Bûche tout framboise (avec un twist de citron vert)

     La voici enfin, ma « vraie » bûche 2019 (un peu en retard puisqu’on a fêté Noël seulement aujourd’hui dans ma famille). Il s’agit d’une bûche issue de la flemme (pour une fois je n’étais vraiment pas motivée pour faire le dessert) et qui s’est révélée au final délicieuse ! Probablement une des meilleures que j’ai jamais faite. Elle est composée de deux biscuits dacquoise amande, d’un croustillant au chocolat blanc, d’un insert confit de framboises aux zestes de citron vert (histoire de donner du peps à la recette) et d’une mousse framboise ! Pour la mousse je me suis basée sur la recette d’une de mes anciennes bûches que j’ai désucrée et allégée en gélatine pour la rendre plus mousseuse. Elle était vraiment meilleure comme ça ! J’ai également enlevé du sucre de la recette de base de mes inserts fruités. Le résultat n’en a été que plus intense en bouche. Je suis super heureuse ! Si vous désirez glacer votre bûche, je vous renvoie vers cette recette (n’oubliez pas de multiplier les proportions du glaçage rouge par deux). Et concernant l’insert, il sera parfait à la découpe si vous respectez bien le temps de décongélation au réfrigérateur (sur ma photo il parait un peu liquide car la part était coupée depuis un moment) : moins il sera encore congelé et plus il se transformera en coeur coulant donc soyez bien attentifs ! Si vous voulez éviter cela, vous pouvez ajouter une feuille de gélatine à votre préparation au moment de l’ébullition par prudence.

.

IMG_20191229_121840__01

.

Temps :
Pour l’insert : 5mn de préparation + 4h de congélation
Pour la dacquoise :  10mn de préparation + 15mn de repos  + 15/20mn de cuisson
Pour le croustillant : 5mn de préparation
Pour la mousse : 20mn de préparation
Pour la bûche : 12h de congélation
Conservation : aucune (mais peut-être préparée 48h à l’avance si laissée au congélateur)
Pour 1 bûche 10/12 personnes

.

Ingrédients :

Pour l’insert :

  • 360g de coulis de framboise
  • 5g de pectine
  • 15g de confisuc
  • 10g de sucre
  • le zeste d’un citron vert

.

Pour la dacquoise :

  • 85g de sucre glace + un peu pour poudrer
  • 85g de poudre d’amandes
  • 2 blancs d’oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 20g de sucre

.

Pour le croustillant :

  • 35g de crêpes dentelles
  • 65g de chocolat blanc :

.

Pour la mousse framboise (il en restera) :

  • 300g de coulis de framboises
  • 300g de crème liquide entière
  • 50 + 25g de sucre
  • 6g de gélatine

.

IMG_20191229_162300__01

.

Recette :

Pour l’insert framboise/citron vert :

  • Dans une casserole, mélangez puis faîtes chauffer le coulis, la pectine, le confisuc, le sucre et le zeste de citron vert. Sans cesser de remuer, portez à ébullition pendant 5mn. Laissez un peu refroidir puis versez dans votre moule à insert. Couvrez de film alimentaire et placez au congélateur.

.

Pour la dacquoise :

  • Tamisez la poudre d’amande et le sucre glace et mélangez-les. Montez les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand les fouets commencent de laisser des traces, ajoutez le sucre semoule et fouettez jusqu’à ce que les blancs soient fermes. Incorporez-y délicatement les poudres.
  • Tapissez une plaque de cuisson de papier sulfurisé. Dressez une bande de 15x35cm. Saupoudrez d’un peu de sucre glace et laissez crouter 15 mn. Préchauffez le four à 160°. Re-saupoudrez légèrement de sucre glace et enfournez de 15 à 20 minutes. La dacquoise doit être légèrement dorée. Laissez refroidir sur une grille puis détaillez une bande de 30x8cm et une de 30×4 cm.

.

Pour le croustillant :

  • Faîtes fondre le chocolat blanc au bain-marie. Pendant ce temps émiéttez les gavottes. Mélangez les deux puis étalez une couche pas trop épaisse directement sur la grosse bande de dacquoise. Laissez figer au frigo.

.

