Biscuits craquelés au chocolat (avec des blancs d’œuf)

     Je sais que je vous avais déjà proposé une recette de cookies brownies et une de biscuits craquelés au chocolat mais je n’ai pas pu me retenir. J’ai récidivé… Je mourrais d’envie de manger des biscuits au chocolat. Je ne tenais vraiment plus, ça devenait viscéral. Et ça tombe bien, il y avait 4 blancs d’œuf restants de ma charlotte aux framboises… Je n’ai donc pas su résister plus de 3mn à la sublime recette de Un déjeuner au soleil qui est géniale. Les biscuits sont moelleux et super chocolatés. Tout ce que je voulais ! Les photos ne rendent pas hommage à ces biscuits et vous m’en voyez désolée. J’ai du faire très vite car je devais courir prendre le train donc le résultat est bien évidemment plus que médiocre.

.

IMG_20200626_025127__01

.

Temps : 25mn de préparation, 2h de réfrigération et 10mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique
Pour 30 biscuits environ

.

Ingrédients :

  • 240g de chocolat noir
  • 50g de beurre
  • 4 blancs d’œuf
  • 60g de sucre
  • 100g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café de cacao en poudre
  • 1 pincée de sel
  • environ 80/100g de sucre glace

.

Recette :

  • Faites fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes (30s par 30s en remuant entre chaque). Homogénéisez. Battez les blancs avec le sucre jusqu’à ce qu’ils deviennent bien mousseux (mais pas besoin de les monter totalement en neige). Incorporez délicatement le chocolat aux blancs d’œuf. Ajoutez la farine, la levure, le cacao et le sel ensemble et incorporez-les en soulevant le mélange pour ne pas trop casser les blancs. Versez la pâte dans un saladier. Filmez au contact. Réservez au frigo 2h environ.
  • Préchauffez le four à 170°. Versez le sucre glace dans une assiette creuse. Prélevez une cuillère à café de pâte puis roulez-la entre la paume de vos mains jusqu’à former une boule. Roulez-la ensuite dans le sucre glace (il faut que la couche soit généreuse) et déposez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte (cela vous fera deux plaques normalement) en espaçant les biscuits de 5cm environ et en les plaçant en quinconce. Enfournez 10mn. Laissez tiédir 5mn sur les plaques avant de transférer sur une grille pour refroidissement complet.

Cheesecake tout chocolat

     Voici une nouvelle recette de cheesecake : tout chocolat, la simplicité même. J’ai essayé dans un premier temps de faire une base brownie mais l’ensemble manquait de texture. Je suis donc revenue à une base biscuitée standard pour avoir un meilleur rendu. Je sais que vous allez faire les gros yeux en voyant la quantité de sucre dans l’appareil car j’ai plutôt tendance à diminuer sa présence dans mes recettes mais mon chocolat étant amer 150g s’avéraient insuffisants. Si contrairement à moi vous utilisez un chocolat plus doux vous pouvez par contre diminuer cette quantité sans soucis ! (Comme vous pouvez le voir il y a une fente dans mon cheesecake : je l’ai échappé lorsque je le transférais dans l’assiette :x).

.

IMG_20200517_131335__02

.

Temps : 30mn de préparation, 2h15 de cuisson et une nuit de réfrigération
Conservation : 3/4j au frigo dans une boite hermétique
Pour 1 cheesecake 20x20cm (12/16 parts)

.

Ingrédients :

Pour la base biscuitée :

  • 260g de biscuits chocolatés (les granolas cookie coeur extra moelleux tout chocolat sont une valeur sûre)
  • 105g de beurre fondu

.

Pour l’appareil à cheesecake :

  • 170g de chocolat noir
  • 600g de cream-cheese
  • 200g de sucre (vous pouvez diminuer si votre chocolat n’est pas du 66%)
  • 20g de cacao en poudre non sucré
  • 4 œufs
  • 2 cuillères à café de vanille liquide
  • 180g de crème aigre (ou 180mL de crème liquide entière mélangée à 1 cuillère à soupe de jus de citron 10mn avant de commencer la préparation du cheesecake)

.

Pour la ganache :

  • 165g de crème liquide entière
  • 100g de chocolat noir
  • 70g de chocolat au lait (vous pouvez utiliser exclusivement du chocolat noir s’il s’agit de 50%)

.

