Macarons infiniment chocolat de Pierre Hermé

Bon j’ai récidivé… Après 5 ans sans macarons, me voilà à en faire 3 fois en 2 semaines. Ce n’est pas rien. Et cette fois en plus j’ai mis les petits plats dans les grands en en faisant plus de 80… Comme j’avais fait de la glace j’avais vraiment énormément de blancs d’œuf et j’ai tout utilisé d’un coup. J’ai été gagnée par la jolie des grandeurs. En même temps, comment résister à une recette de Pierre Hermé ??? Après un week-end express parisien, j’avais encore plus envie que d’habitude de ses pâtisseries et quand j’ai trouvé sa recette de macarons infiniment chocolat sur internet, mon sang n’a fait qu’un tour. Je me DEVAIS d’essayer ! Et quel régal. Ce goût puissant de chocolat est vraiment incroyable. Il permet de totalement dessucrer le macaron, en faisant ENFIN une douceur que je peux dévorer à l’infini sans écœurement.

Temps : 5mn de préparation pour la ganache ; 5mn de préparation/cuisson pour la compotée de framboises ; 30mn de préparation, 30mn de croutage et 12mn de cuisson pour les macarons ; 20mn pour le montage
Conservation : 3j dans une boite hermétique au réfrigérateur
Pour 85/90 macarons

Ingrédients :

Pour la ganache (la recette initiale en prévoyait quasiment le double mais je n’ai pas tout utilisé) :

  • 300g de crème entière liquide
  • 300g de chocolat noir pâtissier (de préférence Pure Origine Brésil, Plantation Paineiras 64 % de cacao ou le Manjari de Valrhona)
  • 87g de beurre à température ambiante

Pour les coques de macarons :

  • 300g de poudre d’amandes
  • 300g de sucre glace
  • 110 + 110g de blancs d’œufs vieillis (c’est à dire des blancs d’œuf séparés en avance des jaunes et ayant été conservés minimum 24h dans une boîte hermétique à température ambiante ou 48h au frigo) soit environ 8 blancs d’œuf
  • un peu de colorant alimentaire rouge
  • 300g de sucre semoule
  • 75g d’eau minérale (l’eau du robinet fera très bien l’affaire si elle n’a pas de goût)
  • 120g de cacao pâte (ou de chocolat noir 100% de cacao)
  • un peu de cacao en poudre non sucré

Recette :

Pour la ganache  :

  • Portez la crème à ébullition et versez-la en trois fois sur le chocolat coupé en morceaux en mélangeant bien entre chaque ajout. Si jamais des morceaux de chocolat subsistent, passez la ganache quelques secondes au micro-ondes pour qu’elle soit homogène. Quand le mélange atteint les 50°, incorporez le beurre coupé en petits morceaux en trois fois. Laissez refroidir à température ambiante le temps de faire les coques de macarons (surtout pas au frigo, la ganache deviendrait trop dure).

Pour les coques de macarons :

