Pâtes sauce carottes/miso et gremolata

Et oui vous ne rêvez pas, encore une recette végétarienne (et encore une fois ce fut totalement par hasard). Quand j’ai vu les photos de Festing at home, je les ai trouvées exceptionnelles. Et je me suis dit qu’après tout, j’avais déjà essayé des pâtes au poivron et à la courge donc pourquoi pas à la carotte, il n’y avait pas de raison que ça ne fonctionne pas ! J’ai beaucoup aimé le résultat. La sauce carotte/miso est très douce malgré l’arrière-goût de soja. On ne devine d’ailleurs pas forcément qu’il s’agit de carottes (parfait si vos enfants sont un peu récalcitrants à manger des légumes). En revanche, cette douceur a un revers : le goût est un peu plat. Je vous invite fortement à faire la gremolata car elle apporte du punch au plat. Elle apporte acidité et saveurs. Si vous n’aimez pas le persil ou le citron, remplacez-la par quelque chose d’autre sinon les pâtes seront très fades. Si vous n’êtes pas végétarien, vous pouvez vous orienter vers un peu de bacon grillée, mixé finement et saupoudré sur les pâtes ou pourquoi pas un peu de fromage râpé. Mais il vous faut ce relief impérativement !

Temps : 25mn de préparation/cuisson
Conservation : 3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour la sauce carotte-miso :

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 échalotes
  • 4 gousses d’ail
  • 600g de carottes (soit 3 carottes de taille moyenne)
  • 750mL d’eau
  • 35g de noix de cajou
  • 3 cuillères à soupe de pâte de miso blanc

Pour la gremolata :

  • 50g de persil (vous pouvez utiliser les fanes de vos carottes également)
  • 1 grosse gousse d’ail
  • Le zeste d’un citron
  • 50g d’huile d’olive
  • Le jus d’un demi citron
  • 0.25 cuillère à café de sel
  • 400g de pâtes de votre choix (j’ai opté pour des tortis car leur forme permet d’emprisonner la sauce)

Recette :

Pour la sauce carotte-miso :

  • Chauffez l’huile dans une casserole de taille moyenne et ajoutez-y les échalotes et les gousses d’ail grossièrement émincées. Laissez cuire 5mn environ jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Pendant ce temps, épluchez les carottes, coupez-en les extrémités et coupez-les en rondelles. Ajoutez-les dans la casserole avec l’eau et les noix de cajou. Portez à ébullition puis laissez cuire à couvert pendant 15mn en baissant légèrement le feu pour obtenir un frémissement. Ajoutez ensuite la pâte de miso, laissez ramollir quelques minutes au contact de la chaleur et mixez finement à l’aide d’un blender ou d’un mixeur plongeant jusqu’à obtenir une sauce crémeuse et soyeuse. Au besoin, ajoutez encore un peu d’eau.

Pour la gremolata :

  • Pendant que la sauce cuit, préparez la gremolata. Ajoutez le persil, l’ail et le zeste de citron dans un petit mixeur et mixez par à-coup jusqu’à ce que le persil soit finement haché. Ajoutez alors l’huile d’olive, le jus de citron et le sel et mixez encore quelques coups pour obtenir une sauce mélangée mais pas mixée de façon homogène : il faut que le persil reste haché. Rectifiez l’assaisonnement et la quantité d’huile si nécessaire et réservez.

Pour la cuisson :

  • Pendant que la sauce cuit, préparez également vos pâtes. Cuisez-les dans un grand volume d’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet, égouttez et réservez.
  • Quand tous vos éléments sont prêts, versez les pâtes dans la sauce au carotte et mélangez. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire et servez avec la gremolata !

