Flammekueche (tarte flambée alsacienne)

     Les derniers jours se sont faits particulièrement froids. Tellement froids qu’ils m’ont rappelé les marchés de Noël alsaciens et la souffrance qu’on endure parfois à y trépigner toute la journée. Mais heureusement, là bas il y a de quoi compenser : les magnifiques décorations, les artisans, le vin chaud et aussi bien évidemment la nourriture ! Il n’y a plus de décorations et pas d’artisan chez moi, mais la nourriture, ça, je peux la ramener dans ma cuisine ! Et que serait un marché de Noël sans flammekueche ? Si vous n’en avez jamais mangé il s’agit d’un genre de tarte avec une pâte très fine et croustillante, recouverte d’un mélange crème et fromage blanc, de lardons et d’oignons. Un délice qui réchauffe le corps et le cœur, accoudé sur un fut transformé en table d’appoint. Évidemment pas de four à pain ici, mais la cuisson au four traditionnelle fait parfaitement l’affaire pour pouvoir déguster cette merveille hors de notre belle Alsace ! J’ai piqué la recette chez Mélanie et elle est parfaite !

.

IMG_20200111_221908__01

.

Temps : 20mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : 48h dans du papier alu au frigo
Pour 1 tarte flambée (4 à 6 personnes)

.

Ingrédients :

Pour la pâte

  • 270 g de farine
  • 5 cl d’huile
  • 15 cl d’eau tiède
  • 1 cuillère à café de sel

.

Pour la garniture

  • 2 oignons
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 100 g de fromage blanc
  • 10 cl de crème fraîche épaisse
  • un peu de noix de muscade râpée
  • du poivre et du sel
  • 150 g de lardons

.

Recette :

Pour la pâte :

  • Mélangez tous les ingrédients ensemble et pétrissez-les pendant 5mn environ. Si la pâte vous parait trop collante ajoutez un peu de farine.
  • Préchauffez le four à 250°. Découpez une feuille de papier sulfurisé de la taille de votre plaque de cuisson (plate de préférence) ou de votre lèche-frite et étalez la pâte sur toute la surface. : elle doit être assez fine afin d’être croustillante.

.

Pour la garniture :

  • Émincez les oignons (pas trop finement) et faites les revenir dans une poêle avec l’huile jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Mélangez le fromage blanc avec la crème fraiche. Assaisonnez avec une pincée de muscade, du sel (pas trop à cause des lardons) et du poivre. Étalez ce mélange sur la pâte puis répartissez de façon bien homogène les oignons et les lardons dessus.
  • Faites glisser le tout sur la plaque puis enfournez 15mn. Servez chaud avec de la salade par exemple.

Aiguillettes de canard à l’orange avec son potimarron et ses marrons rôtis

     Pour aujourd’hui, je vous propose un plat salé et complet, qui peut être servi tant pour les fêtes que simplement pour vous faire plaisir. Le temps de préparation demandé n’est pas extraordinaire alors que le résultat est époustouflant. Tous les éléments vont très bien ensemble grâce à la sauce qui sert de liant. Une très bonne découverte automnale que je vous livre un peu en retard (mais que vous pouvez encore servir demain si vous n’êtes pas trop nombreux ;)). Je vous souhaite un très bon réveillon et une très bonne année en avance ! Profitez bien et pas de bêtises !

.

IMG_20191210_210121__01

.

Temps : 20mn de préparation + 20mn de cuisson pour les marrons ; 10mn de préparation + 45mn de cuisson pour le potimarron ; 10mn de préparation/cuisson pour les aiguillettes
Conservation : 2j au frigo dans du papier alu (mais la qualité sera grandement impactée)
Pour 3 personnes

.

Ingrédients :

Pour les marrons rôtis :

  • 240g de châtaignes fraiches

.

Pour le potimarron rôti :

  • 1 petit potimarron (bio de préférence)
  • de l’huile de sésame (ou une autre huile parfumée de votre choix)
  • de l’ail en poudre
  • du sel et du poivre

.

Pour le canard à l’orange :

  • une noix de beurre
  • 300g d’aiguillettes de canard
  • du sel et du poivre
  • 250mL de jus d’orange
  • 50mL de vinaigre balsamique
  • 4 cuillères à soupe de cassonade

.