Pour la mousse framboise :

  • Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide et disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur 15mn avant de commencer.
  • Dans une casserole, chauffez le coulis de framboises avec 50g de sucre. Une fois le coulis à frémissement, ajoutez la gélatine essorée. Mélangez et laissez refroidir jusqu’à ce que le coulis soit tiède voire froid.
  • Sortez le cul de poule et les fouets du congélateur. Versez la crème dans le cul de poule et montez la crème en crème fouettée. Une fois que la crème fouettée est ferme, incorporez les 25g de sucre restants en 3 fois. Incorporez-en une première cuillère au coulis en fouettant vigoureusement puis le reste délicatement avec une maryse.

.

Pour le montage :

  • Si vous disposez d’un tapis déco en silicone comme moi, remplissez le décor de mousse framboise et lissez bien à l’aide d’une spatule puis déposez-le dans la gouttière à bûche. Sinon, garnissez votre gouttière à bûche de rhodoid (facultatif mais le démoulage sera bien plus facile). Versez une partie de la mousse. Démoulez l’insert et déposez-le sur la mousse, côté arrondi en dessous. Appuyez légèrement. Versez une fine couche de mousse puis déposez la petite bande de dacquoise. Versez le reste de mousse puis déposez la dacquoise surmontée de croustillant, le croustillant contre la mousse. Placez la bûche recouverte de film alimentaire une nuit au congélateur (ou plus. Vous pouvez ainsi préparer la bûche plusieurs jours en avance et ne procéder au glaçage que le jour même si vous décidez d’en faire un). Sortez la gouttière à bûche du congélateur 4h avant de servir, démoulez puis réservez au réfrigérateur jusqu’à dégustation.

Panna cotta coco/myrtilles (option vegan)

     Même si j’ai un goût bien plus prononcé pour les goûts chauds comme les épices, l’orange ou le chocolat, je ressens parfois un besoin de fraicheur, surtout à la fin du repas (donc pour le dessert). C’est de là que m’est venue l’idée saugrenue de faire des panna cotta à la noix de coco et à la myrtille. L’association, bien qu’originale, fonctionne très bien car l’acidité de la myrtille contrebalance bien le sucré du coco. Et pour une fois, je vous propose une alternative vegan car il y a très peu d’ajustements à faire dans la recette !
J’ai essayé de peu sucrer les panna cotta mais je pense qu’il est peut-être encore possible de diminuer les quantités. En tout état de cause elles sont fermes juste comme il faut. Je trouve que le visuel fonctionne aussi très bien. Un dessert simple mais élégant pour servir à des invités !

.

IMG_20190819_180247__01

.

Temps : 15mn de préparation + 2h à 4h de repos
Conservation : plusieurs jours couvertes au réfrigérateur
Pour 6 verrines

.

Ingrédients :

Pour le coulis :

  • 200g de myrtilles
  • 20g de sucre

.

Pour les panna cotta :

  • 4g de gélatine (2 feuilles)
  • 40cL de crème de coco
  • 10cL de crème fraiche entière liquide
  • 75g de sucre

.

option vegan :

  • 50cL de crème de coco
  • 75g de sucre
  • 1g d’agar-agar

.

IMG_20190819_180234__01

.

Recette :

Pour le coulis :

  • Faites chauffer les myrtilles dans une casserole sur feu moyen avec le sucre en mélangeant bien jusqu’à obtenir une compotée. Mixez le tout et réservez au frigo.

.

Pour les panna cotta :

  • Faites ramollir la gélatine dans un grand bol d’eau froide 15mn avant de démarrer la préparation de vos panna cotta. Versez la crème de coco, la crème liquide entière et le sucre dans une casserole. Portez à ébullition sur feu moyen sans cesser de remuer. Égouttez la gélatine et incorporez-la hors du feu à la crème en faisant attention à ce qu’elle soit intégralement dissoute. Versez le tout dans 6 verrines et laissez refroidir 2h à 4h au réfrigérateur. Versez le coulis de myrtille sur les panna cotta et laissez reposer au frigo jusqu’au moment de servir.
  • Pour l’option vegan : Versez la crème de coco et le sucre dans une casserole. Chauffez à feu moyen sans cesser de remuer et incorporez l’agar-agar lorsque la crème est chaude. Portez à ébullition pendant 2mn avant de verser la crème dans 6 verrines. Laissez refroidir 2h à 4h au réfrigérateur. Versez le coulis de myrtille sur les panna cotta et laissez reposer au frigo jusqu’au moment de servir.

