Bouchées clémentine, crème de marrons, chocolat

Rien de tel qu’un bon thé ou un bon chocolat chaud accompagné d’un petit gâteau pour lutter contre la grisaille de l’automne. Et autant, je vous ai proposé pléthore des premiers ces dernières semaines (ici, ici ou ici) mais j’ai été plutôt timide pour les seconds. Voilà donc pour me faire pardonner des petits gâteaux moelleux crème de marron, clémentine et chocolat prêts en un tour de main et dévorés tout aussi rapidement ! J’ai trouvé la recette chez Ready, steady… Cook et elle est incroyable !

Temps : 10/15mn de préparation et 12mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 18 bouchées environ

Ingrédients :

  • 40g de beurre
  • 250g de crème de marron
  • 2 œufs
  • le zeste d’une clémentine bio finement râpée
  • 40g de farine
  • 60g de chocolat noir

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Faîtes fondre le beurre au micro-ondes puis mélangez-le à la crème de marron dans un saladier. Incorporez les œufs et le zeste de clémentine puis la farine. Mélangez jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Répartissez-la dans des moules à mini-muffins (de 3,5cm de diamètre environ) jusqu’à 4/5e de la hauteur puis enfournez 12/13mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez refroidir 5mn pour ne pas vous brûler puis démoulez-les sur une grille pour refroidissement.
  • Quand les bouchées ont refroidi, faites fondre le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie et trempez-le haut de chaque bouchée dedans. Laissez refroidir à température ambiante jusqu’à durcissement.

Note :
– Si vous voulez renforcer le goût des agrumes, mettez le zeste de 2 clémentines ou d’une orange.

Muffins myrtilles citron crumble cardamome

Les petits muffins du goûter arrivent. J’ai décidé d’utiliser des fruits de saison évidemment et après les framboises, mon choix s’est porté sur les myrtilles. Je les ai associées très traditionnellement au citron avec lequel elles se marient parfaitement mais j’ai également ajouté un petit plus original : un crumble cardamome par-dessus. Les saveurs s’alignent parfaitement et le contraste entre le moelleux et le croustillant est super agréable. Un plaisir pour le 4 heures.

Temps : 20mn de préparation et 20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 12 muffins

Ingrédients :

Pour le crumble au cardamome :

  • 30g de farine
  • 25g de cassonade
  • 1 cuillère à café de cardamome
  • une pincée de sel
  • 30g de beurre froid

Pour les muffins :

  • 2 œufs
  • 100g de sucre semoule
  • 100g de beurre fondu
  • 125g de yaourt
  • le zeste finement râpé d’un citron
  • 180g de farine
  • 2 cuillères à café de levure
  • une pincée de sel
  • 150g de myrtilles

Recette :

Pour le crumble au cardamome :

  • Mélangez la farine, la cassonade, la cardamome et le sel dans un saladier. Ajoutez le beurre froid coupé en dés et travaillez-le avec du bout des doigts afin d’obtenir une texture sableuse comme une chapelure. Réservez au frais le temps de préparer la pâte à muffins.

Pour les muffins :

  • Préchauffez le four à 200°. Fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez ensuite le beurre fondu, le yaourt et le zeste de citron ensemble puis la farine, la levure et le sel. Travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit homogène. Ajoutez enfin les myrtilles et incorporez-les délicatement à l’aide d’une maryse. Répartissez la pâte dans 12 empreintes à muffins (munies de caissettes si besoin), répartissez le crumble au cardamome par-dessus et enfournez 18 à 21mn : les muffins doivent être dorés. Laissez refroidir avant de déguster.

Madeleines gingembre citron vert

Ça faisait un petit moment qu’on n’avait pas eu de petits gâteaux tous simples sur le blog. Du coup j’ai cherché des idées pendant une pause goûter et j’ai eu un coup de cœur pour cette recette de C’est ma fournée. De délicieuses madeleines ultra moelleuses et alvéolées, au bout goût de citron vert et de gingembre. Moi qui n’aime pas trop le gingembre frais, je l’ai trouvé très subtile et pas trop agressif en bouche ce qui était parfait. Ces madeleines sont vraiment tout en douceur.

