Leckerlis

Lors de mes derniers marchés de Noël en Alsace, j’ai pu goûter les leckerlis de Fortwenger et je pense que ce sont les meilleurs biscuits aux épices que j’ai pu goûter. Ils étaient tellement bons qu’il fallait m’enlever le sachet des mains pour que j’arrête d’en manger. Je ne rigole même pas. Épicés juste ce qu’il faut, avec des fruits confits et une pâte d’un moelleux incomparable : je suis devenue accro. Malheureusement, pas de Fortwenger au marché de Noël de Tours. Il a donc fallu improviser. J’ai utilisé la recette de Gourmandiseries dont j’ai drastiquement diminué le temps de cuisson pour conserver un moelleux sur le long terme. Ils ne valent pas ceux de Fortwenger (est ce possible en même temps ?) mais ils sont vraiment excellents. Ils se mangent tout seul. Ils sont parfaits pour l’hiver !

Temps : 30mn de préparation, 9h de séchage et 10mn de cuisson
Conservation : 2 semaines dans une boite en métal hermétique
Pour environ 30/40 biscuits (je vous avoue que pour une fois je ne me souviens plus du nombre, j’ai oublié de compter)

Ingrédients :

Pour les biscuits :

  • 150g de miel parfumé
  • 100g de sucre
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café d’épices à pain d’épices
  • 2 cuillères à soupe de kirsch
  • 250g de farine
  • 50g d’amandes hachées
  • 1 pincée de bicarbonate
  • 1 pincée de levure chimique
  • 50g de citrons confits
  • 50g d’oranges confites

Pour le glaçage :

  • 5g d’eau
  • 10g de kirsch
  • 75g de sucre glace

Recette :

Pour les biscuits :

  • Versez le miel, le sucre et les épices dans une casserole. Mélangez et chauffez sur feu moyen jusqu’à ce que le sucre soit totalement fondu et le miel bien liquéfié. Versez dans un saladier et incorporez le kirsch. Ajoutez ensuite la farine, les amandes, le bicarbonate et la levure. Mélangez bien puis incorporez les fruits confits coupés en dés. N’hésitez pas à travailler la pâte à la main car elle n’est pas très liquide. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étalez-la sur une feuille de papier sulfurisé sur une épaisseur de 8mm environ (si elle est trop collante, aidez vous d’une seconde feuille de papier sulfurisé posée par dessus et surtout pas de stress sur la forme, la pâte sera retaillée ensuite). Laissez sécher à l’air libre dans un endroit sec pendant 6h.
  • Une fois le délai écoulé, préchauffez le four à 180° et enfournez 10mn. La pâte sera claire et encore molle, c’est normal. Elle durcira en refroidissant.

Pour le glaçage :

  • Pendant que les biscuits cuisent, préparez le glaçage. Dans une petite casserole, mélangez l’eau, le kirsch et le sucre glace et chauffez à feu doux jusqu’à ce que le sucre fonde totalement.
  • Dès la sortie du four, coupez immédiatement la pâte en petits biscuits (j’ai fait des rectangles de 3x5cm comme indiqué dans la recette d’origine mais vous pouvez faire des losanges, des carrés ou autres plus ou moins grands selon vos envies). Badigeonnez directement de glaçage. N’hésitez pas à passer plusieurs couches car il ne doit plus vous en rester à la fin ! Laissez encore sécher 3h à l’air libre et dégustez.

Note :
– Si vous n’aimez pas le kirsch, remplacez-le ainsi que l’eau par du jus d’orange dans la pâte et dans le glaçage.