Coulis au chocolat

     Aujourd’hui une petite recette toute simple de coulis au chocolat que j’ai trouvé sur Ma cuisine du dimanche. Elle est super rapide à faire et vraiment excellente, liquide et fudgy à la fois, sucrée et chocolatée, super brillante pour sublimer vos desserts. Exactement ce que je cherchais pour la recette qui arrivera tout bientôt 😉

.

IMG_20190904_180209__01__01

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : quelques jours au réfrigérateur (faîtes le alors réchauffer quelques instants à feu doux avant de le réutiliser pour faire fondre la pellicule de sucre qui se sera formée)
Pour une petite bouteille de sirop
.

Ingrédients :

  • 100mL d’eau
  • 100g de sucre
  • 25g de cacao amer en poudre

.

Recette :

  • Mettez tous les ingrédients dans une casserole et faîtes les chauffer à feu doux pour 5 à 10mn en remuant de temps en temps pour homogénéiser le coulis jusqu’à ce que le mélange épaississe et devienne un peu sirupeux (il le deviendra encore plus en refroidissant). Laissez refroidir à température ambiante avant d’utiliser.

Mousse au chocolat de Pierre Hermé

     Parfois, comme tout le monde, je manque d’inspiration en cuisine. J’ai beau avoir plus de 10 000 recettes sur mon pc (oui oui, je ne blague pas, ce nombre est d’ailleurs très largement évalué à la baisse…) et une cinquantaine de livres de cuisine, rien ne me tente. Je me balade donc sur mon blog en y cherchant les failles (nombreuses, ne nous le cachons pas). Et je me suis rendue compte récemment que mes propositions en terme de desserts de tous les jours, très simples, que l’on aime déguster après chaque repas pour le clôturer sur une note sucrée, sont vraiment peu nombreuses. Pas même une recette de mousse au chocolat… Le classique des classiques pourtant ! Je me suis donc dit qu’il était temps de combler cette lacune et quelle meilleure façon qu’en commençant avec une recette de Monsieur Pierre Hermé ? Ma recette de mousse au chocolat préférée est celle de ma mère. Des oeufs, du chocolat et c’est tout. Même pas de sucre. Simple. Basique. Ici, Pierre Hermé propose une version peu complexe à réaliser mais avec plus d’ingrédients. Du lait entier pour remplacer la crème que l’on trouve parfois dans les recettes de mousse afin d’être un peu plus léger en calories, un poil de sucre pour serrer les blancs et hop nous voilà partis !
Cette mousse est excellente ! Pas trop sucrée. Le chocolat est puissant juste ce qu’il faut. Je vous conseille d’ailleurs d’attendre le lendemain pour commencer de déguster cette mousse qui n’en sera que meilleure ! C’était flagrant à la dégustation. En terme de textures il s’agit d’une mousse « serrée ». Eh oui car pour moi il y a deux types de mousses au chocolat, les serrées, plus fermes, celles sur lesquelles votre petite cuillère déposée n’altérera pas l’intégrité de votre mousse et celles plus « aérées », plus légères, dans lesquelles votre cuillère plonge dès qu’elle est déposée à la surface. Eh bien la mousse de Pierre Hermé appartient à la première catégorie, contrairement à celle de ma maman, et c’est une très bonne découverte. Ce genre de mousses cale beaucoup plus. Impossible de dévorer toute cette quantité en une fois (mon ventre est triste mais mes bourrelets disent merci !), vous en aurez donc pour 5/6 personnes. Allez, place à la recette !

.

IMG_20190703_193602__01

.

Temps : 15mn de préparation + une nuit de réfrigération
Conservation : 2/3 jours au frigo
Pour 5/6 personnes

.

Ingrédients :

  • 80g de lait entier
  • 170g de chocolat noir à 66%
  • 4 blancs d’oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 20g de sucre
  • 1 jaune d’oeuf

.

IMG_20190703_193512__01

.

Recette :

  • Faîtes bouillir le lait et versez-le sur le chocolat noir concassé. Mélangez jusqu’à ce qu’il soit intégralement fondu. Pendant qu’il refroidit, montez les blancs en neige avec une pincée de sel et, une fois que les blancs sont fermes, ajoutez-le sucre d’un coup et continuez de fouetter jusqu’à ce qu’ils soient serrés (ils font alors un bec d’oiseau). Mélangez le jaune avec le chocolat tiédi puis incorporez les blancs tiers par tiers, délicatement, à l’aide d’une maryse, en faisant bien attention à ne pas les casser. Répartissez la mousse dans des verrines puis entreposez au frais une nuit (4 heures suffisent mais la mousse est bien meilleure le lendemain).

