Risotto au potimarron

J’ai laissé les courges de côté pendant quelques temps à cause du beau temps qui nous a inondé pendant plusieurs semaines mais me voilà de retour avec une recette salée. Comme j’adore le risotto, j’ai décidé d’y intégrer une purée de potimarron qui est extrêmement rapide à préparer car nul besoin de se casser la tête à éplucher la courge : il suffit de la faire cuire à couvert une dizaines de minutes et la peau s’en va toute seule. Un plat végé parfait pour supporter les températures de saison ! D’ailleurs, le risotto peut avoir l’air assez liquide sur la photo mais rassurez-vous c’est parce que je l’ai pris en photo bouillant à la sortie de la casserole. Quand il va tiédir, il va prendre en consistance et n’aura rien d’une soupe !

Temps : 50mn de préparation/cuisson environ
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 5 personnes

Ingrédients :

  • 1 potimarron
  • 2 échalotes
  • 1 gousse d’ail
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 300g de riz à risotto
  • 100mL de vin blanc
  • 1L de bouillon de légumes (soit 2 cubes de bouillon de légumes dilués dans 1L d’eau bouillante)
  • 60g de parmesan râpé (100g si vous aimez beaucoup ça)
  • du poivre

Recette :

  • Commencez par préparer le potimarron. Lavez-le, séchez-le, coupez-le en 2, videz-le puis coupez-le en cubes moyens sans l’éplucher. Versez les morceaux dans une casserole avec quelques centimètres d’eau et une pincée de gros sel et portez à ébullition. Laissez cuire à couvert pendant 10/15mn : la pointe d’un couteau doit traverser la chair sans difficulté. Égouttez, laissez refroidir jusqu’à pouvoir manipuler le potimarron manuellement et prélevez la chair de la peau à l’aide d’une cuillère. Réservez la purée de potimarron obtenue le temps de faire le risotto.
  • Faites revenir les échalotes et les gousses d’ail finement émincées dans une grosse casserole avec 3 cuillères à soupe d’huile d’olive sur feu doux pendant 5mn. Ajoutez le riz et laissez cuire pendant 1-2mn en mélangeant bien pour que le riz s’imprègne. Versez le vin blanc et mélangez jusqu’à ce qu’il soit totalement incorporé. Versez ensuite quelques louches du bouillon et laissez cuire jusqu’à ce qu’il soit complètement absorbé par le riz en mélangeant de temps en temps. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement du bouillon en attendant bien qu’il soit totalement absorbé avant d’incorporer la suite à chaque fois. Cela devrait prendre 20mn environ (les premières louches seront très rapidement absorbées et la suite mettra de plus en plus de temps à l’être, c’est normal). Une fois le bouillon totalement absorbé, ajoutez le parmesan, poivrez puis incorporez la purée de potimarron. Mélangez jusqu’à obtenir un risotto lisse et homogène. Servez immédiatement.

Cake scarmoza, basilic et tomates confites

Ça faisait un petit moment que je voulais vous proposer une nouvelle recette de cake salé mais je n’avais pas trop d’inspiration puisque je fais quasiment exclusivement la recette de cake au jambon de ma maman que j’adore. Mais avec la pénurie de moutarde, je n’ai plus trop eu le choix et je me suis un peu plus creusée la tête. J’ai choisi de m’inspirer d’ingrédients typiques de la cuisine italienne que j’adore comme la scarmoza, le basilic et les tomates confites et de ne conserver que ça pour avoir un cake qui soit végétarien car je ne vous en avais pas encore proposé. Le résultat est vraiment très bon. Le cake est bien moelleux et gourmand avec ses morceaux de fromage et de tomates confites. L’ail en poudre et le basilic permettent de relever le goût sans être écœurants. Un véritable plaisir !
(Mes excuses pour la photo, j’ai découpé le cake vraiment à la sortie du four car j’étais très pressée et il s’est donc totalement écroulé car il n’avait pas encore de structure… Ne faîtes pas la même erreur que moi et vous aurez un cake tout beau tout haut !)

