Saint Jacques à la crème de chorizo

La dernière recette pour la Saint Valentin mais non des moindres : l’entrée ! J’ai trouvé cette merveilleuse recette de noix de Saint Jacques à la crème de chorizo chez Gourmandiseries. C’est une recette incroyablement simple et rapide à faire et pourtant délicieuse. La crème de chorizo s’associe parfaitement bien avec les Saint Jacques et la petite chips de chorizo apporte une touche craquante qui parfait cette entrée. Je vous recommande grandement de tester cette recette qui est probablement la meilleure des 4 que je vous propose pour cette Saint Valentin !

Temps : 15mn de préparation/cuisson
Conservation : 48h dans une boite hermétique au frigo
Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 6 noix de Saint Jacques
  • 10 + 2 tranches de chorizo (j’ai augmenté la quantité de chorizo dans la sauce car il était très doux)
  • 125mL de crème liquide
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • 20g de beurre
  • du sel et du poivre

Recette :

  • Enlevez le corail des noix de St Jacques, lavez-les et séchez-les consciencieusement avec du papier absorbant. Réservez au frais.
  • Dans une grande poêle, faites revenir à sec 10 tranches de chorizo sur feu moyen jusqu’à ce qu’elles commencent de rendre leur gras. Ajoutez alors la crème et le piment d’Espelette, remuez les tranches de chorizo avec une cuillère et laissez chauffer 3-4mn à feu doux jusqu’à ce que la crème épaississe. Ôtez les tranches de chorizo et gardez au chaud.
  • Faites chauffer les deux dernières tranches de chorizo à sec dans une petite poêle jusqu’à ce qu’elles grillent légèrement des deux côtés. Réservez sur un papier absorbant pour enlever l’excès de gras.
  • Faites fondre le beurre dans une grande poêle et laissez-le chauffer jusqu’à obtenir un beurre noisette (il va mousser puis « chanter » puis roussir et enfin dégager une odeur de noisette). Saisissez alors les Saint Jacques environ 30s de chaque côté (visuellement, vous verrez un changement de couleur sur le côté : les St Jacques vont blanchir de plus en plus dans le sens de l’épaisseur et perdre leur côté nacré, retournez-les lorsque la démarcation atteint le milieu et laissez cuire sur la seconde face jusqu’à avoir la même couleur sur tout le côté). Salez et poivrez.
  • Dressez 3 Saint-Jacques par assiette avec de la crème et une chips de chorizo. Servez immédiatement.

Coulants au chocolat, cœur au caramel

Comme tous les ans, qui dit Saint Valentin dit coulant au chocolat sur le blog. Je suis tout simplement repartie sur la recette de l’année dernière car je l’avais adorée et qu’elle est quasiment inratable et j’y ai ajouté le caramel de Cyril Lignac que j’avais fait récemment avec des pancakes car il est très facile à réaliser également. Et BING de sublimes mi-cuits au chocolat avec un cœur coulant au caramel. C’est DÉLICIEUX et très gourmand. Votre Valentin(e) ne pourra que vous remercier 😉

Temps : 20mn de préparation, le temps de refroidissement du caramel, une nuit de réfrigération et 12mn de cuisson
Conservation : à déguster immédiatement
Pour 5 gros coulants au chocolat

Ingrédients :

Pour le caramel :

  • 115g de crème liquide entière
  • 100g de sucre
  • 2g de fleur de sel

Pour les coulants :

  • 165g de chocolat noir (70% pour moi)
  • 120g de beurre
  • 4 œufs
  • 105g de sucre
  • 40g de farine

Recette :

Pour le caramel :

  • Quelques heures avant de faire la pâte, préparez le caramel. Portez la crème à ébullition dans une petite casserole et réservez. Dans une seconde casserole, versez le sucre et laissez-le cuire jusqu’à ce qu’il se transforme en caramel blond foncé. Ajoutez la crème et la fleur de sel en mélangeant vivement pour éviter les amas de caramel figé. Redonnez un bouillon pour faire fondre les éventuels morceaux de caramel puis passez à la passette pour une sauce parfaitement lisse. Réservez à température ambiante pour que le caramel tiédisse puis au frigo pour qu’il fige (vous pouvez utiliser le congélateur si vous êtes pressé mais attention à ce qu’il ne devienne pas tellement dur que vous ne pourrez pas le prélever avec une petite cuillère).

