Gâteau de crêpes au lemon curd (Cyril Lignac x Christophe Felder)

Qui dit Chandeleur dit nouvelle recette de crêpes et de gâteau de crêpes. Après avoir testé les recettes de crêpes de Yann Couvreur et Pierre Hermé, j’ai décidé cette fois-ci de laisser sa chance à Christophe Felder. Sa recette donne de belles crêpes bien moelleuses et parfumées auxquelles j’ai juste ajouté un peu de zestes de citron pour respecter les consignes de Cyril Lignac sur le gâteau de crêpes. Ces crêpes accrochent en revanche plus à la cuisson que d’autres recette que j’ai pu essayer donc il faut remettre du beurre régulièrement dans la poêle. J’ai aussi diminué le sucre car j’étais sûre que ce serait too much avec la garniture en plus. Niveau quantité, je les ai faites épaisses pour faciliter le montage, je n’en ai donc fait que 20 mais je pense que vous pouvez facilement en faire une trentaine normales si vous décidez de les déguster nature !
Concernant le gâteau de crêpes de façon plus général, cette année, j’ai décidé de mettre à l’honneur le citron en utilisant une recette de Cyril Lignac. J’adore le résultat tout en moelleux et tout en douceur. Quand j’ai testé le lemon curd tout seul, j’ai trouvé qu’il avait l’équilibre parfait entre acidité et douceur mais les crêpes étant assez sucrées, rétrospectivement, j’aurais mis plus de punch dans la crème citron car j’adore avoir un acidulé prononcé. Je vous conseille donc de faire ça si vous êtes comme moi. Si en revanche vous adorez ce qui est tout doux, ne changez absolument rien !

Temps : 30/35mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 3j au réfrigérateur
Pour 8/10 personnes

Ingrédients :

Pour le lemon curd :

  • 1 feuille de gélatine (2g)
  • 3 œufs
  • 150g de sucre
  • 120g de jus de citron jaune (soit le jus de trois beaux citrons)
  • le zeste d’un citron jaune (vous pouvez mettre plus)
  • 220 g de beurre

Pour les crêpes :

  • 250 g de farine
  • 4 œufs
  • 800mL de lait entier
  • 2 cuillères à soupe de Cointreau
  • 1 cuillère à soupe d’Armagnac
  • 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 100g de sucre (160g dans la recette originale)
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • le zeste de deux citrons (à enlever si vous ne faites pas le gâteau de crêpes mais juste la recette brute de Christophe Felder)
  • 2 pincées de sel
  • Du beurre pour la cuisson

Pour la déco :

  • 25g de noisettes hachées torréfiées
  • Le zeste d’un citron
  • Du sucre glace

Recette :

Pour le lemon curd :

  • Déposez la gélatine dans un bol d’eau froide 15mn avant de commencer la préparation de la crème citron.
  • Dans une casserole, fouettez les œufs, le sucre, le jus de citron et le zeste de citron jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Chauffez sur feu moyen jusqu’à ce que la préparation épaississe (autour de 82° comme pour une crème anglaise). Retirez du feu, incorporez la gélatine essorée puis laissez refroidir à température ambiante jusqu’à ce que la crème soit tiède (en dessous de 60°). Ajoutez alors le beurre froid coupé en morceaux petit à petit en l’incorporant à l’aide d’un mixeur plongeant. Mixez jusqu’à ce que la préparation soit parfaitement homogène. Filmez au contact et entreposez au frais quelques heures pour que le lemon curd ne soit pas trop liquide et soit plus facile à étaler.

