Carrot cake

     Le carrot cake et moi c’est une grande histoire d’amour. J’ai découvert ce gâteau à Londres. Avant au grand jamais je n’aurais mangé un gâteau à base de carotte (beurk). Mais par curiosité (et faim aussi, parce que l’Angleterre c’est pas la grande joie culinairement il faut l’avouer), j’ai goûté dans un prêt-à-manger et OH MON DIEU, teeellement bon. Un gâteau moelleux à souhait, pas trop sucré, épicé et avec un glaçage qui tue ??? Mais pourquoi n’ai-je pas essayé avant sérieusement ? Je suis beaucoup trop butée parfois ! En tout cas depuis que cette monumentale erreur est réglée, j’en mange régulièrement. Je vous propose cette fois la recette de La bible de la pâtisserie qui est délicieuse ! En plus qui dit Pâques dit lapin dit carottes (CQFD) tout en changeant des traditionnels gâteaux de Pâques au chocolat dont vous pourriez faire une overdose !

.

20160418_130722

..

Temps : 20mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 1 ou 2 jours dans du papier sulfurisé au frigo (le glaçage ne se conserve pas longtemps)
Pour un carrot cake de 20cm de diamètre

.

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 125g de farine
  • 1 cuillère à café de levure
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 125g de sucre blond
  • 2 oeufs
  • 100mL d’huile de tournesol
  • 125g de carottes, pelées et finement râpées
  • 25g de noix de coco râpée déshydratée
  • 25g de noix de pécan hachées

.

Pour le nappage

  • 50g de beurre à température ambiante
  • 50g de philadelphia
  • 225g de sucre glace
  • 1 cuillère à café de jus de citron

.

20160418_130640

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Beurrez et farinez un moule de 20 cm de diamètre si nécessaire.
  • Mélangez la farine, la levure, le sel et la cannelle dans une jatte. Ajoutez le sucre puis les œufs et l’huile. Incorporez les carottes râpées, la noix de coco et les noix de pécan hachées.
  • Versez la pâte dans le moule et enfournez pour 20 à 25mn, jusqu’à ce que la lame d’un couteau ressorte sèche.
  • Pendant que le gâteau refroidi, préparez le nappage en battant le beurre, le philadelphia, le sucre glace et le jus de citron jusqu’à ce que le mélange soit homogène et crémeux. Répartissez le glaçage sur le gâteau uniformément.
Publicités

Cookies infiniment chocolat fleur de sel de Pierre Hermé (sans oeuf)

     Je ne sais pas comment qualifier ces biscuits. Est-ce des cookies ? Est-ce des sablés ? Est-ce autre chose en l’absence d’œuf ? Je ne sais pas et je vous avoue que ça n’a aucune importance parce que c’est une TUERIE. Ces biscuits sont dans les meilleurs que j’ai jamais testé et/ou goûté. On ressent vraiment la patte du Maître. Ils sont croustillants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur comme on les aime et la combinaison chocolat/fleur de sel est juste PARFAITE. Vous DEVEZ essayer cette recette. Vraiment. Faîtes-le. Je ne vous laisse pas le choix.

     Je me suis permise quelques petits ajustements (sacrilège je sais, on ne touche pas à une recette de Pierre Hermé…) mais j’avais vraiment envie de manger ces biscuits pour le goûter, hors de question d’attendre donc… Je vous laisse la recette originale en vous précisant mes modifications comme ça vous aurez le choix 😉

.

20180321_164541

.

Temps : 15cm de préparation + 2h de réfrigération + 15mn de cuisson
Conservation : quelques jours dans une boîte en métal hermétique
Pour 30 cookies

.

Ingrédients :

  • 155g de beurre mou
  • 120g de cassonade + 50g de sucre (170g de cassonade pour moi)
  • 3g de fleur de sel
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 180g de farine
  • 30g de cacao en poudre non sucré
  • 5g de bicarbonate de soude
  • 155g de chocolat noir à 70% (j’ai pris des pépites directement)

.

