Maison en pain d’épice

     Voilà la dernière recette que je vous propose pour ce Noël 2017 : une délicieuse maison en pain d’épices. Elle sera du plus bel effet sur votre table et en plus elle se mange ;). Un deux-en-un gagnant ! J’ai légèrement modifié la recette de Guillemette  que je trouvais un peu trop collante à travailler et manquait un peu d’orange à mon goût et elle est quasiment parfaite comme ça. Je ne vous cache pas avoir vraiment galéré pour la faire entre le pain d’épice qui collait, les murs que je n’ai pas assemblé comme il faut, la structure à faire tenir (heureusement que j’ai eu de l’aide car j’étais en panique et c’est probablement pour ça que j’avais du mal), la déco que je ne trouvais pas assez bien, etc. Je suis quand même très satisfaite du résultat et j’ai hâte de recommencer. Je suis juste un peu déçue de ne pas avoir pris de meilleures photos au vu du travail abattu mais je ne peux m’en prendre qu’à moi-même. A vous de jouer pour faire une déco qui déchire pendant que je m’accorde quelques jours de vacances ! Je vous souhaite donc un joyeux noël 😀

     (PS : Je ferai une catégorie récapitulative (au même titre que celle pour les recettes salées ou sucrées) avec toutes les recettes de Noël demain pour faciliter votre recherche !)

.

20151224_122917

.

Temps : 1h30 de préparation et de montage + 10mn par fournée + une nuit de repos
Conservation : 2 semaines (plus dans une boite métallique une fois cassée)
Pour une maison en pain d’épices (20 personnes)

.

Ingrédients :

Pour le pain d’épices :

  • 20g de lait
  • 200g de miel
  • 100g de beurre demi-sel
  • le zeste râpé de 2 oranges non traitées
  • 300g de cassonade
  • 1 oeuf
  • 500g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café d’épices à pain d’épice

.

Pour le glaçage (que vous aurez peut-être à doubler selon votre décoration) :

  • 35g de blanc d’oeuf (1 blanc)
  • 150g de sucre glace

.

20151224_122951

.

Recette :

Pour le pain d’épice :

  • Portez à ébullition dans une casserole le lait, le miel, le beurre, les zestes d’orange et la cassonade sans cesser de remuer. Au premier bouillon, retirez du feu et laissez refroidir. Incorporez l’oeuf puis la farine, la levure et les épices. Pétrissez jusqu’à homogénéisation. Enveloppez la pâte dans du film alimentaire et laissez reposer une nuit au réfrigérateur.
  • Découpez des formes dans du papier cartonné (canson pour moi) en suivant un gabarit de maison en pain d’épices (j’ai trouvé le mien chez Fashion Cooking et j’ai juste ajouté une cheminée que j’ai dessiné en fonction de l’inclinaison du toit du gabarit). Préchauffez le four à 180°. Étalez la pâte sur un plan de travail fariné sur une épaisseur de 5mm et découpez-y les formes pour la maison (deux fois pour avoir 4 murs et 2 pans pour le toit). Déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (ou de silpat). Enfournez pour 10mn. Retaillez les pains d’épices à la taille des gabarits et faîtes vos ouvertures pendant que le pain d’épices est encore chaud et mou. Laissez refroidir avant de les décoller (le pain d’épices durcira en refroidissant).

.

Pour la décoration :

  • Montez le blanc en neige puis incorporez le sucre glace. Transférez le glaçage dans une poche à douille.
  • Si vous pouvez vous faire aider sur le montage, je vous conseille de recourir à d’autres mains agiles pour vous faciliter la vie, ça ne sera pas de trop ;). Là deux options s’offrent à vous : décorer le pain d’épices avant de le coller pour que la décoration soit plus facile mais vous risquez de l’abîmer au montage (qui est laborieux) si vous rencontrez des difficultés OU monter d’abord la maison puis décorer. Dans le second cas, la décoration sera un peu plus compliquée mais je trouve le montage plus relax. En tout état de cause, à l’aide du glaçage, montez les 4 murs de la maison ensemble en collant les murs de côté (longs) à l’intérieur des mur de façade (triangulaires). Tenez la maison jusqu’à ce que le glaçage sèche. Collez la maison sur une surface dure (doublez de lignes de glaçage à l’intérieur et à l’extérieur de la maison si nécessaire pour aider à tenir la structure). Laissez sécher. Collez le toit. Puis décorez la maison selon votre envie 😀 (en faisant de la neige épaisse pour le toit par exemple, des stalactites, en poudrant, etc).
Publicités