Temps : 15mn de préparation et 45mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans du papier alu au frigo
Pour 1 cake standard

Ingrédients :

  • 2 œufs
  • 250mL de lait
  • 70g de beurre fondu
  • 250g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • 1 cuillère à café d’ail en poudre
  • 1 cuillère à café de sel fin
  • 0.25 cuillère à café de poivre
  • 175g de scarmoza
  • 50g de tomates confites
  • 10g de basilic frais

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Dans un saladier, fouettez les œufs avec le lait et le beurre fondu. Incorporez ensuite la farine, la levure, le bicarbonate, l’ail, le sel et le poivre ensemble puis la scarmoza coupée en cubes, les tomates confites coupées en morceaux et le basilic finement ciselé. Mélangez bien, versez dans un moule à cake (beurré et fariné si besoin) et enfournez 45 à 50mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Si votre cake est déjà doré alors que l’intérieur est encore cru, couvrez-le de papier aluminium jusqu’à la fin de la cuisson. Laissez légèrement refroidir avant de démouler et de déguster.

Gaufres aux courgettes

Si vous avez besoin d’un coup de pouce pour faire manger des légumes aux plus récalcitrants, cette recette de gaufres salées est faite pour vous. Le secret de leur moelleux réside dans les courgettes râpées incorporées dans la pâte qui apportent énormément d’humidité. Autre bon point, même si on a l’impression de se faire plaisir en s’octroyant des gaufres, c’est un plaisir coupable ultra sain qui ne compte que 150kcal/gaufre. De quoi pouvoir en avaler plusieurs sans se poser de question ! En les servant avec un peu de salade et de jambon blanc, vous aurez un repas parfaitement sain et équilibré. Merci à chic chic chocolat pour la recette !

Temps : 10mn de préparation + 15mn de cuisson environ
Conservation : 2/3j au réfrigérateur dans une boite hermétique ou du papier alu
Pour 12 gaufres (4 personnes)

Ingrédients :

  • 200g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 150ml de lait
  • 50g d’huile d’olive
  • 2 œufs
  • 50g de gruyère râpé
  • 300g de courgette (1 courgette normale)
  • du sel et du poivre

Recette :

  • Mélangez la farine avec la levure chimique puis incorporez-y le lait et l’huile d’olive ensemble et enfin les œufs un par un. Quand la pâte est homogène, incorporez le gruyère râpé. Lavez, séchez vos courgettes, râpez-les et incorporez-les à la pâte. Assaisonnez et réservez 1h à température ambiante.
  • Préchauffez le gaufrier. Huilez-le légèrement à l’aide d’un pinceau. Versez une petite louche de pâte par empreinte et laissez cuire jusqu’à ce que les gaufres soient dorées (2/3mn). Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte.

Aubergines grillées au four, sauce au yaourt grec

Je vous avais déjà proposé des aubergines grillées au four l’année dernière. Toutes simples. Juste comme ça. Cette fois-ci, elles sont accompagnées d’une sauce au yaourt grec aux herbes et c’est vraiment excellent. La recette des aubergines est exactement la même mais je trouve que la sauce fait toute la différence. Son côté légèrement acide sublime les légumes et se marie particulièrement bien avec une viande rouge ou du poulet. A tester cet été pour votre plus grand plaisir !

Temps : 10mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans un récipient hermétique (sauce à part)
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour les aubergines :

  • 2 aubergines
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • du thym séché
  • de la fleur de sel
  • du poivre

Pour la sauce :

  • 200 g de yaourt grec
  • 50g de lait
  • le jus d’un demi citron
  • 1,5 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de thym séché
  • 1 cuillère à café de graines de sésame
  • 1 cuillère à café de fleur de sel
  • 0,5 cuillère à café d’ail en poudre

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°C. Lavez les aubergines, coupez-les en deux. Avec un couteau bien aiguisé, quadrillez la chair des aubergines en profondeur mais sans transpercer la peau (faites des entailles en diagonale dans un sens, puis perpendiculairement). Déposez les aubergines sur une plaque de cuisson ou dans un plat à gratin, faces incisées vers le haut. Arrosez-les d’huile d’olive (environ 1 cuillère à soupe par demie-aubergine) puis saupoudrez-les de thym, de sel et de poivre. Enfournez 35mn environ. La chair doit être tendre.
  • Pendant ce temps, préparez la sauce. Dans un bol, mélangez tous les ingrédients ensemble et réservez au frigo. Servez les aubergines chaudes avec de la sauce au yaourt par-dessus. Vous pouvez les accompagner de dés de citrons confits au sel.