Recette :

Pour les marrons rôtis :

  • Préchauffez le four à 200°. Plongez les marrons dans un volume d’eau et retirez ceux qui flottent (ils ne sont plus bons à la dégustation). Incisez les survivants sur toute la longueur à l’aide d’un couteau pointu afin qu’ils n’explosent pas à la cuisson. Déposez-les sur une plaque de cuisson (perforée de préférence) recouverte de papier sulfurisé ou de silpat et enfournez 20/30mn environ. Les marrons doivent être ouverts et colorés (mais pas brûlés). Laissez-les tiédir avant de les décortiquer (vous pouvez réaliser cette étape pendant la cuisson du potimarron pour rentabiliser votre temps, et même en profiter pour regarder une petite série en même temps ;)). 

.

Pour le potimarron rôti :

  • Préchauffez le four à 160°. Lavez, coupez en tranches et égrainez le potimarron. Nul besoin d’enlever la peau qui ramollit à la cuisson et peut-être mangée (ou enlevez-la alors au moment de servir, ce sera bien plus simple car elle se décollera toute seule). Déposez les tranches dans un plat allant au four. Arrosez-les d’huile de sésame, saupoudrez d’ail en poudre, salez et poivrez. Enfournez 40 à 50mn jusqu’à ce que la chair du potimarron soit tendre et le potimarron presque grillé. Conservez au chaud le temps de préparer le canard (ou commencez de préparer le canard 10mn avant la fin de cuisson du potimarron).

.

Pour les aiguillettes de canard à l’orange :

  • Faites fondre le beurre dans une poêle antiadhésive et saisissez le canard 2/3mn de chaque côté : il doit encore être rosé à l’intérieur mais cuit à l’extérieur. Salez et poivrez légèrement. Débarrassez les aiguillettes dans une assiette en faisant attention à laisser le jus/les sucs.
  • Déglacez la poêle avec le jus d’orange et le vinaigre. Faites revenir plusieurs minutes avec la cassonade jusqu’à ce que la sauce réduise.
  • Réchauffez légèrement les marrons et dressez-les avec le potimarron et les aiguillettes dans les assiettes. Arrosez de sauce à l’orange.

Mousse de saumon fumé

     Voici une recette que vous pourrez servir pendant les fêtes à l’apéritif soit sous forme de verrines soit sous forme de tartinade, les deux versions sont parfaitement envisageables ! Toutefois si vous faites une version verrine comme moi, je vous encourage grandement à ne pas faire l’impasse sur la pomme. Celle-ci apporte la fraicheur et l’acidulé nécessaire au saumon pour qu’il ne devienne pas écœurant. J’avais vraiment peur en tentant cette association mais le résultat est délicieux, croyez-moi !

.

IMG_20191209_220739__01

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : 48h au réfrigérateur couvert de papier alu
Pour 4 verrines (ou 400g de tartinade)

.

Ingrédients :

  • 250 g de ricotta
  • 140 g de saumon fumé
  • un trait de jus de citron
  • un peu de sel et de poivre
  • une demie pomme

.

Recette :

  • Mixez la ricotta et le saumon fumé jusqu’à obtenir une mousse souple mais pas forcément homogène (on ne boude pas les petits morceaux de saumon fumé intacts dans la mousse !). Salez légèrement (pas trop car le saumon l’est déjà), poivrez et arrosez d’un trait de jus de citron. Mélangez puis répartissez dans 4 verrines.
  • Lavez votre demie-pomme, épépinez-la et pelez-la puis coupez-la en dés de taille moyenne. Déposez ces derniers sur la mousse et servez immédiatement.

Velouté de chou-fleur au comté

     ENFIN nous allons attaquer les préparatifs de Noël ! Bon… après j’avoue que pour le coup je ne sais pas trop si ce velouté fait vraiment Noël (promis je serai moins raisonnable cette fin de semaine ;)) mais il sera parfait pour vous accompagner tout l’hiver et il est tellement bon que vous pourrez sans problème le servir en entrée pendant les fêtes ou même en petites verrines ! Croyez moi ! Sa blancheur quasiment parfaite sera du plus bel effet sur la table et sa texture est incroyable. Je vous propose une version assez liquide ici pour en faire un vrai velouté mais avec moins d’eau de cuisson, on dirait vraiment la super purée de ma maman, si fluide et si bonne… Bref un vrai coup de cœur. Je suis fan de cette nouvelle soupe !

.

IMG_20191203_221011__01__01

.

Temps : 30mn de préparation
Conservation : quelques jours au frigo dans un récipient fermé
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 1kg de chou-fleur (soit 1 chou-fleur entier en principe)
  • 2L d’eau
  • 2 cubes de bouillon de légumes
  • 100g de crème liquide entière
  • 200g de comté + un peu pour décorer
  • du poivre

.

