Pizza tomates cerises, mozza, prosciutto et roquette

Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle pizza aux couleurs de l’Italie qui fera sûrement plus sensation que mes deux dernières assez « originales » à la butternut ou aux champignons avec une pizza aux tomates cerises, à la mozzarella, au prosciutto et à la roquette. Des saveurs totalement typiques donc, qui plairont au plus grand nombre. Pour l’occasion, j’ai testé une nouvelle recette de pâte à pizza vraiment top trouvée chez Délice céleste composée partiellement de lait. Résultat : une pâte ultra moelleuse qui permet de faire une grosse pizza pour 6/8 personnes facilement. Entre ça et la garniture, nous avons vraiment passé un repas de rêve.

Temps : 15mn de préparation + 1h de pousse pour la pâte ; 20mn de préparation + 25mn de cuisson pour la pizza
Conservation : 2/3j au frigo dans une boite hermétique
Pour 1 pizza de 35x25cm environ (6/8 personnes)

Ingrédients :

Pour la pâte à pizza (vous pouvez évidemment l’acheter toute prête) :

  • 100mL d’eau
  • 100mL de lait
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 300g de farine
  • 1 cuillère à café de sel
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Pour les tomates cerises :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 4 gousses d’ail
  • 500g de tomates cerises
  • 2 cuillères à soupe de thym frais (ou autre herbe type basilic)
  • 2 cuillères à soupe d’origan frais (ou autre herbe type basilic)
  • 3 pincées de sel
  • 1 pincée de poivre

Pour la finition :

  • environ 65g de pesto
  • 250g de mozzarella râpée
  • 30g de parmesan
  • 80g de prosciutto
  • 30g de roquette

Recette :

Pour la pâte à pizza :

  • Chauffez très légèrement le lait et l’eau pour qu’ils soient tièdes (un tout petit peu plus chauds que la température de votre doigt) et versez-les dans la cuve de votre robot. Ajoutez la levure, laissez reposer 10mn et mélangez. Ajoutez la farine, le sel et l’huile d’olive et pétrissez à l’aide du crochet jusqu’à ce que la pâte soit lisse et homogène. Transférez-la sur un plan de travail fariné et pétrissez-la légèrement jusqu’à former une boule. Huilez un gros saladier, déposez la pâte dedans puis couvrez-le avec un linge propre ou du film alimentaire. Laissez la pâte pousser environ 1h00 dans un endroit chaud (un four préchauffé à 30° puis éteint pour moi) jusqu’à ce qu’elle double de volume. Versez-la sur un plan de travail fariné. Pétrissez-la légèrement et laissez-la reposer au frigo le temps de procéder à la suite de la recette.

Pour les tomates cerises :

  • Dans une grosse poêle sur feu moyen, faites chauffer l’huile avec les gousses d’ail écrasées au presse-ail. Quand elles sont dorées, ajoutez les tomates cerises lavées et séchées ainsi que les herbes, le sel et le poivre. Mélangez bien et laissez cuire une dizaine de minutes jusqu’à ce que les tomates soient tendres. Ecrasez-les alors grossièrement avec le dos d’une fourchette et réservez.

Pour la finition et la cuisson :

  • Préchauffez le four à 230°. Sortez la pâte à pizza du frigo. Farinez votre plan de travail et votre pâton puis aplatissez-le à l’aide de vos mains en le repoussant vers l’extérieur petit à petit pour l’étirer jusqu’à ce que la pizza fasse une taille de environ 35x30cm (la taille d’une plaque de cuisson en gros). Évitez d’utiliser un rouleau à pâtisserie car il chasserait l’air de la pâte qui serait alors plus dure. Laissez un bord plus épais sur l’extérieur qui formera la croûte et déposez sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
  • Tartinez le pesto sur la pâte en laissant la croûte propre puis répartissez les tomates cerises par-dessus. Parsemez de mozzarella râpée et de parmesan puis ajoutez le prosciutto (vous pouvez aussi l’ajouter à la sortie du four si vous préférez qu’il reste cru et ne croustille pas). Enfournez 15mn environ jusqu’à ce que la croûte soit dorée. Ajoutez le prosciutto si vous ne l’avez pas mis précédemment puis la roquette au dernier moment. Servez chaud.

Salade de pâtes au pesto rosso de Cyril Lignac

Vous commencez à avoir l’habitude maintenant, encore une recette de Cyril Lignac !!! Tous en cuisine regorge vraiment de trésors. On s’attaque ici à une recette que vous pourrez servir tout l’été : une salade de pâtes ! J’ai testé une autre recette la semaine d’avant et autant vous dire qu’elle semblait bien fade par rapport à celle-ci ! Le pesto rosso fait une sublime sauce pour accompagner les penne et les autres éléments viennent apporter tout ce qu’il faut. On a énormément de texture : du croquant, du moelleux, du croustillant mais aussi tout plein de saveurs. C’est une recette pleine de couleurs grâce à la variété de légumes qu’on y trouve ! Un home run estival me concernant !

Temps : 20mn de préparation/cuisson
Conservation : 48h dans une boite hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour le pesto rosso :

  • un pot de tomates séchées à l’huile de 280g, tomates et huile comprises (à l’origine 125g de tomates séchées à l’huile d’olive égouttées mais je trouvais ça un peu étrange de faire un pesto sans matière grasse donc j’ai fait un mix entre cette recette de pesto de Cyril Lignac et une autre donnée dans une de ses masterclass)
  • 20g de poudre d’amandes
  • 50g de parmesan râpé
  • 1 gousse d’ail
  • 20g de feuilles de basilic

Pour la salade de pâtes :

  • 240g de penne (ou autres pâtes)
  • 100g de petits pois (frais ou surgelés)
  • 2 tranches de poitrine fumée (plus pour moi car elles étaient petites, comptez environ 140/150g je pense)
  • 200g de tomates cerises
  • 200g de pousses d’épinards
  • 1 courgette
  • du sel et du poivre
  • 50g de parmesan

Recette ;

  • Commencez par préparer le pesto. Dans le bol de votre mixeur, versez les tomates, leur huile, la poudre d’amandes, le parmesan et la gousse d’ail décortiquée et dégermée. Mixez jusqu’à obtenir une pâte. Ajoutez alors le basilic et mixez jusqu’à obtenir un pesto plutôt homogène (il est important de ne pas ajouter le basilic au début car si vous le mixez trop il va chauffer et noircir : il sera donc moins joli). Réservez (si vous préparez votre pesto à l’avance, nappez-le d’un petit peu d’huile pour qu’il ne noircisse pas).
  • Dans une première casserole, faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante salée en respectant le temps indiqué sur le paquet (en principe 7/8mn pour des penne). Faites de même avec les petits pois dans une seconde casserole (en principe 10mn s’ils sont surgelés et 12/15 s’ils sont frais). Égouttez les deux en fin de cuisson. Pendant ce temps, détaillez la poitrine fumée en lardons et faites les cuire à sec dans une poêle pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés de façon uniforme. Préparez également le reste des légumes. Lavez les tomates cerises et coupez-les en 2 ou 4 suivant leur taille. Lavez et essorez les pousses d’épinards. Détaillez des lamelles de courgettes à l’aide d’un économe. Pour cela, déposez vos courgettes sur le plan de travail et râpez-les avec l’économe jusqu’à atteindre les graines. Retournez-les alors d’un quart de tour et recommencez jusqu’à atteindre le cœur. Poursuivez de la même façon sur les deux autres faces.
  • Quand tous vos éléments sont prêts, mélangez le pesto avec les pâtes, les petits pois, les lardons et les tomates cerises. Ajoutez ensuite les pousses d’épinards et les courgettes. Salez et poivrez légèrement. Conservez au réfrigérateur et accompagnez de copeaux de parmesan au moment du service.

Spaghetti de courgettes au pesto, tomates rôties, fêta et croutons

Voilà un repas tout léger léger qui pourra vous accompagner tout l’été : des spaghetti de courgettes au pesto accompagnées de tomates rôties, de fêta, de croûtons, de pignons de pin et d’une pointe de menthe. J’ai piqué cette recette chez Tangerine Zest en twistant quelques petits éléments. Malgré la simplicité de ce plat, il est vraiment tout en saveur. Mon compagnon qui est un peu réticent quand je n’accompagne pas nos repas d’un peu de viande s’est aussi régalé. Je n’ai pas fini d’en préparer dans les semaines à venir !

Temps : 25mn de préparation/cuisson
Conservation : 24h dans un récipient hermétique au frigo (pas plus car je pense que la texture de la courgette va vite être impactée avec des lamelles aussi fines)
Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 350g de tomates cerises
  • 2 gousses d’ail
  • de l’huile d’olive
  • du sel et du poivre
  • 2 tranches de pain de campagne
  • 2 courgettes moyennes (bio de préférence puisqu’on va manger la peau)
  • 2 cuillères à soupe de pesto
  • les feuilles de 2/3 tiges de menthe
  • 75g de fêta
  • une poignée de pignons de pins

Recette :