Recette :

Pour la base biscuitée :

  • Mixez finement les biscuits et mélangez-les au beurre fondu. Répartissez-les dans un moule à charnière carré de 20cm de côté (ou un moule à charnière rond de 22cm de diamètre) chemisé de papier sulfurisé. Tassez bien à l’aide d’un verre par exemple et placez au réfrigérateur le temps de faire l’appareil.

.

Pour l’appareil à cheesecake :

  • Préchauffez le four à 180°. Faites fondre le chocolat au micro-ondes. Si vous n’avez pas de crème aigre, mélangez la crème liquide au jus de citron à ce moment là. Réservez.
  • Battez le cream-cheese avec le sucre et le cacao jusqu’à ce que le mélange soit homogène et aérien. Incorporez les œufs un par un en mélangeant bien entre chaque puis la vanille, le chocolat noir fondu refroidi et enfin la crème aigre. Homogénéisez bien l’appareil puis versez-le sur la base biscuitée. Lissez et égalisez bien à l’aide d’une spatule puis enfournez 15mn. Diminuez la température du four à 90° puis prolongez la cuisson de 2h. Laissez refroidir à température ambiante, couvrez la surface de papier film puis entreposez au réfrigérateur une nuit (ou au moins 8h si vous faites le cheesecake un matin).

.

Pour la ganache :

  • Portez la crème à ébullition puis versez-la en trois fois sur les chocolats coupés en morceaux en émulsionnant bien entre chaque. Démoulez votre cheesecake puis répartissez la ganache dessus de façon bien homogène. Lissez et égalisez à l’aide d’une spatule. Laissez la ganache prendre au réfrigérateur une dizaine de minutes puis servez quand vous le désirez.

Choux croustillants au chocolat (P. Hermé x C. Michalak)

     Voici une des pâtisseries les plus standard qui soit : un chou, recouvert de craquelin cacao et fourré de crème pâtissière au chocolat. C’est simple, basique et tellement bon ! Je n’ai pas poussé le vice jusqu’à faire une pâte à choux au cacao, mais qui sait une prochaine fois ? 😉 Pour réaliser ces douceurs, j’ai utilisé les recettes de pâte à chou et de craquelin que j’ai apprises lors d’une masterclass de Christophe Michalak et celle de crème pâtissière de Pierre Hermé qui ne m’a jamais déçu avec son Larousse des desserts (une référence pour la pâtisserie). Si vous me suivez sur Instagram vous avez pu voir que mon premier essai de choux fut… singulier ! En effet je les voulais gros et j’avais largement sous estimé leur gonflement. Je me suis donc retrouvée avec des choux plus grands que ma main. Évidemment pas de gâchis et ils ont été dégustés tels quels :p (je me demande combien de kilos de crème pâtissière il aurait fallu pour remplir des monstres pareil…). Enfin bref, place à la recette pour des choux plus que normaux cette fois-ci 😉

.

IMG_20200502_204113__01

.

Temps : 5mn pour le craquelin ; 15mn pour la crème pâtissière ; 25mn de préparation + 30mn de cuisson pour les choux ; 10mn pour le montage
Conservation : 2j environ au frigo
Pour 24 choux

.

Ingrédients :

Pour le craquelin cacao :

  • 50g de beurre mou
  • 60g de cassonade
  • 40g de farine
  • 10g de cacao en poudre non sucré

.

Pour la crème pâtissière au chocolat :

  • 37.5g de fécule de maïs
  • 50 + 50g de sucre
  • 435mL de lait entier
  • 5 jaunes d’œuf
  • 310g de chocolat coupé en morceaux
  • 45g de beurre mou

.

Pour les choux :

  • 90g d’eau
  • 90g de lait entier
  • 4g de sucre semoule
  • 4g de sel
  • 80g de beurre
  • 100g de farine
  • environ 180g d’œuf battus (un peu moins de 4 œufs)

.

IMG_20200502_204018__01

.

Recette :

Pour le craquelin cacao :

  • Travaillez tous les ingrédients ensemble jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Étalez la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé jusqu’à obtenir une épaisseur d’un millimètre : on doit voir les grains de sucre apparaitre en transparence lorsque l’on regarde la pâte face à une source de lumière. Réservez au congélateur sur une surface bien plane.

.

