Moelleux pomme carotte

Je n’avais pas réalisé que ça faisait aussi longtemps que je vous avais pas proposé de vraie recette de gâteau toute simple pour faire un bon goûter le week-end. Je vais donc corriger le tir avec cette recette de moelleux pomme carotte. Avec ses ingrédients, c’est un gâteau aux fruits que vous pouvez faire toute l’année, ce qui le rend drôlement pratique. Je le trouve aussi très esthétique visuellement avec ses pommes tranchées sur le dessus. Il est enfin extrêmement moelleux et très parfumé. C’est un véritable délice. Pour qu’il reste assez sain à déguster, j’ai également énormément diminué la quantité de sucre que prévoyait Aux délices des gourmets, comme ça, il n’y a aucune raison de culpabiliser à se faire plaisir 😉

.

.

Temps : 30mn de préparation + 40mn de cuisson
Conservation : 4/5j dans du film alimentaire
Pour 10/12 personnes

.

Ingrédients :

  • 180g de carottes (environ deux carottes de taille moyenne)
  • 1 + 2 pommes
  • 2 œufs
  • 100g de sucre
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 200g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 0.5 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 125g de beurre fondu
  • un demi citron
  • 1 cuillère à soupe de gelée de pommes (ou d’abricot ou autre goût plutôt neutre)

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Lavez, épluchez et râpez finement les carottes. Réservez. Lavez, épluchez, épépinez  et taillez une pomme en julienne (la recette originale indique qu’il faut la râper mais je trouve personnellement que ça « écrase » la pomme et que beaucoup de jus se perd, je préfère donc la découper finement). Réservez également.
  • Battez les œufs avec les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez ensuite la farine, la levure, la cannelle et le sel ensemble. Une fois la pâte homogène, ajoutez le beurre fondu puis les carottes et la pomme coupée en julienne. Mélangez bien. Beurrez un moule à manqué de 20cm de diamètre et versez-y la pâte.
  • Lavez, épluchez, coupez les pommes en deux et épépinez-les. Frottez-les avec le demi-citron pour éviter qu’elles s’oxydent. Coupez chaque demie-pomme en tranches, en les maintenant bien serrées puis déposez les sur la pâte en les enfonçant légèrement. Chauffez légèrement la gelée de pommes au micro-ondes pour la liquéfier et badigeonnez-en les pommes à l’aide d’un pinceau.
  • Enfournez le gâteau 40/45mn : la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laissez tiédir avant de démouler. Dégustez froid.

Nems bresaola et mozzarella

Pour l’apéritif ou servir avec une salade composée, je vous propose cette recette de nems bresaola et mozzarella que j’ai repérée chez Une graine idée. Les nems sont un peu salés (charcuterie oblige) mais le fondant de la mozzarella est vraiment incroyable en bouche et s’associe parfaitement au croustillant des feuilles de brick ! Ils sont de surcroit super faciles et rapides à faire et demandent très peu d’ingrédients. Parfait pour un apéritif improvisé !

.

.

Temps : 10mn de préparation + 15mn de cuisson
Conservation : 2/3j (mais à consommer à la sortie du four de préférence)
Pour 16 nems

.

Ingrédients :

  • 2 boules de mozzarella di bufala
  • 8 feuilles de brick
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 cuillères à soupe de lait
  • 16 tranches de bresaola

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 190°. Commencez par découper chaque boule de mozzarella en 8, chaque feuille de brick en deux et battez le jaune d’œuf avec le lait.
  • Prenez une première demie-feuille de brick. Déposez une tranche de bresaola du côté du bord arrondi, en laissant un peu de marge en dessous et sur les côtés, puis déposez un morceau de mozzarella sur la charcuterie. Repliez les côtés vers le centre pour enfermer la garniture puis enroulez la feuille en partant du côté arrondi en serrant bien (cf photos ici). Badigeonnez le haut de la feuille de brick du mélange jaune d’œuf/lait pour souder le nem et finissez de rouler pour fermer. Répétez l’opération jusqu’à épuisement des feuilles de brick. Déposez les nems sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé puis badigeonnez-les avec le reste du mélange jaune d’œuf/lait. Enfournez 15mn.

Hot cross buns

Voici une recette de Pâques un peu tardive mais que je tenais impérativement à tester car je bave devant tous les ans, sans jamais oser me lancer. Il s’agit des hot cross buns : des petits pains sucrés aux épices et aux raisins secs, décorés d’une croix. En bref, tout ce que j’aime ! Il s’agit d’une spécialité anglaise, le plus souvent servie à Pâques. C’est un véritable délice au petit déjeuner, un peu tiédi. Je pense que j’en essayerai une autre version que celle de Cakes in the city, avec de l’orange la prochaine fois. Ça n’en sera que meilleur !