Recette :

  • A l’aide d’un grand couteau, retirez la base du trognon et les feuilles du chou-fleur. Divisez-le en bouquets (afin de faciliter la cuisson) et lavez-le. Plongez les fleurons de chou-fleur dans l’eau bouillante pendant 3mn afin de les blanchir puis égouttez-les. Faites ensuite chauffer 2L d’eau dans une casserole avec les 2 cubes de bouillon de légumes. Lorsque ces derniers sont dissous et que l’eau frémit, ajoutez le chou-fleur et laissez cuire pendant 20mn en couvrant la casserole aux 3/4. Mixez ensemble le chou-fleur, l’eau de cuisson et la crème puis reversez le velouté ainsi obtenu dans la casserole. Si ce dernier n’est pas assez liquide à votre goût, ajoutez de l’eau afin d’obtenir la texture désirée en mélangeant bien. Remettez la casserole sur feu doux, râpez le comté sur le velouté et remuez jusqu’à ce que le fromage soit fondu. Poivrez légèrement si vous le désirez, servez et parsemez d’un peu de comté.

Velouté de butternut au philadelphia

     Une nouvelle recette de soupe fait son apparition sur le blog ! Parfait pour cet automne, parfait pour Thanksgiving, ce velouté de butternut est vraiment délicieux. Le goût de la butternut est sublimé par la texture crémeuse du velouté due au Philadelphia ! Laissez-vous tenter ! 😉

.

IMG_20191126_213810__01

.

Temps : 15mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 2/3J au frigo
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 1 courge butternut
  • 1 oignon
  • 1L d’eau
  • une pincée de gros sel
  • 100g de philadelphia (+ un peu pour le dessus de la soupe si vous voulez)

.

Recette :

  • Coupez la courge butternut en deux, évidez la partie avec les graines et épluchez-la à l’aide d’un petit couteau ou un économe (c’est assez difficile vous serez prévenus, mais c’est la seule « difficulté » de la recette, ensuite ce n’est qu’une promenade de santé 😉). Lavez la chair et coupez-la en gros cubes. Réservez. Épluchez et coupez l’oignon en 8 et réservez également. Dans une grosse casserole, faites chauffez un litre d’eau avec une pincée de gros sel sur feu moyen. Ajoutez les légumes et laissez cuire 30mn en couvrant aux 3/4 la casserole d’un couvercle. Un couteau planté dans les légumes doit les traverser sans difficulté. Mixez le tout avec le philadelphia et servez immédiatement.

Frites de patate douce épicées (au four)

     On passe directement au plat de résistance en cette semaine de Thanksgiving avec des frites de patate douce épicées. (On aime faire les choses à l’envers ici ! ;)) Les patates douces sont souvent servies en purée lors de cette fête mais j’ai décidé de faire une version sous forme de frites. Elles sont délicieuses et bien épicées comme on les aime (et même croustillantes) !!! Je comptais les servir avec de la dinde et de la sauce au cranberries comme le veut la tradition mais, étant seule la semaine, il aurait été impossible pour moi de manger autant de nourriture en aussi peu de temps. Je n’ai donc pas voulu gâcher. Il faudra attendre l’année prochaine pour en voir surgir une sur mon blog je pense 😉

.

IMG_20191125_231159__01

.

Temps : 10mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : quelques jours au frigo (mais ça sera beaucoup moins bon)
Pour 4 personnes si vous êtes raisonnables (sinon 2/3)

.

Ingrédients :

  • 2 grosses patates douces (environ 1kg)
  • 6 cuillères à soupe d’huile
  • 1 cuillère à soupe de sel
  • 0.5 cuillère à soupe de poivre
  • 1 cuillère à soupe d’ail en poudre
  • 1 cuillère à soupe de paprika
  • 1 blanc d’œuf légèrement battu à la fourchette

.

IMG_20191125_231205__01

.

Recette :

  • Préchauffez votre four à 200°. Épluchez, lavez et coupez vos patates douces en bâtonnets. Déposez les frites dans un tupperware assez grand et refermable. Dans un petit récipient, mélangez l’huile, le sel, le poivre, l’ail en poudre, le paprika et le blanc d’œuf jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Versez ce dernier dans le tupperware sur les frites. Fermez le tupperware et secouez-le bien pour enrober toutes les frites (vous pouvez faire cette étape en badigeonnant au pinceau mais ce sera beaucoup beaucoup plus long).
  • Déposez les frites sur des plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé en essayant au maximum qu’elles ne se touchent pas et ne se chevauchent pas (il vous faudra deux plaques en principe). Enfournez 15mn. Sortez la plaque, retournez les frites et réenfournez 15mn en passant le four en mode grill les 5 dernières minutes si vous les voulez bien croustillantes (surveillez bien pour qu’elles ne brûlent pas). N’hésitez pas à les déguster avec un peu de ketchup, les goûts s’associent très bien entre eux 😉