Soupe de potimarron au garam masala

Et hop encore une recette de soupe. Et oui car pour compenser toutes les recettes de Noël que j’ai préparé il y a quelques semaines, il a fallu compenser avec de grosses doses de légumes. Avec le froid qu’il y a eu sur Tours en décembre, la soupe paraissait la meilleure alternative. Voilà donc une nouvelle soupe à base de courge mais aussi d’épices. J’ai opté pour le garam masala car j’adore ce mélange d’épices indien. L’association avec le potimarron peut paraître étrange mais elle fonctionne très bien !

Temps : 30mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique
Pour 6 à 8 personnes

Ingrédients :

  • 2 potimarrons de 1kg
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 gros poireau
  • 4 gousses d’ail
  • 2cm de gingembre frais
  • 750mL de bouillon de légumes (soit 2 cubes de bouillon de légumes dilués dans 750mL d’eau bouillante)
  • 2 cuillères à café de Garam Masala
  • 100mL de lait de coco
  • le jus d’une orange à jus
  • 3 cuillères à soupe de sirop d’érable

Recette :

  • Lavez vos potimarrons puis coupez-les en 2, évidez-les et coupez-les en tranches ou en morceaux. Versez-les dans une grosse casserole avec quelques centimètres d’eau, couvrez et portez à ébullition pendant 15 à 20mn, jusqu’à ce qu’un couteau les traverse sans difficulté. Egouttez et réservez.
  • Faites chauffer l’huile dans la même casserole et ajoutez le poireau lavé et émincé, les gousses d’ail épluchées et coupées en morceaux et le gingembre frais épluché et coupé en morceaux également. Laissez cuire à couvert 5 à 10mn jusqu’à ce que le poireau soit tendre. Pendant ce temps, enlevez la peau des potimarrons et récupérez-en la chair (en faisant attention de ne pas vous brûler). Quand le poireau est prêt, ajoutez la purée de potimarron ainsi que le bouillon de légumes. Mélangez jusqu’à ce que le bouillon et le potimarron soient à peu près homogènes puis mixez jusqu’à ce que la soupe soit lisse et parfaitement homogène. Ajoutez alors le lait de coco, le jus d’orange et le sirop d’érable et mixez à nouveau. Rectifiez l’assaisonnement en ajoutant du sel, du poivre ou un peu plus de garam masala suivant vos préférences (voire un peu de piment de Cayenne) et servez chaud !

Note :
– Vous pouvez aussi éplucher le potimarron avant cuisson si vous craignez de vous brûler en faisant ça après cuisson mais ce sera beaucoup plus long et fastidieux.

Tarte rustique champignons oignons comté

Et hop la première recette végétarienne de cette année ! Je vous avoue que je n’ai même pas fait attention en choisissant cette recette. J’avais juste envie d’une belle tarte aux champignons quand j’ai vu la photo de Free the pickle. Et miracle, elle s’avérait être végétarienne. Que demander de plus ? Eh bien elle est aussi ultra simple à faire et demande peu de temps de préparation, il y a juste beaucoup de cuisson (normal pour une tarte). De quoi ravir les amoureux de ce « légume » !
(Désolée pour la photo, comme je me suis brûlée récemment, j’ai de la peine à manier des éléments chauds donc je n’ai pu prendre la photo qu’une fois la tarte refroidie donc le fromage avait un peu figé, c’est dommage car elle a l’air moins gourmande qu’à la sortir du four)

Temps : 15mn de préparation + 1h de cuisson
Conservation : 3/4j au frigo
Pour une tarte (4 personnes)

Ingrédients :

  • 2 oignons
  • 500g de champignons de Paris
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 10g de beurre
  • 1 branche de romarin
  • du sel et du poivre
  • 1 pâte brisée
  • 3 cuillères à soupe de moutarde
  • 100 g de comté râpé

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Pelez et émincez les oignons. Équeutez, lavez et émincez les champignons. Chauffez l’huile avec le beurre dans une grande poêle sur feu moyen et ajoutez les oignons, les champignons et le romarin. Faites-les revenir 10/15mn jusqu’à ce qu’ils soient dorés en mélangeant de temps en temps : il faut que l’eau rendue par les champignons soit totalement évaporée. Mélangez et assaisonnez l’ensemble. Déroulez la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Tartinez le fond de tarte de moutarde en laissant 2/3cm nets sur la bordure. Recouvrez avec les champignons et les oignons (pensez à l’enlever la branche de romarin) puis le fromage râpé. Repliez les bords de la pâte par-dessus la garniture puis enfournez 40/45mn jusqu’à ce que la pâte soit dorée.

