Scones noix de coco et pépites de chocolat

Et hop 3e recette de scones en 3 mois… Je ne sais pas quoi vous dire mais je pense que j’étais tombée dans une sorte d’addiction. Natures, sucrés, salés, j’ai testé pas mal de sortes cet été. Mais promis, ceux-là risquent d’être les derniers car je me dois de revenir à mon premier amour du petit déjeuner en automne : les pancakes. Néanmoins, même si les scones ne sont pas en première place dans mon cœur, cette recette de scones à la noix de coco et aux pépites de chocolat est géniale (probablement ma préférée pour le moment). Ces petits pains sont ULTRA MOELLEUX. Une véritable dinguerie. Le contraste du sucre et de l’amertume entre la coco et le chocolat est parfaite du point de vu gourmandise et la noix de coco apporte une texture originale. De quoi faire de délicieux brunch et petits déjeuners.

Temps : 20mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique à température ambiante (pensez à la passer un peu au micro-ondes avant dégustation pour qu’ils retrouvent leur moelleux)
Pour 8 scones

Ingrédients :

Pour les scones :

  • 250g de farine
  • 50g de sucre semoule
  • 1 cuillère à soupe de levure chimique
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 90g de beurre froid
  • 200mL de crème de coco
  • 0.5 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 100g de noix de coco râpée
  • 125g de chunks de chocolat noir

Pour le glaçage (facultatif) :

  • 50g de noix de coco râpée
  • 60g de sucre glace
  • 15g de lait (ou de crème) de coco

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°C. Dans le bol de votre mixeur, mélangez la farine, le sucre, la levure et le sel. Ajoutez le beurre coupé en petits morceaux et mixez par à-coups jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajoutez la crème de coco et l’extrait de vanille et mixez à nouveau rapidement pour que la pâte soit majoritairement homogène (quelques morceaux farineux peuvent subsister). Versez dans un saladier et incorporez la noix de coco râpée et les chunks à l’aide d’une spatule. Versez la pâte sur un plan de travail fariné et travaillez-la jusqu’à ce qu’elle forme une boule. Étalez-la sur une épaisseur de 2cm environ et détaillez-y 8 scones à l’aide d’un couteau (faîtes des triangles si votre pâte est ronde ou des rectangles si elle ne l’est pas, peu importe, il faut juste une épaisseur et une taille régulière de scones). Déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez-les 15 à 18mn : ils doivent être légèrement dorés. Laissez les refroidir sur une grille.
  • Pendant ce temps, faites torréfier les 50g de noix de coco râpée en les étalant sur une plaque de cuisson que vous enfournerez 4-5mn à 170°. En parallèle, mélangez le sucre glace et le lait de coco dans un petit bol jusqu’à ce que le glaçage soit homogène. Une fois les scones tiédis, nappez-les avec le glaçage et parsemez-les de noix de coco râpée toastée. Dégustez dès que le glaçage a figé pour qu’ils soient encore moelleux et tièdes !

Flapjacks

Les flapjacks sont des gâteaux britanniques que l’on pourrait comparer à nos barres de céréales de par leur composition. Traditionnellement, ils sont faits de beurre, de cassonade, de Golden Syrup et de flocons d’avoine. J’y ai personnellement ajouté des cranberries séchées pour renforcer ce côté british et de pépites de chocolat pour la gourmandise. Parfait pour une petite pause revigorante !