Escargots feuilletés truite fumée/tartare

     Ces petits feuilletés sont issus d’une envie viscérale de gourmandise pour accompagner mes soupes quotidiennes (oui je fais certainement des associations bizarres mais je sature de la monotonie de mes repas du soir). Ils seront évidemment parfaits pour l’apéritif. La richesse de la pâte feuilletée associée à la truite fumée, elle-même rehaussée par le tartare rend ces feuilletés délicieux (et pas trop salés même si on pourrait craindre le contraire). Ils seront parfaits pour vos fêtes de fin d’année 😉 (oui oui on s’y prend très tôt).
Si vous n’aimez pas le tartare ou autre fromage du même type comme le boursin, vous pouvez utiliser de la ricotta avec des herbes de votre choix (comme de l’aneth). N’oubliez alors pas d’assaisonner car la ricotta est plus fade.

.IMG_20191119_221845__01

.

Temps : 5mn de préparation, 30mn de congélation, 20mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans du papier alu à température ambiante (mais je recommande de les manger directement car sinon ils seront beaucoup moins bons)
Pour une trentaine d’escargots

.

Ingrédients :

  • un rouleau de pâte feuilletée (environ 200g de pâte feuilletée maison)
  • 120g de truite fumée
  • 150g de tartare (ou de ricotta avec de l’aneth, salée et poivrée)

.

IMG_20191119_221917__01

.

Recette :

  • Déroulez votre pâte feuilletée. Découpez la truite fumée en fines lamelles et mélangez-la avec le tartare. Étalez le tout sur la pâte feuilletée. Enroulez la pâte sur elle-même en serrant bien. Placez au congélateur une trentaine de minutes pour faciliter la découpe.
  • Préchauffez le four à 180°. Découpez la pâte en tranches de 0.7cm d’épaisseur environ et déposez celles-ci sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou de silpat. Enfournez une vingtaine de minutes jusqu’à ce que la pâte soit dorée à l’extérieure et cuite à l’intérieur.

Oeufs cocottes aux champignons

     C’est un repas tout automnal et super rapide que je vous propose dans cet article. Je raffole des œufs cocottes mais je les mange toujours à la fondue de poireaux car je suis dingue de cette version. Cette semaine, j’ai voulu changer et j’ai donc réalisé une nouvelle variante avec des champignons. N’ayant que peu de choix à la capitale, j’ai opté pour des champignons de Paris (évidemment) mais je vous recommande, si vous le pouvez, d’utiliser des champignons avec plus de saveur. Je pense sincèrement qu’une version aux trompettes serait à tomber à la renverse !

.

IMG_20191108_171524__01

.

Temps : 10mn de préparation + 8mn de cuisson
Conservation : aucune
Pour 2 personnes (comptez deux œufs cocottes chacun)

.

Ingrédients :

  • 4 échalotes
  • 400g de champignons (de Paris, des trompettes, etc)
  • une noix de beurre
  • du sel et du poivre
  • 4 œufs
  • 4 cuillères à soupe de crème liquide
  • un peu de gruyère râpé

.

IMG_20191108_171553__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 220°.
  • Épluchez et émincez les échalotes. Équeutez (si nécessaire), lavez et émincez les champignons. Faites revenir les échalotes à la poêle, sur feu moyen, dans un peu de beurre. Une fois qu’elles sont caramélisées (c’est très rapide), ajoutez les champignons et poursuivez la cuisson pendant 5mn environ en l’oubliant pas de mélanger afin que les échalotes et les champignons ne brûlent pas. Attention, ne couvrez surtout pas la poêle afin que l’humidité des champignons s’évapore ! Salez et poivrez puis répartissez le mélange dans 4 ramequins.
  • Cassez un œuf dans chaque. Versez une cuillère à soupe de crème autour de chaque jaune d’oeuf. Salez, poivrez puis parsemez de gruyère râpé. Enfournez pour 8 minutes environ. Sortez les ramequins dès que les œufs sont pris (soyez vigilant si comme moi vous utilisez des ramequins larges car les œufs cuiront plus vite). Servez chaud.

