Smoothie pêche fraises

     Un nouveau smoothie avec des saveurs bien estivales : fraises et pêche, pour un maximum de plaisir fruité cet été ! Rien à dire de plus 😉

.IMG_20190706_130844__01.jpg

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : à consommer immédiatement
Pour 2 gros smoothie

.

Ingrédients :

  • 250g de fraises
  • 200g de chair de pêche (environ 1 pêche et demie)
  • 125g de yaourt nature
  • 375mL de lait demi-écrémé

.

Recette :

  • Lavez et équeutez les fraises. Lavez la peau des pêches et coupez-les en gros morceaux. Placez les fruits, le lait et le yaourt dans votre blender et mixez jusqu’à ce que le smoothie soit bien homogène. Servez immédiatement.
Publicités

Mousse au chocolat de Pierre Hermé

     Parfois, comme tout le monde, je manque d’inspiration en cuisine. J’ai beau avoir plus de 10 000 recettes sur mon pc (oui oui, je ne blague pas, ce nombre est d’ailleurs très largement évalué à la baisse…) et une cinquantaine de livres de cuisine, rien ne me tente. Je me balade donc sur mon blog en y cherchant les failles (nombreuses, ne nous le cachons pas). Et je me suis rendue compte récemment que mes propositions en terme de desserts de tous les jours, très simples, que l’on aime déguster après chaque repas pour le clôturer sur une note sucrée, sont vraiment peu nombreuses. Pas même une recette de mousse au chocolat… Le classique des classiques pourtant ! Je me suis donc dit qu’il était temps de combler cette lacune et quelle meilleure façon qu’en commençant avec une recette de Monsieur Pierre Hermé ? Ma recette de mousse au chocolat préférée est celle de ma mère. Des oeufs, du chocolat et c’est tout. Même pas de sucre. Simple. Basique. Ici, Pierre Hermé propose une version peu complexe à réaliser mais avec plus d’ingrédients. Du lait entier pour remplacer la crème que l’on trouve parfois dans les recettes de mousse afin d’être un peu plus léger en calories, un poil de sucre pour serrer les blancs et hop nous voilà partis !
Cette mousse est excellente ! Pas trop sucrée. Le chocolat est puissant juste ce qu’il faut. Je vous conseille d’ailleurs d’attendre le lendemain pour commencer de déguster cette mousse qui n’en sera que meilleure ! C’était flagrant à la dégustation. En terme de textures il s’agit d’une mousse « serrée ». Eh oui car pour moi il y a deux types de mousses au chocolat, les serrées, plus fermes, celles sur lesquelles votre petite cuillère déposée n’altérera pas l’intégrité de votre mousse et celles plus « aérées », plus légères, dans lesquelles votre cuillère plonge dès qu’elle est déposée à la surface. Eh bien la mousse de Pierre Hermé appartient à la première catégorie, contrairement à celle de ma maman, et c’est une très bonne découverte. Ce genre de mousses cale beaucoup plus. Impossible de dévorer toute cette quantité en une fois (mon ventre est triste mais mes bourrelets disent merci !), vous en aurez donc pour 5/6 personnes. Allez, place à la recette !

.

IMG_20190703_193602__01

.

Temps : 15mn de préparation + une nuit de réfrigération
Conservation : 2/3 jours au frigo
Pour 5/6 personnes

.

Ingrédients :

  • 80g de lait entier
  • 170g de chocolat noir à 66%
  • 4 blancs d’oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 20g de sucre
  • 1 jaune d’oeuf

.

IMG_20190703_193512__01

.

Recette :

  • Faîtes bouillir le lait et versez-le sur le chocolat noir concassé. Mélangez jusqu’à ce qu’il soit intégralement fondu. Pendant qu’il refroidit, montez les blancs en neige avec une pincée de sel et, une fois que les blancs sont fermes, ajoutez-le sucre d’un coup et continuez de fouetter jusqu’à ce qu’ils soient serrés (ils font alors un bec d’oiseau). Mélangez le jaune avec le chocolat tiédi puis incorporez les blancs tiers par tiers, délicatement, à l’aide d’une maryse, en faisant bien attention à ne pas les casser. Répartissez la mousse dans des verrines puis entreposez au frais une nuit (4 heures suffisent mais la mousse est bien meilleure le lendemain).