Pour les crêpes :

  • Versez la farine dans un saladier et incorporez-y les œufs un à un pour obtenir une pâte assez dense. Dans un second saladier, mélangez le lait, le cointreau, l’armagnac et l’huile. Incorporez environ moitié des liquides à la pâte pour la détendre puis ajoutez les sucres, les zestes de citron et le sel. Mélangez bien et incorporez le reste du lait. Mixez la préparation pour enlever les grumeaux puis entreposez la pâte 1h au réfrigérateur.
  • Faites chauffer votre poêle. Lorsqu’elle est bien chaude (et pas avant, sinon vos premières crêpes seront loupées), faites-y fondre un peu de pour que la pâte n’accroche pas. Versez-y une louche de pâte et répartissez-la uniformément. Lorsque la première face est cuite, retournez la crêpe et cuisez l’autre côté. Répétez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte en beurrant la poêle régulièrement, dès que la pâte commence d’accrocher.

Pour le gâteau de crêpes :

  • Emporte-piècez les crêpes pour obtenir des crêpes de même diamètre à l’aide d’un cercle à pâtisserie (facultatif mais le résultat sera plus net). Posez le cercle à pâtisserie sur l’assiette de présentation Tartinez une crêpe d’une fine couche de lemon curd uniformément sur toute la surface et déposez-la dans le cercle. Continuez jusqu’à épuisement de la garniture et/ou des crêpes. Terminez le gâteau en déposant sur la dernière crêpe une couche de lemon curd au centre, des zestes de citron râpé et des noisettes concassées. Saupoudrez de sucre glace et entreposez au frais jusqu’au moment de servir.

Velouté de carottes au curcuma et crème de fromage frais de Cyril Lignac

Ça y est je suis de retour !!! Au milieu de toutes ces recettes festives, il a bien fallu continuer de manger. Et au vu de la température extérieure, je rêvais de soupe. Je me suis donc attardée sur cette recette de soupe de carottes uuuultra simple à faire et comment vous dire… Cyril Lignac a encore frappé. J’aime TELLEMENT ses recettes. Si simples et pourtant si délicieuses et efficaces. Un véritable plaisir. Seule critique ? Ses proportions étaient prévues pour 4 personnes initialement. J’ai donc eu envie de pleurer quand je n’en ai plus eu le lendemain parce que nous avions tout dévoré le soir-même ! Je les ai donc doublées pour que vous n’ayez pas le même problème.

Temps : 10mn de préparation + 28mn de cuisson
Conservation : 4j dans une boite hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 500g de carottes
  • 100g de fromage frais (type Kiri)
  • 100 + 500mL de crème liquide
  • 80g de beurre
  • 4g de curcuma en poudre
  • du sel et du poivre
  • quelques noisettes, des croûtons et un peu de menthe fraîche pour servir (facultatif)

Recette :

  • Pelez et coupez les carottes en rondelles. Ajoutez-les dans une casserole d’eau bouillante salée et laissez cuire pendant 28mn. Pendant ce temps, fouettez le fromage frais avec 100mL de crème jusqu’à ce qu’il soit lisse et homogène (un petit coup de mixeur plongeant fait très bien l’affaire aussi) et réservez au frigo. Quand les carottes sont prêtes, égouttez-les en conservant l’eau de cuisson à part et versez-les dans votre mixeur (ou votre casserole si vous utilisez un mixeur plongeant) avec les 500mL de crème, le beurre coupé en morceaux, le curcuma et 300mL d’eau de cuisson (4 grosses louches) : la texture doit être veloutée. Au besoin, ajoutez un peu plus d’eau de cuisson jusqu’à obtenir la bonne consistance. Assaisonnez et servez immédiatement avec une belle cuillère à soupe de crème de fromage frais au centre de chaque assiette, des noisettes concassées, des croûtons et un peu de menthe fraîche.

Gâteau aux pommes et épices douces de Cyril Lignac

Et hop, encore une recette de Cyril Lignac. J’avais envie de manger un gâteau tout simple aux pommes aux délicieux accents automnaux donc je me suis dit que cette recette serait parfaite à essayer. J’ai eu un peu peur au moment de faire le gâteau car la pâte était assez épaisse et peu liquide mais au final le gâteau est hyper moelleux et les pommes dessus apportent goût et gourmandise. Un gouter parfait pour le mois de novembre.

