Moelleux amande poire chocolat

Et oui encore des poires ! En ce moment ma vie pâtissière se résume à la citrouille, les poires et les pommes, encore et encore. Mais que voulez-vous, j’adore les fruits de l’automne. Je suis donc ravie de les utiliser en boucle dans différentes recettes. D’ailleurs pour tout vous dire, je pensais qu’il serait très facile de vous proposer un gâteau à base de poire et de chocolat mais ça s’est avéré plus compliqué que prévu. J’ai essayé plusieurs recettes de suite qui ne m’ont pas apporté satisfaction (immense déception concernant le cake poire/chocolat que j’ai essayé car j’en salivais d’avance…) jusqu’à celle-ci. Il s’agit d’une recette de J’en reprendrai bien un bout que j’ai tout simplement dessucré. Il est extrêmement simple et rapide à réaliser, le batteur fera tout le travail pour vous 😉

Temps : 15mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans du papier aluminium à température ambiante
Pour 1 gâteau (8 personnes)

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 100g de sucre semoule
  • 150g de poudre d’amandes
  • 4 gouttes d’extrait d’amande amère
  • 75g de beurre mou
  • 125g de pépites de chocolat noir
  • 1 grosse poire bien mûre (ou 2 petites)

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Dans un gros saladier, fouettez les œufs et le sucre ensemble à l’aide d’un batteur électrique jusqu’à ce que le mélange blanchisse et triple de volume. Incorporez ensuite la poudre d’amandes et l’extrait d’amande amère puis le beurre mou coupé en petits morceaux, toujours avec le batteur. Travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit lisse et homogène. Ajoutez ensuite les pépites de chocolat noir puis la poire épluchée et coupée en morceaux. Mélangez pour les répartir dans la pâte puis versez dans un moule de 18cm de diamètre (beurré et fariné si nécessaire). Enfournez 30/35mn : la pointe d’un couteau doit ressortir propre. Dégustez tiède ou froid.

Gâteau banane cacao, croustillant cannelle cacao

Ce n’est pas trop la saison des gâteaux à la banane mais il se trouve que j’ai eu un petit soucis de frigo dernièrement. Mes fruits ont donc mûri beaucoup trop vite et je me suis retrouvée avec un tas de bananes sur les bras. Comme d’habitude, j’ai décidé d’en faire un gâteau car elles apportent énormément de moelleux. Pour la gourmandise, je les ai associées avec du cacao et des pépites de chocolat ainsi qu’un croustillant (type semi crumble) : au top pour le goûter.

Temps : 20mn de préparation et 55mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour un gâteau de 24cm de diamètre (12 personnes)

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 115g de beurre mou
  • 225g de cream-cheese (philadelphia) à température ambiante
  • 125g de cassonade
  • 25g de sucre semoule
  • 2 œufs
  • 2 grosses bananes écrasées
  • 250g de farine
  • 60g de cacao en poudre non sucré
  • 1,5 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 125g de pépites de chocolat

Pour le croustillant :

  • 30g de farine
  • 15g de cacao en poudre non sucré
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 45g de cassonade
  • 20g de flocons d’avoine
  • 30g de beurre fondu
  • 50g de pépites de chocolat

Recette :

Pour le gâteau :

  • Préchauffez le four à 180°. Travaillez le beurre, le philadelphia et les sucres dans un saladier jusqu’à ce que le mélange soit crémeux et homogène. Incorporez ensuite et les œufs et les bananes écrasées puis la farine, le cacao, la levure, le bicarbonate et le sel ensemble. Quand la pâte est bien homogène, incorporez les pépites de chocolat rapidement sans trop travailler la pâte. Versez dans un moule de 24cm de diamètre, beurré et fariné si nécessaire.

Pour le croustillant :

  • Dans un bol, mélangez la farine, le cacao, la cannelle, la cassonade et les flocons d’avoine. Incorporez ensuite le beurre fondu et travaillez la préparation jusqu’à ce qu’elle soit homogène et fasse des petits paquets (comme pour un crumble). Saupoudrez sur la pâte et enfournez 40mn. Sortez le gâteau du four, répartissez les pépites de chocolat par dessus et réenfournez pour 15mn environ : la pointe d’un couteau doit ressortir légèrement humide, avec quelques miettes dessus. Laissez refroidir. A déguster tiède ou froid.

