Risotto chorizo et petits pois

Je vous avoue que je me suis sentie coupable à l’idée de vous partager une nouvelle recette de risotto… J’étais persuadée de vous avoir noyés sous les recettes cette année. Et au final, quand j’ai regardé, je n’en avais que 2 (bon 2 en l’espace de 2 semaines en début d’année mais seulement 2 quand même). Oh joie !!! Du coup nous voilà repartis avec une nouvelle recette de risotto que j’ai piqué à Doriann ! Le chorizo s’allie merveilleusement bien au risotto et aux petits pois. Sa recette est super ! J’ai juste augmenté la quantité de petits pois pour faire le plein de vitamines et transformer ce risotto en repas vraiment complet sur tous les plans (oui je sais, le petit pois n’est pas considéré comme un légume mais j’en étais persuadée pendant des années et c’est vert donc prétendons que c’est le cas !)

Temps : 35/40mn de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo (mais c’est bien moins bon une fois réchauffé)
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 300g de petits pois frais ou surgelés
  • 90g de chorizo en tranches
  • 2 échalotes
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 300g de riz à risotto
  • 100mL de vin blanc
  • 900mL de bouillon de légumes (soit 2 cubes de bouillon de légumes dilués dans 900mL d’eau bouillante)
  • 30g de parmesan
  • 20g de beurre
  • 0.25 cuillère à café d’origan séché
  • du poivre (en principe pas besoin de sel avec le bouillon, le chorizo et le parmesan)
  • une dizaine de feuilles de basilic frais

Recette :

  • Commencez par faire cuire les petits pois dans un grand volume d’eau bouillante salée pendant 5mn (si vous avez des petits pois surgelés, respectez le temps de cuisson indiqué sur le sachet). Égouttez-les et plongez-les dans un grand volume d’eau glacée pour fixer leur couleur puis égouttez-les. Pendant qu’ils cuisent, découpez les tranches de chorizo en deux et réservez.
  • Faites revenir les échalotes pelées et finement émincées dans une grosse casserole avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive sur feu doux pendant 5mn. Elles doivent être tendre. Ajoutez le riz et laissez cuire pendant 1-2mn en mélangeant bien pour que le riz s’imprègne : il doit être nacré. Versez le vin blanc et mélangez jusqu’à ce qu’il soit totalement incorporé. Ajoutez moitié du chorizo. Mélangez. Versez le bouillon louche par louche jusqu’à épuisement en mélangeant jusqu’à absorption complète à chaque fois avant d’en remettre (vous pouvez faire de grosses louches ou y aller 2 louches par 2 louches au début car l’absorption va très vite). Cela devrait prendre 20mn environ. Ajoutez alors les petits pois, le reste du chorizo, le parmesan, le beurre coupé en petits morceaux et l’origan. Mélangez doucement et poivrez à votre goût. Couvrez 2mn avant de servir avec des feuilles de basilic frais.

Poulet alfredo au bacon

Cette fois-ci, on reste sur le continent européen pour une nouvelle recette de poulet. Nulle épice ici mais une sauce italienne généreuse à la crème, au beurre, à l’ail et au parmesan. Un véritable délice qui tient bien au corps pour affronter l’hiver. J’y ai ajouté du bacon pour le croustillant mais ce n’est pas obligatoire si vous voulez rester fidèle à la recette originale. Servez avec du riz ou des légumes comme des brocolis ou du chou-fleur. Pour un plat végétarien, vous pouvez zapper le poulet (et le bacon évidemment) et servir la sauce alfredo avec des pâtes !