Temps : 20mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique ou bien emballé
Pour 1 gâteau (8/10 personnes)

Ingrédients :

Pour les pommes caramélisées :

  • 4 pommes
  • 50g de sucre de canne blond (120g dans la recette originale)
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 0.5 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 25g de beurre (30g dans la recette originale)

Pour le gâteau :

  • 120g de beurre mou
  • 120g de sucre semoule
  • 3 œufs
  • 2 cuillères à soupe de yaourt grec (du yaourt à la vanille pour moi)
  • 1 gousse de vanille (ou 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide)
  • 275g de farine
  • 5g de levure chimique

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Épluchez les pommes, épépinez-les et coupez-les en cubes. Versez-les dans un saladier avec le sucre, la cannelle et le gingembre et mélangez pour les enrober. Faites fondre le beurre dans une sauteuse, laissez-le légèrement colorer puis versez les pommes. Laissez-les colorer sans les cuire sur feu moyen pendant 5mn environ. Pendant ce temps, préparez la pâte.
  • Dans un cul de poule, travaillez le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporez les œufs un à un, puis le yaourt et les graines de la gousse de vanille fendue et grattée et enfin la farine et la levure. Quand la pâte est homogène, versez-la dans un moule à manqué beurré de 21/22cm puis répartissez les dés de pommes par-dessus (juste les pommes, pas le caramel qui pourrait rester au fond de la sauteuse pour ne pas humidifier la pâte, elle aurait des difficultés à cuire). Enfournez 30/35mn ; la pointe d’un couteau doit ressortir propre.

Beignets aux pommes de Cyril Lignac

Ça faisait un petit moment que ce n’était pas arrivé, me revoilà avec une recette issue de Tous en cuisine de Cyril Lignac. La saison des pommes battant son plein, j’ai opté pour ses beignets de pommes. La recette donne des beignets croustillants à l’extérieur et fondants à l’extérieur. On est loin ici des beignets de pommes traditionnels hyper moelleux et bourratifs (que j’adore) qu’on trouve à Mardi gras ou dans les restaurants. La pâte est extrêmement fine et sans levure. Elle dépose donc simplement une fine couche croustillante. La prochaine fois que je pense que j’essayerai avec de la levure pour des beignets 100% moelleux, ça ne peut qu’être excellent aussi ! La recette initiale prévoit en revanche beaucoup trop de pâte pour le nombre de pommes. J’ai eu beau doublé le nombre de pommes, il m’en est quand même resté. J’ai donc fait des crêpes que nous avons mangé au petit déjeuner avec ce qu’il me restait. Évidemment, comme d’habitude, dégustez les beignets le jour-même car le lendemain ils perdront tout croustillant.

Temps : 1h de préparation/cuisson
Conservation : aucune
Pour environ 40 beignets légers à la pomme

Ingrédients :

  • 200g de farine
  • 50g de sucre (vous pouvez remplacer une partie par du sucre vanillé ou même diminuer voire supprimer totalement le sucre si vous faîtes attention à votre consommation de glucides)
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre (facultatif)
  • 1 pincée de sel fin
  • 300ml de lait
  • 2 cuillères à soupe d’huile neutre (type colza, tournesol ou pépin de raison)
  • 1 œuf
  • 1 blanc d’œuf
  • 50mL de rhum ambré (facultatif)
  • 6 pommes qui se tiennent à la cuisson (type Ariane, Golden, Pink Lady, Reine des reinettes)
  • de l’huile de friture

Recette :

  • Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, la cannelle et le sel. Délayez les poudres avec moitié du lait puis incorporez l’huile, l’œuf et le blanc d’œuf. Ajoutez enfin la seconde moitié du lait et le rhum. Fouettez bien la préparation pour qu’elle soit homogène puis réservez.
  • Pelez les pommes, coupez-les en rondelles de moins d’1cm d’épaisseur puis retirez délicatement le cœur à l’aide d’un couteau en faisant attention de ne pas casser les rondelles. Réservez.
  • Versez plusieurs centimètres d’huile de friture dans une sauteuse (ou utilisez tout simplement votre friteuse) et chauffez-la à 170° (entre 165 et 180°). Quand votre huile est chaude, trempez une rondelle de pommes dans la pâte, laissez égoutter quelques secondes puis déposez-la dans l’huile en la maintenant une dizaine de secondes à la surface avec de la lâcher pour ne pas qu’elle plonge au fond de la poêle (sinon elle va s’y coller). Aidez-vous de cure-dents, ça fonctionne très bien. Faites cuire les beignets de pommes 3 par 3 ou 4 par 4 suivant la taille de votre poêle (pas plus pour que la température de l’huile ne redescende pas trop). Retournez avec un écumoire dès que la première face est dorée puis, une fois cuits des deux côtés, égouttez-les sur du sopalin. Vous pouvez les saupoudrer légèrement de sucre si vous le désirez. Dégustez immédiatement !

Riz au lait à la vanille de Cyril Lignac

Je suis particulièrement heureuse de vous proposer cette recette aujourd’hui. J’ai testé pas mal de recettes de riz au lait au fil du temps mais j’ai été constamment déçue. La texture était toujours bonne, assez fondante et moelleuse mais le goût n’était jamais satisfaisant. Le riz était trop plat, pas assez vanillé, pas assez sucré. Bref j’ai enchaîné déception sur déception. J’avais fini par me dire d’ailleurs que le riz au lait n’était pas fait pour moi. Enfin tout ça c’était avant de tomber sur cette recette de Cyril Lignac. Non seulement la texture est top mais le goût est parfait. Le riz est sucré sans être écœurant et surtout bien vanillé. La petite pointe de fleur de sel est aussi très agréable. Bref un véritable coup de cœur pour ce dessert qui nous fait faire un pas de plus dans l’automne.

Temps : 5mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 2j au réfrigérateur filmé au contact
Pour environ 650g de riz au lait

Ingrédients :

  • 120g de riz rond
  • 450g + 3 cuillères à soupe de lait entier
  • 45g de sucre semoule
  • 2 gousses de vanille
  • un pincée de fleur de sel

Recette :

  • Portez un volume d’eau à ébullition, plongez-y le riz 2mn pour crever les grains puis égouttez-le. Pendant que le riz égoutte, versez les 450g de lait entier, le sucre et les graines des gousses de vanille fendues et soigneusement grattées dans une casserole. Portez le lait à ébullition en mélangeant pour ne pas que le sucre colle au fond de la casserole. Versez alors le riz puis portez à nouveau à ébullition. Baissez immédiatement le feu pour obtenir un petit frémissement et laissez cuire le riz pendant 25mn sans cesser de mélanger. Le riz doit être fondant. Vérifiez la texture en goûtant le riz au lait et au besoin prolongez la cuisson quelques minutes mais en surveillant bien la texture du riz. Quand le riz est prêt, versez les 3 cuillères à soupe de lait froid pour stopper la cuisson et une pincée de fleur de sel. Mélangez bien, versez dans un bol et dégustez tiède ou froid selon vos préférences.

Wraps mangue crevettes de Cyril Lignac

Nouvelle recette de Tous en cuisine : des wraps mangue crevettes. Comme la majorité des recettes que j’essaye de vous proposer en ce moment, c’est assez frais et adapté à la saison actuelle. Vous pouvez les servir en guise d’apéritif ou vous en faire un vrai repas !