Esquimaux à la noix de coco (vegan)

     Une recette de glace archi rapide et facile, en seulement deux ingrédients, qui a en plus la qualité d’être vegan, oui ça existe ! Évidemment du coup, sans crème et sans oeuf, elle en ressort moins crémeuse qu’une glace normale mais elle a toutes les qualités d’un sorbet en revanche. Pour vous rafraichir sous les cocotiers, vous avez votre recette !

.

IMG_20190703_193132__01

.

Temps : 5mn de préparation + 4h de congélation
Conservation : 3/4 semaines au congélateur
Pour 5/6 esquimaux

.

Ingrédients :

  • 500mL de lait de coco
  • 25g de sucre glace

.

IMG_20190703_193144__01

.

Recette :

  • Mélangez le lait de coco et le sucre glace jusqu’à ce que ce dernier soit bien dissout. Répartissez dans les moules à esquimaux et placez au congélateur pendant minimum 4 heures.

Quiche courgette, champignon et coppa

     Encore une tarte salée oui je sais. Je n’en ai proposé aucune depuis un bon moment et là je commence à les enchainer. Mais il faut dire que j’adore ce type de recettes l’été. Même si elles requièrent d’allumer le four, elles sont plus légères qu’un cake et délicieuses avec une salade. Cette recette (de la main à la pâte) m’avait intrigué à cause de son association. Je redoutais le résultat mais la curiosité a été plus forte et c’est tant mieux parce qu’elle est délicieuse ! C’est vraiment l’excellente surprise de ces dernières semaines avec tous mes déboires en cuisine (tous les gâteaux que j’ai pu tester se sont révélés des déceptions et les recettes ont donc fini directement dans la corbeille du pc :)). Je pense que la coppa va devenir une de mes charcuteries préférées à incorporer dans des quiches, recettes et autres préparations salées au vu de ces deux derniers succès !

.

IMG_20190620_000219__01

.

Temps : 15mn de préparation + 30mn de cuisson
Conservation : 4/5 jours au frigo dans du papier alu
Pour une quiche (4/5 personnes)

.

Ingrédients :

  • 1 pâte brisée
  • 1 courgette
  • un peu d’huile d’olive
  • 3 œufs
  • 50g de crème liquide entière
  • 1 petite boite de champignons
  • 6 tranches de coppa
  • sel et poivre

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 200°.
  • Lavez la courgette, coupez-en les extrémités et râpez-la. Faites-la revenir dans une poêle avec un peu d’huile afin de la faire dégorger. Salez.
  • Pendant ce temps, étalez la pâte brisée sur une feuille de papier sulfurisé ou du silpat (n’enlevez pas le papier de votre pâte si elle est industrielle, cela fera très bien l’affaire) et déposez-la sur une plaque allant au four. Piquez le fond de tarte à l’aide d’une fourchette.
  • Battez les œufs avec la crème. Coupez les tranches de coppa en 4. Ajoutez-les à l’appareil avec les champignons et les courgettes égouttées (ne mettez que les courgettes, attention à ne pas laisser couler l’eau dégorgée pendant la cuisson avec). Salez et poivrez. Mélangez bien. Versez l’appareil sur le fond de tarte et enfournez environ 30mn.

Tarte fine aubergine, coppa, mozzarella

     Je comptais vous proposer initialement une nouvelle recette de glace, bien plus diététique que celle au beurre de cacahuètes de lundi, faite uniquement à base de fruits, aussi appelée nice cream pour les connaisseurs. Ce concept fait fureur, à raison, ces dernières années car il permet de se rafraichir avec plaisir et sans culpabiliser, la banane servant de « liant » à la « glace » : point de gras et point de sucre ajoutés donc. Uniquement des fruits. Comme il me restait pas mal de cerises suite à la réalisation de mon smoothie au melon, l’occasion était toute trouvée : direction la cuisine pour une nice cream rouge sang. Toutefois, le résultat s’est avéré très décevant. Le visuel était plus que discutable (absence de tenue de la glace, couleur douteuse) et le goût n’était pas au rendez-vous : la cerise ne prenait pas le dessus sur la banane malgré la quantité astronomique utilisée. C’est donc vraiment très déçue vis-à-vis de cette recette mais ravie de cette tarte fine aubergine coppa mozzarella que je reviens vers vous aujourd’hui !
L’avantage de cette tarte (inspirée d’ici) c’est qu’elle est extrêmement rapide à faire, remplie du soleil du sud et qu’elle cuit très rapidement, la température n’aura donc pas trop le temps de monter en cuisine. L’association est plutôt originale et le croustillant de la coppa apporte un petit truc très gourmand en plus je trouve. Vous pouvez manger cette tarte froide s’il vous en reste mais je vous conseille plutôt de la faire réchauffer parce que l’aubergine froide me convainc moyennement pour tout vous dire (surtout si vous faites une rosace assez épaisse comme la mienne).