Temps : 15mn de préparation, 20mn de refroidissement et 30mn de cuisson
Conservation : une semaine dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 20 morceaux de 4x5cm

Ingrédients :

  • 200g de beurre
  • 100g de cassonade
  • 50g de Golden Syrup (à défaut du sirop d’érable ou du miel)
  • 300g de flocons d’avoine
  • 100g de cranberries séchés
  • 100g de pépites de chocolat

Recette :

  • Beurrez un moule carré à fond amovible de 20cm de côté. Préchauffez le four à 150°. Pendant qu’il chauffe, versez le beurre, la cassonade et le golden syrup dans une grande casserole et portez le tout à ébullition. Laissez cuire jusqu’à ce que le mélange épaississe. Ajoutez alors les flocons d’avoine hors du feu et mélangez bien pour qu’ils soient parfaitement enrobés et que le mélange soit homogène. Laissez tiédir une dizaine de minutes pour ne pas que la préparation soit trop chaude et incorporez les cranberries et les pépites. Mélangez rapidement pour ne pas que les pépites fondent. (Si vous êtes pressés, ne laissez pas à la pâte le temps de refroidir et n’ajoutez pas les pépites à la pâte mais répartissez-les sur la pâte juste avant d’enfourner en appuyant légèrement pour qu’elles y adhèrent). Versez la pâte dans le moule et tassez-la à l’aide d’un verre ou du dos d’une cuillère. Enfournez 30mn. Les flapjacks doivent être bien dorés. Laissez refroidir 10mn dans le moule pour ne pas vous brûler puis détaillez-les en carrés pendant qu’ils sont encore souples et chauds. Laissez refroidir complètement avant de déguster.

Eton mess framboises-citron vert

Eh oui c’est l’été, ce qui veut dire le retour de l’Eton mess, ce fameux dessert dont je suis tombée amoureuse l’été dernier. Mais cette année, point de fraises. On apporte une petite touche d’originalité à cette recette britannique en utilisant des framboises auxquelles on ajoute un peu de peps avec du citron vert puisque j’ADORE cette association de saveurs. Nouveauté aussi, cette fois-ci, j’ai décidé de mélanger mon coulis de framboises à la chantilly pour obtenir une belle masse rosée. Mais bien évidemment, vous pouvez faire comme ma recette de base avec 4 couches distinctes (framboises, coulis, meringue et chantilly) pour un rendu plus esthétique !

.

.

Temps : 45mn de préparation + 1h30 de cuisson (+ le temps de refroidissement des meringues)
Conservation : Aucune (vous pouvez les conserver 24h au frigo si nécessaire mais la chantilly commencera de sécher et rendre de l’eau et le dessert sera beaucoup moins bon)
Pour 8 personnes

.

Ingrédients :

  • 4 blancs d’œuf
  • 200g de sucre
  • 350g de crème liquide entière
  • 30g de sucre glace
  • 250 + 400g de framboises
  • le zeste de 3 citrons verts
  • le jus d’1 citron vert

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 120°. Montez les blancs en neige. Lorsque le fouet commence à laisser une trace dans les blancs, versez environ 1/3 du sucre sans cesser de battre. Quand la neige est bien ferme ajoutez le reste du sucre et continuez de fouetter pendant quelques minutes. La meringue doit être lisse, brillante et faire un bec d’oiseau. A l’aide d’une cuillère à soupe, déposez des tas de meringue sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (vous devriez avoir environ 25 meringues de taille moyenne à la fin, vous pouvez également en faire quelques petites à la poche à douilles pour la déco) et enfournez 1h30. Laissez les meringues refroidir avant de passer à la suite (vous pouvez préparer vos meringues la veille ou même jusqu’à une semaine à l’avance sans soucis en les conservant dans une boite en métal hermétique pour gagner du temps le jour J).
  • 15mn avant de monter votre chantilly, placez votre fouet et votre cul de poule au congélateur. Versez votre crème dans le cul de poule et fouettez-la jusqu’à obtenir une crème fouettée ferme (cela peut prendre jusqu’à 10mn selon votre matériel). Ajoutez le sucre glace et fouettez encore quelques secondes pour bien l’incorporer. Réservez.
  • Rincez les framboises rapidement sous un filet d’eau et épongez-les avec du sopalin pour enlever l’humidité (attention les framboises sont très délicates). Dans une casserole, chauffez-en 250g avec les zestes et le jus de citron vert jusqu’à ce qu’elles soient molles. Versez tout dans un blender et mixez jusqu’à obtenir un coulis. Vous pouvez le filtrer pour enlever les grains mais ce n’est pas nécessaire. Une fois votre coulis refroidi, incorporez-le délicatement à la chantilly en soulevant doucement la masse à l’aide d’une maryse. Pas besoin d’obtenir une chantilly homogène, vous pouvez laisser des marbrures.
  • Dans vos verrines, alternez les framboises fraiches restantes, les meringues émiettées et la chantilly. Répétez l’opération une seconde fois. (Il faut mettre environ 1.5/2 meringues par étage. Cela peut paraître beaucoup mais c’est nécessaire à l’équilibre du dessert tant en terme de goût que de texture !) Lissez bien la couche de chantilly supérieure. Décorez avec quelques petites framboises, des zestes de citron vert et un peu de meringue. Servez immédiatement.