Temps : 45mn de préparation, 2h de pousse et 30mn de cuisson
Conservation : 4/5j à température ambiante dans une boite hermétique (ou le plat recouvert de papier alu)
Pour 15 buns

Ingrédients :

Pour les petits pains :

  • 370mL de lait + un peu pour dorer
  • 2 sachets de levure de boulanger déshydratée
  • 150g de raisins secs
  • 625g de farine T65
  • 70g de beurre fondu
  • 70g de sucre
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café de 4 épices
  • 0.5 cuillère à café de sel

Pour les croisillons :

  • 50g de farine
  • 50g de sucre glace
  • 2.5 cuillères à soupe d’eau (37mL d’eau)

Pour le glaçage :

  • une grosse cuillère à soupe de miel

Recette :

Pour les petits pains :

  • Chauffez très légèrement le lait pour qu’il soit tiède (un tout petit peu plus chaud que la température de votre doigt). Versez-le dans la cuve de votre robot. Ajoutez la levure, mélangez et laissez reposer 10mn. Dans le même temps, dans un bol, versez les raisins secs et couvrez-les d’eau bouillante afin de les réhydrater. Réservez.
  • Versez la farine, le beurre fondu refroidi, le sucre, l’œuf, les épices et le sel sur le lait. Pétrissez avec le crochet jusqu’à ce que la pâte soit totalement homogène. Égouttez, séchez puis ajoutez les raisins à la pâte avant de continuer à la pétrir pendant encore 5/10mn : elle doit être souple et lisse. Couvrez la cuve d’un torchon et laissez la pâte lever pendant 1h environ jusqu’à ce qu’elle double de volume. (Je vous conseille de la mettre dans un four préchauffé à 30°).
  • Dégazez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et partagez-la en 15 pâtons de 90g environ. Façonnez-les en boules et déposez-les dans un plat chemisé de papier sulfurisé (je n’avais qu’un plat de 35x23cm, j’ai trouvé qu’il était trop petit et ne permettait pas un développement optimale, je vous conseille donc d’utiliser deux plats plus petits que le mien ou un plus grand). Laissez de nouveau lever la pâte pendant 1h dans un endroit chaud, à couvert.

Pour les croisillons :

  • Une fois la pâte levée, préchauffez le four à 150° puis préparez la pâte à croisillons. Mélangez la farine et le sucre glace puis ajoutez l’eau. Vous devez obtenir une pâte assez ferme. Étalez-la sur un plan de travail fariné (ou entre deux feuilles de papier sulfurisé) sur 2mm d’épaisseur et découpez-y 30 fines lanières de la longueur de vos petits pains.
  • Dorez vos buns avec un peu de lait à l’aide d’un pinceau puis déposez deux lanières sur chaque petit pain, de façon à faire une croix. Enfournez 30mn environ, jusqu’à ce que ce que les brioches soient légèrement dorées.
  • A la sortie du four, passez le miel quelques secondes au micro-ondes pour le liquéfier puis badigeonnez-en les buns à l’aide d’un pinceau. Servez tiède.

Fraicheur chocolat de Pierre Hermé

Le voici le voilà, le dessert spécial Pâques que je vous ai préparé cette année ! Je ne vous cache pas que je voulais forcément un entremets au chocolat. Et je comptais au début partir tout droit sur un classique 3 chocolats. Sauf que quand je suis allée fouiller ma clé USB très très fournie, je suis tombée avant sur cet entremets de Pierre Hermé : « le fraicheur chocolat ». Avec un nom pareil, j’ai forcément été interpelée. Comment un entremets au chocolat, souvent assez lourd en fin de repas, pourrait apporter de la fraicheur ? Je me devais de tenter. Et Pierre Hermé n’a clairement pas menti, ce nom n’est pas usurpé. Le crémeux est vraiment frais en bouche, c’est un pur plaisir. Et le brownie, avec ses noix de pécan torréfiées, apporte tout ce qu’il faut de mâche. C’est délicieux et très facile à faire. Un entremets à garder de côté pour toutes les occasions !

.

.

