Crumb cake banane-nutella

     Eh oui un nouveau crumb cake sur le blog après le délicieux poire chocolat ! Toujours le même concept : un gâteau moelleux surmonté de fruits et d’un crumble croustillant. Un recette parfaite si vous avez un petit coup de cafard à cause de la grisaille qui s’installe ou juste une envie de comfort food. Ce gâteau est délicieux, super moelleux avec ce bon goût de banane qu’on adore, renforcé par le goût de cannelle du crumble juste croustillant. On ne sent pas trop le goût du nutella mais il ajoute un fondant irrésistible. Je vous conseille vraiment VRAIMENT d’essayer. La recette est issue du livre Crumb cakes chez Hachette pratique.
Je vous annonce déjà qu’il n’y aura normalement pas de recette proposée pour Thanksgiving alors que j’avais prévu un menu entier parce qu’une formation qui va m’éloigner une semaine et demi de ma cuisine m’est tombée dessus et je serais alors trop en retard. Dommage mais ce n’est que partie remise pour l’année prochaine, promis 😉

.

20170514_150832

.

Temps : 25mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : quelques jours au frigo dans une boîte hermétique
Pour un gâteau de 24cm de diamètre (10 personnes environ)
.

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 3 œufs
  • 130g de sucre
  • 100g de beurre fondu
  • 50g de fromage blanc
  • 170g de farine
  • 1 càc de levure chimique
  • 3 bananes
  • 150g de nutella

.

Pour le crumble :

  • 100g de beurre froid
  • 100g de cassonade
  • 1 càc de cannelle
  • 140g de farine

.

20170514_150951

.

Recette :

Pour le gâteau :

  • Préchauffez le four à 180°. Beurrez et recouvrez votre moule de papier sulfurisé si nécessaire.
  • Fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux. Incorporez le beurre fondu et le fromage blanc puis la farine et la levure. Versez la pâte dans le moule.
  • Épluchez et coupez les bananes en rondelles. Déposez-les sur le gâteau. Passez quelques instants le nutella au micro-ondes pour le détendre puis répartissez-le sur les bananes.

.

Pour le crumble :

  • Mélangez le beurre, la cassonade, la cannelle et la farine du bout des doigts jusqu’à obtenir une texture sableuse. Répartissez-le sur le gâteau.
  • Enfournez pendant 35mn jusqu’à ce que le crumble soit doré. La lame d’un couteau plantée dans le gâteau doit ressortir sèche. Laissez refroidir avant de démouler.
Publicités

Récap Halloween

     Je vous propose un petit récap des recettes d’Halloween qui existent sur le blog (petit car il n’y en a pas tant que ça au final hahaha).

JOYEUX HALLOWEEN !!!

.

Ma recette préférée qui poutre des momies pharaoniques  : l’énucléation oculaire !

20161016_151105.

Petits et gros gâteaux affreusement dégoutants : doigts de sorcière et brain cake

.

Une petite douceur sortie du sarcophage : les truffes momies au beurre de cacahuètes yummy !

20161016_174656

.

Et enfin de la déco (très) comestible sucrée (fantômes, os ou citrouilles) ou salée (avec ces balais de sorcières héhéhé)

Brain cake

     Voici ma deuxième et dernière recette pour Halloween. Eh oui seulement deux cette année désolée, j’ai perdu mon inspiration pour Halloween cette année, mon impatience pour Noël ayant cru de façon exponentielle depuis la rentrée… Encore pire que d’habitude hahaha. Il s’agit donc d’un classique d’Halloween que je vous propose (du fait de ce manque d’inspiration justement), qui a fait le tour d’internet à l’heure actuelle : le brain cake. Cette création de How to cake it est absolument fabuleuse. Son cerveau est juste MA-GNI-FIQUE ! (Le mien beaucoup moins…) Pour une première œuvre de type « cake design » si je puis dire je pense m’en être plutôt bien tirée mais par rapport à l’original il n’y a pas photo DU TOUT. Je n’ai pas réussi à faire de la pâte à sucre de la bonne couleur (et vous ne réussirez probablement pas non plus si comme moi vous n’avez que du colorant en poudre qui donne des teintes trop vives, je ne saurais que trop vous conseillez de vous munir de colorant liquide ou gel pour colorer la pâte à sucre), je n’en avais jamais utilisé donc je n’avais aucune idée de la texture que ça devait avoir, je n’avais pas de moule adéquate pour faire le cerveau et j’en passe. Une GROSSE GALERE quoi. Mais je suis assez fière quand même, voici la recette pour impressionner vos convives demain 😉

.