Lemon Posset

     Cette petite recette de crèmes au citron (piquée ici avant modifications) va forcément vous séduire si vous êtes aussi fan de cet agrume que moi. Elle est hyper facile et rapide à faire : il suffit d’être un peu vigilant pour ne pas laisser déborder la casserole (on en est tous capables du coup je crois non ? :p). Ces crèmes sont vraiment super fondantes (normal vu leur composition vous me direz, ce n’est pas très diet-friendly ^^’). Je réessayerai en remplaçant une partie de la crème par du mascarpone histoire de voir si cela me permettrait d’obtenir une texture un peu plus ferme (un peu comme les yaourts à la vanille de Bonne maman) mais pour l’instant, passons à la recette de base.

.

IMG_20190510_173749__01__01__01

.

Temps : 5mn de préparation + 5mn de repos + quelques heures de prise au frais
Conservation : environ une semaine au frigo
Pour 6 crèmes

.

Ingrédients :

  • 600mL de crème liquide entière
  • 120g de sucre
  • 120mL de jus de citron (le jus de environ 2 gros citrons)
  • le zeste de deux citrons (vous pouvez diviser par deux si vous voulez un goût plus doux)

.

IMG_20190510_173834__01

.

Recette :

  • Dans une casserole, faites chauffer à feu moyen la crème et le sucre jusqu’à ce que le sucre soit dissout complétement puis portez à ébullition le mélange. Réduisez le feu jusqu’à ce que la crème soit en légère ébullition et continuez ainsi la cuisson pendant 3mn. Hors du feu, ajoutez le jus de citron et les zestes et laissez tiédir 5mn. Filtrez le mélange pour enlever les zestes si vous le désirez (personnellement je ne le fais pas) puis versez-le dans 6 verrines. Disposez au frais plusieurs heures pour que la crème prenne.

Coulant au chocolat, cœur framboise

     Histoire d’être originale, on se retrouve en ce 13 février avec une recette pour la St Valentin 😉 (oui je sais que vous êtes surpris, c’était tellement inattendu !). Et histoire d’être encore plus originale, comme la dernière fois je vous propose une recette de coulant au chocolat… Certes il y a une petite variante avec le coeur coulant framboise mais je conçois que ça puisse être un peu décevant en terme de renouvellement. Il se trouve qu’à la base j’avais une idée très précise du gâteau que je voulais faire mais impossible de trouver ne serait-ce qu’une base de recette pour développer ce que j’avais en tête (il faut dire aussi que je m’y suis prise au dernier moment pour mes recherches…). Je me suis donc retrouvée désemparée, la veille de la St Valentin, sans rien avoir à vous proposer mais TADAAAA du coup un mi-cuit au chocolat avec un cœur coulant framboise. Ça reste bon et efficace, pas très sucré donc pas écœurant et pas du tout bourratif au vu des quantités même après un  bon repas. En outre le chocolat se marie évidemment parfaitement bien avec la framboise. Donc si comme moi vous n’avez pas d’inspiration, peu de temps pour faire votre dessert et peu d’ingrédients dans vos placards, cette recette est faite pour vous !

.

IMG_20190213_171828__01

.

Temps : 5mn de préparation + 8mn de cuisson (+une nuit de congélation préalable pour le cour coulant)
Conservation : AUCUNE, à déguster IMMÉDIATEMENT !
Pour 2 coulants

.

Ingrédients :

  • 20g de coulis de framboise
  • 50g de chocolat noir
  • 50g de beurre
  • 1 oeuf
  • 25 g de sucre en poudre
  • 15g de farine
  • 1 pincée de sel

.

IMG_20190213_171847__01

.

Recette :

  • La veille, versez le coulis de framboise dans 2 empreintes de tailles adaptées pour faire des inserts (j’utilise mon bac à glaçons personnellement) et disposez le tout au congélateur.

