Brioche à effeuiller tout chocolat

Voilà une brioche que je ne suis pas prête d’oublier… J’ai vu ses semblables pulluler sur internet il y a des années mais sans jamais essayer. Pourtant, j’avoue que leur visuel et leur côté pratique (les tranches se séparent d’elles-mêmes grâce au façonnage) m’ont toujours intriguée. L’autre jour, en furetant dans mes recettes, je me suis donc arrêtée sur la recette de J’amène le dessert et je me suis enfin lancée. Le résultat est une brioche bien caramélisée à l’extérieur et ULTRA FONDANTE à l’intérieur. C’est vraiment super bon. La mie fond presque en bouche et offre ce goût incroyable de chocolat. Une tuerie. Mais les bonnes choses arrivant rarement facilement, cette brioche vous demandera un peu de travail. Rien de bien compliqué à comprendre, mais une certaine délicatesse dans le montage si vous ne voulez pas que toute la garniture s’échappe avant la cuisson 😉

.

.

Temps : 45mn de préparation, 2h de pousse et 30mn de cuisson
Conservation : 48h dans du papier aluminium ou un torchon propre
Pour une brioche

.

Ingrédients :

Pour la pâte :

  • 85mL de lait
  • 60mL d’eau
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 350g de farine
  • 40g de cacao en poudre non sucré
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 50g de beurre mou

Pour la garniture :

  • 25g de beurre
  • 100g de cassonade
  • 2 cuillères à café de cannelle (facultatif)
  • 100g de pépites de chocolat

.

Recette :

Pour la pâte :

  • Mélangez le lait et l’eau et chauffez-les très légèrement pour qu’ils soient tièdes (un tout petit peu plus chauds que la température de votre doigt). Versez-les dans la cuve de votre robot. Ajoutez la levure, laissez reposer 10mn et mélangez. Versez la farine et le cacao tamisés ainsi que le sel dessus et mélangez à l’aide du crochet. Incorporez ensuite les œufs et l’extrait de vanille sans cesser de pétrir. Une fois votre pâte homogène, incorporez le beurre coupé en petits morceaux. Continuez de la pétrir jusqu’à ce qu’elle se décolle des parois et qu’elle soit lisse, souple et élastique (entre 5 et 10mn). Couvrez la cuve d’un torchon et laissez la pâte lever pendant 1h environ jusqu’à ce qu’elle double de volume. (Je vous conseille de la mettre dans un four éteint, précédemment préchauffé à 30°).

Pour la garniture et le montage :

  • Une fois votre pâte levée, faites fondre le beurre et laissez-le de côté pour qu’il refroidisse. Mélangez la cassonade et le cannelle et réservez également.
  • Dégazez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et abaissez-la en un rectangle de 50x30cm environ. A l’aide d’un pinceau, badigeonnez-la de beurre fondu sur toute la surface. Saupoudrez le mélange cassonade/cannelle par-dessus puis les pépites de chocolat. Appuyez légèrement à l’aide d’un rouleau à pâtisserie pour les enfoncer. Découpez la pâte en 6 bandes de 8cm environ (donc dans le sens du bord le plus long) et superposez-les.  Attention en les déplaçant, c’est une étape assez technique car la pâte est souple. Il y a donc de grandes chances que non seulement elles se déforment légèrement mais aussi qu’une partie de la garniture tombe. Allez y progressivement sans vous presser ! Découpez la superposition de couches de brioche ainsi obtenue à nouveau en 6 : vous devriez obtenir des rectangles de environ 8cm sur 5cm. Disposez ces derniers à la verticale (donc le bord le plus petit vers le bas) dans un moule à cake, beurré si nécessaire. Laissez à nouveau lever pendant 1h dans un endroit chaud.
  • Préchauffez le four à 180° et enfournez 30mn. La croute extérieure doit être bien cuite.

Pizzas courgettes

Après une recette sucrée controversée, laissez-moi vous présenter un petit coup de cœur salé. Il s’agit d’une recette qui a fait un peu le tour d’internet et que vous devez essayer si elle n’a pas encore atterri chez vous : les pizzas courgettes. Comme leur nom l’indique, il s’agit tout simplement de courgettes garnies comme des pizzas. Ça ne paye pas de mine comme ça mais c’est VRAIMENT DÉLICIEUX. Les courgettes sont fondantes et se marient particulièrement bien avec la sauce tomate et les fromages. J’ai mis du jambon dans la recette mais vous pouvez bien évidemment l’enlever si vous êtes végétarien. Vous pouvez d’ailleurs garnir ces pizzas courgettes comme vous l’entendez, c’est ça la beauté d’une cuisine aussi simple. Je vous donne d’ailleurs des quantité de garnitures juste pour que vous ayez un ordre d’idée pour faire les courses. Vous n’êtes clairement pas obligés de les suivre. Laissez libre cours à vos envies !

