Maison Pralus

     Faisons notre 2e arrêt de ce mois gourmand à la maison Pralus. D’accord, à la base cette maison n’est pas lyonnaise mais roannaise. D’ailleurs, elle a eu tellement de succès qu’on peut trouver désormais des boutiques à Paris. Mais je ne pouvais pas ne pas visiter une maison spécialisée dans la praline en faisant le tour de Lyon !!!

.

20160707_171654~2.jpg

.

     Une fois là-bas, j’ai évidemment choisi la praluline, leur spécialité : LA brioche aux pralines typique de la région. Vous pourrez également y trouver une brioche aux pépites de chocolat, des macarons, de nombreux chocolats, des pralines, de la pâte de noisette, etc. Beaucoup de variété au final pour une maison qui ne fait pas que dans la praline comme on pourrait s’y attendre 😉 .

     En terme de prix, concernant les brioches, vous en aurez pour 6.50€ la « petite » brioche de 300g et 12.50€ celle de 600g. Les macarons sont vendus à 1€ l’unité, 12.20€ les 8 et 22.40€ les 36. Les ballotins commencent à environ 20€ les 200g (prix dégressif là encore avec la quantité). Pralus est donc une maison assez abordable comparativement à d’autres grands noms lyonnais. Avec la qualité vous aurez la quantité !

.

20160708_094207~2

.

     Eh oui parce que la praluline c’est quand même ultra bon. Ce n’est pas la meilleure brioche aux pralines que j’ai mangé (celle de la pâtisserie Duperray à La Clayette, qui est super moelleuse et doit avoir un ratio de 90% de pralines pour 10% de brioche, reste gravée dans mon coeur, ma mémoire et surtout mon estomac) mais elle reste excellente. La brioche est moelleuse même si elle conserve une certaine densité et on ne se moque pas du client sur la quantité de pralines (ce qui est malheureusement assez rare). J’ai donc été conquise. N’hésitez pas, foncez déguster leurs brioches ! D’ailleurs si je n’étais pas aussi feignante j’y retournerais dès mercredi pour en rapporter une à ma famille 😉

     Vous trouverez les douceurs de chez Pralus à Croix-Rousse (4e arrondissement) et sur la Presqu’Ile (dans le 2e) mais aussi en dehors de Lyon à Villefranche, Paris 4e et 7e, Roanne, Charlieu et Renaison. N’oubliez pas qu’il existe aussi une boutique en ligne pour les plus gourmands  😉

Tarte aux pralines roses

     Le mois d’octobre est aussi appelé octobre rose car il est le mois consacré à la sensibilisation pour le dépistage du cancer du sein. Aujourd’hui 1 femme sur 8 est touchée alors que le dépistage permet de sauver des milliers de vies. Depuis plusieurs années, les blogueuses culinaires rendent hommage à cet évènement en faisant et publiant des recettes… roses bien évidemment ! Pour ma première participation à cet évènement je suis partie sur une tarte aux pralines. Ce choix s’est fait tout naturellement puisque je vis désormais depuis 7 ans sur Lyon pour mes études et que cette recette faisait défaut pour le moment à mon blog :).

     J’adore la tarte aux pralines mais il y a une condition à respecter pour qu’elle soit vraiment réussie ! Il faut des pralines de bonne qualité. Et quand je dis bonne qualité cela veut dire des pralines roses avec un maximum d’amandes et un minimum de sucre. Le mieux serait pour vous de trouver des pralines roses à 50% d’amandes. Mais ce genre de pralines ne se trouvent pas partout et peuvent être chères. Dans ce cas, je vous conseille de remplacer une partie des pralines roses par des amandes (environ 75g). Voilà, vous savez tous les secrets pour faire une bonne tarte aux pralines 😀 . Pour la recette, je suis partie sur la base de pâte donnée par Guillemette dans ses Desserts des jours heureux. La garniture proposée est la plus classique (autant de crème que de pralines roses).

DSCN1715

Pour une bonne tarte de 24cm

Temps : 35mn de préparation + 20mn de cuisson + 2h de réfrigération

.

Ingrédients :

Pour la pâte :

  • 120g de beurre demi-sel à température ambiante
  • 240g de farine
  • 40g d’amandes en poudre
  • 80g de sucre glace
  • 1 oeuf moyen

Pour la garniture :

  • 300g de crème liquide
  • 300g de pralines roses à 50%    OU    225g de pralines roses + 75g d’amandes entières

DSCN1717

Recette :

La pâte :

  • Coupez le beurre en petits dés puis mélangez le avec la farine, l’amande en poudre et le sucre glace avec les doigts jusqu’à obtenir un mélange sablé. Incorporez l’oeuf et pétrissez  la pâte. Faîtes une boule et aplatissez la en un disque d’environ 2 cm d’épaisseur. Enveloppez la dans du film alimentaire et faîtes la reposer 2 heures minimum au frigo.
  • Préchauffez le four à 180°. Abaissez la pâte sur un plan fariné. un peu plus large que votre cercle ou plat à tarte (de 24cm si possible). Déposez la pâte dans votre plat et ajustez les bords (coupez ce qui dépasse, colmatez les trous, etc). Piquez le fond de tarte avec une fourchette pour éviter qu’elle ne gonfle. Posez un papier sulfurisé sur la pâte et posez des billes en céramique ou des noyaux/haricots secs pour lester. Enfournez 20mn en enlevant le papier sulfurisé et les billes au bout de 15mn pour colorer le fond de pâte.

La garniture :

  • Pendant que la pâte cuit, concassez les pralines (avec un robot ou enfermez les dans un sac et frappez avec un marteau). Faîtes les fondre avec la crème fraîche dans une casserole. Portez à ébullition et laissez cuire pendant 15mn pour que le mélange épaississe. Versez la garniture sur le fond de tarte et laissez refroidir.

Source : Les desserts des jours heureux