Mousse au chocolat de Pierre Hermé

     Parfois, comme tout le monde, je manque d’inspiration en cuisine. J’ai beau avoir plus de 10 000 recettes sur mon pc (oui oui, je ne blague pas, ce nombre est d’ailleurs très largement évalué à la baisse…) et une cinquantaine de livres de cuisine, rien ne me tente. Je me balade donc sur mon blog en y cherchant les failles (nombreuses, ne nous le cachons pas). Et je me suis rendue compte récemment que mes propositions en terme de desserts de tous les jours, très simples, que l’on aime déguster après chaque repas pour le clôturer sur une note sucrée, sont vraiment peu nombreuses. Pas même une recette de mousse au chocolat… Le classique des classiques pourtant ! Je me suis donc dit qu’il était temps de combler cette lacune et quelle meilleure façon qu’en commençant avec une recette de Monsieur Pierre Hermé ? Ma recette de mousse au chocolat préférée est celle de ma mère. Des oeufs, du chocolat et c’est tout. Même pas de sucre. Simple. Basique. Ici, Pierre Hermé propose une version peu complexe à réaliser mais avec plus d’ingrédients. Du lait entier pour remplacer la crème que l’on trouve parfois dans les recettes de mousse afin d’être un peu plus léger en calories, un poil de sucre pour serrer les blancs et hop nous voilà partis !
Cette mousse est excellente ! Pas trop sucrée. Le chocolat est puissant juste ce qu’il faut. Je vous conseille d’ailleurs d’attendre le lendemain pour commencer de déguster cette mousse qui n’en sera que meilleure ! C’était flagrant à la dégustation. En terme de textures il s’agit d’une mousse « serrée ». Eh oui car pour moi il y a deux types de mousses au chocolat, les serrées, plus fermes, celles sur lesquelles votre petite cuillère déposée n’altérera pas l’intégrité de votre mousse et celles plus « aérées », plus légères, dans lesquelles votre cuillère plonge dès qu’elle est déposée à la surface. Eh bien la mousse de Pierre Hermé appartient à la première catégorie, contrairement à celle de ma maman, et c’est une très bonne découverte. Ce genre de mousses cale beaucoup plus. Impossible de dévorer toute cette quantité en une fois (mon ventre est triste mais mes bourrelets disent merci !), vous en aurez donc pour 5/6 personnes. Allez, place à la recette !

.

IMG_20190703_193602__01

.

Temps : 15mn de préparation + une nuit de réfrigération
Conservation : 2/3 jours au frigo
Pour 5/6 personnes

.

Ingrédients :

  • 80g de lait entier
  • 170g de chocolat noir à 66%
  • 4 blancs d’oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 20g de sucre
  • 1 jaune d’oeuf

.

IMG_20190703_193512__01

.

Recette :

  • Faîtes bouillir le lait et versez-le sur le chocolat noir concassé. Mélangez jusqu’à ce qu’il soit intégralement fondu. Pendant qu’il refroidit, montez les blancs en neige avec une pincée de sel et, une fois que les blancs sont fermes, ajoutez-le sucre d’un coup et continuez de fouetter jusqu’à ce qu’ils soient serrés (ils font alors un bec d’oiseau). Mélangez le jaune avec le chocolat tiédi puis incorporez les blancs tiers par tiers, délicatement, à l’aide d’une maryse, en faisant bien attention à ne pas les casser. Répartissez la mousse dans des verrines puis entreposez au frais une nuit (4 heures suffisent mais la mousse est bien meilleure le lendemain).
Publicités

L’aïeul de la Super supérette

     En matière de brownie je ne suis vraiment pas difficile. Même si le premier dans mon cœur a une place incontestée depuis plusieurs années (celui de ma maman ;)), je n’ai pas vraiment de préférence (comme d’autres peuvent en avoir) entre les chewy, les fondants, les coulants, les plus fermes ! Je les aime TOUS ! Et c’est probablement pour ça que je teste autant de recettes… C’est pourquoi l’autre jour j’ai eu cette envie étrange du brownie de Papy Brossard. Pourtant, il n’a pas grand chose d’exceptionnel ce gâteau. Il y a des tonnes de recettes bien plus alléchantes à tester non ? Mais je ne sais pas, peut-être un accès de nostalgie ?! En tout cas j’ai voulu y céder. Et comme c’était le 1er mai, je me suis jetée sur les placards de ma cuisine et le site de la Super Supérette au lieu de sortir pour trouver un supermarché fermé :p.

