne doivent pas se chevaucher. Assaisonnez-les avec le poivre et le sel. Réservez. Dans une petite casserole, ajoutez le beurre, la cassonade, le miel, les épices, le vinaigre et les oignons en poudre. Chauffez sur feu moyen jusqu’à ce que le beurre soit totalement fondu et le mélange homogène puis portez à ébullition. Mélangez régulièrement. Retirez du feu et versez sur les carottes. Enfournez 25mn jusqu’à ce que les carottes soient fondantes : un couteau doit pouvoir les traverser sans effort. N’oubliez pas d’inverser les plaques à mi-cuisson pour avoir une cuisson homogène. Servez immédiatement.

Banana cake fourré au dulce de leche et sa ganache chocolat

Avec la grisaille extérieure de ce premier week-end de mai, je mets de côté temporairement les fraises pour vous offrir un gâteau super réconfortant à la banane, au chocolat et au dulce de leche que j’ai trouvé sur le blog de Elodie. La base est super moelleuse grâce à la banane dont le goût est souligné par le cacao. S’agissant d’un fruit sucré naturellement et au vu de la présence du dulce de leche, j’ai encore une fois diminué la quantité de sucre. Concernant le dulce de leche d’ailleurs, je ne l’ai pas trouvé assez présent à mon premier essai donc j’ai doublé la quantité pour qu’il ne soit pas trop éclipsé par la banane qui a un goût assez puissant. Pour le glaçage, personnellement, j’ai préféré le gâteau sans mais mon compagnon a préféré avec. Je vous conseille donc de suivre votre cœur sur ce coup. Pour la recette que je vous propose, j’ai coupé la poire en deux et divisé les proportions par deux pour qu’il soit toujours présent mais ne prenne pas trop le pas sur les autres saveurs. Pour une fois, n’hésitez pas à prendre un chocolat moins fort en cacao que celui à 66% que je vous conseille d’habitude. Votre gâteau aura plus de douceur !

.

.

Temps : 30mn de préparation + 40mn de cuisson
Conservation : 4/5j au frigo bien filmé (c’est un gâteau qui se conserve très bien, la ganache sera juste un peu dure donc il faut penser de le sortir à l’avance pour le déguster)
Pour un gros gâteau de 12 parts environ

.

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 250g de beurre
  • 150g de sucre
  • 100g de sucre muscovado
  • 85g de miel
  • 245g de bananes écrasées (environ 2 bananes et demi)
  • 4 œufs
  • 335g de farine
  • 50g de cacao en poudre non sucré
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 370mL de lait fermenté (aussi appelé lait ribot, babeurre ou buttermilk ; peut-être remplacé par du lait normal dans lequel vous aurez ajouté 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc 10mn avant de commencer à préparer la pâte)

Pour la garniture :

  • 150g de dulce de leche

Pour le glaçage :

  • 100g de chocolat noir
  • 120g de crème fraîche
  • 150g de dulce de leche

.

Recette :

Pour le gâteau :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Dans une casserole (ou au micro-ondes), faites fondre le beurre. Versez-le sur les sucres et battez jusqu’à ce que l’ensemble soit homogène. Incorporez ensuite le miel et les bananes écrasées. Ajoutez les œufs un à un en mélangeant bien entre chaque. Mélangez la farine, le cacao, le bicarbonate, la levure et le sel dans un autre récipient. Incorporez 1/3 des poudres à la pâte puis moitié du lait fermenté et recommencez l’opération, en finissant par le dernier tiers de poudres. Versez la pâte dans un moule à charnière de 24cm tapissé de papier sulfurisé et enfournez 40 à 45mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez tiédir le gâteau une dizaine de minutes avant de le démouler et le laisser complétement refroidir sur une grille.
  • Une fois votre gâteau totalement refroidi, coupez-le en deux et garnissez-le généreusement de dulce de leche.

Pour le glaçage :

  • Commencez par préparer la ganache au chocolat. Pour cela, faites fondre le chocolat au main-marie ou au micro-ondes et, une fois refroidi, battez-le avec la crème fraîche jusqu’à obtenir une crème au chocolat brillante et soyeuse. Etalez-la sur le dessus du gâteau à l’aide d’une spatule puis ajoutez le dulce de leche restant par dessus.

