Khao soi aux boulettes de poulet épicées

Je sais que j’avais promis de ne plus faire de soupe car l’hiver est fini mais je n’ai pas pu résister à tenter une recette thaï du nom de khao soi. Il s’agit d’un plat thaïlandais dont il existe de nombreuses variantes suivant les régions mais généralement composé d’un bouillon aux épices, de poulet et de nouilles. Comme je ne voulais pas servir uniquement de simples morceaux de poulet coupés en fines lamelles et légèrement grillés, j’ai fait des boulettes de poulet légèrement épicées accompagnées de pak choi car je suis amoureuse de ce légume depuis que je l’ai utilisé dans mes nouilles chinoises sautées aux légumes. J’ai aussi renoncé à faire frire une partie de mes pâtes car je voulais un plat réconfortant tout en moelleux. Par contre je n’exclus pas la prochaine fois de le refaire avec des oignons frits en topping par exemple pour apporter un poil de croustillant. Je pense que ça s’accorderait à merveille.

Temps : 15mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans un récipient hermétique au frigo
Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients :

Pour les boulettes de viande et les légumes :

  • 600g de blancs de poulet
  • 2 ciboules
  • 2,5cm de gingembre frais
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • une pincée de poivre
  • 2 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 4 pak-choï

Pour le bouillon :

  • 60g de pâte de curry rouge
  • 400mL de lait de coco
  • 750mL de bouillon de volaille (soit 2 cubes de bouillon de volaille dilués dans 750mL d’eau bouillante)
  • 3 cuillères à soupe de sauce nuoc-mam
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 10g de coriandre fraiche
  • 375g de nouilles chinoises aux œufs (de préférence des larges si vous en trouvez)

Recette :

Pour les boulettes de viande et les légumes :

  • Coupez le poulet en gros morceaux et mixez-le jusqu’à obtenir une viande hachée. Émincez finement la ciboule. Pelez et râpez le gingembre. Écrasez la gousse d’ail avec un presse-ail. Ajoutez ces trois éléments ainsi que toutes les épices dans le mixeur et mixez à nouveau jusqu’à obtenir une farce homogène. Prenez une cuillère à soupe de farce et roulez-la entre vos mains pour faire une boulette. Recommencez jusqu’à épuisement de la farce. Vous devriez en faire une petite vingtaine. Chauffez l’huile dans une grande sauteuse sur feu moyen-vif et ajoutez les boulettes. Laissez-les cuire 4/5mn en les retournant régulièrement pour qu’elles soient dorées de tous les côtés. Retirez-les de la sauteuse et réservez.
  • Coupez la base des Pak Choi, lavez-les puis détaillez les feuilles en deux ou trois dans le sens de la longueur suivant leurs tailles. Ajoutez-les dans la sauteuse et laissez-les cuire 4/5mn jusqu’à ce qu’ils tombent et grillent légèrement. Retirez de la poêle et réservez avec les boulettes.

Pour le bouillon :

  • Dans la même sauteuse, ajoutez la pâte de curry, le lait de coco, le bouillon, la sauce nuoc-mam et le miel. Mélangez et mixez à l’aide d’un mixeur plongeant pour qu’il ne subsiste aucun morceau de pâte de curry : elle doit être totalement diluée. Laissez cuire 2/3mn puis ajoutez les boulettes de poulet et le pak choi. Laissez mijoter 5 à 8mn jusqu’à ce que le poulet soit totalement cuit. Lavez la coriandre, hachez-la et ajoutez-la en fin de cuisson.
  • Pendant que les boulettes finissent de cuire, cuisez les pâtes en suivant les instructions du paquet (en principe 3mn dans un grand volume d’eau bouillante salée puis rinçage à l’eau froide).
  • Répartissez les pâtes dans des bols et recouvrez avec le bouillon, le poulet et le pak choi. Servez chaud.

Soupe thaïe crevettes, riz et lait de coco

Légère pause dans les recettes d’Halloween pour vous proposer une petite soupe vite fait en passant (histoire de ne pas vous en donner 10 d’un coup dans quelques semaines). C’est une recette qui change des soupes habituelles du blog très traditionnelles grâce à ses épices orientales. Je l’ai trouvée chez Julia et je l’ai juste adaptée à une cuisine ne disposant pas d’un Thermomix ! J’ai aussi légèrement augmenté la quantité de riz pour en faire un repas complet, pratique quand on ne veut pas préparer une soupe et un à côté pour les plus gros mangeurs !

Temps : 15mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : 24h dans un récipient fermé (la soupe en soi pourrait se conserver plusieurs jours mais les crevettes non)
Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients :

  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron vert
  • 20g d’huile de coco ou de beurre
  • 1 cuillère à café de gingembre
  • 1 cuillère à café de coriandre
  • 2 cuillères à soupe de pâte de curry rouge
  • 750mL de bouillon de légumes (750mL d’eau bouillante avec 1 cube de bouillon de légumes)
  • 400g de lait de coco (500mL)
  • 100g de riz thaï
  • 300g de crevettes cuites décortiquées et déveinées
  • le jus d’un citron vert
  • facultatif : quelques feuilles de coriandre fraiche pour servir

Recette :

  • Épluchez et émincez l’ail et l’oignon. Lavez les poivrons, retirez les arêtes blanches et les graines et découpez la chair en dés. Chauffez l’huile de coco dans une grosse casserole sur feu moyen. Une fois fondue, ajoutez les légumes, mélangez et laissez revenir 5mn. Ajoutez les épices et la pâte de curry. Mélangez bien pour que les légumes soient bien enrobés. Laissez cuire 2/3mn supplémentaires et ajoutez le bouillon de légumes et le lait de coco. Laissez cuire 15mn, à couvert, en maintenant une petite ébullition sur feu moyen. Mixez à l’aide d’un mixeur plongeant ou d’un blender (dans ce cas laissez refroidir avant pour éviter le choc thermique), plus ou moins finement selon vos goûts (personnellement je n’aime pas trop les morceaux de poivrons donc j’ai opté pour le mixage intégral). Si besoin ajoutez de l’eau chaude pour fluidifier. Remettez sur le feu, ajoutez le riz et prolongez la cuisson 10mn. Ajoutez les crevettes et réchauffez-les pendant 2/3mn. Ajoutez le jus de citron juste avant de servir. Vous pouvez ajouter quelques feuilles de coriandre fraiche sur la soupe pour plus de fraicheur.

Note : Attention, n’oubliez pas que, sauf précision contraire, il s’agit toujours de cuillères rases lorsqu’il n’y a pas d’indication contraire. Ne faites pas de cuillères bombées au risque d’avoir une soupe beaucoup trop épicée !