Blinis à la châtaigne, ricotta citron et truite fumée

     Voici une 2e idée de petites choses que vous pouvez servir à l’apéritif pendant les fêtes : des blinis maison à la châtaigne accompagnés de ricotta citron/ciboulette et de truite fumée (que vous pouvez remplacer par du saumon si vous préférez) ! L’acidité du mélange ricotta/citron s’accorde parfaitement avec la truite et le goût de châtaigne des blinis apporte une touche originale. Une recette trouvée dans le livre Apéros chez Hachette cuisine (j’adore leurs éditions « Fait maison », tous les livres que j’ai de cette collection sont géniaux !!!)

.

20170101_133854

.

Temps : 30mn de préparation + 1h de repos
Conservation : à consommer dans la journée de préférence
Pour une petite trentaine de blinis (il me semble, j’ai un trou de mémoire, désolée)

.

Ingrédients :

Pour les blinis :

  • 100g de farine blanche
  • 50g de farine de châtaigne
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 2 œufs
  • 20cL de lait

.

Pour la garniture :

  • 9 cuillères à soupe de ricotta (environ 200g je dirais)
  • 3 cuillères à soupe de jus de citron
  • 6 tranches de truite fumée
  • assaisonnement au choix (poivre, baies roses, ciboulette…)

.

Recette :

Pour les blinis :

  • Mélangez les deux farines avec la levure et le sel. Incorporez les œufs. Ajoutez progressivement le lait sans cesser de remuer.
  • Une fois le mélange bien homogène, faîtes chauffer une poêle (légèrement beurrée ou huilée si votre poêle a l’habitude d’accrocher) et déposez des petits tas de pâte. Lorsque des bulles apparaissent en surface, retournez les blinis et laissez cuire 2 minutes de plus. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte. Réservez.

.

Pour la garniture :

  • Mélangez la ricotta avec le citron.
  • Déposez sur chaque blini un morceau de truite, une petite quenelle de ricotta et assaisonnez. Laissez reposer au frais 1h.

Rillettes de crabe au citron vert

     On va être clair tout de suite : ça ne ressemble à rien. La photo n’est clairement pas joli, elle a été volée in extremis au moment où le dernier blini allait être chippé sur la table. Mais qu’est ce que c’est bon ! Ces rillettes seront parfaites pour vos apéritifs de fêtes !

.

20170101_134611

.

Temps : 5mn
Conservation : très peu de temps au frigo
Pour 6/8 personnes

.

Ingrédients :

  • 200g de chair de crabe
  • 1 échalote
  • 60g de crème fraiche épaisse
  • 25g de crème fraiche liquide
  • le zeste et le jus d’un citron vert
  • 1/4 de botte de coriandre ciselée
  • sel
  • poivre

.

Recette :

  • Épluchez et hachez l’échalote. Émiettez la chair de crabe. Mélangez-la avec l’échalote hachée, la coriandre ciselée, la crème liquide et la crème fraiche. Ajoutez le zeste et le jus du citron vert puis rectifiez l’assaisonnement avec le sel et le poivre. Mélangez jusqu’à ce que les rillettes soient bien homogènes. Réservez au réfrigérateur couvert de film alimentaire jusqu’au moment de servir (avec des blinis par exemple).

Velouté de courge butternut et magrets fumés

     Bonjour à tous ! Il me restera une dernière petite recette sucrée à partager avec vous avant de finir ce mois de Noël chargé mais je vais tout d’abord vous proposer quelques recettes salées. Aujourd’hui un velouté de courge butternut que vous pouvez servir comme entrée pour les fêtes (ou juste déguster pendant tout l’hiver). L’orange et le thym se marient à merveille avec la butternut dont ils font parfaitement ressortir le goût. Il s’agit d’une recette que j’ai souvent réclamée à ma mère tellement je l’adore. Maintenant que je lui ai volé (avec son consentement bien sur ;)), j’ai hâte d’en refaire souvent !