     Eh bien pour tout vous dire j’ai été surprise. Agréablement et désagréablement à la fois. Désagréablement car ce gâteau ne m’a pas spécialement fait penser au fameux brownie du papy de chez Brossard. D’ailleurs il ne m’a pas fait penser à un brownie du tout (ce qui m’a plongée pour ne rien vous cacher dans une réflexion de plusieurs jours ayant comme sujet « mais au fait c’est quoi un brownie ? » restée sans réponse mais en tout cas ce gâteau pour moi ça n’en est pas un :p). Agréablement par contre parce qu’il est bon. Bien meilleur que le fameux brownie. Ce gâteau est très moelleux et a un petit gout particulier. On dirait qu’il y a tout bonnement de la poudre d’amande dedans alors que non (je pense qu’il faut remercier l’huile pour ça). Du coup papy et brownie que nenni mais bon gâteau au chocolat oui oui oui. Vous pouvez y aller 😀

.

IMG_20190502_175136__02

.

Temps : 10mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : une petite semaine dans du papier alu
Pour un aïeul 20x20cm

.

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 160g de cassonade
  • 75ml d’huile de colza
  • 120g de chocolat noir
  • 90g de farine
  • 2 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré
  • une pincée de sel
  • 100g de pépites de chocolat

.

IMG_20190502_175208__02

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Battez les œufs avec le sucre puis ajoutez y l’huile. Faites fondre le chocolat noir au bain marie ou au micro ondes et ajoutez-le au mélange précédent. Homogénéisez bien. Incorporez la farine, le cacao et le sel puis les pépites de chocolat.
  • Beurrez et farinez un moule carré de 20cm de côté et versez la pâte dedans. Enfournez 15mn.

Chocolat frappé à la bergamote

     Voilà une recette de Guillemette que j’ai testée l’été dernier quand j’étais en quête de grande fraîcheur. Toutefois, je ne vous l’avais pas partagée à ce moment là car j’ai trouvé que la recette était assez inadaptée pour l’été finalement. Certes la boisson est rafraichissante mais assez dense comme elle est faite à base de chocolat fondu et non de cacao. Et personnellement l’été je recherche plutôt de la légèreté. Je la trouve donc bien plus conforme à un temps comme celui de ces derniers temps : assez beau mais avec pas mal de vent et des averses qui nous obligent à consommer encore des éléments avec un peu de corps !

     Cette recette est hyper rapide à réaliser et évidemment customisable à l’infini ! N’hésitez pas à tester avec différents thés : à l’orange, à la cannelle, à la menthe (IL FAUT QUE JE TESTE A LA MENTHE !!!), etc !

.

20180612_181612__01

.

Temps : 10mn de préparation + le temps de refroidissement
Conservation : à consommer immédiatement en principe mais vous pouvez le garder au frigo plusieurs jours
Pour 2/3 personnes (si vous faites de grands verres)

.

Ingrédients :

  • 500mL de lait
  • 20g de sucre (à doser selon vos gouts)
  • 2 sachets de thé Earl Grey
  • 180g de chocolat noir
  • 100g de glaçons

.

20180612_181525__01

.

Recette :

  • Dans une casserole, portez à ébullition le lait avec le sucre et les sachets de thé. Laissez infuser 5 minutes hors du feu. Pendant ce temps, hachez le chocolat assez finement. Enlevez les sachets de thé et portez une nouvelle fois à ébullition le lait. Ajoutez le chocolat et mélangez bien jusqu’à ce qu’il soit totalement fondu. Retirez la casserole du feu et laissez un peu refroidir (d’abord dehors puis au frigo si vous voulez aller plus vite).
  • Quand le chocolat est a minima tiède (encore mieux froid), versez-le dans un blender avec les glaçons et mixez. Servez immédiatement.

Cookies brownies

     Du chocolat, DU CHOCOLAT, DU CHO-CO-LAT ! Voilà ce que criait mon cerveau hier. Du coup j’ai exécuté ses désirs et fait ces cookies brownies (trouvés chez Il était une fois la pâtisserie) qui me faisaient de l’œil depuis longtemps. Il s’agit de biscuits moelleux au bon gout de brownie. A chaque bouchée, c’est comme mordre dans une tablette de chocolat qui serait ultra moelleuse. En seulement 5mn de préparation. En bref, si vous aimez le chocolat, allez-y !