Pour la crème pâtissière au chocolat :

  • Dans une casserole, versez la fécule, 50g de sucre et le lait. Mélangez bien et portez à ébullition sans cesser de fouetter. Battez les jaunes avec le reste du sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Versez le lait dessus et fouettez jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Reversez ce mélange dans la casserole et portez le tout à ébullition : le mélange va épaissir. Retirez la crème du feu et incorporez-y le chocolat coupé en morceaux en plusieurs fois pour qu’il fonde correctement.
  • Laissez la crème refroidir un peu (jusqu’à atteindre environ 50°) puis incorporez le beurre mou coupé en morceaux à l’aide d’un fouet. Filmez au contact et laissez refroidir au frigo le temps de faire les choux.

.

Pour les choux :

  • Préchauffez votre four à 220°. Dans une casserole, faîtes chauffer l’eau, le lait, le sucre, le sel et le beurre ensemble. Une fois le beurre totalement fondu, portez le mélange à ébullition. Hors du feu, ajoutez la farine en une fois et mélangez jusqu’à obtenir un pâton homogène. Desséchez alors la pâte : remettez-la sur le feu et travaillez-la avec une cuillère en bois jusqu’à ce qu’elle se décroche des bords de la casserole et qu’une fine pellicule se forme au fond de celle-ci (sur de petites quantités, cette étape peut se faire en seulement quelques secondes, c’est normal car il y a alors très peu d’humidité). Transvasez la pâte dans un saladier et incorporez environ 3/4 des œufs en mélangeant régulièrement. Il faudra alors être vigilant et incorporez le reste petit à petit en vérifiant la consistance de la pâte à chou régulièrement. Pour cela, faites une fente dans la pâte à l’aide d’une spatule : si la pâte reste droite il faut ajouter de l’oeuf, si elle se referme progressivement c’est parfait, si elle se referme vite vous avez ajouté trop d’œuf. Une fois que la consistance de votre pâte à choux est bonne, transvasez-la immédiatement dans une poche à douille.
  • Dressez des choux réguliers en quinconce sur deux  plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé (le silpat est à éviter). Pour un joli pochage, placez la poche à douille à la hauteur qui sera la hauteur finale de vos choux et maintenez une pression régulière jusqu’à obtenir le diamètre souhaité : il ne faut pas monter la poche au fur et à mesure.  J’ai ainsi dressé 24 choux de 4/4.5cm de diamètre en plaçant la poche à 2.5cm de hauteur environ.
  • Sortez votre craquelin du congélateur et détaillez-y 24 ronds d’un diamètre plus grand que celui de vos choux (soit 5cm environ) à l’aide d’un emporte-pièce. Déposez ces derniers bien au centre de vos choux en appuyant légèrement. S’il vous reste du craquelin, vous pouvez le conserver au congélateur 3 mois. Il suffira alors de le retravailler pour pouvoir le ré-étaler. Si vous ne désirez pas faire de craquelin, badigeonnez vos choux de lait ou de jaune d’oeuf avec une pincée de sel : il faut TOUJOURS un élément pour emprisonner l’air dans vos choux, sinon ils ne gonfleront pas.
  • Enfournez une plaque de choux dans votre four préchauffé et éteignez-le immédiatement. Laissez vos choux ainsi pendant 15mn dans le four éteint puis rallumez ce dernier sur 170° et prolongez la cuisson pendant 15mn : vos choux doivent être légers et dorés. N’enfournez jamais plus d’une plaque de choux à la fois car il y aurait trop d’humidité dans le four et vos choux ne cuiraient alors pas correctement. Si vos choux retombent, c’est qu’ils ne sont pas assez cuits, tout simplement.
  • Laissez refroidir vos choux sur une grille puis sortez votre crème pâtissière du frigo. Travaillez-la un peu et transvasez-la dans une poche à douilles. Faites un petit trou dans vos choux (en dessous ou sur le côté) et fourrez-les. Vos choux sont pleins lorsque vous sentez la pression de la crème pousser les parois du chou quand vous les remplissez.

.

IMG_20200502_204121__01

Le gâteau au chocolat du confinement {sans farine et sans œuf}

     Ce gâteau est là pour répondre à une demande express de ma sœur qui m’a demandé un gâteau sans œuf et sans farine en raison des pénuries. Je vous avoue que chez moi, il y a bien pénurie de farine (à tel point que mon copain m’en a envoyé par la poste pour que je puisse continuer à pâtisser) mais pas d’œuf. Et autant la farine est très facile à remplacer (par de la Maïzena ou de la poudre d’amandes ou de noisettes par exemple), autant l’œuf c’est une autre paire de manches ! J’avais une seule recette dans mon répertoire qui répondait à ce critère et elle s’est avérée être un véritable fiasco (et a ruiné mon four tout juste lavé au passage :'(). J’ai donc essayé d’improviser totalement et le résultat est assez satisfaisant. Ce gâteau est super moelleux, à la limite du fondant et bien chocolaté. N’hésitez d’ailleurs pas à rajouter du sucre (c’est très rare que je dise ça) si vous le faites pour des enfants ou des palais sucrés car il est très corsé. Il sera d’ailleurs parfait accompagné de crème anglaise (toute prête du coup si vous n’avez pas d’œuf), de glace à la vanille ou de chantilly !

.

IMG_20200424_152404__01

.

Temps : 10mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour un gâteau de 20cm de diamètre (10 personnes)

.

Ingrédients :

  • 100g de beurre mou
  • 100g de sucre (n’hésitez pas à aller jusqu’à 125/150g pour des enfants ou si vous craignez les gâteaux corsés en chocolat)
  • 1 cuillère à café de vanille liquide (pas obligatoire si vous n’en trouvez pas)
  • 100g de cacao en poudre non sucré
  • 100g de maïzena
  • 50g de poudre d’amande (si vous n’en avez pas, remplacez-la par de la poudre de noisette ou de la maïzena)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 30cL de lait

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Battez le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez la vanille. Dans un saladier, mélangez le cacao en poudre tamisé, la maïzena, la poudre d’amande, la levure et le sel. Incorporez les poudres au beurre en 3 fois en alternant avec le lait. Versez la pâte dans un moule de 20cm chemisé de papier sulfurisé et enfournez 25mn environ : la pointe d’un couteau doit ressortir légèrement humide. Laissez refroidir dans le moule avant de démouler. Saupoudrez de sucre glace et servez avec de la glace à la vanille ou de la crème anglaise pour encore plus de gourmandise.

Chocolats ganache lait/passion

     Pâques oblige, voici des chocolats. Et ces chocolats, j’en suis très fière ! Non pas parce qu’ils sont super bons (même si c’est le cas ;)) mais surtout parce que j’ai vraiment galéré à les faire !!! J’avais pourtant suivi un cours de confection de chocolat mais mon premier essai fut un échec cuisant. Impossible de les démouler. Eh oui il est bien plus difficile de s’essayer à ce genre de techniques lorsque l’on n’a pas un matériel de professionnel ! (Impossible de rater si vous avez une cuve permettant de réguler la température et il est bien plus facile de tempérer une grosse quantité que de petites car les variations de température de la matière première se feront bien moins rapidement). Mais je me suis accrochée : j’ai lu énormément, étudié différentes techniques (cela m’a permis de réaliser que le cours que j’avais suivi combinait les trois en une ce qui n’est sûrement pas optimal…), j’ai fait le plein de concentration et de bonnes ondes et je m’y suis frottée à nouveau et bingo ! C’est une sensation incroyable que celle d’affronter un échec et le surmonter avec succès ^-^. Je vais donc vous expliquer en détail la façon donc je m’y suis prise en espérant que cela vous aidera si jamais vous voulez vous aussi relever le challenge !

.

IMG_20200414_181812__01

.

Temps : 35mn de préparation + 10mn de prise au frais
Conservation : plusieurs jours dans une boite hermétique
Pour 15 chocolats

.

Ingrédients :

Pour les coques :

  • 150g de chocolat noir de couverture (il en restera à la fin mais il est impossible de faire un travail correct avec des chocolats moulés sans un excédent de chocolat)
  • 1.5g de beurre de cacao

.

Pour la ganache :

  • 45g de chocolat au lait
  • 30g de purée de fruit de la passion
  • 12g de beurre

.