Pour les coulants :

  • Beurrez généreusement vos ramequins et réservez-les au frigo (les miens faisaient environ 8 cm de large sur 5cm de profondeur). Faites fondre le chocolat et le beurre au bain-marie ou au micro-ondes. En parallèle, battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez le chocolat à ce mélange puis la farine tamisée. Mélangez bien jusqu’à obtenir une texture homogène. Versez environ 1.5cm de pâte au fond de vos ramequins puis déposez une énorme cuillère à café de caramel au milieu des empreintes et recouvrez avec le reste de pâte (vos moules devraient être aux 3/4 plein). Entreposez au réfrigérateur une nuit.
  • Préchauffez le four à 180° et enfournez 12mn : le centre des coulants doit encore paraitre liquide mais être légèrement ferme au toucher. Démoulez et servez immédiatement.

Magret de canard laqué au miel

Et maintenant, la pièce de résistance : le magret de canard. Je suis partie sur une marinade super simple puisqu’il s’agissait d’une première pour moi : du miel, de la sauce soja et du vinaigre balsamique. Rien de vraiment original mais une association qui se révèle toujours gagnante associée au canard. Pour la cuisson, je me suis basée sur une valeur sure : Philippe Etchebest. La double cuisson poêle + four permet d’avoir une peau colorée tout en ayant un cœur bien rosé comme il faut.

Temps : 5mn de préparation, 2h de marinade et 18/20mn de cuisson
Conservation : 3j au réfrigérateur
Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 50g de miel
  • 50g de sauce soja
  • 20g de vinaigre balsamique
  • 1 beau magret de canard
  • du sel et du poivre

Recette :

  • Versez le miel, la sauce soja et le vinaigre balsamique dans une petite casserole. Portez la sauce à ébullition et laissez cuire à petit bouillon pendant 5mn en remuant régulièrement pour qu’elle réduise. Réservez. Enlevez l’excès de gras sur les côté du magret ainsi que la petite peau à la surface puis quadrillez la peau des magrets en profondeur en faisant bien attention de ne pas entamer la chair. Salez et poivrez le magret puis déposez-le dans un sac congélation avec les 2/3 de la sauce. Laissez mariner au frigo au moins 2h.
  • Préchauffez le four à 180°. Faites chauffer une poêle sur feu doux et déposez-y le magret, côté peau vers le bas. Laissez-le cuire 6mn en enlevant régulièrement la graisse fondue. Quand le magret commence à dorer, augmentez légèrement le feu (de moyen à vif) et faites caraméliser chaque face (c’est l’affaire de une ou deux minutes avec le miel de la marinade, attention à ne pas le faire brûler). Déposez le magret peau vers le bas sur une grille elle-même posée sur un plat. Badigeonnez de marinade et enfournez 10mn. Badigeonnez régulièrement le magret avec la marinade pendant la cuisson. Laissez reposer 3mn à couvert à la sortie du four puis tranchez et servez.

Notes :
– Après avoir fait dorer son magret à la poêle, Philippe Etchebest l’enfourne pour 5mn seulement, dans un plat de cuisson, peau vers le haut. Ici, j’ai du réduire le temps de caramélisation à la poêle en raison du miel qui va vite brûler sur feu vif. C’est pour cela que j’ai augmenté le temps de cuisson au four. Cela permet aussi de bien glacer le magret (que l’on est donc obligé de mettre peau vers le bas pour badigeonner). Comme vous pouvez le voir, mon magret était parfaitement rosé malgré cette différence de cuisson !
– Vous pouvez conserver le gras de canard fondu pour plus tard (par exemple pour faire des pommes de terre sautées).

