Pommes de terre tapées et leur sauce crémeuse à l’ail

J’ai enfin pu tester les pommes de terre tapées ou smashed potatoes (il n’y a pas à dire, ça rend tout de suite mieux en anglais). Ça faisait un moment que cette façon de préparer les pommes de terre me faisait de l’œil et j’ai ENFIN pu tester. Il n’y a absolument rien de compliqué dans cette recette, qui demande juste d’anticiper un peu car il y a un gros temps de cuisson du à la double préparation (précuisson à l’eau et passage au four). D’ailleurs, non seulement ce n’est pas compliqué, mais c’est d’ailleurs plutôt thérapeutique et amusant d’écraser les pommes de terre (de quoi satisfaire le Dexter sommeillant en chacun de nous !). Et tout ça pour un résultat épatant : des pommes de terre ultra croustillantes à l’extérieur mais encore fondantes à l’intérieur. Le seul point noir vient du fait qu’il n’est pas possible pas préparer de grosses quantités. Avec 800g, je n’avais vraiment plus du tout de place sur la plaque et je n’ai personnellement qu’une seule grille : je n’ai donc pas pu compter les 250g par personne comme je fais habituellement. Et même si j’avais eu deux grilles je ne sais pas si j’aurais tenté ma chance car je pense qu’une des deux fournées aurait forcément été moins croustillante que l’autre à cause de la superposition des plaques dans le four. Concernant la sauce, j’ai hésité à vous partager la recette car au début je n’étais pas convaincue. Mais plus je la goûtais, plus j’avais envie de racler le pot, ce qui est plutôt bon signe en terme de qualité ! Je remercie donc énormément Lady Coquillette pour sa recette qui m’a enfin fait sauter le pas et nous a régalés !

Temps : 15mn de préparation + 1h de cuisson
Conservation : 3j dans une boite hermétique au frigo (24h pour la sauce)
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 800g de petites pommes de terre (type pommes de terre nouvelles ou grenailles)
  • 1 tête d’ail (une tête, pas une gousse)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • les herbes et les épices de votre choix (pour moi 1 cuillère à café de paprika fumé + 1 cuillère à café d’herbes de Provence)
  • de la fleur de sel

Pour la sauce :

  • 100g de crème fraîche épaisse
  • 1 cuillère à café de vinaigre de vin
  • du sel et du poivre
  • quelques brins de ciboulette

Recette :

  • Lavez soigneusement les pommes de terre. Déposez-les dans une grosse casserole d’eau froide et portez à ébullition. Lorsque l’eau bout, salez-la avec du gros sel et laissez cuire à petite ébullition à couvert pendant 20/25mn environ : la pointe d’un couteau doit traverser les pommes de terre sans difficulté.
  • Préchauffez le four à 200° (convection naturelle). Séchez les pommes de terre. Répartissez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et écrasez-les avec un fond de casserole ou un verre par exemple (attention, il ne faut pas non plus trop les écraser : il s’agit de les aplatir jusqu’à une épaisseur de environ 1cm juste pour faire sortir leur chair). Séparez les gousses de la tête d’ail, lavez-les et répartissez-les sur la plaque avec les pommes de terre (sans enlever leur peau). Badigeonnez les pommes de terre et les gousses d’ail avec l’huile et saupoudrez les aromates par dessus. Enfournez 20mn, retournez les pommes de terre, huilez-les à nouveau un peu si nécessaire (mais en principe ça devrait être bon) et réenfournez 20mn : les pommes de terre doivent être grillées et croustillantes et les gousses d’ail caramélisées. Saupoudrez les pommes de terre de fleur de sel et préparez la sauce.

Pour la sauce :

  • Retirez la peau des gousses d’ail et réduisez-les en purée. Je vous conseille de bien travailler l’ail à ce stade pour obtenir une purée fine car il sera difficile de réduire les morceaux une fois les autres éléments ajoutés. N’hésitez pas à utiliser un fouet de façon énergique pour cela. Mélangez la purée d’ail avec la crème et le vinaigre. Assaisonnez avec le sel et le poivre puis ajoutez quelques brins de ciboulette lavés, séchés et ciselés. Servez avec les pommes de terre et une viande rouge.