.

.

Temps : 15mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation ; 3/4j dans une boite hermétique au frigo
Pour 2 à 4 personnes (suivant si vous servez un accompagnement ou non)

.

Ingrédients :

Pour la marinade :

  • 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe d’oignons en poudre
  • 0.25 cuillère à café de piment d’Espelette
  • 1 cuillère à soupe de basilic séché
  • 0.5 cuillère à café de poivre
  • 1 cuillère à café de sel

Pour les courgettes :

  • 2 courgettes de taille moyenne
  • 180g de coulis de tomates
  • 150g de râpé de jambon
  • 100g de cheddar râpé
  • 60g d’emmental râpé

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Préparez la marinade en mélangeant tous les ingrédients dans un petit bol. Réservez. Lavez, séchez et coupez les courgettes en rondelles de 0.7cm d’épaisseur environ. Déposez-les sur deux plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé ou de silpat puis badigeonnez-les de marinade à l’aide d’un pinceau. Enfournez 10mn. Retirez du four et étalez du coulis de tomate sur toutes les rondelles. Ajoutez ensuite le râpé de jambon puis les deux fromages. Enfournez à nouveau 15mn puis retirez définitivement du four. Si vous aimez le fromage bien grillé, vous pouvez ajouter quelques minutes supplémentaires sous le grill. Servez immédiatement tel quel ou avec des pâtes ou du riz.

Victoria sponge cake

Cette recette va constituer une première (et probablement une exception) pour le blog puisque je vais vous proposer une recette que je n’ai pas aimé… J’ai d’ailleurs hésité très très longtemps avant de la publier. J’étais partagée entre plusieurs choses : d’un côté je voulais vous faire connaitre cette spécialité britannique qui est un grand classique, de l’autre je déteste l’idée de vous partager un gâteau que je n’ai pas apprécié. Je suis donc parvenue à un compromis avec moi même au bout d’une longue réflexion (et croyez-moi parfois ce n’est pas si facile que ça ;)) : je vous partage la recette traditionnelle mais je vous propose ensuite de quoi régler les soucis de ce gâteau à mon sens. Parce que bien évidemment, tout n’est pas mauvais dedans. Les génoises par exemple sont excellentes, bien vanillées et super moelleuses. Et c’est bien connu, la confiture de fraise se marie très bien avec la vanille. Rien à dire donc de ces deux côtés. Mon soucis, comme toujours, réside dans la crème au beurre. C’est beaucoup beaucoup beaucoup trop sucré… Certes le côté aérien de la crème est plaisant mais cela n’apporte aucun goût au gâteau. Donc entre des génoises sucrées, la confiture sucrée et la crème au beurre très très sucrée. Le résultat final est bien au delà de ce que mon organisme peut supporter personnellement. Par contre si vous êtes un accro du sucre, lancez vous à corps perdu ! Si vous ne l’êtes pas, je vous conseille de jeter un petit coup d’œil aux notes en dessous de la recette !

.

.

Temps : 35mn de préparation et 25mn de cuisson
Conservation : 3j au réfrigérateur (dans une boite hermétique de préférence, sinon dans du cellophane) ; à sortir 15mn avant dégustation
Pour 1 gâteau (12 parts environ)

.

Ingrédients :

Pour les génoises :

  • 180g de beurre mou
  • 200g de sucre
  • 2 cuillères à café d’extrait de vanille liquide
  • 4 œufs
  • 230g de farine
  • 15g de maïzena
  • 2 cuillères à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 100mL de lait

Pour la garniture :

  • 150g de beurre mou
  • 250g de sucre glace
  • 0.25 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 150g de confiture de fraises

.