 

  • Le jour J, juste avant de servir le dessert, préchauffez le four à 180°.
  • Faites fondre le beurre avec le chocolat au bain marie ou au micro-ondes (3x30s en vérifiant à chaque fois). Pendant ce temps, battez l’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Puis ajoutez la farine et le sel. Mélangez jusqu’à obtenir une texture homogène. Incorporez enfin le chocolat.
  • Remplissez vos moules de pâte jusqu’aux 2/3, sortez vos inserts et déposez les au centre de la pâte en appuyant légèrement puis recouvrez du reste de la pâte. Enfournez 8 minutes environ (attention, le temps de cuisson dépendra de votre four mais aussi de la taille de vos moules, il me restait personnellement un peu de pâte à la fin, donc adaptez vous bien à votre matériel, restez devant le four puisque, plus encore que pour toute autre recette, c’est la cuisson qui fait le gâteau ici 🙂). Le centre du coulant ne doit pas apparaitre totalement cuit (il doit être encore tremblotant alors que les côtés sont eux cuits, durcis comme une « croute » plus ou moins). Laissez refroidir quelques instants pour ne pas vous bruler puis démoulez les coulants délicatement sans les percer et servez immédiatement !

 

 

Flans au chocolat

     Bonjour à tous ! Cela ne vous a pas échappé mais j’ai été absente deux semaines. Pas très sérieux me direz vous juste après avoir pris les résolutions de la nouvelle année, surtout dans un contexte où s’enchainent Chandeleur, Nouvel an chinois et St Valentin, autant d’occasions ouvrant grande la porte à la gourmandise. Mais je vous jure que j’ai une très bonne excuse ! Il se trouve que j’ai bien cuisiné pour ces occasions (avec plus ou moins de réussite, je vous raconterai) et commencé de préparer tout bien comme il faut mes articles pour le blog mais malheur j’ai du changer de téléphone et comme la gourde que je suis, j’ai complétement oublié de transférer mes photos. Comme je n’étais pas chez moi, impossible donc de vous proposer des articles la semaine dernière… Mais je compte bien me rattraper : pas forcément dans l’ordre, un peu en retard, mais avec de nouvelles recettes promis ! D’autant plus que je suis vraiment motivée grâce à un entremets un peu complexe que j’ai fait la semaine dernière.

     En tout cas pour cette fois on reprend en douceur avec une recette de flans au chocolat. Je propose peu de recettes de desserts sur le blog car j’en fais rarement alors que j’adore ça. Concernant les flans, je ne suis pas trop fan globalement à cause de la texture mais cette recette que j’ai piqué à Chic chic chocolat est vraiment top !

.

20190203_213727__01

.

Temps : 10mn de préparation + quelques heures de prise au frais
Conservation : une semaine au frigo
Pour 8 flans

.

Ingrédients :

  • 600 g de lait entier
  • 65 g de sucre
  • 80 g de chocolat noir
  • 10 g de cacao amer
  • 1 cc bien rase d’agar-agar

.

20190203_211412__01

.

Recette :

  • Faites chauffer le lait dans une casserole. Pendant ce temps, mettez tous les autres ingrédients dans un cul de poule. Une fois le lait bien chaud (mais pas bouillant), versez moitié du lait sur le reste des ingrédients et mélangez jusqu’à ce que le chocolat soit bien fondu. Versez ensuite le reste du lait, homogénéisez et transvasez le tout dans la casserole. Portez à ébullition pendant 2 minutes sans cesser de remuer.

  • Versez la préparation dans les ramequins. Laissez refroidir à température ambiante puis laissez prendre au frigo quelques heures. 

Bûche bavaroise chocolat insert poire

     Bonne année à tous, mes meilleurs vœux ! J’espère que la nouvelle année sera gourmande pour vous et que vous mènerez à terme tous vos projets !

     Je suis désolée de mon absence, la fin d’année s’est réalisée un peu en mode course et je n’ai donc pu vous proposer une nouvelle idée de bûche pour les fêtes, défaut que je vais m’empresser de corriger de ce pas ! Il s’agira donc d’une bûche composée d’une bavaroise chocolat (la même que celle de ma bûche bavaroise chocolat insert orange), d’un sablé reconstitué et d’un biscuit cuillère (piqués dans ma recette de bûche mousse vanille insert fruits rouges) et d’un insert aux poires. Beaucoup de récup donc, je ne me suis pas trop cassée la tête je vous avoue. J’avais juste terriblement envie d’une bûche poire chocolat et je n’avais pas trop d’idée pour innover au dernier moment ou de recette qui m’avait tapé dans l’oeil. Même si cette bûche est très bonne je pense tester la prochaine fois avec une bavaroise poire et un insert chocolat pour avoir des goûts plus francs et un résultat un peu moins doux.

