Bouchées au nutella

     ATTENTION TUERIE ! Ces petites bouchées au nutella sont probablement dans les meilleurs gâteaux que j’ai jamais mangé ma vie et SURTOUT les meilleurs au nutella et de loin. Ils sont denses, puissants en chocolat, avec un goût très présent de nutella sans être trop sucrés (le principal défaut des gâteaux au nutella en général), bien moelleux, avec ce petit croquant sur le dessus du aux noisettes. Bref, vous l’aurez compris, la perfection faite gâteau. Je regrette de n’avoir pu en manger qu’un, mes collègues ayant dévoré le reste. J’en referai très bientôt en tout cas, ça c’est certain. D’autant plus qu’ils sont archis rapides à faire et ne demandent que 5 ingrédients : le rêve ! Merci Sandra !

.

IMG_20190220_075816__01

.

Temps : 5mn de préparation + 10mn de cuisson
Conservation : quelques jours dans une boite hermétique
Pour 9 bouchées

.

Ingrédients (n’hésitez pas à doubler ou tripler) :

  • 150g de nutella
  • 1 oeuf
  • 30g de farine
  • 20g de cacao en poudre non sucré
  • 1 poignée de noisettes (environ 15g)

.

IMG_20190220_075804__01__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Mélangez le nutella avec l’oeuf à l’aide d’un fouet jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Incorporez ensuite la farine et le cacao (attention aux grumeaux).
  • Déposez une cuillère à soupe bombée de pâte dans des empreintes type moules à muffins. Hâchez grossièrement les noisettes et répartissez les sur les bouchées. Enfournez 10mn.

 

Publicités

Moelleux orange, chocolat, Grand Marnier et ricotta

     Je ne pouvais décemment pas me contenter d’une recette salée pour cette semaine, d’autant plus des légumes… C’était beaucoup trop raisonnable !!! On se retrouve donc avec une de mes associations préférées comme vous le savez dorénavant : orange chocolat (avec un petit supplément Grand Marnier qui fait plaisir ;p). J’étais curieuse du rendu de la ricotta dans ces petits moelleux et le résultat est vraiment délicieux. Humides, moelleux et parfumés comme il faut. Ils ont disparu en moins de 2 jours… (Recette trouvée ici !)

.

20190123_172730__01

.

Temps : 10mn de préparation + 20mn de cuisson
Conservation : plusieurs jours dans une boite hermétique
Pour 9 moelleux

.

Ingrédients :

  • 180 g de ricotta
  • 90 g de sucre
  • 65 g de farine
  • 9 g de levure
  • 1 pincée de sel
  • 75 g de poudre d’amandes
  • 50 g de lait
  • 15 g d’huile neutre
  • 70 g de pépites de chocolat noir
  • 40g d’écorces d’orange confite coupées en petits morceaux
  • ½ zeste d’orange
  • 1 cuillère à soupe de Grand-Marnier

.

20190123_172646__01

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 210°.
  • Battez la ricotta et le sucre jusqu’à obtenir un mélange bien lisse. Incorporez la farine, la levure et le sel puis la poudre d’amandes. Mélangez bien. Ajoutez le lait et l’huile. Quand le mélange est bien homogène, incorporez les pépites, les écorces, le zeste et le Grand Marnier.
  • Versez dans des moules type muffins (beurrés et farinés si nécessaire). Enfournez 10 minutes puis abaissez la température du four à 180° et prolongez la cuisson de 10 minutes supplémentaires.

 

Galettes de carottes

     Il faut savoir que je fais peu souvent de recettes salées car je mange à la cantine de mon boulot tous les midis de la semaine, que je mange quasiment exclusivement de la soupe ou de la salade le soir et que je suis rarement chez moi les week end. Mais quand j’essaye quelque chose de nouveau et que ça me plait, je mange souvent ça en boucle jusqu’à m’en lasser. C’était le cas de ces galettes de carottes trouvées chez Chocolat à tous les étages que j’ai refaites 3 fois de suite et que j’ai mangé pendant plus d’une semaine. Je les ai adorées !!! Elles sont super fondantes. En plus c’est super simple et rapide à faire dès lors que vous avez un robot pour râper les carottes !

.

20190127_191006__01

.

