Pain brioché orange/raisins secs

     Bonjour à tous ! J’espère que vous avez passé un très bon Noël et que vous avez été gâtés (ou que vous avez gâté vos estomacs ;)). On se retrouve aujourd’hui pour une recette qui sent bon l’hiver avec son arôme d’orange et ses raisins secs. Il s’agit d’un sublime pain brioché que j’ai piqué chez Sandra, la référence en matière de boulange. Ne vous y trompez pas, il s’agit bien ici d’un pain brioché et non d’une brioche. Il est donc un peu moins aéré et moelleux qu’une brioche traditionnelle, tout en restant très parfumé et gourmand à la dégustation. Une très bonne alternative entre le pain et la brioche donc, qui peut être utilisée tant au petit-déjeuner tartiné de beurre ou de confiture que pour accompagner certains fromages. Il se suffit également à lui même dégusté tel quel ou légèrement grillé.

.

IMG_20191207_120611__01

.

Temps : 50mn/1h00 de préparation + 2h20 de pousse (temps réductible)  + 25mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans du papier aluminium ou un sac fermé
Pour 1 pain brioché

.

Ingrédients :

  • 120g de raisins secs (Vous pouvez remplacer une partie par des écorces d’oranges confites si vous aimez cela)
  • 550g de farine T65
  • 1 cuillère à café de levure sèche instantanée
  • 35g de sucre
  • 250ml + 1 cuillère à soupe de jus d’orange fraichement pressé (soit le jus de trois oranges environ)
  • 20ml + 1 cuillère à soupe de Grand Marnier
  • 60ml d’eau
  • 1 jaune d’œuf
  • le zeste de 3 oranges bio finement râpées
  • 1 cuillère à café de sel
  • 40g de beurre mou
  • 1 blanc d’oeuf pour la dorure

.

IMG_20191207_120636__01

.

Recette :

  • Dans un bol, versez les raisins secs, une cuillère à soupe de Grand Marnier et assez d’eau bouillante pour couvrir les raisins afin de les réhydrater (ils seront ainsi plus moelleux à la dégustation). Réservez ainsi le temps de faire la brioche.
  • Mettez la farine, la levure sèche instantanée et le sucre dans le bol de votre robot (ou un gros saladier) en faisant attention à ce que le sucre ne touche pas directement la levure et mélangez. Creusez un puits et versez-y les 250mL de jus d’orange, les 20mL de Grand Marnier, l’eau, le jaune d’œuf et les zestes d’orange. Incorporez petit à petit la farine aux liquides en mélangeant doucement à l’aide d’une cuillère en bois ou de la feuille de votre robot. La pâte ne doit être ni sèche ni collante : ajoutez du jus d’orange ou de la farine en fonction pour obtenir la texture désirée. Pétrissez ensuite quelques minutes puis incorporez le sel dissout dans la cuillère à soupe de jus d’orange et ensuite le beurre coupé en petits morceaux. Pétrissez à nouveau la pâte (à la main ou au crochet) une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’elle soit souple et lisse. Elle ne doit pas trop coller. Ajoutez, là encore, un peu de farine ou de jus d’orange si nécessaire afin d’obtenir la texture désirée. Videz l’eau du bol des raisins, pressez-les afin d’enlever l’excédent d’eau, séchez-les avec de l’essuie-tout et incorporez-les à la pâte en pétrissant jusqu’à ce qu’ils soient répartis de façon homogène. Faîtes une boule avec la pâte et déposez-la dans un saladier légèrement beurré ou huilé. Couvrez d’un torchon humide et laissez lever pendant 1h30/2h00, la pâte doit doubler de volume (ce temps peut être raccourci, presque divisé par deux, si vous placez le saladier dans un four préchauffé à 30° (pas plus pour ne pas tuer la levure)).
  • Versez la pâte sur un plan de travail fariné, dégazez-la et divisez-la en trois morceaux de poids identiques (370g environ). Formez des boudins comme expliqué ici et laissez-les détendre 5mn sous un torchon. Allongez-les ensuite en brins de 40cm de long environ puis tressez-les ensemble. Assemblez les extrémités en les pinçant l’une avec l’autre afin de former une couronne. Déposez cette dernière sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou de silpat et déposez au centre un petit bol ou un ramequin résistant à la chaleur afin que le trou ne se referme pas. Couvrez à nouveau la couronne d’un torchon humide et laissez-la pousser 45mn environ (ce temps peut là encore être réduit dans un four préchauffé à 30°). La pâte est prête à être enfournée quand, en appuyant légèrement à sa surface, l’empreinte formée revient lentement à sa place.
  • Préchauffez le four à 180°. A l’aide d’un pinceau, badigeonnez la couronne avec le blanc d’oeuf battu mélangé à un peu d’eau. Enfourner 25 à 30mn : la couronne doit être dorée dessus, cuite dessous et sonner creux. Laissez refroidir sur une grille et retirez délicatement le ramequin lorsque le pain a un peu refroidi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s