Cocktail au cidre rosé, fraise et pamplemousse

Oulala alerte rouge, la St Valentin est dans seulement 2 jours et je l’avais totalement oubliée… Je pensais que j’avais le temps mais à force d’avoir le temps je suis méga à la bourre. Surtout que cette année, contrairement aux autres, j’avais bien envie de vous proposer au moins un menu complet, avec quelques options au travers. Manque de pot, ça sera pour l’année prochaine. Mais je vais tout de même essayer de vous partager le plus vite possible le peu que j’ai pu réaliser, ce week-end, à base de 2 recettes par jour. On commence tranquillement avec un cocktail. J’avais pour idée de vous proposer à l’origine un cocktail à base de champagne et de fraise mais je n’ai pas pensé à aromatiser ma vodka à l’avance, je ne pouvais donc pas le réaliser. Du coup j’ai chippé l’idée de Madamcadamia avec ce cocktail au cidre rosé, à la fraise et au pomelos. Son idée est vraiment super car le cidre est un alcool assez doux, il convient donc au plus grand nombre. Le pamplemousse, lui, apporte de l’acidité et la fraise la touche de douceur nécessaire pour un cocktail de St Valentin !

Temps : 5mn de préparation
Pour 2 à 4 personnes (la quantité permet de remplir 4 verres à cocktail basiques mais vu la dose d’alcool, vous pouvez en boire 2)

Ingrédients :

  • 100g de purée de fraises (ou 100g de fraises que vous mixerez jusqu’à obtenir une purée lisse et homogène)
  • 1 pomelos
  • 3 cuillères à soupe de sirop de fraises (à adapter suivant l’acidité de votre purée de fraises, la quantité de jus de votre pomelos et de vos goûts en terme de sucre)
  • quelques glaçons
  • 330mL de cidre rosé

Recette :

  • Dans un shaker, versez la purée de fraise, le jus du pomelos, le sirop de fraises et quelques glaçons. Secouez pour frapper le mélangez, Ajoutez le cidre rosé, mélangez rapidement et versez dans des verres avec quelques glaçons supplémentaires.

Note :
– Si vous désirez un cocktail vraiment limpide, filtrez-le à l’aide d’un chinois avant de le verser dans des verres pour enlever la pulpe du pamplemousse.

Mojito royal à la fraise

Évidemment, je ne pouvais pas vous laisser encore une fois sur une seule et unique recette de coulant au chocolat pour la St Valentin. Il fallait marquer le coup cette année. Mon conjoint a donc eu l’idée d’un cocktail. Oui mais quel cocktail ? J’avais bien quelques pistes mais impossible de les suivre sans me faire livrer ou réaliser des préparations qui auraient nécessité bien plus que les quelques jours que j’avais pour vous partager quelque chose. Je me suis donc creusée un peu plus la tête et j’ai choisi de reprendre la recette d’un de mes cocktails préférés mais version St Valentin : avec de la fraise donc mais aussi et surtout du champagne. Moi qui ne supporte pas le champagne pur, j’ai cru que le résultat allait être désastreux mais pas du tout. L’accord est vraiment incroyable. J’ai d’ailleurs trouvé ça meilleur qu’un mojito ordinaire. Le champagne apporte vraiment quelque chose en plus. C’est un excellent cocktail !
Pour obtenir un visuel propre et un cocktail bien homogène sans perdre le goût traditionnel du mojito, j’ai d’ailleurs du légèrement adapter ma recette de base. Comme il apparaissait nécessaire de filtrer la boisson pour toutes ces raisons (croyez moi j’ai essayé sans et le résultat était beaucoup moins sexy), j’ai augmenté la quantité de menthe et diminué la quantité de sucre (je l’aurais bien totalement supprimé, la purée de fraise étant sucrée, mais il est nécessaire pour extraire les sucs de la menthe) pour pouvoir obtenir un jus plus intense qui viendrait compenser l’absence des feuilles de menthe et du citron vert dans le cocktail final. Eh bien je suis heureuse de constater que ça marche ! J’ai vraiment eu l’impression de bien sentir tous les goûts. Donc n’hésitez pas à recourir à cette astuce pour un cocktail tout en bulle et tout en glamour !