  • Lavez les tomates cerises et déposez-les dans un plat de cuisson avec les gousses d’ail épluchées. Arrosez-les avec un filet d’huile d’olive, mélangez, assaisonnez et enfournez dans un four à 180° (pas besoin de préchauffer préalablement) pendant 25mn.
  • Découpez le pain en cubes de 2/3cm et déposez-les sur une plaque de cuisson. Arrosez-les avec un filet d’huile d’olive, mélangez et enfournez-les dans le four en même temps que les tomates pour 10mn en les retournant à mi-cuisson pour qu’ils dorent sur les deux faces.
  • Lavez vos courgettes et séchez-les. A l’aide d’un économe à julienne, réalisez des spaghetti de courgettes. Pour cela, déposez vos courgettes sur le plan de travail et râpez-les avec l’économe jusqu’à atteindre les graines. Retournez-les alors d’un quart de tour et recommencez jusqu’à atteindre le cœur. Poursuivez de la même façon sur les deux autres faces. Si vous n’avez pas d’économe à julienne, vous pouvez très bien faire des tranches avec une mandoline et détailler ensuite ces tranches en spaghetti à l’aide d’un couteau tout simplement. Versez les courgettes dans un saladier et mélangez-les avec le pesto, la chair des gousses d’ail rôties (il suffit de les presser pour la récupérer) et les feuilles de menthe lavées, séchées et cisaillées en petits morceaux. Assaisonnez et réservez.
  • Toastez les pignons dans une petite poêle à sec une trentaine de secondes sur feu moyen. Réservez.
  • Quand tous les éléments sont prêts, répartissez les courgettes dans deux assiettes avec les tomates, les croûtons, la fêta émiettée et les pignons de pin.

Polenta au pesto, tomates cerises et halloumi frit

Voici une double première concernant le blog et mes tests persos : la polenta et le halloumi. Concernant la polenta, j’avais déjà testé rapidement des frites au four et j’avais DÉTESTÉ. J’avais trouvé le résultat sec et insipide. Vraiment aucun intérêt à mes yeux. Mais avec cette recette, j’ai obtenu une polenta super crémeuse avec un bon goût de basilic grâce au pesto : tout ce que je voulais. Les tomates qui l’accompagnent sont super juteuses et permettent de relever le plat grâce aux épices et aux herbes. Le halloumi quant à lui est un véritable coup de cœur. Il permet d’apporter texture et acidité au plat. J’ai hâte de pouvoir tester au barbecue pendant mes vacances ! Ça ne peut qu’être excellent ! Et ne boudez pas le basilic/pesto du dressage, il vous permettra de souligner l’ensemble et de le lier ! C’est un petit plus qui fait toute la différence. A vos casseroles 😉

.

Temps : 35mn de préparation/cuisson
Conservation ; 2j dans une boite hermétique au frigo (mais la polenta va perdre son crémeux)
Pour 5/6 personnes

.

Ingrédients :

Pour la polenta :

  • 1L d’eau
  • 250g de polenta à cuisson rapide
  • 40g de beurre demi-sel
  • 30g de parmesan râpé
  • 60g de pesto
  • du sel et du poivre

Pour le halloumi :

  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 400g de halloumi

Pour les tomates :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 4 gousses d’ail
  • 1 échalote
  • 600g de tomates cerises
  • 10g d’herbes fraiches (type basilic, origan, thym)
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • du sel et du poivre
  • du basilic frais ou un peu de pesto pour le dressage

.

Recette :

Pour la polenta :

  • Dans une casserole de taille moyenne, portez 1 litre d’eau à ébullition. Ajoutez lentement la polenta et mélangez jusqu’à ce qu’elle ait épaissi en absorbant toute le liquide (cela devrait prendre entre 3 et 5mn). Ajoutez le beurre, le parmesan et le pesto et mélangez jusqu’à ce qu’ils soient totalement absorbés. Rectifiez l’assaisonnement à votre convenance avec le sel et le poivre. Retirez la casserole du feu, couvrez-la et réservez le temps de préparer la suite de la recette.

Pour le halloumi :

  • Dans une grande poêle, chauffez une cuillère à soupe d’huile sur feu moyen. Coupez le halloumi en cubes de 0.5cm et ajoutez-le à l’huile. Cuisez-le jusqu’à ce qu’il soit doré sur toutes les faces. Versez-le dans un bol et réservez.

Pour les tomates cerises :

  • Dans la même poêle, versez les 2 cuillères à soupe d’huile d’olive restantes. Une fois que l’huile est chaude, ajoutez les gousses d’ail écrasées à l’aide d’un presse-ail et l’échalote finement émincée. Une fois bien dorés, ajoutez les tomates cerises lavées et séchées ainsi que les herbes lavées, séchées et hachées. Assaisonnez avec le piment, le sel et le poivre et laissez cuire en remuant de temps en temps jusqu’à ce que les tomates commencent à éclater. Cela devrait prendre environ 5mn.
  • Répartissez la polenta entre les assiettes. Ajoutez les tomates cerises dessus, puis le halloumi. Ajoutez un peu de basilic frais ou de pesto (chaud) pour accentuer les saveurs. Servez immédiatement.

Grilled cheese pesto mozza parmesan

C’est une semaine presque totalement américaine qui se profile à l’horizon avec la recette du jour. Et pour changer un peu de d’habitude : ce sera du salé ! Mais comme pour les pancakes, ce sera facile, rapide et parfait pour un brunch ou un repas tout simple. En tant que fan de séries américaines, le grilled cheese est un incontournable que je connais depuis des années tant on le retrouve un peu partout. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un peu l’équivalent de notre Croque-Monsieur français mais sans viande (donc un sandwich beurré et poêlé avec du fromage bien fondant qui dégouline à l’intérieur). Comme je suis dans une période très pesto en ce moment, j’ai décidé d’en faire une version plus italienne en utilisant de la mozza et du parmesan au lieu du traditionnel cheddar : un délice ! Mon seul regret : ne pas avoir pris de pain tranché directement car je suis incapable de faire des tranches régulières si elles ne sont pas énormes…

.

.

Temps : 5mn de préparation +5mn de cuisson
Conservation : A manger immédiatement
Pour 2 personnes

.

Ingrédients :

  • 4 tranches de ciabatta (ou autre pain assez large comme une boule)
  • du beurre mou
  • 1 boule de mozzarella
  • 50g de pesto
  • environ 15g de parmesan râpé (le mieux est d’acheter du parmesan et de le râper soi-même car il aura plus de goût mais pour une version minute le parmesan râpé en sachet ira très bien)

.

Recette :

  • Beurrez une face de chaque tranche de pain et tartinez l’autre de pesto. Coupez la boule de mozzarella en tranches et déposez le fromage sur deux des tranches de pain, côté pesto. Fermez les sandwichs en déposant les deux tranches de pain restantes, côté pesto, sur la mozzarella. Chauffez une grande poêle anti-adhésive (très important sinon le parmesan va coller à la poêle et ce sera un enfer croyez-moi) sur feu moyen et faites-y fondre une noix de beurre. Parsemez moitié du parmesan sur la surface des deux grilled cheese. Appuyez légèrement avec une cuillère pour le faire adhérer au beurre et déposez les sandwichs dans la poêle, côté parmesan en bas. Laissez griller pendant 2mn, le temps que le parmesan fasse une croute bien dorée et croustillante à votre sandwich. Parsemez le reste du parmesan sur le dessus de vos sandwichs, appuyez légèrement pour faire adhérer puis retournez-les et prolongez la cuisson de 2mn pour que la seconde face soit dorée. Il faut que la mozzarella soit coulante au milieu ! Servez immédiatement.

Sapin feuilleté au pesto

     Je vais commencer par vous souhaiter un joyeux Noël à tous, un poil en retard. J’espère que vous avez bien mangé et été gâtés. Moi ça a été le cas… sur les deux tableaux 😉 .

     Eh oui comme vous pouvez le voir moi aussi je me suis laissée entrainer par la tendance des sapins feuilletés. Je trouve vraiment que les gens rivalisent d’imagination pour les visuels que permettent la pâte feuilletée en ce moment : les soleils, flocons ou sapins feuilletés se succèdent et tous sont plus splendides les uns que les autres. En plus, ils permettent des déclinaisons de garnitures infinies, sucrées comme salées. Et même si la version au nutella est la première à m’avoir tentée, j’ai opté pour le pesto (eh oui un sapin c’est vert quand même) que j’ai fait pour l’apéro de Noël. Une super idée, rapide et facile que vous pouvez refaire pour votre réveillon du nouvel an 😉 .

.

20151225_134742~2

.

Temps : 5mn de préparation + 25/30mn de cuisson

Pour un sapin (8/10 personnes)

.

Ingrédients :

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Déroulez la première pâte et badigeonnez-la de pesto. Recouvrez-la de la seconde pâte. Découpez d’abord le sapin dans la pâte comme ci-dessous puis les branches. Badigeonnez d’oeuf avec un pinceau puis entortillez les branches sur elles-mêmes. Vous pouvez également faire des bandes avec vos chutes de pâte, les badigeonnez et les entortillez pour un petit extra anti-gaspi !
    Sapin
  • Faîtes cuire 25/30mn (20mn pour les chutes).