.

IMG_20190624_213914__01

.

Temps : 10mn de préparation + 15/20mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans du papier alu au frigo
Pour 1 tarte (4 personnes environ)

.

Ingrédients :

  • 1 pâte feuilletée
  • 150g de coulis de tomate
  • 1 aubergine
  • de l’huile d’olive
  • 8 tranches de coppa
  • 1 boule de mozzarella
  • du basilic

.

IMG_20190624_213939__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Déroulez votre pâte feuilletée sur une feuille de papier sulfurisé ou du silpat (n’enlevez pas le papier de votre pâte si elle est industrielle, ça fera très bien l’affaire) et déposez-la sur une plaque allant au four. Répartissez bien le coulis de tomate sur toute la pâte jusqu’à 1cm du bord. Lavez et découpez votre aubergine en rondelles fines puis déposez ces dernières sur la pâte esthétiquement (en rosace, comme moi, reste l’idéal si vous en avez vraiment beaucoup). Versez un filet d’huile d’olive sur l’ensemble des aubergines pour faciliter leur cuisson. Déposez ensuite la coppa et la mozzarella coupée en rondelles sur les aubergines. Pas besoin de saler grâce à la coppa ! Parsemez d’herbes (du basilic pour moi) et enfournez 15mn à 20mn (selon l’épaisseur de votre couche d’aubergine). Afin de vérifier si les aubergines sont cuites, vous pouvez les piquer avec un couteau : elles doivent être fondantes. Servez avec de la salade.

Glace au beurre de cacahuètes

     Bon ça y est, on y est : l’été, la canicule et tutti quanti ! Il est donc temps de dégainer les seaux d’eau et les bacs de glace et de se faire plaisir tout en restant oisif grâce à la meilleure excuse jamais inventée pour l’occasion : la chaleur ;). Afin d’accomplir cet objectif noble, je vous propose une recette de glace au beurre de cacahuètes ! A réserver aux fans de cette saveur qui y trouveront leur compte et, pourquoi pas, aux plus aventureux qui voudront s’en servir de base pour reproduire leurs barres glacées préférées !

.

IMG_20190619_181718__01

.

Temps : 10mn de préparation + le temps de congélation
Conservation : 2/3 semaines au congélateur
Pour environ 1 litre de glace

.

Ingrédients :

  • 450g de crème liquide entière
  • 300g de lait concentré sucré
  • 400g de beurre de cacahuètes

.

Recette :

  • Facultatif : 15mn avant de commencer la préparation de votre recette, disposez votre cul de poule et vos fouets au congélateur afin de faciliter la montée de vos chantilly.
  • Sortez votre cul de poule du congélateur et battez-y la crème en chantilly légère (attention à ne pas la faire grainer). Pendant ce temps, faites chauffer le beurre de cacahuètes à feu doux dans une casserole jusqu’à ce qu’il soit liquide. Incorporez le lait concentré sucré à la chantilly puis le beurre de cacahuètes. Mélangez bien.
  • Assemblez votre sorbetière, démarrez-la et versez votre appareil à glace dedans. Laissez la machine turbiner jusqu’à ce que la glace ait une consistance solide mais souple et versez-la dans un récipient supportant la congélation. Laissez la glace reposer quelques heures au congélateur avant de la déguster (n’oubliez pas de la sortir un peu avant).
  • Si vous n’avez pas de sorbetière : Versez votre glace dans une boite allant au congélateur et entreposez-la dedans en la remuant de temps en temps (toutes les 30mn jusqu’à ce que la glace soit prise) pour éviter qu’un maximum de cristaux ne se forment.