  • Commencez par tamiser la poudre d’amandes et le sucre glace dans un saladier (vous pouvez les mixer avant pour faciliter cette étape). Mélangez 110g de blanc d’œuf avec une pointe de colorant puis versez-les dans le premier saladier sur le mélange poudre d’amandes/sucre glace. Ne mélangez pas. Réservez.
  • Versez le sucre semoule et l’eau dans une casserole. Mélangez pour que le sucre se dissolve bien puis chauffez jusqu’à atteindre 118° pour avoir un sirop de sucre. Quand le sucre commence à bouillir, versez les 110g de blancs restants dans la cuve de votre robot munie du fouet et battez-les à vitesse moyenne : il faut que les blancs soient montés mais pas trop fermes quand le sirop sera prêt. Baissez alors la vitesse du batteur et versez le sirop de sucre en filet sur les blancs sans cesser de fouetter. Continuez de battre la meringue jusqu’à ce qu’elle ait refroidi à 50° environ. Elle va réduire de volume et faire le fameux bec d’oiseau. Pendant ce temps, faîtes fondre le cacao pâte au bain-marie ou au micro-ondes. Quand elle est prête, versez la meringue sur la première préparation mise de côté et mélangez. Quand la pâte est homogène, incorporez le cacao pâte fondu puis rabattez la préparation à l’aide d’une maryse jusqu’à ce qu’elle devienne lisse et brillante. Il s’agit de la fameuse étape du macaronnage : raclez les bords et le fond en soulevant la masse et écrasez-la en la ramenant vers le milieu pour chasser l’air. Pas besoin d’être délicat, pour une fois justement vous chercher à faire travailler énergiquement la préparation.
  • Quand votre pâte à macarons est prête, préparez 4 plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé. Versez votre pâte dans une poche munie d’une douille lisse puis dressez des macarons de 3.5cm de diamètre en quinconce (personnellement je glisse un gabarit sous mes feuilles de papier sulfurisé afin de pouvoir dresser régulièrement, si vous suivez cette technique soyez très délicat en enlevant le gabarit : il ne faut pas casser les coques ou les faire couler). Tapez délicatement votre plaque contre le plan de travail pour enlever les bulles d’air. Saupoudrez d’un peu de cacao en poudre (j’ai oublié, d’où la finition à la poudre d’or). Laissez croûter environ 30mn à température ambiante. Les macarons sont prêts quand ils sont lisses au toucher et ne collent pas aux doigts (ce temps peut être bien plus important s’il fait humide, soyez vigilants). Préchauffez le four à 165°* et enfournez 12mn en ouvrant rapidement la porte du four 2 fois pendant la cuisson : les macarons sont prêts quand ils opposent une certaine résistance quand on appuie dessus. Si votre doigt s’enfonce, prolongez la cuisson de 1 ou 2mn (comme d’habitude en matière de macarons, cela dépendra de votre four). Glissez doucement votre papier sulfurisé hors de la plaque et laissez les coques refroidir complètement sur le papier sulfurisé avant de les détacher.

Pour le montage :

  • Versez la ganache dans une poche munie de la douille de votre choix (suivant le rendu final que vous recherchez). Garnissez généreusement moitié des coques et refermez avec la seconde moitié en appuyant jusqu’à ce que la ganache atteigne le bord. Entreposez dans une boite hermétique au frigo une nuit. Pensez à les sortir 15mn avant dégustation pour qu’ils retrouvent tout leur moelleux à température ambiante.

Notes :
– * Si vous enfournez plusieurs plaques en même temps, préchauffez votre four à 180° et baissez-le sur 165° au moment d’enfourner.

Milkshake au chocolat

Encore une recette de milkshake !!! Il y en a déjà une au chocolat sur le blog mais j’ai voulu l’adapter aux proportions que j’ai trouvé cette année. C’est encore meilleur que la première fois. N’hésitez pas à corser avec un peu plus de cacao en poudre si votre glace n’est pas très intense.

Temps : 5mn de préparation
Conservation : aucune
Pour 2 beaux milkshakes

Ingrédients :

  • 300g de glace au chocolat
  • 175g de lait (entre 150 et 200 suivant la texture désirée)
  • 1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré + un peu pou saupoudrer
  • 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille liquide (ou une cuillère à café de cannelle en poudre)
  • de la chantilly et un peu de sirop au chocolat (facultatif)

Recette :

  • Versez tous les ingrédients sauf la chantilly et le sirop de chocolat dans votre blender et mixez jusqu’à ce que le milkshake soit onctueux et homogène. Versez un peu de sirop au chocolat dans deux grands verres, puis le milkshake et surmontez d’un peu de chantilly et de cacao en poudre. Dégustez immédiatement.

Tablette de chocolat au lait, raisins secs et noisettes

Ma nouvelle petite lubie : faire mes propres tablettes de chocolat. Ça revient beaucoup moins cher que certaines tablettes du marché (même avec du chocolat pâtissier assez coûteux), vous pouvez être généreux sur la garniture et surtout vous pouvez VARIER. Vous pouvez facilement tempérer plusieurs centaines de grammes de chocolat d’un coup et faire une tablette avec des noisettes, une avec des oranges confites, une avec des fruits rouges… L’important est de vous faire plaisir !