 

.20180321_164527

Recette :

  • Travaillez le beurre pommade avec le(s) sucre(s), la fleur de sel et la vanille jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Incorporez la farine, le cacao et le bicarbonate tamisés. Concassez le chocolat et ajoutez-le à la pâte. Mélangez bien (travaillez la pâte à la main si nécessaire).
  • (Voici toute l’étape que j’ai sauté : ) Formez des boudins de 4cm de diamètre et laissez les reposer dans du papier cellophane au frais au moins deux heures.
  • Préchauffez le four à 170°. Découpez des tranches de pâte de 1.5cm d’épaisseur et disposez-les en quinconce sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou de silpat (puisque j’ai sauté l’étape frigo, j’ai fait des petits tas assez épais équivalents à une cuillère à café bombée de pâte). Enfournez 15mn. Laissez refroidir sur une grille.

Gâteau chocolat Guinness

     Demain c’est la St Patrick et pour la fêter dignement je vous propose un gâteau original puisqu’il est à base de guinness. Je vous avoue que j’ai eu un peu peur en le faisant parce que la pâte avait un goût vraiment prononcé (oui je goute toujours mes pâtes de gâteaux crues haha). Mais une fois le gâteau cuit, la saveur se fait plus subtile bien que toujours présente. Impossible de savoir qu’il s’agit de Guinness sauf si quelqu’un vous révèle le secret ;). La quantité de sucre peut paraitre énorme (alors que je l’ai déjà diminuée par rapport à la recette originale de Trish Deseine) mais je vous assure que le rendu n’est pas trop sucré, même avec le glaçage. Et rassurez vous, aucun alcool présent dans ce gâteau grâce à un petit passage à la casserole et au four donc pas de soucis pour les enfants.

     PS : Ne faîtes pas attention au-dessus de mon glaçage. J’ai renversé du cacao dessus juste avant de faire la photo et je n’avais ni le temps ni les ressources nécessaires pour en refaire un. J’ai donc enlevé le plus gros et tenté d’homogénéiser au mieux le glaçage restant, c’est pour ça qu’il revêt une pelure de dalmatien. Ne vous inquiétez pas, le votre sera blanc comme neige 😉

.

20180312_171940

.

Temps : 30mn de préparation + 1h de cuisson
Conservation : une semaine pour le gâteau dans du papier d’aluminium à température ambiante mais 24/48h au frigo si vous le glacez (car le glaçage va sécher)
Pour 12 personnes

.

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 25 cl de Guinness
  • 250 g de beurre
  • 80 g de cacao non sucré
  • 145g de sucre semoule
  • 145g de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé (7.5g)
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 150 g de lait fermenté (ou 150g de lait + 1 cuillère à café de jus de citron)
  • 280 g de farine
  • 2 cuillères à café de bicarbonate de soude
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique

.

Pour le glaçage :

  • 40g de beurre mou
  • 100g de cream cheese (philadelphia)
  • 200g de sucre glace

.

20180312_172003

.

Recette :

Pour le gâteau :

  • Préchauffez le four à 170°C.
  • Si nécessaire : beurrez et farinez un moule à manqué de 23cm de diamètre et ajoutez le jus de citron dans le lait.

  • Versez la bière dans une casserole avec le beurre et laissez chauffer sur feu moyen jusqu’à fonte complète. Hors du feu, ajoutez le cacao en poudre et les sucres puis mélangez.
  • Dans un autre récipient, fouettez les œufs avec le lait et l’extrait de vanille. Ajoutez ce mélange au premier et homogénéisez.
  • Incorporez enfin la farine avec le bicarbonate de soude et la levure chimique.
  • Versez la pâte (qui s’avérera très liquide) dans le moule. Enfournez pour environ 1h (commencez de vérifier la cuisson vers 45mn). La lame d’un couteau doit ressortir sèche. Laisser refroidir complètement le gâteau sur une grille avant de faire le glaçage.

.

Pour le glaçage :

  • Fouettez ensemble le beurre, le cream cheese et le sucre glace jusqu’à obtenir une crème homogène puis recouvrez-en le gâteau.

