Cheesecakes au beurre de cacahuètes

     ATTENTION TUERIE ! ATTENTION TUERIE ! Si vous voulez garder votre ligne pour la plage cet été, ne faîtes pas cette recette car RIEN n’est diététique et bon dieu qu’est-ce que c’est bon… Il vous sera impossible de vous arrêter une fois votre cuillère plongée dans le premier cheesecake si vous êtes aussi fan de beurre de cacahuètes que moi ! Qui plus est, le plus long est clairement l’attente mais sinon rien de difficile ou de chronophage dans le reste de la recette (je n’ai même pas mis de gélatine pour conserver une texture archi crémeuse et comme ça pouf 15mn de gagnées en plus ;)). Beurre de cacahuètes + chocolat + cheesecake = ♥

.

20180607_200845

.

Temps : 15mn de préparation + 3h10 de repos minimum
Conservation : quelques jours au frigo
Pour 6 mini-cheesecakes

.

Ingrédients :

Pour la base biscuitée :

.

Pour la garniture :

  • 300g de philadelphia
  • 200g de yaourt grec
  • 200g de beurre de cacahuètes lisse
  • 80g de sucre
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • des cacahuètes concassées pour la déco (optionnel)

.

20180607_200648

.

Recette :

Pour la base biscuitée :

  • Mixez finement les biscuits et mélangez-les au beurre fondu. Répartissez le mélange dans 6 cercles à pâtisserie, de 8cm de diamètre environ, posés sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Tassez bien et placez au réfrigérateur au moins 10 minutes.

.

Pour la garniture :

  • Mélangez bien le philadelphia, le yaourt grec, le beurre de cacahuètes, le sucre et l’extrait de vanille jusqu’à ce que la garniture soit homogène. Répartissez-la sur les fonds biscuités, lissez et réfrigérez au moins 3 heures (une nuit si possible).
  • Démoulez au moment de servir en vous aidant d’un couteau passé le long de l’intérieur des cercles. Décorez à l’aide des cacahuètes concassées. (Vous pouvez servir les cheesecakes avec de la sauce au chocolat mais je trouve ça superflu car au final le goût du beurre de cacahuètes sera masqué.)
Publicités

Cheesecake vanille, mangue, citron vert

     Depuis que j’ai fait des cheesecakes au beurre de cacahuètes il y a deux semaines, qui peuvent être qualifiés de vraie tuerie je pense (vous aurez bientôt la recette promis ;)), je crois que j’ai réalisé que le cheesecake, sans cuisson en tout cas, est vraiment LE dessert de gros de l’été. Il permet de faire le plein de calories de la plus délicieuse des façons sans en avoir l’impression. C’est gourmand, c’est léger (en tout cas en bouche), fruité si on le veut pour se donner bonne conscience, frais et surtout ça ne nécessite pas d’utiliser le four en plein cagnard. Le rêve ! Merci aux américains pour avoir inventé ce délice.

     J’ai trouvé cette recette de cheesecake vanille, mangue et citron vert dans le sublime livre Atelier pâtisserie chez les blogueuses qui comporte autant de recettes délicieuses que de photos sublimes. Toutes ces blogueuses sont de vrais modèles pour une amatrice comme moi et cette recette leur a fait honneur. J’ai apporté ce cheesecake au boulot et tout le monde l’a trouvé incroyable. L’équilibre des saveurs est parfait et la texture aussi. La recette est un peu longue à faire vous verrez, mais surtout à cause des temps de pause. Vous pouvez donc la réaliser sur deux jours si vous le désirez.

.

20180626_081931

.

Temps : 1h00 de préparation + 6h00 de réfrigération
Conservation : quelques jours au frigo
Pour un cheesecake de 20cmx20cm (12 à 16 personnes)

.

Ingrédients :

Pour la base biscuitée :

  • 100g de beurre
  • 200g de petits-beurres

.

Pour l’appareil à cheesecake :

  • 1,5g de gélatine
  • 20cL de crème liquide entière
  • 150g de mascarpone
  • 150g de philadelphia
  • 1 gousse de vanille
  • 100g de sucre glace

.

