Gâteau nantais

     Si vous avez vécu dans une cave pendant les 10 dernières années et que vous n’avez donc pas pu consulter la blogosphère, vous ne connaissez pas ce gâteau mais sinon, vous savez ce qui vous attend 😉 . Ce gâteau est un pur délice. C’est comme mordre dans une frangipane ultra moelleuse, limite fondante. Si vous aimez l’amande (et le rhum), vous tenez votre prochaine recette préférée, croyez-moi.

     Hormis l’alliance beurre/amande/rhum (dont j’ai d’ailleurs diminué la quantité) qui est une valeur sure, son point fort est également sa longue conservation. Vous pouvez le faire 2/3 semaines à l’avance sans problème. Par contre, si vous voulez préparer ce gâteau pour une occasion spéciale et que vous souhaitez un beau visuel, je vous conseille de ne pas faire le glaçage à l’avance car il disparaitra petit à petit.

.

20170409_164910

.

Temps : 15mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : 2/3 semaines dans une boîte hermétique à T° ambiante
Pour un gâteau de 18cm (6/8 parts)

.

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 125g de beurre mou
  • 150g de sucre
  • 100g de poudre d’amandes
  • 3 oeufs
  • 40g de farine
  • une pincée de sel
  • 20g de rhum brun

.

Pour l’imbibage :

  • 10g de rhum brun

.

Pour le glaçage :

  • 65g de sucre glace
  • 10g de rhum brun

.

20170409_165133_HDR

.

Recette :

Pour le gâteau :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Mélangez le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis ajoutez la poudre d’amande. Battez les oeufs et incorporez-les en plusieurs fois au mélange précédent. Ajoutez la farine et le sel puis le rhum et mélangez jusqu’à obtenir une texture lisse.
  • Versez la préparation dans un moule beurré de 18cm de diamètre. Enfournez 35mn environ. La lame d’un couteau enfoncée doit ressortir sèche. A la sortie du four, à l’aide d’un pinceau, imbibez le gâteau avec le centilitre de rhum. Laissez refroidir et démoulez.

.

Pour le glaçage :

  • Mélangez le sucre et le rhum pour obtenir une consistance lisse et pas trop liquide. Recouvrez le gâteau et lissez. Laissez au réfrigérateur le temps que le glaçage fige.
Publicités

Punch coco

     Une petite interruption dans mes tests culinaires estivaux pour vous proposer une sublime recette de punch coco qui, je l’espère, fera revenir le soleil qui (me) manque beaucoup ces derniers jours !

     J’ai trouvé la recette sur marmiton et j’y ai apporté quelques petites modifications histoire de rendre la réalisation plus facile et la recette plus à mon goût. Tout le monde a adoré (même ma mère qui déteste la noix de coco c’est pour dire) !!! Le punch n’est pas trop sucré, bien « noix de cocoté » et l’alcool est équilibré : un pur délice !

.

20160802_172048~2

.

Temps : 5mn de préparation + 10mn de refroidissement + quelques heures pour le refroidissement complet

Conservation : quelques semaines dans une bouteille fermée au frigo

Pour 1,8L (8 personnes environ)

.

Ingrédients :

  • 397g de lait concentré sucré
  • 800mL de lait de coco
  • 100g de cassonade
  • les zestes d’un citron vert
  • 2 gousses de vanille
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 pincée de noix de muscade en poudre
  • 500mL de rhum blanc à 40°

.

20160802_172117

.

Recette :

  • Faites chauffer dans une casserole sur feu moyen le lait concentré sucré, le lait de coco, le sucre de canne, les zestes d’un citron vert, les graines des gousses de vanille (pour cela fendez les gousses de vanille en deux et grattez l’intérieur avec le plat d’un couteau), les gousses de vanille et les épices. Remuez jusqu’à ce que le mélange devienne homogène. Laissez refroidir une dizaine de minutes. Si les épices font des grumeaux, passez le mélange au chinois puis ajoutez le rhum. Versez le punch (avec les gousses) dans une bouteille que vous entreposerez au frigo. Servez très frais avec des glaçons et dégustez !