20171029_124725

.

Temps : 30mn de préparation+ 1h40 ou 45mn de cuisson + 3h de montage + 30mn de réfrigération
Conservation : plusieurs jours au réfrigérateur
Pour 20 personnes

.

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 460ml de lait ribot (babeurre) ou 460 mL de lait entier + 2cs de vinaigre blanc
  • 230g de beurre mou
  • 480g de sucre en poudre
  • 4 œufs
  • 3càc d’extrait de vanille liquide
  • 40g de cacao amer
  • 580g de farine
  • 1 pointe de couteau de colorant rouge alimentaire en poudre (ou 1càc de colorant gel ou 3càc de colorant liquide)
  • 1 càc de sel
  • 2 càc de bicarbonate de soude

.

Pour le glaçage :

  • 110g de Philadelphia
  • 1/2 càc d’extrait de vanille
  • 60g de beurre mou
  • 225g de sucre glace

.

Pour la pâte à sucre :

  • 3 cuillères à soupe de miel ou de sirop de glucose
  • 3 blancs d’œuf
  • 1kg de sucre glace
  • Colorants alimentaires gel ou liquide (jaune (principalement), rouge (légèrement) et noir (une minuscule pointe de couteau)

 

  • OU directement 1 kilo de pâte à sucre jaune pâle et à défaut blanche ou rose pâle (ajoutez encore 300g soit 1/3 de chaque quantité si dessus si comme elle vous recouvrez le dessous du gâteau)

.

Pour la finition :

  • 3 cuillères à soupe de gelée de fruits rouges

.

20171029_125323

.

Recette :

Pour le gâteau :

  • Préchauffez le four à 170°. Si vous n’avez pas de lait ribot, mélangez le lait et le vinaigre et réservez.
  • Mélangez le beurre et le sucre. Battez les œufs et incorporez-les au mélange précédent. Ajoutez ensuite la vanille liquide et le cacao amer.
  • Si comme moi vous utilisez du colorant en poudre, ajoutez-le maintenant dans le lait et homogénéisez. Mélangez la farine avec le sel et le bicarbonate. Incorporez tour à tour moitié du lait puis moitié de la farine jusqu’à épuisement. Si vous utilisez du colorant gel ou liquide, ajoutez-le maintenant. Mélangez bien.
  • Versez la pâte dans un cul de poule de taille adaptée et faîtes cuire pendant 1h40 (en faisant très attention à ce qu’il ne brûle pas au dessus, si jamais c’est le cas, déposez du papier d’aluminium sur le dessus du gâteau). Si comme moi vous n’avez pas de « moule » adapté, versez la pâte dans 2 moules ronds de 20cm de diamètre et laissez cuire 45mn. Laissez refroidir les gâteaux puis démoulez-les.

.

Pour le glaçage :

  • Mélangez le Philadelphia, le beurre et l’extrait de vanille. Ajoutez progressivement le sucre glace sans cesser de remuer jusqu’à ce que le mélange soit crémeux.

.

Pour la pâte à sucre :

  • Mélangez le miel et le blanc d’oeuf. Ajoutez ensuite progressivement le sucre glace (en commençant par 800g). Fiez vous à la texture qui doit être suffisamment compacte pour être prise en main sans qu’elle ne colle tout en étant suffisamment souple pour ne pas craqueler lorsque vous la manipulez. Si la pâte est trop liquide ajoutez du sucre glace, si elle manque d’élasticité, ajoutez quelques gouttes d’eau. Une fois la texture souhaitée obtenue, ajoutez les colorants alimentaires.

.