Smoothie melon cerises

     Bon là vous allez peut-être trouver que ça commence à faire beaucoup. 4 recettes liquides sur les 5 dernières dont 4 boissons. Abuserais-je un peu trop ? Promis j’ai différents types de recettes en stock qui arrivent mais ce smoothie était si délicieux que je voulais vous en faire profiter ! L’association fonctionne (à ma surprise) parfaitement bien et vous n’aurez besoin que de 3 ingrédients pour le réaliser (sans sucre ajouté en plus, le pied) ! Parfait pour caler une petite faim sans culpabiliser ou juste pour se faire plaisir 😀

.

IMG_20190617_191725__01

.

Temps : 10mn de préparation (9 pour dénoyauter et 1 pour mixer :p)
Conservation : à consommer immédiatement
Pour 1 smoothie

.

Ingrédients :

  • 200g de cerises (soit environ 165g une fois dénoyautées)
  • 100g de melon (environ 1/4 d’un melon de taille moyenne)
  • un yaourt à la vanille de 125g

.

Recette :

  • Lavez vos cerises, équeutez-les et dénoyautez-les. Déposez-les dans le mixeur avec le yaourt et le melon coupé en morceaux. Mixez jusqu’à ce que le smoothie soit lisse.

.

« Variantes » : Il s’agit ici pour moi des proportions permettant d’obtenir un smoothie équilibré aux goûts. Si vous voulez renforcer le gout des cerises, utilisez 260g (soit 215g dénoyautés environ) et si vous voulez renforcer celui du melon, mettez en 125g !

Detox water menthe/citron vert

     Malgré le fait que le temps ne soit toujours pas plus clément, j’ai décidé de continuer sur un peu de fraicheur. Il s’agit ici d’une astuce minute, plus que d’une recette soyons honnêtes (de simples proportions pour vous aiguiller en somme), afin de parfumer les tonnes d’eau que vous serez amenés à boire cet été. Je pense que je vous en proposerai plusieurs dans les prochains mois car j’adore le concept simple mais efficace qui donne l’impression de se faire plaisir sans culpabiliser (un peu comme les nice cream). Parce que oui, la recette est dépourvue de sucre afin de ne pas nuire à la bonne tenue de vos maillots (ne vous inquiétez pas, pour ça j’aurai bientôt des recettes de glace à vous proposer ;)). Je suis quand même consciente que l’acidité du citron vert peut ne pas plaire à tout le monde. Vous pouvez ainsi vous permettre de glisser une cuillère à café dans la bouteille afin d’adapter cette boisson à vos gouts évidemment (le côté detox passera en retrait évidemment mais le goût reste sympa).

.

IMG_20190612_185316__01__01

.

Temps : 5mn de préparation + quelques heures de refroidissement
Conservation : quelques jours au frigo
Pour 1L d’eau aromatisée

.

Ingrédients :

  • 1 litre d’eau
  • 1 citron vert non traité
  • 20g de branches de menthe fraiche

.

Recette :

  • Lavez le citron et la menthe. Coupez le citron vert en tranches de quelques millimètres d’épaisseur. Glissez-le citron avec la menthe dans une bouteille d’un litre (essayez d’en choisir une avec un goulot plutôt large car vous devrez non seulement mettre les ingrédients ce qui s’avère facile mais surtout les enlever ce qui s’avère bien plus dur…). Ajoutez un peu de sucre si vous le désirez. Remplissez la bouteille avec de l’eau et laissez refroidir au frigo quelques heures a minima (une nuit reste le must) afin que le parfum se développe.
  • Petite astuce : Si vous videz la bouteille assez rapidement, vous pouvez remettre de l’eau immédiatement dedans et recommencer le processus (une à deux fois) car le citron et la menthe auront encore assez de punch pour parfumer le tout.