Stollen facile

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais personnellement je suis une fan de stollen. J’en achète chaque fois que je vais aux marchés de Noël en Alsace. Entre la pâte moelleuse, les fruits confits et la pâte d’amande, c’est comme si quelqu’un avait lu dans mon esprit pour créer la brioche parfaite. Sauf que traditionnellement, le stollen nécessite un façonnage particulier et je n’avais pas très envie de me lancer dans cette opération. Je voulais une recette facile et rapide. J’ai trouvé mon bonheur chez B comme bon qui propose une recette avec un façonnage simplifié : on se concentre ici sur le goût et le moelleux. Personnellement je n’ai besoin de rien de plus ! A l’origine, sa recette était d’ailleurs encore plus rapide que la version que je vous propose. Elle ne comportait pas de pousse intermédiaire entre la pâte et le façonnage. Toutefois, je trouve qu’il est important d’ajouter au moins un temps de repos léger à ce moment là pour être sur d’avoir une brioche moelleuse. J’ajouterai que les proportions sont données pour une ÉNORME brioche. N’hésitez donc pas à faire 2 stollens ou à diviser les quantités par 2 pour faire un stollen de taille normale si vous ne pouvez pas en manger une grande quantité rapidement. Il ne faudrait pas risquer d’avoir une brioche sèche.

Temps : 40mn de préparation, 2h de pousse et 35mn de cuisson
Conservation : 2 jours bien emballé dans un torchon propre
Pour 1 gigantesque stollen (ou 2 petits)

Ingrédients :

  • 200g de raisins secs
  • 2 cuillères à soupe de rhum
  • 200mL de lait
  • 1.5 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 60g de beurre fondu tièdi
  • 2 œufs
  • 500g de farine
  • 40g de sucre
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 50g d’écorces d’orange confites
  • 1 barre de pâte d’amande de 250g environ (composée de 50% d’amande minimum, sinon elle va fondre à la cuisson)

Pour la finition :

  • 20g de beurre
  • 20g de sucre glace

Recette :

  • Dans un bol, versez les raisins secs, le rhum et assez d’eau bouillante pour couvrir les raisins afin de les réhydrater (ils seront ainsi plus moelleux à la dégustation). Réservez le temps de faire la brioche.
  • Chauffez le lait très légèrement pour qu’il soit tiède (un tout petit peu plus chaud que la température de votre doigt). Versez-le dans la cuve de votre robot muni du crochet, ajoutez la levure, laissez reposer 10mn et mélangez. Ajoutez le beurre fondu et les œufs et mélangez brièvement avant d’ajouter la farine, le sucre et le sel en déposant ces derniers sur la farine pour qu’ils ne soient pas en contact avec la levure. Pétrissez à vitesse lente jusqu’à ce que la pâte s’amalgame et se décolle des parois (5mn environ). Ajoutez les écorces d’orange confites coupées en dés ainsi que les raisins (égouttés puis pressés dans du papier absorbant pour enlever tout excès d’humidité) puis continuez de pétrir 5 à 10mn jusqu’à ce que la pâte soit lisse, souple, élastique et se décolle des parois. Couvrez la cuve d’un torchon et laissez la pâte reposer 1h dans un endroit chaud (un four préchauffé à 30° pour moi).
  • Dégazez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et étalez-la en un rectangle de 2cm d’épaisseur. Façonnez la barre de pâte d’amande pour qu’elle soit un peu plus petite que la longueur de votre pâton et placez-la au centre de la pâte. Repliez chaque côté vers le centre en commençant par les plus petits côtés, comme pour un portefeuille. Pincez les jointures pour souder la pâte. Déposez la brioche sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et laissez reposer 1h dans un endroit chaud (un four préchauffé à 30° pour moi).
  • Préchauffez le four à 180° et enfournez le stollen 35/40mn, jusqu’à ce qu’il soit doré. Laissez refroidir le stollen puis badigeonnez-le avec le beurre fondu et saupoudrez-le généreusement de sucre glace ensuite.

Cookie géant de Noël (sans four)

Dans la liste de vos demandes pour Noël, j’en ai eu une assez spécifique de recettes sans four. Autant pour l’apéritif ou l’entrée, c’est assez facile de trouver des idées (verrines, toasts, soupes, etc), autant pour un plat de résistance ou un dessert le défi devient plutôt ardu si vous voulez un peu de consistance. Comme j’adore faire des biscuits pour Noël, je me suis donc dit exit la bûche et bienvenue le cookie. Certes, ce n’est pas très Noël dans l’âme, mais c’est un biscuit assez facilement customisable pour lui donner un goût de fêtes ! Je vous offre donc ma recette de cookie de Noël sans four au bon goût d’épices à pain d’épices, aux pépites de chocolat et aux écorces d’oranges confites.