Pour le montage :

  • A l’aide d’un couteau acéré, taillez votre (ou vos) gâteau(x empilés) en forme de cerveau en l’affinant sur les côtés et en l’arrondissant. Creusez une ligne au milieu, où se trouve la séparation entre les hémisphères.
  • Recouvrez d’une première couche de glaçage fine. Laissez prendre au frigo une trentaine de minutes. Appliquez une seconde couche plus épaisse qui permettra à la pâte à sucre d’adhérer au gâteau.
  • Avec la pâte à sucre, faîtes de longs tubes de environ 1 cm de diamètre. Déposez les sur le gâteau (sans être trop régulier dans les motifs pour rester réaliste) en laissant les hémisphères séparés. Complétez avec des plus petits. Si vous voulez être perfectionniste, façonnez le cervelet et placez le en premier. Déposez le cerveau dessus. Utilisez un scalpel ou une lame affutée pour ajouter des détails.
  • Mélangez votre gelée à l’aide d’un pinceau et étalez la sur votre cerveau (personnellement je l’ai réchauffée pour rendez cela plus facile mais peut-être que c’est une cause du visuel moins réussi).

 

     Voici le lien de la vidéo de cette cake designeuse de génie qui saura vous guider bien mieux que mes explications (il faut vraiment voir la vidéo pour comprendre je trouve, même des photos n’auraient pas suffi) : https://www.youtube.com/watch?v=0ctE_Rf6NFg

 

Snapchat-152660380

Doigts de sorcière

     Halloween approche à grand pas et je vous propose enfin une première recette : les doigts de sorcière. La recette est vraiment facile et fun à faire, les biscuits sont bons et le rendu vraiment réaliste : une de mes collègues a même sursauté quand j’ai ouvert la boîte (mwhihihi). Je vous conseille vraiment d’essayer !

.

20171025_213001

.

Temps : 30mn de préparation + 1h30 de repos + 25mn de cuisson
Conservation  : une semaine dans une boîte hermétique
Pour une soixantaine de doigts terrifiants

.

Ingrédients :

  • 200 g de beurre mou
  • 125 g de sucre glace
  • 250 g de farine
  • 100 g de poudre d’amande
  • 100 g d’amandes entières
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • Confiture ou gelée de fruits rouges au choix

.

20171025_212954~2

.

Recette :

  • Mélangez le beurre et le sucre glace. Incorporez l’œuf et l’extrait de vanille jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajoutez ensuite la farine et la poudre d’amande. Formez une boule et réservez 1 heure au réfrigérateur.
  • Prélevez environ 10g pâte et façonnez un doigt entre vos mains. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte. Appuyez au niveau des phalanges puis dessinez les plis de la peau à l’aide d’un couteau ou de votre maryse. Déposez une amande entière au bout du doigt pour l’ongle et appuyez légèrement.
  • Réservez 30 minutes au congélateur.
  • Préchauffez le four à 160°C (grille position 2, chaleur traditionnelle, en haut et en bas) et enfournez 20 à 25 minutes.
  • Laissez refroidir. Retirez les amandes et placez un peu de confiture à l’emplacement de l’ongle. Replacez l’amande en appuyant pour que la confiture déborde un peu. Trempez l’autre extrémité des doigts dans la confiture. Si votre gelée ou votre confiture est trop prise pour adhérer aux biscuits, versez quelques cuillères dans une casserole et faîtes la chauffer pour la liquéfier puis verser-la sur les biscuits ou trempez-les dedans.

Gâteau magique au marron

     Ca fait plus de 2 ans que je ne vous ai pas proposé de recette de gâteau magique. Donc après le gâteau magique à la vanille et au rhum,  le gâteau magique au chocolat et le gâteau magique au chocolat et aux framboises, je vous propose une version un peu plus automnale avec la recette du gâteau magique au marron. Toujours le même principe : une seule préparation pour trois couches qui se séparent à la cuisson : une gâteau, une crémeux et une flan. La couleur du gâteau au marron fait qu’on ne voit pas trop la séparation entre crémeux et flan pour cette recette mais promis elle était bien là !