Tarte courgettes mozza basilic et sa pâte à l’huile d’olive

Encore un plat très estival dans sa composition : des courgettes, de la mozza, du basilic, de l’huile d’olive. Tout ce qu’il faut pour penser au sud et aux vacances. C’est une sublime recette que j’ai trouvé chez Nanou et j’ai adoré ! C’était la première fois que je faisais une pâte à l’huile d’olive et je trouve que ça se prête parfaitement à ce genre de tarte salée. La farine d’épeautre aussi se marie très bien avec les courgettes en terme de goût car elle rappelle le goût des pignons de pin je trouve (c’est d’ailleurs pour ça que j’en ai ajouté un peu). De quoi régaler toute votre famille avec un repas gourmand et léger à la fois !

Temps : 20/25mn de préparation + 30/35mn de cuisson
Conservation : 48h dans une boite hermétique
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour la pâte brisée à l’huile d’olive :

  • 160g de farine d’épeautre T80
  • 60g de farine d’épeautre semi complète
  • 1 pincée de sel
  • 60g d’huile d’olive
  • 75g d’eau

Pour la garniture :

  • 3 courgettes de taille moyenne (2 peuvent être suffisantes, 3 étaient un peu trop pour moi, j’avais vraiment une immense pile de courgettes, n’hésitez donc pas à ne pas tout mettre si vous sentez que ça devient excessif)
  • 1 citron confit au sel
  • 1,5 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • du sel et du poivre
  • une petite poignée de pignons de pin
  • 1 boule de mozzarella
  • environ 50g de pesto
  • quelques feuilles de basilic frais
  • un peu de fleur de sel

Recette :

Pour la pâte brisée à l’huile d’olive :

  • Versez tous les ingrédients de la pâte dans un saladier et mélangez-les jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène. Étalez celle-ci sur un plan de travail légèrement fariné jusqu’à obtenir un cercle de pâte de environ 35cm de diamètre (pas besoin qu’il soit bien régulier puisqu’il s’agit d’une tarte rustique, sans moule, la dimension est là pour vous aidez à avoir la bonne épaisseur de pâte!). Déposez le fond de tarte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Réservez.

Pour la garniture :

  • Préchauffez le four à 180°. Lavez les courgettes, essuyez-les et coupez-les finement en tranches à l’aide d’une mandoline (je n’en ai pas, j’ai donc coupé des rondelles au couteau de moins de 0,5cm d’épaisseur). Déposez-les dans un saladier avec le citron confit coupé en petits dés et l’huile d’olive. Mélangez jusqu’à ce que les rondelles de courgettes soit bien enrobées puis assaisonnez avec le poivre et le sel. Déposez joliment les courgettes sur le fond de pâte en laissant une bordure de environ 3cm sur le côté. Repliez la bordure sur les courgettes en appuyant bien au niveau de la pliure pour que la pâte ne bouge pas à la cuisson puis enfournez 30mn (35 pour moi). 5mn avant que la tarte ne soit cuite, ajoutez les pignons de pin par-dessus. Quand elle est prête, laissez-la tiédir quelques minutes avant d’ajouter la mozzarella coupée en morceaux, des petites cuillères de pesto, quelques feuilles de basilic et un peu de fleur de sel par-dessus.

Note :

– Cette tarte peut se manger chaude comme froide. A vous donc de décider comment vous voulez finir sa préparation. Comme je voulais que la mozza fonde légèrement, je l’ai déposée sur les courgettes directement à la sortie du four. Si vous désirez la manger plutôt froide, attendez qu’elle ait totalement refroidie avant d’ajouter la mozzarella qui conservera alors toute sa texture !

Spaghetti de courgettes au pesto, tomates rôties, fêta et croutons

Voilà un repas tout léger léger qui pourra vous accompagner tout l’été : des spaghetti de courgettes au pesto accompagnées de tomates rôties, de fêta, de croûtons, de pignons de pin et d’une pointe de menthe. J’ai piqué cette recette chez Tangerine Zest en twistant quelques petits éléments. Malgré la simplicité de ce plat, il est vraiment tout en saveur. Mon compagnon qui est un peu réticent quand je n’accompagne pas nos repas d’un peu de viande s’est aussi régalé. Je n’ai pas fini d’en préparer dans les semaines à venir !

