Verrines cerise chocolat

D’habitude pour Noël, je vous propose toujours le même genre de recettes sucrées parce que c’est ce qu’on mange traditionnellement chez moi pour les fêtes : des bûches, du pain d’épices, des TONNES de sablés et des truffes. Mais cette fois-ci, j’ai voulu bousculer les habitudes et vous offrir une verrine (avec un petit air de forêt noire mais sans la partie gâteau). C’est un dessert qui nécessite très peu de matériel (uniquement un batteur et une source de chaleur, que ce soit des plaques de cuisson ou un micro-ondes), qui est très léger mais néanmoins très gourmand et surtout particulièrement joli à présenter. La mousse au chocolat au lait et la confiture sont des éléments assez sucrés mais les copeaux de chocolat noir, la crème fouettée non sucrée et le cacao en poudre apportent le contraste nécessaire pour que le dessert ne soit pas écœurant. Je pense que c’est une fin de repas parfaite pour un petit dîner avec peu de convives. Je n’ai fait que 2 verrines comme vous pouvez le voir sur la photo mais à 2 nous avions du mal à en finir une seule. Je pense donc que dans le cas d’un repas comme celui de Noël, vous pouvez facilement faire 6 verrines avec ces proportions sans que vos invités ne se sentent spoliés !

Temps : 20mn de préparation (un peu plus si vous devez préparer les copeaux) et 3h de refroidissement
Conservation : une fois les verrines montées (et avant de les saupoudrer de cacao en poudre), vous avez environ 12h devant vous (la chantilly maison se garde jusqu’à 24h mais se dégrade avec le temps, je vous conseille donc de les faire le jour même pour être prudent)
Pour 4 à 6 verrines

Ingrédients :

  • 85g de chocolat au lait
  • 2 œufs
  • une pincée de sel
  • 50g de copeaux de chocolat noir à 70% (si comme moi vous n’en trouvez pas en magasin, tempérez 50g de chocolat (vous pouvez juste le faire fondre sans tempérer mais il sera moins craquant), coulez-le finement sur une plaque en marbre (ou une plaque légèrement huilée), laissez-le cristalliser (il doit refroidir mais être encore souple) et raclez avec une spatule)
  • 150g de confiture cerise intense Bonne maman (pour une fois je vous indique clairement le produit que j’ai utilisé parce que cette confiture a des morceaux et qu’elle est moins sucrée. Si vous n’en trouvez pas, mettez moitié de confiture normale et moitié de griottines)
  • 200mL de crème liquide entière
  • du cacao en poudre non sucré

Recette :

  • Commencez par préparer la mousse au chocolat au lait stracciatella. Pour cela, faites fondre le chocolat au lait au bain-marie ou au micro-ondes. Séparez les blancs des jaunes d’œufs et incorporez les jaunes au chocolat fondu. Montez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel. Incorporez-en 1/3 au chocolat en fouettant puis les 2/3 restants délicatement avec une maryse. Incorporez enfin les copeaux de chocolat extrêmement délicatement pour ne pas faire retomber la mousse. Versez dans des verrines et réservez 3h au réfrigérateur avant de passer à la suite. Profitez-en pour disposer votre cul de poule et les fouets de votre batteur au congélateur.
  • Passez une dizaine de secondes la confiture au micro-ondes pour la détendre puis répartissez-la de façon bien homogène dans les verrines (en faisant bien attention à la mousse : déposez vraiment le contenu des cuillères au plus prêt pour ne pas la percer et n’appuyez pas trop sur les morceaux de cerises quand vous essayerez de faire une couche homogène).
  • Versez la crème dans le cul de poule et montez-la en crème fouettée ferme. Répartissez-la dans les verrines et lissez à l’aide d’une spatule si vous voulez un rendu net. Réservez au frais. Juste avant de servir, saupoudrez de cacao en poudre et décorez comme désiré (chantilly, cerises amarena, copeaux de chocolat, etc).