Temps : 30mn de préparation/cuisson
Conservation : 2j dans une boite hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 100g de poitrine de porc fumée (bacon)
  • du poivre et du sel
  • 4 blancs de poulet
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 30g de beurre
  • 2 gousses d’ail
  • 300mL de crème entière liquide
  • 85g de parmesan râpé

Recette :

  • Dans une poêle anti-adhésive, déposez le bacon et cuisez-le sur feu moyen jusqu’à ce qu’il soit croustillant des deux côtés. Cela devrait prendre environ 5mn. Laissez refroidir.
  • Salez et poivrez le poulet des deux côtés. Chauffez l’huile dans une grande poêle anti-adhésive sur feu moyen et déposez-y le poulet. Cuisez-le environ 5mn de chaque côté. Il doit être cuit à cœur. Si ce n’est pas le cas, prolongez la cuisson de quelques minutes. Quand il est prêt, retirez-le de la poêle. Ajoutez-y alors le beurre et, une fois fondu, les gousses d’ail écrasées au presse-ail. Laissez-les dorer 2mn puis versez la crème, un quart de cuillère à café de sel et un quart de cuillère à café de poivre. Mélangez et laissez mijoter à petit bouillon pendant 5mn : la crème va épaissir. Pendant ce temps, coupez le bacon en petits morceaux. Ajoutez-le ainsi que le parmesan râpé à la crème et mélangez jusqu’à ce que la sauce soit bien homogène. Remettez le poulet dans la crème, chauffez 2/3mn pour qu’il soit bien chaud et servez immédiatement.

Boulettes de veau à la scarmoza fumée

Et voilà, encore une recette extraordinaire de Bernard. Décidément, chaque essai est une réussite avec lui. Cette fois-ci, je me suis penchée sur une de ses recettes salées de boulettes de viande. Celle-ci a de sublimes accents italiens avec son fourrage à la scarmoza fumée. Autant vous dire que le winter body est en route car ce n’est pas avec cette recette que vous pourrez tenir un régime. Oui c’est gras, très gras, mais tellement bon…

.

.

Temps : 35mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 5/6 personnes (une trentaine de boulettes)

.

Ingrédients :

  • 2 grandes tranches de pain de mie
  • un peu de lait
  • 250g de veau haché
  • 125g de bœuf haché (à 15% de matière grasse de préférence)
  • 125g de chair à saucisse (ou de veau haché supplémentaires)
  • 2 gousses d’ail
  • 100g de parmesan râpé
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à café de sel
  • 0,5 cuillère à café de poivre
  • 0,25 cuillère à café de paprika fumé
  • une pincée de piment de Cayenne
  • 200g de scarmoza fumée
  • 20g de beurre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

.

Recette :

  • Enlevez la croute du pain de mie et trempez-le dans du lait. Enlevez l’excédent de liquide en serrant les tranches, rompez-les en petits morceaux et versez dans un saladier. Ajoutez les viandes et travaillez le tout à la main jusqu’à obtenir une préparation bien homogène (n’hésitez pas à utiliser des gants). Ajoutez alors les gousses d’ail écrasées au presse-ail, le parmesan et les œufs. Travaillez à nouveau le mélange puis ajoutez les épices en les répartissant bien et mélangez à nouveau. Votre farce doit être bien homogène.
  • Coupez la scarmoza en cubes de 2cm de côté (Bernard dit d’enlever la croute, personnellement je l’ai laissée et j’ai apprécié ce surplus de goût même si la texture est plus épaisse). Prenez une cuillère à soupe de farce, mettez un cube de scarmoza au centre, refermez la boulette et roulez-la entre vos mains pour la modeler comme il faut. Recommencez jusqu’à épuisement de la farce.
  • Faites fondre le beurre avec l’huile dans une grande sauteuse sur feu moyen (l’huile empêchera le beurre de brûler). Ajoutez les boulettes. Retournez-les régulièrement pour qu’elles soient cuites de tous les côtés. Cela devrait prendre environ 20mn. Servez immédiatement.