Temps : 30mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : plusieurs mois à température ambiante, bien enveloppée dans de l’aluminium
Pour 1 tablette (d’un peu plus de 100g car mes moules me le permettent)

Ingrédients :

  • 20g de noisettes émondées
  • 20g de raisins secs
  • 100g de chocolat au lait pâtissier
  • 1g de beurre de cacao (facultatif)

Recette :

  • Commencez par torréfier les noisettes. Préchauffez le four à 180°C. Étalez les noisettes sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez immédiatement pour 15 minutes. Si elles ne sont pas émondées, versez-les sur un torchon propre et frottez-les vigoureusement pour enlever la peau à la sortie du four. Pendant ce temps, versez les raisins dans un petit bol et recouvrez d’eau bouillante. Réservez.
  • Quand les noisettes ont assez refroidi pour être manipulées, concassez-les grossièrement. Égouttez ensuite les raisins secs, séchez-les avec du sopalin et versez-les avec les noisettes dans un bol.
  • Tempérez enfin le chocolat. Hachez le chocolat au lait et faites-en fondre 2/3 avec le beurre de cacao au bain-marie jusqu’à ce qu’il atteigne 45-50°. Hors du feu, ajoutez le tiers restant et laissez le chocolat refroidir jusqu’à atteindre 27-28°. Remettez-le enfin sur le bain-marie jusqu’à atteindre 30-31°. Versez votre chocolat dans le bol avec les noisettes et les raisins secs et mélangez bien pour que le mélange soit homogène. Versez-le dans un moule à tablette. Tapez plusieurs fois le moule sur le plan de travail pour ôter les éventuelles bulles d’air, lisser la surface et réservez plusieurs heures à température ambiante jusqu’à ce que le chocolat se solidifie.

Macarons Carambar chocolat

Bon, je vous ai déjà bien bassinés la dernière fois avec mes tribulations macaroniennes inintéressantes au possible. Aujourd’hui, je vais donc faire simple. En plus de mes macarons menthe/framboises, j’ai réalisé l’autre jour des macarons Carambar chocolat. J’en avais déjà fait il y a quelques années mais je n’avais pas noté la recette (surtout que j’avais utilisé à l’époque du chocolat au Carambar de la marque Poulain qui n’existe plus aujourd’hui). Après quelques tests, je suis retombée sur les proportions qui m’avaient faite fondre à l’époque. Elles vous donneront une ganache élastique comme un caramel, avec un bon goût de Carambar et de chocolat. Une pure tuerie croyez moi !!!

Temps : 10mn de préparation pour la ganache ; 30mn de préparation, 30mn de croutage et 12mn de cuisson pour les macarons ; 5/10mn pour le montage
Conservation : 3j dans une boite hermétique au réfrigérateur
Pour 36 macarons

Ingrédients :

Pour la ganache Carambar chocolat :

  • 120g de crème entière liquide
  • 120g de Carambar (15 Carambars)
  • 100g de chocolat noir à 66% minimum

Pour les coques de macarons :

  • 150g de poudre d’amandes
  • 150g de sucre glace
  • 55 + 55g de blancs d’œufs vieillis (c’est à dire des blancs d’œuf séparés en avance des jaunes et ayant été conservés minimum 24h dans une boîte hermétique à température ambiante ou 48h au frigo) soit environ 4 blancs d’œuf
  • un peu de colorant en poudre (ici jaune)
  • 150g de sucre semoule
  • 37,5g d’eau minérale (l’eau du robinet fera très bien l’affaire si elle n’a pas de goût)

Recette :

Pour la ganache Carambar chocolat :

  • Versez la crème et les Carambars dans une casserole et chauffez sur feu moyen jusqu’à ce que les Carambars soient totalement fondus. Portez alors la crème à ébullition et versez-la en trois fois sur le chocolat coupé en morceaux en mélangeant bien entre chaque ajout. Si jamais des morceaux de chocolat subsistent, passez la ganache quelques secondes au micro-ondes pour qu’elle soit homogène. Laissez refroidir à température ambiante le temps de faire les coques de macarons : la ganache va raffermir assez pour être dressée sans pour autant être impossible à travailler (ce qui arrivera si vous la mettez au frigo trop longtemps).

