Risotto chorizo et petits pois

Je vous avoue que je me suis sentie coupable à l’idée de vous partager une nouvelle recette de risotto… J’étais persuadée de vous avoir noyés sous les recettes cette année. Et au final, quand j’ai regardé, je n’en avais que 2 (bon 2 en l’espace de 2 semaines en début d’année mais seulement 2 quand même). Oh joie !!! Du coup nous voilà repartis avec une nouvelle recette de risotto que j’ai piqué à Doriann ! Le chorizo s’allie merveilleusement bien au risotto et aux petits pois. Sa recette est super ! J’ai juste augmenté la quantité de petits pois pour faire le plein de vitamines et transformer ce risotto en repas vraiment complet sur tous les plans (oui je sais, le petit pois n’est pas considéré comme un légume mais j’en étais persuadée pendant des années et c’est vert donc prétendons que c’est le cas !)

Temps : 35/40mn de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo (mais c’est bien moins bon une fois réchauffé)
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 300g de petits pois frais ou surgelés
  • 90g de chorizo en tranches
  • 2 échalotes
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 300g de riz à risotto
  • 100mL de vin blanc
  • 900mL de bouillon de légumes (soit 2 cubes de bouillon de légumes dilués dans 900mL d’eau bouillante)
  • 30g de parmesan
  • 20g de beurre
  • 0.25 cuillère à café d’origan séché
  • du poivre (en principe pas besoin de sel avec le bouillon, le chorizo et le parmesan)
  • une dizaine de feuilles de basilic frais

Recette :

  • Commencez par faire cuire les petits pois dans un grand volume d’eau bouillante salée pendant 5mn (si vous avez des petits pois surgelés, respectez le temps de cuisson indiqué sur le sachet). Égouttez-les et plongez-les dans un grand volume d’eau glacée pour fixer leur couleur puis égouttez-les. Pendant qu’ils cuisent, découpez les tranches de chorizo en deux et réservez.
  • Faites revenir les échalotes pelées et finement émincées dans une grosse casserole avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive sur feu doux pendant 5mn. Elles doivent être tendre. Ajoutez le riz et laissez cuire pendant 1-2mn en mélangeant bien pour que le riz s’imprègne : il doit être nacré. Versez le vin blanc et mélangez jusqu’à ce qu’il soit totalement incorporé. Ajoutez moitié du chorizo. Mélangez. Versez le bouillon louche par louche jusqu’à épuisement en mélangeant jusqu’à absorption complète à chaque fois avant d’en remettre (vous pouvez faire de grosses louches ou y aller 2 louches par 2 louches au début car l’absorption va très vite). Cela devrait prendre 20mn environ. Ajoutez alors les petits pois, le reste du chorizo, le parmesan, le beurre coupé en petits morceaux et l’origan. Mélangez doucement et poivrez à votre goût. Couvrez 2mn avant de servir avec des feuilles de basilic frais.

Poulet alfredo au bacon

Cette fois-ci, on reste sur le continent européen pour une nouvelle recette de poulet. Nulle épice ici mais une sauce italienne généreuse à la crème, au beurre, à l’ail et au parmesan. Un véritable délice qui tient bien au corps pour affronter l’hiver. J’y ai ajouté du bacon pour le croustillant mais ce n’est pas obligatoire si vous voulez rester fidèle à la recette originale. Servez avec du riz ou des légumes comme des brocolis ou du chou-fleur. Pour un plat végétarien, vous pouvez zapper le poulet (et le bacon évidemment) et servir la sauce alfredo avec des pâtes !