Temps : 10mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite en métal hermétique
Pour 1 cookie géant (8 personnes)

Ingrédients :

  • 80g de beurre mou
  • 90g de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 œuf
  • 1 orange moyenne (le zeste et 50mL de jus)
  • 180g de farine
  • 2 cuillères à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café d’épices à pain d’épices
  • 100g de pépites de chocolat
  • 50g d’écorces d’oranges confites

Recette :

  • Battez le beurre avec les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit crémeux. Ajoutez l’œuf ainsi que le zeste et le jus d’orange. Mélangez de nouveau. Incorporez ensuite la farine, la levure, le sel et les épices puis, une fois la pâte homogène, les pépites et les écorces d’oranges confites coupées en dés.
  • Découpez deux cercles de papier sulfurisé de 24cm de diamètre et déposez-en un au fond d’une poêle de même diamètre (à fond épais de préférence pour éviter que la pâte ne brûle). Versez la pâte dans la poêle sur le papier sulfurisé et aplatissez-la avec la paume de vos mains pour qu’elle prenne tout le diamètre de la poêle et ait une épaisseur la plus régulière possible. Faites cuire 10mn à couvert sur feu plutôt vif (pour vous donner une idée j’ai mis l’intensité à 7/9 sur mes plaques à induction). Faites glisser le cookie sur une assiette, mettez le second papier sulfurisé au fond de la poêle et retournez le cookie dans la poêle (attention à ne pas vous brûler). Prolongez la cuisson de 10Mn à couvert. Attention, pour cette recette plus que toute autre, il faudra adapter le temps de cuisson et la puissance du feu à vos plaques, soyez vigilants. N’hésitez pas à décorer votre cookie pour lui donner un air plus festif avec de la chantilly, des vermicelles, des paillettes alimentaires, etc.

Note : Vous pouvez faire cuire ces cookies traditionnellement en format individuel 10mn à 180° ou dans un moule de 24cm au four 20mn environ à 180°.
 

Amaretti aux écorces d’oranges confites et chocolat

A chaque année sa recette d’amaretti, ces délicieux petits biscuits moelleux italiens à l’amande. Parce que j’avais envie d’un petit goût de Noël dans ma vie, j’y ai incorporé des écorces d’oranges confites et je les ai trempés dans le chocolat noir. C’était vraiment délicieux. Je suis amoureuse de ces biscuits. Je ne peux que vous conseiller de les essayer.

.

.

Temps : 20mn de préparation, 30mn de réfrigération et 12mn de cuisson
Conservation : environ 2 semaines dans une boîte métallique à température ambiante
Pour 28 amaretti environ

.

Ingrédients :

  • 200g de poudre d’amandes
  • 150g de sucre glace
  • 2 blancs d’œuf
  • 2 cuillères à café d’amaretto
  • 60g d’écorces d’oranges confites
  • 100g de chocolat noir corsé (à 70% pour moi)

.

Recette :

  • Mixez la poudre d’amandes et le sucre glace jusqu’à obtenir une poudre fine et homogène. Ajoutez les blancs d’œuf et l’amaretto et mixez à nouveau jusqu’à obtenir une sorte de pâte d’amande bien amalgamée. Coupez les oranges confites en dés et incorporez-les à la pâte. Réservez 30mn au réfrigérateur.
  • Préchauffez le four à 180°. Humidifiez vos mains (cela évitera à la pâte de coller). Prenez une petite cuillère à café de pâte, roulez-la entre vos mains pour qu’elle ait la forme d’une truffe et déposez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Continuez jusqu’à épuisement de la pâte en disposant les biscuits en quinconce. Enfournez 12mn. Laissez refroidir sur la plaque.
  • Une fois vos amaretti froids, décollez-les du papier sulfurisé. Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes (les plus courageux le tempéreront mais ce n’est pas une obligation) et trempez les biscuits dedans jusqu’à moitié. Laissez-les sécher complètement à l’air libre sur une feuille de papier aluminium avant de les ranger dans une boite en métal hermétique.