Pour les coques de macarons :

  • Commencez par tamiser la poudre d’amandes et le sucre glace dans un saladier (vous pouvez les mixer avant pour faciliter cette étape). Mélangez 55g de blanc d’œuf avec une pointe de colorant en poudre puis versez-les dans le premier saladier sur le mélange poudre d’amandes/sucre glace. Ne mélangez pas. Réservez.
  • Versez le sucre semoule et l’eau dans une casserole. Mélangez pour que le sucre se dissolve bien puis chauffez jusqu’à atteindre 118° pour avoir un sirop de sucre. Quand le sucre commence à bouillir, versez les 55g de blancs restants dans la cuve de votre robot munie du fouet et battez-les à vitesse moyenne : il faut que les blancs soient montés mais pas trop fermes quand le sirop sera prêt. Baissez alors la vitesse du batteur et versez le sirop de sucre en filet sur les blancs sans cesser de fouetter les blancs. Continuez de battre la meringue jusqu’à ce qu’elle ait refroidi à 50° environ. Elle va réduire de volume et faire le fameux bec d’oiseau. Versez alors la meringue sur la première préparation mise de côté et rabattez-la à l’aide d’une maryse jusqu’à ce qu’elle devienne lisse et brillante. Il s’agit de la fameuse étape du macaronnage : raclez les bords et le fond en soulevant la masse et écrasez-la en la ramenant vers le milieu pour chasser l’air. Pas besoin d’être délicat, pour une fois justement vous chercher à travailler énergiquement la préparation.
  • Quand votre pâte à macarons est prête, préparez deux plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé. Versez votre pâte dans une poche munie d’une douille lisse puis dressez des macarons de 3.5cm de diamètre en quinconce (personnellement je glisse un gabarit sous mes feuilles de papier sulfurisé afin de pouvoir dresser régulièrement, si vous suivez cette technique soyez très délicat en enlevant le gabarit : il ne faut pas casser les coques ou les faire couler). Tapez délicatement votre plaque contre le plan de travail pour enlever les bulles d’air. Laissez croûter environ 30mn à température ambiante. Les macarons sont prêts quand ils sont lisses au toucher et ne collent pas aux doigts (ce temps peut être bien plus important s’il fait humide, soyez vigilants). Préchauffez alors le four à 165°* et enfournez 12mn en ouvrant rapidement la porte du four 2 fois pendant la cuisson : les macarons sont prêts quand ils opposent une certaine résistance quand on appuie dessus. Si votre doigt s’enfonce, prolongez la cuisson de 1 ou 2mn (comme d’habitude en matière de macarons, cela dépendra de votre four). Glissez doucement votre papier sulfurisé hors de la plaque et laissez les coques refroidir complètement sur le papier sulfurisé avant de les détacher.

Pour le montage :

  • Versez la ganache dans une poche munie de la douille de votre choix (suivant le rendu final que vous recherchez). Garnissez généreusement moitié des coques et refermez avec la seconde moitié en appuyant jusqu’à ce que la ganache atteigne le bord. Entreposez dans une boite hermétique au frigo une nuit. Pensez à les sortir 15mn avant dégustation pour qu’ils retrouvent tout leur moelleux à température ambiante.

Notes :
– * Si vous enfournez les deux plaques en même temps, préchauffez votre four à 180° et baissez-le sur 165° au moment d’enfourner.
– Si vous voulez fait la même décoration que moi pour rappeler le Carambar, faites fondre un peu de beurre de cacao ou de chocolat blanc et colorez-le avec un peu de colorant en poudre avant de réaliser de jolis traits avec un petit pinceau.

Financiers au chocolat de Jean-Paul Hévin

Voilà de petits financiers au chocolat tous simples dont j’ai piqué la recette à Jean-Paul Hévin. Ils sont super moelleux, avec une excellente texture grâce aux amandes et un bon goût de chocolat. De quoi parfaitement accompagner votre café du goûter.

