Tiramisu aux fruits rouges

     Je vous avais prévenus, je suis en mode total fruits rouges ! Après la boisson et la charlotte, voici le dessert avec un petit tiramisu ;). Je suis partie sur la base de mes précédentes recettes (ici et ici) à laquelle j’ai ajouté non seulement des fruits rouges frais mais également un bon coulis !

.

IMG_20200616_150131__01

.

Temps : 30mn de préparation + 3h de réfrigération
Conservation : 2/3j au réfrigérateur
Pour 5 verrines

.

Ingrédients :

  • 2 œufs
  • 50g de sucre
  • 250g de mascarpone
  • 1 cuillère à café de vanille (ou de liqueur de fruits rouges)
  • 10g de sucre glace
  • 10 biscuits roses de Reims
  • 25cL de coulis de fruits rouges
  • 450g de fruits rouges (surgelés possible)

.

Recette :

  • Séparez les blancs des jaunes. Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Incorporez le mascarpone ainsi que la vanille puis fouettez à nouveau jusqu’à ce que les fouets laissent des traces dans la crème, comme pour une chantilly. Montez les blancs en neige ferme. Incorporez-y le sucre glace et continuez de fouetter jusqu’à ce qu’ils soient brillants. Incorporez-les ensuite délicatement au mélange au mascarpone.
  • Utilisez un biscuit pour couvrir le fond des verrines, ajoutez du coulis de fruits rouges puis des fruits rouges et enfin de la crème sur mi-hauteur. Pour avoir une petite idée des proportions, j’ai mis 25g de coulis, 45g de fruits rouges et 40g de crème pour chaque étage ! Répétez l’opération en finissant par de la crème. Lissez le sommet des verrines à l’aide d’un couteau puis placez-les au frais au moins 3h. Décorez avec quelques fruits rouges.

Note : Vous pouvez zapper les fruits rouges et utiliser uniquement du coulis. Dans ce cas, doublez ses proportions et ajoutez un-demi biscuit par étage pour garder un équilibre dans la mâche ! Je pense que vous n’aurez en revanche que 4 verrines ^^

Eton mess

     L’Eton mess est un dessert traditionnel britannique très réputé composé de fraises, de chantilly et de meringue. On trouve de nombreuses histoires en relatant l’origine très « tarte tatin » sur internet. Il semblerait que lors d’un rassemblement à l’Eton College, un étudiant ait ramené une pavlova, dessert typique de là-bas et que quelqu’un se serait assis dessus, faisant un « mess » (bordel, gâchis) de ce délice. Mais loin d’être rebutés et pour sauver la face, l’assistance y aurait goûté trouvant le résultat excellent. Il est depuis lors rentré dans les classiques de la cuisine britannique et il est d’ailleurs servi tous les ans au match de cricket annuel entre l’Eton College et le Winchester College ! On peut donc considérer ce dessert comme un bon bordel ! Comme toujours les accidents produisent parfois les meilleurs résultats en cuisine 😉

.

IMG_20200530_120611__01

.

Temps : 30mn de préparation + 1h30 de cuisson (+ le temps de refroidissement des meringues)
Conservation : Aucune (vous pouvez les conserver 24/48h au frigo si nécessaire mais la chantilly commencera de rendre de l’eau et le dessert sera beaucoup moins bon)
Pour 4 grosses verrines

.

Ingrédients :

  • 3 blancs d’œuf
  • 150g de sucre
  • 300g de crème liquide entière
  • 50g de mascarpone (vous pouvez utiliser uniquement de la crème, dans ce cas augmentez la quantité à 350g)
  • 15g + 1 cuillère à soupe de sucre glace
  • 250 + 250g de fraises

.