Victoria sponge cake

Cette recette va constituer une première (et probablement une exception) pour le blog puisque je vais vous proposer une recette que je n’ai pas aimé… J’ai d’ailleurs hésité très très longtemps avant de la publier. J’étais partagée entre plusieurs choses : d’un côté je voulais vous faire connaitre cette spécialité britannique qui est un grand classique, de l’autre je déteste l’idée de vous partager un gâteau que je n’ai pas apprécié. Je suis donc parvenue à un compromis avec moi même au bout d’une longue réflexion (et croyez-moi parfois ce n’est pas si facile que ça ;)) : je vous partage la recette traditionnelle mais je vous propose ensuite de quoi régler les soucis de ce gâteau à mon sens. Parce que bien évidemment, tout n’est pas mauvais dedans. Les génoises par exemple sont excellentes, bien vanillées et super moelleuses. Et c’est bien connu, la confiture de fraise se marie très bien avec la vanille. Rien à dire donc de ces deux côtés. Mon soucis, comme toujours, réside dans la crème au beurre. C’est beaucoup beaucoup beaucoup trop sucré… Certes le côté aérien de la crème est plaisant mais cela n’apporte aucun goût au gâteau. Donc entre des génoises sucrées, la confiture sucrée et la crème au beurre très très sucrée. Le résultat final est bien au delà de ce que mon organisme peut supporter personnellement. Par contre si vous êtes un accro du sucre, lancez vous à corps perdu ! Si vous ne l’êtes pas, je vous conseille de jeter un petit coup d’œil aux notes en dessous de la recette !

.

.

Temps : 35mn de préparation et 25mn de cuisson
Conservation : 3j au réfrigérateur (dans une boite hermétique de préférence, sinon dans du cellophane) ; à sortir 15mn avant dégustation
Pour 1 gâteau (12 parts environ)

.

Ingrédients :

Pour les génoises :

  • 180g de beurre mou
  • 200g de sucre
  • 2 cuillères à café d’extrait de vanille liquide
  • 4 œufs
  • 230g de farine
  • 15g de maïzena
  • 2 cuillères à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 100mL de lait

Pour la garniture :

  • 150g de beurre mou
  • 250g de sucre glace
  • 0.25 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 150g de confiture de fraises

.

Recette :

Pour les génoises :

  • Préchauffez le four à 180°. Battez le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux. Incorporez l’extrait de vanille puis les œufs un à un en mélangeant bien entre chaque. Dans un saladier, mélangez la farine tamisée, la maïzena, la levure et le sel et incorporez les poudres au mélange précédent en 3 fois en alternant avec le lait.
  • Beurrez et farinez deux moules de 18cm et répartissez la pâte égalitairement entre les deux. Enfournez 25 à 30mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Démoulez les gâteaux et laissez-les refroidir sur une grille.