Temps : 15mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique à température ambiante
Pour 12 financiers

Ingrédients :

  • 60g de beurre
  • 150g de crème liquide
  • 150g de chocolat noir (66 à 70% de cacao)
  • 55g de sucre glace
  • 40g de farine
  • 40g de poudre d’amandes
  • 0,5 cuillère à café de levure chimique
  • 110g de blancs d’œuf (un peu moins de 3 blancs)

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Faites fondre le beurre et laissez-le chauffer jusqu’à obtenir un beurre noisette (il va mousser puis « chanter » puis roussir et dégager une odeur de noisette). Réserver. Préparez une ganache. Portez la crème à ébullition et versez-la en trois fois sur le chocolat coupé en morceaux en mélangeant bien entre chaque ajout. Réservez également.
  • Dans un saladier, mélangez le sucre glace tamisé, la farine, la poudre d’amandes, et la levure chimique. Fouettez légèrement les blancs juste pour les casser (il ne faut pas les monter) et incorporez-les délicatement aux poudres à l’aide d’une maryse. Incorporez ensuite le beurre noisette refroidi et enfin la ganache au chocolat noir. Répartissez la pâte dans 12 moules individuels et enfournez 15mn ; la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez les refroidir 5mn dans le moule avant de les démouler sur une grille de refroidissement.

Muffins framboises pépites de chocolat

Une envie de muffins m’a prise subitement l’autre jour… Comme il me restait des framboises d’une recette précédente, j’ai décidé de les glisser à l’intérieur et d’ajouter des pépites de chocolat pour encore plus de gourmandise (comme d’habitude, je suis incorrigible :x). Ils sont très rapides à faire et super moelleux !

Temps : 10mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique
Pour 18 muffins

Ingrédients :

  • 375g de farine
  • un sachet de levure chimique
  • 0,25 cuillère à café de bicarbonate
  • 0,5 cuillère à café de sel
  • 2 œufs
  • 150g de sucre
  • 80g de beurre fondu
  • 80g d’huile neutre (type pépin de raisin, colza)
  • 80g de yaourt grec
  • 250mL de lait
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 200g de framboises (fraîches ou surgelées)
  • 150g de pépites de chocolat

Recette :

  • Préchauffez le four à 220°. Dans un premier saladier, mélangez la farine, la levure, le bicarbonate et le sel. Réservez. Dans un second saladier, battez les œufs avec le sucre. Incorporez ensuite le beurre fondu tiédi, l’huile, le yaourt, le lait et l’extrait de vanille puis, une fois la pâte bien homogène, les poudres. Il n’est pas nécessaire que le mélange soit parfaitement homogène à ce stade : des petits grumeaux peuvent subsister. Ne mélangez pas trop la pâte. Incorporez enfin les framboises (délicatement si elles sont sont fraîches) et les pépites de chocolat, sans trop mélanger là encore. Répartissez la pâte dans vos empreintes à muffins (beurrées et farinées si nécessaire) et enfournez 5mn. Baissez ensuite la chaleur du four à 180° et prolongez la cuisson de 15/20mn : un cure-dent planté dans le muffin doit ressortir sec. Laissez tiédir les muffins une dizaine de minutes dans les moules avant de démouler sur une grille pour refroidissement complet.

Muffins banane rhum chocolat

Je sais qu’il y a déjà une recette de muffins bananes et pépites de chocolat sur le blog mais j’aime tellement ça que j’en ai testé une nouvelle. Ceux-là sont légèrement parfumés au rhum et ont pour particularité de ne pas contenir de purée de bananes mais de gros morceaux de bananes en leur centre. C’est une plaisante surprise quand on croque à pleines dents dedans 😉

Temps : 10mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans une boite hermétique
Pour 12 muffins

Ingrédients :

  • 150g de lait
  • 100g de beurre demi-sel
  • 3 œufs
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 2 cuillères à soupe de rhum
  • 100g de sucre
  • 250g de farine
  • un sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 100g de pépites de chocolat noir
  • 2 petites bananes