Temps : 30mn de préparation/cuisson
Conservation : 2j dans une boite hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 100g de poitrine de porc fumée (bacon)
  • du poivre et du sel
  • 4 blancs de poulet
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 30g de beurre
  • 2 gousses d’ail
  • 300mL de crème entière liquide
  • 85g de parmesan râpé

Recette :

  • Dans une poêle anti-adhésive, déposez le bacon et cuisez-le sur feu moyen jusqu’à ce qu’il soit croustillant des deux côtés. Cela devrait prendre environ 5mn. Laissez refroidir.
  • Salez et poivrez le poulet des deux côtés. Chauffez l’huile dans une grande poêle anti-adhésive sur feu moyen et déposez-y le poulet. Cuisez-le environ 5mn de chaque côté. Il doit être cuit à cœur. Si ce n’est pas le cas, prolongez la cuisson de quelques minutes. Quand il est prêt, retirez-le de la poêle. Ajoutez-y alors le beurre et, une fois fondu, les gousses d’ail écrasées au presse-ail. Laissez-les dorer 2mn puis versez la crème, un quart de cuillère à café de sel et un quart de cuillère à café de poivre. Mélangez et laissez mijoter à petit bouillon pendant 5mn : la crème va épaissir. Pendant ce temps, coupez le bacon en petits morceaux. Ajoutez-le ainsi que le parmesan râpé à la crème et mélangez jusqu’à ce que la sauce soit bien homogène. Remettez le poulet dans la crème, chauffez 2/3mn pour qu’il soit bien chaud et servez immédiatement.

Boulettes de veau à la scarmoza fumée

Et voilà, encore une recette extraordinaire de Bernard. Décidément, chaque essai est une réussite avec lui. Cette fois-ci, je me suis penchée sur une de ses recettes salées de boulettes de viande. Celle-ci a de sublimes accents italiens avec son fourrage à la scarmoza fumée. Autant vous dire que le winter body est en route car ce n’est pas avec cette recette que vous pourrez tenir un régime. Oui c’est gras, très gras, mais tellement bon…

.

.

Temps : 35mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 5/6 personnes (une trentaine de boulettes)

.

Ingrédients :

  • 2 grandes tranches de pain de mie
  • un peu de lait
  • 250g de veau haché
  • 125g de bœuf haché (à 15% de matière grasse de préférence)
  • 125g de chair à saucisse (ou de veau haché supplémentaires)
  • 2 gousses d’ail
  • 100g de parmesan râpé
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à café de sel
  • 0,5 cuillère à café de poivre
  • 0,25 cuillère à café de paprika fumé
  • une pincée de piment de Cayenne
  • 200g de scarmoza fumée
  • 20g de beurre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

.

Recette :

  • Enlevez la croute du pain de mie et trempez-le dans du lait. Enlevez l’excédent de liquide en serrant les tranches, rompez-les en petits morceaux et versez dans un saladier. Ajoutez les viandes et travaillez le tout à la main jusqu’à obtenir une préparation bien homogène (n’hésitez pas à utiliser des gants). Ajoutez alors les gousses d’ail écrasées au presse-ail, le parmesan et les œufs. Travaillez à nouveau le mélange puis ajoutez les épices en les répartissant bien et mélangez à nouveau. Votre farce doit être bien homogène.
  • Coupez la scarmoza en cubes de 2cm de côté (Bernard dit d’enlever la croute, personnellement je l’ai laissée et j’ai apprécié ce surplus de goût même si la texture est plus épaisse). Prenez une cuillère à soupe de farce, mettez un cube de scarmoza au centre, refermez la boulette et roulez-la entre vos mains pour la modeler comme il faut. Recommencez jusqu’à épuisement de la farce.
  • Faites fondre le beurre avec l’huile dans une grande sauteuse sur feu moyen (l’huile empêchera le beurre de brûler). Ajoutez les boulettes. Retournez-les régulièrement pour qu’elles soient cuites de tous les côtés. Cela devrait prendre environ 20mn. Servez immédiatement.

Tiramisu banane nutella

Nouvelle recette de ce dessert dont je suis totalement accro : le tiramisu. Et celui là est totalement régressif et 100% gourmand puisqu’il est composé de bananes et de nutella. Autant vous dire que c’est un pur moment de bonheur qui vous attend. Et malgré ce qu’on pourrait croire : ce n’est pas du tout mais alors pas du tout écœurant. Les goûts du nutella et de la banane sont présents mais pas trop puissants et ils sont sublimés par la douceur de la mousse mascarpone. Trop bon !