Temps : 20mn
Conservation : quelques jours au frigo
Pour 10 galettes de 8cm

.

Ingrédients :

  • 3 oeufs
  • 2 cuillères à soupe de crème épaisse
  • 50 g de farine
  • 250 g de carottes
  • 100 g de gruyère râpé
  • sel, poivre
  • un peu de beurre

.

20190127_190923__01__01

.

Recette :

  • Battez les oeufs avec la crème puis incorporez la farine. Râpez les carottes et ajoutez les au mélange précédent avec le gruyère. Mélangez bien. Salez et poivrez. Faites fondre un peu de beurre dans une poêle puis déposez-y des tas de pâte réguliers (une cuillère à soupe bombée pour moi). Faîtes cuire quelques minutes jusqu’à ce que la première face soit cuite et retournez la galette. Une fois la seconde face cuite, réservez et dégustez.

Coulant au chocolat, cœur framboise

     Histoire d’être originale, on se retrouve en ce 13 février avec une recette pour la St Valentin 😉 (oui je sais que vous êtes surpris, c’était tellement inattendu !). Et histoire d’être encore plus originale, comme la dernière fois je vous propose une recette de coulant au chocolat… Certes il y a une petite variante avec le coeur coulant framboise mais je conçois que ça puisse être un peu décevant en terme de renouvellement. Il se trouve qu’à la base j’avais une idée très précise du gâteau que je voulais faire mais impossible de trouver ne serait-ce qu’une base de recette pour développer ce que j’avais en tête (il faut dire aussi que je m’y suis prise au dernier moment pour mes recherches…). Je me suis donc retrouvée désemparée, la veille de la St Valentin, sans rien avoir à vous proposer mais TADAAAA du coup un mi-cuit au chocolat avec un cœur coulant framboise. Ça reste bon et efficace, pas très sucré donc pas écœurant et pas du tout bourratif au vu des quantités même après un  bon repas. En outre le chocolat se marie évidemment parfaitement bien avec la framboise. Donc si comme moi vous n’avez pas d’inspiration, peu de temps pour faire votre dessert et peu d’ingrédients dans vos placards, cette recette est faite pour vous !

.

IMG_20190213_171828__01

.

Temps : 5mn de préparation + 8mn de cuisson (+une nuit de congélation préalable pour le cour coulant)
Conservation : AUCUNE, à déguster IMMÉDIATEMENT !
Pour 2 coulants

.

Ingrédients :

  • 20g de coulis de framboise
  • 50g de chocolat noir
  • 50g de beurre
  • 1 oeuf
  • 25 g de sucre en poudre
  • 15g de farine
  • 1 pincée de sel

.

IMG_20190213_171847__01

.

Recette :

  • La veille, versez le coulis de framboise dans 2 empreintes de tailles adaptées pour faire des inserts (j’utilise mon bac à glaçons personnellement) et disposez le tout au congélateur.

 

  • Le jour J, juste avant de servir le dessert, préchauffez le four à 180°.
  • Faites fondre le beurre avec le chocolat au bain marie ou au micro-ondes (3x30s en vérifiant à chaque fois). Pendant ce temps, battez l’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Puis ajoutez la farine et le sel. Mélangez jusqu’à obtenir une texture homogène. Incorporez enfin le chocolat.
  • Remplissez vos moules de pâte jusqu’aux 2/3, sortez vos inserts et déposez les au centre de la pâte en appuyant légèrement puis recouvrez du reste de la pâte. Enfournez 8 minutes environ (attention, le temps de cuisson dépendra de votre four mais aussi de la taille de vos moules, il me restait personnellement un peu de pâte à la fin, donc adaptez vous bien à votre matériel, restez devant le four puisque, plus encore que pour toute autre recette, c’est la cuisson qui fait le gâteau ici 🙂). Le centre du coulant ne doit pas apparaitre totalement cuit (il doit être encore tremblotant alors que les côtés sont eux cuits, durcis comme une « croute » plus ou moins). Laissez refroidir quelques instants pour ne pas vous bruler puis démoulez les coulants délicatement sans les percer et servez immédiatement !