Moelleux orange chocolat de ma maman

     Aujourd’hui, je vous propose LA recette de gâteau au chocolat (avec un soupçon d’orange) que ma maman nous faisait très souvent quand j’étais petite. Je ne sais pas trop pourquoi mais j’ai vraiment eu envie de le refaire très récemment, c’était un peu devenu mon obsession. Et que vous dire hormis qu’il est toujours aussi bon et moelleux que dans mes souvenirs. Je pense qu’il s’agit très honnêtement d’un des meilleurs gâteaux au chocolat que j’ai pu goûter dans toute ma vie, parfait pour le goûter et vraiment très simple à réaliser.

.

20180305_134106

.

Temps : 15mn de préparation + 45mn de cuisson
Conservation : une semaine dans du papier d’aluminium
Pour un gâteau de 20cm de diamètre (10 personnes)

.

Ingrédients :

  • 160g de chocolat

  • 4 œufs

  • 100ml d’huile

  • 160g de farine

  • 2 cuillères à café de levure

  • 1 pincée de sel

  • 200g de sucre

  • le zeste d’une orange

  • 4 cuillères à soupe de jus d’orange (35mL)

.

20180305_134116

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 170°. Beurrez et farinez un moule de 20cm de diamètre.

  • Faîtes fondre le chocolat et incorporez les œufs. Ajoutez l’huile, puis la farine, la levure et le sel, le sucre et enfin le zeste et le jus d’orange.

  • Enfournez pour 45mn (la pointe d’un couteau doit ressortir légèrement humide). Laissez refroidir avant de démouler.

Coulants au chocolat

     La semaine est vraiment chargée niveau célébrations : Mardi Gras demain, Saint Valentin mercredi et Nouvel an chinois vendredi… Autant dire que je n’aurai pas le temps de préparer (à temps en tout cas) des recettes pour chacune. Bizarrement je n’ai pas commencé dans l’ordre (j’ai mal calculé mon coup) et je vous propose ainsi une recette pour la Saint Valentin. LE classique, celui que l’on se doit d’avoir sur un blog : le coulant au chocolat. J’ai emprunté cette recette à Mathilde en cuisine. Elle vous donnera un gâteau très intense c’est pour ça que je trouve le coulis de framboises nécessaire (la chantilly l’est beaucoup moins). Vous pouvez aussi remplacer le coulis par de la crème anglaise. L’avantage de cette recette est aussi qu’il s’agit d’une préparation minute que vous pouvez faire et/ou enfourner au dernier moment.

.

20180207_174623

.

Temps : 10mn de préparation + 7mn30 de cuisson
Conservation : aucune (sinon ils ne seront plus coulants, sinon quelques jours au frigo)
Pour 3 coulants (de la taille d’un muffin)

.

Ingrédients :

  • 55g de chocolat noir (70%)
  • 30g de beurre
  • 1 œuf
  • 30g de sucre
  • 10g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 25g de crème liquide entière
  • du coulis de framboise (75g suffisent pour deux assiettes)
  • de la chantilly

.

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°C.

  • Faites fondre le chocolat en morceaux et le beurre coupé au bain marie ou au micro-ondes. Battez l’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez la farine, le sel, la crème fraîche et enfin le mélange chocolat/beurre. Mélangez jusqu’à obtenir une texture homogène.

  • Versez la pâte dans des moules à muffins (beurrés et farinés si nécessaire). Enfournez pour 7 minutes 30 environ. Surveillez bien car le temps de cuisson dépend du four. Le centre du dessus du coulant doit encore apparaitre comme cru. Laissez reposer 1 ou 2 minutes (pour ne pas vous brûler) avant de démouler et de servir immédiatement accompagné de coulis de framboise et de chantilly.

Gâteau de crêpes chocolat/crème de marrons

     Allez hop une dernière recette pour cette Chandeleur 2018 : un gâteau de crêpes au cacao avec une garniture chocolat/crème de marrons. Je vous assure que c’est un délice ! J’ai repris la recette de crêpes que je vous ai proposé il y a quelques jours en remplaçant une partie de la farine par du cacao, en doublant le sucre (pour ne pas avoir un résultat trop amer à cause du cacao) et en mettant exclusivement du lait car je voulais des crêpes plus épaisses et moelleuses. J’ai utilisé une poêle de 15cm de diamètre car je voulais un gâteau tout en hauteur mais vous pouvez évidemment faire des crêpes plus grandes (ce qui vous prendra sûrement moins de temps en terme de réalisation). Vous pouvez retailler les crêpes si vous voulez un résultat plus net que celui-ci. En tout cas, je peux vous promettre que les photos ne rendent pas hommage au goût de ce gâteau, laissez vous tenter !