.

.

Temps : 30mn de préparation + 3h de réfrigération
Conservation : 2/3j au réfrigérateur
Pour 4 gigas verrines individuelles (vous pouvez largement en faire 8 avec ces quantités après un repas qui n’est pas léger)
.

Ingrédients :

Pour la crème mascarpone :

  • 2 œufs
  • 50g de sucre
  • 250g de mascarpone
  • 10g de sucre glace

Pour le montage :

  • 140mL de crème liquide
  • 175g de nutella
  • 2 bananes
  • 16 biscuits à la cuillère (j’ai utilisé 2 biscuits par étage par verrine)
  • un peu de cacao en poudre non sucré pour saupoudrer

.

Recette :

Pour la mousse mascarpone :

  • Séparez les blancs et les jaunes d’œuf. Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Incorporez le mascarpone puis fouettez à nouveau jusqu’à ce que les fouets laissent des traces dans la crème comme pour une chantilly. Montez les blancs en neige ferme, incorporez-y le sucre glace et continuez de fouetter jusqu’à ce que les blancs soient brillants. Incorporez-les ensuite délicatement au mélange au mascarpone. Réservez.

Pour le montage :

  • Versez la crème et le nutella dans une casserole et chauffez sur feu doux en mélangeant régulièrement jusqu’à ce que le nutella soit totalement fondu et la crème au nutella homogène. Versez dans une assiette creuse et réservez.
  • Coupez les bananes en rondelles (j’en ai fait 28 pour avoir 3 rondelles au premier étage et 4 au deuxième mais vous n’êtes pas obligés de compter, c’est juste plus facile ensuite pour monter le dessert) et réservez.
  • Trempez les biscuits à la cuillère dans la crème au nutella et couvrez le fond des verrines de biscuits (2 pour moi), ajoutez des morceaux de banane (3 pour moi), un peu de crème au nutella si vous êtes gourmands (pas plus d’une cuillère à café), puis de la mousse mascarpone et recommencez avec un nouvel étage de biscuits (2 biscuits), des bananes (4 morceaux), de la crème au nutella et de la mousse mascarpone. Placez au moins 3h au frais. Saupoudrez de cacao au moment de servir. Vous pouvez décorer avec quelques noisettes torréfiées.

Bucatini aux poivrons à la vodka et sa chapelure au parmesan

Encore une recette issue de mon blog préféré : half baked harvest !!! Que voulez-vous que je vous dise ? A chaque fois c’est incroyablement original et délicieux, je ne sais pas comment résister. J’ai aussi rarement vu autant d’imagination dans l’association des saveurs et textures. Parce que oui des pâtes à la vodka et aux poivrons, c’est rare mais j’ai déjà pu en voir. Mais les compléter avec une chapelure aux herbes et au parmesan, c’est du jamais vu pour moi. C’est exactement la touche qu’il faut pour sublimer cette recette en lui apportant de la texture et une petite touche salée supplémentaire. Bref j’adore.

.

.

Temps : 50mn/1h de préparation/cuisson
Conservation : 2/3j dans un récipient au frigo
Pour 5/6 personnes

.

Ingrédients :

Pour la chapelure :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 90g de chapelure Panko
  • 2 cuillères à soupe de basilic frais (3g)
  • 45g de parmesan
  • du sel et du poivre

Pour les pâtes :

  • 450g de poivrons grillés (vous les trouverez au niveau des conserves, près des tomates confites, conservés dans l’huile dans des bocaux en verre !)
  • 500g de bucatini
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 échalotes
  • 3 gousses d’ail
  • 110g de double concentré de tomates
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  • 120mL de vodka
  • 180mL de lait de coco (ou de crème entière si vous n’aimez pas ça)
  • 45g de beurre demi-sel
  • 10g de basilic frais

.