Bucatini aux poivrons à la vodka et sa chapelure au parmesan

Encore une recette issue de mon blog préféré : half baked harvest !!! Que voulez-vous que je vous dise ? A chaque fois c’est incroyablement original et délicieux, je ne sais pas comment résister. J’ai aussi rarement vu autant d’imagination dans l’association des saveurs et textures. Parce que oui des pâtes à la vodka et aux poivrons, c’est rare mais j’ai déjà pu en voir. Mais les compléter avec une chapelure aux herbes et au parmesan, c’est du jamais vu pour moi. C’est exactement la touche qu’il faut pour sublimer cette recette en lui apportant de la texture et une petite touche salée supplémentaire. Bref j’adore.

.

.

Temps : 50mn/1h de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j dans un récipient au frigo
Pour 5/6 personnes

.

Ingrédients :

Pour la chapelure :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 90g de chapelure Panko
  • 2 cuillères à soupe de basilic frais (3g)
  • 45g de parmesan
  • du sel et du poivre

Pour les pâtes :

  • 450g de poivrons grillés (vous les trouverez au niveau des conserves, près des tomates confites, conservés dans l’huile dans des bocaux en verre !)
  • 500g de bucatini
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 échalotes
  • 3 gousses d’ail
  • 110g de double concentré de tomates
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  • 120mL de vodka
  • 180mL de lait de coco (ou de crème entière si vous n’aimez pas ça)
  • 45g de beurre demi-sel
  • 10g de basilic frais

.

Recette :

Pour la chapelure :

  • Chauffez l’huile dans une poêle sur feu moyen. Une fois chaude, ajoutez la chapelure et le basilic. Laissez cuire environ 5mn en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que la chapelure soit dorée. Ajoutez alors le parmesan, mélangez et prolongez la cuisson de 2/3mn. Assaisonnez et réservez hors du feu.

Pour les pâtes :

  • Égouttez les poivrons et mixez-les jusqu’à obtenir une purée assez homogène. Réservez.
  • Faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet. Prélevez 240mL d’eau de cuisson puis égouttez. Réservez les pâtes et l’eau de cuisson mise de côté.
  • Chauffez l’huile dans une grande sauteuse sur feu vif. Faites revenir les échalotes et les gousses d’ail finement émincées. Lorsqu’elles sont caramélisées (c’est l’affaire de 5mn), ajoutez le concentré de tomates et le vinaigre puis baissez la chaleur sur feu moyen/doux. Mélangez et laissez cuire 2mn. Ajoutez la purée de poivrons, la vodka, le lait de coco, moitié de l’eau des pâtes préalablement mise de côté et le beurre. Mélangez bien et laissez mijoter 15 à 30mn : il faut que la sauce épaississe légèrement. Si la sauce vous paraît trop épaisse, délayez-la avec l’eau des pâtes restante. Ajoutez les pâtes et le basilic grossièrement haché. Mélangez jusqu’à ce que la sauce enrobe bien les pâtes et servez immédiatement avec la chapelure.

Parmigiana bianca di zucchine

Attention tuerie (eh oui encore une). Je pense que vous êtes familiers des aubergines alla parmigiana. C’est un peu un classique des restaurants italiens. Et même si vous n’en avez jamais mangées, vous visualisez surement la composition de la recette : des aubergines fondantes, de la sauce tomate et du fromage, stratifiés comme des lasagnes pour faire de jolies couches. Eh bien ici c’est le même principe sauf qu’on remplace les aubergines par des courgettes (plus passe-partout) et qu’on se débarrasse de la sauce tomate pour ne conserver que du fromage… des TONNES de fromage !!!! (Et un peu de charcuterie aussi parce que pourquoi pas après tout ???). Ce sont donc des couches de pure gourmandise que se succèdent. C’est fondant, c’est bon, le fromage est filant mais aussi très gouteux. Bref… Que dire de plus sinon qu’il faut impérativement gouter cette merveille ???

.

.

Temps : 30mn de préparation, 30mn de repos, 40mn de cuisson
Conservation : 24/48h au frigo recouvertes de film alimentaire
Pour 6 personnes

.