.

20180201_073937~2

.

Temps : 1h00 de préparation + 3h de repos minimum
Conservation : Quelques jours au frigo
Pour un gâteau de crêpes (12 parts environ)

.

Ingrédients :

Pour les crêpes :

  • 220 g de farine
  • 30 g de cacao non sucré en poudre
  • 500mL de lait
  • 3 oeufs
  • 2 cuillères à soupe (20g) de beurre fondu
  • 4 cuillères à soupe (35g) de sucre en poudre
  • 2 pincées de sel

.

Pour la garniture :

  • 150g de chocolat noir (66% de cacao pour moi)
  • 500g de crème de marrons

.

20180201_073924~2

.

Recette :

Pour les crêpes :

  • Versez la farine et le cacao en poudre tamisé dans un saladier et faites-y un puits. Incorporez moitié du lait jusqu’à obtenir une préparation homogène. Ajoutez les œufs puis successivement le sucre, le sel, le beurre fondu et le reste du lait. Laissez reposer une heure. Faites chauffer votre poêle avec un peu de beurre puis faites cuire vos crêpes. Ne remettez du beurre dans la poêle que si la pâte commence d’accrocher.
  • Si vous avez un blender : Versez la farine, le cacao, le sucre et le sel dans votre blender et ajoutez les œufs. Mixez jusqu’à obtenir un mélange homogène (qui ressemblera à une pâte). Ajoutez le lait et mixez jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de grumeaux. Laissez reposez une heure puis faîtes vos crêpes.

.

Pour la garniture :

  • Faîtes fondre le chocolat au bain-marie puis incorporez la crème de marrons. Mélangez jusqu’à obtenir un mélange homogène.

.

Pour le montage :

  • Tapissez une assiette de film alimentaire. Déposez-y une crêpe. Recouvrez d’une fine couche de garniture uniforme. Recouvrez d’une nouvelle crêpe puis de garniture et ainsi de suite jusqu’à épuisement des crêpes et de la garniture en finissant par une crêpe. Repliez le film alimentaire par-dessus et laissez reposer au frigo plusieurs heures. Sortez le gâteau du frigo 15mn avant de le servir et saupoudrez de sucre glace au dernier moment.

Pâte à tartiner chocolat/praliné de Gü

     Je vous propose une nouvelle recette de pâte à tartiner que j’ai déniché dans le livre de Gü pour agrémenter vos crêpes ce week-end. J’ai trouvé cette recette vraiment excellente. Il n’y a vraiment pas à redire : faire du praliné change tout. Je pense que la prochaine fois je testerai un praliné exclusivement avec des noisettes pour me rapprocher encore plus du goût du nutella que j’affectionne tant ♥.

.

20180131_231700

.

Temps : 50mn
Conservation : plusieurs semaines au réfrigérateur (quelques jours à température ambiante si vous voulez qu’elle soit moins dure)
Pour un pot de 500g environ

.

Ingrédients :

  • 75g d’amandes émondées
  • 75g de noisettes sans la peau
  • 100g de sucre semoule
  • 75g de chocolat noir (66% pour moi)
  • 75g de chocolat au lait
  • 0.5 càc de cacao en poudre
  • 125mL de crème liquide entière

.

20180131_232021

.

Recette :