Risotto au potimarron

J’ai laissé les courges de côté pendant quelques temps à cause du beau temps qui nous a inondé pendant plusieurs semaines mais me voilà de retour avec une recette salée. Comme j’adore le risotto, j’ai décidé d’y intégrer une purée de potimarron qui est extrêmement rapide à préparer car nul besoin de se casser la tête à éplucher la courge : il suffit de la faire cuire à couvert une dizaines de minutes et la peau s’en va toute seule. Un plat végé parfait pour supporter les températures de saison ! D’ailleurs, le risotto peut avoir l’air assez liquide sur la photo mais rassurez-vous c’est parce que je l’ai pris en photo bouillant à la sortie de la casserole. Quand il va tiédir, il va prendre en consistance et n’aura rien d’une soupe !

Temps : 50mn de préparation/cuisson environ
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 5 personnes

Ingrédients :

  • 1 potimarron
  • 2 échalotes
  • 1 gousse d’ail
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 300g de riz à risotto
  • 100mL de vin blanc
  • 1L de bouillon de légumes (soit 2 cubes de bouillon de légumes dilués dans 1L d’eau bouillante)
  • 60g de parmesan râpé (100g si vous aimez beaucoup ça)
  • du poivre

Recette :

  • Commencez par préparer le potimarron. Lavez-le, séchez-le, coupez-le en 2, videz-le puis coupez-le en cubes moyens sans l’éplucher. Versez les morceaux dans une casserole avec quelques centimètres d’eau et une pincée de gros sel et portez à ébullition. Laissez cuire à couvert pendant 10/15mn : la pointe d’un couteau doit traverser la chair sans difficulté. Égouttez, laissez refroidir jusqu’à pouvoir manipuler le potimarron manuellement et prélevez la chair de la peau à l’aide d’une cuillère. Réservez la purée de potimarron obtenue le temps de faire le risotto.
  • Faites revenir les échalotes et les gousses d’ail finement émincées dans une grosse casserole avec 3 cuillères à soupe d’huile d’olive sur feu doux pendant 5mn. Ajoutez le riz et laissez cuire pendant 1-2mn en mélangeant bien pour que le riz s’imprègne. Versez le vin blanc et mélangez jusqu’à ce qu’il soit totalement incorporé. Versez ensuite quelques louches du bouillon et laissez cuire jusqu’à ce qu’il soit complètement absorbé par le riz en mélangeant de temps en temps. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement du bouillon en attendant bien qu’il soit totalement absorbé avant d’incorporer la suite à chaque fois. Cela devrait prendre 20mn environ (les premières louches seront très rapidement absorbées et la suite mettra de plus en plus de temps à l’être, c’est normal). Une fois le bouillon totalement absorbé, ajoutez le parmesan, poivrez puis incorporez la purée de potimarron. Mélangez jusqu’à obtenir un risotto lisse et homogène. Servez immédiatement.