Temps : 10mn de préparation
Conservation : 48h bien enroulés dans du film alimentaire au frigo
Pour 4 wraps (2 personnes)

Ingrédients :

  • 4 wraps (je n’ai pas trouvé de grandes galettes)
  • 200g de fromage frais (type rondelé, madame Loïc)
  • du sel et du poivre
  • 4 poignées de pousses d’épinards (75/100g)
  • 300g de crevettes
  • 1 mangue
  • le zeste d’1 citron vert

Recette :

  • Tartinez les wraps de fromage frais puis assaisonnez-les légèrement. Déposez par-dessus les pousses d’épinards lavées et séchées. Coupez les crevettes en deux dans la longueur si elles sont grosses. Épluchez la mangue et coupez la chair en dés. Répartissez les crevettes et les dés de mangue sur les épinards puis zestez le citron vert par-dessus. Repliez une (ou deux si vous comptez faire voyager vos wraps) des extrémités sur la garniture puis roulez les wraps en les maintenant bien serrés. Servez !

Salade de pâtes au pesto rosso de Cyril Lignac

Vous commencez à avoir l’habitude maintenant, encore une recette de Cyril Lignac !!! Tous en cuisine regorge vraiment de trésors. On s’attaque ici à une recette que vous pourrez servir tout l’été : une salade de pâtes ! J’ai testé une autre recette la semaine d’avant et autant vous dire qu’elle semblait bien fade par rapport à celle-ci ! Le pesto rosso fait une sublime sauce pour accompagner les penne et les autres éléments viennent apporter tout ce qu’il faut. On a énormément de texture : du croquant, du moelleux, du croustillant mais aussi tout plein de saveurs. C’est une recette pleine de couleurs grâce à la variété de légumes qu’on y trouve ! Un home run estival me concernant !

Temps : 20mn de préparation/cuisson
Conservation : 48h dans une boite hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour le pesto rosso :

  • un pot de tomates séchées à l’huile de 280g, tomates et huile comprises (à l’origine 125g de tomates séchées à l’huile d’olive égouttées mais je trouvais ça un peu étrange de faire un pesto sans matière grasse donc j’ai fait un mix entre cette recette de pesto de Cyril Lignac et une autre donnée dans une de ses masterclass)
  • 20g de poudre d’amandes
  • 50g de parmesan râpé
  • 1 gousse d’ail
  • 20g de feuilles de basilic

Pour la salade de pâtes :

  • 240g de penne (ou autres pâtes)
  • 100g de petits pois (frais ou surgelés)
  • 2 tranches de poitrine fumée (plus pour moi car elles étaient petites, comptez environ 140/150g je pense)
  • 200g de tomates cerises
  • 200g de pousses d’épinards
  • 1 courgette
  • du sel et du poivre
  • 50g de parmesan

Recette ;

  • Commencez par préparer le pesto. Dans le bol de votre mixeur, versez les tomates, leur huile, la poudre d’amandes, le parmesan et la gousse d’ail décortiquée et dégermée. Mixez jusqu’à obtenir une pâte. Ajoutez alors le basilic et mixez jusqu’à obtenir un pesto plutôt homogène (il est important de ne pas ajouter le basilic au début car si vous le mixez trop il va chauffer et noircir : il sera donc moins joli). Réservez (si vous préparez votre pesto à l’avance, nappez-le d’un petit peu d’huile pour qu’il ne noircisse pas).
  • Dans une première casserole, faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante salée en respectant le temps indiqué sur le paquet (en principe 7/8mn pour des penne). Faites de même avec les petits pois dans une seconde casserole (en principe 10mn s’ils sont surgelés et 12/15 s’ils sont frais). Égouttez les deux en fin de cuisson. Pendant ce temps, détaillez la poitrine fumée en lardons et faites les cuire à sec dans une poêle pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés de façon uniforme. Préparez également le reste des légumes. Lavez les tomates cerises et coupez-les en 2 ou 4 suivant leur taille. Lavez et essorez les pousses d’épinards. Détaillez des lamelles de courgettes à l’aide d’un économe. Pour cela, déposez vos courgettes sur le plan de travail et râpez-les avec l’économe jusqu’à atteindre les graines. Retournez-les alors d’un quart de tour et recommencez jusqu’à atteindre le cœur. Poursuivez de la même façon sur les deux autres faces.
  • Quand tous vos éléments sont prêts, mélangez le pesto avec les pâtes, les petits pois, les lardons et les tomates cerises. Ajoutez ensuite les pousses d’épinards et les courgettes. Salez et poivrez légèrement. Conservez au réfrigérateur et accompagnez de copeaux de parmesan au moment du service.