Temps : 15mn de préparation + 24h de réfrigération + 15mn de cuisson
Conservation : 2j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 18 madeleines

Ingrédients :

  • 90g de beurre demi-sel
  • 15g de miel
  • 100g d’œufs (soit 2 œufs moyens)
  • 70g de sucre semoule
  • 25g de gingembre frais
  • les zestes finement râpés de deux citrons vert
  • 90g de farine T55 (à défaut de la T45)
  • 4g de levure chimique

Pour le glaçage :

  • 50g de sucre glace
  • 12g de jus de citron vert (environ moitié d’un citron vert)
  • 6g d’huile d’olive

Recette :

  • Faites fondre le beurre avec le miel dans une petite casserole sur feu doux jusqu’à ce qu’il soit à moitié fondu. Réservez hors du feu pour qu’il continue de fondre mais ne soit pas trop chaud. Dans un saladier, versez les œufs et le sucre. Pelez le gingembre et râpez-le à l’aide d’une râpe microplane pour obtenir une sorte de purée de gingembre. Ajoutez-le dans le saladier avec les zestes de citron vert puis mixez le tout pendant une minute jusqu’à obtenir un mélange homogène. Incorporez ensuite la farine et la levure, mixez à nouveau puis ajoutez le mélange beurre fondu/miel et mixez une dernière fois. Arrêtez-vous dès que la pâte est homogène, ne mixez pas plus longtemps. Versez-la dans une poche à douilles, fermez-la et entreposez au réfrigérateur 24h (une nuit minimum).
  • Le lendemain, coupez le bout de votre poche à douilles et remplissez les cavités de deux moules à madeleines (18 empreintes pour moi), beurrées si nécessaire (en cas de moule en métal), jusqu’à 2mm du bord. Entreposez les moules au réfrigérateur puis préchauffez le four à 240° pendant 10mn. Lorsque le four est bien chaud, enfournez les moules et abaissez la chaleur à 150°. Laissez cuire 11mn. Pendant ce temps, préparez le glaçage en mélangeant tous les ingrédients jusqu’à ce qu’il soit bien brillant et homogène. Sortez les madeleines du four, badigeonnez-les de glaçage à l’aide d’un pinceau et réenfournez pour 4mn. Laissez refroidir les madeleines 5mn dans les empreintes avant de les démouler. Laissez-les finir de refroidir en les déposant sur une surface plane pour ne pas qu’elles prennent la marque d’une grille.

Financiers au chocolat de Jean-Paul Hévin

Voilà de petits financiers au chocolat tous simples dont j’ai piqué la recette à Jean-Paul Hévin. Ils sont super moelleux, avec une excellente texture grâce aux amandes et un bon goût de chocolat. De quoi parfaitement accompagner votre café du goûter.

Temps : 15mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 12 financiers

Ingrédients :

  • 60g de beurre
  • 150g de crème liquide
  • 150g de chocolat noir (66 à 70% de cacao)
  • 55g de sucre glace
  • 40g de farine
  • 40g de poudre d’amandes
  • 0,5 cuillère à café de levure chimique
  • 110g de blancs d’œuf (un peu moins de 3 blancs)

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Faites fondre le beurre et laissez-le chauffer jusqu’à obtenir un beurre noisette (il va mousser puis « chanter » puis roussir et dégager une odeur de noisette). Réserver. Préparez une ganache. Portez la crème à ébullition et versez-la en trois fois sur le chocolat coupé en morceaux en mélangeant bien entre chaque ajout. Réservez également.
  • Dans un saladier, mélangez le sucre glace tamisé, la farine, la poudre d’amandes, et la levure chimique. Fouettez légèrement les blancs juste pour les casser (il ne faut pas les monter) et incorporez-les délicatement aux poudres à l’aide d’une maryse. Incorporez ensuite le beurre noisette refroidi et enfin la ganache au chocolat noir. Répartissez la pâte dans 12 moules individuels et enfournez 15mn ; la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez les refroidir 5mn dans le moule avant de les démouler sur une grille de refroidissement.