Ingrédients :

  • 1kg de courgettes
  • du gros sel
  • 375g de mozzarella
  • 250g de scarmoza fumée
  • 60g de farine (environ)
  • 120g de parmesan
  • 200g de prosciutto
  • du poivre

.

Recette :

  • Lavez les courgettes puis tranchez-les dans la longueur à l’aide d’une mandoline en lamelles de environ 0.5cm d’épaisseur. Déposez-les dans une passoire en saupoudrant de gros sel pour les faire dégorger. Réservez 30mn. Rincez les courgettes pour enlever le sel et épongez-les avec du papier absorbant. Découpez la mozzarella et la scarmoza en dés et réservez.
  • Préchauffez le four à 180°. Passez les lamelles de courgettes dans la farine pour qu’elles soient intégralement couvertes. Tapotez pour enlevez le surplus. Déposez une première couche de courgettes au fond d’un plat à gratin (de 35×23 chez moi). Poivrez. Saupoudrez de parmesan. Ajoutez des morceaux de mozzarella et de scarmoza sur toute la surface. Couvrez de tranches de prosciutto. Recommencez une seconde fois : courgettes farinées, poivre, parmesan, mozzarella, scarmoza et prosciutto ; puis une 3e mais sans prosciutto : courgettes farinées, poivre, parmesan, mozzarella et scarmoza. Enfournez 40mn. Dégustez immédiatement.

Note : Le nombre de couches dépendra de la taille de votre plat, tout comme la quantité d’ingrédients nécessaires. C’est pour cela que j’ai pris la peine de vous donner les dimensions du mien. Il faudra adapter si le votre est plus petit ou plus grand.
           Si vous faites les mêmes couches que moi et si vous avez peur de mal répartir la garniture sur les courgettes, sachez qu’il vous faudra mettre environ 40g de parmesan, 125g de mozzarella et 85g de scarmoza par étage (car vous en mettez sur les 3 couches) et 100g de prosciutto (car vous n’en mettez que sur 2 étages).

Wraps au poulet façon salade César

Encore et toujours un plat rapide et facile à faire et cette fois-ci frais et parfait pour l’été puisqu’il s’agit de wraps. Vous pourrez donc les emmener pour un pique-nique, les déguster tranquillement chez vous ou les préparer pour le boulot à votre convenance. Cette fois-ci, je les ai préparés façon salade César, avec du poulet, ce qui demande très peu d’ingrédients ! Il parait y avoir beaucoup de sauce mais c’est nécessaire pour que les wraps ne soient pas secs donc éviter de réduire la quantité.

.

.

Temps : 20mn de préparation/cuisson
Conservation : 24h dans du film alimentaire au frigo
Pour 5 wraps

.

Ingrédients :

  • un gros blanc de poulet (de 300g environ)
  • du sel et du poivre
  • 175g de salade (type laitue romaine)
  • 150g de tomates cerises
  • 25g de parmesan râpé
  • 30g de croutons
  • 75g de sauce césar
  • 5 wraps

.

Recette :

  • Coupez le blanc de poulet en deux dans le sens de l’épaisseur puis cuisez-le dans une poêle anti-adhésive (avec un peu de matière grasse si nécessaire) sur feu moyen 4/5mn de chaque côté jusqu’à ce qu’il soit cuit. Assaisonnez et réservez (le mieux est de préparer le poulet à l’avance, la veille par exemple, pour qu’il ait bien le temps de refroidir).
  • Lavez la salade et les tomates cerises et essorez-les. Hachez la salade, coupez les tomates cerises en deux et versez le tout dans un saladier. Ajoutez le parmesan, les croutons et le blanc de poulet refroidi coupé en lamelles. Mélangez bien puis ajoutez la sauce et mélangez à nouveau jusqu’à ce que les ingrédients soient tous bien enrobés.
  • Placez deux grosses cuillères à soupe du mélange au milieu de chaque wrap et pliez-les (soit en rabattant juste les côtés vers le milieu et en les fixant avec un cure-dent soit en repliant le bas puis les côtés pour faciliter la dégustation, comme ça rien ne peut tomber !).

Pommes de terre nouvelles rôties au parmesan

En ce moment, je craque TOTALEMENT pour les pommes de terre. C’est vraiment un de mes aliments préférés au monde mais je n’en faisais quasiment jamais quand je vivais toute seule. Maintenant je m’en donne à cœur joie et j’adore les associer avec différentes épices/herbes/saveurs. Donc après les potatoes au bon goût de fumé, cette fois-ci ce seront des pommes de terre rôties au parmesan. Un véritable délice !

.

.

Temps : 15mn de préparation et 30mn de cuisson
Conservation : 3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 1kg de pommes de terre nouvelles
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café d’herbes de Provence séchées
  • 2 cuillères à café de fleur de sel
  • 0.5 cuillère à café de poivre
  • 1 cuillère à café d’ail en poudre
  • 60g de parmesan

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Coupez les pommes de terre en morceaux, lavez-les et séchez-les avec du sopalin pour enlever l’excès d’humidité et un maximum d’amidon. Réservez dans un saladier. Dans un petit bol, mélangez l’huile d’olive, les herbes, le sel, le poivre et l’ail. Versez sur les pommes de terre et mélangez bien pour qu’elles soient totalement imprégnées. Versez dans un plat à gratin et parsemez de parmesan. Enfournez 30mn en mélangeant à mi-cuisson. Si vos pommes de terre ne dorent pas, vous pouvez allumer le grill pour les 5 dernières minutes de cuisson.

Baguette chorizo parmesan safran

J’ai l’impression que ça fait des lustres que je ne vous ai pas proposé une recette de pain sur le blog. Et même si l’été nous donne plutôt envie de nous éloigner de notre four, je trouve qu’il n’y a pas de meilleur moment pour en faire. C’est le temps des baguettes apéros et des tartinades après tout. Rien de meilleur qu’un bon pain tout juste sorti du four pour l’apéritif. En plus, vu la chaleur, la pâte poussera vite et bien, même sans four.
Concernant la recette, je l’ai trouvée chez toque de choc et je l’ai vraiment trouvée excellente. Il s’agit de goûts plutôt originaux avec le parmesan et le safran et ils donnent un parfum assez inhabituel à ce pain. La mie est vraiment moelleuse et aérée et la pâte croustillante, tout cela en très peu d’efforts. Si vous avez un peu peur de vous lancer dans la boulange, je pense que c’est une recette parfaite pour vous y essayer car elle ne demande que peu de pétrissage.

.

.

Temps : 30mn de préparation, 1h de pousse et 30mn de cuisson
Conservation : 48h dans un placard ou plusieurs mois au congélateur
Pour 2 baguettes

.

Ingrédients :

  • 200mL d’eau
  • 10g de levure fraiche de boulanger
  • 250g de farine T65
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 0.1g de safran (une dosette)
  • 50g de parmesan râpé
  • 50g de chorizo

.

Recette :

  • Chauffez très légèrement l’eau pour qu’elle soit tiède (un tout petit peu plus chaude que la température de votre doigt). Versez-la dans la cuve de votre robot. Ajoutez la levure, laissez reposer 10mn et mélangez. Ajoutez ensuite la farine, le sel, le safran et le parmesan et pétrissez la pâte à l’aide du crochet jusqu’à obtenir une pâte homogène et collante. Coupez le chorizo en dés, ajoutez-le à la pâte et mélangez une dernière fois pour bien le répartir. Couvrez la cuve d’un torchon et laissez lever la pâte à température ambiante pendant 1h environ jusqu’à ce qu’elle double de volume. (Je vous conseille de la mettre dans un four préchauffé à 30/40°).
  • Préchauffez le four à 240° et déposez au fond de celui-ci votre lèche-frite (ou un plat à gratin) rempli d’eau chaude. Sur un plan de travail généreusement fariné, versez votre pâte et farinez-la également. Divisez-la en deux pâtons identiques et façonnez délicatement les baguettes sans dégazer la pâte. Pour cela, faîtes rouler les pâtons entre vos mains sur le plan de travail sans trop appuyer dessus. La pâte est assez liquide et « coule » toute seule. Vous ne devriez donc pas avoir de problème pour l’étirer. Déposez les baguettes dans des moules gouttières farinés (n’en ayant pas je les ai déposées sur une feuille de papier sulfurisé dont j’ai donné une forme de gouttière en créant des courbes grâce à des moules à muffins comme proposé par Toque de choc). A l’aide d’une lame de rasoir, d’un couteau très tranchant ou de ciseaux, incisez régulièrement et profondément le dessus de vos baguettes. Versez un verre d’eau bouillante sur le fond de votre four pour créer de la vapeur et enfournez 30mn. Les baguettes sont cuites quand elles sont dorées et qu’elles sonnent creux.

Croquettes au fromage

Attention, petite bombe calorique ! Voici le genre de finger food qu’on adore dévorer et qu’on déteste une fois sur la balance. Mais c’est tellement bon qu’on peut bien se l’autoriser de temps en temps non ?! J’ai piqué cette recette chez Chocolat à tous les étages. Le mélange de fromage est super. J’ai personnellement choisi un gruyère râpé avec énormément de goût que j’adore et pas un emmental passe-partout pour qu’on sente bien le fromage et c’était parfait. Il s’agit par contre bien évidemment d’une recette assez « écœurante ». Ne prévoyez pas de ne manger que ça. Il faut en prendre 3/4 accompagnées d’une bonne salade ou servir ça en guise d’apéro. L’option sauce est très fortement recommandée en guise d’accompagnement d’ailleurs ;). En tout cas maintenant que j’y ai goûté, j’ai hâte de tester sous forme de mozzarella sticks, je pense que c’est encore meilleur !

.

.

Temps : 15mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique au frigo (c’est une recette qui se conserve très bien mais la friture réchauffée ce n’est vraiment pas le top en terme de goût donc je ne recommande pas)
Pour 30 croquettes

.

Ingrédients :

  • 300mL de lait
  • 75g de beurre
  • du poivre et du sel
  • 125g de farine
  • 2 gros œufs
  • 120g de gruyère râpé avec du goût
  • 60g de parmesan râpé
  • environ 60g de chapelure
  • de l’huile de friture

.

Recette :

  • Faites chauffer le lait et le beurre dans une casserole sur feu moyen jusqu’à ce que le beurre soit totalement fondu. Assaisonnez avec le poivre et le sel (une pincée de sel suffit car le fromage est déjà salé, par contre sur le poivre vous pouvez y aller plus fort suivant vos goûts). Portez à ébullition puis versez la farine en une fois sur le mélange. Fouettez vigoureusement jusqu’à obtenir une pâte lisse. Séparez les blancs des jaunes. Réservez les blancs au frigo dans un récipient hermétique et incorporez les jaunes un par un au mélange précédent. Ajoutez les fromages râpés et mélangez à nouveau. Répartissez dans un plat de 18×26 cm environ (le tout est d’avoir une épaisseur de environ 1.5cm). Tassez bien pour qu’il n’y ait pas de bulles d’air, filmez au contact et réfrigérez pendant 4h minimum.
  • Découpez la pâte en une trentaine de rectangles (cela vous permettra d’avoir une taille type « finger food »). Sortez le blanc d’œuf du frigo et versez la chapelure dans une assiette creuse. Trempez les morceaux de pâte d’abord dans le blanc puis ensuite dans la chapelure, en les enrobant bien de tous les côtés. Versez un demi-litre d’huile de friture dans une sauteuse (ou utilisez une friteuse directement). Chauffez à 170° (entre 165 et 180°) et cuisez-y vos croquettes 4 par 4 (pas plus pour que la température de l’huile ne redescende pas trop) jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Retournez avec un écumoire à mi-cuisson puis, une fois cuites des deux côtés (c’est l’affaire de 2/3mn), égouttez-les sur du sopalin. Servez immédiatement !