     N’oubliez pas de vous y prendre à l’avance. Les éléments sont plutôt rapides à préparer, vous pouvez largement tout faire en un après-midi ou une soirée mais il y a tous les temps de repos et de congélation à prendre en compte !

.

20181224_170309~2

.
Temps : 5mn de préparation + quelques heures de congélation pour l’insert
25mn pour le sablé reconstitué
30mn pour le biscuit cuillère
20mn de préparation + le temps de refroidissement pour la bavaroise
quelques heures de congélation pour la bûche montée

Conservation : Quelques jours au frigo

Pour une bûche (10/12 personnes)

.

Ingrédients :

Pour l’insert poire :

  • 200g de poires au sirop (maison pour moi)
  • 50g du sirop des poires
  • 4g de gélatine (2 feuilles)

.

Pour le sablé reconstitué :

  • 40g de farine
  • 40g de sucre
  • 40g de beurre
  • 50g de poudre d’amandes

 

  • 20g de sucre
  • 50g de beurre
  • 1 pincée de sel

.

Pour le biscuit cuillère :

  • 1 oeuf
  • 25g de sucre
  • 25g de farine
  • du sucre glace

.

Pour la bavaroise au chocolat :

  • 250g de lait
  • 75g de sucre
  • 3 jaunes d’oeufs
  • 8g de gélatine (4 feuilles)
  • 100g de chocolat noir haché
  • 250g de crème liquide entière

.

20181224_170628~2

.

Recette :

Pour l’insert :

  • Mettez votre gélatine dans un bol d’eau froide pendant environ 15mn. Chauffez le sirop des poires jusqu’à frémissement et ajoutez la gélatine. Mélangez jusqu’à dissolution complète. Mixer les poires et ajoutez le sirop. Mélangez bien. Versez dans votre moule à insert. Placez au congélateur quelques heures.

.

Pour le sablé reconstitué :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Mélangez la farine, le sucre, le beurre et la poudre d’amandes du bout des doigts jusqu’à obtenir une pâte sablée. Étalez cette dernière sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (ou de silpat). Enfournez pour 10 à 15mn. Laissez refroidir.
  • Dans le bol d’un mixeur, mettez votre pâte sablée cuite refroidie, la 2e partie de beurre et de sucre et le sel. Mixez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Étalez la pâte pour obtenir une bande de 8cm sur 30. Placez le sablé au réfrigérateur.

.

Pour le biscuit cuillère :

  • Préchauffez le four à 170°.
  • Clarifiez l’oeuf. Montez le blanc d’oeuf et lorsque les fouets commencent à laisser des traces, ajoutez 12.5g de sucre et continuez de fouetter jusqu’à ce que le blanc soit ferme. Blanchissez le jaune d’oeuf avec les 12.5g de sucre restants. Ajoutez ce mélange au premier délicatement puis incorporez la farine tamisée en soulevant délicatement le mélange à l’aide d’une spatule pour que les blancs ne retombent pas.
  • Etalez la pâte sur une bande de 6x30cm. Saupoudrez de sucre glace une première fois. Une fois le sucre glace dissout, saupoudrez une seconde fois de sucre glace. Enfournez pour 8mn. Laissez le biscuit refroidir puis redétaillez-le si nécessaire.

.

Pour la bavaroise :

  • Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froid et disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur (pour monter la crème plus facilement à la fin de la recette).
  • Portez le lait à ébullition dans une casserole. Pendant ce temps, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre. Versez le lait chaud dessus petit à petit sans cesser de fouetter. Transvasez dans la casserole et laissez épaissir à feu moyen sans cesser de remuer. Il faut que la crème anglaise nappe la cuillère.  Si vous avez un thermomètre, ce stade est atteint lorsqu’elle est à 87°.
  • Versez la crème anglaise sur le chocolat. Mélangez jusqu’à fonte complète. Ajoutez la gélatine essorée, mélangez. Laissez refroidir votre crème anglaise (attention pas de frigo pour le refroidissement sinon la gélatine va prendre et votre bavaroise sera moins lisse après incorporation de la crème fouettée. Si toutefois vous faites cette erreur passez la un peu au fouet électrique pour limiter les dégâts).
  • Sortez le cul de poule et les fouets du congélateur. Versez la crème dans le cul de poule et montez la crème en crème fouettée. Incorporez-en une première cuillère à la crème anglaise en fouettant vigoureusement puis le reste délicatement avec une maryse.