Petits moelleux noix de coco/cacao

Si vous avez des blancs d’œuf en trop et que vous souhaitez faire des petits gâteaux en 5mn top chrono, ces moelleux noix de coco et cacao sont faits pour vous. J’ai bien retenu la leçon de Cyril Lignac dans le meilleur pâtissier qui disait qu’il ne faut jamais utiliser du cacao en lieu et place du chocolat car c’est une partie moins noble donc qui donne un résultat moins bon mais son utilisation rend la confection de ces moelleux ultra facile et rapide. Leur seul défaut : devoir patienter le temps de la cuisson qui prend 20mn…

Temps : 5mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 6 à 8 petits moelleux (type muffins)

Ingrédients :

  • 3 blancs d’œufs
  • 75g de sucre
  • 80g de beurre
  • 60g de noix de coco râpée
  • 30g de cacao en poudre non sucré

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Dans un saladier, battez les blancs d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Incorporez ensuite le beurre fondu puis la noix de coco et le cacao. Mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Répartissez-la dans 6 à 8 moules à muffins (suivant le nombre que vous désirez) et enfournez 20mn environ : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Patientez 5mn avant de les démouler sur une grille de refroidissement.

Madeleines à l’orange talonnées de chocolat façon Pierre Hermé

Quand on veut être sur de réussir des gâteaux, le plus simple est de se tourner vers Pierre Hermé, élu meilleur pâtissier du monde en 2016. Si quelqu’un sait comment avoir une madeleine avec une belle bosse, c’est bien lui ! J’ai donc repris sa recette et simplement substitué le zeste de citron par un zeste d’orange et talonné ces petites douceurs de chocolat. Le résultat est là comme vous pouvez le voir : j’ai eu de belles madeleines à bosses, bien moelleuses et légèrement caramélisées sur les côtés. Je regrette juste de ne pas avoir de moules plus grands pour qu’elles soient encore plus grosses et plus bossues !

Temps : 20mn de préparation, 12h de réfrigération et 10mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite en métal hermétique à température ambiante
Pour une vingtaine de mini madeleines

Ingrédients :

  • 100g de beurre
  • 2 œufs
  • 120g de sucre
  • 100g de farine
  • 3g de levure
  • 1 pincée de sel
  • le zeste d’une orange bio
  • 100g de chocolat noir à 50%

Recette

  • Faites fondre le beurre et réservez le temps qu’il refroidisse. Pendant ce temps, dans un saladier, fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez la farine, la levure et le sel ensemble, puis les zestes d’une orange finement râpée et enfin le beurre fondu refroidi. Quand la pâte est bien homogène, mettez-la en poche et entreposez au réfrigérateur minimum 12h. Mettez également les moules à madeleine au frigo si possible.
  • Pochez de la pâte dans les moules à madeleine jusqu’à ce que les empreintes soient pleines aux ¾. Préchauffez le four à 210° et remettez les moules au frigo le temps que le four soit prêt. Quand il est chaud, enfournez environ 10mn : les madeleines doivent être légèrement dorées. Laissez reposer 5mn avant de démouler et de laisser totalement refroidir sur une grille.
  • Faites fondre votre chocolat (le mieux est de le tempérer mais si vous n’avez pas le temps ou pas l’envie, ce n’est pas trop grave) et mettez-en une petite cuillère à café dans chaque empreinte. Étalez-le à l’aide d’un pinceau et replacez les madeleines dans les empreintes en appuyant légèrement pour qu’elles adhèrent au chocolat. Laissez figer à température ambiante avant de démouler.

Notes :
– Si vous n’avez pas de poche à douilles, ce n’est pas un problème. Laissez votre pâte dans le saladier et filmez au contact pendant la phase de refroidissement. Utilisez ensuite tout simplement une petite cuillère pour remplir le moule.
– Il est important de ne mettre qu’une petite cuillère à café de chocolat dans les empreintes. Si vous en mettez trop, il risque de ne pas adhérer aux madeleines mais de rester collé dans le moule. Si vous faites l’erreur, tout n’est pas perdu. Vous pouvez entreposer le moule au réfrigérateur mais votre chocolat risque d’avoir des traces blanches.

Lebkuchens

Me voilà revenue d’un week-end d’exception à Disneyland (raison de mon absence hier), sur un petit nuage, remontée à bloc, pour vous proposer une nouvelle recette. Il s’agit de lebkuchens : de petits pains d’épices super moelleux, délicatement épicés, talonnés de chocolat, avec un glaçage légèrement citronné. De véritables délices trouvés chez Gourmandiseries et parfaitement conformes à ceux que j’ai pu manger en Alsace. J’en ai fait des énormes mais vous pouvez bien évidemment en faire des plus petits à condition de diminuer le temps de cuisson !