.

.

Temps : 5mn de préparation
Pour 1 cocktail (long drink)

.

Ingrédients :

  • 15 feuilles de menthe lavées
  • 1 cuillère à café de cassonade
  • 1 citron vert lavé (et bio de préférence)
  • 3 cuillères à soupe (soit environ 45g) de coulis/purée de fraises (j’utilise la gamme le Fruit de Monin qui est au top, sinon il vous suffit de faire chauffer dans une casserole 100g de fraises avec 35g de sucre et, une fois les fruits bien mous, de les mixer et de laisser le tout refroidir au frigo avant utilisation)
  • 4cL de rhum
  • des glaçons ou de la glace pilée
  • du champagne (environ 7cL)

.

Recette :

  • Dans un bol, déposez les feuilles de menthe et la cassonade. A l’aide d’un pilon, écrasez délicatement. Coupez le citron vert en 8, ajoutez-le au fond du bol puis pilez à nouveau. Versez le contenu du bol dans un verre à long drink en le filtrant pour ne conserver que le jus*. Ajoutez la purée de fraises et mélangez vivement pour que le tout devienne homogène. Versez le rhum. Remplissez le verre jusqu’à mi-hauteur de glaçons ou de glace pilée puis versez le champagne. Mélangez, ajoutez un brin de menthe fraiche ou des fraises pour décorer et servez.

*Beaucoup de recettes ne préconisent pas l’étape du filtrage. Toutefois pour avoir essayé les deux, j’ai eu beaucoup plus de mal à obtenir un cocktail avec un goût régulier à la dégustation et une purée de fraise qui ne retombe pas au fond sans cette étape. Je vous conseille donc de la respecter. Si vous voulez vous en passer, vous pouvez préparer la boisson directement dans le verre à long drink.

Coulants au chocolat, cœur au chocolat à la fraise

Promis, promis, promis, cette année je voulais vous proposer autre chose qu’un coulant au chocolat pour la St Valentin. Sauf que j’ai reçu ce magnifique chocolat à la fraise de Valrhona au moment où je réfléchissais à quelle recette vous proposer et je n’ai pas pu résister à la tentation de voir le rendu qu’un coulant au chocolat avec un insert à la fraise aurait. Désolée ! Enfin désolée mais pas trop parce que cette recette est vraiment à TOMBER. Ce chocolat est divin. On sent bien plus la fraise que ce que je n’aurais cru : encore une masterclass de Valrhona ! Et ne vous en faites pas, si vous n’avez pas de chocolat à la fraise, ces coulants seront tout aussi excellents sans et sans ajouter de carrés de chocolat pour faire le coeur coulant. Le fait de les mettre au frigo une nuit facilite son obtention et permet de se détendre un peu plus concernant le timing de cuisson qui ne se joue plus à 10s près. C’est génial ! Merci à Cakes and the City pour la recette.

.

.

Temps : 10mn de préparation, une nuit de réfrigération et 12mn de cuisson
Conservation : à déguster immédiatement
Pour 5 (très) gros coulants au chocolat

.

Ingrédients :

.

Recette :

  • Beurrez généreusement vos ramequins et réservez-les au frigo (les miens faisaient environ 8 cm de large sur 5cm de profondeur). Faites fondre le chocolat et le beurre au bain-marie ou au micro-ondes. En parallèle, battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez le chocolat à ce mélange puis la farine tamisée. Mélangez bien jusqu’à obtenir une texture homogène. Versez environ 2cm de pâte au fond de vos ramequins puis déposez 3 pistoles de chocolat à la fraise bien au milieu des empreintes en appuyant légèrement. Recouvrez avec le reste de pâte (vos moules devraient être aux 3/4 plein). Entreposez au réfrigérateur une nuit.
  • Préchauffez le four à 180° et enfournez 12mn : le centre des coulants doit encore paraitre liquide mais être légèrement ferme au toucher. Démoulez et servez immédiatement avec de la crème anglaise. Si vos moules sont plus petits que les miens, mettez un peu moins de chocolat à la fraise au milieu et descendez le temps de cuisson à 8/10mn selon leur taille.