Brioche des rois chocolat/oranges confites

Bonjour à tous ! Je pense que vous ne l’ignorez pas mais aujourd’hui est le VRAI jour de l’Epiphanie !!! Même si elle est devenue une tradition se déroulant majoritairement le premier dimanche de janvier, cette fête est normalement fixée le 6 ! Il est donc encore temps de vous présenter une nouvelle recette. Et pour concilier mes habitudes (la galette) et celles de mon conjoint (la brioche), j’ai réalisé une de chaque cette année. Par contre, hors de question de faire une recette de brioche traditionnelle : j’en ai déjà faite une il y a deux ans et je voulais me renouveler un peu. N’ayant pas mangé assez d’orangettes pendant les fêtes (bon d’accord c’est un peu un mensonge mais j’aime tellement ça…), j’ai voulu retrouver ces saveurs dans une brioche des rois parfaitement de saison ! J’ai trouvé mon bonheur chez Délices d’Orient de qui j’ai quasiment tout repris. Sa recette est un vrai plaisir. J’en ai juste modifié la décoration et ajouté quelques précisions pour faciliter votre réalisation. Comme je voulais une ganache très douce, j’ai mélangé chocolat noir et chocolat au lait. J’ai également remplacé ses chocolats par du sucre en grains pour respecter la tradition et apporter une touche de texture craquante. Résultat : cette brioche est au top. Elle est vraiment ÉNORME mais reste moelleuse. La garniture et la décoration sont super gourmandes et je trouve le visuel assez accrocheur. Je suis super contente. Merci au sud pour ses délicieuses traditions qui régalent mes petits déjeuners et mes gouters de ces derniers jours !

.

.

Temps : 1h de préparation + 2h et une nuit de pousse + 30/35mn de cuisson
Conservation : 3J dans une boite hermétique (avec du papier aluminium sur les extrémités en plus si possible)
Pour une brioche de 16 parts environ

.

Ingrédients :

Pour la pâte à brioche :

  • 160mL de lait tiède (à la température de votre doigt)
  • 20g de levure fraiche de boulanger
  • 420g de farine T55
  • 40g de cacao en poudre non sucré
  • 3 œufs
  • 50g de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 3 cuillères à soupe de miel
  • 1 cuillère à soupe de fleur d’oranger
  • 100g de beurre mou

.

Pour la garniture :

  • 100g de pépites de chocolat
  • 100g d’écorces d’oranges confites coupées en dés
  • 1 fève

.

Pour la décoration :

  • 140mL de crème liquide entière
  • 100g de chocolat noir
  • 40g de chocolat au lait
  • quelques écorces d’oranges confites
  • du sucre en grains

.

.

Recette :

Pour la brioche :

  • 10mn avant de commencer la préparation de votre brioche, émiettez la levure dans le lait tiède et réservez. Une fois les 10mn passées, mélangez le tout pour que la levure soit parfaitement délayée.
  • Dans le bol de votre robot muni du crochet, versez l’intégralité des ingrédients de la pâte à brioche sauf le beurre. Pétrissez 10mn à vitesse lente puis ajoutez progressivement le beurre mou coupé en morceaux et continuez de pétrir jusqu’à incorporation complète. Couvrez le bol d’un torchon et laissez la pâte lever pendant 1h environ jusqu’à ce qu’elle double de volume. (Je vous conseille de la mettre dans un four préchauffé à 30° afin de ne pas avoir de mauvaise surprise liée aux aléas de la température de la pièce, il faudra compter potentiellement le double de temps de pousse sinon).
  • Dégazez la pâte dans le bol (elle sera encore très collante donc cela vous permettra d’éviter de perdre de la matière sur un plan de travail, même bien fariné) puis transférez-la dans une grande boite hermétique. J’insiste sur le fait que la boite doit être à la fois grande ET hermétique : grande car votre brioche va continuer de pousser et que si vous la restreignez elle risque de ne pas se développer et d’être tassée ET hermétique car sinon elle sèchera et formera une croute plus épaisse. Réservez-la au réfrigérateur toute une nuit.
  • Le lendemain, sur un plan de travail bien fariné, étalez la pâte en un grand rectangle (de environ 30x50cm). Parsemez de pépites de chocolat (vous pouvez alors donner un petit coup de rouleau à pâtisserie pour les enfoncer dans la pâte et faciliter le roulage) puis de dés d’oranges confites. Placez votre fève où vous le désirez sur la bordure d’un des longs côtés. Roulez alors ce côté du rectangle sur lui-même en serrant bien la pâte. Une fois au bout, appuyez légèrement sur la jointure pour la souder. Scellez ensuite les deux extrémités afin d’obtenir un anneau. Si vous ne trouvez pas l’anneau assez grand, vous pouvez rouler votre boudin de pâte très délicatement sur le plan de travail pour l’étirer avant de le sceller. Si vous éprouvez une difficulté à souder vos extrémités, coupez 0.5cm de chaque côté et réessayez : ces parties « intérieures » étant moins farinées elles seront plus aptes à coller et se sceller. Déposez votre brioche sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et laissez-la pousser à nouveau 1h pour qu’elle double de volume (dans votre four préchauffé à 30° de préférence là aussi).
  • A l’issue du temps de pousse, préchauffez le four à 180°. Enfournez votre brioche et descendez immédiatement la température du four sur 160°. Laissez-la cuire 30/35mn puis laissez-la refroidir sur une grille.