Cake scarmoza, basilic et tomates confites

Ça faisait un petit moment que je voulais vous proposer une nouvelle recette de cake salé mais je n’avais pas trop d’inspiration puisque je fais quasiment exclusivement la recette de cake au jambon de ma maman que j’adore. Mais avec la pénurie de moutarde, je n’ai plus trop eu le choix et je me suis un peu plus creusée la tête. J’ai choisi de m’inspirer d’ingrédients typiques de la cuisine italienne que j’adore comme la scarmoza, le basilic et les tomates confites et de ne conserver que ça pour avoir un cake qui soit végétarien car je ne vous en avais pas encore proposé. Le résultat est vraiment très bon. Le cake est bien moelleux et gourmand avec ses morceaux de fromage et de tomates confites. L’ail en poudre et le basilic permettent de relever le goût sans être écœurants. Un véritable plaisir !
(Mes excuses pour la photo, j’ai découpé le cake vraiment à la sortie du four car j’étais très pressée et il s’est donc totalement écroulé car il n’avait pas encore de structure… Ne faîtes pas la même erreur que moi et vous aurez un cake tout beau tout haut !)

Temps : 15mn de préparation et 45mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans du papier alu au frigo
Pour 1 cake standard

Ingrédients :

  • 2 œufs
  • 250mL de lait
  • 70g de beurre fondu
  • 250g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • 1 cuillère à café d’ail en poudre
  • 1 cuillère à café de sel fin
  • 0.25 cuillère à café de poivre
  • 175g de scarmoza
  • 50g de tomates confites
  • 10g de basilic frais

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Dans un saladier, fouettez les œufs avec le lait et le beurre fondu. Incorporez ensuite la farine, la levure, le bicarbonate, l’ail, le sel et le poivre ensemble puis la scarmoza coupée en cubes, les tomates confites coupées en morceaux et le basilic finement ciselé. Mélangez bien, versez dans un moule à cake (beurré et fariné si besoin) et enfournez 45 à 50mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Si votre cake est déjà doré alors que l’intérieur est encore cru, couvrez-le de papier aluminium jusqu’à la fin de la cuisson. Laissez légèrement refroidir avant de démouler et de déguster.

Gaufres aux courgettes

Si vous avez besoin d’un coup de pouce pour faire manger des légumes aux plus récalcitrants, cette recette de gaufres salées est faite pour vous. Le secret de leur moelleux réside dans les courgettes râpées incorporées dans la pâte qui apportent énormément d’humidité. Autre bon point, même si on a l’impression de se faire plaisir en s’octroyant des gaufres, c’est un plaisir coupable ultra sain qui ne compte que 150kcal/gaufre. De quoi pouvoir en avaler plusieurs sans se poser de question ! En les servant avec un peu de salade et de jambon blanc, vous aurez un repas parfaitement sain et équilibré. Merci à chic chic chocolat pour la recette !

Temps : 10mn de préparation + 15mn de cuisson environ
Conservation : 2/3j au réfrigérateur dans une boite hermétique ou du papier alu
Pour 12 gaufres (4 personnes)

Ingrédients :

  • 200g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 150ml de lait
  • 50g d’huile d’olive
  • 2 œufs
  • 50g de gruyère râpé
  • 300g de courgette (1 courgette normale)
  • du sel et du poivre

Recette :

  • Mélangez la farine avec la levure chimique puis incorporez-y le lait et l’huile d’olive ensemble et enfin les œufs un par un. Quand la pâte est homogène, incorporez le gruyère râpé. Lavez, séchez vos courgettes, râpez-les et incorporez-les à la pâte. Assaisonnez et réservez 1h à température ambiante.
  • Préchauffez le gaufrier. Huilez-le légèrement à l’aide d’un pinceau. Versez une petite louche de pâte par empreinte et laissez cuire jusqu’à ce que les gaufres soient dorées (2/3mn). Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte.

Aubergines grillées au four, sauce au yaourt grec

Je vous avais déjà proposé des aubergines grillées au four l’année dernière. Toutes simples. Juste comme ça. Cette fois-ci, elles sont accompagnées d’une sauce au yaourt grec aux herbes et c’est vraiment excellent. La recette des aubergines est exactement la même mais je trouve que la sauce fait toute la différence. Son côté légèrement acide sublime les légumes et se marie particulièrement bien avec une viande rouge ou du poulet. A tester cet été pour votre plus grand plaisir !