Recette :

Pour les coques :

  • Il convient tout d’abord de tempérer le chocolat. Pour cela, faîtes fondre votre chocolat doucement au bain-marie jusqu’à ce qu’il atteigne une température de 50 à 55°. Retirez votre récipient du bain-marie et mélangez le chocolat jusqu’à ce qu’il descende à 35°. A ce moment là, ajoutez le beurre de cacao et mélangez bien pour que le chocolat soit fluide et lisse. Continuez de mélanger jusqu’à ce que le chocolat atteigne les 31/32° : il est alors prêt à être utilisé. Si vous n’avez pas de beurre de cacao, il faudra respecter une courbe de température en trois étapes : le faire fondre et chauffer jusqu’à ce qu’il atteigne les 50/55°, le faire redescendre à 28/29° pour le faire remonter à 31/32°. Si vous ne tempérez pas votre chocolat, vos coques seront ternes, avec des marbrures blanches, difficiles à démouler et le chocolat ne sera pas craquant.
  • Versez votre chocolat dans les moules (ceux en polycarbonate sont les meilleurs) jusqu’à remplir les cavités à ras bord. Utilisez une spatule pour lisser et enlever l’excédent. Tapotez le moule contre votre plan de travail pour enlever les éventuelles bulles d’air. Retournez votre moule au dessus d’un récipient pour récupérer l’excédent de chocolat, vider vos cavités et ne conserver que les coques. Raclez le moule afin d’avoir un résultat bien net puis posez-le, retourné, sur une feuille de papier sulfurisé ou aluminium pour obtenir des bords nets et ainsi faciliter l’obturation. Laissez le moule dans cette position 5mn avant de le retourner. Raclez à nouveau puis laissez prendre 5mn supplémentaires dans le sens normal.
  • Conservez le chocolat que vous avez récupéré à une température de 32° pour la finition des coques.

.

Pour la ganache :

  • Pendant que vos coques prennent, réalisez la ganache passion. Faites fondre le chocolat au lait au bain-marie. Une fois fondu, incorporez le fruit de la passion. Lorsque le chocolat est homogène, retirez du feu et incorporez le beurre coupé en petits morceaux. Mélangez bien jusqu’à ce qu’il soit intégralement incorporé. Laissez refroidir 5mn à température ambiante avant de remplir vos coques jusqu’à 1mm-1.5mm du bord. La ganache doit être à température ambiante : pas plus de 30° pour ne pas faire fondre vos coques. Tapotez là encore votre moule contre votre surface de travail pour chasser d’éventuelles bulles d’air. Laissez prendre votre ganache à température ambiante. S’il fait trop chaud, vous pouvez passer vos chocolats au frais 5mn maximum : ils ne doivent pas trop refroidir.

.

Finition des chocolats :

  • Versez le chocolat tempéré restant sur votre moule en remplissant bien les cavités en entier et lissez avec votre spatule. Tapotez pour enlever les éventuelles bulles d’air puis raclez l’excédent de chocolat. Laissez durcir à température ambiante avant de démouler (5mn pas plus au réfrigérateur si votre pièce est trop chaude).

.

Attention : Il ne faut absolument pas de trace d’eau que ce soit dans votre cul de poule, sur vos ustensiles ou dans vos moules. Il ne sera plus possible de tempérer votre chocolat si tel est le cas. Vous pourrez l’utiliser pour en faire un gâteau mais pas des chocolats !

Nems banane chocolat

     Voici une idée de goûter (qui peut aussi être servie comme dessert) très rapide et facile à réaliser : des nems fourrés avec des bananes caramélisées et du chocolat. Vous pouvez varier les fruits à votre convenance : fraises, poires, pommes, etc ou ajouter des mini-chamallows et autres douceurs dedans donc amusez vous !

.

IMG_20200409_155540__01

.

Temps : 15mn de préparation + 10mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique
Pour 10 nems

.

Ingrédients :

  • 4 bananes
  • 4 cuillères à soupe bombées de miel liquide
  • 5 feuilles de brick
  • 50g de beurre
  • 120g de chocolat
  • 10 pincées de cannelle en poudre

.