Moelleux chorizo comté

Comme les vacances d’été sont souvent synonymes d’apéritifs en cascade, me voilà avec une nouvelle recette de petites choses à grignoter. Si vous avez l’habitude de la pâtisserie, vous devez sûrement vous dire que cette recette ressemble étrangement à celle des cannelés et ce n’est bien évidemment pas une coïncidence. C’était mon idée de base en réalisant cette recette. Mais une fois ma pâte terminée, je la trouvais moins liquide que prévue. J’ai donc eu peur de la faire cuire dans des moules à cannelés et le tout s’est transformé en moelleux dont les moules m’ont permis de plus facilement contrôler la cuisson ! Résultat : des moelleux comté chorizo qui ne payent pas de mine mais pile comme je voulais. Un régal.

Temps : 15mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 12 moelleux

Ingrédients :

  • 500ml de lait
  • 50g de beurre
  • 2 œufs
  • 2 jaunes d’œuf
  • 125g de farine
  • du sel et du poivre
  • 150g de chorizo
  • 130g de comté râpé

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Versez le lait et le beurre dans une casserole et chauffez-les jusqu’à ce que le beurre soit totalement fondu. Réservez. Dans un saladier, battez les œufs et les jaunes avec la farine puis incorporez le mélange lait/beurre. Assaisonnez puis incorporez le chorizo coupé en petits morceaux et le fromage râpé. Répartissez la pâte dans 12 empreintes à muffins et enfournez 25/30m : les moelleux doivent être dorés et la pointe d’un couteau doit ressortir sèche.

Gâteau citron, huile d’olive, framboises de Pierre Hermé

Je l’admets l’intitulé de la recette peut faire peur. Quoi donc ? De l’huile d’olive ? Dans un gâteau ??? Diantre mais c’est n’importe quoi… Et je vous avoue qu’une petite voix dans la tête me disait que c’était un peu une folie de tester ça. Encore un gâchis d’ingrédients me disais-je. Toutefois, poussée par la curiosité (les pâtes à l’huile d’olive se multipliant ces dernières années) et le fait qu’il s’agisse d’une recette de Pierre Hermé (aucune erreur possible), je me suis laissée tenter. Eh bien c’était DÉLICIEUX. Après cuisson, on ne sent plus du tout l’huile d’olive, juste le bon goût du citron et de la framboises. En revanche, elle donne un moelleux incomparable au gâteau. Un véritable délice !!! La seule chose que j’ai changé concernant cette recette est l’aspect « déco ». En principe, le gâteau est recouvert de meringue. Au vu de la quantité de sucre non négligeable déjà présente dans la première partie de la recette, je lui ai préféré un glaçage au jus de citron pour en renforcer le goût et l’ajout de framboises supplémentaires pour la fraîcheur et l’acidité. C’était niquel.

Temps : 20mn de préparation + 50mn de cuisson
Conservation : 3/4j dans une boite hermétique (sans les framboises)
Pour un gâteau de 20cm (10 personnes environ)

Ingrédients :

  • 200g de sucre semoule
  • les zestes finement râpés de 2 citrons
  • 4 œufs
  • 3 cuillères à soupe de lait entier
  • 245g de farine
  • 1,5 cuillère à café de levure
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 100g de beurre fondu
  • 185g d’huile d’olive
  • 250g de framboises fraîches

Pour le glaçage et la finition :

  • 25g de jus de citron (soit le jus d’un demi citron environ)
  • 130g de sucre glace
  • 125g de framboises fraîches (voire 250g si vous voulez recouvrir tout le gâteau)

Recette :

  • Préchauffez le four à 160°. Dans un saladier, travaillez le sucre avec les zestes de citron pour parfumer le sucre. Ajoutez les œufs et fouettez le mélange jusqu’à ce qu’il blanchisse et devienne crémeux. Incorporez ensuite tour à tour le lait puis la farine et la levure puis le jus de citron et enfin le beurre et l’huile d’olive ensemble sans cesser de battre la préparation. Quand la pâte est bien homogène, beurrez un moule à manqué de 20cm de diamètre et versez-y 1/3 de la pâte. Recouvrez de framboises (il faut les mettre bien droites pour qu’elles tiennent toutes) puis versez le reste de l’appareil par-dessus. Enfournez 40/45mn : le gâteau doit être doré et la pointe d’un couteau doit ressortir sèche (faites bien attention au centre du gâteau, piquez plusieurs fois si nécessaire pour être bien certain de la cuisson car les framboises vont l’entraver, surtout au centre). Laissez tiédir 5mn avant de démouler sur une grille.