Temps : 25mn de préparation/cuisson
Conservation : 24h dans un récipient hermétique au frigo (pas plus car je pense que la texture de la courgette va vite être impactée avec des lamelles aussi fines)
Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 350g de tomates cerises
  • 2 gousses d’ail
  • de l’huile d’olive
  • du sel et du poivre
  • 2 tranches de pain de campagne
  • 2 courgettes moyennes (bio de préférence puisqu’on va manger la peau)
  • 2 cuillères à soupe de pesto
  • les feuilles de 2/3 tiges de menthe
  • 75g de fêta
  • une poignée de pignons de pins

Recette :

  • Lavez les tomates cerises et déposez-les dans un plat de cuisson avec les gousses d’ail épluchées. Arrosez-les avec un filet d’huile d’olive, mélangez, assaisonnez et enfournez dans un four à 180° (pas besoin de préchauffer préalablement) pendant 25mn.
  • Découpez le pain en cubes de 2/3cm et déposez-les sur une plaque de cuisson. Arrosez-les avec un filet d’huile d’olive, mélangez et enfournez-les dans le four en même temps que les tomates pour 10mn en les retournant à mi-cuisson pour qu’ils dorent sur les deux faces.
  • Lavez vos courgettes et séchez-les. A l’aide d’un économe à julienne, réalisez des spaghetti de courgettes. Pour cela, déposez vos courgettes sur le plan de travail et râpez-les avec l’économe jusqu’à atteindre les graines. Retournez-les alors d’un quart de tour et recommencez jusqu’à atteindre le cœur. Poursuivez de la même façon sur les deux autres faces. Si vous n’avez pas d’économe à julienne, vous pouvez très bien faire des tranches avec une mandoline et détailler ensuite ces tranches en spaghetti à l’aide d’un couteau tout simplement. Versez les courgettes dans un saladier et mélangez-les avec le pesto, la chair des gousses d’ail rôties (il suffit de les presser pour la récupérer) et les feuilles de menthe lavées, séchées et cisaillées en petits morceaux. Assaisonnez et réservez.
  • Toastez les pignons dans une petite poêle à sec une trentaine de secondes sur feu moyen. Réservez.
  • Quand tous les éléments sont prêts, répartissez les courgettes dans deux assiettes avec les tomates, les croûtons, la fêta émiettée et les pignons de pin.

Linguine alla norma

En ce moment je fais beaucoup de plats de pâtes végétariens. Même si ce n’est pas forcément du goût de mon conjoint qui aimerait une belle part de viande avec, personnellement ça me suffit amplement. J’ai chipé cette nouvelle spécialité italienne à Chic choc chocolat en y apportant quelques petites modifications. Les pasta alla norma sont des pâtes traditionnellement servies avec une sauce tomate au basilic, des aubergines frites et un peu de ricotta. J’ai zappé ici la ricotta pour une version plus allégée mais vous pouvez en ajouter pour respecter la tradition. Ca ne pourra qu’être excellent 😉

Temps : 35mn de préparation/ cuisson + 1h de repos
Conservation : 3/4j au frigo dans une boite hermétique
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 2 aubergines
  • environ 2,5 + 1 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 belles tomates
  • 2 gousses d’ail
  • 600ml de coulis de tomates
  • un demi bouquet de basilic
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 0,25 cuillère à café de poivre
  • 400g de linguine
  • un peu de parmesan

Recette :