Recette :

Pour la chapelure :

  • Chauffez l’huile dans une poêle sur feu moyen. Une fois chaude, ajoutez la chapelure et le basilic. Laissez cuire environ 5mn en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que la chapelure soit dorée. Ajoutez alors le parmesan, mélangez et prolongez la cuisson de 2/3mn. Assaisonnez et réservez hors du feu.

Pour les pâtes :

  • Égouttez les poivrons et mixez-les jusqu’à obtenir une purée assez homogène. Réservez.
  • Faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet. Prélevez 240mL d’eau de cuisson puis égouttez. Réservez les pâtes et l’eau de cuisson mise de côté.
  • Chauffez l’huile dans une grande sauteuse sur feu vif. Faites revenir les échalotes et les gousses d’ail finement émincées. Lorsqu’elles sont caramélisées (c’est l’affaire de 5mn), ajoutez le concentré de tomates et le vinaigre puis baissez la chaleur sur feu moyen/doux. Mélangez et laissez cuire 2mn. Ajoutez la purée de poivrons, la vodka, le lait de coco, moitié de l’eau des pâtes préalablement mise de côté et le beurre. Mélangez bien et laissez mijoter 15 à 30mn : il faut que la sauce épaississe légèrement. Si la sauce vous paraît trop épaisse, délayez-la avec l’eau des pâtes restante. Ajoutez les pâtes et le basilic grossièrement haché. Mélangez jusqu’à ce que la sauce enrobe bien les pâtes et servez immédiatement avec la chapelure.

Amaretti aux écorces d’oranges confites et chocolat

A chaque année sa recette d’amaretti, ces délicieux petits biscuits moelleux italiens à l’amande. Parce que j’avais envie d’un petit goût de Noël dans ma vie, j’y ai incorporé des écorces d’oranges confites et je les ai trempés dans le chocolat noir. C’était vraiment délicieux. Je suis amoureuse de ces biscuits. Je ne peux que vous conseiller de les essayer.

.

.

Temps : 20mn de préparation, 30mn de réfrigération et 12mn de cuisson
Conservation : environ 2 semaines dans une boîte métallique à température ambiante
Pour 28 amaretti environ

.

Ingrédients :

  • 200g de poudre d’amandes
  • 150g de sucre glace
  • 2 blancs d’œuf
  • 2 cuillères à café d’amaretto
  • 60g d’écorces d’oranges confites
  • 100g de chocolat noir corsé (à 70% pour moi)

.

Recette :

  • Mixez la poudre d’amandes et le sucre glace jusqu’à obtenir une poudre fine et homogène. Ajoutez les blancs d’œuf et l’amaretto et mixez à nouveau jusqu’à obtenir une sorte de pâte d’amande bien amalgamée. Coupez les oranges confites en dés et incorporez-les à la pâte. Réservez 30mn au réfrigérateur.
  • Préchauffez le four à 180°. Humidifiez vos mains (cela évitera à la pâte de coller). Prenez une petite cuillère à café de pâte, roulez-la entre vos mains pour qu’elle ait la forme d’une truffe et déposez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Continuez jusqu’à épuisement de la pâte en disposant les biscuits en quinconce. Enfournez 12mn. Laissez refroidir sur la plaque.
  • Une fois vos amaretti froids, décollez-les du papier sulfurisé. Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes (les plus courageux le tempéreront mais ce n’est pas une obligation) et trempez les biscuits dedans jusqu’à moitié. Laissez-les sécher complètement à l’air libre sur une feuille de papier aluminium avant de les ranger dans une boite en métal hermétique.

Pizza champignons, pancetta et oignons caramélisés

Ne me demandez pas pourquoi mais moi le soleil ça me donne envie de manger de la pizza. Ce qui est plutôt paradoxal puisque c’est supposé être un plat réconfortant qu’on mange quand il fait mauvais dehors… Mais bon c’est comme ça, tout ce soleil m’a donné envie de pizza. J’ai voulu tenter à cette occasion de nouvelles recettes de pâte et de sauce tomate maiiiiis elles étaient beaucoup moins bonnes que celles que j’avais fait pour ma margherita (si ma pâte a une forme aussi bizarre cela tient d’ailleurs à cet essai plus sec que j’ai eu énormément de mal à étendre sans déchirer). Je repars donc sur les mêmes bases en vous changeant le topping, un peu plus élaboré que la dernière fois. Vous verrez c’est un régal ! J’en profite pour vous préciser que la pizza est une recette qui se prête très bien à la congélation ! Vous pouvez facilement multiplier les quantités de pâte et de sauce tomate et garder le surplus au congélateur pour une utilisation future. Pas mal pour dépanner quand il n’y a plus rien au frigo 😉

.

.

Temps : 30mn de préparation + 1h10mn de cuisson
Conservation : 2/3j au frigo dans une boîte hermétique
Pour 1 pizza de 30cm

.

Ingrédients :

Pour la sauce tomate :

  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • 130g de tomates pelées en conserve (200g non égouttées)
  • 70g de double concentré de tomates
  • 0,5 cuillère à café de basilic séché
  • 0,5 cuillère à café d’origan séché
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 0.25 cuillère à café de poivre

Pour les oignons caramélisés :

  • 1 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 oignons
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à soupe de sucre

Pour la pancetta :

  • 100g de pancetta

Pour les champignons :

  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 200g de champignons de Paris
  • 0,25 cuillère à café de sel
  • une pincée de poivre

Pour le reste de la garniture :

  • 250g de mozzarella
  • 4/5 feuilles de basilic

.

Recette :

Pour la sauce tomate :

  • Après avoir préparé votre pâte à pizza, commencez par préparer la sauce. Faîtes chauffer l’huile dans une poêle sur feu moyen. Émincez finement l’ail et ajoutez-le. Laissez-le cuire quelques minutes jusqu’à ce qu’il soit doré. Ajoutez les tomates pelées et le double concentré de tomates. Mélangez jusqu’à ce que la sauce soit lisse. Ajoutez le reste des ingrédients, mélangez, puis ajustez le feu pour que la sauce soit juste frémissante. Laissez cuire 30mn en remuant de temps en temps puis réservez hors du feu (il faut que la sauce refroidisse). Pendant ce temps, préparez les autres éléments.

Pour les oignons caramélisés :

  • Faîtes chauffer l’huile dans une poêle sur feu moyen. Émincez les oignons et ajoutez-les avec le sel et le sucre. Mélangez bien. Laissez cuire pendant 15/20mn en mélangeant de temps en temps, jusqu’à ce que les oignons soient fondants et dorés. Ôtez de la poêle et réservez.

Pour la pancetta :

  • Dans la même poêle, ajoutez la pancetta coupée en morceaux et laissez cuire 4/5mn sur feu moyen jusqu’à ce qu’elle soit croustillante et légèrement dorée sur les cotés. Versez dans un bol et réservez.

Pour les champignons :

  • Toujours dans la même poêle, ajoutez l’huile. Lavez, équeutez et émincez les champignons. Versez-les dans la poêle et faites-les revenir une 4/5mn sur feu moyen, en remuant de temps en temps. Ils ne doivent pas être totalement cuits, mais simplement légèrement ramollis. Salez, poivrez et réservez.

Pour le reste de la pizza :

  • 15mn avant de débuter la finition de votre pizza, découpez la mozzarella en dés de 1cm d’épaisseur environ et déposez-la dans un bol au congélateur. Puis préchauffez le four à 230°.
  • Farinez votre plan de travail et votre pâton puis aplatissez-le à l’aide de vos mains en le repoussant vers l’extérieur petit à petit pour l’étirer, tout en le tournant régulièrement pour conserver une forme ronde (et un bord de la pâte plus épais qui formera la croute). Répétez l’opération jusqu’à ce que la pizza fasse 30cm de diamètre. Évitez d’utiliser un rouleau à pâtisserie car il chasserait l’air de la pâte qui serait alors plus dure et moins aérienne. Répartissez la sauce tomate sur votre pâte de façon bien homogène en laissant la croûte propre. Sortez la mozzarella du congélateur et répartissez-la sur toute la surface de la pizza. Ajoutez ensuite les champignons, la pancetta et les oignons. Cisaillez les feuilles de basilic par dessus puis enfournez 15mn environ jusqu’à ce que la croute soit dorée. Servez chaud.