  • Tapissez une plaque allant au four  de papier cuisson. Préchauffez le four à 180° et enfournez les amandes et les noisettes pour environ 10mn histoire de les torréfier. Réservez les fruits à coque mais laissez le papier cuisson sur la plaque.
  • Mettez le sucre dans une casserole avec 2 cuillères à soupe d’eau et faites chauffer à feu doux jusqu’à ce que le sucre soit dissout. Portez ensuite à ébullition le sirop sur feu moyen jusqu’au stade du petit boulé soit 117 à 120° (si vous n’avez pas de thermomètre, prélevez une goutte de sirop grâce à une fourchette et plongez-la dans l’eau froide : elle doit former une boule molle, très malléable).
  • Ajoutez les noisettes et les amandes dans le caramel et continuez de remuer à feu doux. Le sucre va cristalliser et devenir blanc et dur. Prolongez la cuisson jusqu’à ce qu’il fonde, prenne une belle couleur dorée et enrobe les fruits à coques. Versez ces derniers sur la plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
  • Laissez refroidir (5/10mn) et mixez jusqu’à obtenir une pâte de praliné (plus ou moins lisse selon la façon dont vous l’aimez, cette étape peut prendre une vingtaine de minutes donc n’hésitez pas à faire des pauses pour que votre mixeur ne surchauffe pas).
  • Faîtes fondre les deux chocolats au bain marie (ou au micro-ondes). Incorporez le praliné et le cacao. Portez la crème à ébullition puis versez-la sur le mélange précédent. Mélangez bien jusqu’à ce que la pâte à tartiner soit homogène. Laissez refroidir et dégustez.

Cake au chocolat (pour écouler les blancs d’œufs)

     Après avoir fait ma galette des rois, je suis restée avec beaucoup de blancs d’oeufs sur les bras. Je n’avais ni envie de meringue, ni de macarons, ni de mousse mais d’un bon gros gâteau au chocolat. En épluchant la tonne de recettes que je garde dans un coin de mon PC (vous n’imaginez même pas le nombre…), j’ai été surprise par le peu de gâteaux qui ne nécessitent que des blancs d’œufs. Et une fois enlevées les recettes un peu compliquées, non chocolatées ou avec des ingrédients « exotiques » que je n’avais dans les placards, il n’en resta plus qu’une (comme pour Highlander) pour laquelle il m’aura fallu remonter aux archives 2007 du blog de Lilo (rien que ça !). Elle doit elle-même sa recette à une de ses internautes : Maja. Donc merci Maja, sans toi, ma lubie serait restée inassouvie et quelle tristesse cela aurait été :’). Parce que ce gâteau est juste super : il est rapide à préparer, le dessus est un peu craquant et l’intérieur bien moelleux et il n’est ni trop sucré ni trop fort en chocolat. On ne remerciera jamais assez les internautes qui nous transmettent leurs meilleures recettes par pure générosité ♥

     (Si mon cake vous apparait un peu petit c’est normal, j’ai réalisé la recette pour 4 blancs d’oeufs et diminué les autres proportions en conséquence. Dans ce cas, 35mn de cuisson suffiront !)

.

20180118_175138

.

Temps : 15mn de préparation + 45mn de cuisson
Conservation : une semaine dans une boîte hermétique
Pour un cake de 7x22cm

.

Ingrédients :

  • 150g de chocolat noir (à 70% pour moi)
  • 150g de beurre demi-sel
  • 5 cuillères à soupe d’eau
  • 150g de sucre
  • 125g de farine
  • 5 blancs d’œufs

.

20180118_175151

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Dans une casserole, faîtes fondre le chocolat et le beurre avec l’eau sur feu doux. Incorporez le sucre puis la farine en mélangeant vigoureusement. Montez les blancs en neige et incorporez-les au mélange précédent.
  • Versez la pâte dans votre moule à cake (beurré et fariné si nécessaire) et enfournez 45mn. Laissez refroidir un peu avant de démouler.

 

Cookies pur beurre de cacahuètes et fleur de sel

     Bonjour à tous et bonne année ! Ça fait longtemps que je n’ai rien posté (oulala les résolutions commencent mal :x) et pour cause je n’arrête pas de courir depuis la rentrée. Pas le temps de souffler au point que je suis en train de tomber malade. J’avais pourtant commencé de préparer quelques recettes bien de saison comme une galette des rois mais je n’ai pas trouvé le temps de la publier… (Évidemment ce n’est que partie remise et je pense vous la proposer dans les jours qui viennent). En cette année 2018, peu de résolutions pour mon blog à part faire de mon mieux pour vous proposer toujours plus de recettes délicieuses (pas forcément plus techniques mais peut-être plus abouties) et surtout plus présentables (mon plus gros défaut ;)). Une petite nouveauté à souligner néanmoins : maintenant que je suis à Paris je pense partager plus d’avis sur des restaurants, des pâtisseries, etc, histoire que vous soyez au courant des bons plans que peuvent nous réserver la capitale. Les articles ne seront jamais bien longs mais je ne pense pas qu’ils aient forcément besoin d’être extrêmement détaillés. En outre, sur instagram et sur instagram seulement (car je souhaite que mon blog reste concentré sur la cuisine), je partagerai également mes avis sur des sorties plus culturelles (surtout des musées mais aussi des spectacles, des coins où se balader, etc) car je compte vivre la vie parisienne à fond les quelques années où je vais y rester ;). Et peut-être que si j’en ai la motivation ce sera étendu à des films, des séries ou des livres coups de cœur (ou pas) vu le nombre que j’engloutis par semaine ! Pas mal de diversification donc mais pas sur le blog pour ne pas vous noyer !