Temps : 35mn de préparation, 4h de réfrigération, 12h de séchage et 10mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite en métal hermétique à température ambiante
Pour 20 lebkuchens

Ingrédients :

Pour la pâte :

  • 2 œufs
  • 100g de sucre
  • 25g de miel
  • 45g d’amandes hachées
  • 45g de poudre d’amandes
  • 1 cuillère à café d’épices à pain d’épices
  • 100g de farine T55
  • 50g de farine de seigle
  • 1 cuillère à café de bicarbonate

Pour le façonnage :

  • environ 25g de beurre

Pour le glaçage :

  • 50g de sucre glace
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron

Pour le talonnage :

  • 150g de chocolat noir

Recette :

  • Commencez par les biscuits. Battez les oeufs avec le sucre pendant 5mn jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Ajoutez tous les autres ingrédients ensemble et mélangez bien jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Elle sera liquide et collante, c’est normal. Filmez au contact et entreposez au réfrigérateur 4h.
  • Beurrez 2 feuilles de papier sulfurisé et déposez-les sur des plaques de cuisson. Enduisez vos mains de beurre, prenez une cuillère à soupe de pâte  et roulez-la en boule entre vos mains. Déposez sur une plaque et recommencez jusqu’à épuisement de la pâte en les espaçant bien. Beurrez régulièrement vos mains. Laissez sécher 12h à température ambiante. Préchauffez le four à 160° et enfournez 10mn.
  • Pendant ce temps, préparez le glaçage en mélangeant le sucre glace avec le jus de citron jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de grumeaux. Le glaçage doit être lisse, liquide et presque translucide. Badigeonnez-en la face bombée des lebkuchens à l’aide d’un pinceau quand ils sont encore tièdes. Laissez sécher à l’air libre.
  • Une fois le glaçage sec et les biscuits refroidis, faites fondre le chocolat (si vous êtes motivé, tempérez-le). Trempez la face plate de vos lebkuchens dans le chocolat en les secouant pour enlever le surplus (ne les raclez pas, il faut quand même en conserver assez pour la gourmandise) et laissez-les sécher face plate vers le haut. Vous pouvez les déguster dès que le chocolat a figé.

Donuts à l’orange et leur glaçage au chocolat au lait (au four)

Ça faisait un moment que je ne vous avais pas proposé de recette de donuts sur le blog. Et pourtant, j’ADORE ces petits gâteaux. Eh oui, ne vous faites pas de fausse joie, il s’agit encore une fois de donuts cuits au four et non des délicieux beignets américains dégoulinants de gras que nous aimons tous. Nous restons ici sur une alternative un petit peu plus diététique. Et comme la saison des oranges est là et que, vous le savez maintenant, il s’agit de mon association préférée, je vous offre une recette de donuts orange/chocolat !!!! De délicieux petits gâteaux légèrement parfumés avec des zestes d’orange enrobés dans un glaçage brillant au chocolat au lait. Un véritable ravissement au goûter. Vous pouvez même envisager d’ajouter des pépites à la pâte pour encore plus de gourmandise… Attention par contre, il s’agit d’un glaçage mou/fondant, pas d’un qui va figer une fois à température ambiante. Les choses vont donc dégénérer très vite à la dégustation (mais uniquement pour le meilleur, faites moi confiance ;))

Temps : 25mn de préparation, 10mn de cuisson, 30mn de repos
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique (au frigo de préférence et bien protégé pour ne pas qu’ils se dessèchent)
Pour 9 donuts

Ingrédients :

Pour les donuts :

  • 150g de farine
  • 75g de sucre
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 0,75 cuillère à café de levure
  • 120mL de lait
  • 1 gros œuf
  • 30g d’huile
  • le zeste d’une orange
  • 10ml de jus d’orange

Pour le glaçage fondant au chocolat au lait :

  • 120mL de crème liquide entière
  • 20g de miel liquide
  • 140g de chocolat au lait pâtissier

Recette :

  • Commencez par préparer les donuts. Préchauffez le four à 180°. Dans un premier saladier, mélangez la farine, le sucre, le sel et la levure. Dans un second, mélangez le lait, l’œuf, l’huile, le zeste et le jus d’orange. Versez les ingrédients liquides sur les poudres doucement et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Beurrez et farinez vos moules à donuts si nécessaire puis remplissez-les jusqu’à 1-2 mm du bord central. Enfournez 10mn. La pâte doit être élastique au toucher et un couteau doit ressortir complètement sec. Laissez refroidir 5mn avant de démouler sur une grille.