  • Lavez et coupez les aubergines en rondelles fines (moins d’1cm d’épaisseur). Déposez-les dans une passoire et saupoudrez-les de sel pour les faire dégorger. Réservez 1h. Rincez-les pour enlever l’excès de sel et épongez-les avec du papier absorbant. Badigeonnez les 2 faces de chaque rondelle d’un peu d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau (il vous faudra environ 2,5 cuillères à soupe) et chauffez un grill (ou une poêle si vous n’avez pas de grill) sur feu moyen-vif. Laissez cuire les aubergines environ 3mn et demi sur chaque face jusqu’à ce qu’elles soient entièrement cuites et légèrement grillées. Quand les premières sont cuites, réservez-les et enchainez avec les suivantes. Recommencez l’opération jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus. (J’ai du m’y prendre en 3 fois, c’est pour cela que je vous conseille de commencer par les aubergines car ce sera en principe le plus long).
  • Pendant que les aubergines cuisent, préparez la sauce. Commencez par porter un grand volume d’eau à ébullition. Incisez en forme de crois le dessus des deux tomates et plongez-les dans l’eau bouillante une minute (pas plus). Pelez-les et réservez. Chauffez la cuillère à soupe d’huile restante sur feu vif. Quand elle est chaude, ajoutez les gousses d’ail émincées. Laissez-les cuire 2mn jusqu’à ce qu’elles soient dorées puis ajoutez les tomates pelées coupées en morceaux. Prolongez la cuisson de 2-3mn puis versez le coulis de tomate, le basilic lavé et haché, le sucre, le sel et le poivre. Diminuez la chaleur sur feu doux et laissez mijoter 10/15mn. Pendant ce temps, portez un gros volume d’eau bouillante salée à ébullition et faites cuire les pâtes en respectant les indications du paquet.
  • Quand tous les éléments sont prêts, égouttez les pâtes et ajoutez-les à la sauce. Mélangez bien et servez-les avec les aubergines grillées et un peu de parmesan.

Gnocchis tomate feta (en 15mn)

En ce moment, je suis vraiment concentrée sur les mêmes saveurs : des tomates, des herbes, un peu de fromage pour l’acidité. C’est une association qui fonctionne très bien donc que j’exploite au maximum au quotidien. Cette fois-ci, j’ai décidé de faire une sauce express et de la servir avec des gnocchis pour un plat végétarien assez complet. Ce plat sera prêt en 15mn avec des ingrédients qu’on a très souvent dans nos placards à ce moment de l’année. Une recette de dépannage donc à garder dans un coin de la tête 😉

Temps : 15mn de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j dans un récipient hermétique
Pour 2/3 personnes

Ingrédients :

  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 2 échalotes
  • 2 tomates charnues
  • 3-4 belles feuilles de basilic + un peu pour servir
  • environ 180g de sauce tomate de votre choix (entre 150 et 200g suivant celle que vous achetez, j’en ai pris une parfumée ail et oignons)
  • 100 + 50g de feta
  • du sel et du poivre
  • 390g de gnocchi

Recette :

  • Versez l’huile d’olive dans une grande poêle sur feu vif et ajoutez-y les échalotes émincées lorsqu’elle est chaude. Laissez-les cuire 2mn le temps qu’elles colorent puis ajoutez les tomates et le basilic coupés en petits morceaux (pensez bien à enlever le cœur). Prolongez la cuisson de 2/3mn jusqu’à ce que les tomates commencent à être tendres et que leur jus soit quasiment totalement évaporé. Versez la sauce tomate et 100g de feta émiettée, baissez la chaleur sur feu moyen et laissez mijoter pendant 5/10mn jusqu’à ce que la feta soit totalement fondue.
  • Pendant ce temps, faites cuire les gnocchis dans un grand volume d’eau salée en respectant les indications du paquet : ils sont prêts quand ils remontent à la surface. Égouttez-les puis ajoutez-les à la sauce lorsque celle-ci est prête. Servez avec le reste de la feta émiettée et du basilic frais.

Spaghetti à la crème de feta et mascarpone citronnée et asperges grillées

Je n’ai pas trop l’habitude de vous proposer des recettes très printanières. Et pour cause, la préparation de certains légumes comme les asperges, je l’avoue, m’a très longtemps fait peur. J’ai toujours imaginé ça long et difficile. Mais un tuto youtube plus tard et je me suis rendue compte que pas du tout. Surtout concernant les asperges vertes qui, au contraire des blanches que j’avais déjà utilisées une fois, ne demandent pas un épluchage total. Au final j’ai trouvé ça très rapide et accessible. On peut même faire ça en regardant une petite série histoire de passer le temps plus vite ! Ca m’a vraiment réconcilié avec les asperges que j’avais l’habitude de manger froides avec une petite sauce l’été mais pas chaudes à cause de souvenirs douteux de la cantine. Au final je trouve ça hyper bon et ça change énormément des légumes que je mange habituellement. Ici, ils sont accompagnés de pâtes et d’une sauce hyper généreuse avec une tonne de fromage. De quoi convertir les plus réfractaires qui ne pensent pas que les asperges puissent être gourmandes 😉