Recette :

Pour les génoises :

  • Préchauffez le four à 180°. Battez le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux. Incorporez l’extrait de vanille puis les œufs un à un en mélangeant bien entre chaque. Dans un saladier, mélangez la farine tamisée, la maïzena, la levure et le sel et incorporez les poudres au mélange précédent en 3 fois en alternant avec le lait.
  • Beurrez et farinez deux moules de 18cm et répartissez la pâte égalitairement entre les deux. Enfournez 25 à 30mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Démoulez les gâteaux et laissez-les refroidir sur une grille.

Pour la garniture :

  • Commencez par préparer la crème au beurre. Dans le bol de votre robot muni de la feuille, crémez le beurre avec le sucre glace pendant 2-3mn. Ajoutez le sel et la vanille. Changez la feuille pour le fouet et fouettez la garniture pendant au moins 5mn pour qu’elle devienne légère et crémeuse. Réservez.
  • Passez ensuite au montage une fois les génoises totalement refroidies. Déposez votre premier gâteau sur le plat de service. Si nécessaire, égalisez le dessus afin d’avoir une surface plane. Étalez la crème au beurre uniformément, puis la confiture (si elle est trop compact, passez-la juste quelques secondes au micro-ondes) et finissez en déposant le second gâteau. Appuyez très légèrement pour faire adhérer et saupoudrez d’un peu de sucre glace avant de servir.

Note : Pour avoir un gâteau plus équilibré (mais qui ne respecte pas la recette traditionnelle), voici mes deux propositions : remplacez la crème au beurre par une belle chantilly au mascarpone ferme, aérienne et légèrement sucrée ou divisez la quantité de crème au beurre par 2 et ajoutez des tranches de fraises entre la crème et la confiture pour ajouter une touche de fraicheur et d’acidulé au gâteau !

Smoothie fraises chocolat

Voilà un smoothie qui fera le plaisir des petits et grands gourmands : fraise chocolat, un grand classique. Ce sont deux gouts qui vont parfaitement bien ensemble et qui raviront vos papilles grâce à leurs douceurs. Tout de même deux petites précisions avant de débuter les choses sérieuses. Tout d’abord, vous ne pouvez pas faire sans la banane. C’est elle qui donnera ce côté onctueux à votre smoothie. Mais il donnera également un léger goût impossible à totalement gommer avec une saveur aussi douce que celle de la fraise en face (plus de fraises et vous n’aurez plus l’onctuosité, plus de cacao et vous ne sentirez plus la banane mais plus la fraise non plus). J’ai donc du m’arrêter sur ce compromis en terme d’équilibre, compromis qui n’est pas parfait mais est le meilleur que j’ai pu atteindre. Ensuite, il faudra déguster votre smoothie immédiatement. Je l’ai trouvé génial quand il était encore légèrement glacé et onctueux. Une fois à température ambiante, le goût et la texture ont changé et n’étaient plus aussi agréables. Ces mises en garde effectuées, il est temps de passer à la recette 😉

.

.

Temps : 5mn de préparation
Conservation : à déguster immédiatement
Pour 2 gros smoothies

.

Ingrédients :

  • 500g de fraises
  • 1 banane
  • 700mL de lait d’amande au chocolat (Vous pouvez en mettre plus ou moins selon la texture que vous désirez. Avec cette quantité, le résultat sera assez liquide. Si vous voulez que ce soit presque comme une glace, ne mettez pas tout.)
  • 1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré
  • 1 cuillère à soupe de miel

.

Recette :

  • La veille, coupez la banane en rondelles et les fraises en deux ou quatre selon leurs tailles et placez-les dans un sac au congélateur pour la nuit.
  • Le lendemain, mixez l’intégralité des ingrédients dans votre blender et dégustez aussitôt.

Salade poulet avocat bacon tomates comté

Nouvelle journée, nouvelle recette. Aujourd’hui une salade composée toute bête mais qui vous demandera tout de même un peu de temps devant les fourneaux pour cuire le poulet et le bacon. Mais le jeu en vaut la chandelle ! Cette salade est super nourrissante. Elle vous fera un vrai bon repas qui ne vous fera pas regretter de ne manger « qu’une salade ». Croyez-moi, vous ne ressortirez pas de table l’estomac vide 😉

.

.

Temps : 30mn de préparation/cuisson
Conservation : 2j dans un récipient hermétique (sans la sauce)
Pour 2 personnes

.

Recette :

Pour la marinade :

  • 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  • le jus de 2 citrons verts
  • 2 gousses d’ail écrasées avec un presse-ail
  • 1 cuillère à café de sel
  • 0.5 cuillère à café de poivre
  • 2 cuillères à café de sucre
  • 2 cuillères à café de moutarde

Pour la salade :

  • 1 gros filet de poulet (de 300g environ)
  • 4 tranches de bacon
  • 350g de laitue
  • 2 avocats
  • 150g de comté
  • 200g de tomates cerises
  • facultatif : de la sauce (je vous conseille une sauce moutarde et miel)

.

Recette :

  • Mélangez tous les ingrédients de la marinade dans un bol. Coupez le filet de poulet en deux dans l’épaisseur, trempez-le dans la marinade et déposez-le dans un plat creux. Versez la marinade dessus, couvrez de film alimentaire et laissez mariner au moins 30mn au réfrigérateur.
  • Transférez le poulet dans une poêle anti-adhésive en laissant l’excédent de marinade dans le plat et cuisez-le sur feu moyen 5 à 7mn de chaque côté jusqu’à ce qu’il soit parfaitement cuit (vous pouvez aussi le cuire au grill si vous en possédez-un). Pendant ce temps, préparez le reste de la salade. Déposez les tranches de bacon dans une poêle anti-adhésive et cuisez-les sur feu moyen jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes des deux côtés. Laissez refroidir. Lavez, essorez et hachez la salade. Versez-la dans un grand saladier. Ajoutez les avocats coupés en morceaux, le comté coupé en dés et les tomates cerises, lavées et séchées, entières ou coupées en deux. Ajoutez le poulet coupé en lamelles et le bacon coupé en morceaux. Mélangez une dernière fois et dégustez tel quel ou avec de la sauce (vous pouvez aussi joliment présenter la salade dans des assiettes en déposant la salade au fond puis le reste des ingrédients dessus).

Mousse au chocolat de P. Conticini

Je sais que la mousse au chocolat est plutôt supposée être un dessert d’hiver mais j’en suis personnellement FAN en été. Certes, il s’agit d’un dessert chocolaté mais super aérien et léger. Parfait pour faire le plein de gourmandise sans finir sur une note lourde. Et cette recette de Philippe Conticini ne vous décevra pas. Elle donne une mousse très crémeuse et chocolatée, qui se conserve mieux que d’autres mousses du fait de l’absence de jaunes d’œufs.

.

.

Temps : 15mn de préparation
Conservation : 48h au réfrigérateur
Pour 7/8 personnes

.

Ingrédients :

  • 230g de chocolat noir
  • 70g de lait demi-écrémé
  • 150g de crème liquide entière
  • 35g de cassonade
  • 210g de blancs d’œufs (environ 6 blancs d’œufs moyen)

.

Recette :

  • Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes. Pendant ce temps, portez à ébullition le lait et la crème puis versez-les en trois fois sur le chocolat en mélangeant bien entre chaque ajout. Laissez refroidir. En parallèle, montez les blancs en neige ferme. Incorporez le sucre et continuez de les fouetter jusqu’à ce qu’ils soient brillants. Incorporez 1/3 des blancs au mélange chocolaté refroidi en fouettant puis les 2/3 restants délicatement avec une maryse. Versez dans des verrines et réservez 4h au réfrigérateur avant de servir.

Wraps au poulet façon salade César

Encore et toujours un plat rapide et facile à faire et cette fois-ci frais et parfait pour l’été puisqu’il s’agit de wraps. Vous pourrez donc les emmener pour un pique-nique, les déguster tranquillement chez vous ou les préparer pour le boulot à votre convenance. Cette fois-ci, je les ai préparés façon salade César, avec du poulet, ce qui demande très peu d’ingrédients ! Il parait y avoir beaucoup de sauce mais c’est nécessaire pour que les wraps ne soient pas secs donc éviter de réduire la quantité.

.

.

Temps : 20mn de préparation/cuisson
Conservation : 24h dans du film alimentaire au frigo
Pour 5 wraps

.

Ingrédients :

  • un gros blanc de poulet (de 300g environ)
  • du sel et du poivre
  • 175g de salade (type laitue romaine)
  • 150g de tomates cerises
  • 25g de parmesan râpé
  • 30g de croutons
  • 75g de sauce césar
  • 5 wraps

.