.

Pour la décoration :

  • Commencez par préparer une ganache. Pour cela, portez la crème à ébullition et versez-la en trois fois sur les chocolats coupés en morceaux en mélangeant bien entre chaque ajout. Versez la ganache ainsi obtenue immédiatement sur la brioche (toujours posée sur sa grille et de préférence au dessus d’un plat qui permettra de récupérer de malchanceuses coulures). Placez joliment quelques écorces d’oranges confites pour décorer, parsemez de sucre en grains et servez !

Pain d’épices de Philippe Conticini

Voilà une quête bien longue et difficile que celle de trouver le pain d’épices parfait (enfin parfait à mes yeux). Mais s’agissant d’un gâteau toujours excellent (car très difficile à louper), c’est un plaisir de tester de nouvelles recettes chaque année. Après le pain d’épices de Christophe Michalak l’année dernière (non publié mais réalisé en masterclass), c’est au tour de celui de Philippe Conticini de faire un tour dans ma cuisine. C’est une recette très parfumée et surtout très moelleuse. Je suis sure qu’elle fera beaucoup d’heureux !

.

.

Temps : 15mn de préparation, 10mn de repos et 35mn de cuisson
Conservation : 1 à 2 semaines, bien emballé dans du film alimentaire, à température ambiante ou au frigo
Pour un pain d’épices

.

Ingrédients :

  • 135g de lait demi écrémé
  • 1 clou de girofle
  • 90g de beurre
  • 80g de vergeoise
  • 110g de miel liquide (si possible de sapin)
  • 2 petits œufs (70g d’œuf environ)
  • 105g de farine T45
  • 60g de farine de sarrasin
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 3g de bicarbonate de soude
  • 1g de gingembre en poudre
  • 2g de cannelle en poudre
  • 2g d’épices à pain d’épices
  • 1g de réglisse en poudre
  • 18g de mélasse
  • le zeste d’un citron bio
  • 20g de zestes d’oranges confites
  • 20 g de gingembre confit taillé en fines lamelles
  • 30 g d’amandes effilées et grillées

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 170°.
  • Portez le lait à ébullition. Ajoutez le clou de girofle et laissez infuser 5mn hors du feu.
  • Dans une casserole, faites fondre le beurre, la vergeoise et le miel ensemble. Mélangez et laissez tiédir. Incorporez alors les œufs.
  • Dans un petit saladier, mélangez les farines, la fleur de sel, le bicarbonate, les épices, la mélasse, le zeste de citron et les zestes d’oranges confites hachés. Incorporez les poudres au mélange précédent puis ajoutez le gingembre confit et les amandes effilées et enfin le lait tiède.
  • Versez la pâte dans un moule à cake beurré et fariné. Laissez reposer 10mn puis enfournez 35mn.