.

20171016_172447~2

.

Temps : 10mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : une semaine au frigo
Pour un moule à cake de 7x22cm
.

Ingrédients :

  • 65g de beurre
  • 25cL de lait entier
  • 2 œufs (à température ambiante)
  • 50 g de sucre
  • 90 + 60 g de crème de marrons
  • 1 cs d’eau
  • 55g de farine de châtaigne
  • 1 pincée de sel

.

20171016_172500

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 150°C.
  • Faites fondre le beurre et laissez le tiédir. Chauffez le lait jusqu’à ce qu’il soit tiède. Séparez les jaunes et les blancs. Battez les jaunes d’œufs avec le sucre, 90g de crème de marrons et l’eau pendant quelques minutes. Ajoutez le beurre fondu et continuez de battre. Tamisez sur le mélange la farine. Mélangez rapidement. Versez le lait en plusieurs fois tout en continuant de battre. Montez les blancs en neige ferme avec la pincée de sel. Incorporez délicatement en plusieurs fois les blancs à la pâte à l’aide d’une spatule ou d’une maryse (pour ne pas casser les blancs).
  • Versez le mélange dans un moule à cake (préalablement beurré si nécessaire) et enfournez pendant environ 35 minutes (50 pour un moule rond de 20cm avec le double de proportions). Laissez le gâteau refroidir puis démoulez-le. Réservez au frais plusieurs heures. Juste avant de servir, étalez les 60g de crème de marrons restante sur le gâteau à l’aide d’un couteau.

Baguette tradition

     Je suis une grosse adepte du tout fait maison, même pour les trucs un peu relou (comme la pâte de pistache, la confiture de lait, etc). Pourtant, je n’avais jamais vraiment fait mon propre pain. Quand j’habitais à Lyon ou à Mâcon, il y avait de très bonnes boulangeries à côté de chez moi et pas chères de surcroit. Je m’en tirais pour environ 2.40€ les 4 baguettes. Je trouvais que c’était plutôt une bonne raison pour faire ma feignasse. Mais quand je suis arrivée à Paris j’ai juste halluciné. Je savais que le coût de la vie était plus cher mais 1.20€ UNE baguette. UNE SEULE. Soit 2 fois plus que dans mon ancien chez moi. Pour du pain sans goût et sans texture… Juste NON, IMPOSSIBLE, VETO TOTAL. J’ai donc mis les mains dans le cambouis pour mon plus grand bonheur.

     Pour mon premier essai j’ai misé sur une recette de baguette tradition de Pains et viennoiseries. Cette recette m’a d’ailleurs laissé un peu perplexe car elle indiquait 8g de levure fraiche pour 1.5kg de farine (ce qui n’est pas, mais alors pas du tout la quantité recommandée dans les recettes que j’ai pu lire ailleurs ou même sur le sachet de levure). Je me suis donc fiée à mon instinct et le résultat est correct je pense ;). Ce pain est très bon, aéré comme il faut, parfait pour le petit déjeuner. J’ai encore du boulot à faire pour le façonnage mais pour une première fois, ça me parait pas trop mal !

.

20171014_124844

.

Temps : 40mn de préparation + environ 13h30 de pousse/repos + 25/30mn de cuisson par fournée
Conservation : 48h dans un placard ou plusieurs mois au congélateur
Pour 6 baguettes de 250g environ

.

Ingrédients :

  • 1kg de farine
  • 670mL d’eau à température ambiante (20° dans la recette)
  • 42g (soit un cube) de levure de boulanger fraîche
  • 20g de sel

.

20171014_123032~2

.