Pour la gelée mangue/citron-vert :

  • 2 grosses mangues bien mûres
  • 2 citrons verts non traités
  • 3g d’agar-agar

.

20180626_081944

.

Recette :

Pour la base biscuitée :

  • Faites fondre le beurre à feu doux dans une casserole. Pendant ce temps, mixez les petits-beurres en poudre fine. Mélangez les deux. Répartissez la base biscuitée dans un carré pâtissier de 20cm de côté déposé sur une plaque de pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Tassez bien à l’aide de la main ou d’un ustensile (personnellement je m’aide de mon pilon). Réservez une heure au frigo.

.

Pour l’appareil à cheesecake :

  • Déposez un cul de poule (ou la cuve de votre robot) et les fouets de votre batteur au congélateur et faites tremper la gélatine dans un bol d’eau froide pendant 15mn.
  • Faites chauffer 2cL de crème, ajoutez-y la gélatine essorée, mélangez bien et réservez. Dans un saladier, à l’aide d’une maryse, travaillez le mascarpone, le philadelphia et les graines que pour aurez prélevé de la gousse de vanille  puis incorporez le mélange crème/gélatine.
  • Sortez le cul de poule et les fouets du congélateur. Versez le reste de crème (18cL) dans le cul de poule et montez-la en chantilly. Dès qu’elle épaissit, ajoutez le sucre glace sans cesser de fouetter. Incorporez la chantilly  au mélange précédent puis versez le tout sur la base du cheesecake. Laissez prendre au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.

.

Pour la gelée :

  • Épluchez la mangue, coupez-la en petits morceaux et placez-la dans votre blender. Lavez les citrons verts et prélevez-en les zestes et le jus. Ajoutez le tout dans le blender et mixez jusqu’à ce que la purée de fruit soit bien homogène, sans morceau.
  • Transvasez votre purée dans une casserole et ajoutez l’agar-agar. Mélangez bien. Portez le mélange à ébullition sans cesser de remuer pour que les fruits n’adhèrent pas au fond de la casserole et laissez bouillir 30 secondes.
  • Versez sur le cheesecake et laissez prendre une heure au réfrigérateur.

 

Soupe de melon au miel et au basilic

     En ce moment je m’oriente beaucoup vers des recettes qui demandent peu de temps de préparation, parce que j’en manque, et qui sont assez rafraichissantes comme vous pouvez le voir. C’est pour ça que je vous propose cette soupe melon, miel et basilic trouvée chez Guillemette. J’avais un doute sur l’association melon/basilic avant de gouter car je n’ai pas du tout adhérer à fraise/basilic mais cette fois je trouve qu’elle fonctionne à merveille. Vous pouvez servir cette soupe en petites parts en entrée avec du jambon cru par exemple pour revisiter ce classique bien connu de l’apéro ou en plus grandes parts comme dessert. Je vous déconseille de la boire comme un smoothie comme moi car le melon seul est un peu trop épais.

.

20180620_175151

.

Temps : 5mn de préparation
Conservation : 48h max au frigo (je pense)
Pour 2 à 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 1 gros melon
  • 6 feuilles de basilic
  • 1 cuillère à soupe bombée de miel
  • Facultatif : des sommités de basilic pour la présentation

.

Recette :

  • Enlevez la peau et les graines du melon. Coupez le fruit en petits cubes et mettez ces derniers dans le blender avec le miel et le basilic.Mixez jusqu’à ce que la soupe soit entièrement lisse. Dégustez immédiatement ou réservez au frais jusqu’au moment de servir et ajouter des sommités de basilic sur chaque verrine au moment de servir.

Sablés à l’abricot

     Bonsoir à tous ! Je vous propose aujourd’hui une recette de sablés à l’abricot trouvée dans le superbe bouquin de Martha Stewart. J’ai réalisé cette recette l’année dernière et j’ai été agréablement surprise. Ces sablés sont bien moelleux et rappellent la linzertorte alsacienne. Par contre autant vous dire que les proportions américaines vous donnent des quantités phénoménales. Ces sablés étant quand même assez consistants, je vous conseille donc de diviser par 2 ou 3 pour qu’ils ne perdent pas en qualité (sauf si vous comptez accueillir une armée de hobbits pour le goûter).