IMG_20200530_120617__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 120°. Montez les blancs en neige. Lorsque le fouet commence à laisser une trace dans les blancs, versez environ 1/3 du sucre sans cesser de battre. Quand la neige est bien ferme ajoutez le reste du sucre et continuez de fouetter pendant quelques minutes. La meringue doit être lisse, brillante et faire un bec d’oiseau. A l’aide d’une cuillère à soupe, déposez des tas de meringue sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (vous devriez avoir 20 meringues de taille moyenne à la fin) et enfournez 1h30. Laissez les meringues refroidir avant de passer à la suite (vous pouvez préparer vos meringues la veille ou même jusqu’à une semaine à l’avance sans soucis en les conservant dans une boite en métal hermétique pour gagner du temps le jour J).
  • 15mn avant de monter votre chantilly, placez votre fouet et votre cul de poule au congélateur. Versez votre crème et votre mascarpone dans le cul de poule et fouettez-les jusqu’à obtenir une crème fouettée ferme (cela peut prendre jusqu’à 10mn selon votre matériel). Ajoutez les 15g de sucre glace et fouettez encore quelques secondes pour bien les incorporer. Réservez.
  • Lavez et équeutez les fraises. Mixez-en 250g avec une cuillère à soupe de sucre glace et réservez le coulis ainsi obtenu. Découpez les 250g restants  en morceaux.
  • Dans vos verrines, alternez morceaux de fraises, coulis, meringues émiettées et chantilly. Répétez l’opération deux fois. (Il faut donc mettre 2 meringues et demie par couche. Cela peut paraître beaucoup mais j’ai testé avec moins et je peux vous assurer que c’est nécessaire à l’équilibre du dessert tant en terme de goût que de texture !) Lissez bien la couche de chantilly supérieure. Décorez avec quelques petites fraises et un peu de meringue s’il vous en reste et servez immédiatement.

Crèmes brûlées à la vanille

     Avec toutes les recettes à base de blanc d’oeuf que j’ai proposé récemment, il a bien fallu utiliser les jaunes. C’est comme ça que j’ai eu l’idée de faire des crèmes brûlées. Un dessert qui ne m’a jamais vraiment tenté au resto (je suis trop dépendante des gâteaux au chocolat…) mais que j’ai trouvé absolument fabuleux. J’ai été dans l’erreur pendant tellement d’années, je n’en reviens pas… Par contre, bien évidemment, lorsqu’il a fallu passer à la phase brûlée des crèmes : plus de gaz dans le chalumeau… Désastre désastre et confinement oblige, je n’allais pas sortir uniquement pour cela. J’ai donc du tester l’option four que je ne recommande pas. Comme vous pouvez le voir sur mes photos, le bord commencera de vraiment brûler avant que l’intérieur ne se transforme en la couche craquante tant attendue. En plus de cela, il y a un gros risque de faire tourner la crème et qu’elle graine à cause de la surcuisson que cela peut entrainer. Je vous recommande donc de faire des crèmes brûlées uniquement si vous avez en votre possession un chalumeau si vous voulez qu’elles soient parfaites. Cette recette donne néanmoins d’excellentes crèmes à la vanille peu importe la technique de finition donc vous pouvez toujours essayer pour votre plaisir personnel ;). Je vous conseille d’ailleurs d’ajouter un peu de rhum au mélange si vous aimez ça, elles seront encore meilleures !

.

IMG_20200329_174616__01

.

Temps : 20mn de préparation, 30mn d’infusion et 1h15 de cuisson
Conservation : 2/3j au frigo (mais elles seront moins bonnes car la surface va ramollir)
Pour 4 crèmes brûlées

.

Ingrédients :

  • 2 gousses de vanille
  • 250mL de lait entier
  • 5 jaunes d’œuf
  • 70g de sucre
  • 250g de crème liquide entière froide
  • de la cassonade pour la finition

.

Recette :

  • Fendez les gousses de vanille en deux et grattez les grains à l’aide d’un petit couteau. Portez le lait à ébullition avec les gousses et la vanille grattée.  Retirez du feu puis laissez infuser 30mn. Passez le lait au tamis pour enlever les résidus ainsi que les gousses de vanille puis préchauffez le four à 100°. Mélangez les jaunes avec le sucre sans les faire blanchir. Incorporez la crème froide puis le lait froid. Le mélange doit être bien homogène. Répartissez la crème dans 4 ramequins à crèmes brûlées à l’aide d’une louche. Enfournez 1h15. Le cœur des crèmes doit encore être tremblotant. Laissez reposer 2H au frigo pour bien refroidir les crèmes. Tapotez un sopalin sur la surface pour enlever toute trace d’humidité puis saupoudrez une fine couche régulière de cassonade dessus. Passez un coup de chalumeau pour bien faire caraméliser le sucre puis saupoudrez de cassonade et caramélisez la surface à nouveau. Servez immédiatement.
  • Si vous n’avez pas de chalumeau, passez votre four en mode grill et disposez les crèmes 2/3mn en dessous pour caraméliser le sucre. Dans ce cas, la couche de cassonade doit être très fine pour que la caramélisation soit rapide et ainsi éviter que vos crèmes ne grainent, qu’elles tournent et que le sucre des bords ne brûle. Comme précisé précédemment, je ne recommande pas ce mode de caramélisation qui est très risqué.

Mousse chocolat passion

     Après la version chocolats voici la version mousse de cette magnifique association qu’est le chocolat et le fruit de la passion. Eh oui j’ai un stock de purée à écouler donc autant en profiter avant qu’il s’abîme ! Une suite en entremets devrait d’ailleurs bientôt voir le jour donc restez à l’affût ! 😉
Il s’agit de mousses assez puissantes en goût. Comme je ne voulais pas qu’elles soient trop sucrées, j’ai évité d’utiliser du chocolat au lait et mis en avant le goût et l’acidité de la passion. Si vous craignez ce côté acide, remplacez le chocolat noir par du chocolat au lait ou divisez la quantité de passion par deux : on en sentira encore le goût mais la mousse sera plus douce.

.

IMG_20200425_183719__01

.

Temps : 20mn de préparation, 15mn de repos et 4h de réfrigération
Conservation : 24/48h au frigo
Pour 4 grosses mousses au chocolat

.

Ingrédients :

Pour la mousse choco/passion :

.

Pour la gelée passion :

  • 1 feuille de gélatine
  • 120g de purée de fruit de la passion
  • 40g de sucre

.

IMG_20200425_183757__01

.

Recette :

Pour la mousse chocolat/passion :

  • Faites fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes ou au bain-marie. Homogénéisez. Incorporez la purée de fruit de la passion. Séparez les blancs des jaunes puis incorporez les jaunes au chocolat refroidi. Montez les blancs en neige. Lorsque le fouet commence à laisser une trace, versez environ 1/3 du sucre sans cesser de battre. Quand la neige est bien ferme, ajoutez le reste du sucre et continuez de fouetter pendant quelques minutes jusqu’à ce que les blancs soient brillants et fassent un bec d’oiseau. Incorporez-les délicatement au chocolat puis répartissez la mousse dans 4 grosses verrines. Lissez la surface puis entreposez au frais le temps de faire la gelée.

.

Pour la gelée passion :

  • Avant de commencer vos mousses, déposez votre feuille de gélatine dans un grand bol d’eau froide. Portez à ébullition la purée de fruits de la passion et le sucre en mélangeant de temps en temps puis, hors du feu, incorporez la gélatine essorée. Réservez une quinzaine de minutes pour que la gelée soit à température ambiante puis sortez les mousses du frigo et répartissez-la équitablement dessus. Entreposez au frais au moins 4h avant de servir.

Soufflés glacés aux fraises

     Avec l’arrivée des beaux jours, j’ai de plus en plus envie de travailler les fruits et non le chocolat. Je n’ai donc pas su résister à l’achat de fraises en grosses quantités. Je me suis dit qu’il fallait que je vous propose un dessert avec qui serait parfait pour patienter en attendant l’été. Avec la chaleur qui nous a frappé d’un coup, l’idée de soufflés glacés me paraissait parfaite ! Contrairement aux « vrais » soufflés, il s’agit de mousses gelées qui doivent leur côté « soufflé »  à un petit montage avec du papier sulfurisé (qui a dit triche ?). C’est vraiment délicieux et le fait de faire des petites quantités permet une prise rapide donc une préparation pour le jour même !

.

IMG_20200411_194517__01

.

Temps : 30mn de préparation + 4h de congélation
Conservation : une semaine au congélateur
Pour 14 ramequins de 6cm de diamètre

.

Ingrédients :

  • 500g de fraises
  • 100g de sucre
  • le jus d’un demi citron + un trait
  • 250mL de crème liquide entière
  • 4 blancs d’œuf

.

IMG_20200411_194531__01

.

