Purée de patates douces au sirop d’érable

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai eu une envie subite de manger une purée de patates douces. Peut-être l’arrivée prochaine de Thanksgiving, je ne sais pas trop. En tout cas j’avais cette envie au fond de moi. Sauf que je n’en ai jamais fait ou mangé. J’ai donc totalement improvisé. Je me suis dit qu’on mettait du beurre et du lait ou de la crème dans une purée de pommes de terre donc j’ai fait la même chose puis j’ai ajouté du sirop d’érable pour le côté américain et fini par assaisonner un peu au feeling. Traditionnellement, on retrouve des épices un peu plus « sucrées » type cannelle ou noix de muscade mais je voulais un peu de punch. Vous pouvez bien évidemment modifier l’assaisonnent, que ce soit les épices ou les herbes. Au vu des différentes recettes que j’ai vu sur internet, vous pouvez aussi à mon avis twister les autres ingrédients comme enlever le beurre ou en mettre le double, n’utiliser que du lait ou de la crème ou même probablement utiliser du cream cheese à la place comme pour ma purée de chou fleur. Les possibilités ont l’air immense (et toutes délicieuses).

Temps : 25mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : 3/4j dans un récipient hermétique au réfrigérateur
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 1,5kg de patates douces
  • 100mL de lait
  • 100mL de crème entière liquide
  • 50g de beurre
  • 50g de sirop d’érable
  • 1 à 2 cuillères à café de sel (cela dépendra d’à quel point vous aurez salé l’eau de cuisson)
  • 1 cuillère à café d’ail en poudre
  • 1 cuillère à café de thym séché
  • une pincée de poivre
  • une pincée de piment de Cayenne

Recette :

  • Pelez et coupez les patates douces en grosses rondelles (si vous n’avez pas d’économe, vous pouvez enlever la peau après cuisson, elle se détachera toute seule). Versez-les dans une casserole d’eau froide salée, portez à ébullition et laissez cuire 15mn environ : un couteau doit les traverser sans difficulté. Égouttez les patates douces, remettez-les dans la casserole et écrasez-les au presse-purée (ou à la fourchette si vous n’en avez pas). Chauffez sur feu doux et ajoutez le lait et la crème chauds en plusieurs fois en mélangeant entre chaque puis le beurre coupé en petits morceaux. Quand celui-ci est totalement incorporé, ajoutez enfin le sirop d’érable puis les épices et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Servez chaud.

Purée aux 3 fromages

Il est de ces plats de mon enfance que je sais que je ne réussirai jamais aussi bien que ma mère ou ma grand-mère. J’aurais beau tester des dizaines et des dizaines de recettes, commander ce plat au restaurant : rien ne battra leur recette. C’est le cas avec la purée. Je ne sais pas comment ou pourquoi mais la leur est TOUJOURS meilleure que la mienne.C’est pour ça que j’ai décidé de faire de la purée mais avec un twist dedans. Le point de comparaison étant plus éloigné, je suis forcément moins déçue ! J’ai donc testé une recette qui serait un croisement entre l’aligot et la purée traditionnelle : une purée aux trois fromages. J’y ai mis trois de mes fromages préférés une fois fondus : de l’ossau iraty, du gruyère et du parmesan et j’ai obtenu ce que je voulais : une purée ultra fromagère. Et ne vous y trompez pas, malgré sa texture ultra crémeuse, cette purée vous calera plus que vous ne pouvez l’imaginer. Je vous conseille donc de faire de plus petites parts qu’avec de la purée lambda, sauf si vous comptez dévaler les pistes 😉

Temps : 25mn de préparation + 20/25mn de cuisson
Conservation : 48h dans une boite au frigo
Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients :

  • 1kg de pommes de terre à chair farineuse
  • 2 gousses d’ail
  • 3 cubes de bouillon de volaille
  • 350mL de lait entier
  • 50g de beurre demi sel
  • 100g d’ossau iraty coupé en lamelles
  • 100g de gruyère râpé
  • 50g parmesan râpé
  • du sel et du poivre