Faux filet de bœuf, sauce barbecue et ses pommes de terre rôties au four

J’ai un peu hésité avant de vous proposer cette recette car je n’ai pas réussi la cuisson de la viande comme je le voulais. C’était la première fois que je m’essayais à la cuisson d’une grosse pièce de viande épaisse donc je n’avais pas une très bonne visibilité. J’ai tenté de gérer ça à la vue mais ça n’a apparemment pas très bien fonctionné. Mais au moins maintenant je suis fixée : 4mn de chaque côté était bien trop, je passerai à 3 la prochaine fois. Malgré ce petit désagrément, nous nous sommes régalés avec la sauce Barbecue d’Elodie. J’ai donc finalement décidé de vous partager cette réalisation. Vous serez sûrement plus dégourdis que moi sur la cuisson ! J’ai accompagné cette belle pièce de bœuf et sa sublime sauce barbecue de pommes de terre rôties toutes simples, faites au four. Je trouve cette méthode de cuisson moins agréable que les faire sauter à la poêle mais c’est beaucoup plus gérable pour organiser sa cuisine quand on doit en parallèle s’occuper d’une sauce et de la viande. C’est donc une alternative appréciable qui permet d’avoir tous les éléments sur table en même temps. Bien évidemment, vous pouvez anticiper la préparation de la sauce barbecue et la préparer la veille si vous le désirez. Comme ça, elle sera bien froide au moment du service.

Temps : 45mn de préparation/cuisson
Conservation : 48h dans une boite hermétique au réfrigérateur
Pour 2 personnes

Ingrédients :

Pour les pommes de terre rôties :

  • 1kg de pommes de terre
  • 30g de beurre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à café de fleur de sel

Pour la sauce barbecue :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 tranches de poitrine fumée (bacon)
  • 1 gousse d’ail
  • 150ml de vin rouge
  • 100g de ketchup
  • 1 cuillère à café d’herbes de Provence
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 50ml de vinaigre balsamique
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • 3 cuillères à soupe de paprika fumé
  • 2 cuillères à soupe de sauce Worcestershire
  • 1 cuillère à soupe de moutarde aigre-douce

Pour la viande :

  • un peu de beurre
  • 1 faux-filet de bœuf d’environ 400g
  • du sel et du poivre

Recette :

Pour les pommes de terres rôties :

  • Préchauffez le four à 180°. Coupez les pommes de terre en morceaux, lavez-les et séchez-les avec du sopalin pour enlever l’excès d’humidité et d’amidon. Réservez dans un saladier. Dans un petit bol, faites fondre le beurre au micro-ondes puis ajoutez l’huile d’olive et le sel. Homogénéisez et versez sur les pommes de terre. Mélangez jusqu’à ce qu’elles soient totalement imprégnées. Versez dans un plat à gratin et enfournez 30mn en mélangeant à mi-cuisson. Si vos pommes de terre ne dorent pas, vous pouvez allumer le grill pour les 5 dernières minutes de cuisson.

Pour la sauce barbecue :

  • Faites chauffer l’huile dans une poêle sur feu moyen. Émincez l’oignon rouge finement et le bacon et ajoutez-les Lorsqu’ils commencent à colorer, ajoutez l’ail finement émincé, le vin, le ketchup, les herbes, le miel, le vinaigre et les épices. Laissez réduire jusqu’à ce que la sauce épaississe (10/15mn) en mélangeant de temps en temps. Mixez à l’aide d’un mixeur plongeant puis ajoutez la sauce Worcestershire et la moutarde. Mélangez, versez dans un bol et réservez jusqu’au moment du service (n’hésitez pas à la mettre au frigo quand elle aura assez refroidi à température ambiante).

Pour la viande :

  • 10mn avant que les patates ne terminent de cuire, préparez votre viande. Faites fondre une noix de beurre dans une poêle sur feu moyen-vif. Lorsque la poêle est bien chaude, ajoutez la viande et cuisez-la plusieurs minutes de chaque côté suivant la cuisson désirée. Comme vous pouvez le voir, la mienne était un peu trop cuite car je l’aurais préférée saignante. Je l’ai laissée 4mn par face au vu de l’épaisseur de la viande mais c’était trop. La prochaine fois, je la laisserai 3mn de chaque côté. Salez, poivrez et laissez reposer la viande 5mn avant de la servir (de préférence dans une assiette chaude recouverte de papier aluminium pour qu’elle ne refroidisse pas trop). Servez avec les pommes de terre et la sauce.