Recette :

  • Sur le plan de travail, préparez une fontaine avec la farine et versez l’eau au centre. Incorporez la farine petit à petit du bout des doigts, puis, une fois le tout amalgamé, pétrissez pendant 5 minutes jusqu’à obtenir une texture souple et lisse. Avec un robot, utilisez la feuille jusqu’à ce que la pâte soit amalgamée, puis le crochet pour pétrir 5mn. Mettez la pâte en boule et couvrez-la d’un torchon humide pendant 30mn.
  • Incorporez à la pâte la levure émiettée, puis le sel et pétrissez pendant 10mn (toujours avec le crochet si vous utilisez le robot). Mettez de nouveau la pâte en boule, couvrez-la d’un torchon humide et laissez-la reposer 30mn.
  • Repliez la pâte sur elle-même et laissez la reposer 5mn. Puis façonnez une boule, posez-la dans un saladier et recouvrez de film plastique. Laissez reposer 12h minimum au frigo. (Je pense que cette phase pourrait être accélérée : ma pâte avait déjà triplé de volume après seulement 2h au frigo. Si vous êtes pressés, vous pouvez sûrement la laisser à température ambiante ou dans un endroit chaud comme un four préchauffé à 45° pendant 1h).
  • Pesez des pâtons de environ 250g et façonnez délicatement les baguettes sans les violenter et sans dégazer la pâte. Pour cela, faîtes rouler les pâtons entre vos mains sur un plan de travail fariné (ou si vous êtes barbare comme moi, saisissez les deux bouts de votre pâton et faîtes tourner la pâte sur elle-même dans les airs pour l’agrandir comme avec une corde à sauter).
  • Déposez les baguettes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laissez-les lever pendant 30mn.
  • Préchauffez le four à 250° et déposez au fond de celui-ci un plat à gratin rempli d’eau chaude (ou votre lèche-frite). A l’aide d’une lame de rasoir ou un couteau très tranchant, incisez régulièrement le dessus de vos baguettes. Enfournez 25/30mn jusqu’à ce que les baguettes soient cuites et un peu dorées.

Gaufres de Ladurée

     Je vous disais il n’y a pas longtemps qu’il y a des recettes dont on fait la recherche toute sa vie sans les trouver. A l’inverse parfois on cherche toujours à faire mieux qu’une recette que l’on a déjà, sans succès, peut-être parce que c’est justement celle qui est parfaite pour nous. C’est le cas pour pas mal de recettes que j’ai piqué à ma maman : ses crêpes, ses gaufres, ses cookies, son brownie, ses gougères, et j’en passe. Malgré cela je continue encore et toujours à en tester  de nouvelles (c’est probablement un gros défaut que de ne pouvoir se satisfaire de ce qu’on a déjà quand c’est excellent). La semaine dernière je mourrais d’envie de faire des gaufres à cause de la grisaille parisienne qui s’est déjà installée et j’ai jeté mon dévolu sur la recette de Ladurée qui m’intriguait puisque la réalisation est originale.

     Ces gaufres sont plutôt bonnes. J’aime l’idée de la fleur d’oranger dans la pâte que je ne parfume jamais habituellement. En revanche, j’ai un goût prononcé pour les gaufres un minimum croustillantes alors que celles-ci sont molles. Un petit coup au grille-pain le lendemain a remis un peu les choses en place mais bon. Amoureux de croustillant passez votre chemin, les autres le bonheur est au bout de la recette !

.

20171001_144832

.

Temps : 10mn de préparation + 1h de repos + 15mn de cuisson
Conservation : Quelques jours au réfrigérateur
Pour 8 gaufres
.

Ingrédients :

  • 20cL de lait entier
  • 20g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 30g de beurre
  • 75g de farine de type 45 tamisée
  • 3 œufs
  • 5cL de crème fraiche
  • 1 càs d’eau de fleur d’oranger
  • un peu huile

.

20171001_144936

.

Recette :

  • Dans une casserole, portez à ébullition 12.5cL de lait, le sucre, le sel et le beurre. Hors du feu, incorporez la farine tamisée jusqu’à obtenir un mélange homogène. Remettez la casserole sur feu doux le temps de dessécher la pâte : elle ne doit plus accrocher aux parois et à la spatule. Incorporez les œufs un à un Ajoutez la crème, le reste du lait et la fleur d’oranger.
  • Laissez reposer 1 heure.
  • Préchauffez le gaufrier. Huilez-le à l’aide d’un pinceau. Versez de la pâte et laissez cuire quelques minutes. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte.