Polenta crémeuse, légumes d’été et saucisses fumées

Je suis vraiment désolée de ne vous proposer cette recette estivale que maintenant alors qu’il n’y a plus guère d’aubergines ou de tomates qui vaillent le coup dans les magasins mais j’avais pris un peu de retard cet été quand j’ai pris ma petite pause. Je me retrouve donc avec quelques vestiges du passé qu’il me convient encore de vous partager. C’est pour cela qu’aujourd’hui, on revient quelques semaines en arrière pour ce plat de polenta au parmesan accompagnée de légumes d’été type ratatouille et de saucisses pour avoir un plat parfaitement complet. Ça ne paye pas forcément de mine mais le crémeux de la polenta et son petit côté salé dû au parmesan fonctionnent très bien avec les tomates, les courgettes et les aubergines. Vous pouvez même vous dispenser des saucisses si vous n’êtes pas très viande (ou que vous faîtes attention à votre ligne).

Temps : 45mn de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au réfrigérateur (mais la polenta sera beaucoup moins bonne)
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour les légumes et la viande :

  • 4 saucisses fumées
  • 1 cuillère à soupe d’huile (facultatif)
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 2 petites aubergines
  • 1 + 1 cuillère à soupe de thym frais
  • 2 petites courgettes
  • 2 poivrons rouges
  • 800g de tomates pelées
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
  • 1 cuillère à soupe d’origan frais
  • 1 cuillère à soupe de sel
  • une pincée de sucre
  • une pincée de poivre

Pour la polenta :

  • 375mL de bouillon de volaille (soit 1 cube de bouillon de volaille dissout dans 375mL d’eau bouillante)
  • 375mL de lait
  • 75g de polenta
  • 45g de parmesan râpé
  • une pincée de poivre

Recette :

Pour les légumes et la viande :

  • Coupez les saucisses en rondelles de 1/1.5cm d’épaisseur environ et faites-les revenir dans une grande poêle sur feu moyen pendant environ 10mn en les retournant à mi-cuisson pour qu’elles dorent des deux côtés (profitez en pour vous avancer sur la découpe de vos légumes). Quand elles sont cuites, retirez les de la poêle et réservez.
  • Si elles n’ont pas rendu beaucoup de gras, ajoutez 1 cuillère à soupe d’huile d’olive. Quand celle-ci est chaude, ajoutez l’oignon pelé et émincé ainsi que les gousses d’ail écrasées au presse-ail. Laissez cuire 5mn jusqu’à ce que les oignons soient caramélisés. Ajoutez alors les aubergines coupées en morceaux et 1 cuillère à soupe de thym frais. Laissez cuire 5mn supplémentaires. Ajoutez les courgettes coupées en morceaux et les poivrons rouges coupés en fines lamelles, mélangez et laissez à nouveau cuire l’ensemble 5mn. Ajoutez enfin les tomates pelées, le vinaigre balsamique, l’origan, le thym restant, le sel, le sucre et le poivre et prolongez la cuisson pendant 15mn à feu moyen. Quand il restera 5mn de cuisson, ajoutez les saucisses pour les réchauffer. Pendant ce temps, préparez la polenta.

Pour la polenta :

  • Versez le bouillon et le lait dans une casserole et portez à ébullition. Versez la polenta en pluie en mélangeant en même temps (pour éviter les grumeaux) et laissez cuire le temps indiqué sur le paquet (2mn pour moi) sans cesser de remuer. Lorsque la polenta est cuite, incorporez le parmesan. Poivrez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Servez immédiatement avec les légumes et les saucisses !

 

Gratin de riz poulet courgettes et gruyère

Voilà une recette qui va vous surprendre. Que ce soit dans son intitulé ou même sa photo, ce n’est pas un plat qui a l’air extraordinaire et pourtant… Ce gratin est vraiment super bon. Déjà, c’est un plat complet : protéines, légumes, féculents. Il y a tout ce qu’il faut dedans. Ensuite et surtout, le rendu est hyper moelleux : il fond en bouche. Et n’ayez pas peur qu’il soit fade à cause de ses ingrédients assez neutres : il est assaisonné bien comme il faut pour avoir du goût et ultra gourmand grâce au gruyère. Le temps passé en cuisine vaudra le coup, surtout avec cette quantité de nourriture qui peut facilement vous faire plusieurs jours !

Temps : 25mn de préparation/cuisson + 25mn de cuisson
Conservation : 3/4j dans une boite hermétique au frigo
Pour 6 personnes

Ingrédients :

  • 1 + 1 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 3 courgettes (moyennes)
  • du sel et du poivre
  • 1 oignon
  • 450/500g de blanc de poulet
  • 30g de beurre demi-sel
  • 2 gousses d’ail
  • 400g de riz basmati
  • 2 cuillères à soupe de thym frais
  • une pincée de piment de Cayenne
  • 750mL de bouillon de volaille (soit 2 cubes de bouillon de volaille dissouts dans 750mL d’eau bouillante)
  • 250 + 30g de gruyère

Recette :

  • Chauffez 1 cuillère à soupe d’huile d’olive dans une grande sauteuse sur feu moyen. Lavez les courgettes, parez-les, coupez-les en cubes et ajoutez-les quand l’huile frémit. Assaisonnez et laissez cuire environ 5mn jusqu’à ce que les courgettes soient dorées, en les retournant à mi-cuisson. Réservez-les dans un récipient hors du feu.
  • Dans la même sauteuse, ajoutez la seconde cuillère d’huile d’olive. Quand elle est chaude, ajoutez l’oignon pelé et émincé. Laissez cuire environ 5mn jusqu’à ce que l’oignon commence à s’attendrir. Ajoutez alors le poulet coupé en cubes. Assaisonnez-le et laissez-le cuire quelques minutes jusqu’à ce qu’il soit doré. Ajoutez alors le beurre et, quand il est fondu, les gousses d’ail écrasées, le riz et le thym. Mélangez bien et laissez chauffer 2/3mn jusqu’à ce que le riz devienne translucide. Remettez alors les courgettes dans la sauteuse, saupoudrez d’un peu de piment de Cayenne et versez le bouillon de poulet. Mélangez puis laissez cuire à couvert à petit bouillon pendant 10/15mn jusqu’à ce que le riz soit tendre. Pendant ce temps, préchauffez le four à 215°.
  • Quand le riz est prêt, ajoutez les 250g de gruyère, mélangez jusqu’à ce qu’il soit totalement fondu et versez le contenu de la sauteuse dans un plat à gratin. Parsemez le reste de gruyère par-dessus et enfournez 10/15mn jusqu’à ce qu’il soit totalement fondu. Si vous voulez que le gratin soit croustillant sur le dessus, passez-le 2mn sous le grill en fin de cuisson. Servez chaud !

 

Saumon au curry, beurre à l’ail

Ca y est, Tieghan a récidivé. Encore une recette qui avait l’air incroyable et que je me devais de tester. Et je n’ai pas été déçue, comme d’habitude. Le contraste entre le croustillant du saumon en surface et son moelleux à l’intérieur, le bon coup de punch des épices adouci par la crème de coco. Tout est parfait dans cette recette !!! A réserver en revanche à ceux qui aiment vraiment les épices car si vous êtes un peu sensible ça risque d’être un poil trop pour vous (ou dans ce cas ne mettez que 40g de pâte de curry, ça devrait le faire).

