Cookies beurre de cacahuètes, cacahuètes, pépites de chocolat et fleur de sel

Et boom une nouvelle recette de cookies. Il y a déjà une recette de cookies aux beurre de cacahuètes sur le blog mais composée à 100% de beurre de cacahuètes. Celle-ci fait moitié moitié de beurre normal et de beurre de cacahuètes pour une texture un peu plus moelleuse je trouve. C’est l’encas parfait du goûter entre le bon goût de sa pâte, les cacahuètes et les pépites de chocolat. La fleur de sel vient ajouter un petit plus toujours nécessaire pour que le beurre de cacahuètes ne soit pas écoeurant. Merci à Sandra pour la recette.

Temps : 15mn de préparation + 2x10mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite en métal hermétique
Pour 20 cookies

Ingrédients :

  • 115g de beurre mou
  • 130g de beurre de cacahuètes lisse
  • 80g de sucre
  • 75g de cassonade
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à café de vanille liquide
  • 200g de farine
  • 0.5 cuillère à café de bicarbonate
  • 0.5 cuillère à café de levure
  • 150g de pépites de chocolat noir
  • 50g de cacahuètes torréfiées*
  • De la fleur de sel

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Travaillez le beurre avec le beurre de cacahuètes jusqu’à ce que le mélange soit crémeux et homogène. Incorporez ensuite les sucres, puis l’œuf et la vanille, la farine, le bicarbonate et la levure ensemble puis enfin les pépites de chocolat et les cacahuètes. Mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Chemisez 2 plaques de cuisson de papier sulfurisé ou de silpat puis, à l’aide d’une cuillère à glace, déposez des tas de pâte en les espaçant de 5cm environ. Enfournez 10mn jusqu’à ce que vos cookies soient légèrement colorés sur les côtés . Parsemez d’un peu de fleur de sel puis laissez-les refroidir 5 minutes sur la plaque avant de les déposer sur une grille jusqu’à refroidissement complet.

Note :
– * Pour torréfier les cacahuètes, enfournez-les 10mn dans un four préchauffé à 180°.

Cougnous (brioches petits Jésus)

Aujourd’hui, petit tour du côté de nos amis belges pour le petit déjeuner ! Je vous ai préparé un cougnou, aussi appelé coquille ou brioche petit Jésus. Il s’agit d’une brioche typique des fêtes de fin d’année qui peut être garnie de raisins secs, de pépites de chocolat ou de sucre perlé. Après une première tentative nature qui s’est avérée un échec, j’ai trouvé mon bonheur chez Manue donc la recette a parfaitement fonctionné. Pour fêter ça, je l’ai garnie de pépites de chocolat et saupoudré de sucre perlé pour encore plus de douceur. A vous de choisir ce qui vous tente le plus : nature, sucrée, avec des pépites de chocolat, avec des raisins secs ou même avec tout en même temps, le choix est votre. Pour la dorure, je me suis éloignée un peu de la dorure traditionnelle au jaune d’œuf qui donne une belle couleur caramel car je préfère la dorure plus légère du lait mais libre à vous d’utiliser votre préférée !

Temps : 30mn de préparation + 1h45 de pousse + 30mn de cuisson
Conservation : 3j dans du papier alu à température ambiante
Pour 1 gros cougnou

Ingrédients :

  • 90g de lait
  • 10g de levure fraîche de boulanger
  • 250g de farine
  • 30g de sucre
  • 0.25 cuillère à café de sel
  • 1 œuf
  • 50g de beurre mou
  • 100g de pépites de chocolat (facultatif)
  • du sucre perlé (facultatif)
  • un peu de lait ou un jaune d’œuf pour la dorure

Recette :