.

20171208_201454

.

Temps : 30 minutes
Conservation : quelques jours au frigo
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 90g de magrets de canard fumé (soit un paquet)
  • 600g de courge butternut (soit environ 1 pièce)
  • 125g d’oignon
  • 1/2 gousse d’ail
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1L de bouillon de volaille (soit 2 cubes)
  • 2-3 branches de thym
  • le zeste d’1/4 d’orange
  • du poivre

.

20171208_201539

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°. Ôtez le gras des magrets puis placez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (ou de silpat). Enfournez 10mn.
  • Epluchez le potimarron, l’oignon et l’ail. Coupez le potimarron en cubes et émincez l’oignon et l’ail. Faîtes revenir l’oignon avec l’huile d’olive puis ajoutez le potimarron, le bouillon de volaille, le thym, les zestes d’orange et l’ail. Laissez cuire une vingtaine de minutes.
  • Ôtez les branches de thym et mixez la soupe. Passez au chinois et poivrez.
  • Servez dans des assiettes creuses avec les magrets séchés.

Orangettes

     D’habitude à Noël, une sorte d’atelier de chocolats fait son apparition à la maison et on se retrouve avec au moins 4 sortes de truffes, des bouchées aux amandes, des orangettes et j’en passe. Cette année j’aurais été plus soft comme je suis toute seule pour en faire avant les vacances (et pour ne rien vous cacher une certaine flemmardise de rouler des truffes et de m’en mettre plein les mains s’est emparée de moi). J’ai donc fait uniquement des orangettes puisqu’il s’agit de ce qu’une de mes amies préfère. Il n’y a absolument rien de compliqué contrairement à ce qu’on pourrait croire, il faut juste surveiller du coin de l’œil de temps en temps ! Les proportions sont assez faciles à retenir en plus (1 unité d’eau pour 1/2 de sucre, 1/4 d’écorces d’orange et 2/3 de chocolat).

.

20171217_150737

.

Temps : 1h de préparation + 1h30 de « cuisson »
Conservation : plusieurs semaines au frigo
Pour 150 à 180 orangettes

.

Ingrédients :

  • 6 oranges non traitées (soit environ 250g d’écorces)
  • 1L d’eau
  • 500g de sucre
  • 660g de chocolat

.

20171217_150744

.

Recette :

  • Lavez les oranges. Coupez les deux extrémités. Incisez leurs peaux 4 fois (soit tous les quarts des oranges) sur toute la hauteur puis prélevez les zestes délicatement (attention à ne pas casser l’écorce).
  • Blanchissez les zestes : plongez-les dans une casserole d’eau bouillante 1 minute puis égouttez-les et rincez-les à l’eau froide. Recommencez le processus 2 fois (faîtes-le donc 3 fois en tout).
  • Dans une grande casserole, portez à ébullition l’eau et le sucre puis plongez-y les écorces d’orange. Couvrez et laisser cuire à feu doux pendant 1h30. Surveillez de temps en temps pour vérifier que le sirop ne s’évapore pas et ne se transforme pas en caramel. Rajoutez un peu d’eau si nécessaire.
  • Laissez refroidir les écorces dans le sirop. Déposez-les ensuite sur du papier aluminium et laissez-les sécher un peu à température ambiante puis une nuit au réfrigérateur.
  • Le lendemain, découpez vos quarts d’écorces d’oranges confites en lamelles.  Tempérez le chocolat (étape facultative ; vous pouvez simplement le faire fondre au bain-marie mais les orangettes ne seront alors pas brillantes) et trempez-y les écorces d’oranges. Recouvrez-les entièrement de chocolat et égouttez-les pour retirer l’excédent (au dessus du récipient pour ne pas en perdre 😉). Déposez sur du papier aluminium et laissez sécher à température ambiante. Une fois le chocolat pris, rangez les orangettes au frigo dans une boîte hermétique.