Recette :

  • Pelez et coupez les pommes de terre en 4. Versez-les dans une casserole d’eau froide salée avec les gousses d’ail épluchées et écrasées et les cubes de bouillon de volaille. Portez l’eau à ébullition et laissez cuire 20/25mn : un couteau doit les traverser sans difficulté. Égouttez les pommes de terre et les gousses d’ail, remettez-les dans la casserole et écrasez-les (ou passez-les au presse-purée si vous en avez un). Chauffez sur feu doux et ajoutez le lait entier chaud en plusieurs fois en mélangeant à chaque fois. Ajoutez le beurre coupé en petits morceaux. Quand celui-ci est totalement incorporé, ajoutez les fromages en plusieurs fois. Laissez la chaleur les faire fondre puis mélangez bien. La purée doit être homogène entre chaque ajout. Si vous tournez la purée toujours dans le même sens, vous aurez de beau fils comme pour l’aligot. Vous pouvez laisser quelques morceaux d’ossau iraty partiellement fondus aussi, c’est divin ! Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire et servez immédiatement.

Purée de chou-fleur

Je pense que je vais mettre temporairement de côté les recettes un poil plus anciennes de mon répertoire pour me concentrer sur les recettes plus récentes que je vous ai concoctées pour Noël. Après tout, il ne reste plus qu’un mois ! J’ai décidé d’entrer en matière avec des légumes pour accompagner votre viande (ou pas si vous êtes végétarien). Et pour changer un peu de la purée traditionnelle, voici une purée de chou-fleur. Personnellement j’adore. C’est crémeux et tout doux en bouche, comme un câlin. J’y ai ajouté un peu d’ail car je suis accro mais vous pouvez tout à fait l’enlever pour conserver un goût pur de chou fleur (pur mais quand même bien crémé avec le philadelphia et le beurre). Si vous voulez une texture plus liquide, vous pouvez remplacer le cream cheese par de la crème ! C’est aussi très rapide et très simple à faire, ce qui n’est pas négligeable quand vous aurez à jongler entre plusieurs plats et préparations le jour J ! (Concernant la photo, ne vous en faites pas, le liquide dessus est du jus de la viande, pas du gras s’échappant de la purée ;))

.

Temps : 5mn de préparation + 10mn de cuisson
Conservation : 2j dans une boite hermétique au frigo
Pour 4 personnes (si vous l’utilisez en tant qu’accompagnement)

Ingrédients :

  • 1 gros chou-fleur
  • optionnel : une gousse d’ail
  • 75g de cream cheese (philadelphia) à température ambiante
  • 60g de beurre demi-sel à température ambiante
  • du poivre et du sel

Recette :

  • Lavez le chou fleur et détaillez-le en petits bouquets. Portez un gros volume d’eau salée à ébullition et cuisez-y le chou-fleur environ 10mn, jusqu’à ce qu’il soit tendre. Egouttez bien. Versez le chou-fleur avec la gousse d’ail écrasée au presse-ail (si vous la mettez), le cream cheese et le beurre dans le mixeur et mixez jusqu’à obtenir une purée lisse et crémeuse. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Servez chaud.