Temps : 20mn de préparation/cuisson
Conservation : 2j dans un récipient hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 1 brocoli
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à café de cumin en poudre
  • 2 cuillères à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 0,5 cuillère à café de piment de cayenne
  • 1 cuillère à café d’ail en poudre
  • 1 cuillère à café d’oignon en poudre
  • 0,25 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 4 filets de saumon
  • du sel et du poivre
  • 30g de miel
  • 15g de beurre demi-sel
  • 60g de pâte de curry rouge
  • 1 cuillère à soupe de gingembre frais râpé
  • 500mL de crème de coco
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à soupe de sauce nuoc-mam

Pour le beurre à l’ail :

  • 75g de beurre demi-sel
  • 4 gousses d’ail

Recette :

  • Lavez le brocoli et détaillez-le en petits bouquets. Plongez-le dans un gros volume d’eau salée pendant 10mn puis égouttez.
  • Pendant que le brocoli cuit, préparez le saumon. Préchauffez votre grill. Dans un petit bol, mélangez l’huile d’olive avec le cumin, le gingembre, le paprika, le piment, l’ail, l’oignon et la cannelle. Étalez cette préparation sur toute la surface du saumon (sauf la peau si votre saumon en a). Salez, poivrez et versez le miel par dessus. Faites griller, côté chair posé sur le grill, pendant 3 à 5mn : le saumon doit être bien grillé.
  • Pendant ce temps, dans une sauteuse, faites fondre le beurre sur feu moyen et mélangez-le avec la pâte de curry et le gingembre. Laissez cuire 2/3mn puis ajoutez le lait de coco, la sauce soja et la sauce nuoc-mam. Mélangez puis ajoutez le brocoli et le saumon. Laissez mijoter pendant 3 à 5mn environ pour que le saumon soit cuit à cœur.

Pour le beurre à l’ail :

  • Pendant que le saumon mijote, préparez le beurre à l’ail. Dans une casserole sur feu moyen, faites fondre le beurre avec l’ail écrasé au presse-ail. Laissez cuire quelques minutes jusqu’à ce que l’ail brunisse et soit croustillant (attention à ne pas le faire brûler, ça peut aller très vite).
  • Servez le saumon avec du riz, la sauce au curry, un peu de brocoli et le beurre à l’ail par dessus.

Notes :
– Si vous n’avez pas de grill, vous pouvez faire cuire votre saumon à la poêle dans un peu d’huile pour le faire griller
– Le beurre à l’ail est facultatif mais il apporte énormément de saveur au plat. Si vous ne désirez pas le faire, ajoutez un peu de fleur de sel sur votre saumon au moment du service et 2 gousses d’ail écrasées avec la pâte de curry rouge pour la sauce.

Riz crémeux bacon et champignons

On continue dans les recettes simples avec cette recette trouvée chez Amandine cooking ! Bon, elle ne vous prendra pas 10mn comme les pâtes de début de semaine (c’est difficile de faire aussi rapide) mais le temps de préparation n’est vraiment pas long. Il s’agit d’un genre de risotto mais qui demande beaucoup moins d’attention dans la préparation car le bouillon va être ajouté d’un coup et non louche par louche. Moins de tracas pour un résultat pourtant délicieux grâce à l’ajout de mascarpone qui rend le riz ultra crémeux à la fin ! Il s’agit aussi d’un repas complet grâce aux champignons et au bacon, ce qui le rend autosuffisant : pas besoin de préparer autre chose à côté et vous serez calé pour la journée !

Temps : 5/10mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 3-4 personnes

Ingrédients :

  • 1 échalote
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 200g d’allumettes de bacon
  • 300g de champignons de Paris en boite bien égouttés
  • 220g de riz arborio
  • 800mL de bouillon de volaille (soit 2 cubes de bouillon de volaille dilués dans 800mL d’eau bouillante)
  • 150g de mascarpone (que vous pouvez substituer par du philadelphia light si vous comptez les calories)
  • du sel et du poivre
  • un peu d’herbes aromatiques séchées (type coriandre, ciboulette, thym)

Recette :

  • Faites revenir l’échalote pelée et finement émincée dans une grosse casserole avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive sur feu doux pendant 1-2mn. Ajoutez les allumettes de bacon et les champignons et poursuivez la cuisson 2-3mn. Ajoutez le riz et le bouillon et mélangez bien. Faites cuire à petit bouillon pendant 20mn environ en remuant de temps en temps pour que le riz ne colle pas au fond de la casserole : le liquide doit être totalement absorbé. Incorporez le mascarpone, rectifiez l’assaisonnement et servez immédiatement avec un peu d’herbes aromatiques.