Temps : 20mn de préparation + 12mn de cuisson pour le brownie ; 15mn de préparation + 30mn de refroidissement +4h de congélation pour le crémeux ; 15mn de préparation + 30mn de refroidissement pour le glaçage
Conservation : 1j (2 grand max à cause du crémeux)
Pour 10 personnes environ

.

Ingrédients :

Pour le brownie :

  • 100g de noix de pécan (ou de noisettes)
  • 115g de beurre
  • 70g de chocolat noir à 70%
  • 2 œufs
  • 100g de sucre semoule
  • 60g de farine

Pour le crémeux chocolat :

  • 1 feuille de gélatine (1.7g environ)
  • 125g de chocolat noir
  • 160mL de lait
  • 160mL de crème liquide entière
  • 2 jaunes d’œufs
  • 50g de sucre semoule

Pour le glaçage (la recette initiale prévoit le double mais vous en aurez bien assez pour obtenir un glaçage propre avec cette quantité) :

  • 65g + 50g de chocolat noir à 66%
  • 125mL d’eau
  • 45g de sucre semoule
  • 62.5g de crème fraiche épaisse
  • 40ml de crème liquide entière
  • 10g de beurre

.

.

Recette :

Pour le brownie :

  • Préchauffez le four à 170°. Étalez les noix de pécan sur une plaque de cuisson et enfournez-les 10mn pour les torréfier. Pendant ce temps, faites fondre le beurre au micro-ondes et réservez. Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes et réservez également. Sortez les noix de pécan du four et laissez-les refroidir. Dans un saladier, battez les œufs avec le sucre sans les blanchir. Incorporez le chocolat fondu refroidi, puis le beurre fondu refroidi et enfin la farine avec les noix de pécan torréfiées, hachées grossièrement.
  • Versez la pâte dans un moule à manqué de 20cm de diamètre (ou un cercle à pâtisserie de 20cm légèrement beurré et déposé sur du papier d’aluminium, lui même déposé sur une plaque de cuisson, en repliant le papier d’alu autour du cercle pour étanchéifier). Enfournez entre 8 et 12mn selon votre four. Le gâteau doit être fondant : la pointe d’un couteau doit ressortir humide. Laissez le gâteau refroidir et démoulez-le sur une grille.

.

Pour le crémeux :

  • Faites ramollir votre gélatine en la mettant dans un grand bol d’eau froide 10mn avant de commencer. En parallèle, faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes et réservez.
  • Dans une casserole, portez le lait et la crème à ébullition. Pendant ce temps, battez les jaunes d’œuf avec le sucre, sans blanchir le mélange. Une fois l’ébullition atteinte, versez le mélange lait/crème sur les jaunes sans cesser de remuer. Transvasez le mélange à nouveau dans la casserole puis chauffez sur feu moyen, sans cesser de remuer, jusqu’à ce que la crème nappe la cuillère. Si vous avez un thermomètre, ce stade est atteint lorsqu’elle est à 87°. Incorporez alors la gélatine essorée. Mélangez bien et versez la crème anglaise sur le chocolat. Homogénéisez et laissez refroidir la crème jusqu’à ce qu’elle soit à température ambiante.
  • Déposez votre brownie sur un papier d’aluminium, lui même posé sur un plat. Entourez-le d’une bande de rhodoid, puis placez un cercle ajustable autour en serrant au maximum. Repliez le papier aluminium autour du cercle pour étanchéifier. Coulez la crème sur le gâteau et entreposez au congélateur au moins 4h. Dans la recette originale, le brownie de 20cm est déposé dans un cercle de 22cm. Vous pouvez donc aussi faire comme ça pour être parfaitement en adéquation avec Pierre Hermé. Je voulais juste que mon entremets ait un peu plus de hauteur, c’est pour cela que j’ai choisi un disque de la même taille, mais ça ne change rien au produit final !

.

Pour le glaçage :

  • Commencez par préparez une sauce au chocolat en mettant dans une casserole les 65g de chocolat, l’eau, le sucre et la crème épaisse. Faites fondre sur feu doux et mélangez jusqu’à obtenir une sauce homogène puis portez à ébullition jusqu’à ce qu’elle épaississe. Réservez.
  • Préparez ensuite la ganache au chocolat. Pour cela, portez la crème à ébullition et versez-la en trois fois sur les 50g de chocolat restants, coupés en morceaux, en mélangeant bien entre chaque ajout. S’il reste quelques morceaux non fondus, passez la ganache juste quelques secondes au micro-ondes. Incorporez ensuite le beurre coupé en petits morceaux et, une fois la ganache bien lisse, homogène et brillante, la sauce au chocolat préalablement préparée. Mélangez bien et laissez refroidir à température ambiante jusqu’à ce que le glaçage atteigne les 35°. Cela devrait prendre 30mn environ. Mélangez bien votre glaçage avant chaque prise de température car certaines zones seront forcément plus froides que d’autres.
  • Une fois votre glaçage à la bonne température, sortez l’entremets du congélateur, démoulez-le et déposez-le sur une grille elle-même posée sur un plat. Coulez le glaçage dessus uniformément et en une seule fois. Passez immédiatement un coup de spatule dessus pour bien étaler le glaçage et qu’il ne soit pas trop épais, Déposez sur votre plat de présentation. Décorez et conservez au réfrigérateur 2/3h pour décongélation.