Pour le glaçage et la finition :

  • Quand le gâteau est à température ambiante, préchauffez le four à 100°. Déposez-le sur une grille au dessus d’une assiette. Mélangez le jus de citron et le sucre glace et versez le glaçage sur le gâteau. A l’aide d’une spatule, lissez le nappage jusqu’à avoir fine couche sur l’ensemble du gâteau. Placez le tout au four pendant 8 minutes pour sécher le glaçage. Recouvrez de framboises fraîches au moment du service.

Moelleux noisette et sa ganache chocolat au lait

J’ai flashé sur ce gâteau quand je l’ai vu chez Empreinte sucrée. J’ai trouvé qu’il était tellement beau que j’ai eu envie de faire le même. Bon évidemment, la décoration n’étant pas mon fort, le mien était beaucoup moins réussi que le sien (il faut dire que j’ai du me dépêcher d’étaler la ganache car je devais emmener le gâteau donc elle n’était pas assez refroidie et a coulé au lieu de me donner une belle épaisseur sur le dessus) mais au moins le goût était là. Ce moelleux porte très bien son nom. Sa texture est tout ce qu’on attend d’un gâteau de ce type. Le goût de noisette n’est pas trop prononcé et le chocolat au lait apporte beaucoup de douceur et de gourmandise. Un gâteau parfait pour un gros câlin au goûter.

Temps : 25mn de préparation, 45mn de cuisson et 1h30 de refroidissement
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 10/12 personnes

Ingrédients :

Pour le moelleux noisettes :

  • 100g de poudre de noisettes
  • 150g de beurre mou
  • 125g de cassonade
  • 4 œufs
  • 50g de lait
  • 150g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel

Pour la ganache au chocolat au lait :

  • 100g de crème liquide entière
  • 160g de chocolat au lait pâtissier

Pour la décoration (facultatif) :

  • une dizaine de noisettes émondées
  • une petite poignée de perles croustillantes en chocolat

Recette :

Pour le moelleux noisettes :

  • Commencez par torréfier les noisettes. Préchauffez le four à 180°C. Étalez la poudre de noisette et les noisettes pour la décoration sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez immédiatement pour 10 minutes. Si les noisettes ne sont pas émondées, versez-les sur un torchon propre et frottez-les vigoureusement pour enlever la peau à la sortie du four. Laissez refroidir à température ambiante et baissez la température du four sur 160°.
  • Dans un saladier, travaillez le beurre avec la cassonade jusqu’à ce que le mélange soit crémeux, légèrement mousseux et homogène. Incorporez ensuite les œufs un par un puis la poudre de noisette, le lait et enfin la farine avec la levure et le sel. Mélangez bien entre chaque ajout pour que la pâte soit homogène. Versez dans un moule à manqué de 20cm (beurré et fariné si nécessaire) et enfournez 30/35m : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez refroidir 5/10mn dans le moule avant de démouler sur une grille pour refroidissement complet.

Pour la ganache au chocolat au lait :

  • Portez la crème à ébullition et versez-la en trois fois sur le chocolat coupé en morceaux en mélangeant bien entre chaque ajout. Si des morceaux de chocolat subsistent, passez la ganache au micro-ondes quelques secondes. Entreposez-la au réfrigérateur au moins 1h (comme vous pouvez le voir ce n’était pas suffisant pour moi, tablez plus sur 1h30 à mon avis pour être sûr si vous avez un planning à respecter) : elle est prête quand elle a une consistance de pâte à tartiner.

Pour le montage et la déco :

  • Étalez la ganache refroidie sur le gâteau (qui doit impérativement être à température ambiante pour ne pas la faire fondre, c’est pour ça qu’on le prépare avant la ganache malgré le temps de prise au froid) et donnez lui un effet de vague à l’aide du dos d’une cuillère. Coupez les noisettes préalablement torréfiées en deux et déposez-les joliment sur le glaçage avec quelques perles croustillantes.

Petits moelleux noix de coco/cacao

Si vous avez des blancs d’œuf en trop et que vous souhaitez faire des petits gâteaux en 5mn top chrono, ces moelleux noix de coco et cacao sont faits pour vous. J’ai bien retenu la leçon de Cyril Lignac dans le meilleur pâtissier qui disait qu’il ne faut jamais utiliser du cacao en lieu et place du chocolat car c’est une partie moins noble donc qui donne un résultat moins bon mais son utilisation rend la confection de ces moelleux ultra facile et rapide. Leur seul défaut : devoir patienter le temps de la cuisson qui prend 20mn…

Temps : 5mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 6 à 8 petits moelleux (type muffins)

Ingrédients :

  • 3 blancs d’œufs
  • 75g de sucre
  • 80g de beurre
  • 60g de noix de coco râpée
  • 30g de cacao en poudre non sucré

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Dans un saladier, battez les blancs d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Incorporez ensuite le beurre fondu puis la noix de coco et le cacao. Mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Répartissez-la dans 6 à 8 moules à muffins (suivant le nombre que vous désirez) et enfournez 20mn environ : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Patientez 5mn avant de les démouler sur une grille de refroidissement.