  • Une fois les donuts totalement refroidis, passez à la préparation du glaçage. Dans une petite casserole, portez à ébullition la crème et le miel. Mélangez bien pour que le miel se dissolve. Pendant ce temps, concassez le chocolat en morceaux et déposez-le dans un saladier. Versez la crème sur le chocolat en trois fois en fouettant bien entre chaque ajout pour que le mélange soit homogène. Préparez une grille de refroidissement et déposez-la sur du papier absorbant ou sur une plaque de cuisson non trouée. Trempez vos donuts dans le glaçage aux ¾ et déposez-les au fur et à mesure sur la grille. Vous aurez alors une première couche de glaçage extrêmement fine. Laissez sécher 30mn à température ambiante et trempez-les une seconde fois dans le glaçage qui aura alors légèrement épaissi. Déposez-les à nouveau sur la grille pendant 30mn. Cette fois-ci, vous aurez une couche de glaçage assez épaisse et super fondante typique des donuts américains.

Sacher whoopies

Je pense que la Sachertorte est un de mes gâteaux préférés. J’adore le contraste entre la puissance du chocolat noir et l’acidulé de l’abricot. C’est un véritable petit bijou de la pâtisserie autrichienne. Quand j’ai vu les sacher whoopies de Doriann, mon sang n’a donc fait qu’un tour : je DEVAIS les essayer. Le concept est vraiment génial je trouve. Mais une fois les coques faites, j’ai eu peur qu’un enrobage chocolat et un poudrage au cacao masquent trop l’abricot que je voulais vraiment sentir. J’ai donc écarté ces deux composants de la recette de Doriann, même si cela signifiait m’éloigner un peu de la recette originale de la Sachertorte, et renforcé la quantité d’abricot dans la ganache pour les mêmes raisons. J’ai d’ailleurs essayé une ganache avec encore plus de confiture à l’intérieur. Malheureusement, elle n’avait plus assez de consistance et devenait trop coulante. J’en suis donc arrivée à un compromis où je vous propose deux alternatives : l’une avec une ganache à la confiture d’abricot, plus rapide à effectuer et avec un goût d’abricot plus subtil, et une autre avec la même ganache mais un cœur de confiture d’abricot pur, plus « fruitée » mais un poil plus longue au montage. Les deux vous offriront des gâteaux très moelleux avec une ganache super soyeuse. Il n’y a plus qu’à faire votre choix concernant l’intensité de l’abricot 😉

Temps : 40/50mn de préparation (suivant l’option choisie), 1h de réfrigération, 12mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite en métal hermétique au frigo (bien penser à les sortir 30mn avant de les manger pour qu’ils retrouvent leur moelleux)
Pour 14 whoopîes

Ingrédients :

Pour les coques :

  • 80g de beurre mou
  • 100g de sucre
  • 1 petit œuf
  • 100g de chocolat noir fondu
  • 120g de farine
  • 0.5 cuillère à café de levure
  • 1 pincée de sel
  • 20g de cacao en poudre non sucré

Pour la garniture :

  • 20g de crème liquide entière
  • 40g de chocolat noir
  • 70g de confiture d’abricots

ou

  • 10g de crème liquide entière
  • 20g de chocolat noir
  • 35g + environ 75g de confiture d’abricot

Recette :

Pour les coques :

  • Fouettez le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux. Incorporez ensuite l’œuf puis le chocolat noir fondu. Ajoutez enfin la farine, la levure, le sel et le cacao et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène. Filmez et entreposez au réfrigérateur pendant 1h.

Pour la garniture :

  • Dans une casserole, portez à ébullition la crème. Versez-la en trois fois sur le chocolat coupé en morceaux en mélangeant bien entre chaque ajout. Si des morceaux de chocolat subsistent, passez la ganache quelques secondes au micro-ondes. Incorporez la confiture d’abricot (seulement les 35 premiers grammes si vous optez pour la 2e option de recette) et filmez au contact. Entreposez au réfrigérateur le temps que les coques soient prêtes.