Croustade aux asperges

Deuxième recette spéciale Pâques, le plat principal : une croustade aux asperges. J’ai trouvé la recette chez Isa. Il s’agit d’un genre de tarte salée à base de pâte levée, couverte de béchamel, d’asperges et de cheddar râpé. C’est vraiment DÉ-LI-CIEUX. Entre la pâte levée et la béchamel, la croustade est super moelleuse et fondante. Le cheddar apporte de la gourmandise et souligne bien le goût des asperges. Foncez !

.

.

Temps : 15mn de préparation pour la pâte + 45mn de préparation et 15mn de cuisson pour la garniture
Conservation : 2/3j dans du papier alu
Pour 6/8 personnes

.

Ingrédients :

Pour la pâte levée :

  • 80mL d’eau tiède
  • 5g de levure de boulanger sèche (1 cuillère à café)
  • 12g de sucre (1 cuillère à soupe)
  • 1 œuf battu
  • 0.5 cuillère à café de sel
  • 225g de farine
  • 45g de beurre mou

Pour la garniture :

  • 500g d’asperges vertes
  • 30g de beurre
  • 20g de farine
  • 250mL de lait
  • 50mL de crème liquide entière
  • du sel et du poivre
  • quelques branches de persil
  • 200g de cheddar râpé

.

Recette :

Pour la pâte levée :

  • Dans le bol de votre robot muni du crochet, mélangez l’eau, la levure et le sucre et réservez pendant 10mn. Mélangez puis ajoutez l’œuf, le sel et la farine. Pétrissez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Incorporez progressivement le beurre mou coupé en dés et continuez de pétrir pendant 10mn jusqu’à incorporation complète. Vous devez obtenir une pâte souple qui ne colle pas. Couvrez le bol d’un torchon et laissez lever pendant 20mn environ. (Je vous conseille de le mettre dans un four préchauffé à 30°). Pendant ce temps, préparez la garniture.

Pour la garniture :

  • Préchauffez le four à 200°.
  • Épluchez et parez les asperges puis plongez-les dans un grand volume d’eau bouillante salée pendant 2mn pour les blanchir. Égouttez et réservez.
  • Préparez la béchamel. Faîtes fondre le beurre dans une casserole. Une fois, le beurre totalement fondu, hors du feu, ajoutez la farine en une fois. Mélangez jusqu’à obtenir une masse. Remettez la casserole sur le feu puis ajoutez le lait et la crème petit à petit, en mélangeant à l’aide d’un fouet. Laissez cuire sur feu moyen sans cesser de fouetter jusqu’à ce que la béchamel épaississe. Assaisonnez avec le sel et le poivre. Lavez, séchez et hachez le persil puis incorporez-le à la béchamel. Réservez.
  • Abaissez la pâte levée en un rectangle de 25x35cm environ. Déposez-la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Étalez la béchamel dessus en laissant une bordure de 5cm. Déposez joliment les asperges dessus, accolées, les unes à la suite des autres. Parsemez le cheddar râpé en laissant toujours les côtés propres. Badigeonnez la bordure d’eau à l’aide d’un pinceau puis repliez la pâte sur elle-même pour faire une bordure. Enfournez 15mn environ jusqu’à ce que la pâte soit dorée sur les bords. Servez immédiatement.

Houmous de petits pois

Ça y est, on sent bien que le printemps est là quand on voit tous les légumes verts qui débarquent sur les étalages. J’en ai donc profité pour faire des tests pour Pâques. Et pour l’apéritif, je vous propose de servir cet houmous de petits pois, super rapide à faire, super printanier et super frais ! Un véritable plaisir à réaliser. Il m’a d’ailleurs donné très envie de tester un guacamole de petits pois, ça ne peut qu’être délicieux encore plus relevé !