Recette :

  • Déposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur. Découpez des bandes de papier sulfurisé ou de rhodoïd d’une longueur permettant de faire un peu plus que le tour du ramequin et d’une hauteur de 3cm de plus que le bord.  Glissez-les à l’intérieur de vos ramequins et maintenez les avec du ruban adhésif si nécessaire.
  • Lavez, équeutez vos fraises, séchez-les puis mixez-les avec le sucre et le jus de citron. Réservez. Sortez le cul de poule et les fouets du congélateur. Versez la crème dedans et montez-la en crème fouettée ferme. En parallèle, montez les blancs d’œuf en neige ferme avec trait de jus de citron. Incorporez délicatement la crème montée à la purée de fraise, puis les blancs d’œuf. Répartissez la mousse dans les ramequins, en les remplissant jusqu’en haut de la bande. Laissez prendre au congélateur 4h minimum. Avant de les servir, laissez-les revenir à température ambiante pendant 5mn et enlevez les bandes de papier sulfurisé délicatement.

Nems banane chocolat

     Voici une idée de goûter (qui peut aussi être servie comme dessert) très rapide et facile à réaliser : des nems fourrés avec des bananes caramélisées et du chocolat. Vous pouvez varier les fruits à votre convenance : fraises, poires, pommes, etc ou ajouter des mini-chamallows et autres douceurs dedans donc amusez vous !

.

IMG_20200409_155540__01

.

Temps : 15mn de préparation + 10mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique
Pour 10 nems

.

Ingrédients :

  • 4 bananes
  • 4 cuillères à soupe bombées de miel liquide
  • 5 feuilles de brick
  • 50g de beurre
  • 120g de chocolat
  • 10 pincées de cannelle en poudre

.

Recette :

  • Épluchez les bananes et coupez-les en rondelles. Faites fondre le miel dans une poêle et ajoutez-y les bananes. Faites les revenir plusieurs minutes de chaque côté afin de les caraméliser et les ramollir (vous pouvez aussi la jouer façon bananes flambées pour une version plus adulte ;)).1586446994557
  • Découpez les feuilles de brick en deux et faites fondre le beurre au micro-ondes. Prenez une première demie-feuille de brick et badigeonnez-la de beurre fondu à l’aide d’un pinceau. Déposez des bananes caramélisées de façon à former un rectangle, du côté du bord arrondi, en laissant un peu de marge en dessous et sur les côtés, puis déposez du chocolat sur les bananes (si contrairement à moi vous avez des gros carrés de chocolat, concassez-les avant de les répartir). Repliez les côtés vers le centre pour enfermer la garniture puis enroulez la feuille en partant du côté arrondi en serrant bien (cf photos). Répétez l’opération jusqu’à épuisement des feuilles de brick. Déposez les nems sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé puis badigeonnez-les avec le beurre fondu restant. Enfournez 10mn. A leur sortie, saupoudrez-les légèrement de cannelle. Vous pouvez les servir accompagnés d’un coulis de fruits de votre choix (ils sont déjà assez chocolatés comme ça, nul besoin d’en rajouter ;)).

Tiramisu citron /limoncello

     Comme je vous l’avais dit la semaine dernière, je comptais bien réitérer l’expérience tiramisu très rapidement. Me revoilà donc avec un nouveau parfum citron/limoncello que j’ai choisi à la fois pour avoir un fruit de saison et pour rappeler les beaux jours avec de la fraicheur. Je voulais au début saupoudrer ce tiramisu de sucre parfumé à la cardamome pour remplacer le cacao qui me paraissait peu adapté mais j’ai au final abandonné cette idée car j’avais peur que ce goût domine trop celui du citron. J’ai donc au final préféré laisser le dessus du tiramisu vierge. J’ai pour ma part moins aimé cette version que celle à l’orange mais si vous êtes fan de citron je pense que vous serez comblé tant par sa texture super mousseuse que par son goût !

.

IMG_20200311_200006__01

.

Temps : 30mn de préparation + 3h de réfrigération
Conservation : 2/3j au réfrigérateur
Pour 4 verrines

.

Ingrédients :

  • 2 œufs
  • 60g + 40g de sucre
  • le zeste de 2 gros citrons non traités + le jus d’1 seul
  • 250g de mascarpone
  • 1 + 4 cuillères à soupe de Limoncello
  • 10g de sucre glace
  • 100g d’eau
  • 8 biscuits à la cuillère (j’ai utilisé 1 biscuit par étage par verrine)

.