 

Bûche mousse chocolat, crémeux orange et pain d’épices

     Aujourd’hui je vous propose la 2e recette de bûche que j’avais réalisé l’année dernière pour la période de Noël. Elle est composée d’une base en pain d’épices (issue du livre de Christophe Felder dont je vous ai déjà parlé), d’une mousse en chocolat (issue de l’Encyclopédie du chocolat de Valrhona), d’un crémeux orange (que j’ai trouvé sur le blog de Religieuse et tarte catin) et d’un glaçage miroir au chocolat (piqué chez Hanane).

.

20170101_163510

.

Temps : 15mn pour le crémeux orange, 40mn pour le pain d’épices, 20mn pour la mousse et 10mn pour le glaçage soit environ 1h30 en tout de préparation active (mais comptez également du temps de repos)

Conservation : je vous conseille de la décongeler le jour où vous allez la servir, après elle peut se conserver 48h max au frigo (crème au beurre oblige) s’il y a des restes mais le visuel prendra un coup

Pour une bûche (de surface rectangulaire 8×30) soit 10/12 personnes

.

Ingrédients :

Pour le crémeux orange :

  • 115g de jus d’orange pressé (soit le jus d’une grosse orange)
  • le zeste d’une orange non traitée
  • 37g de sucre
  • 2 oeufs
  • 12g de maïzena
  • 90g de beurre froid coupé en morceaux

.

Pour le pain d’épice :

  • 5cL de lait demi-écrémé
  • 1/2 cuillère à soupe de badiane
  • 120g de miel
  • 12.5g de farine blanche
  • 75g de farine de seigle
  • 12.5g de fécule de pomme de terre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 7.5g de cassonade
  • 1/2 càc de cannelle en poudre
  • 1/4 càc de quatre-épices
  • 120g de marmelade d’orange amère
  • 1 oeuf
  • 40g de beurre mou
  • 1/2 càc de sel fin

.

Pour la mousse au chocolat :

  • 170g de chocolat 66%
  • 1 jaune d’oeuf
  • 10g de sucre
  • 65g de lait entier
  • 75g + 225g de crème liquide entière

.

Pour le glaçage miroir :

  • 250g de suscre
  • 80g d’eau
  • 80g de cacao en poudre non sucré
  • 12g de gélatine (6 feuilles)
  • 160g de crème liquide

.

20170101_163813

.

Recette :

Pour le crémeux orange :

  • Dans une casserole, portez à ébullition le jus d’orange avec les zestes.
  • Dans un cul de poule, fouettez les œufs avec le sucre. Une fois le mélange blanchi, ajoutez la maïzena. Ajoutez le jus d’orange bouillant, mélangez puis retransvasez dans la casserole. Chauffez le mélange à feu moyen sans cesser de remuer jusqu’à ce que le mélange épaississe et prenne la consistance d’une crème pâtissière.
  • Hors du feu, incorporez le beurre froid petit à petit à l’aide d’un mixeur plongeant.
  • Versez dans le moule à insert et déposez au congélateur pour 2/3h minimum.

.

Pour le pain d’épice :

 

  • Portez le lait à ébullition puis ajoutez-y la badiane et laissez infuser 10mn.  Faîtes chauffer le miel à feu doux et préchauffez le four à 170°.
  • Dans un cul de poule de grande taille, versez les farines, la fécule, la levure, la cassonade, la cannelle et le quatre-épices. Incorporez le miel réchauffé et la marmelade puis, les oeufs, le beurre et enfin le sel. Filtrez le lait infusé directement sur la pâte et homogénéisez.
  • Si nécessaire, beurrez et farinez un moule à cake et versez-y la pâte. Enfournez pour environ 15/20mn (la pointe d’un couteau doit ressortir sèche). Laissez refroidir un peu avant de démouler.
  • Une fois le pain d’épice refroidi, égalisez-le puis coupez le en deux dans le sens de l’épaisseur. Coupez des bandes aux dimensions de votre gouttière (deux bandes de 15cm ou une de 20cm et une de 10cm selon vos préférences).
  • Coupez en petits dés le reste de pain d’épices et réservez.