 

 

Flans au chocolat

     Bonjour à tous ! Cela ne vous a pas échappé mais j’ai été absente deux semaines. Pas très sérieux me direz vous juste après avoir pris les résolutions de la nouvelle année, surtout dans un contexte où s’enchainent Chandeleur, Nouvel an chinois et St Valentin, autant d’occasions ouvrant grande la porte à la gourmandise. Mais je vous jure que j’ai une très bonne excuse ! Il se trouve que j’ai bien cuisiné pour ces occasions (avec plus ou moins de réussite, je vous raconterai) et commencé de préparer tout bien comme il faut mes articles pour le blog mais malheur j’ai du changer de téléphone et comme la gourde que je suis, j’ai complétement oublié de transférer mes photos. Comme je n’étais pas chez moi, impossible donc de vous proposer des articles la semaine dernière… Mais je compte bien me rattraper : pas forcément dans l’ordre, un peu en retard, mais avec de nouvelles recettes promis ! D’autant plus que je suis vraiment motivée grâce à un entremets un peu complexe que j’ai fait la semaine dernière.

     En tout cas pour cette fois on reprend en douceur avec une recette de flans au chocolat. Je propose peu de recettes de desserts sur le blog car j’en fais rarement alors que j’adore ça. Concernant les flans, je ne suis pas trop fan globalement à cause de la texture mais cette recette que j’ai piqué à Chic chic chocolat est vraiment top !

.

20190203_213727__01

.

Temps : 10mn de préparation + quelques heures de prise au frais
Conservation : une semaine au frigo
Pour 8 flans

.

Ingrédients :

  • 600 g de lait entier
  • 65 g de sucre
  • 80 g de chocolat noir
  • 10 g de cacao amer
  • 1 cc bien rase d’agar-agar

.

20190203_211412__01

.

Recette :

  • Faites chauffer le lait dans une casserole. Pendant ce temps, mettez tous les autres ingrédients dans un cul de poule. Une fois le lait bien chaud (mais pas bouillant), versez moitié du lait sur le reste des ingrédients et mélangez jusqu’à ce que le chocolat soit bien fondu. Versez ensuite le reste du lait, homogénéisez et transvasez le tout dans la casserole. Portez à ébullition pendant 2 minutes sans cesser de remuer.

  • Versez la préparation dans les ramequins. Laissez refroidir à température ambiante puis laissez prendre au frigo quelques heures. 

Cake truite fumée/fêta

     OUI ENCORE DU SALÉ, QUEL MIRACLE !!! Décidément ce début d’année est plein de surprises ;). J’ai fait ce cake pour le Nouvel an, j’ai beaucoup aimé. Il est aussi bon froid que chaud et je trouve que les goûts changent un peu des cakes habituels. En plus il n’est pas étouffe chrétien, comme peuvent l’être beaucoup de cakes. Une très bonne découverte donc. J’ai trouvé la recette dans le livre Apéros chez Hachette !

.

20190103_214653~2

.

Temps : 10mn de préparation + 45mn/1h de cuisson
Conservation : plusieurs jours dans du papier alu au frigo
Pour 1 cake

.

Ingrédients :

  • 2 œufs
  • 150g de farine
  • 50g de farine complète
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 15cL de lait
  • 5cL d’huile d’olive
  • 5cL de vin blanc
  • 150g de truite fumée
  • 120g de fêta
  • 1 cuillère à café d’aneth ciselé
  • sel et poivre

.

20190103_214700~2

.

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Dans un saladier, fouettez les œufs avec les farines et la levure. Ajoutez le lait, l’huile d’olive et le vin blanc. Mélangez jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajoutez enfin la truite fumée et la fêta coupées en morceaux et l’aneth. Assaisonnez avec le sel (si nécessaire) et le poivre.
  • Versez la pâte dans un moule à cake et enfournez de 45mn à 1h. La pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Si le cake cuit trop vite sur le dessus mais n’est pas encore cuit à cœur, couvrez-le de papier d’aluminium et prolongez la cuisson jusqu’à cuisson complète !

Madeleines orange, grand Marnier et pépites de chocolat

     Des petites douceurs pour bien commencer la semaine : des madeleines délicieusement parfumées avec de l’orange, du grand marnier et des pépites de chocolat. Plus ou moins tout ce que je préfère quoi. C’est chez Eryn que j’ai trouvé cette recette qui est juste parfaite ! Par contre je préfère vous prévenir, vous ne pourrez pas garder ces madeleines longtemps car elles durcissent assez vite (mais comme elles sont trop bonnes de toute façon ça ne risque pas d’arriver !)