Gâteau truffé orange/chocolat

Ce week-end j’ai eu une grosse envie de gâteau au chocolat et à l’orange. Je n’arrivais pas à me sortir cette idée de la tête. Je pense que c’est vraiment l’association que je préfère et qui m’obsède à cette période (probablement parce qu’elle me rappelle Noël). Mais je voulais quand même pouvoir vous proposer une recette qui change de celle du moelleux que vous avez déjà de disponible sur le blog (une de mes recettes de gâteaux préférées soit dit en passant). Je suis donc partie sur une idée de gâteau « truffé » : un gâteau bien plus dense et fondant que le précédent, que j’ai agrémenté d’écorces d’orange confite pour plus de gourmandise. Je suis vraiment satisfaite du résultat ! Je me dis même que j’aurais pu pousser le vice en faisant une petite crème anglaise à l’orange pour l’accompagner, mais j’y ai pensé trop tard. Par contre il faut bien respecter le temps de réfrigération du gâteau car tiède il sera mousseux (et pas une texture mousseuse très agréable, croyez-en mon expérience) et les saveurs ne seront pas assez développées !
PS : Je m’excuse encore une fois pour la qualité des photos, je n’ai toujours pas retrouvé mon studio photo dans les cartons…

.

.

Temps : 25mn de préparation, 25mn de cuisson, 12h de réfrigération
Conservation : 5j au frigo dans une boite hermétique
Pour un gâteau de 22cm (10 personnes environ)

.

Ingrédients :

  • 250g de chocolat à 70%
  • 230g de beurre
  • 6 œufs
  • le zeste d’une orange finement râpée
  • 125g + 30g de sucre
  • 75g de poudre d’amandes
  • 1 pincée de sel
  • 100g d’écorces d’orange confites

.

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 190°.
  • Faites fondre le chocolat coupé en morceaux et le beurre au bain-marie, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse. Réservez. Séparez les blancs des jaunes dans deux grands saladiers. Versez le zeste d’orange et les 125g de sucre sur les jaunes et battez jusqu’à ce que le mélange blanchisse et épaississe. Incorporez ensuite le chocolat tiédi, puis la poudre d’amandes. La pâte doit être bien homogène. Montez les blancs en neige avec la pincée de sel. Lorsque le fouet commence à laisser une trace dans les blancs, versez environ 1/3 du sucre restant sans cesser de battre. Quand les blancs sont bien fermes, ajoutez la fin du sucre et continuez de fouetter jusqu’à ce qu’ils soient brillants et fassent un bec d’oiseau. Incorporez-les très délicatement à la masse chocolatée à l’aide d’une maryse et mélangez bien pour que la pâte soit parfaitement homogène. Incorporez enfin les écorces d’orange confites coupées en dés.
  • Versez la pâte dans un moule beurré et fariné (ou en silicone) de 22cm de diamètre. Enfournez 25mn environ : la pointe d’un couteau doit ressortir légèrement humide du centre du gâteau. Laissez refroidir, démoulez sur un plat puis entreposez au réfrigérateur pendant 12h. Sortez du frigo 10/15mn avant de servir.

Pâte à tartiner chocolat orange

     Que diriez-vous d’une recette de pâte à tartiner bien de saison chocolat/orange soit une des meilleures associations possible ♥_♥ (ceci est bien évidemment totalement objectif de ma part) ? J’ai trouvé cette recette délicieux chez OkCeBon et je n’ai (presque) rien changé hormis un tout petit ajout d’écorces d’oranges confites pour booster le goût ! Autant vous dire qu’elle me servira de référence jusqu’à ce que je perce le secret de la pâte à tartiner de Noël du Comptoir de Mathilde (telle est ma quête finale afin d’obtenir le St Graal de la pâte à tartiner hivernale !!!)

.

IMG_20191120_215005__01

.

Temps : 10mn de préparation + 2h de réfrigération
Conservation : plusieurs semaines dans un récipient fermé au frigo
Pour 500g de pâte à tartiner environ

.

Ingrédients :

  • une orange bio
  • 1 pincée de 4 épices
  • 10g de sucre
  • 100mL de crème liquide entière
  • 130g de chocolat noir
  • 40g de beurre
  • 100mL (soit 130g) de lait concentré sucré
  • 50g d’écorces d’oranges confites

.