« Popcorn chicken » cajun au four et sa sauce crémeuse moutarde et miel

Oui je l’avoue, j’ai succombé au franglish dans ce titre. Mais je trouve ce nom de « popcorn chicken » que l’on doit aux américains assez fabuleux ! On imagine directement une main plonger dans un saladier pour piocher un de ces petits morceaux de poulet, le tremper dans la sauce, s’en délecter et recommencer encore et encore de manière totalement addictive sur le canapé devant un film. Et bien c’est exactement l’effet que font ces bouchées panées aux épices cajun. Le poulet est moelleux à l’intérieur et croustillant à l’extérieur. Les épices apportent un petit coup de chaud contrebalancé par la sauce. C’est totalement addictif et régressif. C’est un véritable coup de cœur que j’ai eu pour cette recette que je dois à la merveilleuse Tieghan (qui tient probablement le meilleur blog en langue anglaise que je connaisse). Je vous conseille donc de foncer. Vous ne regretterez pas. Moi en tout cas, je n’ai clairement pas regretté !

.

.

Temps : 25mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : 2/3j au réfrigérateur (mais l’extérieur ne sera plus croustillant)
Pour 25 morceaux environ (4/6 personnes)

.

Ingrédients :

Pour le poulet :

  • 1kg de blanc de poulet
  • 120mL de buttermilk (aussi appelé lait fermenté ou lait ribot ; pour en faire maison, il suffit de mélanger une cuillère à soupe de vinaigre dans du lait normal 15Mn avant de commencer la recette)
  • 80g de corn-flakes
  • 2 cuillères à soupe de farine au blé complet
  • 2 cuillères à soupe d’épices cajun
  • 115g de cheddar râpé
  • du poivre noir
  • environ 6 cuillères à soupe d’huile d’olive

Pour la sauce :

  • 60g de moutarde
  • 85g de miel
  • 70g de yaourt à la grec
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • le jus d’un citron
  • 1 cuillère à soupe d’épices cajun
  • 1/4 de cuillère à café de piment de Cayenne
  • du sel et du poivre noir

.

Recette :

Pour le poulet :

  • Préchauffez le four à 220°.

  • Coupez le poulet en morceaux de 5cm sur 2,5cm environ (je vous indique la taille seulement à titre indicatif pour que vous puissiez vous projeter puisque la grosseur du morceau influe sur le temps de cuisson). Mettez-les dans un sac congélation et verser le buttermilk dessus. Bien mélanger pour enrober les morceaux.

  • Mixez les corn-flakes en poudre bien fine. Versez-les dans un bol de taille moyenne et mélangez-les avec la farine, les épices cajun, le cheddar et le poivre. Normalement pas besoin de saler grâce à la présence du cheddar et des épices cajun mais vous pouvez goûter un peu à ce stade et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Prélevez un morceau de poulet du sac, plongez-le dans le bol, enrobez-le de chapelure et pressez assez fort pour y faire adhérer une jolie quantité. Déposez sur une plaque de cuisson couverte de papier sulfurisé et recommencez jusqu’à épuisement du poulet en espaçant bien les morceaux (il vous faudra très certainement deux plaques). Badigeonnez légèrement le poulet avec l’huile d’olive en faisant bien attention à ne pas décrocher la chapelure (je vous conseille de tapoter les morceaux plus que de les « brosser ») et enfournez pour 15mn : les morceaux de poulet doivent être bien dorés. Même si c’est tentant, ne les retournez pas à mi-cuisson, la panure risquerait de se décrocher avec la chaleur.

Pour la sauce :

  • Pendant que le poulet cuit, préparez la sauce. Versez tous les ingrédients dans un récipient type verre doseur et passez un coup de mixeur plongeant jusqu’à obtenir une sauce bien crémeuse. C’est aussi simple que ça. Vous pouvez aussi utiliser un fouet normal ou « shaker » la sauce. Servez le poulet dès sa sortie du four !

Spaghettis à la crème de courge butternut (option vegan)

La voici la voilà, la recette salée de la semaine. Salée et saine en plus !!! Avec même une option vegan pour les intéressés ! Ça me permet de cocher assez de cases pour pouvoir manger uniquement des gâteaux tout le reste du mois de mars non ? 😉 Concernant la recette, elle est très facile à préparer. Le plus pénible est, comme d’habitude, d’éplucher la courge butternut, ce qui n’est pas une mince à faire au vu de l’épaisseur de la peau. Mais le reste se déroule très facilement et c’est une façon facile de faire manger des légumes aux plus réticents. Par contre ne lésinez pas sur l’ail, le bouillon et même le parmesan. J’ai du faire plusieurs tests pour obtenir un résultat avec un minimum de caractère. Il n’est pas forcément nécessaire de respecter la recette à la lettre mais si vous enlevez un des éléments qui vient renforcer le goût, n’oubliez pas de le remplacer par un autre !