Croque-Monsieur croustillants à la poêle de Cyril Lignac

Après avoir passé quelques temps sans recette du chef Lignac, j’en ai enchaîné quelques unes dont ces croques juste après les spaghetti carbonara. C’est une recette ultra accessible et rapide à préparer comme on pouvait s’y attendre pour ce type de plat. J’ai adoré cet intermédiaire entre un croque à la béchamel et un simplement beurré. Le résultat est très moelleux et bien doré. C’est une super recette à garder sous le coude !

Temps : 10mn de préparation + 15mn de cuisson (environ 3mn et demi par côté x2 fournées)
Conservation : 2/3j au réfrigérateur
Pour 8 croques (4 personnes)

Ingrédients :

  • 200g d’emmental, parmesan ou gruyère râpé (j’ai opté pour le gruyère)
  • 100g de crème fraîche épaisse
  • 1 œuf
  • du sel et du poivre
  • un pointe de muscade
  • 16 tranches de pain de mie
  • 100g de beurre
  • 100g de jambon (8 tranches pour moi, je n’ai pas pesé)
  • 1 filet d’huile d’olive
  • quelques brins de ciboulette

Recette :

  • Mixez le fromage râpé, la crème et l’œuf ensemble. Assaisonnez avec le sel, le poivre et la muscade. Tartinez une face de chaque tranche de pain de mie avec le mélange. Détaillez le jambon en 8 portions et répartissez-les sur moitié des tranches de pain de mie. Retaillez si besoin pour que le jambon ne dépasse pas et refermez avec les 8 autres tranches (garniture vers l’intérieur). Taillez les bords. Faites fondre le beurre au micro-ondes et badigeonnez-en les faces extérieures des croques à l’aide d’un pinceau. Versez le reste du beurre et un filet d’huile d’olive dans une poêle et chauffez sur feu moyen. Dorez les deux faces des croques en faisant attention lorsque vous les retournez. Servez coupés en deux avec un peu de ciboulette ciselée.

Spaghetti carbonara de Cyril Lignac

Bon, je l’avoue, c’était la première fois que je faisais de vraies spaghetti carbonara… Je suis une aficionado des fausses carbo où on coupe l’œuf avec de la crème… C’était une totale découverte que d’utiliser uniquement des œufs pour la sauce. Et ma foi, même si je pense que je préférerais toujours la version à la française pour son crémeux incomparable, j’ai trouvé ça excellent (et bien plus consistant), surtout avec la charcuterie grillée. La seule difficulté de cette recette justement est de se procurer du guanciale, souvent trouvable uniquement dans des épiceries spécialisées italiennes. Mais vous pouvez le remplacer par de la pancetta sans soucis.

Temps : 20mn de préparation/cuisson
Conservation : 24h dans un récipient hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 120g de guanciale (ou de pancetta si vous n’en trouvez pas)
  • 400g de spaghetti fraîches
  • 2 œufs
  • 4 jaunes d’œuf
  • 1 cuillère à café de poivre noir
  • 120g de pecorino râpé
  • 80g de parmesan râpé

Recette :