Courge butternut hasselback au beurre de sauge et prosciutto

La voici, la voilà : ma très probable seule et unique recette salée constituant un vrai plat, spéciale fêtes de fin d’année ! Et il semblerait que j’aime énormément les courges puisque je vous avais présenté des aiguillettes de canard à l’orange avec son potimarron et ses marrons rôtis l’année dernière. Oupsi ! Mais ne vous en faites pas, cette recette diffère quand même énormément de l’autre. Déjà, ici, c’est vraiment la courge butternut la star ! Tout dans cette recette est là pour la sublimer : le mode de cuisson, le visuel et les accompagnements. Je ne sais pas si vous vous souvenez mais je vous avais présenté les pommes de terre hasselback il y a un peu plus d’un an. La présentation rend toujours aussi bien comme vous pouvez le voir (et elle serait encore plus belle si j’avais assez confiance pour faire des incisions plus rapprochées d’ailleurs). Quant à son effet à la cuisson, contrairement aux pommes de terre qui allient croustillant et moelleux, on est ici sur du 100% fondant pour la courge. Mais rassurez-vous, les croutons et les chips de prosciutto sont là pour ajouter ce qu’il faut de texture. Ils permettent aussi, en plus du beurre de sauge, de rehausser le goût de la butternut : un délice ! Si vous êtes fan de ce légume et que vous n’êtes pas très nombreux pour les fêtes, laissez vous tenter, je ne pense pas que vous le regretterez ! N’hésitez d’ailleurs pas à faire plus de chips de prosciutto, c’est incroyablement délicieux ! Merci à Half baked harvest pour le partage de cette recette !

.

.

Temps : 30mn de préparation + 1h00 de cuisson
Conservation : 48h dans un tupperware au frigo
Pour 2 ou 4 personnes (selon si vous servez ou non ce plat avec un accompagnement, comme du riz, des pommes de terre, etc)

.

Ingrédients :

  • 1 courge butternut
  • de l’huile d’olive
  • du sel et du poivre
  • 55g de beurre demi-sel à température ambiante
  • 1,5 cuillère à soupe de miel liquide
  • 3 + 5 feuilles de sauge fraiches
  • 50g de miche de pain
  • 3 tranches de prosciutto

.

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 215°.
  • Coupez la courge en deux et égrainez-la avec une cuillère à soupe. Enlevez la peau à l’aide d’un économe (c’est la partie la plus difficile de la recette ! 😉). Enduisez les deux moitiés d’une fine pellicule d’huile d’olive puis déposez-les dans un plat à gratin. Assaisonnez-les avec le sel et le poivre. Enfournez une quinzaine de minutes pour que la courge commence à ramollir.
  • Pendant ce temps, travaillez le beurre pommade et le miel ensemble puis incorporez les trois feuilles de sauge que vous aurez au préalable finement ciselées.
  • Sortez la courge du four et déposez-la sur une planche à découper, partie bombée vers le haut. A l’aide d’un couteau aiguisé, coupez-la tous les 3mm environ en faisant attention à ne pas aller jusqu’au bout ! Pour vous aider, vous pouvez l’enserrer entre les manches de deux cuillères en bois. Cela vous permettra d’arrêter le couteau avant qu’il ne la transperce totalement. Reposez délicatement votre courge dans votre plat à gratin, côté bombé toujours vers le haut. Badigeonnez les deux morceaux avec moitié du beurre de sauge de façon bien régulière. Enfournez de nouveau, pour 30mn cette fois-ci.
  • Sortez à nouveau la courge du four, badigeonnez-la avec le restant de beurre puis arrosez-la à l’aide d’une cuillère sur toute la longueur avec le reste de beurre déjà fondu qui sera resté au fond du plat. Enfournez à nouveau 15/20mn jusqu’à ce que la courge soit bien fondante. A moitié du timer, n’hésitez pas à sortir rapidement votre courge et à l’arroser à nouveau avec le beurre fondu pour qu’elle ne sèche pas.
  • Pendant les 20 dernières minutes de cuisson, coupez le pain en petits dés de la taille de croutons et déposez-les sur une plaque de cuisson. Arrosez-les avec un filet d’huile d’olive. Ajoutez les feuilles de sauge restantes au milieu et les tranches de prosciutto autour. Enfournez 10/15mn, jusqu’à ce que le prosciutto soit bien doré et croustillant. Vous devriez sortir la courge et l’accompagnement à peu près en même temps en principe. Mixez les croutons et le prosciutto pour les réduire en grosses miettes.
  • A l’aide d’une spatule, transférez les courges sur un plat de service en faisant très attention (comme elles seront fondantes et coupées aux 3/4, elles seront très fragiles). Versez le beurre fondu restant dessus et parsemez de prosciutto et de miettes de pain. Servez immédiatement.