Maronsui’s maison

Accrochez vous à vos fauteuils car cette recette de mousse aux marrons de Chic chic chocolat est absolument incroyable. Une copie quasi conforme des Maronsui’s du commerce, en meilleure. L’astuce visant à combiner et une crème liquide montée et des blancs d’œufs en neige permet d’obtenir une texture parfaite. Trop de crème montée et la mousse a un goût de crème trop prégnant, trop de blancs d’oeuf et la texture n’est pas agréable. Là on a l’association parfaite. Je suis vraiment super fan. En plus c’est extrêmement facile à faire et si vous avez une crème de marrons artisanale, vous pouvez vous en tirer avec des desserts assez sains car très peu sucrés.

Temps : 15mn de préparation
Conservation : 2/3j au réfrigérateur
Pour 7 petites verrines (de 70g environ)

Ingrédients :

  • 300g de crème de marrons
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 130mL de crème liquide entière
  • 2 blancs d’œufs
  • 1 pincée de sel

Recette :

  • Disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur 15mn avant de commencer.
  • Déposez la crème de marrons dans un saladier avec la vanille et mélangez. Versez la crème dans le cul de poule et montez-la en crème fouettée ferme. Incorporez-en une première cuillère à soupe à la crème de marrons en fouettant vigoureusement pour la détendre puis le reste délicatement avec une maryse. Battez ensuite les blancs d’œuf en neige ferme avec la pincée de sel et incorporez-les délicatement à la mousse de marrons. Votre mousse doit être bien homogène. Répartissez-la dans des petits pots et réservez au frais au moins 4h avant de déguster.

Cobbler épicé aux poires

Que diriez-vous de découvrir le pendant américain du crumble britannique ? Je vous présente le cobbler ! Il s’agit d’un dessert également composé de fruits recouverts de pâte, mais celle-ci est plus dense que la pâte du crumble, qui est elle plus sableuse. On se rapproche plus d’une pâte à biscuit ici. Pour en faire un dessert parfaitement automnal, j’ai choisi comme fruits les poires et j’ai parfumé ma pâte avec des épices à pain d’épices (il n’y a jamais assez d’épices à pain d’épices dans ma vie). Vous pouvez bien évidemment utiliser les fruits de votre choix et changer les épices (ou ne pas du tout en mettre). Cela ne tient qu’à vous !

Temps : 20mn de préparation 30mn de cuisson
Conservation : 2/3j au réfrigérateur recouvert de papier film (à réchauffer avant de servir)
Pour environ 8 personnes

Ingrédients :

Pour les fruits :

  • 30g de beurre
  • 4 poires moyennes
  • une lichette de jus de citron
  • 75g de cassonade
  • 30g de farine
  • 0,5 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 0,25 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille

Pour le cobbler :

  • 180g de farine
  • 100g de sucre blond
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 2 cuillères à café d’épices à pain d’épices
  • une pincée de sel
  • 60g de beurre froid
  • 60mL de lait

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Faites fondre le beurre dans une poêle sur feu moyen. Épluchez les poires, évidez-les et coupez-les en cubes de 1,5cm de côté environ. Arrosez-les d’un peu de jus de citron et ajoutez-les dans la poêle avec la cassonade, la farine, la cannelle et le sel. Mélangez pour que les morceaux de poires soient bien enrobés. Laissez cuire jusqu’à ce que le sucre se transforme en caramel assez clair. Ajoutez la vanille, mélangez une dernière fois et versez dans un plat allant au four de 18×26cm environ. Réservez le temps de préparer la pâte.
  • Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre blond, la levure, les épices et le sel. Ajoutez le beurre froid coupé en petits morceaux et travaillez-le avec une fourchette jusqu’à obtenir des petits morceaux de pâte, comme pour un crumble (vous pouvez aussi mixer la pâte avec un robot). Versez le lait petit à petit sur la pâte, sans cesser de mélanger, jusqu’à ce qu’elle soit totalement agglomérée. Déposez-la en petits tas sur les poires. Il faut qu’il y en ait un peu partout pour que chaque part de cobbler ait de la pâte et des fruits. Enfournez 30/35mn jusqu’à ce que la pâte soit dorée. Servez chaud avec de la crème fouettée (non sucrée) ou de la glace à la vanille.