.

20160116_161354__01

.

Temps : 5mn de préparation (+le temps de refroidissement) + 10mn de cuisson
Conservation : une semaine dans une boite hermétique
Pour 30 cookies brownies

.

Ingrédients :

  • 180 g de chocolat noir à pâtisser
  • 40 g de beurre
  • 2 œufs
  • 110 g de sucre en poudre
  • 1 cuillère à café de café soluble (facultatif mais renforce le gout du chocolat)
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 50 g de farine
  • une pincée de sel
  • 150 g de pépites de chocolat

.

20160116_161415__01__01__01

.

Recette :

  • Faites fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes et laissez les refroidir (impératif si vous voulez l’aspect craquelé). Ensuite préchauffez le four à 180°. Fouettez rapidement les oeufs avec le sucre puis incorporez-y successivement en mélangeant bien entre chaque : le chocolat avec le beurre fondu, le café et la vanille, la farine et le sel et enfin les pépites de chocolat.
  • Formez des petits tas de pâte (de environ 1/2 cuillère à soupe) sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou de silpat. Espacez-les un peu car la pâte s’étale à la cuisson (vous devriez pouvoir faire 15 cookies). Enfournez 10 minutes puis laissez reposer sur la plaque jusqu’à refroidissement.

Gâteau truffé au chocolat et beurre de cacahuètes

     Encore un gâteau au chocolat je sais… Mais je pense à vos futurs goûters moi je n’y peux rien ! Celui là est couplé avec du beurre de cacahuètes pour faire le plein de protéines et de gourmandise ! Il comble vraiment les petits creux de l’après-midi. Des petites parts suffisent amplement même pour une gourmande comme moi (le gâteau a duré une semaine alors que je l’ai partagé avec mes collègues, et ce n’est pas parce qu’il n’a pas plu, bien au contraire !). La recette originale (que j’ai bidouillé, comme d’habitude) préconisait 20/25mn de cuisson, ce que je trouvais beaucoup pour un gâteau de moins d’un centimètre d’épaisseur et j’ai donc stoppé la cuisson à 15mn. J’aurais du être encore plus vigilante car je pense que 10mn suffisent largement. Contrairement à Mathilde, j’ai obtenu tout sauf un fondant. Je l’ai conservé au frigo, ce qui lui a donné une texture dense que j’ai adoré et, sorti un peu à l’avance du frigo, il fondait un peu en bouche, ce qui est également très plaisant. Du coup à vous d’adapter la cuisson selon la texture que vous voulez obtenir : 10mn pour un vrai fondant et 15mn pour un gâteau plus dense.
.

IMG_20190327_202409__01

.

Temps : 5mn de préparation + 10/15mn de cuisson
Conservation : 1 semaine au frigo dans du papier aluminium
Pour un gâteau de 26x15cm

.

Ingrédients :

  • 200g de chocolat
  • 150g de beurre de cacahuètes
  • 30g de sucre blanc
  • 70g de cassonade
  • 3 œufs
  • 35g de farine
  • une pincée de sel

.

IMG_20190327_202417__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 150°.
  • Faites fondre le chocolat avec le beurre de cacahuètes au micro-ondes (par tranches de 30s, pas plus) ou au bain marie. Pendant ce temps, battez les œufs avec les sucres. Incorporez le premier mélange au second puis ajoutez-y la farine et le sel. Mélangez jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène.
  • Chemisez un moule de 26 x 15 cm de papier sulfurisé (si vous n’en avez pas ce n’est pas grave mais la surface doit être plus ou moins équivalente pour que la pâte fasse moins d’un centimètre de hauteur). Versez-y la pâte et enfournez 10mn pour un gâteau fondant et 15mn pour un gâteau plus dense. Dégustez tiède avec une boule de glace ou après un passage au réfrigérateur selon votre envie !

Pancakes orange/pépites de chocolat (à base de ricotta)

     Parfois quand je vous propose des recettes, je me demande si je ne devrais pas commencer par la base. Vous proposer une recette de pancakes basiques avant de vous montrer toutes les déclinaisons possibles et imaginables par exemple ! 😮 Mais j’ai complétement craqué quand je suis tombée sur cette recette. J’écume pas mal les blogs américains en ce moment et ils sont TELLEMENT GOURMANDS. Ils ont le don de rendre encore plus décadentes des recettes déjà fort peu raisonnables (il suffit de regarder leurs barres type millionnaire shortbread qui ont parfois 7 couches). Et là évidemment je n’ai pas pu résister… Les mots orange et chocolat accolés me font toujours de l’oeil et je rêvais de quelque chose de super gourmand pour mon petit déjeuner du week-end (histoire de compenser le fait que je n’ai pas fait de beignets alors que ça me faisait extrêmement envie pour Mardi Gras :(). Du coup ça sera pancakes orange/pépites de chocolat et rien d’autre ! Croyez moi vous ne le regretterez pas. Ils sont super moelleux (grâce à la ricotta) et siiii bons sans être trop sucrés… Un délice. J’en salive encore ! (Et en plus ils vous permettront d’écouler vos blancs d’œuf, elle est pas belle la vie ?)

.

IMG_20190310_125425__01

.

Temps : 10mn de préparation + 20mn de cuisson environ (tout dépendra du nombre de pancakes dans votre poêle)
Conservation : quelques jours dans du papier d’alu au frigo (n’hésitez pas à les réchauffer un peu au micro ondes)
Pour 7/8 pancakes de 12cm de diamètre (2 suffisent par personne sauf gros mangeur)

.

Ingrédients :

  • 40g de sucre
  • le zeste d’une orange
  • 150g de farine
  • 2 càc de levure chimique
  • 1/2 càc de bicarbonate
  • 1/4 càc de sel
  • 250g de ricotta
  • 1 oeuf
  • 2 blancs d’oeuf
  • 125ml de jus d’orange (soit le jus d’une orange et demie)
  • 1 càs d’huile neutre
  • 1 càc d’extrait de vanille
  • 100g de pépites de chocolat

.

IMG_20190310_125122__01__01

.

Recette :

  • Dans un cul de poule, à l’aide d’une maryse, écrasez les zestes d’orange avec le sucre pour le parfumer (il va changer de couleur). Ajoutez-y la farine, la levure, le bicarbonate et le sel et mélangez bien. Dans un autre cul de poule, détendez la ricotta à l’aide de la maryse puis ajoutez-y successivement l’oeuf et les blancs d’oeuf, le jus d’orange, l’huile et l’extrait de vanille.  Versez ce mélange sur le premier et remuez jusqu’à ce que la pâte à pancakes devienne homogène. Ajoutez les pépites de chocolat et mélangez brièvement. Ne travaillez pas trop la pâte !
  • Chauffez une poêle et beurrez la légèrement. Faites-y des tas de pâte d’une dizaine de centimètres de diamètre (une louche et demie avec la louche de ma crêpe party ; j’utilise une poêle de 13cm de diamètre directement pour que ce soit plus facile). Faites cuire jusqu’à ce que la pâte soit dorée en dessous et assez ferme pour que le pancake puisse être retourné. Retournez-le à l’aide d’une spatule et laissez cuire la seconde face. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte.
  • Servez immédiatement avec du sirop pour pancakes, du chocolat fondu ou n’importe quoi d’autre qui vous passerait par la tête (nature ils se suffisent aussi à eux-mêmes).

Moelleux orange, chocolat, Grand Marnier et ricotta

     Je ne pouvais décemment pas me contenter d’une recette salée pour cette semaine, d’autant plus des légumes… C’était beaucoup trop raisonnable !!! On se retrouve donc avec une de mes associations préférées comme vous le savez dorénavant : orange chocolat (avec un petit supplément Grand Marnier qui fait plaisir ;p). J’étais curieuse du rendu de la ricotta dans ces petits moelleux et le résultat est vraiment délicieux. Humides, moelleux et parfumés comme il faut. Ils ont disparu en moins de 2 jours… (Recette trouvée ici !)

.

20190123_172730__01

.

Temps : 10mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : plusieurs jours dans une boite hermétique
Pour 9 moelleux

.

Ingrédients :

  • 180 g de ricotta
  • 90 g de sucre
  • 65 g de farine
  • 9 g de levure
  • 1 pincée de sel
  • 75 g de poudre d’amandes
  • 50 g de lait
  • 15 g d’huile neutre
  • 70 g de pépites de chocolat noir
  • 40g d’écorces d’orange confite coupées en petits morceaux
  • ½ zeste d’orange
  • 1 cuillère à soupe de Grand-Marnier

.

20190123_172646__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 210°.
  • Battez la ricotta et le sucre jusqu’à obtenir un mélange bien lisse. Incorporez la farine, la levure et le sel puis la poudre d’amandes. Mélangez bien. Ajoutez le lait et l’huile. Quand le mélange est bien homogène, incorporez les pépites, les écorces, le zeste et le Grand Marnier.
  • Versez dans des moules type muffins (beurrés et farinés si nécessaire). Enfournez 10 minutes puis abaissez la température du four à 180° et prolongez la cuisson de 10 minutes supplémentaires.

 

Coulant au chocolat, cœur framboise

     Histoire d’être originale, on se retrouve en ce 13 février avec une recette pour la St Valentin 😉 (oui je sais que vous êtes surpris, c’était tellement inattendu !). Et histoire d’être encore plus originale, comme la dernière fois je vous propose une recette de coulant au chocolat… Certes il y a une petite variante avec le coeur coulant framboise mais je conçois que ça puisse être un peu décevant en terme de renouvellement. Il se trouve qu’à la base j’avais une idée très précise du gâteau que je voulais faire mais impossible de trouver ne serait-ce qu’une base de recette pour développer ce que j’avais en tête (il faut dire aussi que je m’y suis prise au dernier moment pour mes recherches…). Je me suis donc retrouvée désemparée, la veille de la St Valentin, sans rien avoir à vous proposer mais TADAAAA du coup un mi-cuit au chocolat avec un cœur coulant framboise. Ça reste bon et efficace, pas très sucré donc pas écœurant et pas du tout bourratif au vu des quantités même après un  bon repas. En outre le chocolat se marie évidemment parfaitement bien avec la framboise. Donc si comme moi vous n’avez pas d’inspiration, peu de temps pour faire votre dessert et peu d’ingrédients dans vos placards, cette recette est faite pour vous !

.

IMG_20190213_171828__01

.

Temps : 5mn de préparation + 8mn de cuisson (+une nuit de congélation préalable pour le cour coulant)
Conservation : AUCUNE, à déguster IMMÉDIATEMENT !
Pour 2 coulants

.

Ingrédients :

  • 20g de coulis de framboise
  • 50g de chocolat noir
  • 50g de beurre
  • 1 oeuf
  • 25 g de sucre en poudre
  • 15g de farine
  • 1 pincée de sel

.

IMG_20190213_171847__01

.

Recette :

  • La veille, versez le coulis de framboise dans 2 empreintes de tailles adaptées pour faire des inserts (j’utilise mon bac à glaçons personnellement) et disposez le tout au congélateur.

 

  • Le jour J, juste avant de servir le dessert, préchauffez le four à 180°.
  • Faites fondre le beurre avec le chocolat au bain marie ou au micro-ondes (3x30s en vérifiant à chaque fois). Pendant ce temps, battez l’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Puis ajoutez la farine et le sel. Mélangez jusqu’à obtenir une texture homogène. Incorporez enfin le chocolat.
  • Remplissez vos moules de pâte jusqu’aux 2/3, sortez vos inserts et déposez les au centre de la pâte en appuyant légèrement puis recouvrez du reste de la pâte. Enfournez 8 minutes environ (attention, le temps de cuisson dépendra de votre four mais aussi de la taille de vos moules, il me restait personnellement un peu de pâte à la fin, donc adaptez vous bien à votre matériel, restez devant le four puisque, plus encore que pour toute autre recette, c’est la cuisson qui fait le gâteau ici 🙂). Le centre du coulant ne doit pas apparaitre totalement cuit (il doit être encore tremblotant alors que les côtés sont eux cuits, durcis comme une « croute » plus ou moins). Laissez refroidir quelques instants pour ne pas vous bruler puis démoulez les coulants délicatement sans les percer et servez immédiatement !

 

 

Flans au chocolat

     Bonjour à tous ! Cela ne vous a pas échappé mais j’ai été absente deux semaines. Pas très sérieux me direz vous juste après avoir pris les résolutions de la nouvelle année, surtout dans un contexte où s’enchainent Chandeleur, Nouvel an chinois et St Valentin, autant d’occasions ouvrant grande la porte à la gourmandise. Mais je vous jure que j’ai une très bonne excuse ! Il se trouve que j’ai bien cuisiné pour ces occasions (avec plus ou moins de réussite, je vous raconterai) et commencé de préparer tout bien comme il faut mes articles pour le blog mais malheur j’ai du changer de téléphone et comme la gourde que je suis, j’ai complétement oublié de transférer mes photos. Comme je n’étais pas chez moi, impossible donc de vous proposer des articles la semaine dernière… Mais je compte bien me rattraper : pas forcément dans l’ordre, un peu en retard, mais avec de nouvelles recettes promis ! D’autant plus que je suis vraiment motivée grâce à un entremets un peu complexe que j’ai fait la semaine dernière.

     En tout cas pour cette fois on reprend en douceur avec une recette de flans au chocolat. Je propose peu de recettes de desserts sur le blog car j’en fais rarement alors que j’adore ça. Concernant les flans, je ne suis pas trop fan globalement à cause de la texture mais cette recette que j’ai piqué à Chic chic chocolat est vraiment top !

.

20190203_213727__01

.

Temps : 10mn de préparation + quelques heures de prise au frais
Conservation : une semaine au frigo
Pour 8 flans

.

Ingrédients :

  • 600 g de lait entier
  • 65 g de sucre
  • 80 g de chocolat noir
  • 10 g de cacao amer
  • 1 cc bien rase d’agar-agar

.

20190203_211412__01

.

Recette :

  • Faites chauffer le lait dans une casserole. Pendant ce temps, mettez tous les autres ingrédients dans un cul de poule. Une fois le lait bien chaud (mais pas bouillant), versez moitié du lait sur le reste des ingrédients et mélangez jusqu’à ce que le chocolat soit bien fondu. Versez ensuite le reste du lait, homogénéisez et transvasez le tout dans la casserole. Portez à ébullition pendant 2 minutes sans cesser de remuer.

  • Versez la préparation dans les ramequins. Laissez refroidir à température ambiante puis laissez prendre au frigo quelques heures. 

Bûche bavaroise chocolat insert poire

     Bonne année à tous, mes meilleurs vœux ! J’espère que la nouvelle année sera gourmande pour vous et que vous mènerez à terme tous vos projets !

     Je suis désolée de mon absence, la fin d’année s’est réalisée un peu en mode course et je n’ai donc pu vous proposer une nouvelle idée de bûche pour les fêtes, défaut que je vais m’empresser de corriger de ce pas ! Il s’agira donc d’une bûche composée d’une bavaroise chocolat (la même que celle de ma bûche bavaroise chocolat insert orange), d’un sablé reconstitué et d’un biscuit cuillère (piqués dans ma recette de bûche mousse vanille insert fruits rouges) et d’un insert aux poires. Beaucoup de récup donc, je ne me suis pas trop cassée la tête je vous avoue. J’avais juste terriblement envie d’une bûche poire chocolat et je n’avais pas trop d’idée pour innover au dernier moment ou de recette qui m’avait tapé dans l’oeil. Même si cette bûche est très bonne je pense tester la prochaine fois avec une bavaroise poire et un insert chocolat pour avoir des goûts plus francs et un résultat un peu moins doux.

     N’oubliez pas de vous y prendre à l’avance. Les éléments sont plutôt rapides à préparer, vous pouvez largement tout faire en un après-midi ou une soirée mais il y a tous les temps de repos et de congélation à prendre en compte !

.

20181224_170309~2

.
Temps : 5mn de préparation + quelques heures de congélation pour l’insert
25mn pour le sablé reconstitué
30mn pour le biscuit cuillère
20mn de préparation + le temps de refroidissement pour la bavaroise
quelques heures de congélation pour la bûche montée

Conservation : Quelques jours au frigo

Pour une bûche (10/12 personnes)

.

Ingrédients :

Pour l’insert poire :

  • 200g de poires au sirop (maison pour moi)
  • 50g du sirop des poires
  • 4g de gélatine (2 feuilles)

.

Pour le sablé reconstitué :

  • 40g de farine
  • 40g de sucre
  • 40g de beurre
  • 50g de poudre d’amandes

 

  • 20g de sucre
  • 50g de beurre
  • 1 pincée de sel

.

Pour le biscuit cuillère :

  • 1 oeuf
  • 25g de sucre
  • 25g de farine
  • du sucre glace

.