.

20170730_195656

.

Temps : 25mn de préparation + 40mn de cuisson
Conservation : une petite semaine dans une boite hermétique
Pour 48 biscuits carrés de 5cm

.

Ingrédients :

  • de l’huile
  • 675g de confiture d’abricots
  • 510g de beurre à température ambiante
  • 300g de sucre
  • 3 gros œufs
  • 500g de farine
  • 220g de fécule de maïs
  • 3/4 de cuillère à café de sel

.

20170730_195713

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Huilez légèrement une plaque à pâtisserie de 30 x 40 cm et recouvrez-la de papier sulfurisé.
  • Versez la confiture dans un bol et mélangez-la pour la lisser.
  • Battez le beurre et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit mousseux et blanchisse. Incorporez les œufs un à un puis ajoutez la farine, la fécule et le sel ensemble. Mélangez jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène. Réservez 400g de pâte dans une poche à douille munie d’une douille ronde de taille moyenne.
  • Étalez le reste de la pâte de façon égale sur la plaque et enfournez une vingtaine de minutes jusqu’à ce qu’elle soit dorée. Sortez la plaque du four, étalez uniformément la confiture puis réalisez un quadrillage de pâte à l’aide de votre poche à douille sur la confiture : tracez le contour puis réalisez des traits environ tous les 2,5cm dans le sens de la hauteur et de la largeur.  Enfournez de nouveau une vingtaine de minutes jusqu’à ce que la pâte soit dorée. Sortez du four et laissez refroidir sur une grille avant de découper vos biscuits (de la taille de votre choix).

Chouquettes

     Recette du jour, que j’avais envie de réaliser depuis très longtemps, : des chouquettes. Ces petits délices qu’on peut déguster par dizaines sans s’en lasser, aussi bien au petit-déjeuner qu’au goûter. Miam ! J’ai hâte d’en refaire (ou pourquoi pas des choux fourrés au chocolat, ça fait tellement longtemps que je n’en ai pas mangés, j’en salive d’avance).

     Je sais que la pâte à choux est souvent redoutée mais si vous suivez bien les étapes, tout devrait bien se passer et vous deviendrez les rois des choux vous pouvez en être surs ! Bientôt, votre seule préoccupation sera de résister assez longtemps pour ne pas ouvrir la porte du four trop tôt pour tous les dévorer !

.

20180527_110742

.

Temps : 15mn de préparation + 20mn de cuisson par fournée
Conservation : aucune (à manger dans la journée)
Environ 80 chouquettes

.

Ingrédients :

  • 125mL d’eau
  • 125mL de lait
  • 110g de beurre
  • 10g de sucre (2 cuillères à café rases)
  • 5g de sel (1 cuillère à café rase)
  • 140g de farine
  • 250g d’œufs battus (5 gros œufs)
  • 80g de sucre en grain

.

20180527_110802

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 200° (chaleur statique).
  • Dans une casserole, versez l’eau, le lait, le beurre, le sucre et le sel. Portez à ébullition sur feu doux. Hors du feu, versez d’un coup la farine. Mélangez jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène. Remettez sur le feu une minute sans cesser de mélanger jusqu’à ce que la pâte soit desséchée (elle n’adhère alors plus au fond de la casserole).
  • Hors du feu, continuez de mélanger quelques minutes pour la faire refroidir (de la vapeur va s’échapper). Incorporez environ deux tiers des oeufs, puis, une fois la pâte bien mélangée, ajoutez le reste. Mélangez vivement jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène.
  • Transvasez la pâte dans une poche à douille (ronde 8mm) ou utilisez une petite cuillère. Sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé (ou de silpat), réalisez en quinconce des petits tas de pâte de la taille d’un macaron (environ 3cm) en les espaçant. Parsemez de sucre en grain au dessus de chaque chouquette. Appuyez pour les faire adhérer (profitez en au passage pour abaissez la petite pointe due à la poche à douille si nécessaire).
  • Enfournez et baissez immédiatement la température du four à 180°. Laissez cuire environ 20/25mn, jusqu’à ce que les choix soient bien dorés et gonflés. N’ouvrez surtout pas la porte du four pour vérifier la cuisson, vos choux retomberaient.

Espuma au chocolat

     Aujourd’hui je vous propose un dessert (il fallait bien revenir au sucré, ça devenait vraiment très étrange sur ce blog tout ce sel !) très léger et aérien ! Ces espumas chocolatés sont très faciles et rapides à faire et peuvent même être préparés en avance, seul le dressage doit être minute. Par contre il vous faudra un siphon pour les réaliser et bien anticiper le temps de réfrigération. Impossible de se décider au dernier moment pour ces petits plaisirs gourmands ;). Une recette trouvée dans le livre Chocolat aux éditions Hachette.

.

20180510_203010

.

Temps : 10mn de préparation + 10mn de repos + 4h de réfrigération
Conservation : aucune
Pour 10/12 petites verrines

. 

Ingrédients :

  • 40cL de crème liquide entière
  • 3 cuillères à soupe rases de cacao amer en poudre
  • 5 cuillères à soupe rases de sucre glace

.

20180510_202943

. 

Recette :

  • Versez la crème dans une casserole et ajoutez le cacao en poudre tamisé. Chauffez le mélange jusqu’à ce qu’il frémisse en remuant régulièrement pour homogénéiser. Hors du feu, couvrez et laissez infuser 10 minutes. Ajoutez le sucre glace et mélangez bien. Laissez refroidir puis versez la crème dans un siphon. Placez le siphon au frigo au moins 4 heures en remuant de temps en temps.
  • Engagez la cartouche de gaz dans le siphon, secouez bien et laisser reposer une minute. Remplissez les verrines. Servez aussitôt (l’espuma redescend très vite).

Amaretti noisette-pépites de chocolat

     Les amaretti sont des biscuits italiens traditionnels au bon goût d’amande (en principe). Ce sont des gâteaux qui de base ne m’ont jamais vraiment attirée car j’en avais la vision de ceux qu’on peut trouver dans les restaurants avec le café : très secs et pas du tout appétissants. Je m’en suis donc toujours détournée. Puis, à force de voir des photos alléchantes sur tout un tas de blog, je me suis dit qu’il était temps de sauter le pas et de vaincre mes préjugés. J’ai donc choisi de faire une version détournée avec de la noisette, qui m’attirait plus que celle à l’amande sur le moment. Et il se trouve que ces biscuits sont dé-li-cieux ! En effet, il existe 2 types d’amaretti et cette version est archi moelleuse, pas du tout dure et sèche. J’ai eu l’impression de retrouver le goût des mandoisettes mistral que je dévorais étant petite. J’adhère totalement ! D’autant plus que la recette est d’une facilité enfantine, rapide à réaliser et permet d’écouler les blancs d’œuf. Le top ! Je compte réessayer très prochainement ! Par contre, je ne peux pas vous jurer que ma recette soit vraiment typique. En effet à force de fouiller, je me suis rendue compte qu’il y avait autant de façons de faire que de personnes. Certains ne montent pas du tout les blancs en neige, d’autres le font et certains font moitié-moitié. J’étais un peu perdue et j’ai donc opté pour la technique la plus simple. Je pense essayer avec des blancs montés la prochaine fois car j’ai l’impression que le visuel sera plus plaisant : plus régulier, lisse et avec de magnifiques craquelures. So stay tuned !

.

20180422_172925

.

Temps : 10mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : environ 2 semaines dans une boîte métallique
Pour 12 amaretti

.

Ingrédients :

  • 1 blanc d’œuf
  • 50g de sucre en poudre
  • 100g de poudre de noisettes
  • 35g de pépites de chocolat

.

20180422_173003

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Mélangez le blanc d’œuf avec le sucre puis incorporez la poudre de noisettes et ensuite les pépites de chocolat. Mélangez jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène.
  • Sur une plaque recouverte de papier cuisson (ou un silpat), réalisez des petits tas de pâte. Enfournez 15mn. Laissez refroidir un peu avant de décoller de la plaque.

Carrot cake

     Le carrot cake et moi c’est une grande histoire d’amour. J’ai découvert ce gâteau à Londres. Avant au grand jamais je n’aurais mangé un gâteau à base de carotte (beurk). Mais par curiosité (et faim aussi, parce que l’Angleterre c’est pas la grande joie culinairement il faut l’avouer), j’ai goûté dans un prêt-à-manger et OH MON DIEU, teeellement bon. Un gâteau moelleux à souhait, pas trop sucré, épicé et avec un glaçage qui tue ??? Mais pourquoi n’ai-je pas essayé avant sérieusement ? Je suis beaucoup trop butée parfois ! En tout cas depuis que cette monumentale erreur est réglée, j’en mange régulièrement. Je vous propose cette fois la recette de La bible de la pâtisserie qui est délicieuse ! En plus qui dit Pâques dit lapin dit carottes (CQFD) tout en changeant des traditionnels gâteaux de Pâques au chocolat dont vous pourriez faire une overdose !

.

20160418_130722

..

Temps : 20mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 1 ou 2 jours dans du papier sulfurisé au frigo (le glaçage ne se conserve pas longtemps)
Pour un carrot cake de 20cm de diamètre

.

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 125g de farine
  • 1 cuillère à café de levure
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 125g de sucre blond
  • 2 oeufs
  • 100mL d’huile de tournesol
  • 125g de carottes, pelées et finement râpées
  • 25g de noix de coco râpée déshydratée
  • 25g de noix de pécan hachées

.

Pour le nappage

  • 50g de beurre à température ambiante
  • 50g de philadelphia
  • 225g de sucre glace
  • 1 cuillère à café de jus de citron

.

20160418_130640

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Beurrez et farinez un moule de 20 cm de diamètre si nécessaire.
  • Mélangez la farine, la levure, le sel et la cannelle dans une jatte. Ajoutez le sucre puis les œufs et l’huile. Incorporez les carottes râpées, la noix de coco et les noix de pécan hachées.
  • Versez la pâte dans le moule et enfournez pour 20 à 25mn, jusqu’à ce que la lame d’un couteau ressorte sèche.
  • Pendant que le gâteau refroidi, préparez le nappage en battant le beurre, le philadelphia, le sucre glace et le jus de citron jusqu’à ce que le mélange soit homogène et crémeux. Répartissez le glaçage sur le gâteau uniformément.

Cookies infiniment chocolat fleur de sel de Pierre Hermé (sans oeuf)

     Je ne sais pas comment qualifier ces biscuits. Est-ce des cookies ? Est-ce des sablés ? Est-ce autre chose en l’absence d’œuf ? Je ne sais pas et je vous avoue que ça n’a aucune importance parce que c’est une TUERIE. Ces biscuits sont dans les meilleurs que j’ai jamais testé et/ou goûté. On ressent vraiment la patte du Maître. Ils sont croustillants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur comme on les aime et la combinaison chocolat/fleur de sel est juste PARFAITE. Vous DEVEZ essayer cette recette. Vraiment. Faîtes-le. Je ne vous laisse pas le choix.

     Je me suis permise quelques petits ajustements (sacrilège je sais, on ne touche pas à une recette de Pierre Hermé…) mais j’avais vraiment envie de manger ces biscuits pour le goûter, hors de question d’attendre donc… Je vous laisse la recette originale en vous précisant mes modifications comme ça vous aurez le choix 😉

.

20180321_164541

.

Temps : 15cm de préparation + 2h de réfrigération + 15mn de cuisson
Conservation : quelques jours dans une boîte en métal hermétique
Pour 30 cookies

.

Ingrédients :

  • 155g de beurre mou
  • 120g de cassonade + 50g de sucre (170g de cassonade pour moi)
  • 3g de fleur de sel
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 180g de farine
  • 30g de cacao en poudre non sucré
  • 5g de bicarbonate de soude
  • 155g de chocolat noir à 70% (j’ai pris des pépites directement)

.