Pour la garniture :

  • Commencez par préparer la crème au beurre. Dans le bol de votre robot muni de la feuille, crémez le beurre avec le sucre glace pendant 2-3mn. Ajoutez le sel et la vanille. Changez la feuille pour le fouet et fouettez la garniture pendant au moins 5mn pour qu’elle devienne légère et crémeuse. Réservez.
  • Passez ensuite au montage une fois les génoises totalement refroidies. Déposez votre premier gâteau sur le plat de service. Si nécessaire, égalisez le dessus afin d’avoir une surface plane. Étalez la crème au beurre uniformément, puis la confiture (si elle est trop compact, passez-la juste quelques secondes au micro-ondes) et finissez en déposant le second gâteau. Appuyez très légèrement pour faire adhérer et saupoudrez d’un peu de sucre glace avant de servir.

Note : Pour avoir un gâteau plus équilibré (mais qui ne respecte pas la recette traditionnelle), voici mes deux propositions : remplacez la crème au beurre par une belle chantilly au mascarpone ferme, aérienne et légèrement sucrée ou divisez la quantité de crème au beurre par 2 et ajoutez des tranches de fraises entre la crème et la confiture pour ajouter une touche de fraicheur et d’acidulé au gâteau !

Scones mangue et pépites de chocolat

Les scones sont une spécialité britannique qui m’a toujours intriguée. Je n’ai jamais pu en manger mais je me suis toujours interrogée dessus. Je ne comprenais pas l’attrait des gens pour cette « viennoiserie » un peu hybride entre le pain et le gâteau. Je m’imaginais un résultat assez sec, pas du tout moelleux, presque étouffe-chrétien à cause des photos qu’on pouvait trouver dans les vieux livres de cuisine. Eh bien je me trompais totalement. Les scones sont moelleux et divins. Et dans cette version, le chocolat et la mangue se complètent parfaitement. Quant au visuel, les vôtres seront plus beaux que les miens qui étaient parfaits à 15mn mais que j’ai oublié un peu dans le four parce que je faisais autre chose en même temps (ça m’apprendra). J’étais toute triste de les voir un peu étalés alors qu’ils étaient beaux comme des camions 5mn avant… Mais bon ils étaient quand même délicieux !

.

.

Temps : 15/20mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : 2 jours dans un sac ou une boite hermétique à température ambiante
Pour 8 scones

.

Ingrédients :

  • 240g de farine
  • 1 cuillère à soupe de levure chimique
  • 45g de sucre
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 90g de beurre froid
  • 240mL de crème fraiche épaisse
  • 0.5 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 1 mangue
  • 100g de pépites de chocolat noir

Pour la « dorure » :

  • 1 cuillère à soupe de crème fraiche épaisse
  • 2 cuillères à soupe de cassonade

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 205°.
  • Dans un saladier, mélangez ensemble la farine, la levure, le sucre et le sel. Ajoutez le beurre froid coupé en petits dés et travaillez-le avec les doigts afin d’obtenir une texture sableuse comme pour un crumble. C’est normal s’il reste des gros morceaux à ce stade. Ajoutez la crème fraiche et la vanille et mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène, pas plus. Incorporez la chair de la mangue coupée en dés et les pépites de chocolat et mélangez délicatement pour ne pas écraser les bouts de mangue.
  • Transférez la pâte sur un plan de travail fariné. Formez une boule et étalez-la avec la paume de la main jusqu’à obtenir une épaisseur de 2cm. Coupez la pâte en 8 triangles et déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
  • Badigeonnez les scones avec la crème fraiche épaisse à l’aide d’un pinceau et saupoudrez un peu de cassonade dessus. Enfournez de 15 à 18mn : les scones doivent être moelleux et légèrement dorés. Laissez refroidir quelques minutes sur la plaque avant de les transférer sur une grille jusqu’à refroidissement complet.

Shortcakes

Voilà un combo qui ne peut que fonctionner :
– de délicieux petits gâteaux type scones légèrement sucrés et bien moelleux
– de la chantilly bien aérée et généreuse
– de sublimes fraises fraiches dont le goût est rehaussé par le citron des gâteaux.
Les britanniques ont décidément tout compris. Le résultat est léger, délicieux, pas trop lourd ou trop sucré, légèrement fruité. Juste parfait pour le printemps. Merci à Cakes in the city pour cette sublime découverte que je garderai précieusement !