     Concernant les résolutions qui ne sont pas directement liés à ce blog, comme quasiment tout le monde je pense, j’ai envie de manger plus sainement. Mais impossible pour moi de faire une croix sur les gâteaux, je le sais, ça ne sert à rien d’essayer, c’est voué à l’échec. Par contre limiter et faire attention aux gâteaux que je mange pourquoi pas. C’est pour ça que je pense arrêter les desserts de la cantine par exemple (je mange déjà extrêmement peu de gâteaux industriels achetés en magasin) pour me lancer dans la production récurrente de biscuits maison : dès que la boite sera vide hophophop une autre fournée. Ça me permettra de tester plein de cookies ou biscuits plus délicieux les uns que les autres tout en contrôlant un peu plus ce que je mange.

     Dans ma nouvelle quête je suis donc tombée sur cette recette de « cookies  » au beurre de cacahuètes à la fleur de sel. Personnellement, je ne sais pas trop si l’on peut parler de cookies alors qu’il n’y a pas de farine mais peu importe la terminologie si vous être accro à la cacahuète, cette recette est faite pour vous ! Il s’agit de petites bombes caloriques (150 kcal le biscuit environ) mais elles valent vraiment le coup. La cassonade s’associe parfaitement au beurre de cacahuètes et la fleur de sel rehausse divinement le goût (j’ai essayé sans, laissez tomber, ça n’a rien à voir, vous DEVEZ en mettre dessus sous peine d’avoir l’impression de manger des biscuits bien plus fades). Difficile de s’arrêter ensuite 😉

.

20180124_175339

.

Temps : 20mn de préparation + 14mn de cuisson par fournée
Conservation : plusieurs jours dans une boire hermétique
Pour 20 cookies

.

Ingrédients :

  • 50g de cacahuètes
  • 250g de beurre de cacahuètes lisse (de la pâte d’arachide si vous en trouvez)
  • 150g de cassonade
  • 1 oeuf
  • ½ cuillère à café de bicarbonate
  • 1 pincée de sel
  • 100g de chocolat noir
  • fleur de sel

.

20180124_175306

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 175°.
  • Disposez les cacahuètes sur une plaque de cuisson et enfournez 10 mn pour les torréfier. Réservez.
  • Dans un cul de poule, mélangez le beurre de cacahuètes avec le sucre puis l’œuf, le bicarbonate et enfin le sel. Concassez les cacahuètes et coupez le chocolat grossièrement. Incorporez le tout à la pâte.
  • Recouvrez deux plaques de cuisson de papier sulfurisé ou de silpat. Prélevez une grosse cuillère à café de pâte et façonnez une boule. Déposez-la sur la plaque et aplatissez-la. Recommencez jusqu’à épuisement total de la pâte en veillant à bien espacer les boules de pâte. Enfournez pour 12 à 14 minutes. A la sortie du four, saupoudrez d’un peu de fleur de sel et laissez complètement refroidir (pour ne pas que les cookies cassent) avant de vous jeter dessus (ou de les ranger de façon bien trop raisonnable ;)).