.

20190113_183733~2

.

Temps : 15mn de préparation + 4h de repos + 10mn de cuisson
Conservation : 2/3 jours dans une boîte hermétique
Pour 12 madeleines

.

Ingrédients :

  • 50g de beurre
  • 40g de sucre
  • le zeste d’une demie orange
  • 1 oeuf
  • 3 cuillères à café de Grand Marnier
  • 50g de farine tamisée
  • 2g de levure chimique
  • 1 pincée de bicarbonate
  • 50g de pépites de chocolat noir

.

20190113_183811~2

.

Recette :

  • Faites fondre le beurre à feu moyen et laissez le chauffer jusqu’à obtenir un beurre noisette (il va mousser puis « chanter » puis roussir et dégager une odeur de noisette). Réservez. Dans un bol, mélangez du bout des doigts le sucre avec le zeste de l’orange pour le parfumer puis battez-le avec l’oeuf jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux (3/4mn au batteur). Ajoutez le beurre noisette et 2 cuillères à café de Grand Marnier et mélangez. Incorporez enfin la farine, la levure et le bicarbonate au mélange précédent. Laissez le mélanger reposer au moins 4 heures au réfrigérateur (une nuit pour moi).
  • Préchauffez le four à 220°. Ajoutez une cuillère à café de grand Marnier à la pâte ainsi que les pépites de chocolat et mélangez sans trop travailler la pâte. Beurrez et farinez les moules à madeleines si nécessaire et remplissez-les aux 3/4.
  • Enfournez 5mn puis baissez la température du four à 180° et prolongez la cuisson entre 3 à 5 minutes. Laissez un peu refroidir avant de démouler.

 

Velouté courgettes/curry

     Je pense que ces derniers temps ont été pas mal remplis avec des recettes sucrées (je ne me souviens même pas de la dernière fois que j’ai posté une recette salée pour tout vous dire). Il est donc temps de se ressaisir et de proposer des petites choses un peu plus saines. Et au vu du froid ambiant, je vous avoue que la simplicité me pousse vers des soupes (encore). A croire que je ne sais faire que ça et des gâteaux hahaha.

     L’association courgettes et curry peut paraitre étrange mais elle fonctionne parfaitement au final. Si vous êtes un peu délicat du palais comme moi, je vous conseille de mettre uniquement moitié des épices, puis la crème, de goûter et ensuite d’en ajouter petit à petit si nécessaire.

.

20190107_215927~2

.

Temps : 30mn de préparation
Conservation : quelques jours au frigo
Pour 4 personnes

.

Ingrédients :

  • 4 courgettes
  • 1 gros oignon
  • 50cL d’eau
  • sel
  • 2 cuillères à café bombées de curry en poudre
  • 10cL de crème liquide entière

.

Recette :

  • Ôtez les bouts des courgettes, lavez-les et coupez les en tronçons de taille moyenne. Épluchez les oignons et émincez-les. Mettez tous les légumes dans une casserole avec l’eau et du sel et faîtes cuire à feu moyen pendant environ 25mn (un couteau planté dans les courgettes doit les traverser sans résistance).
  • Mixez le tout à l’aide d’un blender. Transvasez la soupe dans la casserole et ajoutez y la crème et le curry. Mélangez. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Galette des rois à la frangipane de Pierre Hermé

     3e et dernière recette de cette Épiphanie 2019 : l’éternelle et classique VRAIE galette des rois à la frangipane, c’est à dire composée d’une crème d’amande et d’une crème pâtissière. Pour la faire je me suis basée sur le Larousse des desserts de Pierre Hermé, une vraie bible quand il s’agit de classiques de la pâtisserie ! Rien à dire sur cette recette qui est parfaite (en même temps, c’est Pierre Hermé !). Ça ne se voit pas trop sur les photos mais comme d’habitude j’avais un peu raté ma galette. Cette fois, je n’avais pas raté mon soudage mais j’avais voulu tenter la technique de retournement pour qu’elle soit bien plate et je l’ai déformée à cette occasion. Pas de chance (et puis après tout c’est beau une tarte gonflée hein, oui d’accord ?). Mais j’y crois, 2020 sera mon année pour faire une galette totalement parfaite !