Coulants à la crème de marron

     Ce qui est bien avec moi, c’est que je suis constante. C’est pour ça qu’après le coulant au chocolat et le coulant chocolat au coeur framboise je vais vous proposer un tout nouveau coulant cette année pour la St Valentin. Ça sera un peu notre tradition ! Rassurez vous, je n’ai pas choisi une nouvelle variation au chocolat cette fois-ci. Pour changer, j’ai parfumé mon gâteau avec de la crème de marrons car je n’avais pas eu ma dose cet hiver. Vous pouvez évidemment servir ce dessert pour d’autres occasions (comme le nouvel an par exemple) car l’effet « wahou » du coulant fonctionne à tous les coups et l’accompagner de chantilly ou de glace à la vanille !

.

IMG_20200211_211629__01

.

Temps : 5mn de préparation + 10mn de cuisson
Conservation : aucune, à dévorer immédiatement !!!
Pour 3 coulants

.

Ingrédients :

  • 1 œuf
  • 30g de sucre
  • 100g de crème de marrons
  • 35g de farine
  • 50g de beurre fondu

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Fouettez l’œuf avec le sucre jusqu’à ce qu’il soit mousseux. Incorporez-y la crème de marrons, puis la farine et enfin le beurre fondu.
  • Répartissez la pâte dans 3 empreintes d’un moule à muffins (beurrées et farinées si nécessaire) puis enfournez 10mn environ (attention, le temps de cuisson dépendra de votre four mais aussi de la taille de vos moules, je vous conseille donc de partir sur un minuteur de 8mn puis d’être vigilant en surveillant constamment : plus encore que pour toute autre recette, c’est la cuisson qui fait le gâteau ici 🙂). Le centre du coulant ne doit pas apparaitre totalement cuit : il doit être encore tremblotant alors que les côtés, eux, doivent apparaitre cuits, durcis, comme une « croute ». Laissez refroidir quelques instants pour ne pas vous brûler puis démoulez les coulants délicatement sans les percer et servez immédiatement !

Coulant au chocolat, cœur framboise

     Histoire d’être originale, on se retrouve en ce 13 février avec une recette pour la St Valentin 😉 (oui je sais que vous êtes surpris, c’était tellement inattendu !). Et histoire d’être encore plus originale, comme la dernière fois je vous propose une recette de coulant au chocolat… Certes il y a une petite variante avec le coeur coulant framboise mais je conçois que ça puisse être un peu décevant en terme de renouvellement. Il se trouve qu’à la base j’avais une idée très précise du gâteau que je voulais faire mais impossible de trouver ne serait-ce qu’une base de recette pour développer ce que j’avais en tête (il faut dire aussi que je m’y suis prise au dernier moment pour mes recherches…). Je me suis donc retrouvée désemparée, la veille de la St Valentin, sans rien avoir à vous proposer mais TADAAAA du coup un mi-cuit au chocolat avec un cœur coulant framboise. Ça reste bon et efficace, pas très sucré donc pas écœurant et pas du tout bourratif au vu des quantités même après un  bon repas. En outre le chocolat se marie évidemment parfaitement bien avec la framboise. Donc si comme moi vous n’avez pas d’inspiration, peu de temps pour faire votre dessert et peu d’ingrédients dans vos placards, cette recette est faite pour vous !

.

IMG_20190213_171828__01

.

Temps : 5mn de préparation + 8mn de cuisson (+une nuit de congélation préalable pour le cour coulant)
Conservation : AUCUNE, à déguster IMMÉDIATEMENT !
Pour 2 coulants

.

