Cupcakes ensanglantés

Voici un classique des pâtisseries d’Halloween : les cupcakes ensanglantés façon Dexter ! Le timing tombe d’ailleurs parfaitement puisque la série reprend le 7 novembre. De quoi donc célébrer son retour ! En terme de composition, il s’agit de red velvet cupcakes surmontés d’un glaçage au cream cheese et décorés avec des bris de « caramel » transparents et du coulis de framboises. La seule difficulté réside dans les bris de glace car il faut bien respecter la température de cuisson du sirop de sucre si vous voulez une plaque bien solide qui se cassera sans soucis. Surtout n’utilisez pas de sirop de glucose, sinon le « verre » sera mou et ne pourra pas être brisé. En dehors de ça, c’est sincèrement l’autoroute de la facilité. C’est très probablement un des gâteaux les plus simples que vous pouvez servir pour Halloween. C’est aussi surement un de ceux qui pourrait plaire au plus grand monde grâce à ses goûts assez neutres et basiques (vanille très légèrement cacaotée et framboises) et sa texture hyper moelleuse. Ce sont vraiment des cupcakes tout en douceur qui vous sont proposés ici.

Temps : 10mn de préparation + 18mn de cuisson pour les cupcakes, 5mn de préparation pour le glaçage, 25mn pour la décoration
Conservation : aucune une fois totalement montés (si vous faites les cupcakes sans la déco, 2/3j)
Pour 12 cupcakes

Ingrédients :

Pour les red velvet cupcakes :

  • 180mL de lait entier
  • 2 cuillères à café de vinaigre blanc
  • une pointe de colorant en poudre rouge (ou autre colorant à doser suivant le type)
  • 155g de farine
  • 100g de sucre
  • 50g de cassonade
  • 15g de cacao en poudre non sucré
  • 0.75 cuillère à café de bicarbonate
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 60g de beurre fondu
  • 55g d’huile neutre
  • 1 gros œuf
  • 1.5 cuillère à café d’extrait de vanille liquide

Pour le glaçage :

  • 375g de philadelphia
  • 90g de sucre glace
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide

Pour le décor :

  • 150g de sucre
  • 75g d’eau
  • 50g de coulis de framboises (maison ou pas)

Recette :

Pour les red velvet cupcakes :

  • Préchauffez le four à 180°. Mélangez le lait, le vinaigre et le colorant et laissez reposer 10mn à température ambiante.
  • Dans un premier saladier, mélangez la farine, le sucre, la cassonade, le cacao le bicarbonate et le sel. Incorporez le beurre fondu et l’huile puis l’œuf et la vanille et enfin le lait progressivement. La pâte doit être lisse et homogène. Répartissez-la dans 12 caissettes disposées dans des moules à muffins. Enfournez 18mn : la pointe d’un couteau doit ressortir propre ou légèrement humide avec des miettes de gâteau. Le temps de cuisson peut paraitre énorme au vu de la taille des cupcakes mais c’est bien le bon. Laissez refroidir 10mn dans le moule avant de les transférer sur une grille jusqu’à complet refroidissement.

Pour le glaçage :

  • Battez le philadelphia avec le sucre glace et l’extrait de vanille liquide. Versez le glaçage dans une poche à douille munie d’une douille cannelée et conservez au réfrigérateur.

Pour le décor :

  • Versez le sucre et l’eau dans une casserole et chauffez le mélange jusqu’à 140°. Si vous n’avez pas de thermomètre, versez une goutte dans un verre d’eau bien froide : si la goutte se solidifie, le sirop est prêt. Versez le sirop de sucre sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et laissez durcir à température ambiante (30mn suffisent). Cassez la plaque de sucre en petits morceaux pour faire vos bris de glace.
  • Pochez votre glaçage sur les cupcakes (partez de l’extérieur en allant vers l’intérieur en faisant un mouvement de spirale). Enfoncez quelques morceaux de sucre et versez un peu de coulis de framboises dessus pour faire le sang. 

Note :
– Comme souvent à Halloween, je vous propose plus des idées de design que des recettes très originales. Vous pouvez donc décliner cette idée de cupcakes ensanglantés de beaucoup de manières différentes. Vous pouvez faire un insert de coulis framboises ou de coulis à la vanille coloré par exemple, partir sur une base de fondant ou chocolat ou de coulant et non de cupcakes, faire une chantilly mascarpone pour plus de légèreté ou une buttercream pour plus de fermeté. Le champ des possibles est vraiment extrêmement vaste. Je ne vous cache pas d’ailleurs que si j’avais pu j’aurais très certainement fait une chantilly assez ferme au lieu d’un glacage au philadelphia mais le fait de les transporter rendait cette option impossible.
– Vous pouvez préparer vos cupcakes à l’avance et conserver votre glaçage quelques heures au frigo avant de le pocher. En revanche, il est préférable de faire la déco au dernier moment car le sucre pourrait fondre et le coulis va se solidifier à l’air libre.

Brain cake

     Voici ma deuxième et dernière recette pour Halloween. Eh oui seulement deux cette année désolée, j’ai perdu mon inspiration pour Halloween cette année, mon impatience pour Noël ayant cru de façon exponentielle depuis la rentrée… Encore pire que d’habitude hahaha. Il s’agit donc d’un classique d’Halloween que je vous propose (du fait de ce manque d’inspiration justement), qui a fait le tour d’internet à l’heure actuelle : le brain cake. Cette création de How to cake it est absolument fabuleuse. Son cerveau est juste MA-GNI-FIQUE ! (Le mien beaucoup moins…) Pour une première œuvre de type « cake design » si je puis dire je pense m’en être plutôt bien tirée mais par rapport à l’original il n’y a pas photo DU TOUT. Je n’ai pas réussi à faire de la pâte à sucre de la bonne couleur (et vous ne réussirez probablement pas non plus si comme moi vous n’avez que du colorant en poudre qui donne des teintes trop vives, je ne saurais que trop vous conseillez de vous munir de colorant liquide ou gel pour colorer la pâte à sucre), je n’en avais jamais utilisé donc je n’avais aucune idée de la texture que ça devait avoir, je n’avais pas de moule adéquate pour faire le cerveau et j’en passe. Une GROSSE GALERE quoi. Mais je suis assez fière quand même, voici la recette pour impressionner vos convives demain 😉

.