Recette :

  • Séparez les blancs et les jaunes d’œuf. Fouettez les jaunes avec les 60g de sucre, les zestes et le jus de citron jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Incorporez le mascarpone ainsi qu’une cuillère à soupe de Limoncello puis fouettez à nouveau jusqu’à ce que les fouets laissent des traces dans la crème comme pour une chantilly. Montez les blancs en neige ferme, incorporez-y le sucre glace et continuez de fouetter jusqu’à ce qu’ils soient brillants. Incorporez-les ensuite délicatement au mélange au mascarpone.
  • Dans une casserole, faites fondre les 40g de sucre restants dans l’eau et portez à ébullition pendant 3/4 minutes. Versez le sirop obtenu dans une assiette creuse avec les 4 cuillères à soupe de Limoncello. Attendez que le sirop refroidisse légèrement puis trempez-y rapidement les biscuits à la cuillère en enlevant l’excédant de liquide si nécessaire. Couvrez le fond des verrines de biscuits, ajoutez de la crème sur mi hauteur, puis un nouvel étage de biscuits et finissez en ajoutant le reste de crème. Lissez le sommet des verrines à l’aide d’un couteau puis placez les au moins 3h au frais. Décorez avec des zestes de citron s’il vous en reste un peu 😉

.

  • Pour une version sans alcool, il suffit d’enlever le Limoncello dans la crème et de le remplacer dans le sirop par du jus de citron (en adaptant la quantité à vos goûts pour ne pas que ça devienne trop acide).

Tiramisu orange/grand Marnier

     Je sais que mon blog manque de « classiques » et s’il en est un qui fait la quasi unanimité dans le coeur des gens et qui est très souvent cité comme leur dessert préféré c’est le tiramisu ! Mais malheureusement je n’aime pas le café… Du coup je vous propose une version alternative orange/grand Marnier dont j’ai piqué l’idée à Bernard et que j’ai adaptée aux proportions de ma recette de tiramisu aux framboises :D. C’était un délice. Je les ai tous mangés toute seule en 3 jours (guilty as charged). Le tiramisu était délicatement parfumé, avec pile poil la bonne dose d’alcool, de biscuit et de mousse. Même le cacao que je trouve très souvent étouffant achevait très bien le tout avec ce petit côté chocolaté qui va très bien avec l’orange. Je compte refaire très rapidement cette recette, avec du citron très certainement, c’est ma nouvelle obsession !

.

IMG_20200304_213643__01

.

Temps : 30mn de préparation + 3h de réfrigération
Conservation : 2/3j au réfrigérateur (saupoudrez alors au dernier moment)
Pour 4 verrines

.

Ingrédients :

  • 2 œufs
  • 50g de sucre
  • le zeste d’une orange non traitée
  • 250g de mascarpone
  • 1 + 1 cuillère à soupe de grand Marnier
  • 10g de sucre glace
  • 50mL de jus d’orange
  • 12 biscuits à la cuillère (j’ai utilisé 1.5 biscuit par étage par verrine)
  • cacao en poudre

.

Recette :

  • Séparez les blancs et les jaunes d’œuf. Fouettez les jaunes avec le sucre et les zestes d’orange jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Incorporez le mascarpone ainsi qu’une cuillère à soupe de grand Marnier puis fouettez à nouveau jusqu’à ce que les fouets laissent des traces dans la crème comme pour une chantilly. Montez les blancs en neige ferme, incorporez-y le sucre glace et continuez de fouetter jusqu’à ce que les blancs soient brillants. Incorporez-les ensuite délicatement au mélange au mascarpone.
  • Ajoutez une cuillère à soupe de grand Marnier au jus d’orange dans une assiette creuse puis trempez-y rapidement les biscuits à la cuillère en enlevant l’excédant de liquide si nécessaire. Couvrez le fond des verrines de biscuits, ajoutez de la crème sur mi hauteur, puis un nouvel étage de biscuits et finissez en ajoutant le reste de crème. Lissez le sommet des verrines à l’aide d’un couteau puis placez les au moins 3h au frais. Saupoudrez de cacao au moment de servir.