Recette :

  • Coupez le blanc de poulet en deux dans le sens de l’épaisseur puis cuisez-le dans une poêle anti-adhésive (avec un peu de matière grasse si nécessaire) sur feu moyen 4/5mn de chaque côté jusqu’à ce qu’il soit cuit. Assaisonnez et réservez (le mieux est de préparer le poulet à l’avance, la veille par exemple, pour qu’il ait bien le temps de refroidir).
  • Lavez la salade et les tomates cerises et essorez-les. Hachez la salade, coupez les tomates cerises en deux et versez le tout dans un saladier. Ajoutez le parmesan, les croutons et le blanc de poulet refroidi coupé en lamelles. Mélangez bien puis ajoutez la sauce et mélangez à nouveau jusqu’à ce que les ingrédients soient tous bien enrobés.
  • Placez deux grosses cuillères à soupe du mélange au milieu de chaque wrap et pliez-les (soit en rabattant juste les côtés vers le milieu et en les fixant avec un cure-dent soit en repliant le bas puis les côtés pour faciliter la dégustation, comme ça rien ne peut tomber !).

Saumon glacé à la confiture de pêches au bourbon

Me revoilà enfin ! Désolée pour cette absence imprévue. Je suis allée voir ma famille mais je ne pensais vraiment pas que je n’aurais pas une minute pour vous partager une recette. Comme je n’avais pas eu le temps de prendre des dispositions avant mon départ, c’était très compliqué d’incruster ça dans ma journée. Après, promis, je vais me rattraper dans les deux prochaines semaines parce que je suis en vacances. Je vais donc essayer de vous proposer de nouvelles recettes quasiment tous les jours et de faire des choses un peu originales (qui arriveront plus tard) ! Si tout se passe bien vous aurez de bons petits plats ! Concernant cette recette, elle vous donnera un saumon sucré/salé super moelleux, voire fondant. Un véritable délice, super facile et rapide à faire, à déguster avec du riz ou des légumes. N’hésitez pas à changer la confiture si vous n’êtes pas fan de pêche : le saumon se marie particulièrement bien avec les fruits exotiques ou les fruits rouges ! Vous pouvez aussi essayer de faire ce saumon au grill pour qu’il soit légèrement croustillant.

.

.

Temps : 15mn de préparation/cuisson
Conservation : 2j dans un récipient hermétique au frigo
Pour 2 personnes

.

Ingrédients :

  • un filet d’huile d’olive
  • 2 beaux filets de saumon sans la peau (de 180g environ)
  • du sel et du poivre
  • une pêche (facultatif)

Pour le glaçage :

  • 80g de confiture de pêches
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 1 cuillère à soupe de bourbon
  • 0.25 cuillère à café d’ail en poudre
  • une pincée de piment en poudre

.

Recette :

  • Chauffez une poêle anti-adhésive sur feu moyen avec un filet d’huile d’olive. Assaisonnez le saumon avec le sel et le poivre des deux côtés et déposez-le dans la poêle.
  • Mélangez tous les ingrédients du glaçage jusqu’à ce que ce dernier soit homogène et versez-le sur les filets pour qu’il les recouvre entièrement (les côtés également). Lavez la pêche, coupez-la en quartiers et ajoutez-la dans la poêle. Retournez les quartiers de temps en temps pour ne pas qu’ils brûlent.
  • C’est prêt lorsque les filets soient cuits à cœur (une dizaine de minutes). S’ils sont épais, vous pouvez couvrir la poêle pour que le dessous ne brûle pas avant que l’intérieur ne soit cuit. N’hésitez pas à napper les filets régulièrement avec le glaçage qui aura coulé au fond de la poêle.

Riz sauté poulet cacahuètes coriandre

Et on est repartis sur une recette très facile et rapide à faire, aux accents asiatiques, mon pêché mignon. J’ai trouvé celle-ci sur le blog de Bernard qui est une source inépuisable d’idées toutes plus excellentes les unes que les autres. Ce riz sauté est plein de saveurs grâce aux assaisonnements qui accompagnent le poulet et les légumes. N’en boudez aucun ou remplacez-les mais ne les enlevez pas sans contrepartie pour ne pas avoir un résultat fade !

.

.