20171029_124725

.

Temps : 30mn de préparation+ 1h40 ou 45mn de cuisson + 3h de montage + 30mn de réfrigération
Conservation : plusieurs jours au réfrigérateur
Pour 20 personnes

.

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 460ml de lait ribot (babeurre) ou 460 mL de lait entier + 2cs de vinaigre blanc
  • 230g de beurre mou
  • 480g de sucre en poudre
  • 4 œufs
  • 3càc d’extrait de vanille liquide
  • 40g de cacao amer
  • 580g de farine
  • 1 pointe de couteau de colorant rouge alimentaire en poudre (ou 1càc de colorant gel ou 3càc de colorant liquide)
  • 1 càc de sel
  • 2 càc de bicarbonate de soude

.

Pour le glaçage :

  • 110g de Philadelphia
  • 1/2 càc d’extrait de vanille
  • 60g de beurre mou
  • 225g de sucre glace

.

Pour la pâte à sucre :

  • 3 cuillères à soupe de miel ou de sirop de glucose
  • 3 blancs d’œuf
  • 1kg de sucre glace
  • Colorants alimentaires gel ou liquide (jaune (principalement), rouge (légèrement) et noir (une minuscule pointe de couteau)

 

  • OU directement 1 kilo de pâte à sucre jaune pâle et à défaut blanche ou rose pâle (ajoutez encore 300g soit 1/3 de chaque quantité si dessus si comme elle vous recouvrez le dessous du gâteau)

.

Pour la finition :

  • 3 cuillères à soupe de gelée de fruits rouges

.

20171029_125323

.

Recette :

Pour le gâteau :

  • Préchauffez le four à 170°. Si vous n’avez pas de lait ribot, mélangez le lait et le vinaigre et réservez.
  • Mélangez le beurre et le sucre. Battez les œufs et incorporez-les au mélange précédent. Ajoutez ensuite la vanille liquide et le cacao amer.
  • Si comme moi vous utilisez du colorant en poudre, ajoutez-le maintenant dans le lait et homogénéisez. Mélangez la farine avec le sel et le bicarbonate. Incorporez tour à tour moitié du lait puis moitié de la farine jusqu’à épuisement. Si vous utilisez du colorant gel ou liquide, ajoutez-le maintenant. Mélangez bien.
  • Versez la pâte dans un cul de poule de taille adaptée et faîtes cuire pendant 1h40 (en faisant très attention à ce qu’il ne brûle pas au dessus, si jamais c’est le cas, déposez du papier d’aluminium sur le dessus du gâteau). Si comme moi vous n’avez pas de « moule » adapté, versez la pâte dans 2 moules ronds de 20cm de diamètre et laissez cuire 45mn. Laissez refroidir les gâteaux puis démoulez-les.

.

Pour le glaçage :

  • Mélangez le Philadelphia, le beurre et l’extrait de vanille. Ajoutez progressivement le sucre glace sans cesser de remuer jusqu’à ce que le mélange soit crémeux.

.

Pour la pâte à sucre :

  • Mélangez le miel et le blanc d’oeuf. Ajoutez ensuite progressivement le sucre glace (en commençant par 800g). Fiez vous à la texture qui doit être suffisamment compacte pour être prise en main sans qu’elle ne colle tout en étant suffisamment souple pour ne pas craqueler lorsque vous la manipulez. Si la pâte est trop liquide ajoutez du sucre glace, si elle manque d’élasticité, ajoutez quelques gouttes d’eau. Une fois la texture souhaitée obtenue, ajoutez les colorants alimentaires.

.

Pour le montage :

  • A l’aide d’un couteau acéré, taillez votre (ou vos) gâteau(x empilés) en forme de cerveau en l’affinant sur les côtés et en l’arrondissant. Creusez une ligne au milieu, où se trouve la séparation entre les hémisphères.
  • Recouvrez d’une première couche de glaçage fine. Laissez prendre au frigo une trentaine de minutes. Appliquez une seconde couche plus épaisse qui permettra à la pâte à sucre d’adhérer au gâteau.
  • Avec la pâte à sucre, faîtes de longs tubes de environ 1 cm de diamètre. Déposez les sur le gâteau (sans être trop régulier dans les motifs pour rester réaliste) en laissant les hémisphères séparés. Complétez avec des plus petits. Si vous voulez être perfectionniste, façonnez le cervelet et placez le en premier. Déposez le cerveau dessus. Utilisez un scalpel ou une lame affutée pour ajouter des détails.
  • Mélangez votre gelée à l’aide d’un pinceau et étalez la sur votre cerveau (personnellement je l’ai réchauffée pour rendez cela plus facile mais peut-être que c’est une cause du visuel moins réussi).

 

     Voici le lien de la vidéo de cette cake designeuse de génie qui saura vous guider bien mieux que mes explications (il faut vraiment voir la vidéo pour comprendre je trouve, même des photos n’auraient pas suffi) : https://www.youtube.com/watch?v=0ctE_Rf6NFg

 

Snapchat-152660380