Aligot

L’aligot… En voilà une recette hivernale de légende. Bien que moins connue que la raclette ou la fondue, elle mérite clairement sa place au panthéon des miracles culinaires de l’hiver. Comment une recette de purée ultra filante au fromage ne peut pas être dans le top de tout à chacun ? Ce serait un non sens absolu… Mais malheureusement c’est assez difficile d’en trouver ailleurs que dans les régions montagneuses de l’est de la France en dehors des marchés de Noël. Ça signifie donc 11 mois à être privés de cette merveille dans l’ouest ? Non non non c’est impossible à accepter. Allez zou, il faut en faire maison. Et rassurez vous, c’est une recette bien moins difficile à réaliser que ce que la légende le raconte. Il faut juste des muscles… beaucoup de muscles. Et de la détermination ! Car il va falloir ÉNORMÉMENT tourner l’aligot pour créer les fils. N’hésitez donc pas à mettre tout le monde à contribution dans la famille car croyez-moi vous allez sûrement avoir des courbatures. Pas de mystère aussi : il vous faut des ingrédients de bonne qualité. Si votre tomme est fade, point de goût, si vous n’avez pas des pommes de terre à chair farineuse/à purée, trop d’élasticité et donc une texture affreuse. Mais si vous respectez ces quelques prérequis, le bonheur de l’aligot maison est à votre portée ! (Même si on ne dirait pas sur la photo, vous obtiendrez un magnifique aligot, vraiment tout plein de fils, avec une super texture ! Il s’est juste avéré compliqué de prendre une bonne photo de la consistance car le temps de tout préparer, l’aligot a commencé de refroidir donc de figer. Mais à chaud, il était vraiment parfait et nous nous sommes régalés (même si mon aligot préféré reste celui à la truffe que j’avais goûté à Dijon ♥))

Temps : 50mn de préparation/cuisson environ
Conservation : 48h au frigo (mais la texture sera beaucoup moins bonne)
Pour 4/5 personnes

Ingrédients :

  • 1,2kg de pommes de terre à chair farineuse (pour en avoir environ 1kg une fois épluchées)
  • 2 gousses d’ail
  • 500g de tomme fraîche de bonne qualité
  • 3 cuillères à café de sel (ma tomme n’était vraiment vraiment pas salée, n’hésitez pas à diminuer cette quantité de moitié et en ajouter plus si besoin)
  • 1 cuillère à café de poivre
  • 50g de beurre
  • 20cl de crème fraîche épaisse entière

Recette :

  • Pelez et coupez les pommes de terre en 4. Versez-les dans une casserole d’eau froide salée avec les gousses d’ail épluchées. Portez l’eau à ébullition et laissez cuire 20/25mn : un couteau doit les traverser sans difficulté. Pendant ce temps, coupez la tomme fraîche en fines lamelles. Réservez. Égouttez les pommes de terre et les gousses d’ail (vous pouvez les enlever mais personnellement j’aime la saveur qu’elles donnent à l’aligot), remettez-les dans la casserole et écrasez-les (ou passez-les au presse-purée si vous en avez un). Chauffez sur feu doux, salez et poivrez et ajoutez le beurre coupé en petits morceaux. Quand celui-ci est totalement incorporé, ajoutez la crème. Mélangez bien pour que la purée soit homogène. Ajoutez enfin la tomme en plusieurs fois, sur feu doux (l’idée n’est pas de cuire l’aligot mais juste de faire fondre le fromage), en tournant énergiquement l’aligot sans vous arrêter toujours dans le même sens pour ne pas cassez les fils. Une fois la tomme totalement incorporée, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire et servez immédiatement.

Pierogi pommes de terre/cheddar et leur sauce aux oignons caramélisés et bacon

Les pierogi, quelle sublime découverte ! Je ne sais pas si vous en avez déjà mangés mais il s’agit d’une spécialité polonaise de pâtes fourrées qui s’apparentent à des ravioles. J’en avais mangé lorsque j’étais allée en Pologne il y a trèèèès longtemps (pendant mes années de collège) mais dans une version sucrée, fourrée avec de la confiture de fraises. Ici je vous propose une version salée assez traditionnelle, puisque fourrée avec de la purée mais avec un petit twist de cheddar, que j’ai accompagnée d’une sauce aux oignons caramélisés et au bacon pour que le plat soit moins étouffant. Je sais que fourrer des pâtes avec de la purée peut paraitre assez étrange. De mon côté je n’étais vraiment pas certaine de ce que je faisais. La purée était super bonne (il vous en restera donc je vous conseille de la manger et de ne surtout pas la jeter) mais j’avais très peur que le tout soit sec. Au final ce n’était pas du tout le cas ! Le goût de la purée de cheddar est parfaitement souligné par le bacon, les oignons mais aussi le vinaigre qui ajoute cette touche d’acidité nécessaire à mon sens. Une très bonne découverte donc, avec une pâte plus facile à faire et manipuler que celle de nos pâtes traditionnelles. N’hésitez donc pas à tenter l’expérience même si vous doutez de vos compétences techniques.