Maison en pain d’épice

     Voilà la dernière recette que je vous propose pour ce Noël 2017 : une délicieuse maison en pain d’épices. Elle sera du plus bel effet sur votre table et en plus elle se mange ;). Un deux-en-un gagnant ! J’ai légèrement modifié la recette de Guillemette  que je trouvais un peu trop collante à travailler et manquait un peu d’orange à mon goût et elle est quasiment parfaite comme ça. Je ne vous cache pas avoir vraiment galéré pour la faire entre le pain d’épice qui collait, les murs que je n’ai pas assemblé comme il faut, la structure à faire tenir (heureusement que j’ai eu de l’aide car j’étais en panique et c’est probablement pour ça que j’avais du mal), la déco que je ne trouvais pas assez bien, etc. Je suis quand même très satisfaite du résultat et j’ai hâte de recommencer. Je suis juste un peu déçue de ne pas avoir pris de meilleures photos au vu du travail abattu mais je ne peux m’en prendre qu’à moi-même. A vous de jouer pour faire une déco qui déchire pendant que je m’accorde quelques jours de vacances ! Je vous souhaite donc un joyeux noël 😀

     (PS : Je ferai une catégorie récapitulative (au même titre que celle pour les recettes salées ou sucrées) avec toutes les recettes de Noël demain pour faciliter votre recherche !)

.

20151224_122917

.

Temps : 1h30 de préparation et de montage + 10mn par fournée + une nuit de repos
Conservation : 2 semaines (plus dans une boite métallique une fois cassée)
Pour une maison en pain d’épices (20 personnes)

.

Ingrédients :

Pour le pain d’épices :

  • 20g de lait
  • 200g de miel
  • 100g de beurre demi-sel
  • le zeste râpé de 2 oranges non traitées
  • 300g de cassonade
  • 1 oeuf
  • 500g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café d’épices à pain d’épice

.

Pour le glaçage (que vous aurez peut-être à doubler selon votre décoration) :

  • 35g de blanc d’oeuf (1 blanc)
  • 150g de sucre glace

.

20151224_122951

.

Recette :

Pour le pain d’épice :

  • Portez à ébullition dans une casserole le lait, le miel, le beurre, les zestes d’orange et la cassonade sans cesser de remuer. Au premier bouillon, retirez du feu et laissez refroidir. Incorporez l’oeuf puis la farine, la levure et les épices. Pétrissez jusqu’à homogénéisation. Enveloppez la pâte dans du film alimentaire et laissez reposer une nuit au réfrigérateur.
  • Découpez des formes dans du papier cartonné (canson pour moi) en suivant un gabarit de maison en pain d’épices (j’ai trouvé le mien chez Fashion Cooking et j’ai juste ajouté une cheminée que j’ai dessiné en fonction de l’inclinaison du toit du gabarit). Préchauffez le four à 180°. Étalez la pâte sur un plan de travail fariné sur une épaisseur de 5mm et découpez-y les formes pour la maison (deux fois pour avoir 4 murs et 2 pans pour le toit). Déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (ou de silpat). Enfournez pour 10mn. Retaillez les pains d’épices à la taille des gabarits et faîtes vos ouvertures pendant que le pain d’épices est encore chaud et mou. Laissez refroidir avant de les décoller (le pain d’épices durcira en refroidissant).

.

Pour la décoration :

  • Montez le blanc en neige puis incorporez le sucre glace. Transférez le glaçage dans une poche à douille.
  • Si vous pouvez vous faire aider sur le montage, je vous conseille de recourir à d’autres mains agiles pour vous faciliter la vie, ça ne sera pas de trop ;). Là deux options s’offrent à vous : décorer le pain d’épices avant de le coller pour que la décoration soit plus facile mais vous risquez de l’abîmer au montage (qui est laborieux) si vous rencontrez des difficultés OU monter d’abord la maison puis décorer. Dans le second cas, la décoration sera un peu plus compliquée mais je trouve le montage plus relax. En tout état de cause, à l’aide du glaçage, montez les 4 murs de la maison ensemble en collant les murs de côté (longs) à l’intérieur des mur de façade (triangulaires). Tenez la maison jusqu’à ce que le glaçage sèche. Collez la maison sur une surface dure (doublez de lignes de glaçage à l’intérieur et à l’extérieur de la maison si nécessaire pour aider à tenir la structure). Laissez sécher. Collez le toit. Puis décorez la maison selon votre envie 😀 (en faisant de la neige épaisse pour le toit par exemple, des stalactites, en poudrant, etc).