.

.

Temps : 15mn de préparation
Conservation : 5j dans un récipient hermétique
Pour 500g de houmous

.

Ingrédients :

  • 500g de petits pois frais ou surgelés
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 3 cuillères à soupe de purée de sésame (ou tahini)
  • 3 gousses d’ail
  • le jus d’un citron
  • quelques branches de menthe (environ 10g)
  • du sel et du poivre

.

Recette :

  • Faites cuire les petits pois dans un grand volume d’eau bouillante salée pendant 10mn (si vous avez des petits pois surgelés, respectez le temps de cuisson indiqué sur le sachet). Égouttez-les et plongez-les dans un grand volume d’eau glacée pour fixer leur couleur. Séchez-les et mixez-les avec l’huile d’olive, la purée de sésame, les gousses d’ail écrasées (n’oubliez pas d’enlever le germe), le jus de citron et les feuilles de menthe lavées et séchées. Stoppez le mixeur quand votre houmous est homogène. Assaisonnez et mixez à nouveau. Vous pouvez ajouter des épices si vous voulez. Réservez au frais, couvert de film alimentaire, jusqu’au moment de servir.

Risotto courgettes/boursin

Cette recette est à mes yeux une recette parfaite pour cette période de l’année. Vous savez ce début de printemps où on a encore besoin de plats consistants car il fait toujours un peu froid mais aussi pendant laquelle on commence d’avoir envie de mettre du vert dans son assiette. Et cette recette de risotto courgettes/boursin de Bernard remplit parfaitement ces objectifs. Elle vous donnera un risotto bien crémeux et délicieux, accompagné de légumes légèrement dorés mais bien juteux. C’était la première fois que je faisais du risotto et j’ai trouvé ça super facile ! A moi les recettes italiennes !

.

.

Temps : 30mn
Conservation : 2/3j dans une boite hermétique au frigo (mais c’est bien moins bon une fois réchauffé)
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 2 échalotes
  • 3 + 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 300g de riz à risotto
  • 10cL de vin blanc
  • 1 litre de bouillon de légumes (soit 2 cubes de bouillon de légumes dilués dans 1 litre d’eau bouillante)
  • 2 courgettes
  • 150g de Boursin (ou autre fromage ail et fines herbes)
  • du sel et du poivre

.

Recette :

  • Faites revenir les échalotes pelées et finement émincées dans une grosse casserole avec 3 cuillères à soupe d’huile d’olive sur feu doux pendant 5mn. Ajoutez le riz et laissez cuire pendant 1mn en mélangeant bien pour que le riz s’imprègne. Versez le vin blanc et mélangez jusqu’à ce qu’il soit totalement incorporé. Versez alors 1/3 du bouillon et laissez cuire jusqu’à ce qu’il soit complètement absorbé par le riz en mélangeant de temps en temps. Renouvelez l’opération deux fois, en ajoutant 1/3 du bouillon à chaque fois et en attendant bien qu’il soit totalement absorbé avant d’incorporer la suite. Cela devrait prendre 20mn environ (le premier tiers sera très rapidement absorbé et le reste mettra de plus en plus de temps à l’être, c’est normal).
  • Pendant que le riz cuit, lavez les courgettes et coupez les en dés ou en rondelles. Faites-les revenir dans une poêle avec l’huile d’olive restante. Retournez-les de temps en temps pour qu’elles se colorent, sans jamais brûler. Assaisonnez-les.
  • Une fois le bouillon totalement absorbé, ajoutez le fromage frais et mélangez jusqu’à ce qu’il soit totalement incorporé. Salez et poivrez (il y aura besoin de très peu de sel grâce à la présence du fromage). Servez immédiatement avec les courgettes !

Granola au chocolat et au sirop d’érable

Je vous présente une nouvelle recette de granola maison ! Encore au chocolat, comme le dernier, mais à base de sirop d’érable cette fois-ci. Autant vous dire que c’est un délice. Il n’est pas trop sucré et carrément addictif ! Il ne faut surtout pas laisser le pot sorti sous peine de le voir totalement disparaitre en quelques jours, petit déjeuners ou pas ! Merci à turbigo gourmandise pour le partage !

.

.

Temps : 10mn de préparation + 25mn de cuisson
Conservation : 3 semaines dans une boite hermétique
Pour environ 700g de céréales

.

