Galette des rois frangipane noix de pécan-sirop d’érable

Je vous vois d’ici : « Keuwaaaa mais keskecé que cette galette bizarroïde ??? Qu’est-ce qu’elle nous a fait ??? C’est une nouvelle tendance instagram ce truc ? ». Eh bien évidemment, ce n’est pas du tout le cas et ce n’est pas du tout fait exprès… Si vous me suivez depuis plusieurs années, vous savez que les galettes des rois sont ma bête noire. On peut le dire franchement : il m’arrive toujours une merde quand j’essaye d’en faire une… Et là j’étais siiii proooche du but… Pâte feuilletée maison : check. Crème pâtissière à l’érable : check. Crème de pécan : check. Formation de la galette, dessin et dorure : check, check et check. Tout se passait ultra bien. Je m’étais appliquée sur le dessin, la galette était magnifique. Et là : le drame. Ma galette s’est prise pour une gymnaste olympique et a fait un parfait saut périlleux arrière pour finir sur le plan de travail (en gros elle m’a échappé des mains quand j’allais la mettre au frigo)… Coup de pot : elle s’en est sortie quasiment indemne. Le dessin était un peu cabossé mais toute la garniture était encore dedans et aucun trou dans la pâte. La mauvaise nouvelle ? La garniture avait légèrement glissé dans la soudure des pâtes feuilletées qui n’adhéraient plus tout… J’ai tout essayé : réappuyer, refroidir la pâte, faire pression avec un cercle. Rien n’y a fait. Mais je trouvais ça trop triste de la jeter alors que j’étais sure qu’elle serait délicieuse en goût (et j’ai passé du temps sur cette pâte feuilletée maison que diantre, je ne voulais pas la balancer aux ordures). J’ai donc décidé de l’enfermer dans un cercle à pâtisserie bien serré en espérant que la garniture resterait prisonnière de la galette. Après cuisson, je n’avais pas perdu de garniture mais elle était en revanche remontée sur les côtés de la galette, lui donnant cet aspect un peu bizarre avec une « croûte » de pécan. J’ai donc hésité longuement avant de vous proposer la recette car le visuel est un loupé total. Mais après dégustation, je n’ai plus trop eu d’hésitations. La frangipane pécan est vraiment une tuerie. Et comme je sais que le processus fonctionne puisque j’ai déjà fait plusieurs galettes avec et que j’ai seulement eu un petit accident pour le visuel, je me suis dit que j’allais quand même vous la proposer ! Il s’agira probablement de ma seconde et dernière recette de galette de l’Epiphanie, il ne faut pas abuser des bonnes choses (même si on ne sait jamais si je suis inspirée en fin de mois…). En revanche j’aurai une recette de brioche à vous proposer prochainement pour ceux qui n’aimeraient pas la galette !

Temps : 30mn de préparation + 1h00 de réfrigération + 40mn de cuisson
Conservation : plusieurs jours dans du papier aluminium
Pour une galette de 26 cm (12 parts environ)

Ingrédients :

Pour la crème pâtissière au sirop d’érable :

  • 100g de sirop d’érable
  • 90mL de lait entier
  • 1 jaune d’œuf
  • 10g de sucre
  • 10g de fécule de maïs
  • 9g de beurre mou

Pour la crème de pécan :

  • 100g de beurre mou
  • 100g de sucre glace
  • 100g de poudre de noix de pécan torréfiées*
  • 1 cuillère à café de fécule de maïs
  • une grosse pincée de fleur de sel
  • 100g d’œuf (2 œufs)

Pour la galette :

  • 500g de pâte feuilletée maison (ou deux rouleaux de pâte feuilletée)
  • 1 fève
  • 1 jaune d’œuf + 2g de crème entière liquide pour la dorure

Recette :

Pour la crème pâtissière au sirop d’érable :

  • Versez le sirop d’érable dans une petite casserole et portez-le à petite ébullition pendant 5mn : il doit caraméliser et prendre en goût mais pas brûler. Pendant ce temps, portez le lait à ébullition également. Versez le lait sur le sirop d’érable en mélangeant jusqu’à ce que le liquide soit homogène. Fouettez le jaune avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez alors la maïzena. Versez ensuite le mélange sirop d’érable/lait bouillant petit à petit et fouettez jusqu’à ce que ce que le liquide soit homogène. Reversez ce mélange dans la casserole et faites-le chauffer jusqu’à ébullition (le mélange épaissit). Laissez refroidir un peu (jusqu’à atteindre environ 50°) puis incorporez le beurre mou coupé en morceaux. Réservez (au frigo de préférence et filmé si vous prenez du temps entre les différentes étapes).