.

.

Temps : 35mn de préparation + 12mn de cuisson
Conservation : Aucune (une fois montés, ces gâteaux se conservent théoriquement au frigo mais la chantilly va durcir et perdre tout moelleux et toute légèreté)
Pour 12 shortcakes

.

Ingrédients :

Pour les gâteaux :

  • 250g de farine
  • 70g + 30g de sucre
  • un sachet de levure chimique
  • 2g de sel
  • le zeste finement râpé d’un citron bio
  • 50g + 30g de beurre froid
  • 170g de crème fraiche épaisse

Pour la garniture :

  • 200mL de crème liquide entière
  • 10g de sucre glace
  • 300g de fraises

.

Recette :

Pour les gâteaux :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Dans la cuve de votre robot muni de la feuille, mélangez la farine, 70g de sucre, la levure, le sel et le zeste de citron. Ajoutez les 50g de beurre froid coupés en petits dés et mélangez en pulsant 5 ou 6 fois pour obtenir des « paquets de pâte » un peu similaires à de la pâte à crumble. Ajoutez la crème fraiche et pulsez à nouveau quelques fois. La pâte n’est pas encore homogène à ce stade. Transférez-la sur un plan de travail légèrement fariné et travaillez-la jusqu’à ce qu’elle forme une boule.
  • A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étalez-la sur votre plan de travail pour avoir une épaisseur de 2.5cm puis découpez des ronds de pâte à l’aide d’un emporte-pièce fariné de 5cm de diamètre. Déposez-les en quinconce sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en les espaçant bien. Faites fondre les 30g de beurre restants et badigeonnez-en les gâteaux à l’aide d’un pinceau. Saupoudrez les 30g de sucre restants par dessus puis enfournez 12mn. Ils doivent être tout juste dorés. Laissez refroidir quelques minutes sur la plaque avant de les transférer sur une grille de refroidissement.

Pour la garniture :

  • Déposez un cul de poule (ou la cuve de votre robot) et les fouets de votre batteur au congélateur 15mn avant de commencer. Une fois ce temps passé, versez la crème dedans et montez-la en chantilly bien ferme. Ajoutez alors le sucre glace et continuez de fouetter quelques secondes pour qu’il soit bien incorporé.
  • Pendant que la chantilly monte, lavez, séchez, équeutez vos fraises et découpez-les en fines lamelles.

Pour le montage :

  • Coupez les shortcakes en deux, recouvrez la base de lamelles de fraises puis ajoutez de la chantilly. Refermez avec le chapeau et servez immédiatement.

Carrot cake

     Le carrot cake et moi c’est une grande histoire d’amour. J’ai découvert ce gâteau à Londres. Avant au grand jamais je n’aurais mangé un gâteau à base de carotte (beurk). Mais par curiosité (et faim aussi, parce que l’Angleterre c’est pas la grande joie culinairement il faut l’avouer), j’ai goûté dans un prêt-à-manger et OH MON DIEU, teeellement bon. Un gâteau moelleux à souhait, pas trop sucré, épicé et avec un glaçage qui tue ??? Mais pourquoi n’ai-je pas essayé avant sérieusement ? Je suis beaucoup trop butée parfois ! En tout cas depuis que cette monumentale erreur est réglée, j’en mange régulièrement. Je vous propose cette fois la recette de La bible de la pâtisserie qui est délicieuse ! En plus qui dit Pâques dit lapin dit carottes (CQFD) tout en changeant des traditionnels gâteaux de Pâques au chocolat dont vous pourriez faire une overdose !

.

20160418_130722

..

Temps : 20mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 1 ou 2 jours dans du papier sulfurisé au frigo (le glaçage ne se conserve pas longtemps)
Pour un carrot cake de 20cm de diamètre

.