.

Montage :

  • Garnissez votre gouttière à bûche de rhodoid (facultatif mais le démoulage sera bien plus facile, vraiment conseillé à ce stade). Versez une partie de la bavaroise. Déposez le moule environ 5mn au congélateur pour que la bavaroise prenne un peu. Démoulez l’insert et déposez le sur la bavaroise, côté arrondi en dessous. Appuyez légèrement. Recouvrez d’un peu de bavaroise puis déposez le biscuit cuillère. Versez le reste de bavaroise puis déposez le sablé reconstitué. Réservez au congélateur jusqu’au lendemain.
  • Environ 6h à 8h avant de la servir (la poire met du temps à décongeler), démoulez la bûche et décorez-la selon votre envie. (Ma déco a été plutôt simple cette année car j’avais oublié le matériel chez moi. J’ai juste ajouté des sapins en chocolat. Pour les faire j’ai tout simplement fait fondre un peu de chocolat et je les ai dessinés sur une feuille de papier aluminium à l’aide d’une cuillère puis laissés prendre au frigo). Laissez-la ensuite décongeler au réfrigérateur doucement.

.

20181224_170316~2

Espuma au chocolat

     Aujourd’hui je vous propose un dessert (il fallait bien revenir au sucré, ça devenait vraiment très étrange sur ce blog tout ce sel !) très léger et aérien ! Ces espumas chocolatés sont très faciles et rapides à faire et peuvent même être préparés en avance, seul le dressage doit être minute. Par contre il vous faudra un siphon pour les réaliser et bien anticiper le temps de réfrigération. Impossible de se décider au dernier moment pour ces petits plaisirs gourmands ;). Une recette trouvée dans le livre Chocolat aux éditions Hachette.

.

20180510_203010

.

Temps : 10mn de préparation + 10mn de repos + 4h de réfrigération
Conservation : aucune
Pour 10/12 petites verrines

. 

Ingrédients :

  • 40cL de crème liquide entière
  • 3 cuillères à soupe rases de cacao amer en poudre
  • 5 cuillères à soupe rases de sucre glace

.

20180510_202943

. 

Recette :

  • Versez la crème dans une casserole et ajoutez le cacao en poudre tamisé. Chauffez le mélange jusqu’à ce qu’il frémisse en remuant régulièrement pour homogénéiser. Hors du feu, couvrez et laissez infuser 10 minutes. Ajoutez le sucre glace et mélangez bien. Laissez refroidir puis versez la crème dans un siphon. Placez le siphon au frigo au moins 4 heures en remuant de temps en temps.
  • Engagez la cartouche de gaz dans le siphon, secouez bien et laisser reposer une minute. Remplissez les verrines. Servez aussitôt (l’espuma redescend très vite).

Bûche mousse vanille insert fruits rouges

     Bon 17 décembre à vous tous ! Plus qu’une semaine avant le réveillon de Noël, il est donc temps d’attaquer les choses sérieuses ;). Je vous propose aujourd’hui une recette de bûche composée d’une mousse vanille aérienne très légère, d’un confit de fruit rouge acidulé pour contrebalancer ce goût sucré, d’un biscuit cuillère moelleux et d’un sablé reconstitué qui apporte le croquant. Il s’agit d’une recette originellement trouvée sur C’est pas du gâteau dont j’ai un peu revu les proportions. Cette bûche est vraiment délicieuse (et beaucoup plus jolie si contrairement à moi vous savez décorer et centrer vos inserts xD). Il vous faudra par contre une gouttière à bûche pour la réaliser (sinon vous pouvez la faire sous forme d’entremets, pas de problème, mais il faudra peut-être revoir les proportions).

.

20170101_164709

.

Temps : 5mn pour le confit, 25mn pour le sablé reconstitué, 30mn pour le biscuit cuillère, 15mn pour la chantilly et 15mn pour la décoration soit environ 1h30 en tout de préparation active (mais comptez également du temps de repos)

Conservation : je vous conseille de la décongeler le jour où vous allez la servir, après elle peut se conserver 2/3j au frigo s’il y a des restes mais le visuel prendra un coup

Pour une bûche (de surface rectangulaire 8×30) soit 10/12 personnes

.