Tiramisu banane nutella

Nouvelle recette de ce dessert dont je suis totalement accro : le tiramisu. Et celui là est totalement régressif et 100% gourmand puisqu’il est composé de bananes et de nutella. Autant vous dire que c’est un pur moment de bonheur qui vous attend. Et malgré ce qu’on pourrait croire : ce n’est pas du tout mais alors pas du tout écœurant. Les goûts du nutella et de la banane sont présents mais pas trop puissants et ils sont sublimés par la douceur de la mousse mascarpone. Trop bon !

.

.

Temps : 30mn de préparation + 3h de réfrigération
Conservation : 2/3j au réfrigérateur
Pour 4 gigas verrines individuelles (vous pouvez largement en faire 8 avec ces quantités après un repas qui n’est pas léger)
.

Ingrédients :

Pour la crème mascarpone :

  • 2 œufs
  • 50g de sucre
  • 250g de mascarpone
  • 10g de sucre glace

Pour le montage :

  • 140mL de crème liquide
  • 175g de nutella
  • 2 bananes
  • 16 biscuits à la cuillère (j’ai utilisé 2 biscuits par étage par verrine)
  • un peu de cacao en poudre non sucré pour saupoudrer

.

Recette :

Pour la mousse mascarpone :

  • Séparez les blancs et les jaunes d’œuf. Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Incorporez le mascarpone puis fouettez à nouveau jusqu’à ce que les fouets laissent des traces dans la crème comme pour une chantilly. Montez les blancs en neige ferme, incorporez-y le sucre glace et continuez de fouetter jusqu’à ce que les blancs soient brillants. Incorporez-les ensuite délicatement au mélange au mascarpone. Réservez.

Pour le montage :

  • Versez la crème et le nutella dans une casserole et chauffez sur feu doux en mélangeant régulièrement jusqu’à ce que le nutella soit totalement fondu et la crème au nutella homogène. Versez dans une assiette creuse et réservez.
  • Coupez les bananes en rondelles (j’en ai fait 28 pour avoir 3 rondelles au premier étage et 4 au deuxième mais vous n’êtes pas obligés de compter, c’est juste plus facile ensuite pour monter le dessert) et réservez.
  • Trempez les biscuits à la cuillère dans la crème au nutella et couvrez le fond des verrines de biscuits (2 pour moi), ajoutez des morceaux de banane (3 pour moi), un peu de crème au nutella si vous êtes gourmands (pas plus d’une cuillère à café), puis de la mousse mascarpone et recommencez avec un nouvel étage de biscuits (2 biscuits), des bananes (4 morceaux), de la crème au nutella et de la mousse mascarpone. Placez au moins 3h au frais. Saupoudrez de cacao au moment de servir. Vous pouvez décorer avec quelques noisettes torréfiées.

Cobbler au chocolat

Très sincèrement, je ne sais pas trop comment vous décrire ce dessert. Le cobbler, traditionnellement, est un dessert américain très proche du crumble britannique. Il consiste en des fruits, tout simplement surmontés de pâte. Rien de plus simple et de plus commun. Mais j’ai découvert récemment qu’il était possible d’en faire au chocolat. Et dans ce cas là, on casse absolument tous les codes de la recette car nul fruit et nul pâte par dessus. On remplace ces éléments par une espèce de pâte à gâteau pour la couche de dessous et on la surplombe de cacao, de sucre et surtout… d’eau chaude !!! Et le résultat est étonnant. Vous obtenez un gâteau de type génoise, assez aérien et spongieux, croustillant à la surface et traversé d’un coulis au chocolat à l’intérieur. C’est super régressif, assez addictif quand on met le nez dans le plat et surtout particulièrement étonnant. Une seule recommandation : n’utilisez pas un moule à bord bas car le dessert va énormément gonfler au début de la cuisson avec de retrouver une taille normale à la fin.

.

.

Temps : 10mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo (à réchauffer au micro-ondes)
Pour 8 personnes
.