Pour la cuisson des coques :

  • Préchauffez le four à 160°. Formez 28 boules de pâte de la taille d’une truffe (soit 15g chacune) et déposez-les en quinconce sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en les espaçant légèrement. Enfournez 12mn. Laissez les coques refroidir 10mn sur une plaque puis transférez-les sur une grille de refroidissement.

Pour le montage :

  • Une fois vos coques totalement refroidies, passez au montage. Si vous optez pour la première option, prenez une bonne cuillère à café de ganache, déposez-la au centre d’une coque, posez une seconde coque par-dessus et appuyez jusqu’à ce que la ganache atteigne les bords du gâteau. Recommencez jusqu’à épuisement des coques.
  • Pour la seconde option, versez la ganache dans une poche à douille munie d’un embout rond de 1cm. Prenez moitié des coques et pochez la ganache le long du bord extérieur. Ajoutez une petite cuillère à café de confiture d’abricot au centre des cercles de ganache et posez la seconde moitié des coques par dessus. Appuyez légèrement pour faire adhérer.

 

Donuts au four tout chocolat

Je vous avais déjà proposé des donuts au four (alternative bien plus healthy que leurs comparses à l’huile et qui se rapprochent plus du gâteau que du beignet) il y a un peu plus d’un an avec une version à la vanille glacée au chocolat. Eh bien je récidive aujourd’hui avec une version totalement chocolat que je dois à Chic Chic Chocolat. Tout comme la version à la vanille, celle-ci vous donnera des petits gâteaux incroyablement moelleux. Et pour ne rien gâcher ils ont un goût puissant de chocolat non seulement grâce au cacao et au glaçage mais aussi grâce au café. Et si vous vous inquiétez de la présence de ce dernier, rassurez-vous, une fois cuits vous ne sentirez plus rien ! C’est seulement si vous les sortez un poil en sous cuisson que le goût du café ressortira un peu. Si vous détestez carrément et ne voulez pas prendre le risque, pas de soucis, incorporez simplement l’eau bouillante. Par contre si vous êtes fan, je vous propose une alternative : faites cuire la pâte dans des petits moules à muffins remplis à moitié et enfournez les environ 10mn là aussi jusqu’à avoir un cœur fondant : c’est encore meilleur qu’en version donut. Vous aurez des gâteaux d’un moelleux incomparable et très chocolatés grâce au goût du café. Et même pas besoin de vous embarrasser à faire le glaçage. C’est délicieux ! 😉

.

.

Temps : 30mn de préparation + 10mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 15 donuts

.

Ingrédients :

Pour les donuts :

  • 120g de farine
  • 30g de cacao en poudre non sucré
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 + 1 pincée de sel
  • 110g de sucre
  • 3 œufs
  • 65g d’huile de tournesol
  • 1 dosette de café
  • 90mL d’eau bouillante

Pour le glaçage :

  • 100g de chocolat noir
  • 20g de beurre
  • 20g de golden syrup (ou du sirop d’érable si vous n’en avez pas)
  • 3 cuillères à soupe d’eau bouillante
  • des vermicelles en chocolat

.

Recette :

Pour les donuts :

  • Préchauffez le four à 160°.
  • Dans un saladier, tamisez la farine, le cacao, la levure et une pincée de sel. Ajoutez ensuite le sucre. Mélangez. Séparez les blancs des jaunes d’œuf et incorporez les jaunes et l’huile aux poudres. Dissolvez la dosette de café dans l’eau bouillante et incorporez le café à la pâte. Montez ensuite les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et incorporez-les délicatement au mélange précédent à l’aide d’une maryse.
  • Beurrez et farinez vos 15 moules à donuts si nécessaire puis remplissez-les jusqu’à 1-2 mm du bord central. Enfournez 10mn. La pâte doit être élastique au toucher et un couteau doit ressortir complétement sec. Laissez refroidir 5mn avant de démouler sur une grille.

Pour le glaçage :

  • Faites fondre le chocolat, le beurre et le golden syrup au bain-marie ou au micro-ondes. Ajoutez l’eau et émulsionnez-bien jusqu’à avoir un beau glaçage bien lisse et brillant. Trempez les donuts dans le glaçage en les secouant légèrement pour enlever l’excédent et parsemez immédiatement de vermicelles en chocolat. Laissez figer avant de servir !