Recette :

  • Lavez l’orange, zestez-la, pressez-la et mettez le jus et les zestes ainsi obtenus dans une casserole. Ajoutez-y le 4 épices et le sucre puis chauffez l’ensemble sur feu doux jusqu’à ce qu’il réduise de moitié (5mn environ) en remuant de temps en temps. Ajoutez la crème, mélangez, puis portez à ébullition. Versez le mélange ainsi obtenu en trois fois sur le chocolat noir coupé en morceaux, en incorporant bien la crème au chocolat à chaque fois à l’aide d’une maryse, comme pour une ganache. Incorporez le beurre et le lait concentré, puis les écorces d’oranges confites hachées en tous petits morceaux. Une fois la pâte à tartiner bien homogène, versez-la dans des pots et laissez-la prendre au moins 2h au réfrigérateur avant de pouvoir l’utiliser.

Moelleux orange, chocolat, Grand Marnier et ricotta

     Je ne pouvais décemment pas me contenter d’une recette salée pour cette semaine, d’autant plus des légumes… C’était beaucoup trop raisonnable !!! On se retrouve donc avec une de mes associations préférées comme vous le savez dorénavant : orange chocolat (avec un petit supplément Grand Marnier qui fait plaisir ;p). J’étais curieuse du rendu de la ricotta dans ces petits moelleux et le résultat est vraiment délicieux. Humides, moelleux et parfumés comme il faut. Ils ont disparu en moins de 2 jours… (Recette trouvée ici !)

.

20190123_172730__01

.

Temps : 10mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : plusieurs jours dans une boite hermétique
Pour 9 moelleux

.

Ingrédients :

  • 180 g de ricotta
  • 90 g de sucre
  • 65 g de farine
  • 9 g de levure
  • 1 pincée de sel
  • 75 g de poudre d’amandes
  • 50 g de lait
  • 15 g d’huile neutre
  • 70 g de pépites de chocolat noir
  • 40g d’écorces d’orange confite coupées en petits morceaux
  • ½ zeste d’orange
  • 1 cuillère à soupe de Grand-Marnier

.

20190123_172646__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 210°.
  • Battez la ricotta et le sucre jusqu’à obtenir un mélange bien lisse. Incorporez la farine, la levure et le sel puis la poudre d’amandes. Mélangez bien. Ajoutez le lait et l’huile. Quand le mélange est bien homogène, incorporez les pépites, les écorces, le zeste et le Grand Marnier.
  • Versez dans des moules type muffins (beurrés et farinés si nécessaire). Enfournez 10 minutes puis abaissez la température du four à 180° et prolongez la cuisson de 10 minutes supplémentaires.

 

Carrés de pain d’épices amande et orange

     Comme promis (avec un peu de retard), fini les recettes de chocolats, on attaque les biscuits de Noël :D. Je vais commencer par vous proposer des petits carrés de pain d’épices aux amandes. Mon essai préféré de cette année ! Ils sont bien parfumés, moelleux, avec quand même un peu de mâche grâce aux oranges confites et aux amandes effilées. La recette originale provient d’ici. Je n’ai personnellement pas fait le glaçage pour ne pas sucrer d’avantage le pain d’épices qui l’est déjà assez naturellement (même si le rendu est probablement moins joli du coup). Je ne vous le mets donc pas dans ma recette. J’ai aussi changé les doses d’épices comme je n’avais pas d’anis vert et je les ai trouvés parfaits comme ça !

.

20181129_210727~2

.

Temps : 25mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : plusieurs semaines dans une boite métallique
Pour 50 carrés environ

.

Ingrédients :

  • 370 g de farine complète
  • 100 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 3 cuillères à café de mélange 4 épices
  • 80g d’amandes effilées
  • 50 g d’écorces d’oranges confites coupées en dés
  • 100 ml de lait
  • 150 g de miel

.

20181129_210733~2

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Mélangez la farine, le sucre, la levure, les épices, les amandes et les écorces d’oranges confites. Réservez. Dans une casserole faites chauffer à feu doux le lait avec le miel (sans porter à ébullition) jusqu’à ce que le miel soit fondu. Versez le lait sur les poudres et mélangez bien jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Formez une boule.
  • Etalez la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé à l’aide d’un rouleau à pâtisserie jusqu’à obtenir à peu près un rectangle d’une épaisseur de 1cm. Enlevez la première feuille située sur votre pâte. Laissez la seconde située en dessous pour éviter que la pâte ne colle et déposez le tout sur une plaque de cuisson. Enfournez 15 minutes. Une fois le pain d’épices refroidi, découpez-le en carrés.