Ingrédients :

  • 130 g de farine
  • 30g + 40g de cacao en poudre non sucré
  • 100g + 50g de sucre
  • 2 cuillères à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 125g de lait
  • 75g de beurre fondu
  • 1,5 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 100g de cassonade
  • 375g d’eau chaude

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°C. Mélangez la farine, 30g de cacao, 100g de sucre, la levure et le sel. Incorporez-y le lait, le beurre fondu et l’extrait de vanille. Mélangez vigoureusement la préparation jusqu’à ce qu’elle soit lisse et homogène. Versez-la dans un moule beurré de 20cm de diamètre à bords hauts.
  • Dans un bol, mélangez les 40g de cacao et les 50g de sucre restants avec la cassonade. Saupoudrez ce mélange uniformément sur la pâte puis versez l’eau chaude par dessus. Veillez à en verser partout mais ne mélangez surtout pas. Enfournez 40mn environ : l’eau se sera totalement transformée en sirop de cacao, la préparation commencera de dégonfler et le cobbler sera surmonté d’une couche croustillante. Servez chaud avec de la glace à la vanille.

Mousses légères au citron

Voilà un dessert tout aussi léger en terme de texture qu’en terme de goût ! Une mousse au citron acidulée et aérienne qui permettra de vous débarrasser de vos blancs d’œuf. Une aubaine ! Il s’agit aussi d’un dessert très équilibré car peu calorique grâce à la présence de yaourt grec et non de crème.

.

.

Temps : 15mn de préparation et 3h de réfrigération
Conservation : 48h
Pour 4 bonnes verrines
.

Ingrédients :

  • 2 feuilles de gélatine (soit 3,6g environ)
  • 2 citrons
  • 250 g de yaourt grec
  • 3 blancs d’œuf
  • une pincée de sel
  • 75g de sucre (cette quantité est donnée en fonction du volume de jus donné par mes citrons, soit 120mL, il faudra donc l’adapter en fonction du votre)

.

Recette :

  • 15mn avant de commencer, faites tremper votre gélatine dans un grand volume d’eau froide.
  • Lavez les citrons, séchez-les, râpez finement leur zeste et pressez-les. Portez à ébullition le jus de citron ainsi obtenu et les zestes. Retirez du feu et ajoutez la gélatine essorée. Mélangez bien. Incorporez ensuite le fromage blanc à l’aide d’un fouet. Réservez.
  • Montez les blancs en neige avec une pincée de sel. Lorsque le fouet commence à laisser une trace dans les blancs, versez environ 1/3 du sucre sans cesser de battre. Quand la neige est bien ferme ajoutez le reste du sucre et continuez de fouetter pendant quelques minutes. La meringue doit être lisse, brillante et faire un bec d’oiseau. Incorporez-les délicatement au fromage blanc à l’aide d’une maryse. Répartissez dans 4 verrines et entreposez au réfrigérateur au moins 3h. Servez frais.

Eton mess framboises-citron vert

Eh oui c’est l’été, ce qui veut dire le retour de l’Eton mess, ce fameux dessert dont je suis tombée amoureuse l’été dernier. Mais cette année, point de fraises. On apporte une petite touche d’originalité à cette recette britannique en utilisant des framboises auxquelles on ajoute un peu de peps avec du citron vert puisque j’ADORE cette association de saveurs. Nouveauté aussi, cette fois-ci, j’ai décidé de mélanger mon coulis de framboises à la chantilly pour obtenir une belle masse rosée. Mais bien évidemment, vous pouvez faire comme ma recette de base avec 4 couches distinctes (framboises, coulis, meringue et chantilly) pour un rendu plus esthétique !

.

.

Temps : 45mn de préparation + 1h30 de cuisson (+ le temps de refroidissement des meringues)
Conservation : Aucune (vous pouvez les conserver 24h au frigo si nécessaire mais la chantilly commencera de sécher et rendre de l’eau et le dessert sera beaucoup moins bon)
Pour 8 personnes

.

