Soupe carotte orange

     Si je ne me trompe pas, je n’ai pas encore publié de recette salée en 2018 (oupsi). Comme il fait encore un peu froid, je vais donc vous proposer une nouvelle recette de soupe, à la carotte et à l’orange, pour faire le plein de Vitamine C et ne pas tomber malade avant le retour des beaux jours ! C’est super facile à faire et vous en aurez une grosse quantité (j’en ai eu pour la semaine comme je vis seule). Si en plus contrairement à moi vous ne mettez pas 15 ans pour éplucher vos légumes, ça devrait être assez rapide ;).

.

20180308_202219

.

Temps : 45mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : une semaine au frigo
Pour 6 personnes

.

Ingrédients :

  • 1kg de carottes
  • 2 oignons
  • 2 cuillères à café d’huile d’olive
  • 1,5 litre d’eau
  • 2 pincées de gros sel
  • 25 cL de jus d’orange (soit le jus de 2 oranges environ)
  • sel et poivre
  • (optionnel : 1 orange bio)

.

20180308_202241

.

Recette :

  • Épluchez-les carottes et coupez-les en grosses rondelles. Épluchez et émincez les oignons. Faites revenir les oignons dans une poêle avec l’huile sur feu moyen en remuant de temps en temps jusqu’à ce qu’ils soient translucides (5 à 10mn). Versez le tout dans une grosse casserole avec l’eau et le gros sel. Portez à ébullition, couvrez puis laissez cuire 30mn à feu moyen : les carottes doivent être tendres. Mixez, ajoutez le jus d’orange, mélangez puis rectifiez l’assaisonnement. Parsemez de zestes d’orange au moment de servir si vous voulez renforcer le goût.
Publicités

Moelleux orange chocolat de ma maman

     Aujourd’hui, je vous propose LA recette de gâteau au chocolat (avec un soupçon d’orange) que ma maman nous faisait très souvent quand j’étais petite. Je ne sais pas trop pourquoi mais j’ai vraiment eu envie de le refaire très récemment, c’était un peu devenu mon obsession. Et que vous dire hormis qu’il est toujours aussi bon et moelleux que dans mes souvenirs. Je pense qu’il s’agit très honnêtement d’un des meilleurs gâteaux au chocolat que j’ai pu goûter dans toute ma vie, parfait pour le goûter et vraiment très simple à réaliser.

.

20180305_134106

.

Temps : 15mn de préparation + 45mn de cuisson
Conservation : une semaine dans du papier d’aluminium
Pour un gâteau de 20cm de diamètre (10 personnes)

.

Ingrédients :

  • 160g de chocolat

  • 4 œufs

  • 100ml d’huile

  • 160g de farine

  • 2 cuillères à café de levure

  • 1 pincée de sel

  • 200g de sucre

  • le zeste d’une orange

  • 4 cuillères à soupe de jus d’orange (35mL)

.

20180305_134116

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 170°. Beurrez et farinez un moule de 20cm de diamètre.

  • Faîtes fondre le chocolat et incorporez les œufs. Ajoutez l’huile, puis la farine, la levure et le sel, le sucre et enfin le zeste et le jus d’orange.

  • Enfournez pour 45mn (la pointe d’un couteau doit ressortir légèrement humide). Laissez refroidir avant de démouler.

Orangettes

     D’habitude à Noël, une sorte d’atelier de chocolats fait son apparition à la maison et on se retrouve avec au moins 4 sortes de truffes, des bouchées aux amandes, des orangettes et j’en passe. Cette année j’aurais été plus soft comme je suis toute seule pour en faire avant les vacances (et pour ne rien vous cacher une certaine flemmardise de rouler des truffes et de m’en mettre plein les mains s’est emparée de moi). J’ai donc fait uniquement des orangettes puisqu’il s’agit de ce qu’une de mes amies préfère. Il n’y a absolument rien de compliqué contrairement à ce qu’on pourrait croire, il faut juste surveiller du coin de l’œil de temps en temps ! Les proportions sont assez faciles à retenir en plus (1 unité d’eau pour 1/2 de sucre, 1/4 d’écorces d’orange et 2/3 de chocolat).

.

20171217_150737

.