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Versez le lait et le beurre coupé en morceaux dans un bol et chauffez au micro-ondes jusqu’à ce que le beurre soit totalement fondu. Quand le mélange a tiédi, versez-le dans un saladier et incorporez les œufs, la vanille et le rhum ensemble. Fouettez le mélange jusqu’à ce qu’il soit homogène. Incorporez ensuite le sucre puis la farine, la levure et le sel ensemble et enfin les pépites de chocolat. Réservez. Coupez chaque banane en 6 morceaux et réservez également.
  • Beurrez et farinez 12 moules à muffins si nécessaire (ou utilisez des caissettes). Versez une grosse cuillère à coupe de pâte dans chaque empreinte, déposez un morceau de banane bien au centre puis recouvrez avec le reste de la pâte. Enfournez 20mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche (pensez à vérifier sur le côté des muffins car il y aura la banane au centre). Laissez refroidir avant de déguster.

Granola chocolat noisettes pécan

Ne vous en faîtes pas je sais qu’on est lundi. Je n’ai pas encore perdu totalement le sens des réalités. Mais malheureusement mes trois derniers essais de viennoiseries ne m’ont pas donné satisfaction. Je ne me voyais donc pas forcer une recette juste pour respecter le calendrier que j’essaye de m’imposer. En contrepartie, je vous propose quelque chose qu’on peut aussi manger au petit-déjeuner : du granola. Je sais qu’il faudrait que je change un peu et que je teste des recettes sans chocolat mais je n’y peux rien, je suis irrémédiablement appelée par le côté obscur de la force… Cette fois-ci, j’ai repris la recette du granola au chocolat et sirop d’érable de la dernière fois et j’ai tout simplement remplacé les amandes par des noix de pécan et des noisettes et l’huile de tournesol par de l’huile de noisette pour en renforcer le goût. Eh bien c’est encore meilleur et toujours aussi bon au petit déjeuner avec un peu de lait ou de yaourt nature !

Temps : 10mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 3 semaines dans une boite hermétique
Pour environ 700g de céréales

Ingrédients :

  • 250g de flocons d’avoine
  • 100g de noix de pécan
  • 50g de noisettes
  • 35g de cacao en poudre non sucré
  • 150g de sirop d’érable
  • 2 cuillères à soupe d’huile de noisette
  • 1 pincée de sel
  • 1 blanc d’œuf
  • 100g de chunks de chocolat noir

Recette :

  • Préchauffez le four à 165°. Dans un grand saladier, mélangez les flocons d’avoine, les noix de pécan et les noisettes hachées grossièrement ainsi que le cacao. Ajoutez ensuite le sirop d’érable, l’huile et le sel et mélangez bien jusqu’à ce que les céréales semblent s’amalgamer. Dans un bol, fouettez le blanc d’oeuf jusqu’à ce qu’il soit mousseux et incorporez-le au mélange précédent. Il faut qu’il soit bien homogène, n’hésitez pas à le travailler avec les mains si nécessaire. Répartissez le granola sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 25/30mn en remuant les céréales à mi-cuisson (cela évite qu’ils soient dorés d’un côté et mous de l’autre). Laissez totalement refroidir avant d’ajouter les chunks de chocolat et de transférer dans une boite hermétique.

Cookies tout chocolat

Une nouvelle recette de cookies au chocolat apparaît sur le blog !!! Si vous avez envie de cookies, ultra chocolatés, super moelleux et faciles à faire, voilà une nouvelle recette qui saura vous satisfaire ! Comme une impression de croquer dans un petit brownie.