Ingrédients :

  • 280g de flocons d’avoine
  • 125g d’amandes émondées
  • 35g de cacao en poudre non sucré
  • 125ml de sirop d’érable
  • 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 1 pincée de sel
  • 1 blanc d’œuf
  • 85g de chunks de chocolat noir

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 165°. Dans un grand saladier, mélangez les flocons d’avoine, les amandes et le cacao. Ajoutez ensuite le sirop d’érable, l’huile et le sel et mélangez bien jusqu’à ce que les céréales semblent s’amalgamer. Dans un bol, fouettez le blanc d’oeuf jusqu’à ce qu’il soit mousseux et incorporez-le au mélange précédent. Il faut qu’il soit bien homogène, n’hésitez pas à le travailler avec les mains si nécessaire. Répartissez le granola sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 25/30mn en remuant les céréales à mi-cuisson (cela évite qu’ils soient dorés d’un côté et mous de l’autre). Laissez totalement refroidir avant d’ajouter les chunks de chocolat et de transférer dans une boite hermétique.

Velouté potimarron, pommes de terre et carottes

Autant il y a certains hivers où je vous ai gâtés en terme de soupes autant cette année rien, nada, que tchi. Je profite donc du fait que le thermostat ne soit pas encore totalement remonté pour vous proposer une nouvelle recette de velouté délicieuse et réconfortante. Encore des courges (on ne change pas une équipe qui gagne) mais cette fois-ci du potimarron (même si cette recette est également délicieuse avec de la butternut). Il s’agit d’une recette que ma maman nous fait régulièrement l’hiver et que j’adore. Je n’y ai rien changé !

.

.

Temps : 20mn de préparation et 30mn de cuisson
Conservation : 2/3j dans un récipient hermétique au frigo
Pour 6 personnes

.

Ingrédients :

  • 1 potimarron
  • 4 carottes
  • 3 pommes de terre
  • 1 gousse d’ail
  • de l’huile d’olive
  • 2 cubes de bouillon de volaille
  • 5cL de crème liquide
  • du sel et du poivre

.

Recette :

  • Coupez, égrainez, épluchez et coupez le potimarron en cubes. Épluchez et coupez les carottes et les pommes de terre de la même façon. Réservez. Faites revenir la gousse d’ail écrasée dans une grosse casserole avec l’huile sur feu moyen pendant 1/2mn. Ajoutez les légumes et les cubes de bouillon de volaille et versez de l’eau jusqu’à ce qu’ils soient couverts. Laissez cuire sur feu moyen une trentaine de minutes jusqu’à ce que les carottes soient tendres : un couteau doit les traverser sans difficulté. Passez les légumes avec l’eau de cuisson au mixeur (il vaut mieux s’y prendre en plusieurs fois pour éviter les morceaux au vu de la quantité, veillez alors à ce qu’il y ait des légumes et de l’eau de cuisson à chaque mixage pour que l’opération se fasse de façon fluide). Transvasez dans votre casserole. Ajoutez la crème. Mélangez. Rectifiez l’assaisonnement (le sel risque d’être inutile grâce aux cubes de bouillon) et servez.

Jus de pomme maison

Ce dimanche ne fera pas exception à la règle, on se retrouve avec une recette super simple. Pour changer des jus un peu originaux que je tente d’habitude, je me suis attaquée cette fois-ci à un basique : le jus de pommes. Il n’y a rien de plus simple, croyez-moi. Hormis les pommes et le jus de citron (qui empêche l’oxydation du jus), les autres éléments sont totalement adaptables à vos goûts. Cette fois-ci j’ai décidé de relever un peu mes pommes avec du gingembre et de l’adoucir avec de la vanille, mais la prochaine fois j’utiliserais très probablement mon épice fétiche : la cannelle. Il n’y a rien de meilleur !

.

.

Temps : 10mn de préparation
Conservation : 2/3j dans une bouteille hermétique au frigo (mais les vitamines disparaissent en 24h)
Pour 1.5L environ

.

Ingrédients :

  • 2,5kg de pommes type Golden (13 environ)
  • 4cm de gingembre frais
  • 1 cuillère à café de poudre de vanille
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron

.

Recette :

  • Nettoyez les pommes, essuyez-les et coupez-les en morceaux. Épluchez le morceau de gingembre. Passez le tout dans votre extracteur de jus (si vous avez une centrifugeuse il faudra aussi enlever les pépins) et filtrez le jus obtenu avant de le transvaser dans un grand pichet. Ajoutez la poudre de vanille et le jus de citron et mélangez bien. Si vous devez le conserver, n’oubliez pas de le mettre dans des bouteilles hermétiques.