Ingrédients :

  • 4 blancs d’œuf
  • 200g de sucre
  • 350g de crème liquide entière
  • 30g de sucre glace
  • 250 + 400g de framboises
  • le zeste de 3 citrons verts
  • le jus d’1 citron vert

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 120°. Montez les blancs en neige. Lorsque le fouet commence à laisser une trace dans les blancs, versez environ 1/3 du sucre sans cesser de battre. Quand la neige est bien ferme ajoutez le reste du sucre et continuez de fouetter pendant quelques minutes. La meringue doit être lisse, brillante et faire un bec d’oiseau. A l’aide d’une cuillère à soupe, déposez des tas de meringue sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (vous devriez avoir environ 25 meringues de taille moyenne à la fin, vous pouvez également en faire quelques petites à la poche à douilles pour la déco) et enfournez 1h30. Laissez les meringues refroidir avant de passer à la suite (vous pouvez préparer vos meringues la veille ou même jusqu’à une semaine à l’avance sans soucis en les conservant dans une boite en métal hermétique pour gagner du temps le jour J).
  • 15mn avant de monter votre chantilly, placez votre fouet et votre cul de poule au congélateur. Versez votre crème dans le cul de poule et fouettez-la jusqu’à obtenir une crème fouettée ferme (cela peut prendre jusqu’à 10mn selon votre matériel). Ajoutez le sucre glace et fouettez encore quelques secondes pour bien l’incorporer. Réservez.
  • Rincez les framboises rapidement sous un filet d’eau et épongez-les avec du sopalin pour enlever l’humidité (attention les framboises sont très délicates). Dans une casserole, chauffez-en 250g avec les zestes et le jus de citron vert jusqu’à ce qu’elles soient molles. Versez tout dans un blender et mixez jusqu’à obtenir un coulis. Vous pouvez le filtrer pour enlever les grains mais ce n’est pas nécessaire. Une fois votre coulis refroidi, incorporez-le délicatement à la chantilly en soulevant doucement la masse à l’aide d’une maryse. Pas besoin d’obtenir une chantilly homogène, vous pouvez laisser des marbrures.
  • Dans vos verrines, alternez les framboises fraiches restantes, les meringues émiettées et la chantilly. Répétez l’opération une seconde fois. (Il faut mettre environ 1.5/2 meringues par étage. Cela peut paraître beaucoup mais c’est nécessaire à l’équilibre du dessert tant en terme de goût que de texture !) Lissez bien la couche de chantilly supérieure. Décorez avec quelques petites framboises, des zestes de citron vert et un peu de meringue. Servez immédiatement.

Mousse au chocolat de P. Conticini

Je sais que la mousse au chocolat est plutôt supposée être un dessert d’hiver mais j’en suis personnellement FAN en été. Certes, il s’agit d’un dessert chocolaté mais super aérien et léger. Parfait pour faire le plein de gourmandise sans finir sur une note lourde. Et cette recette de Philippe Conticini ne vous décevra pas. Elle donne une mousse très crémeuse et chocolatée, qui se conserve mieux que d’autres mousses du fait de l’absence de jaunes d’œufs.

.

.

Temps : 15mn de préparation
Conservation : 48h au réfrigérateur
Pour 7/8 personnes

.

Ingrédients :

  • 230g de chocolat noir
  • 70g de lait demi-écrémé
  • 150g de crème liquide entière
  • 35g de cassonade
  • 210g de blancs d’œufs (environ 6 blancs d’œufs moyen)

.

Recette :

  • Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes. Pendant ce temps, portez à ébullition le lait et la crème puis versez-les en trois fois sur le chocolat en mélangeant bien entre chaque ajout. Laissez refroidir. En parallèle, montez les blancs en neige ferme. Incorporez le sucre et continuez de les fouetter jusqu’à ce qu’ils soient brillants. Incorporez 1/3 des blancs au mélange chocolaté refroidi en fouettant puis les 2/3 restants délicatement avec une maryse. Versez dans des verrines et réservez 4h au réfrigérateur avant de servir.

Crumble abricot noisette chocolat

J’ai à cœur d’essayer de vous proposer des desserts avec des fruits de saison tout au long de l’année sur le blog. Mais j’avoue qu’une fois la saison des fraises et des framboises passée et avant que les fruits d’automne n’arrivent, je suis un peu perdue. Je mange peu de « fruits jaunes » autrement que naturels. J’ai donc pris la voie classique en tentant de cuisiner mes abricots en crumble. Je les ai associés à la noisette et au chocolat car c’est une association qui fonctionne très bien mais j’ai largement hésité avec le citron… En tout cas ce crumble est super gourmand. Entre l’acidité de l’abricot et la rondeur de la noisette et du chocolat, le trio est gagnant.