Temps : 25/30mn de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 6 personnes

Ingrédients :

  • 500g de spaghetti (ou autre pâtes longues pour bien enrober la sauce)

Pour les asperges :

  • 1kg d’asperges vertes fraîches
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • du sel et du poivre

Pour la sauce :

  • 250g de mascarpone (substituable par du cream cheese ou de la crème épaisse)
  • 150g de fêta
  • 200mL de crème liquide
  • 400mL de lait
  • 75mL de jus de citron
  • les zestes d’un citron
  • du sel
  • une pincée de piment d’Espelette
  • 1 botte de persil plat

Recette :

  • Portez un gros volume d’eau salée à ébullition et cuisez les pâtes en respectant les indications du paquet. Quand elles sont cuites, égouttez-les.
  • Pendant ce temps, préparez les asperges. Préchauffez le four à 240°. Épluchez les asperges (voilà une petite vidéo tuto très bien faite si vous n’avez jamais épluché d’asperges, c’est vraiment très facile). Déposez-les dans un plat allant au four, versez l’huile par-dessus, assaisonnez de sel et de poivre et mélangez bien pour enrober toutes les asperges. Enfournez 5 à 10mn suivant l’épaisseur de vos légumes : les asperges doivent être légèrement grillées et tendres. Un couteau doit les traverser sans problème. Remuez le plat une ou deux fois pendant la cuisson pour que la coloration soit homogène. Coupez les asperges en deux ou trois suivant leurs tailles et réservez.
  • Pendant que les asperges cuisent, préparez la sauce. Dans une grande sauteuse, ajoutez le mascarpone et la fêta coupés en morceaux, la crème et le lait. Portez à petite ébullition pendant environ 5mn, jusqu’à ce que les fromages aient fondu et que la sauce soit lisse et homogène. Ajoutez le jus et le zeste de citron, une bonne pincée de sel, le piment d’Espelette ainsi que le persil finement haché et prolongez la cuisson pendant 2/3mn. Ajoutez les pâtes et les asperges, mélangez bien. Laissez réchauffer tous les éléments une ou deux minutes et servez chaud !

Quiche poireaux comté

Soyons honnêtes : la photo ne vend vraiment pas du rêve. C’est d’ailleurs souvent le cas avec ce genre de plat. Mais qu’est ce que c’est satisfaisant de déguster une bonne quiche aux poireaux. Je ne sais pas vous mais personnellement j’adore ça. Le fondant du poireaux associé au crémeux de la préparation et au fromage filant, c’est un peu mon péché mignon en matière de quiche. C’est aussi ultra pratique pour emmener au boulot et manger le midi, froid comme chaud.

Temps : 10mn de préparation + 50mn de cuisson
Conservation : 4/5j au frigo dans du papier aluminium
Pour 1 quiche (4/6 personnes)

Ingrédients :

  • 500g de blancs de poireaux
  • 20g de beurre
  • du sel et du poivre
  • 3 œufs
  • 150g de crème fraiche épaisse
  • 150g de lait
  • 1 pâte brisée
  • 100g de gruyère râpé

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°. Lavez et émincez les blancs de poireaux. Faites fondre le beurre dans une grande poêle, ajoutez les poireaux, salez, poivrez et laissez cuire à feu moyen pendant 15/20mn en remuant de temps en temps jusqu’à ce qu’ils soient fondants. Battez les œufs avec la crème dans un saladier puis incorporez le lait. Salez, poivrez et ajoutez le gruyère. Mélangez bien. Déroulez la pâte brisée et placez-la dans un moule à tarte. Piquez le fond de tarte avec une fourchette, répartissez-y les poireaux puis versez la préparation aux œufs par dessus. Enfournez 35mn jusqu’à ce que la pâte soit bien cuite en couvrant la quiche de papier aluminium au bout de 25mn pour ne pas que le dessus brûle. Servez froid au chaud.