Muffins citron framboises

Comment mieux faire la transition entre l’été et la rentrée qu’avec de délicieux muffins framboises citron ? Toutes les saveurs de l’été dans un petit gâteau super moelleux à déguster avec un bon thé dès le retour du boulot. Doux, fruité et super léger, un must du tea time.

.

.

Temps : 15mn de préparation + 25/30mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique
Pour 12 muffins

.

Ingrédients

Pour les muffins :

  • 60g de beurre mou
  • 100g de sucre
  • 1 œuf
  • Le zeste de 2 citrons
  • 300mL (270g) de crème aigre ou crème sûre (ou 300mL de crème liquide entière mélangée à 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc10mn avant de commencer la préparation des cupcakes)
  • 240g de farine
  • un demi sachet de levure chimique
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 300g de framboises

Pour le glaçage :

  • 100g de sucre glace
  • 25g de jus de citron (soit le jus d’un demi citron environ)

.

Recette ;

Pour les muffins :

  • Préchauffez le four à 180°. Travaillez le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit bien crémeux. Incorporez l’œuf puis les zestes de 2 citrons finement râpés et la crème aigre. Incorporez la farine, la levure et le sel ensemble. Ne travaillez pas trop la pâte. Incorporez délicatement les framboises pour ne pas les écraser puis répartissez la pâte dans 12 moules à muffins (beurrés et farinés si nécessaire ou dans des caissettes). Enfournez 25/30mn : les muffins doivent être légèrement dorés et la lame d’un couteau doit ressortir sèche.

Pour le glaçage :

  • Pendant que les muffins cuisent, préparez le glaçage en mélangeant le sucre glace avec le jus de citron. Vous devez obtenir une préparation bien blanche qui ne soit pas trop liquide. A la sortie du four, laissez les muffins refroidir une dizaine de minutes avant de verser le glaçage par dessus. Attendez que le glaçage ait figé pour servir.

Moelleux pomme carotte

Je n’avais pas réalisé que ça faisait aussi longtemps que je vous avais pas proposé de vraie recette de gâteau toute simple pour faire un bon goûter le week-end. Je vais donc corriger le tir avec cette recette de moelleux pomme carotte. Avec ses ingrédients, c’est un gâteau aux fruits que vous pouvez faire toute l’année, ce qui le rend drôlement pratique. Je le trouve aussi très esthétique visuellement avec ses pommes tranchées sur le dessus. Il est enfin extrêmement moelleux et très parfumé. C’est un véritable délice. Pour qu’il reste assez sain à déguster, j’ai également énormément diminué la quantité de sucre que prévoyait Aux délices des gourmets, comme ça, il n’y a aucune raison de culpabiliser à se faire plaisir 😉

.

.

Temps : 30mn de préparation + 40mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans du film alimentaire
Pour 10/12 personnes

.

Ingrédients :

  • 180g de carottes (environ deux carottes de taille moyenne)
  • 1 + 2 pommes
  • 2 œufs
  • 100g de sucre
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 200g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 0.5 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 125g de beurre fondu
  • un demi citron
  • 1 cuillère à soupe de gelée de pommes (ou d’abricot ou autre goût plutôt neutre)

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Lavez, épluchez et râpez finement les carottes. Réservez. Lavez, épluchez, épépinez  et taillez une pomme en julienne (la recette originale indique qu’il faut la râper mais je trouve personnellement que ça « écrase » la pomme et que beaucoup de jus se perd, je préfère donc la découper finement). Réservez également.
  • Battez les œufs avec les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez ensuite la farine, la levure, la cannelle et le sel ensemble. Une fois la pâte homogène, ajoutez le beurre fondu puis les carottes et la pomme coupée en julienne. Mélangez bien. Beurrez un moule à manqué de 20cm de diamètre et versez-y la pâte.
  • Lavez, épluchez, coupez les pommes en deux et épépinez-les. Frottez-les avec le demi-citron pour éviter qu’elles s’oxydent. Coupez chaque demie-pomme en tranches, en les maintenant bien serrées puis déposez les sur la pâte en les enfonçant légèrement. Chauffez légèrement la gelée de pommes au micro-ondes pour la liquéfier et badigeonnez-en les pommes à l’aide d’un pinceau.
  • Enfournez le gâteau 40/45mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez tiédir avant de démouler. Dégustez froid.