.

.

Temps : 20mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : 2/3j au réfrigérateur recouverts de papier film
Pour 6/8 personnes

.

Ingrédients :

Pour les abricots :

  • 1kg d’abricots
  • 2 cuillères à soupe de cassonade

Pour le crumble noisette :

  • 80g de farine complète
  • 125g de poudre de noisettes
  • 100g de cassonade
  • 100g de beurre froid coupé en dés
  • 80g de chunks de chocolat

.

Recette :

Pour les abricots :

  • Préchauffez le four à 200°. Lavez les abricots, dénoyautez-les et coupez-les en morceaux. Disposez-les dans un plat à gratin (le mien fait 35×23cm), saupoudrez de cassonade et enfournez 25mn.

Pour le crumble noisette :

  • Pendant que les abricots cuisent, préparez la pâte à crumble. Mélangez la farine complète, la poudre de noisettes et la cassonade dans un saladier. Ajoutez les dés de beurre froid et travaillez-les avec les doigts afin d’obtenir une texture sableuse comme une chapelure. Ajoutez les chunks de chocolat et mélangez rapidement.
  • Recouvrez les abricots de crumble et enfournez 10mn supplémentaires. La pâte à crumble doit être bien dorée. Servez tiède ou froid.

Note : Vous pouvez enlever le chocolat et ajouter un zeste de citron jaune à la pâte à crumble. Cette association qui permet de casser le sucre fonctionne à tous les coups !

Panna cottas à la menthe et tartare de fraise

Voici la meilleure panna cotta que j’ai pu tester je pense et pourtant, qu’est ce que j’aime la panna cotta à la vanille et au coulis de framboise. La crème est prise juste comme j’aime, à savoir tremblotante et crémeuse (si vous la voulez plus prise il suffit d’ajouter un peu de gélatine), et surtout elle a une fraicheur incroyable grâce à la menthe… On est vraiment loin des panna cottas super lourdes qu’on peut trouver dans certains restaurants croyez moi. Ajoutez à ça un coulis fruité et de vrais bons fruits frais et vous avez un dessert assez spectaculaire en bouche malgré sa simplicité. Il s’agit d’une vraie tuerie !

.

.

Temps : 20mn de préparation, 30mn d’infusion et 4h de refroidissement
Conservation : 3j (conservez les éléments séparés)
Pour 4 panna cottas

.

Ingrédients :

Pour la panna cotta :

  • 800mL de crème liquide entière
  • 1 bouquet de menthe fraiche (environ 30g avec les branches)
  • 5g de gélatine
  • 80g de sucre

Pour le coulis :

  • 400g de fraises
  • le jus de 2 citrons verts
  • 50g de sucre en poudre

Pour le tartare :

  • 250g de fraises
  • 10g de cassonade
  • environ 10 feuilles de menthe

.

Recette :

Pour la panna cotta :

  • Dans une casserole, portez la crème à ébullition. Plongez-y la menthe lavée et séchée et laissez infuser hors du feu à couvert au moins 30mn. Mettez votre gélatine dans un grand bol d’eau froide au bout de 15mn.
  • Filtrez la crème, ajoutez le sucre et chauffez à nouveau sur feu doux en mélangeant régulièrement. Lorsqu’elle frémit, enlevez-la du feu, ajoutez la gélatine essorée et mélangez. Laissez la crème revenir à température ambiante puis répartissez-la dans 4 verrines. Entreposez-les au réfrigérateur au moins 4h. 

Pour le coulis :

  • Mixez les fraises avec le jus de citron vert et le sucre en poudre à pleine puissance jusqu’à obtenir un coulis bien lisse. Répartissez-le sur les panna cottas et laissez-les au frigo jusqu’au moment de servir.

Pour le tartare :

  • Équeutez, lavez et séchez les fraises. Coupez-les en morceaux et mélangez-les avec la cassonade et les feuilles de menthe lavées, séchées et coupées finement. Répartissez le tartare sur les verrines et servez immédiatement.