.

Pour la mousse au chocolat :

  • Disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur.
  • Faîtes fondre le chocolat au bain-marie.
  • Dans le même temps, portez à ébullition le lait et les 75g de crème liquide. Battez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Versez le mélange lait/crème chaud dessus petit à petit sans cesser de fouetter. Transvasez dans la casserole et laissez épaissir à feu moyen sans cesser de remuer. Il faut que la crème anglaise « nappe la cuillère » (lorsque vous passez votre doigt sur la cuillère, la trace doit rester dans la crème). Si vous avez un thermomètre, ce stade est atteint à 83/87°.
  • Versez la crème anglaise sur le chocolat fondu en 3 fois et mélangez jusqu’à obtenir une  texture homogène. Laissez refroidir.
  • Une fois le mélange tiédi, sortez les fouets et le cul de poule du congélateur et montez le reste de la crème en chantilly. Incorporez la chantilly à la crème au chocolat.

.

Pour le montage :

  • Versez une partie de la mousse chocolat dans la gouttière à bûche. Déposez le moule environ 5mn au congélateur pour que la mousse prenne un peu. Démoulez l’insert et déposez-le sur la mousse, côté arrondi en dessous. Appuyez légèrement. Versez le reste de mousse puis déposez le pain d’épice. Placez la bûche recouverte de film alimentaire au congélateur au moins plusieurs heures.

.

Pour le glaçage :

  • Placez la gélatine dans un bol d’eau froide pendant 15mn.
  • Faîtes chauffer à feu moyen le sucre et l’eau jusqu’à obtention d’un sirop (le mélange devient translucide). Versez le sur le cacao et mélangez.
  • Faites chauffer la crème et ajoutez la gélatine essorée. Mélangez avec la préparation au cacao. Passez le glaçage dans un chinois fin puis laissez le refroidir jusqu’à 35° (environ 1h).
  • Démoulez la bûche et placez la sur une grille elle même placée sur un plat. Versez la totalité du glaçage immédiatement (le temps entre la sortie du congélateur et le glaçage doit être minime) en une seule fois sur la totalité de la bûche. Ne pas s’aider d’une spatule.
  • Déposez les dés de pain d’épices sur une plaque de cuisson et passez-les sous le grill du four jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Disposez-les tout le tour de la bûche (cela permettra d’apporter du croquant à la bûche qui est tout en moelleux et c’est un must je vous l’assure). Décorez selon votre envie. Laissez décongelez la bûche quelques heures au frigo.

 

Bûche mousse vanille insert fruits rouges

     Bon 17 décembre à vous tous ! Plus qu’une semaine avant le réveillon de Noël, il est donc temps d’attaquer les choses sérieuses ;). Je vous propose aujourd’hui une recette de bûche composée d’une mousse vanille aérienne très légère, d’un confit de fruit rouge acidulé pour contrebalancer ce goût sucré, d’un biscuit cuillère moelleux et d’un sablé reconstitué qui apporte le croquant. Il s’agit d’une recette originellement trouvée sur C’est pas du gâteau dont j’ai un peu revu les proportions. Cette bûche est vraiment délicieuse (et beaucoup plus jolie si contrairement à moi vous savez décorer et centrer vos inserts xD). Il vous faudra par contre une gouttière à bûche pour la réaliser (sinon vous pouvez la faire sous forme d’entremets, pas de problème, mais il faudra peut-être revoir les proportions).

.

20170101_164709

.

Temps : 5mn pour le confit, 25mn pour le sablé reconstitué, 30mn pour le biscuit cuillère, 15mn pour la chantilly et 15mn pour la décoration soit environ 1h30 en tout de préparation active (mais comptez également du temps de repos)

Conservation : je vous conseille de la décongeler le jour où vous allez la servir, après elle peut se conserver 2/3j au frigo s’il y a des restes mais le visuel prendra un coup

Pour une bûche (de surface rectangulaire 8×30) soit 10/12 personnes

.