Bellini et tintoretto

C’est enfin le grand retour suite à mes vacances italiennes !!! Bon oui d’accord je l’avoue, je suis rentrée mercredi et pas dimanche mais c’était tellement difficile de se remotiver avec la reprise du travail dès jeudi que je me suis octroyée quelques jours supplémentaires pour me remettre en jambe. Et quoi de mieux pour célébrer mon séjour à Capri que des Bellinis et des Tintorettos pour prolonger un peu le plaisir ? Il ne s’agit pas à titre personnel de mes cocktails préférés parce que le prosecco est un vin pétillant peu sucré mais ces boissons feront la joie de tous les adeptes de ce type d’alcool ! En plus c’est extrêmement facile à faire puisqu’il vous suffit de réaliser une purée de fruits, à la pêche pour les bellinis et à l’abricot pour les tintorettos, pour avoir le plaisir de tester ce petit morceau d’Italie ^^

.

.

Temps : 10mn de préparation
Pour 1 cocktail
.

Ingrédients :

Pour 1 bellini :

  • 1 grosse pêche blanche bien mûre
  • 100mL de Prosecco

Pour 1 tintoretto :

  • 2 abricots bien mûrs
  • 100mL de Prosecco

.

Recette :

  • Entreposez les verres au frais le temps de préparer la suite. Lavez les fruits, retirez leurs noyaux et pelez-les. Mixez-les finement jusqu’à obtenir une purée fine et homogène (si vous testez les deux cocktails, n’oubliez pas de rincer votre mixeur entre chaque). Passez cette dernière au tamis si nécessaire. Versez 50g de la purée ainsi obtenue dans un verre puis, doucement, le prosecco. Remuez l’ensemble et servez frais.

Parmigiana bianca di zucchine

Attention tuerie (eh oui encore une). Je pense que vous êtes familiers des aubergines alla parmigiana. C’est un peu un classique des restaurants italiens. Et même si vous n’en avez jamais mangées, vous visualisez surement la composition de la recette : des aubergines fondantes, de la sauce tomate et du fromage, stratifiés comme des lasagnes pour faire de jolies couches. Eh bien ici c’est le même principe sauf qu’on remplace les aubergines par des courgettes (plus passe-partout) et qu’on se débarrasse de la sauce tomate pour ne conserver que du fromage… des TONNES de fromage !!!! (Et un peu de charcuterie aussi parce que pourquoi pas après tout ???). Ce sont donc des couches de pure gourmandise que se succèdent. C’est fondant, c’est bon, le fromage est filant mais aussi très gouteux. Bref… Que dire de plus sinon qu’il faut impérativement gouter cette merveille ???

.

.

Temps : 30mn de préparation, 30mn de repos, 40mn de cuisson
Conservation : 24/48h au frigo recouvertes de film alimentaire
Pour 6 personnes

.

Ingrédients :

  • 1kg de courgettes
  • du gros sel
  • 375g de mozzarella
  • 250g de scarmoza fumée
  • 60g de farine (environ)
  • 120g de parmesan
  • 200g de prosciutto
  • du poivre

.