Note : Pour gagner du temps, je vous conseille « d’enrober » les croquettes pendant que les précédentes cuisent. Comme vous ne pouvez pas vous éloigner de la friteuse car vous devez la surveiller, cela vous fera gagner beaucoup de temps !

Saumon crémeux aux épices cajun

Cette recette de saumon crémeux aux épices cajun est épicée juste comme il faut pour vous réveiller le palais, super réconfortante et tout simplement délicieuse. Pour une première à vraiment cuisiner du saumon, je suis super heureuse, le résultat était totalement au rendez-vous. Une magnifique découverte que je dois à Chris. Si vous adorez cuisiner et que vous parlez anglais, n’hésitez pas à élargir vos horizons à divers blogs anglais et américains qui proposent des recettes super originales dont on a très peu l’habitude en France. Vous ne serez pas déçus !

.

.

Temps : 35mn de préparation/cuisson, 20mn de repos
Conservation : 2/3j dans un récipient hermétique
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

Pour le saumon :

  • 2 cuillères à soupe d’épices cajun
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • le jus d’un citron vert
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 0.5 cuillère à café de poivre noir
  • 4 pavés de saumon sans peau assez charnus (de 200g si possible)

Pour la sauce :

  • 40g de beurre
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 100g de tomates séchées
  • 1 cuillère à soupe d’épices cajun
  • 60mL de vin blanc (que vous pouvez remplacer par du bouillon de volaille)
  • 120mL de bouillon de volaille (soit un demi cube dissout dans 120mL d’eau bouillante)
  • 240mL de crème fraiche épaisse entière
  • 30g de parmesan râpé
  • 100g de feuilles d’épinards frais

.

Recette :

  • Mélangez tous les ingrédients de la marinade (les épices, l’huile, le jus de citron, le sel et le poivre) dans un plat creux. Enrobez le saumon uniformément avec la marinade. Laissez-le dans le plat, couvrez-le de film alimentaire et laissez reposer à température ambiante pendant 20mn.
  • Dans une grosse poêle antiadhésive, faites chauffer les pavés de saumon sur feu vif à l’envers (côté charnu contre la poêle) pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés (si votre poêle ne permet pas de dorer les aliments, mettez un peu de beurre). Retournez-les délicatement et poussez-les dans un coin de la poêle pour avoir un peu de place. Faites fondre le beurre dans l’espace créé et arrosez les pavés de saumon avec le beurre fondu jusqu’à ce que la deuxième face soit également dorée. A ce stade, l’intérieur du saumon est encore légèrement sous cuit, c’est normal. Réservez le poisson dans un plat en faisant attention de ne pas le casser en le déplaçant et en gardant un maximum de beurre dans la poêle.
  • Baissez la chaleur sur feu moyen. Émincez l’oignon et l’ail et faites-les revenir dans la poêle jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Coupez les tomates séchées en morceaux et ajoutez-les avec les épices. Mélangez bien puis ajoutez le vin pour déglacer. Laissez réduire 2/3mn avant d’ajouter le bouillon de volaille et la crème. Homogénéisez puis incorporez le parmesan et mélangez jusqu’à ce qu’il soit totalement fondu. Ajoutez enfin les feuilles d’épinard lavées et séchées. Abaissez le feu sur feu doux et laissez mijoter jusqu’à ce que les épinards réduisent drastiquement de volume et que la sauce épaississe. Cela devrait prendre 5mn. Ajoutez les filets de saumon, laissez réchauffer quelques minutes puis servez-les couverts de sauce ! Ce plat est parfait avec du riz.