Temps : 1h de préparation + 1h30 de « cuisson »
Conservation : plusieurs semaines au frigo
Pour 150 à 180 orangettes

.

Ingrédients :

  • 6 oranges non traitées (soit environ 250g d’écorces)
  • 1L d’eau
  • 500g de sucre
  • 660g de chocolat

.

20171217_150744

.

Recette :

  • Lavez les oranges. Coupez les deux extrémités. Incisez leurs peaux 4 fois (soit tous les quarts des oranges) sur toute la hauteur puis prélevez les zestes délicatement (attention à ne pas casser l’écorce).
  • Blanchissez les zestes : plongez-les dans une casserole d’eau bouillante 1 minute puis égouttez-les et rincez-les à l’eau froide. Recommencez le processus 2 fois (faîtes-le donc 3 fois en tout).
  • Dans une grande casserole, portez à ébullition l’eau et le sucre puis plongez-y les écorces d’orange. Couvrez et laisser cuire à feu doux pendant 1h30. Surveillez de temps en temps pour vérifier que le sirop ne s’évapore pas et ne se transforme pas en caramel. Rajoutez un peu d’eau si nécessaire.
  • Laissez refroidir les écorces dans le sirop. Déposez-les ensuite sur du papier aluminium et laissez-les sécher un peu à température ambiante puis une nuit au réfrigérateur.
  • Le lendemain, découpez vos quarts d’écorces d’oranges confites en lamelles.  Tempérez le chocolat (étape facultative ; vous pouvez simplement le faire fondre au bain-marie mais les orangettes ne seront alors pas brillantes) et trempez-y les écorces d’oranges. Recouvrez-les entièrement de chocolat et égouttez-les pour retirer l’excédent (au dessus du récipient pour ne pas en perdre 😉). Déposez sur du papier aluminium et laissez sécher à température ambiante. Une fois le chocolat pris, rangez les orangettes au frigo dans une boîte hermétique.

 

Bûche mousse chocolat, crémeux orange et pain d’épices

     Aujourd’hui je vous propose la 2e recette de bûche que j’avais réalisé l’année dernière pour la période de Noël. Elle est composée d’une base en pain d’épices (issue du livre de Christophe Felder dont je vous ai déjà parlé), d’une mousse en chocolat (issue de l’Encyclopédie du chocolat de Valrhona), d’un crémeux orange (que j’ai trouvé sur le blog de Religieuse et tarte catin) et d’un glaçage miroir au chocolat (piqué chez Hanane).

.

20170101_163510

.

Temps : 15mn pour le crémeux orange, 40mn pour le pain d’épices, 20mn pour la mousse et 10mn pour le glaçage soit environ 1h30 en tout de préparation active (mais comptez également du temps de repos)

Conservation : je vous conseille de la décongeler le jour où vous allez la servir, après elle peut se conserver 48h max au frigo (crème au beurre oblige) s’il y a des restes mais le visuel prendra un coup

Pour une bûche (de surface rectangulaire 8×30) soit 10/12 personnes

.

Ingrédients :

Pour le crémeux orange :

  • 115g de jus d’orange pressé (soit le jus d’une grosse orange)
  • le zeste d’une orange non traitée
  • 37g de sucre
  • 2 oeufs
  • 12g de maïzena
  • 90g de beurre froid coupé en morceaux

.

Pour le pain d’épice :

  • 5cL de lait demi-écrémé
  • 1/2 cuillère à soupe de badiane
  • 120g de miel
  • 12.5g de farine blanche
  • 75g de farine de seigle
  • 12.5g de fécule de pomme de terre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 7.5g de cassonade
  • 1/2 càc de cannelle en poudre
  • 1/4 càc de quatre-épices
  • 120g de marmelade d’orange amère
  • 1 oeuf
  • 40g de beurre mou
  • 1/2 càc de sel fin

.

Pour la mousse au chocolat :

  • 170g de chocolat 66%
  • 1 jaune d’oeuf
  • 10g de sucre
  • 65g de lait entier
  • 75g + 225g de crème liquide entière

.

Pour le glaçage miroir :

  • 250g de suscre
  • 80g d’eau
  • 80g de cacao en poudre non sucré
  • 12g de gélatine (6 feuilles)
  • 160g de crème liquide

.

20170101_163813

.