Ingrédients :

  • 20g de coulis de framboise
  • 50g de chocolat noir
  • 50g de beurre
  • 1 oeuf
  • 25 g de sucre en poudre
  • 15g de farine
  • 1 pincée de sel

.

IMG_20190213_171847__01

.

Recette :

  • La veille, versez le coulis de framboise dans 2 empreintes de tailles adaptées pour faire des inserts (j’utilise mon bac à glaçons personnellement) et disposez le tout au congélateur.

 

  • Le jour J, juste avant de servir le dessert, préchauffez le four à 180°.
  • Faites fondre le beurre avec le chocolat au bain marie ou au micro-ondes (3x30s en vérifiant à chaque fois). Pendant ce temps, battez l’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Puis ajoutez la farine et le sel. Mélangez jusqu’à obtenir une texture homogène. Incorporez enfin le chocolat.
  • Remplissez vos moules de pâte jusqu’aux 2/3, sortez vos inserts et déposez les au centre de la pâte en appuyant légèrement puis recouvrez du reste de la pâte. Enfournez 8 minutes environ (attention, le temps de cuisson dépendra de votre four mais aussi de la taille de vos moules, il me restait personnellement un peu de pâte à la fin, donc adaptez vous bien à votre matériel, restez devant le four puisque, plus encore que pour toute autre recette, c’est la cuisson qui fait le gâteau ici 🙂). Le centre du coulant ne doit pas apparaitre totalement cuit (il doit être encore tremblotant alors que les côtés sont eux cuits, durcis comme une « croute » plus ou moins). Laissez refroidir quelques instants pour ne pas vous bruler puis démoulez les coulants délicatement sans les percer et servez immédiatement !

 

 

Coulants au chocolat

     La semaine est vraiment chargée niveau célébrations : Mardi Gras demain, Saint Valentin mercredi et Nouvel an chinois vendredi… Autant dire que je n’aurai pas le temps de préparer (à temps en tout cas) des recettes pour chacune. Bizarrement je n’ai pas commencé dans l’ordre (j’ai mal calculé mon coup) et je vous propose ainsi une recette pour la Saint Valentin. LE classique, celui que l’on se doit d’avoir sur un blog : le coulant au chocolat. J’ai emprunté cette recette à Mathilde en cuisine. Elle vous donnera un gâteau très intense c’est pour ça que je trouve le coulis de framboises nécessaire (la chantilly l’est beaucoup moins). Vous pouvez aussi remplacer le coulis par de la crème anglaise. L’avantage de cette recette est aussi qu’il s’agit d’une préparation minute que vous pouvez faire et/ou enfourner au dernier moment.

.

20180207_174623

.

Temps : 10mn de préparation + 7mn30 de cuisson
Conservation : aucune (sinon ils ne seront plus coulants, sinon quelques jours au frigo)
Pour 3 coulants (de la taille d’un muffin)

.

Ingrédients :

  • 55g de chocolat noir (70%)
  • 30g de beurre
  • 1 œuf
  • 30g de sucre
  • 10g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 25g de crème liquide entière
  • du coulis de framboise (75g suffisent pour deux assiettes)
  • de la chantilly

.

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°C.

  • Faites fondre le chocolat en morceaux et le beurre coupé au bain marie ou au micro-ondes. Battez l’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez la farine, le sel, la crème fraîche et enfin le mélange chocolat/beurre. Mélangez jusqu’à obtenir une texture homogène.

  • Versez la pâte dans des moules à muffins (beurrés et farinés si nécessaire). Enfournez pour 7 minutes 30 environ. Surveillez bien car le temps de cuisson dépend du four. Le centre du dessus du coulant doit encore apparaitre comme cru. Laissez reposer 1 ou 2 minutes (pour ne pas vous brûler) avant de démouler et de servir immédiatement accompagné de coulis de framboise et de chantilly.