  • Coupez le guanciale en lardons et versez-le dans une grande sauteuse sur feu moyen. Laissez cuire 7mn environ, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les lardons soient bien croustillants. Retirez-les de la poêle à l’aide d’une pince et réservez-les sur du sopalin pour absorber l’excédent de gras. Dans le même temps, cuisez les pâtes fraîches al dente en respectant les indications du paquet (en principe 4mn dans une casserole d’eau bouillante salée). Dans un saladier, battez les œufs avec les jaunes et le poivre puis incorporez-y les fromages râpés (vous pouvez en garder un peu de côté pour saupoudrer au moment du service).
  • Une fois les lardons enlevés de la poêle, versez une louche d’eau de cuisson des pâtes dans la sauteuse (sans essuyer le gras : on le garde pour donner du goût aux pâtes) et portez à ébullition. Ajoutez alors les pâtes et faites les rouler en va-et-vient pendant 4/5mn. Hors du feu, ajoutez le mélange œuf/fromage et mélangez pendant 1mn. Remettez chauffer sur feu très doux, ajoutez les lardons (là encore gardez-en un peu pour le dressage) et faites de nouveau rouler les pâtes pendant 2/3mn. Servez à l’assiette immédiatement avec le guanciale et le fromage râpé mis de côté précédemment.

Tiramisu aux fruits rouges de Cyril Lignac

Attention, si vous avez du sang italien dans les veines, je vous conseille de fermer les yeux car vous allez être confrontés à une hérésie. Notre très cher Cyril Lignac nous propose une recette de tiramisu aux fruits rouges à base… de crème. Et oui vous avez bien lu ! Exit ici les blancs en neige dans la crème au mascarpone, ils sont remplacés par une crème montée. J’ai décidé de vous présenter cette recette quand même car le résultat est certes moins mousseux mais bien plus crémeux. Il pourrait donc faire le plaisir de certains, même si ma préférence va personnellement à la crème mascarpone traditionnelle. Par contre les quantités de cette recette sont ENORMES. Cyril Lignac indique qu’il s’agit d’un tiramisu pour 4 personnes mais comme vous pouvez le voir j’ai rempli un énorme contenant et… il m’en restait !!! C’est pour ça que mes couches ne sont pas égales. J’ai eu sur les bras l’équivalent de 2 verrines de mousse mascarpone quand je suis arrivée en haut du bord. Mais il était déjà trop tard. Je ne pouvais pas revenir sur le montage déjà réalisé. Le résultat aurait été désastreux. J’ai donc gardé le reste de crème que j’ai ajouté ensuite au moment du service. Je pense donc que vous pouvez facilement servir 10 personnes avec ces quantités.

Temps : 30mn de préparation + 2h de réfrigération
Conservation : 48h grand max au frigo bien filmé
Pour 10 verrines

Ingrédients :

Pour la crème mascarpone :

  • 3 jaunes d’œuf
  • 100g de sucre
  • 150g de mascarpone
  • 350ml de crème entière liquide

Pour le montage :

  • 4 expressos (remplacés ici par 150mL de coulis de framboises que j’ai dilué avec un peu d’eau chaude car je n’aime pas le café)
  • 21 biscuits à la cuillère (j’en ai mis 20)
  • 125g de fraises
  • 250g de framboises
  • 1 cuillère à soupe de sucre glace
  • le zeste d’un citron vert

Recette :

Pour la crème mascarpone :

  • Disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur 15mn avant de commencer.
  • Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que la préparation fasse le ruban. Incorporez le mascarpone puis fouettez à nouveau jusqu’à ce que les fouets laissent des traces dans la crème comme pour une chantilly. Versez votre crème dans le cul de poule sorti du congélateur et fouettez-la jusqu’à obtenir une crème fouettée ferme. Incorporez-la délicatement au mélange au mascarpone. Réservez.

Pour le montage :

  • Versez le café (ou comme moi du coulis de fruits rouges légèrement dilué) dans une assiette creuse et trempez-y les biscuits à la cuillère. Lavez et séchez les fraises et découpez-les en brunoise.
  • Déposez moitié des biscuits dans le fond des verrines, ajoutez moitié des fraises puis moitié de la crème mascarpone. Réalisez un second étage en disposant les éléments exactement dans le même ordre (biscuits, fraises, crème mascarpone). Lissez le sommet des verrines à l’aide d’un couteau. Déposez les framboises joliment sur la crème mascarpone et placez les tiramisu au moins 2h au réfrigérateur. Au moment de servir, saupoudrez très légèrement de sucre glace et de zestes de citron vert.