Crêpes fourrées jambon/béchamel

     On se retrouve après une semaine d’absence (vraiment désolée je n’ai pas vu le temps passer) pour une recette un tantinet hivernale. Il se trouve que je n’ai pas cuisiné du tout la semaine dernière donc je dois me rabattre sur d’anciennes recettes que je n’ai pas encore publié. Après, y-a-t-il vraiment une saison pour les crêpes, surtout fourrées à la béchamel et au jambon ? Pas sure ! C’est bien trop bon pour être boudé moitié de l’année !
Je profite de cette premier recette de juillet (je suis vraiment à la ramasse) pour vous annoncer une bonne nouvelle : j’ai ENFIN ma mutation !!!! CHAMPAGNE ! A partir de novembre/décembre, il devrait donc être plus facile pour moi d’avoir un rendu de qualité pour mes articles (j’espère trouver un appartement avec une cuisine plus grande et une meilleure luminosité !).

.

IMG_20200217_221116__01

.

Temps : 50mn de préparation, 1h de repos et quelques minutes de cuisson
Conservation : 2/3j dans un tupperware au frigo
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

Pour les crêpes :

  • 165g de farine
  • 330mL de lait (pour ces crêpes je n’ai pas coupé le lait avec de l’eau pour qu’elles soient bien moelleuses)
  • 2œufs
  • 1 pincée de sel
  • 13g de beurre fondu

.

Pour la béchamel :

  • 500mL de lait
  • 50g de beurre
  • 50g de farine
  • 50g d’emmental râpé
  • du sel et du poivre

.

Pour la garniture :

  • 200g de dés de jambon
  • 30g d’emmental râpé

.

Recette :

Pour les crêpes :

  • Version normale : Versez la farine dans un saladier et faites-y un puits. Incorporez moitié du lait jusqu’à obtenir une préparation homogène. Ajoutez les œufs puis successivement le sel, le beurre fondu et le reste du lait. Laissez reposer une heure. Faites chauffer votre poêle avec un peu de beurre puis faites cuire vos crêpes (vous devriez avoir 8 crêpes avec cette quantité de pâte). Ne remettez du beurre dans la poêle que si la pâte commence d’accrocher.
  • Version rapide au blender : Versez la farine et le sel dans votre blender et ajoutez les œufs. Mixez jusqu’à obtenir un mélange homogène (qui ressemblera à une pâte). Ajoutez le lait et mixez jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de grumeaux. Vous pouvez procéder à la cuisson de vos crêpes immédiatement.

.

Pour la béchamel :

  • Faîtes fondre le beurre dans une casserole. Une fois, le beurre totalement fondu, hors du feu, ajoutez la farine en une fois. Mélangez jusqu’à obtenir une masse. Remettez la casserole sur le feu puis ajoutez le lait petit à petit, en mélangeant à l’aide d’un fouet. Laissez cuire la sauce sur feu moyen sans cesser de fouetter jusqu’à ce qu’elle épaississe. Ajoutez alors le gruyère puis salez et poivrez.

.

Pour le montage :

  • Incorporez les dés de jambon à la béchamel.
  • 1594062088452Déposez une crêpe à plat sur votre surface de travail. Formez un rectangle en déposant environ 100g de garniture au milieu de la crêpe. Repliez les côtés gauche et droite de la crêpe vers l’intérieur de la crêpe, sur la béchamel, puis le bas et enfin le haut, comme pour une enveloppe. Déposez la crêpe pliée dans un plat à gratin, en faisant bien attention à ce que la garniture ne s’échappe pas. Recommencez jusqu’à épuisement des ingrédients. Parsemez d’emmental et enfournez quelques secondes sous le grill pour dorer les crêpes et faire fondre le fromage.

Lasagnes express

     La voici la recette de mes lasagnes « express ». Elles seront prêtes en 45mn cuisson comprise tout simplement parce que vous ne ferez ni la bolognaise ni les pâtes, seulement la béchamel. Le plus long sera au final d’empiler les couches. Il s’agit donc d’une recette à sortir quand on est pressé ou tout simplement lorsque ce n’est pas la saison des tomates et qu’il est donc impossible de faire une superbe sauce bolognaise maison. Attention c’est parti et ça ira très vite 😉

.

IMG_20200516_230708__01__01

.

Temps : 20mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans un tupperware au frigo
Pour un plat 18×26 cm (4 à 6 personnes)

.

Ingrédients :

  • 350g de viande de bœuf hachée
  • sel et poivre
  • 1kg de sauce bolognaise (j’utilise de la Panzani)
  • 80g de beurre
  • 80g de farine
  • 800mL de lait
  • 12 feuilles de lasagnes
  • 50g de gruyère

.

IMG_20200516_230953__01

.

Recette :

  • Faîtes cuire la viande hachée dans une grande sauteuse puis assaisonnez-la très légèrement (la sauce industrielle sera assez salée comme ça). Ajoutez la sauce bolognaise, mélangez puis laissez chauffer tranquillement sur feu doux. Pendant ce temps, préparez la béchamel. Faîtes fondre le beurre dans une casserole. Une fois, le beurre totalement fondu, hors du feu, ajoutez la farine en une fois. Mélangez jusqu’à obtenir une masse. Remettez la casserole sur le feu puis ajoutez le lait petit à petit, en mélangeant à l’aide d’un fouet. Laissez cuire la sauce sur feu moyen sans cesser de fouetter jusqu’à ce qu’elle épaississe. Vous pouvez alors l’assaisonner (personnellement je ne mets pas de muscade mais vous pouvez le faire).
  • Préchauffez votre four à 210°. Tartinez une très fine couche de béchamel au fond de votre plat (cela empêchera les pâtes de trop coller). Déposez des feuilles de lasagnes, puis 1/3 de la bolognaise et 1/4 de la béchamel. Recommencez cette étape deux fois puis finissez par une couche de feuilles de lasagnes recouverte avec le dernier quart de béchamel. Parsemez de gruyère pour enfournez 25mn. Servez immédiatement.

Riz cantonais

     Comme vous avez pu le voir sur mes photos du porc au caramel, j’avais accompagné ce plat de riz cantonais ! Il est donc temps de vous livrer cette super recette que j’ai piqué à Isabelle ! Je n’ai eu à modifier que quelques détails pour obtenir le riz cantonais que je désirais.

.

IMG_20200425_182934__01

.

Temps : environ 50mn de préparation + 1h minimum de réfrigération
Conservation : plusieurs jours au frigo
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 200g de riz blanc parfumé à long grain
  • 60cL d’eau
  • une pincée de gros sel
  • 200g de petits pois frais ou surgelés
  • 4 œufs
  • 1 + 3 cuillères à soupe d’huile de sésame grillé
  • 1 oignon
  • 100g de jambon blanc
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
  • quelques brins de ciboulette
  • du sel et du poivre

.