Recette :

  • Épluchez les bananes et coupez-les en rondelles. Faites fondre le miel dans une poêle et ajoutez-y les bananes. Faites les revenir plusieurs minutes de chaque côté afin de les caraméliser et les ramollir (vous pouvez aussi la jouer façon bananes flambées pour une version plus adulte ;)).1586446994557
  • Découpez les feuilles de brick en deux et faites fondre le beurre au micro-ondes. Prenez une première demie-feuille de brick et badigeonnez-la de beurre fondu à l’aide d’un pinceau. Déposez des bananes caramélisées de façon à former un rectangle, du côté du bord arrondi, en laissant un peu de marge en dessous et sur les côtés, puis déposez du chocolat sur les bananes (si contrairement à moi vous avez des gros carrés de chocolat, concassez-les avant de les répartir). Repliez les côtés vers le centre pour enfermer la garniture puis enroulez la feuille en partant du côté arrondi en serrant bien (cf photos). Répétez l’opération jusqu’à épuisement des feuilles de brick. Déposez les nems sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé puis badigeonnez-les avec le beurre fondu restant. Enfournez 10mn. A leur sortie, saupoudrez-les légèrement de cannelle. Vous pouvez les servir accompagnés d’un coulis de fruits de votre choix (ils sont déjà assez chocolatés comme ça, nul besoin d’en rajouter ;)).

Mugcake au chocolat {au lait de coco}

     Avouons-le tout de suite : je ne suis pas fan des mugcakes. J’ai essayé beaucoup de recettes et la grande majorité donne des gâteaux avec une texture trop spongieuse et un goût trop prononcé de levure car les proportions sont mauvaises. Dans ces conditions, je préfère faire des gâteaux qui me prendront autant de temps de préparation et seulement quelques minutes de cuisson supplémentaires. Mais dimanche j’ai eu une furieuse envie de chocolat et j’ai trouvé le dernier œuf survivant de mon frigo et un reste de lait de coco donc je me suis dit « pourquoi pas ? » et le résultat était vraiment super. Le gâteau était plus fondant que spongieux et le lait de coco permet de bien lier l’ensemble des éléments pour avoir un bon goût de chocolat pas trop poudreux. Je vous recommande donc cette recette en cas d’envie intense à combler ! :p (Par contre le mugcake est tellement gros que je n’ai pas pu le finir, donc à partager :x)

.

IMG_20200405_235242__01

.

Temps : 5mn de préparation + 1mn30 de cuisson
Conservation : aucune
Pour 1 GROS mugcake

.

Ingrédients :

  • 50g de chocolat noir
  • 30g de beurre
  • 40g de lait de coco
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à café de vanille liquide
  • 20g de sucre
  • 30g de farine
  • 0.5 càc de levure

.

Recette :

  • Dans un grand mug, faites fondre le chocolat et le beurre coupés en morceaux au micro-ondes puis incorporez-y le lait de coco, l’oeuf et la vanille. Ajoutez ensuite le sucre puis la farine avec la levure. Mélangez bien entre chaque. Faites cuire 1mn30 à 800/900w (si vous devez répartir la pâte dans deux mugs car ils sont trop petits, réduisez le temps de cuisson en conséquence).

Muffins au chocolat

     En ce moment je suis obsédée par les muffins au chocolat. Je cherche désespérément une recette qui me donnera des gâteaux moelleux, gonflés, chocolatés mais aussi « humides ». A mon sens cette dernière caractéristique est la plus importante d’un muffin réussi et pourtant peu l’ont. J’ai fait beaucoup de tests pendant le confinement (qui donnaient des muffins trop secs ou pas assez chocolatés) et celle-ci n’est pas encore ma recette rêvée mais c’est celle qui s’en rapproche le plus depuis le début. Je vous la partage donc pour chocolater un peu vos prochains goûters :p. Merci à Anne-Sophie pour ce super partage ! ^-^

.

IMG_20200403_114243__01

.

Temps : 10mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans du papier aluminium
Pour 16 muffins environ

.

Ingrédients :

  • 250g de farine
  • 120g de cacao amer en poudre
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 3 œufs
  • 250g de sucre
  • 100g d’huile de tournesol
  • 340g de crème aigre (ou de crème liquide entière mélangée 10mn avant de commencer avec 2 cuillères à soupe de jus de citron)
  • 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille
  • 250g de pépites de chocolat noir
  • 35g de chunks de chocolat noir

.

IMG_20200403_114329__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 190°. Dans un premier saladier, mélangez la farine, le cacao, la levure, le bicarbonate et le sel ensemble. Dans un second saladier, battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez ensuite l’huile, la crème aigre et l’extrait de vanille puis, une fois la pâte bien homogène, les poudres. Il n’est pas nécessaire que le mélange soit parfaitement homogène à ce stade : des grumeaux peuvent subsister. Ne mélangez pas trop la pâte. Incorporez enfin les pépites de chocolat, sans trop mélanger là encore. Répartissez la pâte dans vos empreintes à muffins, parsemez de chunks puis enfournez 10mn. Baissez ensuite la chaleur du four à 170° et prolongez la cuisson de 15mn : un cure-dent planté dans le muffin doit ressortir sec. Laissez tiédir les muffins une dizaine de minutes dans les moules avant de démouler sur une grille pour refroidissement complet.