Pour la crème de pécan :

  • Mélangez le beurre mou, le sucre glace, la poudre de pécan, la fécule et le sel ensemble. Ajoutez ensuite les œufs et mélangez jusqu’à incorporation, pas plus. Ne travaillez pas trop le mélange : il ne doit pas devenir mousseux. Réservez.

Pour la galette :

  • Incorporez la crème pâtissière à la crème de pécan pour obtenir votre frangipane. Versez cette dernière dans une poche à douille et laissez-la reposer au réfrigérateur le temps de préparer vos pâtes (voire plus longtemps si vous la trouvez liquide).
  • Séparez votre pâte feuilletée en deux et étalez le premier pâton sur un plan de travail fariné en un disque de 26cm de diamètre et le second en un disque de 28cm de diamètre. Déposez votre première pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Tracez légèrement un cercle de 24cm de diamètre dessus. Pochez-y la frangipane pécan de façon régulière. La bordure de 2cm doit rester parfaitement nette. Placez la fève vers le bord. Mouillez la bordure à l’aide d’un pinceau humidifié avec de l’eau. Déposez la seconde pâte sur la première en essayant de chasser l’air vers l’extérieur et soudez les deux ensemble en appuyant avec vos doigts sur les bords. Laissez reposer 1H au réfrigérateur. Le fait de refroidir la pâte feuilletée permettra qu’elle se développe mieux une fois au four.
  • Enlevez l’excédent de pâte tout autour de la galette à l’aide d’un couteau bien aiguisé (pour éviter d’écraser le feuilletage). Retournez délicatement votre galette sur la plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (face bombée en contact avec le papier). A l’aide d’un pinceau, dorez votre galette en la badigeonnant avec le jaune d’œuf battu avec la crème en faisant attention de ne pas mettre de jaune sur les côtés de la galette (cela empêcherait la pâte de bien monter). Faites un trou au milieu de la tarte (voire plusieurs à des endroits différents) puis dessinez des motifs dessus à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Chiquetez les côtés de la galette et entreposez-la au réfrigérateur le temps que le four soit prêt (il est important que la pâte soit bien froide quand vous la mettrez au four).
  • Préchauffez le four à 200°. Enfournez la galette 10mn puis baissez la température du four à 180° et prolongez la cuisson de 25/30mn. Laissez refroidir légèrement avant de déposer sur une grille de refroidissement.

Notes :
– *Pour faire la poudre de pécan torréfiée : Préchauffez le four à 180°C. Étalez les noix de pécan sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pendant 10 minutes puis laissez refroidir et mixez finement.
– Vous pouvez ajouter des noix de pécan entières dans la galette en les enfonçant dans la frangipane si vous voulez.
– Évitez de mettre du rhum dans la crème de pécan. L’association fonctionne très bien mais le goût du sirop d’érable est extrêmement subtile, vous ne le sentiriez donc plus.

Muffins citrouille noix de pécan

Attention tuerie. Et encore sur une recette à la purée de citrouille… Je pense que j’ai trouvé l’ingrédient miracle de l’automne en essayant ces boites de purée de citrouille toutes faites. J’étais un peu dubitative au début mais je trouve la purée de courge tellement pénible à préparer que j’ai fini par céder. Et je ne regrette absolument pas malgré le prix des frais de port. C’est de la purée 100% citrouille sans sucre ou sel ajouté. C’est incroyablement pratique, bon et sain. Et quand je vois que ça me permet de faire des pancakes ou des muffins aussi délicieux, je me dis que l’investissement est rentable. Ces muffins sont bien parfumés, moelleux, légèrement croustillants sur le dessus avec le sucre… J’ai ajouté un peu de noix de pécan pour la mâche mais ce n’est pas obligatoire : vous pouvez leur substituer des pépites de chocolat si vous préférez.

Temps : 15mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique
Pour 18 muffins

Ingrédients :

Pour les muffins :

  • 100g de noix de pécan
  • le zeste d’une orange finement râpée
  • 80g de sucre semoule
  • 80g de cassonade
  • 300g de farine
  • 2 cuillères à café d’épices à pain d’épices
  • 1 cuillère à soupe de levure chimique
  • 0,25 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • 0,25 cuillère à café de sel
  • 2 gros œufs
  • 175mL de lait
  • 175mL de purée de citrouille
  • 50g de jus d’orange
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 115g de beurre fondu

Pour le sucre à la cannelle :

  • 20g de sucre
  • 1 cuillère à café de cannelle

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Commencez par torréfier les noix de pécan en les enfournant 10mn dans le four chaud. Pendant ce temps, préparez la pâte à muffins. Dans un premier saladier, à l’aide d’une maryse, écrasez les zestes d’orange avec les sucres pour les parfumer. Ajoutez-y la farine, les épices, la levure, le bicarbonate et le sel. Mélangez et réservez. Dans un second saladier, fouettez les œufs, le lait, la purée de citrouille, le jus d’orange et la vanille jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporez les poudres sans trop travailler la pâte puis le beurre fondu et enfin les noix de pécan torréfiées grossièrement hachées. Répartissez la pâte dans 18 empreintes à muffins (beurrées et farinées ou munies de caissettes si nécessaire) remplies aux 3/4. Dans un petit bol, mélangez les ingrédients du sucre à la cannelle et saupoudrez-en un peu sur chaque muffin. Enfournez 15mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez refroidir sur une grille.

Notes :
– Vous pouvez remplacer les noix de pécan par des pépites de chocolat voire totalement les supprimer : les muffins sont délicieux « natures » aussi.
– Si vous n’aimez pas l’orange, enlevez les zestes de la recette mais ne touchez pas au jus d’orange qui ne se sent pas du tout après cuisson (ou substituez-le par un autre liquide).

Granola chocolat noisettes pécan

Ne vous en faîtes pas je sais qu’on est lundi. Je n’ai pas encore perdu totalement le sens des réalités. Mais malheureusement mes trois derniers essais de viennoiseries ne m’ont pas donné satisfaction. Je ne me voyais donc pas forcer une recette juste pour respecter le calendrier que j’essaye de m’imposer. En contrepartie, je vous propose quelque chose qu’on peut aussi manger au petit-déjeuner : du granola. Je sais qu’il faudrait que je change un peu et que je teste des recettes sans chocolat mais je n’y peux rien, je suis irrémédiablement appelée par le côté obscur de la force… Cette fois-ci, j’ai repris la recette du granola au chocolat et sirop d’érable de la dernière fois et j’ai tout simplement remplacé les amandes par des noix de pécan et des noisettes et l’huile de tournesol par de l’huile de noisette pour en renforcer le goût. Eh bien c’est encore meilleur et toujours aussi bon au petit déjeuner avec un peu de lait ou de yaourt nature !

Temps : 10mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 3 semaines dans une boite hermétique
Pour environ 700g de céréales

Ingrédients :

  • 250g de flocons d’avoine
  • 100g de noix de pécan
  • 50g de noisettes
  • 35g de cacao en poudre non sucré
  • 150g de sirop d’érable
  • 2 cuillères à soupe d’huile de noisette
  • 1 pincée de sel
  • 1 blanc d’œuf
  • 100g de chunks de chocolat noir

Recette :

  • Préchauffez le four à 165°. Dans un grand saladier, mélangez les flocons d’avoine, les noix de pécan et les noisettes hachées grossièrement ainsi que le cacao. Ajoutez ensuite le sirop d’érable, l’huile et le sel et mélangez bien jusqu’à ce que les céréales semblent s’amalgamer. Dans un bol, fouettez le blanc d’oeuf jusqu’à ce qu’il soit mousseux et incorporez-le au mélange précédent. Il faut qu’il soit bien homogène, n’hésitez pas à le travailler avec les mains si nécessaire. Répartissez le granola sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 25/30mn en remuant les céréales à mi-cuisson (cela évite qu’ils soient dorés d’un côté et mous de l’autre). Laissez totalement refroidir avant d’ajouter les chunks de chocolat et de transférer dans une boite hermétique.

Tarte aux noix de pécan

     On continue sur notre lancée automnale et spéciale Thanksgiving en passant directement à la fin du repas avec une délicieuse tarte aux noix de pécan. Ça faisait plusieurs mois que je rêvais d’en faire une et que je prenais mon mal en patience et je suis très heureuse d’avoir succombé ! Si vous aimez les noix de pécan, cette recette est vraiment faite pour vous. J’ai opté pour la recette de Délices d’orient car sa pâte n’était pas sucrée et était à base de sirop d’érable (la recette originelle comporte du corn sirup mais cet ingrédient est difficile à trouver en France et une amie m’avait gentiment ramené du sirop d’érable directement du Canada !). J’ai été conquise. La garniture de la tarte étant sucrée, une pâte qui ne l’est pas permet de la contrebalancer. L’ajout de noix de pécan sur le dessus de la tarte n’est quant à lui pas obligatoire mais c’est leur torréfaction qui rend la tarte aussi goûteuse à mon sens (vous pouvez par contre diminuer la quantité à 100g au lieu de 150 si vous le désirez).

.

IMG_20191120_223628__01

.

Temps : 25mn de préparation, 20mn de refroidissement, 45mn de cuisson
Conservation : 5j au frigo (mais la sortir 30mn avant de la déguster pour qu’elle soit à température ambiante)
Pour 1 tarte de 24cm de diamètre (8 personnes environ)

.

Ingrédients:

Pour la pâte :

  • 185g de farine
  • 100g de beurre froid coupé en petits morceaux
  • 6 cuillères à soupe d’eau glacée

.

Pour la garniture:

  • 150g de noix de pécan
  • 3 œufs
  • 100g de cassonade
  • 100g de beurre fondu
  • 200 ml de sirop d’érable (soit 250g)
  • 150g de cerneaux de noix de pécan entiers pour la décoration

.

IMG_20191120_223617__01

.

Préparation:

Pour la pâte :

  • A l’aide de votre robot (ou à la main), travaillez la farine avec le beurre découpé en morceaux. Une fois le mélange à peu près homogène, ajoutez l’eau et continuez de travailler la pâte jusqu’à ce qu’elle s’agglomère. Filmez-la et mettez-la au frais pendant 20 min.

.

Pour la garniture :

  • Préchauffez le four à 200°. Sortez votre pâte du frigo et abaissez-la sur un plan de travail fariné (sur environ 26cm de diamètre). Déposez-la dans votre moule à tarte (si besoin recouvert de papier sulfurisé pour éviter toute adhérence) et coupez l’excédent de pâte. Piquez le fond de tarte à l’aide d’une fourchette.
  • Hachez 150g de noix de pécan et répartissez-les sur la pâte. Battez les œufs avec la cassonade dans un cul de poule puis ajoutez-y le beurre fondu et le sirop d’érable et mélangez jusqu’à obtenir une garniture homogène. Versez le mélange sur le fond de tarte. Enfournez 15mn. Sortez la tarte du four. Baissez la température du four à 160°. Disposez les cerneaux de noix entiers joliment dessus et réenfournez la tarte 30mn. Laissez-la refroidir une dizaine de minutes avant de démouler la tarte puis laissez tiédir ou refroidir intégralement la tarte avant de la déguster avec une boule de glace vanille. (Vous pouvez badigeonner la tarte d’un sirop de sucre à la sortie du four pour la rendre brillante mais je ne vous le conseille pas car elle est assez sucrée comme ça.)

Tarte citrouille et crumble pécan

     J’ai réfléchi longtemps pour savoir quels genres de recettes et quelles recettes plus précisément j’allais vous proposer en cet Halloween 2015. J’hésitais entre uniquement des recettes amusantes et effrayantes ou un mix entre ce genre de recettes et d’autres un peu plus sérieuses (style gâteau traditionnel de saison). La balance a beaucoup penché du côté des recettes amusantes puisque chaque jour je découvrais de nouvelles idées juste bluffantes sur la toile… d’araignée  (ok pardon je sors –> []) qui me tentaient vraiment beaucoup. On sent que certains s’éclatent en cuisine et ont une imagination débordante ! C’est ce qui me fait aimer encore plus la cuisine qu’avant. Mais au final j’ai choisi de réaliser un « gâteau » traditionnel de saison : la tarte à la citrouille, car mon père est un mordu et que je voulais réaliser un pumkin spice latte qui me demandait aussi de la purée de citrouilles… Donc me voilà avec ma tarte à la citrouille, qui peut-être servie aussi bien pour Halloween que pour Thanksgiving !

     Quant à la recette, je crois qu’elle contenait une erreur. En effet, il fallait du lait concentré sans autre précision. J’ai donc supposé qu’il s’agissait de lait concentré non sucré mais lorsque j’ai goûté le mélange avant cuisson. Pwaaah ! J’ai donc rajouté du miel jusqu’à obtenir un goût qui me satisfaisait. Ma consistance ne doit donc pas forcément être celle attendue mais la tarte était excellente ! J’ai aussi effectué d’autres ajustements à la recette comme changer les épices à tarte à la citrouille par du 4 épices puisque la composition est quasiment identique, plus de farine dans la pâte, etc. (La recette a pas mal changé du coup). A savoir que vous n’êtes pas obligés de faire votre purée de citrouille par vous même si vous en trouvez mais comme ça n’a pas été mon cas je vous développe la marche à suivre (ça servira à ceux qui sont dans mon cas !). Enfin bref, cette tarte était divine alors que j’appréhendais beaucoup comme je ne connaissais pas du tout. Il y a un mélange de textures entre le côté un peu flan de la garniture et le croustillant du crumble. Les épices équilibrent bien le goût de la citrouille. Et le tout n’est pas trop sucré. Allez à vos fourneaux mes petites sorcières !!!

.

20151018_121305~6.

Pour une tarte (8 personnes)

Temps : Pour la purée de citrouille : 1h30 de cuisson + 10mn de préparation
.            Pour la tarte : 10mn de préparation + 30mn de repos + 50mn de cuisson

Conservation : environ une semaine

.

Ingrédients :

Pour la garniture :

  • 1.8kg de citrouille (ou 400g de purée de citrouille)
  • 400g de lait concentré sucré OU 400g de lait concentré non sucré et 180g de miel
  • 2 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 1 cuillerée à café de cannelle en poudre
  • 1 demi cuillerée à café de gingembre en poudre
  • 1 demi cuillerée à café de mélange pour pain d’épices
  • 1 cuillère à soupe de cassonade

.

Pour la pâte :

  • 180g de farine
  • 1/4 de cuillère à café de levure chimique
  • 3 cuillères à café de 4 épices
  • 50g de sucre en poudre
  • 55 de beurre froid coupé en dés
  • 1 oeuf battu

.

Pour le crumble

  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 4 cuillères à soupe de sucre roux
  • 1 cuillère à soupe de cannelle en poudre
  • 25g de beurre froid coupé en dés
  • 100g de noix de pécan hachées
  • 50g de noix hachées

.

20151018_121125~2.

Recette :

Pour la purée de citrouilles :

  • Préchauffez le four à 190°.
  • Coupez la citrouille en quartiers et retirez les graines et les membranes blanches. Recoupez en deux les quartiers et placez les, côtés coupés vers le haut, dans un plat. Couvrez de papier aluminium et laissez cuire environ 1h30 (la citrouille doit avoir foncé et être un peu humide).
  • Laissez refroidir un peu puis prélevez la chair et réduisez la en purée avec un robot. Exprimez l’excédent de liquide (c’est à dire l’extraire). Personnellement je mets la purée au centre d’un linge et je tourne le linge pour enfermer la purée puis je serre jusqu’à ce que la majorité du liquide soit sortie. Couvrez de film alimentaire la purée obtenue et réservez au réfrigérateur.

.

Pour la pâte :

  • Beurrez et farinez un moule à tarte de 23cm de diamètre. Mélangez la farine, la levure, les épices et le sucre. Incorporez le beurre avec les doigts pour obtenir une texture sablonneuse comme un crumble. Creusez un puits au centre et versez l’oeuf battu. Mélangez et faîtes une boule.
  • Abaissez la pâte sur le plan de travail fariné jusqu’à obtenir un rond assez large pour couvrir le moule. Déposez la pâte dans le moule à tarte et égalisez les bords. Couvrir de film alimentaire et mettre environ 30mn au frigo.

.

Pour la garniture :

  • Préchauffez le four à 220°.
  • Mélangez la purée de citrouille, le lait concentré (sucré OU non sucré + le miel) et les oeufs. Ajoutez le sel, l’extrait de vanille, les épices et la cassonade. Versez dans le fond de tarte et laissez cuire 15mn.

.

Pour le crumble :

  • Pendant ce temps préparez le crumble. Mélangez la farine, le sucre et la cannelle et incorporez le beurre avec les doigts afin d’obtenir une texture sablonneuse comme une chapelure. Ajoutez les noix hachées.
  • Retirez la tarte du four, abaissez la température du four à 180° et versez le crumble sur la tarte. Faîtes cuire encore 35mn. Laissez refroidir une dizaine de minutes dans le moule puis démoulez et déposez la tarte sur une grille jusqu’à complet refroidissement.

.

Source : La bible de la pâtisserie