Recette :

  • Rincez le riz. Portez l’eau à ébullition avec le gros sel puis versez-y le riz. Laissez cuire 20mn environ en remuant régulièrement pour ne pas que le riz colle trop. Égouttez et rincez à l’eau froide. Laissez refroidir à température ambiante en l’égrenant avec une fourchette puis réservez au réfrigérateur jusqu’à ce qu’il soit froid (au moins une heure). Vous pouvez aussi préparer le riz la veille pour mieux vous organiser !
  • Une fois le riz complétement froid, faites cuire les petits pois à l’anglaise : plongez-les dans un grand volume d’eau bouillante salée pendant 15Mn puis égouttez-les. Pendant que les petits pois cuisent, préparez les autres éléments. Battez les œufs en omelette et assaisonnez-les. Chauffez une cuillère à soupe d’huile de sésame dans une poêle et versez-y les oeufs battus lorsqu’elle est bien chaude. Laissez cuire en remuant constamment jusqu’à obtenir une omelette assez ferme. Coupez en morceaux et réservez dans une assiette. Détaillez le jambon blanc en fines lanières et réservez également.
  • Émincez l’oignon et faites le revenir dans une grande sauteuse avec 3 cuillères à soupe d’huile de sésame chaudes. Une fois que l’oignon est fondant, sortez le riz du frigo, égrainez-le une nouvelle fois puis ajoutez-le. Faites le sauter sur feu vif. Ajoutez le vinaigre de riz et assaisonnez avec le sel et le poivre. Ajoutez les petits pois, les morceaux d’omelette, les lanières de jambon et les brins de ciboulette ciselés. Faites sauter quelques minutes puis servez immédiatement.

Pommes de terre farcies jambon/poireaux

     Depuis le début de l’année je vous ai proposé beaucoup, beaucoup plus de sucré que de salé. Je vais me rattraper aujourd’hui avec une recette super complète de pommes de terre farcies jambon, poireaux. Même si sur le papier l’intitulé n’est pas forcément vendeur, je peux vous promettre que la crème et le vin blanc rendent ce plat super gourmand et que l’ensemble est fondant en bouche. Je ne m’attendais pas à ce que le résultat soit aussi bon d’ailleurs. Je vous conseille par contre, même si vous pouvez évidemment conserver les restes au frigo, de tout manger le jour même car j’ai trouvé qu’elles étaient beaucoup moins bonnes le lendemain. J’ai piqué cette recette chez La main à la pâte !

.

IMG_20200303_214848__01

.

Temps : 50mn de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j au frigo dans de l’alu (mais je déconseille)
Pour 10 pommes de terre farcies

.

Ingrédients :

  • 5 pommes de terre moyennes
  • sel et poivre
  • 30g de beurre
  • 2 blancs de poireaux
  • 10cL de vin blanc sec
  • 1 cuillère à soupe bombée de moutarde forte
  • 20cL de crème liquide entière
  • 150g de dés de jambon
  • 50g de gruyère
  • une dizaine de brins de ciboulette frais

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 210°. Lavez et coupez les pommes de terre en deux dans l’épaisseur puis déposez-les, peau en-dessous, dans un grand plat. Assaisonnez puis déposez un peu de beurre sur chaque. Ajoutez un grand verre d’eau au fond du plat, couvrez d’aluminium et enfournez 30mn environ. Enlevez l’aluminium puis prolongez la cuisson de 10mn : un couteau doit pénétrer facilement dans la chair.
  • Pendant ce temps, lavez et émincez les blancs de poireaux. Faites chauffer une noix de beurre dans une grande poêle puis saisissez-les pendant 3 à 5 minutes en remuant. Laissez ensuite mijoter à feu doux pendant 5 minutes, en couvrant. Déglacez avec le vin blanc puis ajoutez la moutarde et la crème. Laissez réduire de moitié puis ajoutez les dés de jambon et le gruyère. Salez et poivrez puis laissez cuire jusqu’à ce que le mélange devienne consistant. Répartissez alors la farce sur les pommes de terre. Ciselez la ciboulette par dessus et enfournez à nouveau 5 à 10mn.