Donuts à la vanille, glaçage chocolat {au four}

     J’ai récemment commandé de nouveaux moules afin de pouvoir vous proposer de nouveaux types de gâteaux. En l’occurrence, nous allons nous intéresser aux donuts. Comme beaucoup je pense, je croyais qu’il n’existait que les donuts frits faits à base de pâte à beignet. En réalité, les blogs américains regorgent de recettes de donuts au four qui constituent une alternative plus saine. Je me suis donc inspirée de ça pour réaliser ces donuts tous simples à la la vanille. Ils sont super moelleux, bien parfumés et délicieux. Ils ont été dévorés presque aussi rapidement qu’ils ont été faits 😉

.

IMG_20200317_160845__01__01

.

Temps : 20mn de préparation + 10mn de cuisson
Conservation : 48h dans une boite hermétique
Pour 8 donuts

.

Ingrédients :

  • 150g de farine
  • 90g de cassonade
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de bicarbonate
  • 120mL de lait
  • 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille
  • 40g de beurre doux fondu refroidi
  • 1 gros œuf
  • 150g de chocolat noir ou 70g de chocolat noir + 80g de crème liquide entière

  • facultatif : des vermicelles en chocolat

.

IMG_20200317_160802__01(1)

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Dans un premier saladier, mélangez la farine, la cassonade, le sel et le bicarbonate. Dans un second, mélangez le lait légèrement chauffé (pour ne pas que le beurre fige), l’extrait de vanille, le beurre fondu et l’œuf. Versez les ingrédients liquides sur les poudres doucement et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Beurrez et farinez vos moules à donuts si nécessaire puis remplissez-les jusqu’à 1-2 mm du bord central. Enfournez 10mn. La pâte doit être élastique au toucher et un couteau doit ressortir complétement sec. Laissez refroidir 5mn avant de démouler sur une grille.
  • Une fois les donuts refroidis, trempez-les directement dans le chocolat noir fondu au bain-marie ou réalisez une ganache en versant en trois fois la crème portée à ébullition sur le chocolat en émulsionnant bien entre chaque. Parsemez de vermicelles de chocolat et laissez prendre quelques minutes avant de déguster.

Granola au chocolat

     Voilà quelque chose que j’ai toujours voulu essayer lorsque j’ai eu ma période céréales : faire mon granola maison ! Comme je suis plutôt gourmande et que j’avais tout ce qu’il fallait dans mes placards, je me suis dit que j’allais tester le basique tout chocolat et je suis super satisfaite. Il n’y a vraiment pas de différence avec le granola qu’on peut acheter en magasin et la liberté dans la customisation est vraiment totale !!! En plus c’est super rapide et facile à faire. J’ai piqué la recette chez Chic, chic, chocolat.

.

IMG_20200316_183438__01

.

Temps : 5mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : plusieurs semaines dans une boite hermétique
Pour environ 750g de granola

.

Ingrédients :

  • 400 g de flocons d’avoine
  • 200 g de compote de pomme
  • 30g de cacao amer
  • 2 cuillères à soupe de sirop de sucre de canne
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 80 g de sucre roux
  • 2 pincées de fleur de sel
  • optionnel : 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 50g de chunks de chocolat noir (ou de chocolat coupé grossièrement)

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 170°C. Dans le bol de votre robot, mélangez l’intégralité des ingrédients (exception faite des chunks de chocolat) à l’aide de la feuille. Vous pouvez réaliser le granola sans robot mais dans ce cas je vous conseille de diminuer la quantité car le mélange sera difficile ! Répartissez le mélange en l’émiettant de façon plus ou moins grossière sur une plaque de cuisson recouverte de silpat ou de papier sulfurisé puis enfournez 35mn en mélangeant de temps en temps pour que les plus petits morceaux sur les côtés ne brûlent pas. Laissez refroidir dans le four éteint puis ajoutez le chocolat une fois le granola totalement refroidi. Conservez dans une boîte.