.

20180107_144457~2

.

Temps : 25mn de préparation + 30mn de réfrigération + 40mn de cuisson
Conservation : plusieurs jours dans du papier aluminium
Pour une galette de 30cm de diamètre (10 parts environ)

.

Ingrédients :

Pour la crème pâtissière :

  • 7.5g de fécule de maïs
  • 20g de sucre semoule
  • 1/2 gousse de vanille
  • 9cL de lait entier
  • 1 jaune d’œuf
  • 9g de beurre mou

.

Pour la crème d’amande :

  • 67g de beurre mou
  • 67g de sucre glace
  • 67g de poudre d’amande
  • 3/4 de cuillère à café de fécule de maïs
  • 67g d’œuf (soit 1 œuf normal + 1/3, gardez le reste pour dorer la galette !)
  • 1 cuillère à café de rhum (ou 1 goutte d’essence d’amande amère)

.

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée (ou 500/600g de pâte feuilletée maison)
  • 1 fève
  • 1 oeuf (ou plutôt les deux tiers restant de la crème d’amande) ou du lait

.

20180107_144508~2

.

Recette :

Pour la crème pâtissière :

  • Dans une casserole, versez la fécule, la moitié du sucre et le lait. Mélangez bien. Ouvrez la demie gousse de vanille en deux et grattez en les grains. Mettez le tout dans le lait puis portez le mélange à ébullition, sans cesser de fouetter.
  • Battez le jaune avec le reste du sucre. Une fois que le mélange blanchi, versez un peu de lait et fouettez jusqu’à ce que ce soit homogène. Reversez ce mélange dans la casserole contenant le reste du lait et faites le chauffer le tout jusqu’à ébullition (le mélange épaissit). Retirez du feu. Ôtez la gousse de vanille.
  • Laissez le mélange refroidir un peu (jusqu’à atteindre environ 50°) puis incorporez le beurre mou coupé en morceaux.

.

Pour la crème d’amande :

  • Mélangez successivement le beurre mou, le sucre glace, la poudre d’amandes et la fécule ensemble. Ajoutez le rhum puis les œufs. Ne travaillez pas trop le mélange : il ne doit pas devenir mousseux.

.

Pour la galette à la frangipane :

  • Incorporez la crème pâtissière à la crème d’amande pour obtenir votre frangipane.
  • Séparez votre pâte feuilletée en deux et étalez chaque pâton en un disque de 30cm de diamètre sur un plan de travail fariné. Déposez votre première pâte sur un papier sulfurisé sur une plaque allant au four. Tracez légèrement un cercle de 26cm de diamètre dessus. A l’aide d’une fourchette, piquez le cercle intérieur et déposez-y la frangipane. La bordure de 2cm doit rester parfaitement nette. Mouillez-la à l’aide d’un pinceau humidifié avec de l’eau (ou du jaune d’oeuf, ou du lait). Placez la fève vers l’extérieur du cercle. Déposez la seconde pâte sur la première en essayant de chasser l’air vers l’extérieur et soudez les deux ensemble en appuyant avec vos doigts sur les bords. Faites un trou au milieu de la tarte puis dessinez à l’aide du dos d’un couteau des motifs dessus. Chiquetez les côtés de la galette. A l’aide d’un pinceau, dorez le dessus de la tarte avec l’oeuf battu (si vous optez pour le lait, dorez la galette APRÈS le temps de repos). Laissez la galette reposer 30mn au réfrigérateur.
  • (Là je n’ai pas du tout suivi les préconisations de Pierre Hermé qui sont bien trop élevées à mon sens, ma galette aurait brûlé). Préchauffez le four à 200°. Faites cuire la tarte 10mn puis baissez la température du four à 180° et prolongez la cuisson de 30mn.
  • Si vous voulez une galette brillante comme celle que vous achetez en boulangerie, un peu avant la fin de la cuisson, faites chauffer 25g de sucre avec 25g d’eau dans une casserole jusqu’à ce que le mélange devienne translucide. Dès que la galette sort du four, badigeonnez-la du sirop de sucre ainsi obtenu à l’aide d’un pinceau.

Brioche des rois

      Hop on continue dans la lignée de l’Epiphanie avec un classique (en tout cas pour certains ! ) : une brioche des rois. Je vous avoue que personnellement je n’en ai jamais mangé puisque cela se fait uniquement dans le sud de la France donc je naviguais un peu en terre inconnue. Cela n’existe pas du tout chez moi donc je ne savais pas trop quelle recette choisir pour m’aiguiller ou quel gout je devais obtenir in fine. J’ai choisi une recette de turbigo comme base car elle ressemblait visuellement le plus à tout ce que j’ai pu voir au fil de mes recherches et je dois avouer que sa brioche a vraiment bon goût. Seul petit problème, elle est un peu « pouf pouf ». Ma brioche a pourtant très bien levé, pas de problème de ce côté. Elle était vraiment énorme ! Je me demande du coup si ça ne vient pas de la quantité de farine que je trouve très élevée. Peut-être faudrait il diminuer la quantité à 350g mais je ne peux pas vous donner un avis totalement éclairé sur le sujet comme je n’ai pas essayé. En tout état de cause, ne vous y trompez pas, cette brioche reste vraiment très bonne même avec 400g de farine et elle n’est pas non plus lourde ou dure. Juste un peu tassée je dirais. Je n’ai pas fait de décoration avec des gros fruits confits comme c’est la tradition car je n’aime pas trop ça et je n’ai pas trouvé d’écorces d’orange confites entières mais vous pouvez bien évidemment en mettre ! En tout cas, j’ai hâte d’en retenter une autre l’année prochaine, probablement avec des zestes d’orange ou de citron puisque j’ai croisé quelques recettes qui en comportaient.

.

20190105_224734~2

.

Temps : 50mn de préparation + 3h de pousse + 20mn de cuisson
Conservation : 3J dans du papier d’aluminium
Pour 1 (énorme) brioche

.

Ingrédients :

  • 100mL de lait + un peu pour dorer
  • 25 g de levure fraiche de boulanger
  • 400 g de farine
  • 20 ml de fleur d’oranger
  • 50 g de sucre
  • 2 oeufs
  • 1 cuillerée à café de sel
  • 50 g de beurre coupé en morceaux
  • 150 g de fruits confits coupés en morceaux
  • 50g de raisins secs blonds réhydratés (dans de l’eau avec un peu de rhum pour moi)
  • du sucre en grains
  • 1 fève

.

20190105_224613~2

.

Recette :

  • Faites chauffer le lait jusqu’à ce qu’il soit tiède (surtout pas trop chaud) et émiettez la levure fraiche dedans. Laissez reposer 5 minutes le temps que le liquide soit homogène.
  • A l’aide d’un robot muni d’un crochet, pétrissez à vitesse moyenne la farine avec le lait, la fleur d’oranger et le sucre. Puis, sans cesser de pétrir, ajoutez successivement (une fois l’ingrédient bien incorporé à chaque fois) les oeufs et le sel, le beurre et enfin les fruits confits avec les raisins secs réhydratés. Formez une boule que vous déposerez dans le bol du robot.
  • Couvrez ce dernier d’un torchon humide et laissez monter la pâte dans un endroit assez chaud pendant 2 heures (personnellement je chauffe mon four à 30°, son minimum, puis je l’éteins directement et je laisse ma brioche monter doucement dedans). La brioche doit doubler de volume.
  • Farinez votre plan de travail et déposez la pâte dessus. Dégazez-la en la pétrissant. Ajoutez la fève et formez une boule. Faites un trou au milieu de la pâte et agrandissez le en passant vos mains dedans. Faites tourner l’anneau ainsi obtenu entre vos mains pour l’élargir de plus en plus, jusqu’à obtenir un trou d’une quinzaine de centimètres. Déposez la couronne sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et laissez-la lever une nouvelle heure recouverte d’un torchon humide. Elle doit, là encore, doubler de volume.
  • Préchauffez le four à 180°. Dorez votre brioche au lait à l’aide d’un pinceau et recouvrez-la de sucre en grains. Enfournez la brioche une vingtaine de minutes.