Aiguillettes de canard à l’orange avec son potimarron et ses marrons rôtis

     Pour aujourd’hui, je vous propose un plat salé et complet, qui peut être servi tant pour les fêtes que simplement pour vous faire plaisir. Le temps de préparation demandé n’est pas extraordinaire alors que le résultat est époustouflant. Tous les éléments vont très bien ensemble grâce à la sauce qui sert de liant. Une très bonne découverte automnale que je vous livre un peu en retard (mais que vous pouvez encore servir demain si vous n’êtes pas trop nombreux ;)). Je vous souhaite un très bon réveillon et une très bonne année en avance ! Profitez bien et pas de bêtises !

.

IMG_20191210_210121__01

.

Temps : 20mn de préparation + 20mn de cuisson pour les marrons ; 10mn de préparation + 45mn de cuisson pour le potimarron ; 10mn de préparation/cuisson pour les aiguillettes
Conservation : 2j au frigo dans du papier alu (mais la qualité sera grandement impactée)
Pour 3 personnes

.

Ingrédients :

Pour les marrons rôtis :

  • 240g de châtaignes fraiches

.

Pour le potimarron rôti :

  • 1 petit potimarron (bio de préférence)
  • de l’huile de sésame (ou une autre huile parfumée de votre choix)
  • de l’ail en poudre
  • du sel et du poivre

.

Pour le canard à l’orange :

  • une noix de beurre
  • 300g d’aiguillettes de canard
  • du sel et du poivre
  • 250mL de jus d’orange
  • 50mL de vinaigre balsamique
  • 4 cuillères à soupe de cassonade

.

Recette :

Pour les marrons rôtis :

  • Préchauffez le four à 200°. Plongez les marrons dans un volume d’eau et retirez ceux qui flottent (ils ne sont plus bons à la dégustation). Incisez les survivants sur toute la longueur à l’aide d’un couteau pointu afin qu’ils n’explosent pas à la cuisson. Déposez-les sur une plaque de cuisson (perforée de préférence) recouverte de papier sulfurisé ou de silpat et enfournez 20/30mn environ. Les marrons doivent être ouverts et colorés (mais pas brûlés). Laissez-les tiédir avant de les décortiquer (vous pouvez réaliser cette étape pendant la cuisson du potimarron pour rentabiliser votre temps, et même en profiter pour regarder une petite série en même temps ;)). 

.

Pour le potimarron rôti :

  • Préchauffez le four à 160°. Lavez, coupez en tranches et égrainez le potimarron. Nul besoin d’enlever la peau qui ramollit à la cuisson et peut-être mangée (ou enlevez-la alors au moment de servir, ce sera bien plus simple car elle se décollera toute seule). Déposez les tranches dans un plat allant au four. Arrosez-les d’huile de sésame, saupoudrez d’ail en poudre, salez et poivrez. Enfournez 40 à 50mn jusqu’à ce que la chair du potimarron soit tendre et le potimarron presque grillé. Conservez au chaud le temps de préparer le canard (ou commencez de préparer le canard 10mn avant la fin de cuisson du potimarron).

.

Pour les aiguillettes de canard à l’orange :

  • Faites fondre le beurre dans une poêle antiadhésive et saisissez le canard 2/3mn de chaque côté : il doit encore être rosé à l’intérieur mais cuit à l’extérieur. Salez et poivrez légèrement. Débarrassez les aiguillettes dans une assiette en faisant attention à laisser le jus/les sucs.
  • Déglacez la poêle avec le jus d’orange et le vinaigre. Faites revenir plusieurs minutes avec la cassonade jusqu’à ce que la sauce réduise.
  • Réchauffez légèrement les marrons et dressez-les avec le potimarron et les aiguillettes dans les assiettes. Arrosez de sauce à l’orange.