Temps : 30mn de préparation/cuisson
Conservation : 3/4j dans une boite hermétique au frigo
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 200g de riz
  • 1 oignon
  • 2 carottes
  • 4 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 125g de petits pois surgelés (ou d’edamame)
  • 3 gousses d’ail
  • 2cm de gingembre
  • 1 gros blanc de poulet (de 300g minimum)
  • 2 œufs
  • du sel et du poivre
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 4 cuillères à soupe de nuoc-mam
  • 2 poignées de cacahuètes grillées non salées
  • quelques brins de coriandre
  • 3 ciboules
  • une poignée d’oignons frits

.

Recette :

  • Commencez par préparer le riz. Rincez-le 1mn à l’eau claire puis versez-le dans une casserole avec 250g d’eau. Portez à ébullition sur feu moyen à couvert pendant 10mn puis réservez hors du feu, toujours à couvert, le temps de faire la suite (vous pouvez préparer le riz la veille et le conserver au frigo toute une nuit).
  • Épluchez l’oignon puis coupez-le en lamelles. Réservez. Épluchez les carottes, coupez-les en tranches puis en fins bâtonnets. Réservez. Versez l’huile dans une sauteuse ou un wok et chauffez-la sur feu vif. Ajoutez l’oignon, les carottes, les petits pois surgelés, les gousses d’ail écrasées au presse-ail et le gingembre épluché et râpé. Remuez régulièrement pour que les légumes ne brûlent pas et soient uniformément cuits. Coupez le poulet en deux dans l’épaisseur puis en fine lamelles et ajoutez-le dans la poêle lorsque l’oignon devient translucide (cela devrait prendre une dizaine de minutes). Quand le poulet est saisi sur toutes les faces (juste à l’extérieur, l’intérieur est encore légèrement sous cuit à ce stade), poussez le contenu de la poêle dans un coin et cassez les oeufs dans l’espace que vous aurez libéré. Mélangez-les avec une cuillère en bois pour faire comme une omelette et laissez-les cuire. Découpez-les ensuite en morceaux et mélangez-les avec le reste des ingrédients. Assaisonnez avec le sel (mettez-en très peu car la sauce nuoc-mam est déjà très salée), le poivre, le sucre et la sauce nuoc-mam. Mélangez bien puis ajoutez les cacahuètes, la coriandre lavée, séchée et hachée, la ciboule hachée et les oignons frits. Mélangez une dernière fois et servez.

Crumble abricot noisette chocolat

J’ai à cœur d’essayer de vous proposer des desserts avec des fruits de saison tout au long de l’année sur le blog. Mais j’avoue qu’une fois la saison des fraises et des framboises passée et avant que les fruits d’automne n’arrivent, je suis un peu perdue. Je mange peu de « fruits jaunes » autrement que naturels. J’ai donc pris la voie classique en tentant de cuisiner mes abricots en crumble. Je les ai associés à la noisette et au chocolat car c’est une association qui fonctionne très bien mais j’ai largement hésité avec le citron… En tout cas ce crumble est super gourmand. Entre l’acidité de l’abricot et la rondeur de la noisette et du chocolat, le trio est gagnant.

.

.

Temps : 20mn de préparation + 35mn de cuisson
Conservation : 2/3j au réfrigérateur recouverts de papier film
Pour 6/8 personnes

.

Ingrédients :

Pour les abricots :

  • 1kg d’abricots
  • 2 cuillères à soupe de cassonade

Pour le crumble noisette :

  • 80g de farine complète
  • 125g de poudre de noisettes
  • 100g de cassonade
  • 100g de beurre froid coupé en dés
  • 80g de chunks de chocolat

.

Recette :

Pour les abricots :

  • Préchauffez le four à 200°. Lavez les abricots, dénoyautez-les et coupez-les en morceaux. Disposez-les dans un plat à gratin (le mien fait 35×23cm), saupoudrez de cassonade et enfournez 25mn.

Pour le crumble noisette :

  • Pendant que les abricots cuisent, préparez la pâte à crumble. Mélangez la farine complète, la poudre de noisettes et la cassonade dans un saladier. Ajoutez les dés de beurre froid et travaillez-les avec les doigts afin d’obtenir une texture sableuse comme une chapelure. Ajoutez les chunks de chocolat et mélangez rapidement.
  • Recouvrez les abricots de crumble et enfournez 10mn supplémentaires. La pâte à crumble doit être bien dorée. Servez tiède ou froid.

Note : Vous pouvez enlever le chocolat et ajouter un zeste de citron jaune à la pâte à crumble. Cette association qui permet de casser le sucre fonctionne à tous les coups !