Ingrédients :

Pour le confit de fruits rouges :

  • 400g de purée de fruits rouges (ou de fruits surgelés)
  • 40g de sucre à confiture (ou 40g de sucre + 7g de pectine)

.

Pour le sablé reconstitué :

  • 40g de farine
  • 40g de sucre
  • 40g de beurre
  • 50g de poudre d’amandes

 

  • 20g de sucre
  • 50g de beurre
  • 1 pincée de sel

.

Pour le biscuit cuillère :

  • 1 oeuf
  • 25g de sucre
  • 25g de farine
  • du sucre glace

.

Pour la mousse vanille :

  • 2 gousses de vanille
  • 120g + 380g de crème liquide entière
  • 50g de sucre
  • 6g de gélatine

.

20170101_164942~2

.

Recette :

Pour l’insert fruits rouges :

  • Dans une casserole, faîtes chauffer la purée de fruits (pour ma part comme je n’en ai pas trouvé j’ai utilisé des fruits rouges surgelés que j’ai chauffés et mixés). Ajoutez le sucre à confiture (ou le mélange sucre/pectine). Sans cesser de remuer, portez à ébullition pendant 5mn. Versez dans votre moule à insert. Laissez refroidir à température ambiante puis placez au congélateur.

.

Pour le sablé reconstitué :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Mélangez la farine, le sucre, le beurre et la poudre d’amandes du bout des doigts jusqu’à obtenir une pâte sablée. Étalez cette dernière sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (ou de silpat). Enfournez pour 10 à 15mn. Laissez refroidir.
  • Dans le bol d’un mixeur, mettez votre pâte sablée cuite refroidie, la 2e partie de beurre et de sucre et le sel. Mixez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Étalez la pâte pour obtenir une bande de 8cm sur 30. Placez le sablé au réfrigérateur.

.

Pour le biscuit cuillère :

  • Préchauffez le four à 170°.
  • Clarifiez l’oeuf. Montez le blanc d’oeuf et lorsque les fouets commencent à laisser des traces, ajoutez 12.5g de sucre et continuez de fouetter jusqu’à ce que le blanc soit ferme. Blanchissez le jaune d’oeuf avec les 12.5g de sucre restants. Ajoutez ce mélange au premier délicatement puis incorporez la farine tamisée en soulevant délicatement le mélange à l’aide d’une spatule pour que les blancs ne retombent pas.
  • Etalez la pâte sur une bande de 6x30cm. Saupoudrez de sucre glace une première fois. Une fois le sucre glace dissout, saupoudrez une seconde fois de sucre glace. Enfournez pour 8mn. Laissez le biscuit refroidir puis redétaillez-le si nécessaire.

.

Pour la mousse vanille :

  • Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide et disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur 15mn avant de commencer à préparer la mousse.
  • Fendez les gousses de vanille en deux et grattez les grains. Chauffez les 120g de crème avec le sucre, les grains de vanille et les gousses fendues. Essorez la gélatine et incorporez-la à la crème chaude. Laissez refroidir.
  • Sortez le cul de poule et les fouets du congélateur et montez les 380g de crème restants en chantilly. Incorporez deux cuillères à soupe de chantilly à la crème vanillée refroidie puis versez ce mélange dans la chantilly. Mélangez délicatement en soulevant la masse de bas en haut jusqu’à incorporation totale.

.

Montage :

  • Sortez le confit du congélateur. Versez une partie de la mousse vanille dans la gouttière à bûche (pour la remplir environ à moitié). Déposez 5mn au congélateur pour que la mousse soit un peu plus ferme. Démoulez le confit et enfoncez le un peu dans la mousse (partie ronde vers le bas). Recouvrez de mousse puis déposez le biscuit cuillère. Versez quasiment tout le reste de mousse (gardez-en un tout petit peu) et déposez le sablé reconstitué. Masquez avec le restant de mousse.
  • Réservez au congélateur jusqu’au lendemain.
  • Environ 4h avant de la servir, démoulez la bûche et décorez-la selon votre envie. Laissez-la ensuite décongeler au réfrigérateur doucement.