Ingrédients :

Pour le confit de fruits rouges :

  • 400g de purée de fruits rouges (ou de fruits surgelés)
  • 40g de sucre à confiture (ou 40g de sucre + 7g de pectine)

.

Pour le sablé reconstitué :

  • 40g de farine
  • 40g de sucre
  • 40g de beurre
  • 50g de poudre d’amandes

 

  • 20g de sucre
  • 50g de beurre
  • 1 pincée de sel

.

Pour le biscuit cuillère :

  • 1 oeuf
  • 25g de sucre
  • 25g de farine
  • du sucre glace

.

Pour la mousse vanille :

  • 2 gousses de vanille
  • 120g + 380g de crème liquide entière
  • 50g de sucre
  • 6g de gélatine

.

20170101_164942~2

.

Recette :

Pour l’insert fruits rouges :

  • Dans une casserole, faîtes chauffer la purée de fruits (pour ma part comme je n’en ai pas trouvé j’ai utilisé des fruits rouges surgelés que j’ai chauffés et mixés). Ajoutez le sucre à confiture (ou le mélange sucre/pectine). Sans cesser de remuer, portez à ébullition pendant 5mn. Versez dans votre moule à insert. Laissez refroidir à température ambiante puis placez au congélateur.

.

Pour le sablé reconstitué :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Mélangez la farine, le sucre, le beurre et la poudre d’amandes du bout des doigts jusqu’à obtenir une pâte sablée. Étalez cette dernière sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (ou de silpat). Enfournez pour 10 à 15mn. Laissez refroidir.
  • Dans le bol d’un mixeur, mettez votre pâte sablée cuite refroidie, la 2e partie de beurre et de sucre et le sel. Mixez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Étalez la pâte pour obtenir une bande de 8cm sur 30. Placez le sablé au réfrigérateur.

.

Pour le biscuit cuillère :

  • Préchauffez le four à 170°.
  • Clarifiez l’oeuf. Montez le blanc d’oeuf et lorsque les fouets commencent à laisser des traces, ajoutez 12.5g de sucre et continuez de fouetter jusqu’à ce que le blanc soit ferme. Blanchissez le jaune d’oeuf avec les 12.5g de sucre restants. Ajoutez ce mélange au premier délicatement puis incorporez la farine tamisée en soulevant délicatement le mélange à l’aide d’une spatule pour que les blancs ne retombent pas.
  • Etalez la pâte sur une bande de 6x30cm. Saupoudrez de sucre glace une première fois. Une fois le sucre glace dissout, saupoudrez une seconde fois de sucre glace. Enfournez pour 8mn. Laissez le biscuit refroidir puis redétaillez-le si nécessaire.

.

Pour la mousse vanille :

  • Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide et disposez votre cul de poule avec les fouets de votre batteur au congélateur 15mn avant de commencer à préparer la mousse.
  • Fendez les gousses de vanille en deux et grattez les grains. Chauffez les 120g de crème avec le sucre, les grains de vanille et les gousses fendues. Essorez la gélatine et incorporez-la à la crème chaude. Laissez refroidir.
  • Sortez le cul de poule et les fouets du congélateur et montez les 380g de crème restants en chantilly. Incorporez deux cuillères à soupe de chantilly à la crème vanillée refroidie puis versez ce mélange dans la chantilly. Mélangez délicatement en soulevant la masse de bas en haut jusqu’à incorporation totale.

.

Montage :

  • Sortez le confit du congélateur. Versez une partie de la mousse vanille dans la gouttière à bûche (pour la remplir environ à moitié). Déposez 5mn au congélateur pour que la mousse soit un peu plus ferme. Démoulez le confit et enfoncez le un peu dans la mousse (partie ronde vers le bas). Recouvrez de mousse puis déposez le biscuit cuillère. Versez quasiment tout le reste de mousse (gardez-en un tout petit peu) et déposez le sablé reconstitué. Masquez avec le restant de mousse.
  • Réservez au congélateur jusqu’au lendemain.
  • Environ 4h avant de la servir, démoulez la bûche et décorez-la selon votre envie. Laissez-la ensuite décongeler au réfrigérateur doucement.