 

.20180321_164527

Recette :

  • Travaillez le beurre pommade avec le(s) sucre(s), la fleur de sel et la vanille jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Incorporez la farine, le cacao et le bicarbonate tamisés. Concassez le chocolat et ajoutez-le à la pâte. Mélangez bien (travaillez la pâte à la main si nécessaire).
  • (Voici toute l’étape que j’ai sauté : ) Formez des boudins de 4cm de diamètre et laissez les reposer dans du papier cellophane au frais au moins deux heures.
  • Préchauffez le four à 170°. Découpez des tranches de pâte de 1.5cm d’épaisseur et disposez-les en quinconce sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou de silpat (puisque j’ai sauté l’étape frigo, j’ai fait des petits tas assez épais équivalents à une cuillère à café bombée de pâte). Enfournez 15mn. Laissez refroidir sur une grille.

Gâteau chocolat Guinness

     Demain c’est la St Patrick et pour la fêter dignement je vous propose un gâteau original puisqu’il est à base de guinness. Je vous avoue que j’ai eu un peu peur en le faisant parce que la pâte avait un goût vraiment prononcé (oui je goute toujours mes pâtes de gâteaux crues haha). Mais une fois le gâteau cuit, la saveur se fait plus subtile bien que toujours présente. Impossible de savoir qu’il s’agit de Guinness sauf si quelqu’un vous révèle le secret ;). La quantité de sucre peut paraitre énorme (alors que je l’ai déjà diminuée par rapport à la recette originale de Trish Deseine) mais je vous assure que le rendu n’est pas trop sucré, même avec le glaçage. Et rassurez vous, aucun alcool présent dans ce gâteau grâce à un petit passage à la casserole et au four donc pas de soucis pour les enfants.

     PS : Ne faîtes pas attention au-dessus de mon glaçage. J’ai renversé du cacao dessus juste avant de faire la photo et je n’avais ni le temps ni les ressources nécessaires pour en refaire un. J’ai donc enlevé le plus gros et tenté d’homogénéiser au mieux le glaçage restant, c’est pour ça qu’il revêt une pelure de dalmatien. Ne vous inquiétez pas, le votre sera blanc comme neige 😉

.

20180312_171940

.

Temps : 30mn de préparation + 1h de cuisson
Conservation : une semaine pour le gâteau dans du papier d’aluminium à température ambiante mais 24/48h au frigo si vous le glacez (car le glaçage va sécher)
Pour 12 personnes

.

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 25 cl de Guinness
  • 250 g de beurre
  • 80 g de cacao non sucré
  • 145g de sucre semoule
  • 145g de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé (7.5g)
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 150 g de lait fermenté (ou 150g de lait + 1 cuillère à café de jus de citron)
  • 280 g de farine
  • 2 cuillères à café de bicarbonate de soude
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique

.

Pour le glaçage :

  • 40g de beurre mou
  • 100g de cream cheese (philadelphia)
  • 200g de sucre glace

.

20180312_172003

.

Recette :

Pour le gâteau :

  • Préchauffez le four à 170°C.
  • Si nécessaire : beurrez et farinez un moule à manqué de 23cm de diamètre et ajoutez le jus de citron dans le lait.

  • Versez la bière dans une casserole avec le beurre et laissez chauffer sur feu moyen jusqu’à fonte complète. Hors du feu, ajoutez le cacao en poudre et les sucres puis mélangez.
  • Dans un autre récipient, fouettez les œufs avec le lait et l’extrait de vanille. Ajoutez ce mélange au premier et homogénéisez.
  • Incorporez enfin la farine avec le bicarbonate de soude et la levure chimique.
  • Versez la pâte (qui s’avérera très liquide) dans le moule. Enfournez pour environ 1h (commencez de vérifier la cuisson vers 45mn). La lame d’un couteau doit ressortir sèche. Laisser refroidir complètement le gâteau sur une grille avant de faire le glaçage.

.

Pour le glaçage :

  • Fouettez ensemble le beurre, le cream cheese et le sucre glace jusqu’à obtenir une crème homogène puis recouvrez-en le gâteau.