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 125g de farine
  • 1 cuillère à café de levure
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 125g de sucre blond
  • 2 oeufs
  • 100mL d’huile de tournesol
  • 125g de carottes, pelées et finement râpées
  • 25g de noix de coco râpée déshydratée
  • 25g de noix de pécan hachées

.

Pour le nappage

  • 50g de beurre à température ambiante
  • 50g de philadelphia
  • 225g de sucre glace
  • 1 cuillère à café de jus de citron

.

20160418_130640

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Beurrez et farinez un moule de 20 cm de diamètre si nécessaire.
  • Mélangez la farine, la levure, le sel et la cannelle dans une jatte. Ajoutez le sucre puis les œufs et l’huile. Incorporez les carottes râpées, la noix de coco et les noix de pécan hachées.
  • Versez la pâte dans le moule et enfournez pour 20 à 25mn, jusqu’à ce que la lame d’un couteau ressorte sèche.
  • Pendant que le gâteau refroidi, préparez le nappage en battant le beurre, le philadelphia, le sucre glace et le jus de citron jusqu’à ce que le mélange soit homogène et crémeux. Répartissez le glaçage sur le gâteau uniformément.

Crumpets

     On me dit dans l’oreillette que ce serait la Chandeleur demain. Eh oui même si je vis un peu en dehors du temps en ce moment, je n’ai pas pu manquer la profusion de recettes de crêpes qui ont envahi la blogosphère ces derniers temps. Même si je n’aurai pas le temps d’en faire cette année j’ai eu la chance de retrouver une recette de crumpets que j’avais fait pour la fête des mères il y a quelques années (vous excuserez la qualité des photos du coup j’espère 😦 ). Même s’il ne s’agit pas de crêpes françaises traditionnelles, ça compte hein ? Après tout c’est seulement des crêpes avec un petit accent british. Au lieu de faire une Chandeleur du quatre heures, pourquoi pas une Chandeleur du matin pour changer un peu ?

     Pour tout vous avouer, j’ai découvert les crumpets chez Mc Do et j’avais vraiment a-do-ré ! Leur petit déj est ce qu’ils font de mieux. Du coup j’avais voulu reproduire ces petites merveilles à la maison et j’ai trouvé mon bonheur dans un livre spécial recettes anglaises (étonnant hein ?). Ces crêpes sont vraiment excellentes, moelleuses à l’intérieur et un peu dorées donc croustillantes à l’extérieur. A servir encore un peu chaudes avec du beurre et du miel par exemple. Un must have pour un brunch digne de la Reine !

.

DSCN1454

.

Temps : 5mn de préparation + 1h de repos + environ 30mn de cuisson (tout dépend du nombre de cercles que vous avez)

Conservation : Quelques jours dans du papier d’alu

Pour 12 crumpets

.

Ingrédients :

  • 260g de farine
  • 1/4 de cac de sucre en poudre
  • 1/2 cac de levure chimique
  • 1 cac de levure de boulanger
  • 1 cac de sel
  • 310mL d’eau tiède
  • 1/4 cac de bicarbonate
  • 125mL de lait tiède
  • du beurre

.

Recette :

  • Mélangez la farine, le sucre, les levures et le sel en essayant d’éviter que le sel ne touche la levure de boulanger. Ajoutez l’eau et mélangez pendant 2 minutes. Couvrez et laissez reposer à température ambiante pendant 1h. Dissolvez le bicarbonate dans le lait et incorporez délicatement à la pâte.
  • Beurrez des cercles à pâtisserie de 8cm de diamètre et une poêle. Placez les cercles dans la poêle et chauffez la 2Mn à feu moyen. Versez 60mL de pâte dans chaque cercle et cuisez environ 6mn sur feu doux jusqu’à ce que des trous apparaissent à la surface. Retirez les cercles et retournez les crumpets. Laissez cuire de nouveau 1 à 2mn jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Continuez jusqu’à épuisement de la pâte.

 

Source : Un goûter à Londres