Recette :

Pour le crémeux orange :

  • Dans une casserole, portez à ébullition le jus d’orange avec les zestes.
  • Dans un cul de poule, fouettez les œufs avec le sucre. Une fois le mélange blanchi, ajoutez la maïzena. Ajoutez le jus d’orange bouillant, mélangez puis retransvasez dans la casserole. Chauffez le mélange à feu moyen sans cesser de remuer jusqu’à ce que le mélange épaississe et prenne la consistance d’une crème pâtissière.
  • Hors du feu, incorporez le beurre froid petit à petit à l’aide d’un mixeur plongeant.
  • Versez dans le moule à insert et déposez au congélateur pour 2/3h minimum.

.

Pour le pain d’épice :

 

  • Portez le lait à ébullition puis ajoutez-y la badiane et laissez infuser 10mn.  Faîtes chauffer le miel à feu doux et préchauffez le four à 170°.
  • Dans un cul de poule de grande taille, versez les farines, la fécule, la levure, la cassonade, la cannelle et le quatre-épices. Incorporez le miel réchauffé et la marmelade puis, les oeufs, le beurre et enfin le sel. Filtrez le lait infusé directement sur la pâte et homogénéisez.
  • Si nécessaire, beurrez et farinez un moule à cake et versez-y la pâte. Enfournez pour environ 15/20mn (la pointe d’un couteau doit ressortir sèche). Laissez refroidir un peu avant de démouler.
  • Une fois le pain d’épice refroidi, égalisez-le puis coupez le en deux dans le sens de l’épaisseur. Coupez des bandes aux dimensions de votre gouttière (deux bandes de 15cm ou une de 20cm et une de 10cm selon vos préférences).
  • Coupez en petits dés le reste de pain d’épices et réservez.

.

Pour la mousse au chocolat :

  • Disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur.
  • Faîtes fondre le chocolat au bain-marie.
  • Dans le même temps, portez à ébullition le lait et les 75g de crème liquide. Battez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Versez le mélange lait/crème chaud dessus petit à petit sans cesser de fouetter. Transvasez dans la casserole et laissez épaissir à feu moyen sans cesser de remuer. Il faut que la crème anglaise « nappe la cuillère » (lorsque vous passez votre doigt sur la cuillère, la trace doit rester dans la crème). Si vous avez un thermomètre, ce stade est atteint à 83/87°.
  • Versez la crème anglaise sur le chocolat fondu en 3 fois et mélangez jusqu’à obtenir une  texture homogène. Laissez refroidir.
  • Une fois le mélange tiédi, sortez les fouets et le cul de poule du congélateur et montez le reste de la crème en chantilly. Incorporez la chantilly à la crème au chocolat.

.

Pour le montage :

  • Versez une partie de la mousse chocolat dans la gouttière à bûche. Déposez le moule environ 5mn au congélateur pour que la mousse prenne un peu. Démoulez l’insert et déposez-le sur la mousse, côté arrondi en dessous. Appuyez légèrement. Versez le reste de mousse puis déposez le pain d’épice. Placez la bûche recouverte de film alimentaire au congélateur au moins plusieurs heures.

.

Pour le glaçage :

  • Placez la gélatine dans un bol d’eau froide pendant 15mn.
  • Faîtes chauffer à feu moyen le sucre et l’eau jusqu’à obtention d’un sirop (le mélange devient translucide). Versez le sur le cacao et mélangez.
  • Faites chauffer la crème et ajoutez la gélatine essorée. Mélangez avec la préparation au cacao. Passez le glaçage dans un chinois fin puis laissez le refroidir jusqu’à 35° (environ 1h).
  • Démoulez la bûche et placez la sur une grille elle même placée sur un plat. Versez la totalité du glaçage immédiatement (le temps entre la sortie du congélateur et le glaçage doit être minime) en une seule fois sur la totalité de la bûche. Ne pas s’aider d’une spatule.
  • Déposez les dés de pain d’épices sur une plaque de cuisson et passez-les sous le grill du four jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Disposez-les tout le tour de la bûche (cela permettra d’apporter du croquant à la bûche qui est tout en moelleux et c’est un must je vous l’assure). Décorez selon votre envie. Laissez décongelez la bûche quelques heures au frigo.

 

Jus d’orange chaud à la cannelle

     Au début je comptais vous faire une semaine spéciale biscuit mais je vais me permettre d’intercaler cette recette entre celles de biscuits par manque de temps. Ce jus d’orange chaud à la cannelle et au miel me rappelle les marchés de Noël autant que le vin chaud. C’est une boisson hyper réconfortante et pleine d’énergie pour rester en forme pendant cette période totalement speed  !

.

20171214_194152

.

Temps : 15mn
Conservation : une semaine au frigo
Pour 1L (3/4 personnes)
.

Ingrédients :

  • 12 oranges (moins si vous avez des oranges à jus)
  • 45g de miel (à ajuster selon le goût de vos oranges)
  • 3 bâtons de cannelle
  • de la cannelle en poudre

.

20171214_194204

.

Recette :

  • Pressez les oranges et mettez le jus dans une casserole avec le miel et les bâtons de cannelle. Chauffez tout doucement en mélangeant. Laissez une quinzaine de minutes sur feu doux. Le mélange doit fumer mais ne doit pas bouillir. Si vous êtes pressés vous pouvez diminuer le temps de chauffe mais la cannelle n’aura pas le temps d’infuser et d’épicer le jus d’orange. Versez dans des verres et saupoudrez d’un peu de cannelle en poudre.

Bûche bavaroise chocolat et insert orange

     Oulala j’ai largement passé ma deadline sur ce coup, vraiment désolée ! Surtout que décembre était un mois pendant lequel je voulais encore plus partager avec vous puisqu’il s’agit de ma période favorite de l’année. J’adore préparer les fêtes. L’hiver est définitivement la période avec les saveurs que je préfère (agrumes, chocolat, épices, marron… huuum). Mais c’est vrai qu’avec les fêtes qui approchent il y a beaucoup à faire (comme courir après les cadeaux) et on trouve beaucoup moins le temps. Ça ne m’a pas empêchée en tout cas de cuisiner et surtout… de m’entraîner ! Eh oui déjà l’année dernière je voulais faire une bûche moderne, sans le biscuit roulé (même si j’adore ça). Je voulais me mettre au défi. Mais le fait que nous ne faisions pas Noël chez nous rendait très difficile le transport d’une bûche de ce style. Ce ne fut que partie remise puisque j’ai pu m’y mettre pour ce Noël. Il s’agit donc de mon premier entremets et j’en suis très fière. Une recette prise sur le sublime blog Chic, chic, chocolat. J’ai juste du changer la recette du glaçage que j’ai pris chez Hanane car je n’ai pas trouvé de glucose.

     Cette bûche a un équilibre vraiment subtile je trouve. Elle n’est pas trop sucrée malgré pourtant la présence de sucre dans les 4 préparations et la texture est vraiment fondante en bouche tout en ayant quand même de la texture. On pourrait sûrement ajouter un peu de croquant pour la rendre parfaite mais rien que comme ça je vous assure qu’elle est excellente ! (Et je ne vous parle pas de la magie du mariage orange et chocolat que vous connaissez déjà tous 😉 ). Même si la recette peut vous paraitre longue, elle n’est pas difficile à faire. En revanche, elle demande de l’anticipation car même si les préparations demandent peu de temps de réalisation, il y a en revanche beaucoup de temps de repos.

.

20151206_131448~2.jpg

.

Temps : 5mn de préparation + quelques heures de congélation pour l’insert
10mn de préparation + 12mn de cuisson pour le financier
20mn de préparation + le temps de refroidissement de la crème anglaise pour la bavaroise
Quelques heures de congélation pour la bûche montée
10mn de préparation + environ 1h de refroidissement pour le glaçage
+ le temps de déco

Conservation : Quelques jours au frigo

Pour une bûche (10/12 personnes)

.

Ingrédients :

Pour l’insert orange :

  • 200g de marmelade d’orange
  • 50g d’eau
  • 5g de gélatine (2 feuilles et demi)

 

Pour le financier :

  • 75g de beurre
  • 30g de farine
  • 30g de poudre d’amandes
  • 70 de sucre
  • 3 blancs d’oeufs
  • 1 cuillère à café bombée de marmelade d’orange

 

Pour la bavaroise au chocolat :

  • 250g de lait
  • 75g de sucre
  • 3 jaunes d’oeufs
  • 8g de gélatine (4 feuilles)
  • 100g de chocolat noir haché
  • 250g de crème liquide entière

 

Pour le glaçage miroir :

  • 250g de suscre
  • 80g d’eau
  • 80g de cacao en poudre non sucré
  • 12g de gélatine (6 feuilles)
  • 160g de crème liquide

.

20151206_131006

.

Recette :

 

Pour l’insert :

  • Mettez votre gélatine dans un bol d’eau froide pendant environ 15mn. Mélangez la marmelade et l’eau dans une casserole et faîtes chauffer. Ajoutez alors la gélatine essorée et mélangez bien. Versez dans votre moule à insert couvert de rhodoid (facultatif : je n’en avais pas j’ai donc fait sans et je n’ai pas eu de problème au démoulage). Placez au congélateur quelques heures.

 

Pour le financier :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Préparez un beurre noisette (faîtes fondre le beurre dans une casserole jusqu’à ce qu’il se colore légèrement et dégage une odeur de noisette).
  • Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, et la poudre d’amandes. Ajoutez les blancs d’œufs et mélangez de nouveau. Ajoutez ensuite le beurre filtré (un dépôt blanc se forme lorsque vous faîtes votre beurre noisette, il faut l’enlever), mélangez. Ajoutez la mandarine et mélangez une dernière fois.
  • Répartissez la préparation sur 1/2 flexipat (ou feuille de cuisson dont votre plaque de cuisson sera tapie). Pour que le mélange ne s’étale pas, placez des ramequins qui passent au four sous le côté sans pâte pour le garder sur-élevé (super conseil de Carine sur le coup, ça marche tip top ! ). Enfournez pour environ 12 minutes. Lorsque le financier a refroidi, coupez une bande de 8x30cm et une de 4x30cm.

 

Pour la bavaroise :

  • Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froid et disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur (pour monter la crème plus facilement à la fin de la recette).
  • 20151205_113128Portez le lait à ébullition dans une casserole. Pendant ce temps, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre. Versez le lait chaud dessus petit à petit sans cesser de fouetter. Transvasez dans la casserole et laissez épaissir à feu moyen sans cesser de remuer. Il faut que la crème anglaise nappe la cuillère (comme sur la photo).  Si vous avez un thermomètre, ce stade est atteint lorsqu’elle est à 87°.
  • Versez la crème anglaise sur le chocolat. Mélangez jusqu’à fonte complète. Ajoutez la gélatine essorée, mélangez. Laissez refroidir votre crème anglaise (attention pas de frigo pour le refroidissement sinon la gélatine va prendre et votre bavaroise sera moins lisse après incorporation de la crème fouettée. Si toutefois vous faites cette erreur passez la un peu au fouet électrique pour limiter les dégâts).
  • Sortez le cul de poule et les fouets du congélateur. Versez la crème dans le cul de poule et montez la crème en crème fouettée. Incorporez-en une première cuillère à la crème anglaise en fouettant vigoureusement puis le reste délicatement avec une maryse.

 

Montage :

  • Garnissez votre gouttière à bûche de rhodoid (facultatif mais le démoulage sera bien plus facile, vraiment conseillé à ce stade). Versez une partie de la bavaroise. Déposez le moule environ 5mn au congélateur pour que la bavaroise prenne un peu. Démoulez l’insert et déposez le sur la bavaroise, côté arrondi en dessous. Appuyez légèrement. Recouvrez d’un peu de bavaroise puis déposez le petit rectangle de financier. Versez le reste de bavaroise puis déposez enfin le grand rectangle de financier. Placez la bûche recouverte de film alimentaire au congélateur quelques heures (ou plus. Vous pouvez ainsi préparer la bûche plusieurs jours en avance et ne procéder au glaçage que le jour même).

 

Le glaçage miroir :

  • Placez la gélatine dans un bol d’eau froide pendant 15mn.
  • Faîtes chauffer à feu moyen le sucre et l’eau jusqu’à obtention d’un sirop (le mélange devient translucide). Versez le sur le cacao et mélangez.
  • Faites chauffer la crème et ajoutez la gélatine essorée. Mélangez avec la préparation au cacao. Passez le glaçage dans un chinois fin puis laissez le refroidir jusqu’à 35° (environ 1h).
  • Démoulez la bûche et placez la sur une grille elle même placée sur un plat. Versez la totalité du glaçage immédiatement (le temps entre la sortie du congélateur et le glaçage doit être minime) en une seule fois sur la totalité de la bûche. (J’ai du personnellement récupérer le glaçage deux fois et donc le verser trois fois pour obtenir un résultat convenable mais en tapant la recette je me suis aperçue de mon erreur : Hanane disait 4 feuilles de gélatine dans sa recette car les feuilles de gélatine hallal font 3g et non 2 comme les miennes, il me manquait donc 4g de gélatine dans la recette). Ne pas s’aider d’une spatule. Le reste du glaçage peut être conservé au frigo et réchauffé pour une autre utilisation. Décorez selon votre envie. Laissez décongelez la bûche quelques heures au frais.

Source : Chic, chic, chocolat et Hanane

Chokinis maison

     Oui oui oui, vous l’aurez compris, mon obsession du home-made ne m’a pas encore quittée. Et là les gâteaux qui y sont passés ce sont les chokinis puisque dès qu’apparaissent les premiers signes de froid je ne rêve que d’orange et de chocolat (vous en verrez beaucoup les prochaines semaines, désolée par avance si vous n’aimez pas ça ;)). Je n’ai pas eu l’idée de googliser directement ma recherche et c’est sûrement tant mieux. Du coup, j’ai pu découvrir d’autres biscuits avec un goût un peu différent ou une texture plus moelleuse qui étaient tout aussi bons (voire meilleurs). Mais ce que je voulais c’était des chokinis quand même ! Alors j’ai persévéré et persévéré jusqu’à tomber sur la recette d’Applemini qui a été reprise par pas mal de blogs… et c’est souvent bon signe ;). J’ai très peu changé sa recette. J’ai juste mis plus de zestes d’orange et des écorces d’oranges confites même s’il n’y en a pas dans les chokinis originels mais… c’est trop booon. En tout cas, ces biscuits ont quasiment le même goût (selon mon lointain souvenir puisqu’on n’en trouve plus chez moi depuis longtemps) et ils sont croquants bien comme il faut. Vous pouvez y aller les yeux fermés !

     PS : Désolée pour la qualité des photos mais avec l’hiver il y a peu d’heures où leur prise est optimale (en ce moment d’ailleurs il fait nuit tout le temps, aucun éclairage naturel total sous ma véranda) donc beaucoup d’ombres. Je ferai mieux lorsque le soleil reviendra (j’espère :D).

.

20151121_155757~2~2

.

Temps : 15mn de préparation + 30mn de repos + 20mn de cuisson par plaque

Conservation : une semaine dans une boîte en fer

Pour une 50aine de biscuits

.

Ingrédients :

  • 200g de farine
  • 5.5g de levure chimique
  • 60g de maïzéna
  • 100g de sucre
  • 7.5g de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 1 oeuf
  • 130g de beurre pommade
  • 30g de jus d’orange pressé (environ 1/2 orange)
  • le zeste d’une orange
  • 100g de pépites de chocolat noir
  • 40g d’écorces d’oranges confites coupées en dés (optionnel)

.

20151121_155814~2

.

Recette :

  • Mélangez la farine, la levure, la maïzena, les sucres et le sel. Incorporez l’oeuf puis le beurre coupé en petits morceaux. Ajoutez le zeste d’orange, le jus d’orange, les écorces d’orange et les pépites de chocolat. Mélangez bien.

 

  • 20151120_145632Divisez la pâte en deux et formez avec deux rectangles de la taille d’un chokini que vous emballerez dans du film alimentaire. Laissez la reposer 30mn au congélateur.

 

 

  • Préchauffez le four à 170°. Découpez des tranches de environ 0.7cm. (Laissez le 2e rectangle au congélateur lorsque vous découpez le premier.) Déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou de silpat (vous en aurez pour environ 3 fournées). Enfournez pour environ 20mn. Retirez les biscuits lorsqu’ils ont joliment bruni. Laissez les refroidir sur une grille.

 

Source : Le Chaudron magique