Sceptres magiques apéritifs

     Deuxième recette de notre thématique spéciale Halloween : des sceptres magiques pour l’apéritif. Ici, rien de bien sorcier (;)) sur la réalisation ou le goût (il s’agit de simples tomates/mozza sur des gressins) mais le visuel m’a tout de suite séduite lorsque j’ai feuilleté La cuisine des sorciers. Je trouve le concept vraiment génial. Je ne pouvais qu’essayer moi qui aime tant Le Seigneur des Anneaux, Harry Potter ou même Fantasia ! Du coup, après les avoir réalisés, j’ai juste quelques petits conseils pour cette recette qui égayera forcément votre table magique d’Halloween : soyez prudent lors du trempage dans la mozzarella pour ne pas faire tomber les tomates des gressins, dégustez-les très rapidement avant que le jus des tomates ne trempe trop les gressins et surtout amusez-vous sur le visuel 😉

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : aucune
Pour une douzaine de sceptres

.

IMG_20191020_212550__01.jpg

.

Ingrédients :

  • une douzaine de tomates cerises, bien rondes et assez grosses, de couleurs variées
  • une boule de mozzarella
  • une douzaine de gressins fins
  • 1 cuillère à soupe d’herbes (thym, basilic,etc)

.

Recette :

  • Lavez et séchez les tomates cerises. Coupez la mozzarella en petits morceaux et faites-la fondre dans une casserole à feu doux. Pendant ce temps, à l’aide d’un couteau fin et bien aiguisé, taillez une croix dans les tomates cerises à l’endroit où vous les piquerez afin de faciliter la suite des opérations. Plantez chaque tomate dans un gressin (n’hésitez pas à couper une partie des gressins pour rendre les sceptres plus esthétiques en terme de proportions et pour faciliter, là encore, le piquage). Une fois la mozzarella fondue, ajoutez les herbes et mélangez puis trempez chaque tomate dans la mozzarella fondue. Soyez précautionneux afin que la tomate ne tombe pas du gressin. N’hésitez pas à vous aider de vos doigts afin de faciliter cette étape si la température du fromage vous le permet (pour moi ça allait niquel). Enroulez les fils de mozzarella autour du gressin en le tournant et laissez les sceptres refroidir dans un verre. Consommez très rapidement avant que la tomate ne mouille trop le gressin.

Pommes de terre Hasselback

     Eh non, vous ne rêvez pas… Une recette salée ! Et une recette salée qui n’est ni une soupe, ni une salade, ni un cake, ni une quiche qui plus est. Un spécimen rare ! Cette façon de travailler la pomme de terre m’a tapé dans l’oeil il y a quelques années lorsqu’elle a fait le tour de la blogosphère mais je n’avais jamais essayé. En manque d’inspiration il y a quelques semaines, et poussée par la fraicheur qui commençait à se faire ressentir, elles me sont revenues en mémoire et je me suis lancée. Et je ne regrette absolument pas ! Ces pommes de terre sont croustillantes à l’extérieur et moelleuses à l’intérieur. En plus elles ne nécessitent que peu de temps de préparation et de surveillance à la cuisson : elles se débrouillent toutes seules comme des grandes. (En plus ça impressionne les convives assez facilement ;)). Essayez, vous ne regretterez pas !

.

IMG_20190921_181618__01

.

Temps : 10mn de préparation + environ 45mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans un tupperware au frigo
Pour 3 personnes

.

Ingrédients :

  • 6 pommes de terre de taille moyenne (j’en compte 2 par personne)
  • 10g de beurre
  • 30g d’huile
  • des épices et herbes au choix (pour moi 1 cuillère à soupe de paprika + 1 cuillère à soupe de thym)
  • du gros sel
  • du poivre

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 210°.
  • Lavez les pommes de terre. Séchez-les. Placez-les à plat sur le plan de travail et coupez-les environ tous les 3mm en faisant attention à ne pas aller jusqu’au bout ! Pour vous aider, vous pouvez déposer les pommes de terre entre des baguettes (oui oui, celles qui vous servent à manger des sushis) ou les manches de cuillères en bois. Cela vous permettra d’arrêter le couteau à la bonne hauteur avant qu’il ne transperce totalement la pomme de terre (petite vigilance à conserver tout de même car les pommes de terre ne sont jamais totalement régulières). Disposez-les au fur et à mesure dans un plat allant au four.
  • Versez le beurre et l’huile dans une casserole et faîtes chauffer sur feu doux jusqu’à ce que le beurre soit fondu. Ajoutez les épices et les herbes à votre convenance. Mélangez. A l’aide d’un pinceau, badigeonnez les pommes de terre de ce mélange. Parsemez de gros sel et saupoudrez légèrement de poivre.
  • Enfournez de 45mn à 1h environ (cela dépendra de la variété de vos pommes de terre et de leur grosseur). Il faut que les pommes de terre soient dorées. Servez immédiatement.