Recette :

  • Lavez les courgettes puis tranchez-les dans la longueur à l’aide d’une mandoline en lamelles de environ 0.5cm d’épaisseur. Déposez-les dans une passoire en saupoudrant de gros sel pour les faire dégorger. Réservez 30mn. Rincez les courgettes pour enlever le sel et épongez-les avec du papier absorbant. Découpez la mozzarella et la scarmoza en dés et réservez.
  • Préchauffez le four à 180°. Passez les lamelles de courgettes dans la farine pour qu’elles soient intégralement couvertes. Tapotez pour enlevez le surplus. Déposez une première couche de courgettes au fond d’un plat à gratin (de 35×23 chez moi). Poivrez. Saupoudrez de parmesan. Ajoutez des morceaux de mozzarella et de scarmoza sur toute la surface. Couvrez de tranches de prosciutto. Recommencez une seconde fois : courgettes farinées, poivre, parmesan, mozzarella, scarmoza et prosciutto ; puis une 3e mais sans prosciutto : courgettes farinées, poivre, parmesan, mozzarella et scarmoza. Enfournez 40mn. Dégustez immédiatement.

Note : Le nombre de couches dépendra de la taille de votre plat, tout comme la quantité d’ingrédients nécessaires. C’est pour cela que j’ai pris la peine de vous donner les dimensions du mien. Il faudra adapter si le votre est plus petit ou plus grand.
           Si vous faites les mêmes couches que moi et si vous avez peur de mal répartir la garniture sur les courgettes, sachez qu’il vous faudra mettre environ 40g de parmesan, 125g de mozzarella et 85g de scarmoza par étage (car vous en mettez sur les 3 couches) et 100g de prosciutto (car vous n’en mettez que sur 2 étages).

Panna cottas à la menthe et tartare de fraise

Voici la meilleure panna cotta que j’ai pu tester je pense et pourtant, qu’est ce que j’aime la panna cotta à la vanille et au coulis de framboise. La crème est prise juste comme j’aime, à savoir tremblotante et crémeuse (si vous la voulez plus prise il suffit d’ajouter un peu de gélatine), et surtout elle a une fraicheur incroyable grâce à la menthe… On est vraiment loin des panna cottas super lourdes qu’on peut trouver dans certains restaurants croyez moi. Ajoutez à ça un coulis fruité et de vrais bons fruits frais et vous avez un dessert assez spectaculaire en bouche malgré sa simplicité. Il s’agit d’une vraie tuerie !

.

.

Temps : 20mn de préparation, 30mn d’infusion et 4h de refroidissement
Conservation : 3j (conservez les éléments séparés)
Pour 4 panna cottas

.

Ingrédients :

Pour la panna cotta :

  • 800mL de crème liquide entière
  • 1 bouquet de menthe fraiche (environ 30g avec les branches)
  • 5g de gélatine
  • 80g de sucre

Pour le coulis :

  • 400g de fraises
  • le jus de 2 citrons verts
  • 50g de sucre en poudre

Pour le tartare :

  • 250g de fraises
  • 10g de cassonade
  • environ 10 feuilles de menthe

.

Recette :

Pour la panna cotta :

  • Dans une casserole, portez la crème à ébullition. Plongez-y la menthe lavée et séchée et laissez infuser hors du feu à couvert au moins 30mn. Mettez votre gélatine dans un grand bol d’eau froide au bout de 15mn.
  • Filtrez la crème, ajoutez le sucre et chauffez à nouveau sur feu doux en mélangeant régulièrement. Lorsqu’elle frémit, enlevez-la du feu, ajoutez la gélatine essorée et mélangez. Laissez la crème revenir à température ambiante puis répartissez-la dans 4 verrines. Entreposez-les au réfrigérateur au moins 4h. 

Pour le coulis :

  • Mixez les fraises avec le jus de citron vert et le sucre en poudre à pleine puissance jusqu’à obtenir un coulis bien lisse. Répartissez-le sur les panna cottas et laissez-les au frigo jusqu’au moment de servir.

Pour le tartare :

  • Équeutez, lavez et séchez les fraises. Coupez-les en morceaux et mélangez-les avec la cassonade et les feuilles de menthe lavées, séchées et coupées finement. Répartissez le tartare sur les verrines et servez immédiatement.