Pour la bavaroise au chocolat :

  • 250g de lait
  • 75g de sucre
  • 3 jaunes d’oeufs
  • 8g de gélatine (4 feuilles)
  • 100g de chocolat noir haché
  • 250g de crème liquide entière

.

20181224_170628~2

.

Recette :

Pour l’insert :

  • Mettez votre gélatine dans un bol d’eau froide pendant environ 15mn. Chauffez le sirop des poires jusqu’à frémissement et ajoutez la gélatine. Mélangez jusqu’à dissolution complète. Mixer les poires et ajoutez le sirop. Mélangez bien. Versez dans votre moule à insert. Placez au congélateur quelques heures.

.

Pour le sablé reconstitué :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Mélangez la farine, le sucre, le beurre et la poudre d’amandes du bout des doigts jusqu’à obtenir une pâte sablée. Étalez cette dernière sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (ou de silpat). Enfournez pour 10 à 15mn. Laissez refroidir.
  • Dans le bol d’un mixeur, mettez votre pâte sablée cuite refroidie, la 2e partie de beurre et de sucre et le sel. Mixez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Étalez la pâte pour obtenir une bande de 8cm sur 30. Placez le sablé au réfrigérateur.

.

Pour le biscuit cuillère :

  • Préchauffez le four à 170°.
  • Clarifiez l’oeuf. Montez le blanc d’oeuf et lorsque les fouets commencent à laisser des traces, ajoutez 12.5g de sucre et continuez de fouetter jusqu’à ce que le blanc soit ferme. Blanchissez le jaune d’oeuf avec les 12.5g de sucre restants. Ajoutez ce mélange au premier délicatement puis incorporez la farine tamisée en soulevant délicatement le mélange à l’aide d’une spatule pour que les blancs ne retombent pas.
  • Etalez la pâte sur une bande de 6x30cm. Saupoudrez de sucre glace une première fois. Une fois le sucre glace dissout, saupoudrez une seconde fois de sucre glace. Enfournez pour 8mn. Laissez le biscuit refroidir puis redétaillez-le si nécessaire.

.

Pour la bavaroise :

  • Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froid et disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur (pour monter la crème plus facilement à la fin de la recette).
  • Portez le lait à ébullition dans une casserole. Pendant ce temps, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre. Versez le lait chaud dessus petit à petit sans cesser de fouetter. Transvasez dans la casserole et laissez épaissir à feu moyen sans cesser de remuer. Il faut que la crème anglaise nappe la cuillère.  Si vous avez un thermomètre, ce stade est atteint lorsqu’elle est à 87°.
  • Versez la crème anglaise sur le chocolat. Mélangez jusqu’à fonte complète. Ajoutez la gélatine essorée, mélangez. Laissez refroidir votre crème anglaise (attention pas de frigo pour le refroidissement sinon la gélatine va prendre et votre bavaroise sera moins lisse après incorporation de la crème fouettée. Si toutefois vous faites cette erreur passez la un peu au fouet électrique pour limiter les dégâts).
  • Sortez le cul de poule et les fouets du congélateur. Versez la crème dans le cul de poule et montez la crème en crème fouettée. Incorporez-en une première cuillère à la crème anglaise en fouettant vigoureusement puis le reste délicatement avec une maryse.

.

Montage :

  • Garnissez votre gouttière à bûche de rhodoid (facultatif mais le démoulage sera bien plus facile, vraiment conseillé à ce stade). Versez une partie de la bavaroise. Déposez le moule environ 5mn au congélateur pour que la bavaroise prenne un peu. Démoulez l’insert et déposez le sur la bavaroise, côté arrondi en dessous. Appuyez légèrement. Recouvrez d’un peu de bavaroise puis déposez le biscuit cuillère. Versez le reste de bavaroise puis déposez le sablé reconstitué. Réservez au congélateur jusqu’au lendemain.
  • Environ 6h à 8h avant de la servir (la poire met du temps à décongeler), démoulez la bûche et décorez-la selon votre envie. (Ma déco a été plutôt simple cette année car j’avais oublié le matériel chez moi. J’ai juste ajouté des sapins en chocolat. Pour les faire j’ai tout simplement fait fondre un peu de chocolat et je les ai dessinés sur une feuille de papier aluminium à l’aide d’une cuillère puis laissés prendre au frigo). Laissez-la ensuite décongeler au réfrigérateur doucement.

.

20181224_170316~2