Temps : 10mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans un récipient hermétique (sauce à part)
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour les aubergines :

  • 2 aubergines
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • du thym séché
  • de la fleur de sel
  • du poivre

Pour la sauce :

  • 200 g de yaourt grec
  • 50g de lait
  • le jus d’un demi citron
  • 1,5 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de thym séché
  • 1 cuillère à café de graines de sésame
  • 1 cuillère à café de fleur de sel
  • 0,5 cuillère à café d’ail en poudre

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°C. Lavez les aubergines, coupez-les en deux. Avec un couteau bien aiguisé, quadrillez la chair des aubergines en profondeur mais sans transpercer la peau (faites des entailles en diagonale dans un sens, puis perpendiculairement). Déposez les aubergines sur une plaque de cuisson ou dans un plat à gratin, faces incisées vers le haut. Arrosez-les d’huile d’olive (environ 1 cuillère à soupe par demie-aubergine) puis saupoudrez-les de thym, de sel et de poivre. Enfournez 35mn environ. La chair doit être tendre.
  • Pendant ce temps, préparez la sauce. Dans un bol, mélangez tous les ingrédients ensemble et réservez au frigo. Servez les aubergines chaudes avec de la sauce au yaourt par-dessus. Vous pouvez les accompagner de dés de citrons confits au sel.

Tarte courgettes mozza basilic et sa pâte à l’huile d’olive

Encore un plat très estival dans sa composition : des courgettes, de la mozza, du basilic, de l’huile d’olive. Tout ce qu’il faut pour penser au sud et aux vacances. C’est une sublime recette que j’ai trouvé chez Nanou et j’ai adoré ! C’était la première fois que je faisais une pâte à l’huile d’olive et je trouve que ça se prête parfaitement à ce genre de tarte salée. La farine d’épeautre aussi se marie très bien avec les courgettes en terme de goût car elle rappelle le goût des pignons de pin je trouve (c’est d’ailleurs pour ça que j’en ai ajouté un peu). De quoi régaler toute votre famille avec un repas gourmand et léger à la fois !

Temps : 20/25mn de préparation + 30/35mn de cuisson
Conservation : 48h dans une boite hermétique
Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour la pâte brisée à l’huile d’olive :

  • 160g de farine d’épeautre T80
  • 60g de farine d’épeautre semi complète
  • 1 pincée de sel
  • 60g d’huile d’olive
  • 75g d’eau

Pour la garniture :

  • 3 courgettes de taille moyenne (2 peuvent être suffisantes, 3 étaient un peu trop pour moi, j’avais vraiment une immense pile de courgettes, n’hésitez donc pas à ne pas tout mettre si vous sentez que ça devient excessif)
  • 1 citron confit au sel
  • 1,5 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • du sel et du poivre
  • une petite poignée de pignons de pin
  • 1 boule de mozzarella
  • environ 50g de pesto
  • quelques feuilles de basilic frais
  • un peu de fleur de sel

Recette :

Pour la pâte brisée à l’huile d’olive :

  • Versez tous les ingrédients de la pâte dans un saladier et mélangez-les jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène. Étalez celle-ci sur un plan de travail légèrement fariné jusqu’à obtenir un cercle de pâte de environ 35cm de diamètre (pas besoin qu’il soit bien régulier puisqu’il s’agit d’une tarte rustique, sans moule, la dimension est là pour vous aidez à avoir la bonne épaisseur de pâte!). Déposez le fond de tarte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Réservez.