Temps : 20mn de préparation, 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j au frigo (vous pouvez les congeler 3 mois (dans ce cas arrêtez vous après le façonnage et avant la cuisson))
Pour 4 personnes (30 pierogi environ)

Ingrédients :

Pour la pâte :

  • 265g de farine
  • 1 cuillère à café de sel
  • 30g de beurre demi-sel fondu
  • 285g de yaourt grec
  • 1 gros œuf

Pour la farce :

  • 650g de pommes de terre à chair farineuse (des Russets idéalement)
  • 15g de beurre demi-sel mou
  • 225g de cheddar râpé
  • 30g de cream cheese (philadelphia)
  • 1 cuillère à café de sel
  • 0.5 cuillère à café de poivre

Pour la sauce aux oignons caramélisés et bacon :

  • 100g de poitrine de porc fumée (bacon)
  • 30g de beurre demi-sel
  • 2 oignons
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  • une pincée de sel et de poivre
  • 1 cuillère à soupe de thym frais
  • un peu de cheddar râpé

Recette :

Pour la pâte :

  • Dans le bol du robot muni du crochet, mélangez tous les ingrédients ensemble pendant 2/3mn jusqu’à ce que la pâte soit homogène et se détache des parois. Couvrez à l’aide d’un torchon propre et laissez reposer 30mn.

Pour la farce (il en restera) :

  • Pelez et coupez les pommes de terre en 4. Versez-les dans une casserole avec un gros volume d’eau froide salée. Portez l’eau à ébullition et laissez cuire 20/25mn : un couteau doit les traverser sans difficulté. Égouttez les pommes de terre, remettez-les dans la casserole et écrasez-les. Chauffez sur feu doux et ajoutez le beurre, le cheddar et le cream cheese. Mélangez. Une fois la purée homogène, assaisonnez avec le sel et le poivre. Mélangez à nouveau et laissez refroidir.
  • Sur un plan de travail légèrement fariné, étalez la pâte sur une épaisseur de 3mm. A l’aide d’un emporte-pièce, coupez des cercles de 7.5cm de diamètre environ. Regroupez les chutes, formez une nouvelle boule, ré-étalez-la et emporte-piècez à nouveau. Recommencez jusqu’à épuisement total de la pâte. Déposez une cuillère à café bombée de farce au centre de chaque rond de pâte. A l’aide d’un pinceau, humidifiez les bords avec de l’eau puis repliez les pierogi. Soudez bien les bords en appuyant avec vos doigts en chassant le maximum d’air possible. Je vous conseille de commencer par souder par un côté en allant par l’autre et non de souder le milieu puis les côtés. Cela vous facilitera la vie. Déposez les pierogi au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé sous un linge propre pour ne pas qu’ils sèchent.
  • Portez un gros volume d’eau salée à ébullition et cuisez les pierogi 10 par 10 pendant 2/3mn (jusqu’à ce qu’ils flottent). Égouttez et réservez.

Pour la sauce aux oignons caramélisés et bacon :

  • Découpez le bacon en petits morceaux. Dans une poêle anti-adhésive, cuisez-le sur feu moyen jusqu’à ce qu’il soit croustillant des deux côtés. Cela devrait prendre 5mn. Réservez.
  • Nettoyez la poêle et faites-y fondre le beurre sur feu moyen. Émincez les oignons. Ajoutez-les. Mélangez et laissez cuire pendant 5mn, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les oignons commencent de ramollir. Ajoutez le vinaigre. Salez et poivrez. Laissez cuire 5mn jusqu’à ce que le vinaigre soit évaporé et que les oignons soient dorés et caramélisés. Ajoutez le thym. Mélangez. Versez les pierogi dans la sauce et réchauffez-les quelques minutes en remuant pour bien les enrober. Servez immédiatement en parsemant le plat avec le bacon et du cheddar râpé.