Gaufres de Christophe Felder

Depuis quelques semaines, je mourrais d’envie de manger des gaufres. Étant toujours en quête de la recette qui fera chavirer mon cœur, j’ai testé celle de Christophe Felder, le pâtissier qui parle le plus à mes papilles. J’avais sincèrement un peu peur à cause du kirsch dans la pâte mais au final ce dernier apporte un arrière goût original et assez plaisant (qui ne sera clairement pas au goût de tout le monde mais était au mien). Les gaufres ont aussi une super texture : elles sont moelleuses sans être molles. Un vrai petite plaisir. Je regrette juste de ne pas en avoir fait plus.

.

.

Temps : 10 + 10mn de préparation, 2h de repos et 15mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique (à réchauffer au grille-pain)
Pour 10 gaufres

.

Ingrédients :

  • 150mL de lait
  • 15g de levure fraîche de boulanger
  • 60g de beurre
  • 2 œufs
  • 25g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • les graines d’1/2 gousse de vanille
  • 250g de farine
  • 100g de crème fraîche épaisse
  • 1 cuillère à soupe de kirsch
  • un peu d’huile ou de beurre fondu pour le gaufrier

.

Recette :

  • 10mn avant de commencer la préparation de vos gaufres, chauffez très légèrement le lait pour qu’il soit tiède (un tout petit peu plus chaud que la température de votre doigt) et ajoutez-y la levure de boulanger émiettée. Mélangez et réservez 10mn. Faites fondre le beurre et réservez également.
  • Battez les œufs avec le sucre, le sel et les graines de vanille grattées. Versez la farine dans un bol et ajoutez-y le mélange précédent. Mélangez bien puis incorporez le mélange lait/levure, le beurre fondu refroidi, la crème et le kirsch sans cesser de remuer. Couvrez le bol d’un linge propre et laissez la pâte lever pendant 2h à température ambiante (ou dans un four préchauffé à 30°). La pâte va tripler de volume et faire des bulles.
  • Préchauffez le gaufrier. Huilez-le à l’aide d’un pinceau. Versez de la pâte et laissez cuire jusqu’à ce que les gaufres soient dorées. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte.

Biscuits craquelés au chocolat (avec des blancs d’œuf)

     Je sais que je vous avais déjà proposé une recette de cookies brownies et une de biscuits craquelés au chocolat mais je n’ai pas pu me retenir. J’ai récidivé… Je mourrais d’envie de manger des biscuits au chocolat. Je ne tenais vraiment plus, ça devenait viscéral. Et ça tombe bien, il y avait 4 blancs d’œuf restants de ma charlotte aux framboises… Je n’ai donc pas su résister plus de 3mn à la sublime recette de Un déjeuner au soleil qui est géniale. Les biscuits sont moelleux et super chocolatés. Tout ce que je voulais ! Les photos ne rendent pas hommage à ces biscuits et vous m’en voyez désolée. J’ai du faire très vite car je devais courir prendre le train donc le résultat est bien évidemment plus que médiocre.

.

IMG_20200626_025127__01

.

Temps : 25mn de préparation, 2h de réfrigération et 10mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique
Pour 30 biscuits environ

.

Ingrédients :

  • 240g de chocolat noir
  • 50g de beurre
  • 4 blancs d’œuf
  • 60g de sucre
  • 100g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café de cacao en poudre
  • 1 pincée de sel
  • environ 80/100g de sucre glace

.

Recette :

  • Faites fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes (30s par 30s en remuant entre chaque). Homogénéisez. Battez les blancs avec le sucre jusqu’à ce qu’ils deviennent bien mousseux (mais pas besoin de les monter totalement en neige). Incorporez délicatement le chocolat aux blancs d’œuf. Ajoutez la farine, la levure, le cacao et le sel ensemble et incorporez-les en soulevant le mélange pour ne pas trop casser les blancs. Versez la pâte dans un saladier. Filmez au contact. Réservez au frigo 2h environ.
  • Préchauffez le four à 170°. Versez le sucre glace dans une assiette creuse. Prélevez une cuillère à café de pâte puis roulez-la entre la paume de vos mains jusqu’à former une boule. Roulez-la ensuite dans le sucre glace (il faut que la couche soit généreuse) et déposez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte (cela vous fera deux plaques normalement) en espaçant les biscuits de 5cm environ et en les plaçant en quinconce. Enfournez 10mn. Laissez tiédir 5mn sur les plaques avant de transférer sur une grille pour refroidissement complet.