.

.

Temps : 35mn de préparation/cuisson
Conservation : 48h dans un tupperware au frigo
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 450g de chair de courge butternut (un peu plus d’une demie courge)
  • 1 cube de bouillon de volaille (de bouillon de légumes pour la version vegan)
  • 250mL d’eau bouillante
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 3 gousses d’ail pressées
  • quelques feuilles de laurier
  • 3 cuillères à soupe de crème (de crème de soja pour une version végan)
  • du poivre
  • 250 de spaghettis
  • du parmesan (du parmesan végétal pour l’option vegan)

.

Recette :

  • Coupez votre courge butternut en deux, évidez la partie avec les graines et épluchez-la à l’aide d’un petit couteau ou un économe. Pesez 450g de chair, lavez-la et coupez-la en petits cubes. Réservez. Dissolvez le cube de bouillon de volaille dans l’eau bouillante, mélangez bien et réservez également.
  • Chauffez l’huile dans une poêle sur feu moyen et ajoutez-y les gousses d’ail pressées. Faites-les revenir 2 minutes jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Ajoutez les dés de butternut, le bouillon de volaille et les feuilles de laurier. Laissez cuire 20/25mn jusqu’à ce qu’un couteau puisse transpercer les morceaux de courge sans difficulté. Pendant ce temps, cuisez les pâtes en suivant les indications sur le paquet.
  • Une fois que votre courge est prête, enlevez le surplus de bouillon de la poêle et versez le reste dans un mixeur. Mixez avec la crème jusqu’à ce que la consistance soit lisse et crémeuse. Poivrez (vous pouvez également épicer votre sauce avec de la muscade par exemple). Mélangez la sauce avec les pâtes égouttées. Servez avec du parmesan.

Hot fudge

Si vous ne connaissez pas le hot fudge, c’est la sauce au chocolat typique américaine que l’on sert pour accompagner les glaces, les gaufres ou même pour tremper ses churros et autres gourmandises ! C’est une sauce très chocolatée, épaisse et riche. Un délice ! Il existe énormément de façon de la faire et j’ai décidé d’essayer avec quasiment zéro beurre (le lait concentré sucré et le sucre sont déjà bien assez caloriques comme ça). J’ai adoré cette version. Je vous avais déjà proposé un coulis au chocolat il y a quelque temps et cette sauce en est une alternative moins liquide. J’adore l’arrière goût d’alcool apporté par la liqueur mais vous pouvez bien évidemment faire une version sans alcool pour les enfants et la remplacer par de l’extrait de vanille par exemple !

.

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : 2 semaines au réfrigérateur (plus si vous stérilisez vos pots)
Pour un gros pot à confiture

.

Ingrédients :

  • 170g de lait concentré sucré
  • 175g de chocolat noir
  • 50g de sucre
  • facultatif : 50g de crème liquide entière (il n’y a normalement pas du tout de crème dans la sauce hot fudge mais j’ai décidé d’en mettre pour la fluidifier car je la trouvais trop épaisse : libre à vous de ne pas du tout en mettre si la texture vous convient ou d’en mettre plus si vous voulez une sauce plus liquide !)
  • 5g de beurre (une cuillère à café)
  • 1 cuillère à café de liqueur de votre choix  (du Grand Marnier pour moi en attendant de trouver de la liqueur de chocolat) ou d’extrait de vanille pour une version sans alcool

.

Recette :

  • Dans une casserole, chauffez le lait concentré sucré, le chocolat et le sucre à feu moyen jusqu’à ce que le chocolat fonde totalement et que la sauce soit bien homogène. Continuez de chauffer sans cesser de remuer jusqu’à ce qu’elle frémisse. A ce stade, si vous trouvez la sauce trop épaisse pour l’utilisation que vous comptez en faire, ajoutez de la crème (50g pour une sauce encore assez épaisse, plus pour une sauce liquide) et mélangez sur le feu jusqu’à ce qu’elle soit totalement incorporée. Hors du feu, incorporez le beurre et la liqueur. Versez dans un pot à confiture (stérilisé ou pas, suivant le temps de conservation désiré). Fermez. Laissez refroidir à température ambiante puis stockez au réfrigérateur.