Temps : 10mn de préparation + 10mn de cuisson
Conservation : 5j environ dans une boite en métal hermétique
Pour 20 cookies

Ingrédients :

  • 150g de beurre mou
  • 115g de sucre
  • 100g de cassonade
  • 1 œuf
  • 160g de farine
  • 50g de cacao en poudre non sucré
  • 2 cuillères à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 150g de chunks de chocolat

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Dans un saladier, travaillez le beurre mou avec les sucres jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporez l’œuf puis la farine, le cacao, la levure et le sel ensemble. Ajoutez enfin les chunks et mélangez bien pour qu’ils soient répartis dans la pâte de façon homogène.
  • Prélevez de petites cuillères à glace de pâte (je les ai remplies aux 2/3) et déposez-les en quinconce sur 2 plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé. Enfournez 10mn. Les cookies seront encore mous et durciront en refroidissant. Laissez-les refroidir 15mn sur la plaque avant de les transférer sur une grille jusqu’à refroidissement complet.

Tiramisu noix de coco chocolat

Comme mon conjoint n’aime pas trop la noix de coco, je fais peu de gâteaux et de desserts avec. Mais pour une fois j’avais une envie féroce de noix de coco et de chocolat. Comme ça faisait un petit moment que je n’avais pas fait de tiramisu, j’ai sauté sur l’occasion pour tester cette association sous cette forme. J’ai repris ma recette de crème mascarpone traditionnelle en y ajoutant de la crème de coco, j’ai substitué la crème normale à de la crème de coco pour faire une sauce coco/chocolat et j’ai trempé les biscuits dans l’eau de coco. J’avais comme ça de petites touches de coco dans tous les éléments. On pourrait même imaginer de faire soi-même des biscuits cuillères à la coco je suppose. Pour une fois, ma sauce au chocolat est assez épaisse, à la façon d’une ganache. Je trouve que le contraste est très intéressant avec le mousseux de la crème mascarpone. Vous m’en direz des nouvelles 😉

Temps : 20/25mn de préparation + 3h de réfrigération
Conservation : 2/3j au réfrigérateur
Pour 6 petites verrines

Ingrédients :

Pour la crème mascarpone à la coco :

  • 1 œuf
  • 25g de sucre
  • 125g de mascarpone
  • 100g de crème de coco
  • 5g de sucre glace

Pour la sauce chocolat coco :

  • 150g de crème de coco
  • 150g de chocolat noir

Pour le montage et la finition :

  • 100mL d’eau de coco (ou d’eau parfumée avec 1 cuillère à café de malibu ou 50mL de lait/crème de coco diluée avec 50mL d’eau)
  • 6 biscuits à la cuillère
  • un peu de noix de coco râpée (facultatif)

Recette :

  • Commencez par préparer la crème mascarpone. Séparez le blanc du jaune d’œuf. Fouettez le jaune avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Incorporez le mascarpone et fouettez à nouveau jusqu’à ce que les fouets laissent des traces dans la crème, comme pour une chantilly. Incorporez la crème de coco. Montez le blanc d’œuf en neige ferme. Incorporez-y le sucre glace et continuez de fouetter jusqu’à ce qu’il soit brillant. Incorporez-le délicatement au mélange au mascarpone. Réservez.
  • Passez ensuite à la sauce chocolat. Portez à ébullition la crème de coco dans une petite casserole. Versez-la sur le chocolat coupé en petits morceaux et laissez reposer 2/3mn le temps que le chocolat fonde. Mélangez jusqu’à ce que la crème soit homogène (au besoin, passez-la quelques secondes au micro-ondes si le chocolat n’est pas totalement fondu). Réservez.
  • Versez l’eau de coco dans une assiette creuse et trempez-y les biscuits à la cuillère en enlevant l’excédent de liquide si nécessaire. Couvrez le fond des verrines de biscuits, ajoutez une grosse cuillère à soupe de crème mascarpone puis finissez avec une petite cuillère à soupe de sauce au chocolat (en principe vous devriez tout utiliser donc n’hésitez pas à répartir les biscuits dans toutes les verrines, avant de diviser la crème mascarpone en 6 et de finir par la crème chocolat. Comme ça vous serez sur d’en avoir assez et de faire des verrines à peu près identiques). Lissez le sommet des verrines à l’aide d’un couteau et placez-les au moins 3h au réfrigérateur.
  • Au moment de servir, saupoudrez très légèrement de noix de coco râpée si vous le désirez.