Pour la garniture :

  • Préchauffez le four à 180°. Lavez les courgettes, essuyez-les et coupez-les finement en tranches à l’aide d’une mandoline (je n’en ai pas, j’ai donc coupé des rondelles au couteau de moins de 0,5cm d’épaisseur). Déposez-les dans un saladier avec le citron confit coupé en petits dés et l’huile d’olive. Mélangez jusqu’à ce que les rondelles de courgettes soit bien enrobées puis assaisonnez avec le poivre et le sel. Déposez joliment les courgettes sur le fond de pâte en laissant une bordure de environ 3cm sur le côté. Repliez la bordure sur les courgettes en appuyant bien au niveau de la pliure pour que la pâte ne bouge pas à la cuisson puis enfournez 30mn (35 pour moi). 5mn avant que la tarte ne soit cuite, ajoutez les pignons de pin par-dessus. Quand elle est prête, laissez-la tiédir quelques minutes avant d’ajouter la mozzarella coupée en morceaux, des petites cuillères de pesto, quelques feuilles de basilic et un peu de fleur de sel par-dessus.

Note :

– Cette tarte peut se manger chaude comme froide. A vous donc de décider comment vous voulez finir sa préparation. Comme je voulais que la mozza fonde légèrement, je l’ai déposée sur les courgettes directement à la sortie du four. Si vous désirez la manger plutôt froide, attendez qu’elle ait totalement refroidie avant d’ajouter la mozzarella qui conservera alors toute sa texture !

Cannelloni ricotta épinards

Voilà une recette simple et efficace : des cannelloni ricotta épinards. Un plat familial, généreux et encore une fois végétarien qui est un classique dans beaucoup de familles. Ici, pas de prise de tête, on part sur une recette express : on achète les pâtes fraîches, les épinards hachés surgelés et la sauce tomate déjà faite. Bien évidemment rien ne vous empêche de faire ces éléments maison pour que le plat soit encore meilleur mais ce n’est pas obligatoire. Vous avez totalement le droit d’avoir la flemme de passer 3h en cuisine tous les jours 😉

Temps : 20mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo
Pour 3/4 personnes

Ingrédients :

  • 400g d’épinards hachés surgelés (j’utilise les findus à la crème : attention si vous utilisez des épinards standards car ils perdront beaucoup d’eau à la cuisson contrairement à ceux-là, il faudra donc prévoir une plus grosse quantité initiale)
  • 500g de ricotta
  • 1 œuf
  • 35g de parmesan râpé
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à café de sel
  • 0,25 cuillère à café de poivre
  • 0,25 cuillère à café de noix de muscade râpée
  • 6 feuilles (250g) de pâte à lasagnes fraîche (vous pouvez utiliser des cannelloni directement si vous en trouvez mais ce n’était pas mon cas ; dans ce cas s’il ne s’agit pas de pâte fraîche n’oubliez pas de les faire précuire préalablement quelques minutes dans un grand volume d’eau salée)
  • 600g de sauce tomate (au basilic pour moi)
  • environ 100g de gruyère râpé

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Décongelez les épinards au micro-ondes en respectant les consignes du paquet. S’ils sont encore gorgés d’eau (ce qui sera le cas si vous utilisez des épinards normaux contrairement aux épinards pré-préparés comme moi), pressez-les pour enlever le maximum d’eau possible.
  • Dans un saladier, mélangez la ricotta, l’œuf, le parmesan et l’ail écrasé au presse-ail. Incorporez ensuite les épinards puis assaisonnez avec le sel, le poivre et la muscade. Prenez une première feuille de pâte et roulez-la en essayant de former un tube de environ 5cm de diamètre (roulez-la dans le sens qui vous permettra d’avoir un cannelloni le plus long possible, sinon la couche de pâte sera trop épaisse et la garniture pas assez présente : ce ne sera pas très bon). Humidifiez légèrement l’extrémité de la bande et appuyez pour souder le cannelloni. Tenez-la fermement en déposant un embout plaqué contre le plat (celui que vous utiliserez pour la cuisson, il faut qu’il fasse environ 35x23cm si vous voulez que tous les cannelloni tiennent dedans) pour que la farce ne s’échappe pas puis, à l’aide d’une cuillère à soupe, remplissez le tube de farce au maximum. Allongez-le délicatement dans le plat en essayant que la garniture ne s’échappe pas et placez-le dans un coin. Répétez l’opération avec les 5 autres feuilles en déposant les cannelloni côte à côte, bien collés pour qu’ils tiennent tous dans le plat. Versez la sauce tomate par dessus et enfournez 20mn. Parsemez de fromage râpé et prolongez la cuisson pendant 10mn. Servez chaud.