.

  • Pour une version sans alcool spéciale enfant, il suffit d’enlever le Grand Marnier dans la crème et de tremper les biscuits uniquement dans du jus d’orange, rien de plus facile !

 

Budino au chocolat

     Le budino est à l’Italie, ce que le pudding est à l’Angleterre et la crème renversée à la France : un délicieux dessert super crémeux qui permettra de terminer vos repas sur une touche de gourmandise. Une raisonnable touche de gourmandise même ! J’ai fait cette merveilleuse trouvaille sur le blog de Savoirs et saveurs. Je n’ai absolument rien modifié à la recette et c’était parfait ! Il s’agit sûrement de la « crème dessert » faite maison la plus réussie que j’ai pu tester pour le moment !

.

IMG_20200217_174221__01

.

Temps : 10mn de préparation + 2h de prise au froid
Conservation : plusieurs jours au frigo
Pour 8 budinos

.

Ingrédients :

  • 50g de chocolat à minimum 70% de cacao
  • 50g de beurre
  • 500mL de lait
  • 0.5 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 50g de sucre semoule
  • 50g de farine

.

Recette :

  • Faites fondre ensemble le beurre et le chocolat coupés en morceaux dans une grande casserole en surveillant bien. Pendant ce temps, faites chauffer le lait avec l’extrait de vanille dans une seconde casserole. Quand le chocolat et le beurre sont fondus, incorporez-y hors du feu le sucre puis la farine en plusieurs fois. Le mélange doit être bien homogène. Versez alors le lait chaud dessus en plusieurs fois également en mélangeant entre chaque : la crème doit être bien lisse. Remettez la casserole sur feu moyen et portez la crème à ébullition sans cesser de remuer : des bulles se formeront à la surface si vous cessez momentanément. Une fois l’ébullition atteinte, continuez la cuisson pendant 3-4mn là encore sans cesser de remuer : la crème va épaissir. Humidifiez légèrement 8 moules à muffins puis versez très rapidement la crème dans les empreintes avant qu’elle ne fige. Laissez refroidir légèrement à température ambiante avant d’entreposer les budinos au chocolat 2 heures au frais afin qu’ils prennent. Démoulez-les au moment de servir.

Coulants à la crème de marron

     Ce qui est bien avec moi, c’est que je suis constante. C’est pour ça qu’après le coulant au chocolat et le coulant chocolat au coeur framboise je vais vous proposer un tout nouveau coulant cette année pour la St Valentin. Ça sera un peu notre tradition ! Rassurez vous, je n’ai pas choisi une nouvelle variation au chocolat cette fois-ci. Pour changer, j’ai parfumé mon gâteau avec de la crème de marrons car je n’avais pas eu ma dose cet hiver. Vous pouvez évidemment servir ce dessert pour d’autres occasions (comme le nouvel an par exemple) car l’effet « wahou » du coulant fonctionne à tous les coups et l’accompagner de chantilly ou de glace à la vanille !

.

IMG_20200211_211629__01

.

Temps : 5mn de préparation + 10mn de cuisson
Conservation : aucune, à dévorer immédiatement !!!
Pour 3 coulants

.

Ingrédients :

  • 1 œuf
  • 30g de sucre
  • 100g de crème de marrons
  • 35g de farine
  • 50g de beurre fondu

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Fouettez l’œuf avec le sucre jusqu’à ce qu’il soit mousseux. Incorporez-y la crème de marrons, puis la farine et enfin le beurre fondu.
  • Répartissez la pâte dans 3 empreintes d’un moule à muffins (beurrées et farinées si nécessaire) puis enfournez 10mn environ (attention, le temps de cuisson dépendra de votre four mais aussi de la taille de vos moules, je vous conseille donc de partir sur un minuteur de 8mn puis d’être vigilant en surveillant constamment : plus encore que pour toute autre recette, c’est la cuisson qui fait le gâteau ici 🙂). Le centre du coulant ne doit pas apparaitre totalement cuit : il doit être encore tremblotant alors que les côtés, eux, doivent apparaitre cuits, durcis, comme une « croute ». Laissez refroidir quelques instants pour ne pas vous brûler puis démoulez les coulants délicatement sans les percer et servez immédiatement !