Glace au pain d’épices (sans œuf)

La voici, la voilà, la seconde raison pour laquelle j’ai fait le pain d’épices de Philippe Conticini hier ! Bien évidemment, la première, c’était tout simplement parce que… c’est juste trop bon, voilà tout. La seconde c’est que je voulais essayer de faire une glace avec, sur le principe de ma glace miel/cannelle, mais avec des vrais morceaux de gâteau dedans. Et sincèrement c’est délicieux. La glace est bien moelleuse grâce au miel et on sent très bien le goût du pain d’épices. Je suis super satisfaite ! Cette glace sera parfaite pour servir avec votre dessert de Noël si vous vous orientez sur des agrumes ou du chocolat ^^

.

.

Temps : 15mn de préparation, 30mn d’infusion, 1h de réfrigération et 30mn de turbinage
Conservation : quelques semaines au congélateur
Pour environ 750mL de glace

.

Ingrédients :

  • 350mL de lait frais entier
  • 150g + 50g de pain d’épices (une tranche de 1.5cm d’épaisseur environ)
  • 200mL de crème liquide entière
  • le zeste d’une orange bio
  • une cuillère à café d’épices à pain d’épices
  • 70g de miel

.

Recette :

  • Dans une première casserole, portez le lait à ébullition. Hors du feu, ajoutez-y les 150g de pain d’épices et laissez infuser pendant 30mn. Dans une seconde casserole, portez à ébullition la crème. Hors du feu, ajoutez le zeste d’orange râpée et les épices. Laissez infuser pendant 30mn également.
  • A l’issue du temps d’infusion, ajoutez le miel à la crème et portez-la à nouveau à ébullition en mélangeant régulièrement. Versez-la ensuite dans un mixeur avec le lait et le pain d’épices infusé et mixez jusqu’à obtenir une préparation lisse et homogène. Entreposez au réfrigérateur au moins 1h.
  • Une fois la préparation refroidie, mélangez-la une dernière fois, démarrez votre sorbetière et versez-la dedans. Laissez la machine tourner une vingtaine de minutes jusqu’à ce que la glace ait une consistance solide mais souple. Ajoutez alors les 50g de pain d’épices restants, après les avoir découpés en dés. Laissez turbiner votre machine encore quelques minutes pour bien répartir les morceaux de pain d’épices puis versez la glace dans un récipient qui va au congélateur. Laissez la reposer quelques heures avant de la déguster. Si vous n’avez pas de sorbetière, versez l’appareil dans un récipient et entreposez-le au congélateur en le remuant de temps en temps pour éviter qu’un maximum de cristaux ne se forment.

Pain d’épices de Philippe Conticini

Voilà une quête bien longue et difficile que celle de trouver le pain d’épices parfait (enfin parfait à mes yeux). Mais s’agissant d’un gâteau toujours excellent (car très difficile à louper), c’est un plaisir de tester de nouvelles recettes chaque année. Après le pain d’épices de Christophe Michalak l’année dernière (non publié mais réalisé en masterclass), c’est au tour de celui de Philippe Conticini de faire un tour dans ma cuisine. C’est une recette très parfumée et surtout très moelleuse. Je suis sure qu’elle fera beaucoup d’heureux !

.

.

Temps : 15mn de préparation, 10mn de repos et 35mn de cuisson
Conservation : 1 à 2 semaines, bien emballé dans du film alimentaire, à température ambiante ou au frigo
Pour un pain d’épices

.

Ingrédients :

  • 135g de lait demi écrémé
  • 1 clou de girofle
  • 90g de beurre
  • 80g de vergeoise
  • 110g de miel liquide (si possible de sapin)
  • 2 petits œufs (70g d’œuf environ)
  • 105g de farine T45
  • 60g de farine de sarrasin
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 3g de bicarbonate de soude
  • 1g de gingembre en poudre
  • 2g de cannelle en poudre
  • 2g d’épices à pain d’épices
  • 1g de réglisse en poudre
  • 18g de mélasse
  • le zeste d’un citron bio
  • 20g de zestes d’oranges confites
  • 20 g de gingembre confit taillé en fines lamelles
  • 30 g d’amandes effilées et grillées

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 170°.
  • Portez le lait à ébullition. Ajoutez le clou de girofle et laissez infuser 5mn hors du feu.
  • Dans une casserole, faites fondre le beurre, la vergeoise et le miel ensemble. Mélangez et laissez tiédir. Incorporez alors les œufs.
  • Dans un petit saladier, mélangez les farines, la fleur de sel, le bicarbonate, les épices, la mélasse, le zeste de citron et les zestes d’oranges confites hachés. Incorporez les poudres au mélange précédent puis ajoutez le gingembre confit et les amandes effilées et enfin le lait tiède.
  • Versez la pâte dans un moule à cake beurré et fariné. Laissez reposer 10mn puis enfournez 35mn.