Note :

– La technique moins barbare pour rouler les cannelloni consiste à prendre votre feuille de pâte, déposer la garniture sur un bout et à rouler ensuite la pâte en serrant bien pour que la garniture ne s’échappe pas. J’ai essayé de faire comme ça mais je trouve qu’il est très difficile de remplir les cannelloni généreusement ainsi. Il n’y aura pas assez de garniture à l’intérieur. J’ai donc opté pour une technique beaucoup moins conventionnelle et un peu moins pratique à réaliser mais qui fonctionne particulièrement bien !

Spaghetti de courgettes au pesto, tomates rôties, fêta et croutons

Voilà un repas tout léger léger qui pourra vous accompagner tout l’été : des spaghetti de courgettes au pesto accompagnées de tomates rôties, de fêta, de croûtons, de pignons de pin et d’une pointe de menthe. J’ai piqué cette recette chez Tangerine Zest en twistant quelques petits éléments. Malgré la simplicité de ce plat, il est vraiment tout en saveur. Mon compagnon qui est un peu réticent quand je n’accompagne pas nos repas d’un peu de viande s’est aussi régalé. Je n’ai pas fini d’en préparer dans les semaines à venir !

Temps : 25mn de préparation/cuisson
Conservation : 24h dans un récipient hermétique au frigo (pas plus car je pense que la texture de la courgette va vite être impactée avec des lamelles aussi fines)
Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 350g de tomates cerises
  • 2 gousses d’ail
  • de l’huile d’olive
  • du sel et du poivre
  • 2 tranches de pain de campagne
  • 2 courgettes moyennes (bio de préférence puisqu’on va manger la peau)
  • 2 cuillères à soupe de pesto
  • les feuilles de 2/3 tiges de menthe
  • 75g de fêta
  • une poignée de pignons de pins

Recette :

  • Lavez les tomates cerises et déposez-les dans un plat de cuisson avec les gousses d’ail épluchées. Arrosez-les avec un filet d’huile d’olive, mélangez, assaisonnez et enfournez dans un four à 180° (pas besoin de préchauffer préalablement) pendant 25mn.
  • Découpez le pain en cubes de 2/3cm et déposez-les sur une plaque de cuisson. Arrosez-les avec un filet d’huile d’olive, mélangez et enfournez-les dans le four en même temps que les tomates pour 10mn en les retournant à mi-cuisson pour qu’ils dorent sur les deux faces.
  • Lavez vos courgettes et séchez-les. A l’aide d’un économe à julienne, réalisez des spaghetti de courgettes. Pour cela, déposez vos courgettes sur le plan de travail et râpez-les avec l’économe jusqu’à atteindre les graines. Retournez-les alors d’un quart de tour et recommencez jusqu’à atteindre le cœur. Poursuivez de la même façon sur les deux autres faces. Si vous n’avez pas d’économe à julienne, vous pouvez très bien faire des tranches avec une mandoline et détailler ensuite ces tranches en spaghetti à l’aide d’un couteau tout simplement. Versez les courgettes dans un saladier et mélangez-les avec le pesto, la chair des gousses d’ail rôties (il suffit de les presser pour la récupérer) et les feuilles de menthe lavées, séchées et cisaillées en petits morceaux. Assaisonnez et réservez.
  • Toastez les pignons dans une petite poêle à sec une trentaine de secondes sur feu moyen. Réservez.
  • Quand tous les éléments sont prêts, répartissez les courgettes dans deux assiettes avec les tomates, les croûtons, la fêta émiettée et les pignons de pin.