 

 

Soupe froide de courgettes à la menthe

     Il ne fait pas encore un vrai beau temps d’été mais j’ai vraiment envie de manger des choses légères et estivales en ce moment malgré la pluie, des petits plats assez frais et rapides à faire. Et comme j’avoue être en manque d’inspiration, je suis partie sur une soupe bien froide qui fait plaisir pour commencer. Je me suis inspirée d’une recette trouvée chez Cuisine métisse vraiment parfaite pour l’été car très légère. Ni pomme de terre, ni crème, ni lait dans sa composition (on ne boude pas un peu de fromage frais quand même). En plus elle ne nécessite que peu d’ingrédients Cette soupe est donc très peu calorique. Revers de la médaille évident, elle cale très peu l’estomac. Je vous conseille donc de la servir en apéritif ou avec un accompagnement !

     N’hésitez pas à varier les herbes : mettre de la ciboulette et du persil pour renforcer le goût du boursin, ajouter du basilic, et ainsi de suite. Faites selon vos envies !

.IMG_20190612_185928__01.jpg

.

Temps : 25mn de préparation + le temps de refroidissement
Conservation : plusieurs jours au frigo dans un contenant hermétique
Pour environ 1.2L de soupe

.

Ingrédients :

  • 2 grosses courgettes (environ 800g)
  • 500mL d’eau
  • 200g (+ 50g) de Boursin (ou autre fromage frais)
  • 3 branches de menthe
  • sel et poivre

.

Recette :

  • Lavez bien les courgettes, coupez-en les extrémités puis découpez-les en gros cubes. Faites-les cuire dans une casserole avec 50cL d’eau salée pendant 20Mn environ : un couteau planté dedans doit les transpercer. Laissez refroidir tel quel au moins une trentaine de minutes puis mixez le tout (les courgettes ET l’eau de cuisson) avec 200g de Boursin et la menthe lavée. N’hésitez pas à ajouter un peu d’eau lors du mixage si vous trouvez la soupe trop épaisse. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Réfrigérez au moins une heure. Servez avec une quenelle de Boursin, pour en renforcer le goût, si désiré.

Bundt cake citron pavot

     Une recette trouvée chez Il était une fois la pâtisserie (promis après cette recette j’en ai fini avec le citron… pour le moment !). Ce gâteau est super moelleux avec une texture très humide. L’association citron pavot reste un classique très agréable. La recette originelle comprenait un peu de glaçage pour les rainures mais je l’ai enlevé (considérant qu’il apportait peu à la recette gustativement et qu’il ne resterait pas visuellement après le voyage auquel il était destiné). J’ai diminué la quantité de pâte car la recette originale était prévue pour un moule à bundt cake de 24cm de diamètre alors que le mien n’en fait que 20. J’ai du coup fait la recette pour 4 œufs au lieu de 5 (et aussi quelque peu modifié les proportions ensuite) et j’en avais encore trop pour mon moule (le gâteau a un peu débordé). Dans ce cas je vous conseille de ne pas verser l’intégralité de la pâte dans le moule et de faire quelques petits gâteaux à côté (que vous pourrez garder rien que pour vous et dévorer en cachette).

.

IMG_20190418_193436__01

.

Temps : 15mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : une semaine dans du papier d’aluminium
Pour un bundt cake de 20cm de diamètre (et quelques à côté)

.

Ingrédients :

  • 160g de beurre
  • 160g de sucre
  • 145g de farine
  • 65g de poudre d’amande
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 4 œufs
  • le zeste d’un citron
  • 20g de graines de pavot
  • 145mL de jus de citron (soit le jus de environ 3 gros citrons)

.

IMG_20190418_193605__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 170°.
  • Faites fondre le beurre et mélangez-le avec le sucre. Ajoutez la farine, la poudre d’amande et le bicarbonate et mélangez bien. Incorporez ensuite les œufs un à un puis le zeste du citron et enfin les graines de pavot et le jus de citron.
  • Beurrez et farinez un moule à bundt cake de 20cm de diamètre (si nécessaire). Versez la pâte à l’intérieur jusqu’à 2/3cm du bord (pas ras bord sinon la pâte va déborder à la cuisson, croyez-en mon expérience ;)). S’il vous reste de la pâte, n’hésitez pas à la verser dans des petites caissettes ou des moules à muffins. Enfournez 35 à 40mn pour le bundt cake (10/15 pour vos petits gâteaux selon leur taille). Laissez refroidir puis démoulez.