  • Chauffez le lait très légèrement pour qu’il soit tiède (un tout petit peu plus chaud que la température de votre doigt) et versez-le dans la cuve de votre robot. Ajoutez la levure émiettée, laissez reposer 10mn et mélangez. Versez la farine, le sucre, le sel et l’œuf par-dessus et mélangez à l’aide du crochet jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Incorporez ensuite le beurre coupé en petits morceaux et pétrissez la pâte jusqu’à ce qu’elle se décolle des parois et qu’elle soit lisse, souple et élastique (entre 5 et 10mn). Ajoutez les pépites de chocolat et mélangez rapidement pour les répartir de façon homogène dans la pâte. Couvrez la cuve d’un torchon et laissez la pâte lever pendant 1h environ jusqu’à ce qu’elle double de volume. (Je vous conseille de la mettre dans un four éteint, précédemment préchauffé à 30°).
  • Dégazez la pâte sur un plan de travail fariné et découpez-la en 3 morceaux : un gros pour faire le centre et deux petits identiques pour les côtés (j’ai fait environ 2/3 de la pâte pour le centre et 1/6e pour chaque côté). Façonnez le gros pâton en une boule légèrement allongée et déposez-le au milieu d’une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Façonnez ensuite les petits pâtons en boules bien rondes et déposez-en un à chaque extrémité du pâton central. Couvrez d’un torchon et laissez à nouveau la pâte lever pendant 45mn environ jusqu’à ce que la brioche ait bien gonflé (là encore un endroit chaud est préférable).
  • Préchauffez le four à 160°. Dorez la brioche avec un peu de lait ou du jaune d’œuf à l’aide d’un pinceau puis parsemez de sucre perlé. Enfourner 30mn environ : la brioche doit être dorée.

Brioches suisses de Christophe Felder

Ça faisait un petit moment que je ne vous avais pas proposé de recette de Christophe Felder. Et pourtant… à chaque fois le résultat est incroyablement délicieux. Je n’ai pas testé une seule recette que je n’ai pas adoré. Avec le retour du froid, je me suis donc replongée dans sa bible qu’est le livre Pâtisserie et j’ai revu sa recette de suisses. Je les avais déjà faits une fois mais je n’avais pas pensé à publier la recette. J’ai donc recommencé mais cette fois-ci je les ai roulés comme pour un chinois au lieu de les faire rectangulaires comme le veut la tradition. Ces petites brioches sont vraiment irrésistibles entre le crémeux de la crème pâtissière et les pépites de chocolat. Elles feront votre joie au petit déjeuner !

Temps : 1h de préparation, 4h30 de pousse et 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans du film alimentaire
Pour 9 suisses

Ingrédients :

Pour la pâte à brioche :

  • 250g de farine
  • 30g de sucre semoule
  • 1 cuillère à café de sel
  • 10g de levure fraîche de boulanger
  • 3 œufs
  • 165g de beurre mou

Pour la crème pâtissière :

  • 250ml de lait
  • 1 cuillère à café (5g) de beurre
  • ½ gousse de vanille
  • 2 jaunes d’œuf
  • 50g de sucre semoule
  • 20g de maïzena
  • 1 cuillère à soupe rase de farine

Pour la garniture :

  • 120g de pépites de chocolat

Pour la finition :

  • 50g de sucre semoule
  • 50ml d’eau
  • 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger (facultatif)

Pour la dorure :

  • 1 œuf entier + 1 jaune (j’ai juste utilisé l’œuf entier sans mettre de jaune supplémentaire)

Recette :

Pour la pâte à brioche

  • Versez la farine, le sucre, le sel et la levure fraîche émiettée dans la cuve de votre robot munie du crochet en faisant bien attention que le sucre et le sel ne soient pas en contact avec la levure. Ajoutez les œufs et pétrissez à vitesse lente pendant 2/3mn. Ajoutez ensuite le beurre mou coupé en petits morceaux et pétrissez à vitesse moyenne pendant 10mn. A ce stade, la recette précise qu’il faut que la pâte se décolle des parois et puisse être manipulée à la main. Comme ce n’était pas le cas pour moi, j’ai ajouté 50g de farine. Je pense que c’était une erreur car ma brioche était un poil sèche. À mon avis, ce n’est pas grave si vous ne pouvez pas immédiatement la manipuler car avec le temps de refroidissement, vous pourrez de toute façon travailler votre brioche pour la suite de la recette. Je vous conseille donc de faire confiance aux proportions du chef et de rester sur les 250g de farine d’origine, de bien travailler votre pâton 10mn et de ne pas ajouter de farine même si la pâte est difficilement manipulable. Une fois que votre pâte est prête, couvrez la cuve d’un torchon propre et laissez-la pousser pendant 1h dans un endroit chaud à l’abri des courants d’air (un four éteint et préalablement préchauffé à 30° pour ma part).
  • Sur un plan de travail fariné, dégazez-la et aplatissez-la pour former un rectangle. Filmez-la et entreposez-la 40mn au réfrigérateur puis 20mn au congélateur (ou 2h au réfrigérateur).

Pour la crème pâtissière :

  • Pendant que la pâte est au frigo, préparez la crème pâtissière (comme elle a besoin de refroidir il ne faut pas la préparer juste avant de l’utiliser). Dans une casserole, portez le lait, le beurre et la gousse de vanille fendue et grattée à ébullition. Dans le même temps, dans un cul de poule, battez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Incorporez ensuite la maïzena et la farine. Une fois à ébullition, versez le lait sur le mélange précédent petit à petit, sans cesser de remuer. Transvasez la crème dans la casserole puis chauffez à feu moyen jusqu’à ce qu’elle épaississe sans cesser de remuer (il faudra compter environ 30s à ébullition). Transférez-la dans un autre récipient pour couper la cuisson, filmez-la et laissez-la reposer à température ambiante pour la faire refroidir avant de la mettre au frigo quand sa température sera assez redescendue.

Pour le montage :

  • Sortez la pâte du congélateur et dégazez-la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Étalez-la sur une épaisseur de 4 à 5mm jusqu’à obtenir un rectangle de 40x25cm environ. Sortez la crème pâtissière du frigo et détendez-la en la fouettant légèrement puis étalez-la sur toute la surface de la brioche. Lissez avec une spatule puis répartissez les pépites de chocolat de façon bien homogène sur toute la surface. Donnez un petit coup de rouleau de pâtisserie dessus pour bien enfoncer les pépites dans la crème puis roulez le côté long du rectangle sur lui-même en serrant bien la pâte. Une fois au bout, appuyez légèrement sur la jointure pour la souder. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, coupez le boudin en 9 parts (tous les 4cm). Déposez-les dans des empreintes type gros moules à muffins (ceux de 7/8cm) et laissez à nouveau pousser pendant 2h30.

Pour le sirop :

  • Pendant que les brioches poussent, préparez le sirop. Portez à ébullition le sucre et l’eau jusqu’à obtenir un joli sirop translucide. Retirez du feu et ajoutez l’eau de fleur d’oranger. Mélangez et réservez (il faut que le sirop soit froid quand vous imbiberez les brioches avec).

Pour la cuisson :

  • Préchauffez le four à 180°. Fouettez le jaune avec l’œuf entier. Badigeonnez les brioches avec à l’aide d’un pinceau et enfournez 20mn. A la sortie du four, badigeonnez les brioches avec le sirop de sucre. Laissez refroidir avant de démouler et de déguster tiède ou froid.

 

Note :
– Pour plus de gourmandise, vous pouvez réaliser une ganache au chocolat noir en versant en trois fois 50g de crème liquide à ébullition sur 50g de chocolat noir coupé en morceaux et en fourrer les brioches une fois refroidies en plongeant une douille seringue bien au centre (en hauteur et en largeur pour ne pas que ça coule).

Pancakes citrouille, pépites de chocolat et sirop à la cannelle

Et oui j’ai récidivé… A peine une nouvelle recette testée, me voilà repartie dans mon addiction des pancakes et encore une nouvelle trouvaille. Et comme la précédente, elle est très automnale, plutôt originale et elle risque de ne pas plaire à tout le monde. Il s’agit de pancakes à la purée de citrouille, à la cannelle et aux pépites de chocolat que j’ai accompagnés d’une sauce à la cannelle. Ils ont été propulsés tout droit dans mon top 3 des pancakes testés. Ils réunissent tout ce que j’aime : des épices, un léger goût fruité, ÉNORMEMENT de pépites de chocolat et beaucoup de moelleux. Ils ne sont pas très sucrés donc la sauce à la cannelle n’est pas de trop quand on goûte l’ensemble. Bref un véritable coup de cœur. J’ai déjà de nouvelles idées de topping pour les accompagner la prochaine fois…

Temps : 15mn de préparation et 10mn de cuisson environ (avec la crêpe party)
Conservation : 2/3j dans du film transparent au frigo
Pour 16 pancakes

Ingrédients :

Pour les pancakes :

  • 250g de farine
  • 2 cuillères à café d’épices à pain d’épices
  • un sachet de levure chimique
  • 0,5 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 2 œufs
  • 175g de purée de citrouille (ou autre courge de votre choix type potimarron)
  • 50g de beurre fondu
  • 50g de sirop d’érable
  • 2 cuillères à café d’extrait de vanille liquide
  • 350mL de lait ribot (aussi appelé babeurre ou buttermilk ; peut-être remplacé par du lait normal dans lequel vous aurez ajouté 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc 10mn avant de commencer à préparer la pâte)
  • 150g de pépites de chocolat

Pour le sirop à la cannelle :

  • 50g de beurre
  • 125mL de lait ribot (aussi appelé babeurre ou buttermilk ; peut-être remplacé par du lait normal dans lequel vous aurez ajouté 2 cuillères à café de vinaigre blanc 10mn avant de commencer à préparer la pâte)
  • 100g de sucre
  • 0,5 cuillère à soupe d’extrait de vanille liquide
  • 0,5 cuillère à café de cannelle
  • 0,25 cuillère à café de bicarbonate alimentaire

Recette :

Pour les pancakes :

  • Dans un premier saladier, mélangez la farine, les épices à pain d’épices, la levure, le bicarbonate et le sel ensemble. Réservez. Dans un second, mélangez les œufs, la purée de citrouille, le beurre fondu, le sirop d’érable et la vanille. Fouettez jusqu’à obtenir un mélange homogène puis incorporez le lait. Versez les poudres par-dessus et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène, pas plus. Incorporez enfin les pépites de chocolat sans trop travailler la pâte. Laissez reposer 10/15mn, le temps de préparer le sirop à la cannelle.

Pour le sirop à la cannelle :

  • Faites fondre le beurre dans une casserole sur feu moyen. Quand il est parfaitement fondu, ajoutez le lait, le sucre, la vanille et la cannelle. Mélangez, portez à ébullition et laissez bouillir pendant 2 minutes sans cesser de mélanger. Incorporez alors le bicarbonate (la sauce va mousser) et poursuivez l’ébullition pendant 30s en continuant de mélanger. Réservez hors du feu pendant la cuisson des pancakes : la sauce va épaissir en refroidissant.

Pour la cuisson :

  • Chauffez une poêle et beurrez-la ou huilez-la légèrement. Faites-y des tas de pâte d’une dizaine de centimètres de diamètre (une grosse louche avec la louche de ma crêpe party). Faites cuire jusqu’à ce que la pâte soit cuite en dessous et assez ferme pour que le pancake puisse être retourné et que des bulles apparaissent au dessus. Retournez à l’aide d’une spatule et laissez cuire la seconde face. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte. N’hésitez pas à beurrer à nouveau la poêle entre les pancakes si nécessaire. (Comme d’habitude j’ai utilisé ma crêpe party pour faciliter les choses).

Muffins banane double dose de chocolat

Oui je sais, je vous ai déjà proposé un gâteau banane chocolat récemment… Mais que voulez vous. Ce moelleux, cette gourmandise… Je n’ai pas résisté et j’ai recommencé. Sauf que cette fois-ci je les ai utilisées sous forme de muffins pour pouvoir être parée niveau goûter pour la semaine. Comme toujours un véritable plaisir.
(Petite parenthèse pour vous prévenir qu’il risque d’y avoir pas mal de sucré sur le blog prochainement. J’essaye dans la mesure du possible de conserver un certain équilibre entre le sucré et le salé cette année mais tous mes derniers essais se sont avérés être des échecs alors que j’ai eu plus de chance niveau gâteaux/desserts. Il faudra donc ressortir votre bec sucré ;))

Temps : 15mn de préparation et 15mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique
Pour 18 muffins

Ingrédients :

  • 75g de beurre mou
  • 2 œufs
  • 100g de sucre
  • 0,5 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 230g de farine
  • 45g de cacao en poudre non sucré
  • 1 sachet de levure chimique
  • 0,5 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • une pincée de sel
  • 350g de chair de bananes bien mûres (3 bananes moyennes)
  • 150g de pépites de chocolat noir

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Dans un grand saladier, fouettez le beurre, les œufs, le sucre et la vanille jusqu’à ce que le mélange soit majoritairement homogène. Dans un premier bol, mélangez la farine, le cacao, la levure, le bicarbonate et le sel. Dans un second, écrasez les bananes pour obtenir une purée. Incorporez moitié des poudres au premier saladier puis moitié de la purée de bananes, le reste des poudres, le reste des bananes et enfin les pépites de chocolat. Ne travaillez pas trop la pâte. Répartissez-la dans 18 empreintes à muffins (beurrées et farinées ou munies de caissettes si nécessaire) remplies aux 3/4. Enfournez 15mn. La pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez refroidir sur une grille.

Gâteau banane cacao, croustillant cannelle cacao

Ce n’est pas trop la saison des gâteaux à la banane mais il se trouve que j’ai eu un petit soucis de frigo dernièrement. Mes fruits ont donc mûri beaucoup trop vite et je me suis retrouvée avec un tas de bananes sur les bras. Comme d’habitude, j’ai décidé d’en faire un gâteau car elles apportent énormément de moelleux. Pour la gourmandise, je les ai associées avec du cacao et des pépites de chocolat ainsi qu’un croustillant (type semi crumble) : au top pour le goûter.

Temps : 20mn de préparation et 55mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour un gâteau de 24cm de diamètre (12 personnes)

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 115g de beurre mou
  • 225g de cream-cheese (philadelphia) à température ambiante
  • 125g de cassonade
  • 25g de sucre semoule
  • 2 œufs
  • 2 grosses bananes écrasées
  • 250g de farine
  • 60g de cacao en poudre non sucré
  • 1,5 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 125g de pépites de chocolat

Pour le croustillant :

  • 30g de farine
  • 15g de cacao en poudre non sucré
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 45g de cassonade
  • 20g de flocons d’avoine
  • 30g de beurre fondu
  • 50g de pépites de chocolat

Recette :

Pour le gâteau :

  • Préchauffez le four à 180°. Travaillez le beurre, le philadelphia et les sucres dans un saladier jusqu’à ce que le mélange soit crémeux et homogène. Incorporez ensuite et les œufs et les bananes écrasées puis la farine, le cacao, la levure, le bicarbonate et le sel ensemble. Quand la pâte est bien homogène, incorporez les pépites de chocolat rapidement sans trop travailler la pâte. Versez dans un moule de 24cm de diamètre, beurré et fariné si nécessaire.

Pour le croustillant :

  • Dans un bol, mélangez la farine, le cacao, la cannelle, la cassonade et les flocons d’avoine. Incorporez ensuite le beurre fondu et travaillez la préparation jusqu’à ce qu’elle soit homogène et fasse des petits paquets (comme pour un crumble). Saupoudrez sur la pâte et enfournez 40mn. Sortez le gâteau du four, répartissez les pépites de chocolat par dessus et réenfournez pour 15mn environ : la pointe d’un couteau doit ressortir légèrement humide, avec quelques miettes dessus. Laissez refroidir. A déguster tiède ou froid.

Scones noix de coco et pépites de chocolat

Et hop 3e recette de scones en 3 mois… Je ne sais pas quoi vous dire mais je pense que j’étais tombée dans une sorte d’addiction. Natures, sucrés, salés, j’ai testé pas mal de sortes cet été. Mais promis, ceux-là risquent d’être les derniers car je me dois de revenir à mon premier amour du petit déjeuner en automne : les pancakes. Néanmoins, même si les scones ne sont pas en première place dans mon cœur, cette recette de scones à la noix de coco et aux pépites de chocolat est géniale (probablement ma préférée pour le moment). Ces petits pains sont ULTRA MOELLEUX. Une véritable dinguerie. Le contraste du sucre et de l’amertume entre la coco et le chocolat est parfaite du point de vu gourmandise et la noix de coco apporte une texture originale. De quoi faire de délicieux brunch et petits déjeuners.

Temps : 20mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique à température ambiante (pensez à la passer un peu au micro-ondes avant dégustation pour qu’ils retrouvent leur moelleux)
Pour 8 scones

Ingrédients :

Pour les scones :

  • 250g de farine
  • 50g de sucre semoule
  • 1 cuillère à soupe de levure chimique
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 90g de beurre froid
  • 200mL de crème de coco
  • 0.5 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 100g de noix de coco râpée
  • 125g de chunks de chocolat noir

Pour le glaçage (facultatif) :

  • 50g de noix de coco râpée
  • 60g de sucre glace
  • 15g de lait (ou de crème) de coco

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°C. Dans le bol de votre mixeur, mélangez la farine, le sucre, la levure et le sel. Ajoutez le beurre coupé en petits morceaux et mixez par à-coups jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajoutez la crème de coco et l’extrait de vanille et mixez à nouveau rapidement pour que la pâte soit majoritairement homogène (quelques morceaux farineux peuvent subsister). Versez dans un saladier et incorporez la noix de coco râpée et les chunks à l’aide d’une spatule. Versez la pâte sur un plan de travail fariné et travaillez-la jusqu’à ce qu’elle forme une boule. Étalez-la sur une épaisseur de 2cm environ et détaillez-y 8 scones à l’aide d’un couteau (faîtes des triangles si votre pâte est ronde ou des rectangles si elle ne l’est pas, peu importe, il faut juste une épaisseur et une taille régulière de scones). Déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez-les 15 à 18mn : ils doivent être légèrement dorés. Laissez les refroidir sur une grille.
  • Pendant ce temps, faites torréfier les 50g de noix de coco râpée en les étalant sur une plaque de cuisson que vous enfournerez 4-5mn à 170°. En parallèle, mélangez le sucre glace et le lait de coco dans un petit bol jusqu’à ce que le glaçage soit homogène. Une fois les scones tiédis, nappez-les avec le glaçage et parsemez-les de noix de coco râpée toastée. Dégustez dès que le glaçage a figé pour qu’ils soient encore moelleux et tièdes !

Glace menthe fraîche et pépites de chocolat

Que diriez-vous d’une nouvelle recette de glace maison ? Mais cette fois-ci, je parle d’une vraie recette de glace, pas de glace à l’eau comme la dernière fois. Une recette à la fois ultra rafraichissante, crémeuse mais aussi très gourmande : celle de la glace menthe chocolat, ma préférée. Évidemment, j’aurais préféré être plus fidèle à la recette traditionnelle et utiliser des copeaux de chocolat au lieu de pépites mais comment vous dire… Tempérer du chocolat c’est un peu fastidieux et pour être honnête, j’avais la flemme. L’envie de me détendre et de profiter de mes vacances s’est avérée plus forte que mon perfectionnisme sur ce coup. Surtout que les pépites de chocolat donnent tout de même un bon rendu. On a un petit craquant sous la dent et de petites doses de chocolat à chaque cuillère de glace. C’est vraiment très plaisant. D’ailleurs pour renforcer cet aspect chocolaté, on pourrait envisager d’ajouter une sauce au chocolat au dernier moment dans la glace (ce que j’aurais fait si j’avais eu l’idée avant la dégustation). Concernant la couleur, si vous voulez une glace plus verte comme celle du commerce, vous pouvez utiliser des colorants mais sachez que la menthe naturelle ne colorera pas plus votre glace que ne l’est la mienne (c’est à dire un vert très pastel). Je ne recommande bien évidemment pas de le faire car conserver la nourriture le plus naturel possible est à mon sens le mieux mais rien ne vous empêche de le faire si vous voulez une réplique parfaite.

Temps : 15mn de préparation, 1h d’infusion, une nuit de réfrigération et 30mn de turbinage
Conservation : quelques semaines au congélateur
Pour un peu moins d’1L de glace

Ingrédients :

  • 250mL de crème entière liquide
  • 250mL de lait entier
  • un bouquet de menthe fraîche (30g feuilles et branches comprises)
  • 4 jaunes d’œuf
  • 100g de sucre semoule
  • 100g de pépites de chocolat noir

Recette :

  • Dans une casserole, portez la crème et le lait à ébullition. Plongez-y le bouquet de menthe lavé et séché et laissez infuser hors du feu à couvert pendant 1h. Une fois la crème infusée, enlevez la menthe en pressant les feuilles pour récupérer le maximum de liquide possible et portez de nouveau à ébullition. Pendant ce temps, battez les jaunes avec le sucre. Versez la crème à la menthe bouillante sur les jaunes petit à petit sans cesser de fouetter. Transvasez dans la casserole et laissez épaissir sur feu moyen sans cesser de remuer jusqu’à obtenir une belle crème anglaise. Il faut que celle-ci nappe la cuillère. Si vous avez un thermomètre, ce stade est atteint lorsqu’elle est à 87°. Versez dans un récipient, filmez au contact, laissez refroidir à température ambiante puis, quand l’appareil est refroidi, entreposez-le au réfrigérateur au moins 4h (une nuit dans l’idéal).
  • Une fois la préparation refroidie, mélangez-la une dernière fois, démarrez votre sorbetière et versez-la dedans. Laissez la machine tourner une trentaine de minutes jusqu’à ce que la glace ait une consistance solide mais souple. Versez alors les pépites de chocolat et laissez tourner 1mn supplémentaire pour bien les répartir. Transvasez la glace dans un récipient qui va au congélateur et laissez-la reposer quelques heures avant de la déguster. Si vous n’avez pas de sorbetière, versez l’appareil dans un récipient et entreposez-le au congélateur en le remuant de temps en temps pour éviter qu’un maximum de cristaux ne se forment.

 

Flapjacks

Les flapjacks sont des gâteaux britanniques que l’on pourrait comparer à nos barres de céréales de par leur composition. Traditionnellement, ils sont faits de beurre, de cassonade, de Golden Syrup et de flocons d’avoine. J’y ai personnellement ajouté des cranberries séchées pour renforcer ce côté british et de pépites de chocolat pour la gourmandise. Parfait pour une petite pause revigorante !

Temps : 15mn de préparation, 20mn de refroidissement et 30mn de cuisson
Conservation : une semaine dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 20 morceaux de 4x5cm

Ingrédients :

  • 200g de beurre
  • 100g de cassonade
  • 50g de Golden Syrup (à défaut du sirop d’érable ou du miel)
  • 300g de flocons d’avoine
  • 100g de cranberries séchés
  • 100g de pépites de chocolat

Recette :

  • Beurrez un moule carré à fond amovible de 20cm de côté. Préchauffez le four à 150°. Pendant qu’il chauffe, versez le beurre, la cassonade et le golden syrup dans une grande casserole et portez le tout à ébullition. Laissez cuire jusqu’à ce que le mélange épaississe. Ajoutez alors les flocons d’avoine hors du feu et mélangez bien pour qu’ils soient parfaitement enrobés et que le mélange soit homogène. Laissez tiédir une dizaine de minutes pour ne pas que la préparation soit trop chaude et incorporez les cranberries et les pépites. Mélangez rapidement pour ne pas que les pépites fondent. (Si vous êtes pressés, ne laissez pas à la pâte le temps de refroidir et n’ajoutez pas les pépites à la pâte mais répartissez-les sur la pâte juste avant d’enfourner en appuyant légèrement pour qu’elles y adhèrent). Versez la pâte dans le moule et tassez-la à l’aide d’un verre ou du dos d’une cuillère. Enfournez 30mn. Les flapjacks doivent être bien dorés. Laissez refroidir 10mn dans le moule pour ne pas vous brûler puis détaillez-les en carrés pendant qu’ils sont encore souples et chauds. Laissez refroidir complètement avant de déguster.

Brioche filante aux pépites de chocolat

J’ai l’impression qu’il est vraiment difficile de trouver de bonnes recettes de brioches, bien moelleuses et bien chocolatées. Je suis souvent déçue par celles que j’essaye qui la majorité du temps sont soit sèches soit n’ont pas vraiment bon goût, surtout concernant les brioches aux pépites de chocolat. Eh bien celle-ci est une perle !!! Après 2/3 essais non concluants de suite, elle a su me réconcilier avec les brioches. Préparez vous à être accro car Mélina nous a régalés !!!!

Temps : 30mn de préparation + 1h45 de pousse + 25mn de cuisson
Conservation : 3j dans du papier alu à température ambiante
Pour une énorme brioche ou deux petites

Ingrédients :

  • 200ml de lait demi-écrémé
  • un sachet de levure sèche de boulanger
  • 500g de farine
  • 75g de sucre
  • 1,5 cuillère à café de sel
  • 2 œufs + 1 pour la dorure
  • 70g de beurre mou
  • 200g de pépites de chocolat

Recette :

  • Chauffez le lait très légèrement pour qu’il soit tiède (un tout petit peu plus chaud que la température de votre doigt) et versez-le dans la cuve de votre robot. Ajoutez la levure, laissez reposer 10mn et mélangez. Versez la farine par-dessus puis le sucre et le sel ainsi que les 2 œufs en faisant attention que le sel et le sucre n’entrent pas en contact avec la levure. Mélangez à l’aide du crochet. Une fois votre pâte homogène, incorporez le beurre coupé en petits morceaux. Continuez de pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle se décolle des parois et qu’elle soit lisse, souple et élastique (entre 5 et 10mn). Ajoutez alors les pépites de chocolat. Mélangez quelques secondes pour les répartir de façon homogène. Couvrez la cuve d’un torchon et laissez la pâte lever pendant 1h environ jusqu’à ce qu’elle double de volume. (Je vous conseille de la mettre dans un four éteint, précédemment préchauffé à 30°).
  • Dégazez la pâte dans le saladier et découpez-la en 3 morceaux de poids similaires (environ 380g chacun). Sur un plan de travail légèrement fariné, façonnez chaque pâton en boudin de 60cm de long environ. Soudez une des extrémités de chacun des boudins ensemble puis tressez-les sans trop serrer. Soudez alors l’autre extrémité et déposez la brioche sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Couvrez d’un torchon et laissez la pâte lever pendant 45mn environ jusqu’à ce qu’elle ait bien gonflé (là encore un endroit chaud est préférable).
  • Préchauffez votre four à 180°C. Badigeonnez la brioche avec de l’œuf battu à l’aide d’un pinceau et enfournez 25mn environ. La brioche doit être dorée.